Vous êtes sur la page 1sur 20

Rapport sous le thème :

L’assurance TAKAFUL et perspective


de Son développement
au Maroc.

Réalisé par : HAFSA HADDI


Encadré par : Mr. EL MEZIANE

Année Universitaire : 2020 – 2021


SOMMAIRE

INTRODUCTION …………………………………………………………………………………………………………………………………2

Chapitre 1 : Historique et principes de l’assurance TAKAFUL ……………………………………………………………3

A. L’histoire de TAKAFUL …………………………………………………………………………………………3


B. Les fondements de TAKAFUL………………………………………………………………………………4
C. Les quatre principes de TAKAFUL ………………………………………………………………………5

Chapitre 2 : Spécificités de l’assurance TAKAFUL ………………………………………………………………………..…6

A. Contrat TAKAFUL …………………………………………………………………………………………………6


B. Modèles TAKAFUL………………………………………………………………………………………………..6
C. Produits TAKAFUL ………………………………………………………………………………………………9
D. Tarification des produits d’assurance TAKAFUL ………………………………………………… 10

Chapitre 3 : Comparaison entre assurance TAKAFUL et assurance conventionnelle…………………….11

A. Comparaison générale ……………………………………………………………………………………11


B. Comparaison au niveau des produits ………………………………………………………………13

Chapitre 4 : L’assurance TAKAFUL dans le monde et au Maroc ……………………………………………………15

A. Evolution de TAKAFUL dans le monde …………………………………………………………….…16


B. TAKAFUL au Maroc………………………………………………………………………………………….…17

CONCLUSION ………………………………………………………………………………………………………………………………….18

WEBOGRAPHIE ………………………………………………………………………………………………………………………………19

1
INTRODUCTION
L’assurance est une opération par laquelle une personne ‘’ l'assureur ‘’ s’engage à réaliser une
prestation au profit d'un autre individu ‘’l'assuré’’ lors de la survenance d'un risque et moyennant le
paiement d'une cotisation ou d'une prime.

Il existe une alternative islamique à l’assurance conventionnelle, élaborée par les fuqahas et
nommée assurance TAKAFUL basée sur les principes d’assistance mutuelle ,d’entraide et de
contribution volontaire.

L’assurance TAKAFUL a connu un essor remarquable dans les pays du Golfe ,d’Asie du sud-est
ainsi que dans des pays occidentaux qu’ont également affiché leur intérêt pour le marché takaful,
C’est le cas de la Grande-Bretagne, pays européen le plus avancé sur ce créneau, Londres se
proclame déjà comme un centre de la finance islamique.

Dans les pays du Maghreb, le marché takaful est également prometteur, Plusieurs obstacles
entravent toutefois son développement tel que La faiblesse du marché financier local, l’absence de
culture du risque et surtout l’absence de cadre réglementaire constituent des freins à la croissance
de l’activité.

Toute au long de ce travail , nous présenterons dans le premier chapitre, un bref historique du
TAKAFUL, ses fondements qui visent à éviter les éléments illicites, et ses principes .

Le deuxième chapitre portera sur la pratique du Takaful, en commençant par le contrat

TAKAFUL , ses modèles, ses produits et leur tarification .

Dans le troisième chapitre, nous allons comparer les différents traits de l’assurance

Takaful et l’assurance conventionnelle .

Le quatrième chapitre sera consacré au développement de Takaful dans le monde et ses

perspectives au Maroc.

2
Chapitre 1 : Historique et principes de l’assurance
TAKAFUL.
A. L’histoire de TAKAFUL

Le terme « TAKAFUL » signifie solidarité en langue arabe, c’ est un modèle d’assurance Islamique

basé sur les principes d’assistance mutuelle, D’entraide et de contribution volontaire.

Les origines de takaful remontent à l’époque où le roi d’Egypte, sur les conseils du Prophète Yusuf

(as), a stocké les grains lorsque l’offre était en abondance en prévision de la Famine .

A l’époque préislamique à la péninsule arabique, il y avait une pratique commune appelée Diyya

(‫ ) الــدِّيـــة‬ou Aquila (‫)العاقلة‬, qui désigne le prix du sang payer au nom de l’assassin aux Membres de la

famille de l’assassiné .

La Médina, Le premier état islamique, a connu à l’ère de succession d’Omar Ibn Alkhattab, la

Constitution d’une caisse appelée « ‫ »بيت مال المسلمين‬qui avait pour but de financer les affaires de l’Etat,

aider les pauvres du pays et aussi compenser les personnes victimes d’un endommagement.

Les premiers concepts de l'assurance islamique, ou «Takaful» ont évolué et se sont poursuivies tout au long

de la période Abbasside et même plus tard au cours de l’empire Ottoman en 7ème siècle , où les

commerçants naviguent partout le monde pour effectuer le commerce, au cours de ces voyages ils ont

ressenti le besoin d’assurance pour couvrir leurs pertes à travers les périls de la mer , Pour cela ils ont

construit à partir des contributions collectées , une caisse Basée sur le principe de «l’entraide» pour

compenser les commerçants qui subissent des pertes .

L’année 1964, les membres de l’Académie du Fiqh Islamique sont réunis à Damas pour discuter le

sujet de l’assurance, ils ont conclu unanimement à l’interdiction de l’assurance classique, ils ont opté

pour l'assurance coopérative comme alternatif.

la première assurance Takaful a été établie en 1979 au Soudan, en 1980 en Arabie Saoudite et à

3
partir de 1984 en Malaisie, et dans certains pays d'Extrême-Orient.

A partir de 2004, le Takaful a connu un véritable essor, des nouvelles compagnies Takaful ont vu le

jour dans différents pays: Royaume-Uni, Afrique du Sud, Arabie Saoudite, Koweït, Émirats Arabes Unis et

Malaisie.

B. Les fondements de TAKAFUL :


La pratique du Takaful à comme source trois élément :
➢Le Coran: Principale source écrite du Droit musulman .
➢ La Sunnah : l’ensemble des paroles et des actes du Prophète, comprend deux
composantes : le Hadith et la Sira.

➢ Le Fiqh : ou la jurisprudence, se définit comme l'interprétation temporelle des règles


du Coran et de la Sunnah , et se fait soit par l’Ijmaà (consensus) ou bien le
Qiyas (le raisonnement par analogie) des experts du domaine .

Le Takaful doit éviter trois éléments considérés illicites dans l’islam :


➢ Riba : ou l’intérêt usuraire, pratiqué souvent dans l’assurance conventionnelle.
➢ Gharar : désigne toute vente à caractère aléatoire ou possédant un élément incertain,
caché ou dépendant d’autres événements.
la pratique de l’assurance conventionnelle comprend le Gharar, car au moment

de la conclusion du contrat d’assurance l'assureur ne sais pas s'il sera amené ou

non à verser des indemnités à l’assuré, de même qu’il ignore le montant de ces

indemnités en cas de survenance du sinistre. L’assuré, quant à lui, paie une

prime mais ne sait pas s'il va être indemnisé à l’avenir.

➢ Le Maysir : On parle de Maysir lorsque le hasard fait partie de l’équation, dans le cadre
d’un contrat par exemple.
en Finance Islamique , le maysir se dessine par l’enrichissement injustifié
moralement d’une entité au détriment d’un autre : de l’argent acquis sans
travailler, et par la spéculation (le hasard).

C. Les quatre principes de TAKAFUL


le système Takaful est caractérisé par la coopération mutuelle et le partage des risques d’une
manière collective et volontaire , ce qui nécessite :

4
➢ La séparation des fonds des preneurs d’assurance et des actionnaires :
les actionnaires ne doivent ni profiter, ni réaliser une perte sur les opérations
d’assurance.
la prime prend la forme d’une donation à la communauté des assurés pour leur
intérêt mutuel Afin de contourner l’interdiction liée à la prise excessive de risque
paiement et réception d’intérêt (al riba) .

Ces donations doivent couvrir l’ensemble des charges techniques et les frais de

gestion.

➢ La distribution des bénéfices aux preneurs d’assurance :


La compagnie Takaful s’engage à redistribuer les bénéfices à ses sociétaires. Il y a
Deux options acceptables :
- distribuer à tous sans exception
-distribuer à ceux qui n’ont pas eu de sinistres (similaire à un bonus) .

➢ L’évitement des actifs non conformes à la Chariaa :


L'investissement doit être essentiellement effectué dans des actions cotées de
sociétés dont l'activité n'est pas incompatible avec la Chariaa.
Les sociétés Takaful doivent également respecter les trois filtres financiers pris
en considération à ce jour par le « Sharia Board du Dow Jones Islamic
Market(DJIM) ».
Ce système de filtres financiers permet de ne pas investir dans des sociétés trop
endettées.

➢ Le Conseil de la Chariaa :
la création d’un conseil de surveillance de la Chariaa , se compose de Véritables
experts considérés comme les meilleurs connaisseurs de la religion coranique et
de ses applications dans le domaine de la jurisprudence appliquée aux
transactions financières, qui supervise les opérations d’assurance et contrôle
leur conformité à la Chariaa.
Ces conseils peuvent être internes à chaque société, comme c’est le cas dans les
pays du Golfe ou centralisés au niveau d’un pays, comme en Malaisie.

5
Chapitre 2 : Spécificités de l’assurance TAKAFUL.
A. Contrat TAKAFUL
le contrat d’assurance conventionnelle est non conforme à la Chariaa du fait des trois
pratiques Riba, Gharar et Maysir , ce contrat est remplacé par un contrat de donation à
l’assurance TAKAFUL entre l’opérateur et le participant qui fait don à la compagnie d’assurance
de tout ou partie de la prime versée en couverture de sinistres.
Les primes versées restent la propriété du participant en fonction des besoins de la
compagnie.

Schéma général de TAKAFUL

B. Les Modèles d’assurance TAKAFUL :


L’ assurance TAKAFUL s'organisent selon quatre modèles : Wakala et Mudaraba, l’ Hybride* et
le Waqf qui se distinguent selon la Manière dont se répartissent les bénéfices techniques entre la
société TAKAFUL et ses participants .

➢ Le modèle WAKALA
Ce modèle est basé sur la cotisation ,ici l’opérateur reçoit des frais en contrepartie de la
gestion du volet souscription de ses activités et ne reçoit aucun bénéfice et ne subir aucune
pertes techniques ou de placement , et tous les bénéfices ou pertes techniques sont imputés aux
assurés .

6
Ce modèle est essentiellement utilisé au Moyen Orient, dont l’opérateur agit comme un agent
et reçoit une commission fixe convenue à l’avance et soumise à l’approbation du conseil de la

Chariaa.

Schéma du modèle WAKALA

Cependant, certains opérateurs ont créé un « modèle Wakala modifié » où ils sont
rémunérés par des commissions up-front mais aussi par une partie de l’excédent technique et
financier en considérant cette rémunération comme « commission de performance » .

➢ Le modèle MUDARABA :
La Mudaraba est l’un des modèles les plus anciens , il est basé sur le principe de partage
des bénéfices et des pertes entre le fournisseur de capitaux \participant (‫ ) رب المـــال‬et
l’entrepreneur \opérateur (‫ )المضـــارب‬qui est chargé de gérer les affaires takaful.
Le contrat Mudaraba définira le bénéfice de l'entreprise takaful et le rapport à partager
entre les deux parties, comme 50:50, 60:40 ou 70:30 entre le participant et opérateur
respectivement.
Certains produits , comme le produit takaful général/dommages ayant peu d’élément
d’épargne ,Ce qui rendent l’adoption de ce modèle difficile et donne naissance au modèle
« Mudaraba modifiée » Qui admet en plus du partage des profits, le partage de l’excédent ou
surplus considérer comme « profit Mudaraba » .

7
Schéma du modèle MUDARABA

➢ Le modèle Hybride:
Le modèle hybride est une combinaison des modèles de la Wakala et de la
Mudaraba, ici L’opérateur
reçoit une part proportionnelle fixée à l’avance des contributions versées par les assurés ( las
participants ),
puis une part des plus-values générées par les activités de placement.
C’est le modèle le plus recommandé par les autorités de réglementation financière et
les
organisations internationales , car il rassemble les points forts des deux modèles .

Schéma du modèle HYBRIDE

8
➢ Modèle Waqf :
ce modèle prévoit le versement d’une contribution initiale par l’opérateur au fonds Takaful.
Les assurés y versent des contributions supplémentaires, qui sont ensuite utilisées pour régler
les sinistres.
L’opérateur reçoit une commission de souscription fixe. Quant aux assurés, ils reçoivent les
fonds restants dans le pool lorsque tous les sinistres ont été réglés.

Schéma du modèle WAQF

C. Produits TAKAFUL :
On peut classer les produits d’assurance Takaful en deux grandes catégories :
Le Takaful général prévu pour donner une protection aux participants sur les pertes découlant
des risques tels que les accidents, les incendies, les inondations, la responsabilité et le
cambriolage .
il englobe l’assurance des biens et l’assurance des responsabilités :
➢ Takaful automobile
➢ Takaful habitation
➢ Takaful incendie
➢ Takaful Multirisques professionnelle
➢ Takaful Equipement Technique

9
La deuxième catégorie c’est Takaful familial qui englobe l’assurance sur la vie et la
capitalisation, l’assurance maladie et l’assurance contre les accidents corporels .
Dans les fonds takaful de la famille, les opérateurs doivent établir séparément un Fond de
Risque des Participants (PRF) et un Fond d'Investissement des Participants(PIF), pour répondre
respectivement aux composantes risques et épargne/investissement des contributions des
participants.
Parmi les produits de takaful familial on cite :
➢ Takaful Maladie ou décès
➢ Takaful scolaire Imtiez : l’épargne pour les enfants
➢ Takaful Tamouil : protection des investissements
➢ Takaful Mounacib des retraites
➢ Takaful Hajj : épargne et assurance du pèlerinage

D. Tarification des produits d’assurance TAKAFUL :


L’assurance takaful et l’assurance conventionnelle étant régies par des normes juridiques et
une éthique différentes, il serait par conséquent erroné de tarifier un produit takaful de la même

manière qu’un produit conventionnel.

Les fuqahas s’accordent pour dire que le Takaful est basé sur le principe de donation

(principe du Tabarru') entre les participants pour respecter « sharia compatible » et le

principe d’entraide .

l’acte de tabarru est fait à titre purement gratuit et se caractérise en principe par l’absence

de contrepartie ce qui a posé certaines interrogations auxquelles Les écoles du fiqh ont répondu

majoritairement que la participation en Takaful est un « Iltizam bil-tabarru » c’est-à-dire qu’il s’agit

d’une contribution et non pas un don .

la prime pure en assurance Takaful est calculée de la même manière qu’en assurance

conventionnelle , en appréciant le risque couvert et en respectant les principes actuariels basés

sur les fondements techniques de la statistique, en tenant compte du risque qui peut être fixe ou

variable, et du principe de la proportionnalité entre la participation et le risque lui-même, son

genre, sa durée, et le montant de la prestation

10
Inputs
-Ages des participants
-Les Montants des Output
Tarificateur ADET -Cotisation à priori
emprunts des
participants
-La durée des
emprunts des
participants
-Probabilité de ruine
-Année de projection
-Taux de placement
-Table de mortalité

Le calcul de la prime nette ou la prime totale est basé sur l’addition de la prime pure, des

dépenses et des frais, des taxes en sus des bénéfices issus de l’investissement du capital.

en cas de défaut de paiement de la contribution de l’assuré, la compagnie arrête de couvrir

l’intéressé .

enfin , Le paiement d’une prime par le souscripteur correspond à une obligation coranique :
ْ ‫ب‬
(Sourate Al-Maida) « ‫العقود‬ ‫ يا أيُّها الهذين آمنوا أ ْوفوا‬.‫الرحيم‬
‫الرحْ من ه‬
‫َّللا ه‬
‫»بسْم ه‬

11
Chapitre 3 : Comparaison entre assurance TAKAFUL
et assurance traditionnelle
A. Comparaison générale :
CE tableau Présente la différence entre les traits principaux de chaque type d’assurance :

Paramètres Takaful Mutuelle

Donation et/ou contrat


Type de Contrat contrat mutuel
mutuel
-Contrat de gestion d’une -Contrat d’assurance par
affaire Takaful au nom des lequel les actionnaires
assurés . acceptent d’indemniser
les assurés en cas de pertes
- les dépenses de futures en contrepartie d’une
gestion sont imputées aux prime .
actionnaires (Participants) et
Nature de contrat non aux assurés. - les dépenses
sont supportées par la prime
- Il n’y a pas de payée par les assurés.
transfert du risque de l’assuré
aux actionnaires. - Il y a transfert du
risque de l’assuré aux
actionnaires pour l’objet
assuré.
-Paiement sur les fonds -Paiement sur les fonds
collectés ; en cas collectés
Responsabilité d’insuffisance peut
de la compagnie emprunter sans intérêt
(Qard Hassan)

-dans le cas d’assurance à


prime fixe Les pertes et
profits sont entièrement
imputés aux actionnaires.
- Les pertes et
- Dans le cas d’un contrat en
Partage des bénéfices et des profits sont entièrement
participation, il y a partage
pertes entre les assurés et les partagés par les assurés au
des bénéfices entre les
actionnaires moyen des primes
assurés et les actionnaires.
accumulées.
- Assurance
mutuelle Les pertes et profits
sont répartis entre les assurés
en vertu d’un contrat

12
Responsabilité
-Paient des contributions -Paient des primes
des assurés

Capitaux -Le capital apporté par les -Le capital apporté par les
Propres participants actionnaires

-Les placements comprennent


-Doivent être conformes à la des instruments porteurs
Chariaa d’intérêts et des prises de
Conditions
participation dans des
d’investissement
affaires interdites par la
Chariaa.

- Sharia bord , le Conseil - le Directeur


Consultatif de la Sharia Général et le Conseil
Gouvernance d’administration

- Les conditions de la police - Régie par le droit du travail


doivent être claires et et soumise à la
Conditions énoncées dans les
transparentes et conformes à réglementation
Polices
la Sharia

-Pas de garantie, mais un -Les contrats d’assurance


simple engagement des s’accompagnent
assurés de payer un don ordinairement
Garanties suffisant pour payer les de certaines garanties qui
sinistres sont souscrites par l’assuré.
‫)التزام ر‬
(‫بالتبع‬

B. Comparaison au niveau des produits :


Généralement, les assurances Takaful proposent presque des produits semblables à ceux de

l'assurance classique, en plus d’autres avantages, du côté religieux, grâce à l’absence des éléments illicites

et aussi du côté économique, vue le cout réel d’assurance (prime moins la part de l’excédent).

on compare le produit assurance automobile de point de vue assurance Takaful et assurance classique

nous prenons comme exemple , l’assurance pour un an, d’une voiture Diesel d’une puissance fiscale

de 6 cheveux , sa valeur vénale s’élève à 100 000 MAD couverte à tous risque.

Chez une assurance classique :

la prime à payer sera à l’alentour de 4000Dh ( estimation d’une compagnie d’assurance)

Chez un opérateur Takaful :

sera du même montant, sachant qu’elle couvre les mêmes risques .

13
Sans prendre en considération le coté religieux, et parlant juste économiquement, l’assurance

chez un opérateur Takaful coute moins chers qu’en en assurance classique, vue que à la fin de

l’exercice, les assurées reçoivent une part d’excédent pouvant minimiser le cout réel de l’assurance,

du point de vue social, le Takaful reflète une bonne entraide et synergie entre les participants.

14
Chapitre 4 : L’assurance TAKAFUL dans le monde
et au Maroc .
A. Evolution de TAKAFUL dans le monde :
La croissance des marchés Takaful est entraînée par les perspectives de la banque islamique

et le secteur de la finance islamique dans les pays à majorité musulmane .

Au cours de la dernière décennie, la croissance des actifs bancaires islamiques a été

accompagnée d'une croissance similaire des contributions Takaful brutes à travers les principaux

marchés musulmans en développement .

en 2006 , le marché de l’assurance Takaful représentait 2,5 milliards de dollars, et environ 11

Milliards dollars en 2012, et 14 Milliards dollars en 2014, avec une croissance annuelle estimée à

13% ,aujourd’hui, le marché mondial du Takaful représente 21 milliards de dollars et devrait

atteindre 44 milliards de dollars d’ici 2024.

Malgré un ralentissement de la croissance globale du marché mondial, , le Takaful continue

de croître plus rapidement que l’assurance conventionnelle.

Étant plus de 250 sociétés d'assurances qui proposent aujourd'hui des produits conformes

aux exigences de la Chariaa dans le monde, et ayant plus que 20% de la population mondiale

comme client potentiel, ce marché qui pèse 1% du marché mondial de l'assurance a connu une

croissance estimée à plus de 20% par an avec 324 opérateurs Takaful dans le monde.

Les actifs mondiaux des opérateurs Takaful ont atteint 46 milliards de dollars en 2017 et

devraient atteindre 72 milliards de dollars d’ici 2023.

15
Croissance des Contributions Takaful par région, Ernst and Young(Cabinet d’Audit Financier,
l’un des BIG FOUR)

B. TAKAFUL au Maroc
Au Maroc, Juin 2016, le parlement a adopté le projet de loi N° 59.13 modifiant et complétant

Le projet de loi N° 17.99 présenté par le gouvernement en 2015, qui comprend notamment les

dispositions réglementaires relatives à l’assurance Takaful.

Le projet Takaful a pris du retard pour les causes suivantes :

- le travail sur le dossier a démarré deux ans après le chantier des banques participatives.
- un certain nombre d’impossibilités juridiques sur la loi ont été relevées
par le Conseil supérieur des oulémas (CSO), ce qui a nécessité un retour en arrière.

Ce projet de loi stipule que l’agrément pour les opérations d’assurances Takaful ne

pourra être accordé à une entreprise agréée pour d’autres opérations d’assurances, ce qui

exclut la possibilité de créer des guichets Takaful au sein d’assurances conventionnelles.

Les compagnies existantes désirant aborder le marché Takaful devront créer des entités

Juridiques distinctes.

Heureusement, le début de 2021 se veut prometteur, puisque les autorités assurent que les

textes d’application sont à un stade « très avancé » dans le circuit de publication.

Ces textes, comme l’a précisé le Secrétaire général de l’Autorité de contrôle des assurances

16
et de la prévoyance sociale (ACAPS), Othman Khalil El Alamy, comprennent un projet d’arrêté

« Takaful » pour l’application de la loi, trois projets d’arrêtés fixant les conditions générales de

types de trois produits d’assurance « Takaful » : décès-invalidité, multirisque bâtiments,

investissement Takaful ; et un projet de la circulaire spécifique à l’assurance « Takaful ».

17
CONCLUSION
Nous avons conclu que l’assurance Takaful est une assurance d’un nouveau genre qui

englobe les principes de l’assurance conventionnelle, les principes de l’ islam et les valeurs

éthiques.

Elle constitue ainsi une alternative séduisante à l’assurance conventionnelle et un concurrent

fort .

En évitant les principaux torts de l’assurance conventionnelle interdits par le droit

musulman, l’assurance TAKAFUL a réussi à combiner un produit moderne, compatible avec la

chariaa et donc d’attirer une grande population musulmane .

Nous pouvons également souligner un retour aux valeurs morales et religieuses, grâce à

L’assurance islamique ainsi que la possibilité de souscription pour les non-musulmans.

Par ailleurs le marché Takaful reste un marché limité à cause de la réglementation des lois

qui se varie d’un pays à un autre .

Aussi , le mode de répartitions des bénéfices au profit des participants et les prêts gratuits

(al qard al hassan) par l’opérateur en cas de déficit du fonds, empêche une réelle solidité

financière des compagnies Takaful.

Enfin, l’assurance Takaful manque d’experts pouvant expliciter et proposer des solutions

Takaful aux Particuliers.

18
WEBOGRAPHIE

https://www.atlas-mag.net/article/lassurance-takaful-evolution-du-marche

https://www.h24info.ma/economie/takaful-le-pilier-manquant-de-la-finance-participative-au-
maroc/

http://idc.u-paris2.fr/sites/default/files/memoires/memoire_edward_budd.pdf

https://www.amef-consulting.com/fondements-historique-et-evolution-de-lassurance-takaful/

BIBLIOGRAPHIE

- Projet de loi N° 59.13 modifiant et complétant Le Projet de loi N° 17.99 portants Code
des Assurances .

- Rapport d'Activités des entreprises d'assurance et de réassurance au Maroc 2014 .

19

Vous aimerez peut-être aussi