Vous êtes sur la page 1sur 3

Cours de structure en béton Prof.

André Oribasi
Fonctionnement
Application 1.5.1

Chapitre 1
Construire en béton

Section 1.5
Les principes de fonctionnement

Exercice : Sollicitation flexionnelle d’une poutre en béton non armé

a) poutre simple, élancement l/d = 20

Avec b = 0.25 m et q = 16 kN/m

Déterminer l’état de contrainte dans le béton :


- a mi-travée
- près de l’appui
Décrire le comportement de la poutre

Dernière mise à jour le 18/10/2004 1/3


Cours de structure en béton Prof. André Oribasi
Fonctionnement
Application 1.5.1

Détermination des efforts

Portée 10 m

M (kN.m)

200

80
V (kN)

80

En travée
Vz = 0
ql2 10 ⋅ 162
Mmax = = = 200 kN/m
8 8

Près des appuis


Vz = 80 kN
Mmax = 0

Contraintes
En travée
τc = 0
M bh2 250 ⋅ 5002
σc = avec ω = = = 10.4 ⋅ 106 mm 3
ω 6 6
200 ⋅ 10 6
σc = = 19.6 N/mm 2
10.4 ⋅ 10 6

Près des appuis


σc = 0
V 80 ⋅ 103
τc = = = 0.64 N/mm 2
A 250 ⋅ 500

Dernière mise à jour le 18/10/2004 2/3


Cours de structure en béton Prof. André Oribasi
Fonctionnement
Application 1.5.1

Comportement de la poutre
La rupture de la poutre est fragile. La poutre se brise en son milieu par une seule
fissure. Pour un béton non armé, c’est la traction qui est prépondérante. Après
l’apparition de la première fissure, celle-ci s’agrandit jusqu’à la ruine de la pièce.

Dernière mise à jour le 18/10/2004 3/3

Vous aimerez peut-être aussi