Vous êtes sur la page 1sur 9

Maison de la culture du Japon à Paris septembre 2017

Cours de japonais <Marugoto> Elémentaire I (A2-1)


FICHE DE GRAMMAIRE - Thème n° 1

 POUR DEBUTER

Jusqu’ici (au niveau débutant), nous n’avons vu que des formes verbales dérivées de la forme
en –ます. Celle-ci correspond à l’infinitif (forme non-conjuguée) de la forme polie (ていねいけ
い) et en tant que telle, elle est donc utilisée dans un registre de langage soutenu. A partir du
niveau Elémentaire, vous allez étudier au fur et à mesure les différentes fonctions de la forme
du dictionnaire (じしょけい) et de ses formes conjuguées que nous appellerons tout au long
de ces fiches de grammaire la « forme neutre » (ふつうけい dans le manuel). La forme du
dictionnaire correspond à la forme non-conjuguée des verbes telle qu’on la trouve lorsque l’on
recherche un verbe dans un dictionnaire japonais.
Il y a donc deux formes infinitives en japonais : la forme en -ます pour le registre poli (ていね
いけい) et la forme du dictionnaire (じしょけい) pour le registre neutre et familier (ふつうけ
い).
Dans le tableau suivant, nous vous rappelons les formes en -ます de certains verbes étudiés
au niveau Débutant et vous donnons un aperçu de la forme du dictionnaire de ces verbes.

Forme en -ます Forme du dictionnaire (じしょけい) Sens en français


かいます かう acheter
まちます まつ attendre
かえります かえる rentrer chez soi
あります ある y avoir (objet inanimé)
あそびます あそぶ s’amuser, jouer
Groupe 1 よみます よむ lire
しにます しぬ mourir
かきます かく écrire
いきます いく aller
およぎます およぐ nager
はなします はなす parler
います いる y avoir, être là
Groupe 2 おきます おきる se réveiller
たべます たべる manger
します する faire
Groupe 3
きます くる venir

Vous avez sans doute pu constater que ce tableau est divisé en trois groupes de verbes, comme
c’est le cas dans tous les tableaux de conjugaison du manuel à partir du niveau Elémentaire.
Les verbes du groupe 1 1 sont ceux qui terminent à la forme en - ま す par :
-います (かいます acheter), -ちます (まちます attendre), -ります (かえります rentrer

1
Les verbes de ce groupe sont aussi appelés godan-dooshi (litt. « verbes à cinq marches »), chaque dan (段 en kanji)
correspondant à l’une des syllabes de la ligne de hiragana servant de radical à la partie conjuguée d’un verbe (par
exemple, pour le verbe のむ [のみます à la forme polie], les cinq dan sont ま・み・む・め・も). Autrement dit,
les verbes de ce groupe changent de radical selon les différentes formes verbales.

1/9
Maison de la culture du Japon à Paris septembre 2017
Cours de japonais <Marugoto> Elémentaire I (A2-1)
FICHE DE GRAMMAIRE - Thème n° 1

chez soi), -びます (あそびます s’amuser, jouer) , -みます (のみます boire), -にます (し
にます mourir), -きます (はたらきます travailler), -ぎます (およぎます nager), -しま
す(はなします parler).
A la forme du dictionnaire, les verbes précités terminent par -う(かう), -つ(まつ), -
る(かえる), -ぶ(あそぶ), -む (のむ), -ぬ(しぬ) , -く(はたらく), -ぐ(お
よぐ), -す(はなす).
Les verbes du groupe 2 2 sont ceux qui terminent à la forme en -ます par les sons –imasu (み
ます voir) et –emasu (たべます manger).
Les verbes du groupe 3 se comptent au nombre de deux : します / する et きます / くる. Il
s’agit d’exceptions car leurs radicaux peuvent changer du tout au tout selon les formes verbales.

Remarque : Attention toutefois, car il arrive parfois que certains verbes du groupe 1 terminent
par les sons –imasu ou –emasu comme ceux du groupe 2 ou soient parfois même homonymes.
かえ か
C’est par exemple le cas de 帰る (rentrer chez soi) et 変える (changer). 3
Pour les reconnaître, il faudra alors nécessairement connaître par cœur leurs différentes formes
verbales : si la syllabe précédent -ます à la forme en -ます diffère de la terminaison du
verbe à la forme du dictionnaire, comme par exemple かえります / かえる (り devient る), il
s’agit d’un verbe du groupe 1 ; si elle ne change pas, comme dans たべます / たべる (べ reste
べ), il s’agit d’un verbe du groupe 2.

2
Les verbes de ce groupe sont également appelés ichidan-dooshi (litt. « verbe à une marche »). Ces verbes sont
relativement faciles à conjuguer dans la mesure où ils ne comportent qu’un seul dan et que leur radical ne change
donc jamais, quelle que soit la forme à laquelle ils sont conjugués. Cela tient du fait que leur radical termine soit par
la voyelle –e, soit pas la voyelle –i, contrairement aux godan-dooshi dont les radicaux comportent forcément une
consonne.

3
Il existe également un cas d’homonymie entre les formes en -ます d’un verbe du groupe 3 et d’un verbe du
き き く き
groupe 2 : 来ます (venir) et 着ます (mettre [un vêtement]). Voici leurs formes du dictionnaires : 来る et 着る.

2/9
Maison de la culture du Japon à Paris septembre 2017
Cours de japonais <Marugoto> Elémentaire I (A2-1)
FICHE DE GRAMMAIRE - Thème n° 1

わたし
トピック 1 私 と かぞく

だい 1 か 東京に すんでいます

Phrases types Quand l’utilise-t-on ?


私は 東京に 住んでいます。 Dire où l’on habite.
私は でんしゃのかいしゃで はたらいて
Dire le lieu où l’on travaille.
います。

かいしゃまで でんしゃで 行きます。 Dire le moyen de locomotion.

 LES TROIS PHRASES TYPES DE LA LEÇON


1. 私は 東京に 住んでいます。

La forme en -ています est ici utilisée pour décrire un état ou une situation [住んでいます =
« je suis dans l’état d’habiter »]. Elle se construit à partir de la forme en -て, suivie du verbe い
ます conjugué.

Exemples
Joy : Où habites-tu ?

ジョイ : よしださんは どこに 住んでいますか。
す Yoshida : J’habite à Kunitachi, à
よしだ : 東京の国立に住んでいます。[état/situation] Tokyo.
でんしゃの かいしゃで はたらいています。[état/ Je travaille pour une compagnie
situation] ferroviaire.

まいにち でんしゃで しごとに かよ って いま Tous les jours, je me rends au


す。[habitude] travail en train.

Remarque : à l’oral, il arrive souvent que le い ne soit pas prononcé (V-ています  V-てま
す).

La tâche la plus ardue va être dans un premier temps de maîtriser la forme en -て. Celle-ci est
utilisée dans diverses expressions verbales en japonais dont celle qui nous intéresse ici. Vous
avez déjà dû la rencontrer au niveau Débutant, notamment quand votre professeur vous donne
des consignes telles que みて ください (regardez), きいて ください (écoutez), etc. Voici les
formes en -て d’un certain nombre de verbes que vous connaissez déjà :

3/9
Maison de la culture du Japon à Paris septembre 2017
Cours de japonais <Marugoto> Elémentaire I (A2-1)
FICHE DE GRAMMAIRE - Thème n° 1

Forme du dictionnaire
Forme en -ます Forme en -て Sens en français
(jishokee)
かいます かう かって acheter
まちます まつ まって attendre
かえります かえる かえって rentrer chez soi
y avoir (objet
あります ある あって
inanimé)
あそびます あそぶ あそんで s’amuser, jouer
Groupe 1
よみます よむ よんで lire
しにます しぬ しんで mourir
かきます かく かいて écrire
いきます いく いって (!) aller
およぎます およぐ およいで nager
はなします はなす はなして parler
います いる いて y avoir, être là
Groupe 2 おきます おきる おきて se réveiller
たべます たべる たべて manger
します する して faire
Groupe 3
きます くる きて venir

On peut ici constater que la principale difficulté réside dans les verbes du groupe 1 qui n’ont pas
tous la même forme en -て :
- Les verbes du groupe 1 qui terminent par
-います (forme en -ます) / -う (forme du dictionnaire),
-ちます (forme en -ます) / -つ (forme du dictionnaire),
-ります (forme en -ます) / -る (forme du dictionnaire)
voient leurs terminaisons remplacées par -って .

- Les verbes du groupe 1 qui terminent par


-びます (forme en -ます) / -ぶ (forme du dictionnaire)
-みます (forme en -ます) / -む (forme du dictionnaire),
-にます (forme en -ます) / -ぬ (forme du dictionnaire)
voient leurs terminaisons remplacées par -んで .

- Les verbes du groupe 1 qui terminent par -きます (forme en -ます) / -く (forme du
dictionnaire) voient leur terminaison remplacée par -いて.

- Les verbes du groupe 1 qui terminent par -ぎます (forme en -ます) / -ぐ (forme du
dictionnaire) voient leur terminaison remplacée par -いで.

- Les verbes du groupe 1 qui terminent par -します (forme en -ます) / -す (forme du
dictionnaire) voient leur terminaison remplacée par -して.

4/9
Maison de la culture du Japon à Paris septembre 2017
Cours de japonais <Marugoto> Elémentaire I (A2-1)
FICHE DE GRAMMAIRE - Thème n° 1

Remarques : le verbe いきます / いく comporte une exception à la forme en -て où il se


conjugue いって et non いいて.

Pour les verbes du groupe 2, la construction de la forme en -て est très simple : il suffit de
retirer le -ます de la forme en -ます ou la terminaison -る de la forme du dictionnaire et
de la remplacer par -て.

Les verbes du groupe 3 étant des exceptions, il est difficile de parler d’une même construction,
même si le hasard fait que l’on peut construire leurs formes en -て en remplaçant le -ます
き き
de la forme en -ます par -て : 来ます  来て, します  して.

2. 私は でんしゃのかいしゃで はたらいています。

a. Le lieu de l’action
Comme nous l’avons déjà vu au niveau Débutant, la particule で sert à marquer le lieu ou le
cadre d’une action.

Exemples
でんしゃのかいしゃで はたらいています。 Je travaille pour une compagnie
ferroviaire (litt. « Je travaille à une
compagnie de train »).
に ほ ん ご
J’étudie le japonais à l’école.
がっこうで 日本語を べんきょうしています。

Remarque : l’emploi de で n’est pas incompatible avec le verbe あります / ある lorsque ce


dernier signifie « avoir lieu, prendre place », comme dans le cas d’un évènement ou d’une fête.

b. L’expression du moyen
Comme nous l’avons déjà vu au niveau Débutant, la particule で peut aussi servir à exprimer le
moyen. Jusqu’ici nous l’avons surtout utilisé pour exprimer le moyen de locomotion (バスで, タ
クシーで, くるまで, etc.) mais il peut également s’agir d’autres moyens (la langue dans
laquelle je m’exprime, l’outil qui me sert à manger, celui qui me sert à jouer de la guitare, etc.).

Exemples

でんしゃで いきます。 J’y vais en train.


[moyen de locomotion]
ひろしま に ほ ん ご
A Hiroshima, on va beaucoup parler en
広島で 日本語と えいごで たくさん
japonais et en anglais.
はなしましょう。[moyen de communication]

c. Le lieu de l’existence avec la particule に


La particule に sert notamment à exprimer le lieu de l’existence d’un objet ou d’un être vivant
dans un lieu précis. Jusqu’ici, nous l’avons surtout utilisé de pair avec les verbes d’existence あ

5/9
Maison de la culture du Japon à Paris septembre 2017
Cours de japonais <Marugoto> Elémentaire I (A2-1)
FICHE DE GRAMMAIRE - Thème n° 1

ります / ある et います / いる, mais cette particule est également utilisée avec d’autres
verbes pour exprimer le lieu de localisation.

Exemples
とうきょう こくたち
J’habite dans Kunitachi à Tokyo.
東 京 の 国立に すんでいます。
[lieu d’habitation]
きょうの よる ともだちの いえに と Ce soir, je dors (litt. « loge ») chez un ami.
まります。[lieu de séjour]
とうきょう
Il y a beaucoup de gens à Tokyo (litt. « A Tokyo,
東 京 には ひとが おおいです。
les gens sont nombreux).
[lieu de l’existence]

Remarques : il faudra veiller à ne pas confondre les particules で et に qui peuvent toutes les
deux être utilisées pour marquer des lieux. Retenons donc que で est utilisée exclusivement
pour des actions voire dans certains cas des situations, tandis que に est utilisée exclusivement
pour des lieux « d’existence », à comprendre des lieux où des personnes, des êtres vivants ou
des objets existent et sont donc localisables.
Par ailleurs, il est à noter qu’une phrase ne peut pas comporter deux fois la particule に
marquant le lieu de localisation. Ainsi, comme dans la première phrase d’exemple, il faut
recourir à la particule の, le premier élément étant un lieu englobant le deuxième. Par exemple,
pour demander « Où vivez-vous au Japon », on ne dit pas 日本に どこに 住んでいますか
mais 日本の どこに 住んでいますか.

 LE POINT SUR LES APPELLATIONS DES MEMBRES DE LA FAMILLE

Comme vous l’avez vu au niveau débutant et en révision dans la leçon 1 de votre nouveau
manuel (p.22-23 du manuel de Katsudoo), il y a en japonais plusieurs façons d’appeler un
membre d’une famille selon qu’il fasse partie de sa propre famille, de son interlocuteur ou
d’une autre personne et enfin, lorsque l’on s’adresse à une personne de sa propre famille.

On utilisera ainsi わたし/うち 4の そふ (mon grand-père), そぼ (ma grand-mère), ちち (mon


père), はは (ma mère), あに (mon grand frère), あね (ma grande sœur), おとうと (mon petit
frère), いもうと (ma petite sœur), おっと (mon mari), つま (ma femme), むすこ (mon fils), む
すめ (ma fille) pour parler d’un membre de sa propre famille à quelqu’un.

On utilisera d’autre part ~さんの おじいさん (le grand-père d’un tel OU votre grand-père),
おばあさん (la grand-mère d’un tel OU votre grand-mère), おじさん (l’oncle d’un tel OU votre

4
うち est un mot qui reflète bien le fonctionnement social du Japon. Il s’agit d’un terme qui
renvoie à un groupe auquel le locuteur s’identifie comme un membre à part entière (exemple :
la famille, l’entreprise, l’école, le club, l’association, etc.).

6/9
Maison de la culture du Japon à Paris septembre 2017
Cours de japonais <Marugoto> Elémentaire I (A2-1)
FICHE DE GRAMMAIRE - Thème n° 1

oncle), おばさん (la tante d’un tel OU votre tante), おとうさん (le père d’un tel OU votre
père), おかあさん (la mère d’un tel OU votre mère), おにいさん (le grand frère d’un tel OU
votre grand frère), おねえさん (la grande sœur d’un tel OU votre grande sœur), おとうとさ
ん (le petit frère d’un tel OU votre petit frère), いもうとさん (la petite sœur d’un tel OU votre
petite sœur), ごしゅじん/だんなさん (le mari d’un tel OU votre mari), おくさん (la femme
d’un tel OU votre femme), むすこさん (le fils d’un tel OU votre fils), むすめさん (la fille d’un
tel OU votre fille) lorsque l’on parle d’un membre de la famille de quelqu’un d’autre ou de son
interlocuteur.

Vous n’aurez certainement pas l’occasion d’utiliser ces désignations étant donné que vous
n’êtes a priori pas japonais, mais les règles pour s’adresser aux personnes de sa propre famille
sont les suivantes (ne figureront ici que les formules d’appellation standards, même si des
variations plus ou moins importantes peuvent exister selon les individus et la nature de leurs
relations) : おじいさん (Papy), おばあさん (Mamie), おじさん (Tonton), おばさん (Tata), お
とうさん (Papa), おかあさん (Maman), おにいさん (Grand frère), おねえさん (Grande
sœur). Les petits frères, petites sœurs, enfants, neveux/nièces, cousin(e)s sont appelés par leurs
prénoms, en général sans suffixe honorifique. Toutes personnes plus âgées que soi au sein de la
même famille doit être appelée par son titre et non par son prénom (exemple : un petit frère
doit appeler son grand frère おにいさん tandis que ce dernier appellera son petit frère par son
prénom). Il peut bien entendu exister de très rares exceptions selon les familles. Les maris et
épouses s’appellent entre eux de diverses manières (prénoms 5, pronoms personnels comme あ
なた/あんた/おまえ). Quand ils sont parents d’enfants, ils disent おとうさん, おかあさん
pour se référer à eux-mêmes devant leurs enfants.

5
Les jeunes couples s’appellent en général par leurs prénoms ou par des surnoms affectueux. Dans les couples âgés,
beaucoup utilisent les pronoms あなた/あんた (épouse  mari) ou おまえ (mari  épouse). Certains pères de
famille (voire parfois certaines mères) appellent aussi leurs enfants おまえ.

7/9
Maison de la culture du Japon à Paris septembre 2017
Cours de japonais <Marugoto> Elémentaire I (A2-1)
FICHE DE GRAMMAIRE - Thème n° 1

だい 2 か しゅみは クラシックを 聞くことです


Leçon 2 J’ai pour passion d’écouter de la musique classique.

Phrases types Quand l’utilise-t-on ?


Dire ses centres d’intérêt.
しゅみは クラシックを 聞くことです。

ひまなとき、りょうりを つくります。 Dire à quel moment je fais quoi.

 LES DEUX PHRASES TYPES DE LA LEÇON


1. しゅみは クラッシクを 聞くことです。

En japonais, dans une phrase nominale du type ~は~です, la partie précédant le は et la


partie précédant le です doivent nécessairement être des noms ou des groupes nominaux.
Ainsi, pour dire « j’aime [écouter de la musique, dessiner, apprendre le japonais, etc.] », il faut
nécessairement passer par une nominalisation du verbe. Cela reviendrait en français à dire
« j’aime (le fait de) [écouter, dessiner, apprendre le japonais, etc.] ». Cette nominalisation passe
par l’usage d’un verbe à la forme du dictionnaire (じしょけい, aussi désigné sous la forme V-
る dans le manuel) suivi de こと (ici, « le fait de »). Le verbe qualifie ainsi こと et forme un

nouveau groupe nominal : クラシックを聞くこと (« le fait d’écouter de la musique classique),
に ほ ん ご
えをかくこと (« le fait de dessiner [un dessin] »), 日本語をべんきょうすること (« le fait
d’étudier le japonais »).

Exemple
なん
Kim : Noda-san, quel est votre centre
キム : のださん、しゅみは 何ですか。
き d’intérêt ?
のだ : クラシックを 聞くことです。 Noda : J’aime écouter de la musique
classique. (litt. : « c’est le fait d’écouter de
la musique classique).

Remarques : cette formulation vous permettra d’exprimer avec plus de précisions vos centres
d’intérêts. En effet, si vous répondez à la question de l’exemple ci-dessus par おんがく です
(« c’est la musique »), vous prenez le risque que votre réponse soit mal interprétée. Votre

interlocuteur se demandera ainsi si votre passion est d’écouter de la musique (おんがくを 聞
くこと), d’en créer (おんがくを つくること), etc.

8/9
Maison de la culture du Japon à Paris septembre 2017
Cours de japonais <Marugoto> Elémentaire I (A2-1)
FICHE DE GRAMMAIRE - Thème n° 1

A noter que こと est à la base un nom et que les verbes en japonais peuvent donc servir à
déterminer des noms, cette fonction ne se limitant pas aux seuls adjectifs.

2. ひまなとき、りょうりを つくります。

Il s’agit là d’une des principales expressions de temps en japonais pour évoquer un moment
caractérisé, l’équivalent de « quand », « au moment où » en français. Etant donné qu’il s’agit à
la base d’un nom, son emploi suit le modèle d’un groupe nominal avec une partie déterminante
devant (nom の / adjectif en -い / adjectif en -な) et le nom déterminé derrière (en
l’occurrence とき). Le groupe nominal constitué de とき se situe toujours en début de
proposition.
Exemple
たなかさん、ひまなとき、何をしますか。 Tanaka-san, tu fais quoi quand tu as du temps
[adjectif en な] libre ?
子どものとき、よくうちで本を読みました。 Quand j’étais petit, je lisais souvent des livres à
[nom commun] la maison.
子どものときから、りょうりが好きです。 J’aime la cuisine depuis mon enfance.
[nom commun, とき suivi d’une particule]

Remarque : とき étant un nom, il peut être suivi d’une particule, comme c’est le cas dans le
troisième exemple : ときから (« depuis le moment où »). Attention toutefois, car dans son sens
de « quand », とき ne peut être suivi de まで.

9/9

Vous aimerez peut-être aussi