Vous êtes sur la page 1sur 20

RedMed Training Centre International Well Control

Forum
Hassi-Messaoud IWCF

TEST FINAL WELL CONTROL


Level 3 & 4
(Durée: 02 h 00)

Nom : ………………………….
Prénom:……………………….
Date:……………………………

RED MED- Test à blanc Page 1


1- Après un ajout de simple le niveau de l’actif système ne revient pas à sa valeur précédente, qu’est-ce que cela
peut indiquer ?

A- Le dégazeur à vide (vacuum Degaser) est resté en marche durant la connexion.


B- Il y a eu une venue durant l’ajout.
C- La boue de l’annulaire est chargée en cuttings.
D- De l’air a été pompée dans le puits durant la connexion.

2- Quels types d’éléments de barrières sont requis pour former une barrière enveloppe ?

A- Une combinaison de barrières qui empêchent un écoulement dans une formation découverte.
B- Le casing et le ciment dans le puits, la tête de puits.
C- Une combinaison d’éléments de barrières qui empêchent l’écoulement dans l’environnement
ou dans une autre formation.
D- Plusieurs BOP à mâchoires pour empêcher l’écoulement dans l’environnement.

3- Le chef de poste pompe un bouchon lourd et le déplace dans les tiges, quel effet aura –il sur les bassins ?

A- Le niveau restera constant.


B- Le niveau diminuera.
C- Le niveau augmentera.

4- En cours de remontée, comment le pistonnage affecte –t-il la pression de fond ?

A- La pression de fond ne change pas.


B- La pression de fond baisse temporairement.
C- La pression de fond augmente temporairement.

5- Quelle est la cause la plus répondue des formations à pressions anormalement élevées à travers le monde ?

A- Les bancs de carbonates.


B- Les argiles sous-compactées.
C- Les sables déplétés.
D- Les calcaires fracturés.

6- Un bouchon de boue légère est pompé dans la garniture, le chef de poste arrête le pompage, si on néglige les
pertes de charge. Quelle affirmation est exacte ?

A- La pression de fond diminuera.


B- La pression de fond restera constante avec une lecture de pression en tête des tiges.
C- La pression de fond augmentera.

7- La pompe tombe en panne durant le contrôle, qu’est- ce qu’il faut faire ?

A- Ouvrir le puits et fermer le diverter.


B- Remplacer la pompe.
C- Réparer la pompe.
D- Fermer le puits.

RED MED- Test à blanc Page 2


8- Parmi les méthodes suivantes, laquelle diminuera le risque de perte avec un long découvert ?

A- La drillers. B- La wait and weight. C- la volumertic. D- la bullheading.

9- suite à une perte totale, nous avons rempli 100 m d’eau pour rattraper le niveau, quelle sera la réduction sur la
pression de fond ? Densité de la boue 1.40 kg/l et densité eau 1.02 kg/L

A- 10 bar b- 12 bar c- 3.7 bar.

10- La boue gazée peut réduire la pression de fond, quand est- ce la pression de fond est plus réduite durant la
circulation du bouchon ?

A- La boue gazée au fond.


B- La boue gazée à mi-chemin.
C- La boue gazée arrive vers la surface.
D- Pas de changement pour la pression de fond.

11-Durant le contrôle, la duse est ajustée pour augmenter PR de 10 bars avec la vitesse constante. Que-ce passera
t-il à la pression annulaire ?

A- Diminue. B- Augmente. C- Reste constante.

12- Durant la remontée, avant le passage de la tubulaire incisaillable devant les BOP, quelle sont les précautions ?
2 Réponses

A- Faire un test de fonctionnement des BOPs.


B- Faire un flow check avant de continuer la remontée.
C- S’assurer que l’équipe est bien entrainée.
D- Organiser une réunion rapidement avec l’équipe et discuter la situation.
E- Sécuriser le puits et tester les shear rams.

13- Pourquoi ajoute- t- ont une marge de sécurité pour la manœuvre de remontée ?

A- Pour éviter les venues en forage.


B- Pour compenser l’augmentation de la pression de fond due au pistonnage durant la descente.
C- Pour compenser la diminution de pression due au pistonnage durant la remontée.
D- Pour éviter les pertes totales.

14- Quelle est le rôle du chef de poste pour éviter les incidents de contrôle de venue?

A- Il doit prévenir le gaz dans la boue.


B- Il doit empêcher les pressions anormales.
C- Il doit prévenir les pertes de circulation.
D- Il doit s’assurer que le puits soit toujours plein.

RED MED- Test à blanc Page 3


15- La Pfond est constante lors de la Driller’s, on remarque La Pa diminue puis remonte graduellement
Quelle peut être la raison de ce changement ?

A- La diminution de la hauteur de l’effluent (influx) à cause du changement de géométrie annulaire.


B- Le changement du débit de la pompe.
C- Sifflure de la garniture.
D- Sifflure de la choke (duse).

16- Quels sont les signes potentiels qui indiquent que le puits peut être en déséquilibre ? 2Réponses

A- Une augmentation de la PR.


B- Une augmentation du gaz en forage.
C- Une augmentation de la densité prise à la goulotte.
D- Un changement dans la forme et la dimension des déblais.
E- Une réduction du gaz de fond.

17- Pourquoi est – t-il important de vérifier le niveau de boue dans le système actif durant le contrôle de la venue ?
2 Réponses

A- Pour ajuster la vitesse de la pompe.


B- Pour maintenir Pfond constante.
C- Pour ajuster la pression de refoulement.
D- Pour contrôler les pertes de boue.
E- Pour suivre l’expansion du gaz.

18- Le pourcentage de gaz dans la boue à augmenter de 10 à 12 %. De quel gaz s’agit-t-il?

A- Du gaz de manœuvre.
B- Du gaz de connexion.
C- Du gaz de fond (background gas).
D- Du shallow gas.

19- Quelle est l’une des exigences essentielles dans la procédure de gestion des changements (MOC) ?

A- Seul le directeur responsable peut effectuer l’évaluation des risques pour la gestion des changements MOC.
B- Les changements des procédures de forage nécessitent seulement une autorisation par le second.
C- Un changement de procédures peut être autorisé sans nouvelle évaluation des risques.
D- Tous les membres de l’équipe doivent être informés et doivent accepter les changements avant le début
de l’opération.

20- Quels facteurs affectent la pression de fond en circulation à débit constant ? 2 Réponses

A- La pression de refoulement.
B- La densité du fluide.
C- Les pertes de charge aux duses de l’outil.
D- Les pertes de charge dans la garniture.
E- Les pertes de charge dans l’annulaire.

RED MED- Test à blanc Page 4


21- Quelle est l’action du chef de poste quand il soupçonne une venue ?

A- Fermer le puits.
B- Prévenir le chef de chantier pour qu’il résolve le problème.
C- Observer le puits.
D- Être attentif pour fermer le puits rapidement.

22- Après la fermeture du diverter suite à une venue à faible profondeur (shallow gas) :

A- Réduire le débit de la pompe.


B- Arrêter les pompes.
C- Augmenter le débit des pompes.
D- Maintenir le débit de la pompe.

23- Quelles sont les bonnes pratiques lors du forage de la phase de surface avec possibilité de shallow gaz?

A- Effectuer les manœuvres à grandes vitesses.


B- Maintenir des vitesses d’avancement élevées.
C- Contrôler l’avancement pour ne pas surcharger l’annulaire.
D- Maintenir une grande surpression sur la formation pour éviter la venue.

24- Durant le forage l’accrocheur signale une densité au niveau des vibrateurs différente de celle de l’actif système.
Que doit- il faire ?

A- Changer la densité dans les bacs actifs.


B- By- passer les vibrateurs.
C- Prévenir le chef de poste et le responsable de la boue.
D- Enregistrer le changement de la densité sur le registre.

25- Quelle est la procédure qui décrit mieux un contrôle de puits avec la volumetric ?

A- Le maintien de la pression de fond plus ou moins constante jusqu’à ce que l’effluent ait migré en surface.
B- Le maintien de la pression en tête de l’espace annulaire à sa valeur initiale jusqu’à ce que l’effluent ait migré
en surface.
C- Le maintien de la pression au sabot plus ou moins constante jusqu’à ce que l’effluent ait migré en surface.
D- Le maintien de la pression de l’effluent plus ou moins constante jusqu’à ce que l’effluent ait migré en surface.

26- La densité de frac au sabot égale à 1.54 kg/l, après une venue on note Pt1 = 8 bar et Pa1 = 12 bar.
TVD du sabot 1695m, densité de la boue 1.46 kg/l. Calculer la marge entre la Padm et la Pa1 ?

A- 2 bar. B- 3 bar. C- 1 bar. D- Pas de marge.

27- La duse est fermée petit à petit pour compenser la chute de pression due à une sifflure de la garniture.
Quelle est la conséquence sur Pfond ?

A- Elle diminue.
B- Elle reste constante.
C- Elle augmente.

RED MED- Test à blanc Page 5


28- La TVD du sabot 1600m et la côte mesurée 1650 m. La Padm est 100 bars, si on augmente la densité de
0.20 kg/L. Quelle sera la nouvelle Padm ?

A- Elle va diminuer de 20 bars.


B- Elle va augmenter de 20 bars.
C- Elle va diminuer de 31 bars.
D- Elle va augmenter de 31 bars.

29- Une venue de gaz a eu lieu au fond dans une boue à base d’eau. Laquelle des conditions conduit à la formation
des hydrates lorsque le gaz arrive en surface ?

A- Le gaz est à haute pression et basse température.


B- Le gaz à basse pression et haute température.
C- Le gaz à basse température et pression.
D- Le gaz à haute température et pression.

30- Que devez-vous faire si le test initial d’un BOP annulaire ne réussit pas?

A- Refaire le test la prochaine fois.


B- Aucune action n’est requise si les autres BOP sont bien testés.
C- Il faut le réparer immédiatement et refaire le test.
D- Il ne faut pas utiliser le BOP annulaire.

31- Comment connaitre si une sifflure se développe dans la garniture en cours de contrôle de venue ?

A- L’opérateur ferme la duse de temps à autre pour compenser la chute de la pression tiges.
B- Il y aura une augmentation de Pa et PR reste constante.
C- Il y aura une augmentation des deux pressions en tête.
D- Il y aura une diminution des deux pressions en tête.

32 – Que faudra –t-il faire s’il y a rupture de la ligne choke line entre la vanne HCR et le manifold pendant le
contrôle ?

A- Arrêter les pompes et refaire le circuit par la kill line.


B- Arrêter les pompes et fermer la duse.
C- Arrêter les pompes et fermer la vanne HCR choke line.
D- Arrêter les pompes et fermer les shear rams.

33- Une venue de gaz est circulée en utilisant la driller’s method. Qu’arrive –t-il à la Pfond si Pa est maintenue
constante pendant la circulation du gaz (gas dans le découvert) ?

A- Elle augmente.
B- Elle reste constante.
C- Elle diminue.

RED MED- Test à blanc Page 6


34- En forage l’accrocheur demande au chef de poste de réduire le débit à cause d’une quantité importante de
Cuttings et les tamis sont débordés. Quelle est l’action la plus sûre à entreprendre ?

A- Observer le puits, s’il est stable continuer au même débit.


B- Réduire le débit pour que les tamis ne débordent pas.
C- Observer le puits s’il est stable circuler le volume de l’annulaire avec un débit plus faible.
D- Ne pas donner de l’importance à la perte de boue dans les tamis.

35- Après une venue on note Pt1 = 40 bars et Pa1 = 55 bars. A la fin de la première circulation avec la driller’s et
après l’arrêt des pompes on constate : Pt = 40 Pa = 47bars. Que peut-on faire ?

A- Continuer avec le deuxième cycle de la driller’s en gardant Pa constante.


B- Effectuer une circulation inverse.
C- Reprendre la première circulation jusqu’à évacuation du gaz.
D- Utiliser la Bullheading.

36- Après une venue on note Pt1 = 30 bars et Pa1 = 50 bars. A la fin de la première circulation avec la driller’s et
après l’arrêt des pompes on constate : Pt = 30 et Pa = 45 bars. Que peut-on faire ?

A- Continuer avec le deuxième cycle de la driller’s en gardant Pa constante.


B- Effectuer une circulation inverse.
C- Reprendre la circulation en utilisant la wait and weight.
D- Utiliser la Bullheading.

37- Quelles sont les confirmations correctes concernant la seconde circulation de la driller’s ? 3Réponses

A- Démarrer la pompe en gardant Pa constante.


B- Fermer le puits, vérifier que Pa et Pt sont presque les mêmes quand la boue lourde est à l’outil.
C- Maintenir Pa constante jusqu’à l’arrivée de la boue lourde à l’outil.
D- Maintenir la Pression de refoulement constante une fois la boue lourde arrive à l’outil.
E- Maintenir la Pression de refoulement constante.

38 – Après une venue nous avons Pt1 = 45 bar et Pa1 = 55 bar, Pour quelle raison Pt1 est inférieure à Pa1 en
générale ?

A- L’effluent est dans le casing.


B- Le BOP est fermé rapidement, donc il y a une pression piégée dans l’annulaire.
C- L’effluent est moins dense par-rapport à la boue.
D- La boue à une densité inférieure à celle de l’effluent.

39- Durant le forage, la boue devient gazée. Quel impact cela a- t-il sur les opérations ?

A- C’est un signe effectif de venue et le puits doit être observé.


B- C’est un signe effectif de venue et le puits doit être fermé avant d’informer le Superviseur.
C- Ceci est normal et n’affectera pas les opérations en cours.
D- C’est un signe potentiel de venue et l’utilisation du dégazeur à vide pourrait compliquer le contrôle des
volumes dans le bac.

RED MED- Test à blanc Page 7


40- Durant le forage, le chef de poste rapporte au superviseur que la taille et forme des cuttings ont changés.
Le mud logger reporte aussi une augmentation du gaz de fond. Que doit faire le superviseur ?

A- Demander au chef de poste d’arrêter le forage et de faire une observation (flow check).
B- Demander au chef de poste de réduire la vitesse d’avancement pour réduire le gaz de fond.
C- Demander au chef de poste de faire démarrer le dégazeur sous vide.
D- Demander au responsable de la boue d’augmenter la densité du système actif.

41- Après une venue de gaz de 3000 litres, le puits est fermé et les pressions : Pt1 = 40 bars et Pa1 = 48 bars.
Les pompes sont en pannes et les pressions augmentent suite à la migration du gaz.
Si on maintien Pa = 48 bars en purgeant par la duse. Que deviendrait-il la pression de fond ?

A- Diminuerait.
B- Augmenterait.
C- Resterait la même.

42- Après une venue de gaz de 4000 litres, Pt1 = 40 bars et Pa1 = 48 bars. Les pompes sont en panne et les
pressions augmentent suite à la migration du gaz. Quelle est la méthode la plus sûre pour garder la pression de
fond constante ?

A- Purger et garder la Pa constante.


B- Purger de la boue et garder la pression tige (Pt) constante.
C- Ne rien faire, il n’y a pas de problème avec la migration.

43- Durant le contrôle avec la wait and weight, la boue lourde est injectée dans les tiges à débit constant.
Que doit-on faire en toute sécurité si on observe une soudaine chute de la PR ?

A- Continuer à la même vitesse de la pompe.


B- Augmenter la vitesse de la pompe.
C- Fermer le puits et refaire le diagramme de la pression de refoulement.
D- Fermer la duse pour compenser la chute de pression.

44- A la fin du contrôle avec la wait and weight, on constate à la fin du contrôle après la fermeture du puits
Que Pt = Pa = 10 bars, il est confirmé que ce n’est pas une pression piégée. Que faut-il faire ?

A- Continuer à circuler.
B- Purger par palier de 3 bars.
C- Purger par paliers de 300 litres.
D- Recalculer la densité requise et reprendre le contrôle.

45- Quelle est l’une des exigences essentielles dans la procédure de gestion des changements (MOC) ?

A- Seul le directeur responsable peut effectuer l’évaluation des risques pour la gestion des changements MOC.
B- Les changements de procédures de forage nécessitent seulement une autorisation par le second.
C- Un changement de procédures peut être autorisé sans nouvelle évaluation des risques.
D- Tous les changements des procédures nécessitent l’autorisation du responsable.

RED MED- Test à blanc Page 8


46- Pa1 est en générale supérieure à Pt1, quel sera l’effet sur la lecture des pressions si l’annulaire est trop
Chargé de cuttings ?

A- Aucun changement.
B- Pa1 sera plus élevée que prévue.
C- Pa1 sera moins élevée que prévue.

47- Si le niveau des bacs augmente à l’arrêt des pompes et reste stable en circulation. Quelle en est la raison de
cette situation ?

A- La PR est supérieure à la pression hydrostatique.


B- La pompe est défaillante.
C- Les pertes de charge annulaires créent une surpression qui empêche le puits de débiter.
D- La Pression hydrostatique est supérieure à la pression de formation.

48- Avant de reforer le sabot du casing de surface, pourquoi mesure-t-on les pertes de charge à différents débits
Réduits.
A- Pour circuler la kill line et la choke line avec de l’eau.
B- Pour établir le niveau des bacs qui servira à tuer le puits.
C- Pour déterminer le débit qui minimisera l’ECD (densité équivalente de circulation).
D- Pour établir la capacité de la pompe de neutralisation.

49- Qu'entend-t-on par pression anormale (surpression) à propos de pression de formation ?

A. Une surpression due à la circulation avec un débit très élevé.


B. Une surpression nécessaire pour injecter dans la formation (Leak-off)
C. Une pression de formation supérieure à la pression hydrostatique normale de l’eau salée.
D. Une pression importante créée par une densité de boue élevée.

50- Quel énonce décrit le mieux une seconde barrière de puits ?

A. Une seconde barrière de puits est le second objet empêchant l'écoulement depuis une source.
B. Une seconde barrière de puits est le premier objet empêchant l'écoulement depuis une source.
C. Une seconde barrière de puits n'empêche pas l'écoulement depuis une source.
D. Une seconde barrière de puits contrôle la fermeture d'un bloc obturateur.

51- Faire correspondre les définitions ou affirmations suivantes avec les réponses ci-dessous.

1. La pression du fluide dans la formation


2. Contrôle de puits avec les obturateurs.
3. Quand la pression hydrostatique de la boue est inférieure à la pression de formation.
4. La pression exercée par une colonne de fluide.
A. _4___ Pression hydrostatique.
B. _3___ Déséquilibre de pression.
C. _2___ Contrôle secondaire.
D. _1__ Pression de gisement.

RED MED- Test à blanc Page 9


52- Quelle est la définition correcte du "contrôle primaire" durant les opérations de forage ?

A. Empêcher l'intrusion de fluide dans le puits en utilisant les BOP quand la pression hydrostatique n'équilibre
ou n'excède pas la pression de formation.
B. Empêcher l'intrusion de fluide dans le puits en maintenant la pression hydrostatique égale ou supérieure à
la pression de formation.
C. Empêcher l'intrusion de fluide dans le puits en maintenant la somme de la pression hydrostatique et des
pertes de charge dans l'annulaire égale ou supérieur à la pression de formation.
D. Empêcher l'intrusion de fluide dans le puits en maintenant les pertes de charge dans l'annulaire égal ou
supérieur à la pression de formation.

53- Les venues qui entrainent des éruptions sont une occurrence si rare qu'il n'est pas nécessaire de prendre des
dispositions les concernant quand on planifie un puits.

A. Vrai B. Faux

54- Lors du forage d'une formation faillée, l'indicateur de débit chute de 50% à 40%. Quelle en est la cause la plus
probable ?

A. Une sifflure dans la garniture.


B. Des pertes totales.
C. Des pertes partielles.
D. Une venue par pistonnage lors du dernier ajout.

55- Que faut-il faire en cas de "gaz de connexion" ?


A. Faire une observation du puits (flow check)
B. Réduire la densité de la boue.
C. Fermer le puits.
D. Augmenter la densité de la boue de 15%.

56- Quelle est la première indication fiable que le puits débite ?

A. Une diminution de la pression de refoulement.


B. Une augmentation du couple.
C. Une augmentation du débit de sortie.
D. Une boue gazée bullée (gas cut mud).

57- Si une venue de gaz de surface (shallow gas) est détectée, que faut-il faire quand on utilise le diverter ?

A. Maintenir la vitesse de la pompe.


B. Réduire la vitesse de la pompe.
C. Accélérer la vitesse de la pompe.

58- La densité équivalente en circulation (ECD) permet de calculer la pression de fond en circulation.
Quelles sont les pertes de charge qui influent sur cette densité équivalente ?

A. Les pertes de charges dans la garniture.


B. Les pertes de charges dans l’espace annulaire.
C. Les pertes de charges aux duses de l'outil.
D. Les pertes de charges dans le découvert seul.
E. Les pertes de charge dans les lignes de surface.

RED MED- Test à blanc Page 10


59- Quels paramètres déterminent le choix du débit de circulation lors d'un contrôle de venue ? 4 réponses

A. La capacité de traitement du séparateur boue/gaz


B. Les pertes de charges annulaires durant l'opération de contrôle
C. La capacité de traitement de la duse.
D. La capacité de fabrication de la boue de densité requise.
E. La pression d'éclatement du casing.
F. Le volume de boue dans le bac de manœuvre.

60- L'affirmation ci-dessous décrit une des différences entre une boue à l'huile et une boue à l'eau.
Le gaz envahissant l'espace annulaire en forage avec de la boue à l'huile réduira plus la pression hydrostatique
qu'il l'aurait fait avec de la boue à l'eau.
A. Vrai B. Faux

61- Pourquoi doit-on fermer le puits rapidement après la détection d'une venue ?

A. Pour minimiser Pt1 (SIDPP).


B. Pour minimiser la vitesse de migration de l'effluent.
C. Pour minimiser le gain.

62- Après fermeture du puits, si le gaz migre, que va-t-il se passer ?

A. Les deux pressions en tête des tiges et annulaire vont augmenter.


B. Les pressions lors de la fermeture vont rester constantes.
C. Seule la pression en tête des tiges va augmenter.
D. Seule la pression annulaire va augmenter.

63- Sur une installation de surface, durant le contrôle d'une venue, la vitesse de la pompe est réduite tout en
maintenant la pression annulaire constante. Comment cela affectera-t-il la pression de fond ?

A. Il est impossible de dire ce qui arrivera à la pression de fond.


B. Elle restera constante.
C. Elle augmentera - avec risque de fracturation de la formation.
D. Elle diminuera de manière dramatique.

64- Quelle méthode évacue l'effluent du puits avant le pompage de la boue lourde ?

A. Wait and Weight method B. Driller's method

65- Après avoir installé un BOP interne dans la garniture de forage, le BOP est fermé. On décide de redescendre au
fond avec stripping à travers le BOP annulaire.

Données du puits :
Profondeur puits : 3000 m
Capacité intérieure tiges: 9.29l/m
Capacité acier tiges: 3.96l/m
Capacité intérieure drill collars: 4.16 l/m
Capacité acier drill collars: 17.49 l/m
Capacité trou-tiges: 23.99 l/m

RED MED- Test à blanc Page 11


Capacité annulaire casing-tiges: 26.86 l/m
Densité de la boue : 1.40 kg/l.
Longueur d'une longueur (stand) : 28 m
Calculer le volume de fluide à purger pour chaque stand de tiges à descendre dans le
puits.
A. __371_ litres ------pas de migration

EQUIPEMENTS
1- Quelles sont les affirmations correctes concernant le BOP annulaire ? 2Réponses

A- Il ne permet pas le passage du TJ (Tool joint).


B- Il peut fournir un moyen de contrôle primaire.
C- La pression hydraulique de fermeture peut être ajustée en fonction de l’opération.
D- Il assure l’étanchéité sur tout objet dans le puits.
E- Il permet un mouvement de la garniture en assurant une étanchéité.

2- Les manomètres sur la commande à distance pendant le forage indiquent les valeurs
suivantes : (les BOPs ne sont pas activés).
-Le manomètre de l’accumulateur indique :175 bars (2538 psi) constante.
-Le manomètre du manifold indique : 104 bars (1500 psi) constante.
- Le manomètre de l’annulaire indique : 48 bars (700 psi) constante.
Quelle est l’explication de ces lectures ?

A- La pression du manifold est trop faible.


B- La pression de l’annulaire est haute.
C- La pression de l’accumulateur est trop basse.
D- Tout est correct.

3- Dans quel cas choisiriez-vous de faire un test de l’afflux pour vérifier un élément de
barrière ?

A- Pour tester les BOPs internes (IBOP).


B- Pour tester un BOP de surface.
C- Pour tester un liner.
D- Pour tester une vanne en amont de la duse du choke manifold.

RED MED- Test à blanc Page 12


4- Quelle est le but du test de l’afflux (inflow test) ?

A- Un essai d’afflux permet de vérifier la communication entre le manifold de duses et


un BOP de surface.
B- Un essai d’afflux permet de vérifier l’intégrité de la formation et des équipements de
surface.
C- Un essai d’afflux permet de vérifier l’intégrité du tubage et des équipements de
surface.
D- Un essai d’afflux permet de vérifier qu’il n’y a pas de communication entre la
formation et le tubage, un liner ou un bouchon de ciment.

5- Quand doit-on installer les mâchoires pour casing sur un BOP de surface ?

A- En effectuant les logs électriques.


B- Lors de la préparation pour la descente du casing.
C- Avant la remontée de la BHA.
D- Quand l’outil est au sabot en manœuvre de remontée.

6- Il y a des tiges dans le puits et le retour est dirigé vers le trip tank. Quelles sont les deux
barrières à mettre en place afin de réparer la vanne HCR de la choke line ?

A- les mâchoires sur tiges inférieures et le fluide de forage.


B- la vanne manuelle de l’empilage et l’annulaire.
C- le fluide de forage et la vanne manuelle sur la choke line.
D- les mâchoires à fermeture totale et la vanne manuelle de l’empilage.

RED MED- Test à blanc Page 13


7- La figure ci-dessous représente un diverter utilisé pendant le forage. En cas de venue,
quelle est la séquence  correcte à utiliser ? (Le vent du tribord vers bâbord) ou
(startbord vers port side)

A- ouvrir la vanne B, fermer la vanne A, puis fermer la vanne E.


B- fermer la vanne A, ouvrir la vanne B, puis fermer la vanne E.
C- ouvrir la vanne B, fermer la vanne E.
D- ouvrir la vanne C, fermer la vanne E, puis fermer la vanne A.

8- Les manomètres ci-dessous sur la commande à distance indiquent les valeurs suivantes
pendant le forage. Les BOP ne sont pas activés. 
-Le manomètre de l’accumulateur indique : 193 bars (2800 psi) diminue.
-Le manomètre du manifold indique : 104 bars (1500 psi) constante.
- Le manomètre de l’annulaire indique : 48 bars (700 psi) constante.
Quelle est la raison de la diminution de la pression de l’accumulateur ?

A- Un problème avec un contacteur électrique.


B- Une fuite sur le circuit hydraulique.
C- Un problème avec le régulateur de la pression du manifold.
D- Une pression de pré charge très faible.

9- Quelle est le rôle de la ligne de by-pass sur le choke manifold ?

A- By-passer les duses (chokes) et purger de gros volume de fluide.


B- Se connecter au dégazeur atmosphérique MGS.
C- Connecter la ligne de purge au bac tampon (buffer tank).
D- By-passer les duses et connecter le manifold de duses à la kill line.

RED MED- Test à blanc Page 14


10- Quelle est le rôle du by-pass sur la commande à distance des BOPs ?

A- Augmenter la pression du manifold à 138 bars (2000 psi).


B- Augmenter la pression de l’annulaire jusqu’à la pression des accumulateurs.
C- Augmenter la pression du manifold jusqu’à la pression des accumulateurs.
D- Augmenter la pression des accumulateurs à 207 bars ( 3000 psi).

11- Quelles propositions concernant les joints tores sont correctes ? 2Réponses

A- Les joints BX nécessite d’être lubrifiés avant la mise en place.


B- Les joints métalliques sont conçus pour être utilisés plusieurs fois.
C- Les matériaux utilisés pour les joints et les gorges ont les mêmes spécifications.
D- Les joints de type BX sont énergisés par la pression lors de l’installation.
E- Seuls les joints de types BX ne peuvent être utilisés que dans les brides de type 6BX.

12- Quels facteurs déterminent le choix de la garniture d’étanchéité à utiliser pour un BOP
annulaire ? 2Réponses

A- La pression hydraulique de fermeture désirée.


B- La disponibilité des garnitures sur site.
C- Le type de fluide de forage.
D- Le diamètre extérieur des tubulaires.
E- La pression maximale anticipée en surface.

13- Quelles précautions devrait-on prendre lors de l’installation du joint tore BX ?

A- Le joint et la gorge devraient être enduits d’une graisse résistante à l’eau puis
assemblés.
B- Le joint et la gorge devraient être enduits d’une huile biodégradable puis assemblés.
C- Le joint et la gorge devraient être essuyés puis assemblés à sec.
D- Le joint et la gorge devraient être enroulés dans du téflon puis mis en place.

14- Que se passe-t-il lorsque le diverter est fermé ?

A- La ligne d’évent (vent line) s’ouvre et le diverter se ferme.


B- Le diverter et la vent ligne se ferment en même temps.
C- Le diverter se ferme et la ligne d’évent s’ouvre.
D- Le diverter et la vent line s’ouvrent en même temps.

RED MED- Test à blanc Page 15


15- Lors du forage de la phase de surface, que doit-on faire lors du passage de la BHA au
travers du diverter à inserts (diverter insert) ?

A- Réduire la pression du packer à zéro.


B- Graisser les joints.
C- Ouvrir les vannes vers les lignes d’évent (Overboard).
D- Retirer le packer interne.

16- Quelle est la bonne pratique en ce qui concerne les lignes d’évent ?

A- Le diverter devrait être testé régulièrement.


B- Ouvrir les lignes d’évent (vent line) avant de fermer le diverter.
C- L’équipement n’étant pas utilisé fréquemment, le diverter ne doit pas être inclus
dans le programme de maintenance.
D- Pour des raisons de sécurité, le diverter devrait être opéré seulement loin du
plancher de forage.

17- Durant le test du BOP annulaire, la pression de fermeture doit être augmentée pour
obtenir l’étanchéité. Quelle peut en être la raison ?

A- Le matériau composant le BOP annulaire n’est pas adapté au fluide de forage.


B- La pression de fermeture du BOP annulaire doit être toujours augmentée pour le test
en pression.
C- La garniture commence à se détériorer et il se peut qu’on doit la remplacer bientôt.
D- Le régulateur de la pression annulaire est endommagé et devrai être réparé à la fin
de la phase.

18- Si on perd le joint de boue (le siphon ou mud seal), quelle est la première action à
mener ?

A- Réduire la vitesse de la pompe à moitié.


B- Arrêter les pompes et fermer la duse.
C- Abandonner le chantier.
D- Démarrer le dégazeur sous vide.

19- Pour quel type d’opération est-il nécessaire de changer les mâchoires ?

A- Avant des logs électriques.


B- Avant le carottage.
C- Avant une opération de repêchage.
D- Avant la descente du casing.
RED MED- Test à blanc Page 16
20- Quelle est la première action à mener après avoir connecté les lignes hydrauliques de
l’unité sur les différentes fonctions de l’empilage ?

A- Faire un test de fonctionnement des différentes fonctions de l’empilage.


B- Enregistrer les pressions à débit réduit.
C- Purger les bouteilles d’accumulation et vérifier la précharge.
D- Placer les vannes à quatre voies sur la position neutre et mettre les lignes sous
pression.
E- Il permet un mouvement de la garniture en assurant une étanchéité.

21- Pour quel type d’opération est-il nécessaire de changer les mâchoires ?

A. Avant des logs électriques.


B. Avant opération de repêchages.
C. Avant la descente de casing.

22- Lorsque l’on circule de la boue propre dans le séparateur par la ligne d’alimentation
pour maintenir la boue du siphon (mud seal) propre durant le contrôle, d’où doit venir
cette boue propre pour ne pas affecter le volume circulé?. Pour quelle raison, change-
on le volume du siphon ? 2 Réponses

A- Du trip tank.
B- Du bac actif.
C- Des bacs de réserve.
D- Du bac de pré-mixing.
E. Maintenir, dans le col de cygne (liquid seal), une boue la plus propre possible.

RED MED- Test à blanc Page 17


23- Parmi les propositions suivantes, quelle est celle qui est une "bonne pratique" en ce
qui concerne les systèmes diverter ?
A. Des flexibles pleins passages en caoutchouc sont acceptables aux coudes d'une ligne
d'évacuation.
B. Si on ne peut installer qu'une seule ligne d'évacuation, elle doit pouvoir évacuer "
sous le vent" du chantier (down wind).
C. Vu que les lignes d'évacuation ne sont pas prévues pour supporter de fortes
pressions, elles peuvent comporter des coudes selon nécessité.

24- Dans l’unité d'accumulation suivante, sélectionner la liste qui indique les vannes qui
doivent être fermées durant le forage.

A. Vannes ; 2, 4, 8, 10, 11, 14,


B. Vannes ; 1, 4, 9, 10, 12, 15,
C. Vannes ; 3, 4, 6, 9, 11, 16,
D. Vannes ; 3, 5, 7, 9, 13, 18,

25- Est-il vrai que tous les obturateurs à mâchoires sont conçus pour être ouverts dans le
cas où la pression maximum de travail en tête de puits s’exerce sous les mâchoires et la
pression hydrostatique de la boue dans la « flow line » au-dessus des mâchoires par
exemple dans le cas d’une opération de stripping.
A. Non B. Oui

26- Sur une installation de surface, des vannes hydrauliques sont installées sur les sorties
choke et kill lines d'un BOP. Est-il vrai que les vannes hydrauliques sont prévues pour
fermer automatiquement si la pression des lignes de l'unité aux vannes tombe à zéro ?

A. Oui B. Non

RED MED- Test à blanc Page 18


27- Pourquoi ne peut-on pas utiliser un dégazage " sous vide" pour remplacer un
séparateur boue/gaz durant le contrôle d'une venue ?

A. Parce qu'il faut d'abord enlever les cuttings.


B. Parce qu'il n'est pas situé dans une zone hors risque d'explosion.
C. Parce que sa capacité est limitée.

28- Comment doit-on tester en pression les vannes manuelles et hydrauliques, de la kill
line ?

A. Depuis le coté puits, après avoir enlevé le clapet anti-retour et en ayant la kill line
ouverte à la purge.
B. Depuis les pompes, après avoir enlevé le clapet anti-retour pour pouvoir purger.
C. Depuis le coté puits, clapet anti-retour maintenu en place.
D. Depuis les pompes de forage, car le clapet anti-retour de la kill line empêche toute
détection d’une fuite sur une vanne si elles sont testées par le coté puits.

29- Pour quel type de mâchoires est-il probable que l'on utilise la vanne by-pass ?

A. Mâchoires 3 1/2".
B. Mâchoires variables.
C. Mâchoires totales/cisaillantes.
D. Mâchoires 5".

30- Suite à un avancement rapide, après observation et débit constaté, on décide de


fermer les mâchoires supérieures. Sur le panel de commande à distance, on observe les
pressions suivantes :
Pression d'accumulateur constante à 207 bars (3000 psi)
Pression d'annuaire constante à 35 bars (500 psi)
Pression manifold chute immédiatement à 0 bar.
Quelle est la cause du problème ?

A. La vanne à 4 voies/3 positions est bloquée en position ouverte.


B. Le régulateur du BOP annulaire ne fonctionne pas.
C. Il y a une fuite sur ligne hydraulique du BOP à mâchoires supérieur.
D. La vanne de régulation du manifold ne fonctionne pas.
E. La ligne hydraulique du BOP à mâchoires supérieur est bouchée.

RED MED- Test à blanc Page 19


31- Les manomètres sur le panneau de commande à distance des BOP sur une installation
surface sont utilisés pour observer l'état de l'unité de fermeture et d'accumulation
pendant le forage.

La figure ci-dessous montre les variations de pressions qui se sont produites sur l'unité
d'accumulation (Le BOP n'a pas été activé).

Quelle est la raison la plus probable de ce changement ?

A. Une fuite sur le circuit hydraulique.


B. Tout est correct.
C. Un problème avec le régulateur annulaire.
D. Un problème avec la vanne by-pass.

RED MED- Test à blanc Page 20

Vous aimerez peut-être aussi