Vous êtes sur la page 1sur 6

UNITÉ 2

4º ESO
LES CARACTÈRES
Masculin et féminin des adjec1fs:
• +E à la fin d u
́ n adjec-f terminé par –t, -d, -s ou -é. Exemples: intelligent(e); bavard(e),
refermé(e), indifférent(e), indécis(e), têtu(e), confiant(e), persévérant(e), méfiant(e), indiscret -
indiscrète
• Les adjec-fs terminés par –f, en féminin on remplaçons la –f pour –ve. Exemple: émo>f –
émo>ve / créa>f – créa>ve / naïf – naïve / agressif - agressive
• Les adjec-fs terminés par –x, en féminin on remplaçons la –f pour –se. Exemple: jaloux –
jalouse / peureux – peureuse / heureux – heureuse / généreux – généreuse
• Les adjec-fs terminés par –eur, en féminin on remplaçons la –r pour –se. Exemple: râleur –
râleuse / gaffeur – gaffeuse
• Il y a quelques adjec-fs qu ́ on écrit de la même manière pour le masculin et le féminin.
Exemple: sociable, idéaliste, intrépide, autoritaire, op>miste, sensible, >mide, cool, triste,
modeste
• Il y a quelques adjec-fs irréguliers: doux - douce
LES CARACTÈRES
LES ADJECTIFS DÉMOSTRATIFS et LES PRONOMS
TONIQUES
ADJECTIFS DÉMOSTRATIFS
https://www.youtube.com/watch?v=5DloFpAKgrg

https://www.youtube.com/watch?v=6mwwo2piK3M PRONOMS TONIQUES


Il permet de renforcer un nom ou un pronom et est pour cela connu sous le nom de
pronom tonique. Il peut avoir la fonction de sujet. On utilise le pronom tonique:
• Isolé, sans verbe. Exemple: Qui chante des chansons? - Moi.
• Après des prépositions: à, sans, pour, … Exemple: C´est à moi!
• Pour renforcer un nom ou un pronom. Exemple: Lui, il est très gentil. / C’est lui qui est
très gentil.
• Dans une comparaison: Exemple: Ma copine est plus jeune que moi.
• Quand le pronom est séparé du verbe par les mots seul, même, par un adjectif ou
une phrase. Exemple: Lui seul n'oublie pas mes chansons.
LES ADJECTIFS ET LES PRONOMS POSSESSIFS
ADJECTIFS
• Ils accompagnent toujours un nom, ils s’accordent en genre et en
nombre avec celui-ci.
• Les adjecJfs possessifs féminins ma, ta, sa deviennent mon, ton,
son devant un nom commençant par une voyelle ou par un h.
Exemple: mon amie

PRONOMS
• Ils remplacent un nom qui est souvent présent dans
une phrase précédente. Ces pronoms s’accordent en
genre et en nombre avec le nom qu’ils remplacent.
LE DISCOURS INDIRECT
h"ps://www.youtube.com/watch?v=QY7qYRlpC7c

• Le discours indirect est introduit par des verbes de déclaration ou d’opinion:


DIT – AFFIRME – ANNONCE – RÉPOND – EXPLIQUE – CONSEILLE – EXIGE – DEMANDE –
S´EXCLAME – RACONTE – EXPLIQUE – PRÉTEND – EXPOSE – CROIT
LES DISCOURS INDIRECT AU PRÉSENT
• Phrases affirmatives: sont introduites par la conjonction de subordination QUE/QU´ + sujet +
verbe. Exemple: Il dit: “je fait mes devoirs” – Il di qu´il fait ses devoirs.
• Phrases en impératif (ordres/demandes): sont introduites par la préposition DE/D´+ infinitif.
Exemple: Elle exige: “Faites vos devoirs” - Elle exige de faire nos devoirs.
• Phrases interrogatives: sont introduites par un mot interrogatif: QUI, QUOI, OÙ, COMMENT,
POURQUOI, COMBIEN + sujet + verbe. Exemple: Elle demande: “Où tu fais tes devoirs?” – Elle
demande où je fais tes devoirs.
ATENTION!
• Dans le cas d’une interrogation totale (réponse par oui ou non), la question indirecte est introduite
par SI. Exemple: Elle demande: “Tu a fait tes devoirs?” – Elle demande si j´ai fait mes devoirs.
• Les phrases interrogatives introduits par QUE/ QU´EST-CE QUE, la question indirecte est introduite
par CE QUE. Exemple: Elle demande: “Qu´est-ce que tu fait?” - Elle demande ce que je fait.