Vous êtes sur la page 1sur 2

TP N°2

2020/2021 Les sources et les états physiques


de l’eau

Je m’interroge :
Sur la Terre l’eau se trouve sous quels états physiques?
Quel est l’état le plus abondant ?
I- L’eau à l’état liquide et solide :
Document :
L'eau recouvre 75% de la surface du globe pour un volume total estimé à 1 400 millions de Km3.
Pour en savoir plus sur la nature de ces eaux, il faut s’intéresser aux mers, aux océans qui représentent 97 % du
volume totale. Notre planète bleue est ainsi la planète de l’eau salée. L’ensemble des eaux douces représente
donc 3% du volume global. Dans ce faible pourcentage, les glaces et les neiges permanentes représentent les
deux tiers et l’eau douce disponible le un tiers.
L’homme ne peut utiliser pratiquement qu’1% du volume total d’eau présent sur Terre. Ceci englobe les cours
d’eau, les réservoirs naturels ou artificiels (baies côtières, lacs, fleuves, cours d’eau, barrages…) et les nappes
d’eau souterraine.

Lisez le texte ci-dessus et répondez aux questions suivantes :


 Quel est le pourcentage d’eau par rapport à la surface totale du globe terrestre ?
L’eau recouvre 75 % de la surface du globe. C’est pourquoi on l’appelle « la planète bleue »
 Sous quels états physiques se trouve cette eau ?
Cette eau se trouve sous l’état liquide (mers, océans, lacs…), sous l’état solide (glaces, neiges…)
 Quel est le pourcentage d’eau douce ? Est-ce qu’elle est totalement accessible à l’Homme ?
L’ensemble des eaux douces représente 3% du volume global.
Le pourcentage de l’eau accessible à L’Homme est pratiquement 1%

II- l’eau à l’état gazeux :


Situation problème :
Y a-t-il un autre état physique de l’eau sur la Terre ?
Si oui comment peut-on détecter sa présence ?
 Pour détecter la présence d’eau on fait le test de reconnaissance d’eau avec le sulfate de cuivre anhydre
(sans eau = déshydraté) : c’est un produit chimique sous la forme d’une poudre de couleur blanche
grisâtre qui prend une coloration bleue lorsqu’il est en contact avec l’eau. Il est vendu de couleur bleue,
pour pouvoir l’utiliser on doit le déshydrater (le rendre anhydre)
On verse un peu de sulfate de cuivre hydraté dans un cristallisoir puis on le chauffe à l’aide d’une plaque
chauffante.

Expérience de déshydratation du sulfate de cuivre


Observation :
Lorsqu’on chauffe le sulfate de cuivre bleu, il se décolore petit à petit et devient blanc grisâtre

1. Expérience de vérification de l’effet de l’eau sur le sulfate de cuivre :


On dispose de 3 soucoupes sur lesquelles on place des petits tas de sulfate de cuivre anhydre. On verse
quelques gouttes de différents liquides : eau, huile et pétrole.

a. Observations :
Soucoupe N°1 : le sulfate de cuivre bleuit lorsqu’il est en contact avec l’eau
Soucoupe N°2 et N°3 : le sulfate de cuivre reste blanc grisâtre.
b. Déduction :
Le sulfate de cuivre ne bleuit que lorsqu’il est en contact avec l’eau

2. Expérience de vérification de la présence de l’eau dans l’atmosphère :


On laisse une soucoupe contenant du sulfate de cuivre anhydre dans l’air libre durant une dizaine de
minutes

a. Observation :
On observe que le sulfate de cuivre anhydre prend une coloration bleue après quelques dizaines de minutes
c’est-à-dire il devient hydraté
b. Déduction :
On en déduit que l’air contient de l’eau qui se trouve à l’état gazeux, connue sous le nom de vapeur d’eau

II- Conclusion :
Dans la nature, l’eau est abondante, on la rencontre sous ses 3 états physiques :
 A l’état liquide dans les océans, les mers, les rivières, les barrages… et dans les nappes phréatiques
 A l’état solide dans les pôles nord et sud, les mers glacées et aux sommets des montagnes…
 A l’état gazeux dans l’air atmosphérique.
Pour faire le test de reconnaissance de l’eau on utilise le sulfate de cuivre anhydre.

Vous aimerez peut-être aussi