Vous êtes sur la page 1sur 7

Travaux pratiques

Résistance des
matériaux

4ème Année Ingénieur Génie Mécanique

Année universitaires : 2021-2022

TRAVAUX PRATIQUES

TP N°2 : Etude de la flexion

Assuré par : Pr. Hassan ELMINOR

Année universitaire : 2021/2022


TP RDM II Pr. Hassan ELMINOR

2
Groupe: :
Groupe Note :
……………..
G11 ………..... / 20

Document réponse TP N°2 : Etude de la flexion simple

Travail demandé :

1. Remplir les tableaux ci-dessous (tableau1,2,3 et 4). N’oublier pas de s’appuyer sur le dossier de
référence pour le calcul de la flèche théorique.

NB : Un pied à coulisse est utilisé pour mesurer la largeur et la hauteur de la poutre afin de
déduire le moment quadratique I(Gz).

2. Tracer sur le même graphe les courbes qui décrivent la variation de la flèche théorique et
expérimentale en fonction de la charge F.

NB : Les courbes représentant les trois matériaux (acier, aluminium et laiton) seront tracés sur le
même graphe.

3. Comparer les résultats expérimentaux trouvés avec ceux théoriques, déduire si l’équation de la
déformée prédit avec précision le comportement de la poutre et justifier.

4. Déduire l’influence des propriétés du matériau, plus précisément le module d’Young, sur la déformée
de la poutre et conclure.

1. Remplir les tableaux ci-dessous (tableau1,2,3 et 4). N’oublier pas de s’appuyer sur le dossier de
référence pour le calcul de la flèche théorique.

NB : Un pied à coulisse est utilisé pour mesurer la largeur et la hauteur de la poutre afin de déduire
le moment quadratique I(Gz).
Cas de l’acier

Matériau : Acier
Valeur E : 220*109 Nm-2 Largeur d : 6,4 mm
-10 4
I : 4,15*10 m Profondeur b : 19 mm

Masse (g) P(N) Fleche expérimentale Fleche théorique (mm)


(mm)
0 0 0 0

200 2 0,09 0,0612

400 4 0,18 0,122

600 6 0,27 0,183

800 8 0,36 0,244

1000 10 0,46 0,309

Tableau 2 : Résultat de l’expérience 1 (Poutre en acier)

Cas de l’Aluminium

Matériau : Aluminium
Valeur E : 69*109 Nm-2 Largeur d : 6.4 mm
I : 4,15*10-10 m4 Profondeur b : 19mm

Masse (g) P(N) Fleche expérimentale Fleche théorique (mm)


(mm)
0 0 0 0

200 2 0,18 0,187

400 4 0,37 0,372

600 6 0,56 0,558

800 8 0,75 0,744

1000 10 0,93 0,93

Tableau 2 : Résultat de l’expérience 1 (Poutre en aluminium)


Cas de Laiton

Matériau : Cuivre
Valeur E : 110*109 Nm-2 Largeur d : 6 ,4mm
-10 4
I : 4,15*10 m Profondeur b : 19mm

Masse (g) P(N) Fleche expérimentale Fleche théorique (mm)


(mm)
0 0 0 0

200 2 0,01 0,4

400 4 0,07 0,23

600 6 0,17 0,35

800 8 0,31 0,46

1000 10 0,42 0,58

Tableau 2 : Résultat de l’expérience 1 (Poutre en Cuivre)

1. Tracer sur le même graphe les courbes qui décrivent la variation de la flèche théorique
et expérimentale en fonction de la charge F.

NB : Les courbes représentant les trois matériaux (acier, aluminium et cuivre) seront tracés sur
le même graphe.
2. Comparer les résultats expérimentaux trouvés avec ceux théoriques, déduire si l’équation de la
déformée prédit avec précision le comportement de la poutre et justifier.

3. Déduire l’influence des propriétés du matériau, plus précisément le module d’Young, sur la déformée
de la poutre et conclure.

Vous aimerez peut-être aussi