Vous êtes sur la page 1sur 3

Séance – L’imputation rationnelle

Exercice 1 – Cas LOGAN


L’entreprise LOGAN fabrique un produit P dans un atelier.

Les informations suivantes vous sont données :


Période 1 Période 2 Période 3
Production 500 400 700
CA 390 000 € 312 000 € 546 000 €
CV
Matières 100 000 € 80 000 € 140 000 €
MOD 160 000 € 128 000 € 224 000 €
CF 90 000 € 90 000 € 90 000 €
Coût total 350 000 € 298 000 € 454 000 €
Résultat 40 000 € 14 000 € 92 000 €

Travail à faire :
1. Calculer le coût unitaire de production par élément de coût et le coût unitaire total.

2. Comparer les coûts.

3. Calculer les coûts de production et le résultat périodique, avec imputation rationnelle, en considérant que
l’entreprise produit normalement 500 unités.

4. Déterminer le coût de sous-activité.

5. Décomposer ce coût entre produits vendus et produits stockés sachant que le nombre d’unités vendues est de
350.

6. Faire compte de résultat pour la période 2 (avec la préconisation du PCG et de l’IAS 2).

7. Faire le compte de résultat en comptabilité financière pour la période 3 en considérant que le nombre
d’unités vendues est de 650 et une activité normale de 500 unités.
a. Sans considérer le stock final de la période 2
b. En considérant le stock final de la période 2
Exercice 2 – Cas MYSTIQUE
L’entreprise industrielle « MYSTIQUE S.A. » créée le 1er janvier, sans stocks initiaux, travaille sur commande en
transformant une matière première unique : 100 tonnes de matière première ont été achetées au prix d’achat unitaire de
2 000 €.

Les seuls frais directs du mois de janvier sont constitués par :


- La force motrice des ateliers, soit 20 000 € ;
- La main d’œuvre directe de production soit 40 000 € pour 2 000 heures.

Les charges indirectes sont réparties entre les centres d’analyse suivant :
- Centre prestation connexes ;
- Centre d’approvisionnement ;
- Centre de production (ateliers) ;
- Centre de distribution ;

L’étude des frais des centres d’analyse effectuée avant la sous répartition du centre prestations connexes, fournit les
informations suivantes :
Centre prestations Centre
Centre ateliers Centre distribution
connexes approvisionnement
Totaux 40 000 20 000 200 000 80 000
Charges fixes 40 000 8 000 160 000 40 000
Charges variables 0 12 000 40 000 40 000
UO - 1 tonne achetée 1 h de MOD 100 € de vente HT
Coeff. d’activité 1,00 1,00 0,90 1,20
Clé de sous
- 100 % 10 % 60 % 30 %
répartition

Les charges indirectes ne comprennent que des frais et dotations, à l’exclusion de tout élément supplétif. En janvier,
les ateliers ont travaillé sur les commandes suivantes :

Commande N°1 Commande N°2


Matières premières utilisées 70 tonnes 20 tonnes
MOD 1 500 heures 500 heures
Force motrice utilisée 12 000 € 8 000 €
Avancement des commandes Terminée et livrée En cours
Facturation (prix de vente HT) 600 000 € Non facturé

Travail à faire :

1- Après avoir, dans les deux cas, achevé le tableau de répartition déterminer les différents coûts, l’état des
stocks et le résultat sur commande N°1 par la méthode des coûts réels et par celle de l’imputation rationnelle
des charges fixes.

2- En tenant compte des évaluations faites par la méthode des coûts réels, établir le compte de résultat de la
période, sachant qu’il n’y a pas de différences de traitement comptable en dehors de celles qui pourraient
éventuellement résulter de l’arrondissement des calculs.

3- Rapprocher et commenter brièvement les résultats obtenus en questions 1 et 2 suivant les méthodes utilisées.

4- Le coefficient d’imputation rationnelle du Centre Prestation connexes a été obtenu en fonction de ceux des
sections principales et des clés de sous répartition. Le vérifier.
Exercice 3 – Cas CALIBAN
L’entreprise CALIBAN fabrique 2 produits A et B à partir de matières M1 et M2 ; pour le mois d’octobre, on dispose
des renseignements suivantes pour la comptabilité analytique qui utilise la méthode de l’imputation rationnelle.

Stock début octobre (évalué au coût d’imputation rationnelle).


- M1 : 12 000 kg pour 160 500 € ;
- M2 : 7 000 kg pour 167 600 € ;
- A: 3 000 kg pour 203 400 € ;
- B: 2 500 kg pour 353 490 € ;

Achats octobre :
- M1 : 33 000 kg pour 12 € / kg ;
- M2 : 30 000 kg pour 24 € / kg ;

Consommation octobre :
- M1 : 15 000 kg pour les produits A ;
- M2 : 25 000 kg pour les produits B ;

Charges directes de production :


- Pour 6 600 A : 124 500 kg dont 30 000 € de charges fixes ;
- Pour 6 200 B : 131 800 kg dont 50 000 € de charges fixes ;

Charges indirectes Charges fixes Charges variables


Prestations connexes 40 000 2 000
Approvisionnement 16 000 41 800
Ateliers 88 000 157 160
Distribution 36 000 27 000
Totaux de la répartition 180 000 227 960

NB : Les frais des prestations connexes sont répartis à raison de 10 % à l’approvisionnement, 80 % aux ateliers, 10 %
à la distribution. Le nombre d’UO correspondant à l’activité normale est le suivant pour chaque centre principal :
 Approvisionnement : 60 000 kg de matières achetées ;
 Ateliers : 15 600 équivalents A (6 000 A et 8 000 B ; coefficient 1,2)
 Distribution : 1 800 000 d’euros de CA HT

Le centre « Prestations Connexes » n’a pas de mesure propre de son activité. Après analyse, on détermine que
l’activité du centre « Prestations connexes » dépend des centres récepteurs de ses services à hauteur des participations
dans chaque centre.

Ventes : 6 000 A pour 570 000 € et 5 800 B pour 960 000 €.

Les coûts unitaires des UO (dans le tableau de répartition) seront arrondis à l’euro près et au pourcentage près :
- Exemple : 4,1712 €  4,00 € ;
- Exemple : 0,05101  5,00 %.

Travail à faire :

1- Effectuer le tableau de répartition des charges.

2- Calculer les coûts d’achat, de production, de revient et résultats analytiques pour le mois d’octobre ; les
sorties de stocks étant évaluées au CMUP de période.

3- A partir du résultat en IR, déterminer les retraitements à effectuer pour obtenir un résultat en comptabilité
financière de 211 950 € (ne comprenant que les données réelles).

Vous aimerez peut-être aussi