Vous êtes sur la page 1sur 6

Maison de la culture du Japon à Paris avril 2018

Cours de japonais <Marugoto> Elémentaire I (A2-1)


FICHE DE GRAMMAIRE - Thème n° 8
けんこう

トピック 8 健康

だい 15 か たいそうすると いいですよ

Leçon 15 Tu devrais faire un peu d’exercice !

Phrases types Quand l’utilise-t-on ?


ね まえ ふ ろ はい Exprimer l’antécédence d’une action par
寝 る 前 に、お 風呂 に 入 ると いいです rapport à une autre action ou à une
よ。 situation.
ね まえ ふ ろ はい
寝 る 前 に、お 風呂 に 入 ると いいです Donner un conseil.
よ。

きゅう くび まわ
Donner un ordre poliment avec un verbe
急 に 首を回さないで ください。 à la forme négative / Enjoindre quelqu’un
de ne pas faire quelque chose.

 LES TROIS PHRASES TYPES DE LA LEÇON

ね まえ ふ ろ はい
1. 寝る前に、お風呂に 入ると いいですよ。

Cette forme fait partie des expressions temporelles du japonais et sert à exprimer
l’antécédence d’une action par rapport à une autre action ou à une situation. La proposition
まえ
comportant un verbe à la forme du dictionnaire + 前に est toujours positionnée en premier et
est antécédente à l’action ou la situation exprimée dans la proposition principale. On peut donc
まえ
traduire littéralement cette forme par « avant de ». Pris dans son sens temporel, 前 signifie en
effet littéralement « avant ».

Exemples
よしだ しごと いそが つか
吉田 : 仕事が 忙 しくて、ちょっと 疲れて Yoshida : Je suis très pris par le boulot, du
います。 coup je suis fatigué.
さかもと だいじょうぶ よる ね まえ Sakamoto : Ca va aller ? Tu devrais
坂本 : 大丈夫 ですか。 夜 寝 る 前 に、お prendre des bains avant de te coucher le
ふ ろ はい
風呂に 入ると いいですよ。 soir.
はん た まえ て あら
Je me lave les mains avant de manger.
ご飯を 食べる前に、手を 洗います。

1/6
Maison de la culture du Japon à Paris avril 2018
Cours de japonais <Marugoto> Elémentaire I (A2-1)
FICHE DE GRAMMAIRE - Thème n° 8
ね まえ ふ ろ はい
2. 寝る前に、お風呂に 入ると いいですよ。

Cette forme est utilisée pour donner des conseils. Comme pour la forme en -てもいいですか,
elle est littéralement constituée de deux parties qui en sont venues à former une construction
grammaticale à part. D’une part, le verbe à la forme dictionnaire suivi de と indique la condition
sine qua non d’une action (« si l’on fait ceci, telle chose se produit automatiquement »). D’autre
part いいです signifie littéralement « c’est bien », « il est bon de ». La combinaison des deux
donne donc littéralement « c’est bien si tu fais ~ » : il s’agit donc d’une forme utilisée pour
formuler des conseils.

Exemples
よしだ しごと いそが つか
Yoshida : Je suis très pris par le boulot,
吉田 : 仕事が 忙 しくて、ちょっと 疲れていま
du coup je suis fatigué.
す。
さかもと だいじょうぶ よる ね まえ ふ ろ Sakamoto : Ca va aller ? Tu devrais
坂本 : 大丈夫ですか。夜 寝る前に、お風呂に prendre des bains avant de te coucher le
はい
soir.
入ると いいですよ。
まいにち しごと かた
A : J’ai mal aux épaules à force de
A : 毎日 コンピューターで 仕事を して、肩
いた passer toutes mes journées à travailler
が 痛いです。 devant un ordinateur.
B : Tu devrais essayer de tourner
かた まわ
B : 肩を ゆっくり 回すと いいですよ。
lentement les épaules.

きゅう くび まわ
3. 急に 首を回さないで ください。

Cette forme est le pendant négatif de la forme en -てください. Comme cette dernière, elle
peut servir à faire une requête, à donner un ordre ou à enjoindre quelqu’un de ne pas faire
quelque chose (ce qui revient à une sorte de conseil avisé ou à une interdiction). -ないでくだ
さい se construit à partir de la forme négative neutre des verbes à laquelle on ajoute で qui
correspond en réalité à une déformation phonétique de la forme en -て.

Pour rappel, la forme négative neutre peut se construire de la façon suivante : pour les verbes
du groupe 1 (les verbes à radical consonnique dont le radical change selon les formes verbales),
on prend la forme du dictionnaire et, sur la ligne de hiragana correspondant à la terminaison du
verbe, on remonte au hiragana comportant le son [a]. Une fois obtenu le nouveau radical du
verbe, on ajoute -ない. Exemple : はたらく  はたらか  はたらかない. Il existe
toutefois un cas de figure particulier pour les verbes dont la terminaison est -う : pour ces
derniers, il faut non pas prendre le -あ de la ligne あ・い・う・え・お mais -わ.
Exemple : かう  かわ  かわない. Pour ce qui est des verbes du groupe 2 (verbes dont le
radical termine par une voyelle et est invariable), on enlève la terminaison -る et on la
remplace par -ない. Exemple : たべる  たべない. Concernant les verbes du groupe 3
(exceptions), voici leurs formes négatives neutres : する  しない, くる  こない.

2/6
Maison de la culture du Japon à Paris avril 2018
Cours de japonais <Marugoto> Elémentaire I (A2-1)
FICHE DE GRAMMAIRE - Thème n° 8

Exemples

やすだ うえ み した み くび まわ Yasuda : Regarde en haut, puis en bas,


安田 : 上を見て、下を見て、首を ゆっくり 回 maintenant tourne lentement la tête.
してください。
いた Jose : D’accord. Ah, ça fait mal.
ホセ : そうですか。ああ、痛い。 Yasuda : Ah, ne tourne pas la tête de
やすだ きゅう まわ
安田 : あ、 急 に 回さないでください。 façon brusque !
やすだ ときどき た かいしゃ なか ある
Yasuda : De temps en temps, levez-vous
安田 : 時々、立って、会社の中を 歩いてくださ
et marchez dans vos bureaux.
い。
しごと
A : でも、仕事がありますから。 A : Mais j’ai du travail à faire moi...
やすだ はたら
Yasuda : Ne vous tuez pas à la tâche.
安田 : あ、あまり 働 きすぎないでください。「
けんこうだいいち Comme on dit, « la santé avant tout ».
健康第一」ですよ。
Remarque : Selon les contextes, cette forme peut exprimer un ordre ou une interdiction. Il
はたら
s’agit donc d’une forme à utiliser avec précaution. Quand on dit à quelqu’un 働 きすぎない
でください, on montre que l’on se préoccupe de sa santé, ce qui peut être perçu
positivement, mais tout ce qui relève de l’interdiction risque d’être mal interprété, voire, dans
certains cas, d’être perçu comme rabaissant ou infantilisant.

 L’adverbialisation des adjectifs et des verbes

Les adverbes (mots qui apportent des précisions sur la façon dont une action est exécutée : il
s’agit plus ou moins de déterminants des verbes) en japonais sont généralement positionnés
juste avant le verbe. Ils se trouvent sous plusieurs formes, dont au moins deux d’entre elles
dévient des adjectifs en い et en な. Pour construire la forme adverbiale des adjectifs en い, on
remplace le -い final par -く. Exemple : たかい  たかく. Pour construire la forme
adverbiale des adjectifs en な, on ajoute に après la base de l’adjectif sans le な. Exemple : き
れい(な) きれいに. Ces formes étaient déjà présentes dans leurs constructions avec le
verbe なる / なります. En dehors de ces adverbes, on trouve également des adverbes tels
ぎ た い ご
que ゆっくり qui est ce que l’on appelle un gitaigo (擬態語) , un mot qui sert à décrire un
ぎ お ん ご
geste. Les gitaigo sont les cousins des giongo (擬音語), les onomatopées, eux aussi très
souvent utilisés en tant qu’adverbes. Enfin, les verbes aussi peuvent être mis à la forme
adverbiale par le biais de la forme en -て dont l’un des usages est l’expression du moyen ou
de la manière (こうやって est un adverbe qui signifie littéralement « en faisant ainsi »).
うで たか あ
Exemples : 腕を 高く 上げてください。 Levez les bras bien haut.
きゅう くび ま
急 に 首を 曲げないでください。 Ne tournez pas la tête subitement.
にほんじん はし つか はん た
日本人は 箸を 使って ご飯を 食べています。 Les Japonais mangent avec des baguettes.

3/6
Maison de la culture du Japon à Paris avril 2018
Cours de japonais <Marugoto> Elémentaire I (A2-1)
FICHE DE GRAMMAIRE - Thème n° 8

はし およ
第 16 課 走ったり、泳いだり しています。
Leçon 16 Je cours, je fais de la natation, etc.

Phrases types Quand l’utilise-t-on ?


けんこう はし
健康 のために ヨガを したり、走 ったり Citer une liste d’exemples d’actions non-
しています。 exhaustive pour illustrer un propos.

あさ た にじゅうにん Déterminer un nom avec une proposition


朝ごはんを 食べる人は 2 0 人 です。 comportant un verbe.

 LES DEUX PHRASES TYPES DE LA LEÇON

けんこう はし
1. 健康のために ヨガを したり、走ったり しています。

Cette forme sert à dresser une liste d’exemples constituée de plusieurs actions ou activités pour
illustrer un propos ou dans un but donné. Sa construction est relativement complexe : les
verbes servant d’exemples terminent tous par la forme accomplie en -た à laquelle on accole
-り, ce qui donne -たり, et le dernier verbe marqué par -たり est suivi du verbe する
conjugué. Dans le cas de l’expression d’une habitude, le verbe する est conjugué à la forme en
-ています.
Exemples
吉田 : アニスさん、健康のために 何か して Yoshida : Anis, tu fais quelque chose pour
いますか。 te maintenir en bonne santé ?
アニス : はい。ヨガをしたり、トレーニング Anis : Oui, je fais par exemple du yoga ou
を したり しています。 de l’entraînement physique.
A : どうしたんですか。 A : Qu’est-ce qu’il t’arrive ?
さいきん め つか
B : En ce moment, j’ai les yeux qui
B : 最近、目が 疲れているんです。
わたし とお み fatiguent.
A: 私は 遠くを 見たり、ブルーベリー A : Moi, pour les yeux, je regarde des

choses au loin ou sinon je mange des
を 食べたり しています。
myrtilles.
Remarque : cette forme comporte d’autres usages (répétition et alternance d’actions, actions
parallèles, etc.) qui seront étudiées ultérieurement.

4/6
Maison de la culture du Japon à Paris avril 2018
Cours de japonais <Marugoto> Elémentaire I (A2-1)
FICHE DE GRAMMAIRE - Thème n° 8
あさ た にじゅうにん
2. 朝ごはんを 食べる人は 2 0 人 です。

Il s’agit là d’un aspect essentiel de la grammaire du japonais. Comme vous avez sans doute pu le
constater jusqu’ici, en japonais, toutes les parties déterminant un nom en japonais se placent
devant le nom (adjectif, groupe déterminant avec の, etc.). Il en va ainsi de même pour les
propositions déterminantes qui sont l’équivalent des propositions relatives en français. Les
propositions déterminantes sont en règle générale à la forme neutre et contrairement aux
propositions relatives françaises, elles sont positionnées directement devant le nom, sans aucun
mot faisant la liaison entre la proposition déterminante et le nom. Une erreur récurrente chez
certains apprenants de japonais consiste à placer un の entre la proposition déterminante et le
nom. Essayez de ne pas commettre cette erreur !
L’ordre des mots d’une proposition déterminante est le même que celui d’une phrase simple
(sujet – objet/complément – verbe). Le sujet du verbe d’une proposition déterminante est
toujours marqué par la particule が, mais celle-ci est parfois remplacée par の.
Exemples
おとこ ひと あさ た
A : Est-ce que les hommes prennent le
A : 男 の人は 朝ごはんを 食べますか。
まいあさ た ひと にじゅうにん petit-déjeuner ?
B : ええと、毎朝、食べる人は 2 0 人 です。 B : Hmm, ils sont 20 à prendre le petit-
déjeuner chaque matin.
あさ
A : へえ、そうですか。じゃあ、朝ごはん
た おとこ ひと なんにん [litt. « Hmm, les personnes qui mangent
を 食べない 男 の人は 何人ですか。 chaque matin sont 20 personnes »]
さんじゅうにん
B : 3 0 人 です。 A : Ah bon ! Et à combien s’élève le
nombre d’hommes qui ne prennent pas
de petit-déjeuner ?
B : 30 personnes.
Remarque : L’absence de pronom relatif comme « que », « qui », « dont », etc. en français peut
parfois semer la confusion en japonais, la relation entre le verbe et l’élément déterminé (sujet,
objet, direction, etc.) ne pouvant alors se deviner qu’en fonction du contexte. Comparez les
deux exemples suivants :
さいきん わかもの おお
最近、たばこをよく吸う 若者が 多くなっています。
Dernièrement, les jeunes qui fument régulièrement se font plus nombreux.

きのう のこ もの
A : 昨日の パーティーの 残り物は どうしますか。
きのう た いま た
B : とりあえず、昨日 食べていないケーキを 今 食べましょう。
A : Qu’est-ce qu’on fait des restes de la fête d’hier ?
B : On peut déjà commencer par manger maintenant le gâteau qu’on a pas mangé hier.

5/6
Maison de la culture du Japon à Paris avril 2018
Cours de japonais <Marugoto> Elémentaire I (A2-1)
FICHE DE GRAMMAIRE - Thème n° 8

Quelle est la relation entre le nom déterminé et le verbe de sa proposition déterminante ?


わかもの す
Dans le premier exemple, 若者 est le sujet du verbe de la proposition déterminante 吸う. Si on
わかもの
constitue une phrase à partir des éléments de la proposition déterminante, cela donne 若者が

よく たばこを 吸う (« Les jeunes fument régulièrement »). En revanche, dans le deuxième
た わたしたち きのう た
exemple, ケーキest l’objet du verbe 食べる :( 私 達 が)ケーキを 昨日 食べていない
(« (Nous) n’avons pas mangé le gâteau hier »).
Pour pouvoir identifier le plus efficacement possible la fonction grammaticale d’un nom par
rapport au verbe de la proposition déterminante qui le détermine, il est donc important de

connaître non seulement les constructions des verbes (exemple : 食べる est un verbe qui

appelle un sujet marqué par ~が et un objet marqué par ~を ; idem pour 呼ぶ), mais surtout
d’avoir une bonne compréhension du contexte d’énonciation.

6/6

Vous aimerez peut-être aussi