Vous êtes sur la page 1sur 42

6 1re éd.

2019-2020

Pascale Recroix

21 CORRIGÉS
EXERCICES
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

DIAGNOSTIC
FINANCIER
DE L’ENTREPRISE
Pascale Recroix est Professeur en classes préparatoires au DCG. Elle enseigne le
droit fiscal (UE 4), la finance d'entreprise (UE 6), la comptabilité (UE 9) et la comptabilité
approfondie (UE 10).

Dans la même collection :


– DCG 1 Fondamentaux du droit, 4e éd. 2019-2020 (L. Simonet).
– DCG 2 Droit des sociétés et des groupements d’affaires, 8e éd. 2019-2020 (L. Simonet).
– DCG 3 Droit social, 1re éd. 2019-2020 (L. Morel-Pouliquen).
– DCG 4 Droit fiscal, 1re éd. 2019-2020 (P. Recroix).
– DCG 5 Économie contemporaine, 1re éd. 2019-2020 (H. Kontzler et A. Reichart).
– DCG 6 Finance d’entreprise, 9e éd. 2019-2020 (P. Recroix).
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

– DCG 6 Exercices corrigés de Diagnostic financier de l’entreprise, 1re éd. 2019-2020 (P. Recroix).
– DCG 7 Management, à paraître.
– DCG 8 Systèmes d’information de gestion, 5e éd. 2019-2020 (L. Monaco).
– DCG 9 Comptabilité, 1re éd. 2019-2020 (P. Recroix).
– DCG 9 Exercices corrigés de Comptabilité, 1re éd. 2019-2020 (P. Recroix).
– DCG 10 Comptabilité approfondie, 10re éd. 2019-2020 (P. Recroix).
– DCG 10 Exercices corrigés de Comptabilité approfondie, 8e éd. 2019-2020 (P. Recroix).
– DCG 11 Contrôle de gestion, 8e éd. 2019-2020 (C. Baratay et L. Monaco).
– DCG 11 Exercices corrigés de Contrôle de gestion, 6e éd. 2019-2020 (C. Baratay).
– DCG 12 Anglais des affaires, à paraître.
– DCG 13 Communication professionnelle, à paraître.

© 2019, Gualino, Lextenso


70, rue du Gouverneur général Éboué Suivez-nous sur www.gualino.fr
21131 Issy-les-Moulineaux cedex
ISBN 978 - 2 - 297 - 07582 - 4 Contactez-nous sur gualino@lextenso.fr
ISSN 2269-2304
Le concept
À l’occasion de la mise en application à la rentrée 2019 des nouveaux pro-
grammes des différentes UE (unités d’enseignement) du Diplôme de comptabi-
lité et de gestion (DCG), la collection « Les Carrés DCG » se renouvelle :
– chaque livre est structuré en conformité avec le nouveau programme
de chaque UE et correspond à une unité d’enseignement qui donne lieu à
une épreuve ;
– la pédagogie tient compte des notions nouvelles introduites dans les pro-
grammes : compétences attendues, savoirs associés, guides pédago-
giques ;
– ainsi, chaque livre est un véritable manuel synthétique d’acquisition
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

des connaissances ; son contenu est :


• plus développé : les étudiants peuvent apprendre leur cours et d’acqué-
rir les compétences ainsi que les savoirs associés,
• plus complet : le cours est enrichi d’applications corrigées pour mettre
en pratique les compétences acquises. Un cas final conforme à l’examen
est présenté à la fin de l’ouvrage pour que l’étudiant soit prêt le jour de
l’épreuve,
• plus visuel  : les maquettes sont modernisées pour être plus aérées et
plus attractives ;
– il est à jour de l’actualité la plus récente ;
– pour chaque UE qui le justifie (c’est le cas des UE qui demandent de
la part du candidat un important effort d’entraînement sur une matière
quantitative), le manuel synthétique d’acquisition des connaissances est
complété par un livre uniquement consacré à une série d’exercices
corrigés pédagogiquement construits pour faciliter à l’étudiant la mise
en application des connaissances acquises. C’est le cas des UE 6, 9,
10 et 11.
L’ouvrage que vous avez entre les mains est tout entier consacré à des exercices
corrigés qui portent sur l’UE 6 « Finance d’entreprise » et, notamment, sur le
Diagnostic financier de l’entreprise.
21 exercices choisis vous sont présentés avec leurs corrigés pour que la réali-
sation d’un diagnostic financier n’ait plus de secret pour vous.
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336
En quoi consiste un diagnostic financier ?
Quelle méthodologie adopter ?
La réalisation d’un diagnostic financier repose sur l’analyse des états finan-
ciers d’une entreprise. Ce diagnostic permet d’étudier la performance globale
d’une entreprise au fil du temps et de la comparer à celle d’autres entreprises
du même secteur d’activité.
Pour réaliser l’analyse financière d’une entreprise, les éléments essentiels à
étudier sont le compte de résultat et le bilan, idéalement sur les trois der-
nières années. L’étude de ces états nécessite d’extraire les informations per-
tinentes et de les interpréter pour analyser la santé d’une entreprise et son
potentiel de développement.

C’est pourquoi le diagnostic sera structuré en cinq étapes :


− l’activité et la profitabilité ;
− la structure financière ;
− l’endettement ;
− la trésorerie ;
− la synthèse générale et les recommandations préconisées.
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

1 L’analyse de l’activité et de la profitabilité


C’est au travers du compte de résultat que l’activité et la rentabilité d’une entreprise peuvent être
analysées. L’intérêt est de reclasser le compte de résultat sous la forme d’un tableau des soldes
intermédiaires de gestion, afin de mettre en évidence les principaux indicateurs de performance,
puis de comparer la situation de l’entreprise à celle d’entreprises d’un même secteur d’activité.
Le premier critère d’appréciation de la performance d’une entreprise est le chiffre d’affaires réalisé
au cours d’un exercice et son évolution par rapport aux exercices précédents. Viennent ensuite les
autres soldes, tels que la marge de l’entreprise, la valeur ajoutée, le résultat de l’exercice : Comment
ont-ils évolués ? Sont-ils conformes aux moyennes du secteur ? Quelles sont les raisons des
écarts constatés ? L’entreprise génère-t-elle du bénéfice ou accuse-t-elle des pertes ?
Les ratios d’activité et de profitabilité apportent un complément à l’analyse. Leur étude et leur
comparaison par rapport aux chiffres du secteur permettront de mettre en évidence des leviers
d’amélioration.

2 L’analyse de la structure financière − L’équilibre financier


L’analyse des équilibres financiers est une analyse statique via l’étude du bilan fonctionnel. L’ana-
lyse est dynamique via l’étude des tableaux de flux de fonds et de flux de trésorerie. Le tableau de
financement est un document approprié pour analyser la variation des agrégats issus du bilan fonc-
tionnel (fonds de roulement net global, besoin en fonds de roulement et trésorerie) et pour mettre
en évidence la règle de l’équilibre financier. Les tableaux de flux de trésorerie mettent la trésorerie
au cœur de l’analyse et sont plus à même d’évaluer le risque de défaillance des entreprises.
C’est au travers du bilan de l’entreprise, que les emplois (ce que l’entreprise a en sa possession) et
les ressources (dettes qu’elle a en contrepartie) peuvent être analysés, l’objectif étant de savoir d’où
proviennent les ressources et à quoi elles ont été employées.
Le détail de l’actif immobilisé permet de trouver des indicateurs importants  : Quels sont les
moyens utilisés par l’entreprise pour exercer son activité ? Les moyens que l’entreprise
possède devront-ils être remplacés prochainement ?
Le détail de l’actif circulant permet de mettre en évidence la gestion des stocks et le recouvrement
des créances clients ; de par les disponibilités, il est possible de savoir si l’entreprise est financière-
ment saine.
Les capitaux propres de l’entreprise constituent une source d’information sur la valeur d’une entre-
prise. Il convient de tenir compte des dividendes distribués qui diminuent le montant des capitaux
propres.
L’endettement de la société est constitué par les dettes de l’entreprise (emprunts, dettes fournis-
seurs, dettes fiscales et sociales, découverts bancaires).
Les ratios d’investissement, de structure, de rotation et de liquidité apportent un complément
d’analyse. Les ratios d’investissement analysent l’efficacité de la gestion des immobilisations par
l’entreprise. Les ratios de structure permettent d’évaluer la structure financière et étudient par
exemple la couverture des emplois stables par les ressources stables, le financement de l’actif cir-
culant par le fonds de roulement. Les ratios de rotation se concentrent sur l’étude des stocks, des
créances clients et des dettes fournisseurs. Les ratios de liquidité évaluent la solvabilité à court terme
de l’entreprise et permettent de savoir si une entreprise dispose d’une trésorerie suffisante pour
faire face aux dettes qui arrivent à échéance à court terme et ainsi éviter la cessation de paiement.

3 L’analyse de l’endettement
L’endettement est analysé au travers de ratios afin de mettre en évidence l’autonomie financière de
l’entreprise. Le ratio d’endettement mesure l’importance du recours à l’endettement par rapport
aux capitaux propres ; le ratio de capacité de remboursement mesure l’importance du recours à
l’endettement par rapport aux capitaux propres et la capacité d’une entreprise à rembourser ses
emprunts.

4 L’analyse de la trésorerie
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

L’analyse de la variation de trésorerie permet de comprendre comment et pourquoi la trésorerie a


évolué et à quoi elle a été utilisée.

5 La synthèse et les recommandations


Il convient de faire une synthèse des points forts et des points faibles et de proposer les solutions
adéquates pour améliorer la situation financière.

La méthodologie est développée par le même auteur dans l’ouvrage


DCG 6 Finance d'entreprise, coll. Les Carrés DCG, Gualino, 2019.
Sommaire

En quoi consiste un diagnostic financier ? Quelle méthodologie adopter ?........................5


Exercice 1 : Analyse de l’activité et de la profitabilité de la société SATI...............................9
Exercice 2 : Analyse de l’activité et de la profitabilité de la société LIZ...............................15
Exercice 3 : Analyse financière de la société KEV...................................................................21
Exercice 4 : Diagnostic financier de la société PRECIE............................................................29
Exercice 5 : Diagnostic financier de la société CONCEPTIO....................................................37
Exercice 6 : Diagnostic financier de la société SMO...............................................................47
Exercice 7 : Diagnostic financier de la société MOBI..............................................................57
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

Exercice 8 : Diagnostic financier de la société LEBRE.............................................................67


Exercice 9 : Diagnostic financier de la société DEL.................................................................77
Exercice 10 : Diagnostic financier de la société LOGI.............................................................89
Exercice 11 : Diagnostic financier de la société PRESS...........................................................99
Exercice 12 : Diagnostic financier de la société CLIM...........................................................107
Exercice 13 : Diagnostic financier de la société VERTA.........................................................115
Exercice 14 : Diagnostic financier de la société TRANSPO...................................................127
Exercice 15 : Diagnostic financier de la société FEMA..........................................................137
Exercice 16 : Diagnostic financier de la société PIERA..........................................................147
Exercice 17 : Diagnostic financier de la société AGRO.........................................................155
Exercice 18 : Diagnostic financier de la société SPORTI.......................................................163
Exercice 19 : Diagnostic financier de la société ELEC...........................................................175
Exercice 20 : Diagnostic financier de la société BIOMA.......................................................187
Exercice 21 : Diagnostic financier de la société PLASTIA.....................................................199
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336
Exercice
1
ANALYSE DE L’ACTIVITÉ
ET DE LA PROFITABILITÉ
DE LA SOCIÉTÉ SATI

Les thèmes abordés dans cet exercice sont les suivants :

Tableau des SIG


Capacité d’autofinancement
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

Ratios d’activité et de profitabilité


Retraitements économiques
Partage de la valeur ajoutée et des autres revenus à répartir
Excédent de trésorerie d’exploitation
Analyse commentée

La société SATI est spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de capteurs solaires ther-
miques. La société s’inscrit dans une dynamique de croissance forte en imposant progressivement
sa technologie à des marchés de plus en plus réceptifs à l’apport de son savoir-faire.

Travail à faire

1. Calculer les soldes intermédiaires de gestion du PCG sans effectuer de retraitements.


2. Analyser l’évolution des soldes intermédiaires de gestion.
3. Calculer la CAF de N à partir du résultat de l’exercice et à partir de l’EBE.
4. Le dirigeant de la société se demande si une analyse économique ne serait pas mieux adap-
tée. Calculer les SIG de N au coût des facteurs. En déduire le montant de la CAF retraitée.
5. Procéder au partage de la valeur ajoutée et des autres revenus à répartir entre les différents
agents économiques pour l’exercice N.
6. Calculer l’ETE en N et en N–1. Commenter les résultats.

Vous disposez des informations suivantes :


– la société a bénéficié d’une subvention d’exploitation de 30 000 € en N pour insuffisance de prix
de vente ;
– le personnel extérieur s’élève à 72 000 € ;
– la société a souscrit un contrat de crédit-bail début N relatif à une machine-outil. Cet équipement,
d’une valeur de 600 000 € serait amorti en linéaire sur 5 ans si l’entreprise en était propriétaire.
Les redevances sont annuelles et s’élèvent à 170 000 €. La valeur en fin de contrat est nulle.

Variation du BFRE N/N–1 : + 221 680


Variation du BFRE N–1/N2 : – 154 000
DCG 6 - Exercices corrigés de Diagnostic financier de l’entreprise

Compte de résultat de la société SATI


Éléments N N−1
Ventes de marchandises
Production vendue (biens et services) 4 362 000 3 929 500
Produits d’exploitation

Chiffre d’affaires net 4 362 000 3 929 500


Production stockée 8 240 − 35 460
Production immobilisée
Subventions d’exploitation 30 000
Reprises sur dépréciations et provisions 540 600
Transferts de charges
Autres produits
Total des produits d’exploitation (1) 4 400 780 3 894 640
Achats de marchandises
Variation de stocks de marchandises
Achats de matières premières et autres approvisionnements 650 000 585 000
Variation de stocks des approvisionnements 21 520 − 36 240
Charges d’exploitation

Autres achats et charges externes 742 000 667 800


Impôts, taxes et versements assimilés 141 400 127 260
Salaires et traitements 425 533 382 980
Charges sociales 212 767 191 490
Sur immobilisations : dotations aux amortissements 70 000 86 700
Dotations Sur immobilisations : dotations aux dépréciations
d’exploitation Sur actif circulant : dotations aux dépréciations 46 000 105 000
Pour risques et charges : dotations aux provisions 10 000 9 000
Autres charges
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

Total des charges d’exploitation (2) 2 319 220 2 118 990


Résultat d’exploitation (1) − (2) 2 081 560 1 775 650
Opérations Bénéfice attribué ou perte transférée (3) 0 0
en commun Perte supportée ou bénéfice transféré (4) 0 0
Produits financiers de participation
Produits financiers

Produits des autres valeurs mobilières et créances de l’actif immobilisé


Autres intérêts et produits assimilés 488 780 207 780
Reprises sur provisions et transferts de charges 25 000 10 000
Différences positives de change
Produits nets sur cessions de valeurs mobilières de placement
Total des produits financiers (5) 513 780 217 780
Dotations aux amortissements, dépréciations et provisions 30 000 20 000
financières
Charges

Intérêts et charges assimilées 1 230 000 824 700


Différences négatives de change
Charges nettes sur cessions de valeurs mobilières de placement
Total des charges financières (6) 1 260 000 844 700
Résultat financier (5) − (6) − 746 220 − 626 920
Résultat courant avant impôts (1) − (2) + (3) − (4) + (5) − (6) 1 335 340 1 148 730
Produits exceptionnels sur opérations de gestion 8 000 7 200
exceptionnels

Produits exceptionnels sur opérations en capital 400 000 388 320


Produits

Produits de cession d’éléments d’actif 400 000 388 320


Quote-part de subvention virée au résultat 0
Reprises sur dépréciations et provisions et transferts de charges exceptionnelles 2 500 2 250
Total des produits exceptionnels (7) 410 500 397 770
Charges exceptionnelles sur opérations de gestion 12 000 10 800
exceptionnelles

Charges exceptionnelles sur opérations en capital  600 000 540 000


Charges

Valeurs nettes comptables des éléments d’actif cédés 600 000 540 000


Dotations aux amortissements, dépréciations et provisions 3 000 2 700
Total des charges exceptionnelles (8) 615 000 553 500
Résultat exceptionnel (7) − (8) − 204 500 − 155 730
Participation des salariés aux résultats (9) 0 0
Impôts sur les bénéfices (10) 376 950 331 000
Total des produits (1) + (3) + (5) + (7) 5 325 060 4 510 190
Total des charges (2) + (4) + (6) + (8) + (9) + (10) 4 571 170 3 848 190
Bénéfice ou perte 753 890 662 000

10
Exercice 1 - Analyse de l’activité et de la profitabilité de la société SATI

Corrigé
1. Soldes intermédiaires de gestion du PCG
Éléments Exercice N Exercice N−1
Ventes de marchandises 0
− Coût d’achat des marchandises
= Marge commerciale 0 0
Production vendue 4 362 000 3 929 500
+ Production stockée 8 240 − 35 460
+ Production immobilisée 0
= Production de l’exercice 4 370 340 3 894 040
Marge commerciale 0 0
+ Production de l’exercice 4 370 240 3 894 040
− Consommation de l’exercice (1) − 1 413 520 − 1 216 560
= Valeur ajoutée 2 956 720 2 677 480
Valeur ajoutée 2 956 720 3 677 480
+ Subventions d’exploitation 0 0
− Impôts, taxes et versements assimilés − 141 400 − 127 260
− Charges de personnel (2) − 638 300 − 574 470
= Excédent brut d’exploitation 2 207 020 1 975 750
Excédent brut d’exploitation 2 207 020 1 975 750
+ Reprises sur charges et transferts de charges + 540 + 600
+ Autres produits 0 0
− Dotations aux amortissements, dépréciations et provisions (3) − 126 000 − 200 700
− Autres charges 0 0
= Résultat d’exploitation 2 081 560 1 775 650
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

Résultat d’exploitation 2 081 560 1 775 650


± Quotes-parts de résultat sur opérations faites en commun 0 0
+ Produits financiers + 513 780 + 217 780
− Charges financières − 1 260 000 − 844 700
= Résultat courant avant impôts 1 335 340 1 148 730
Produits exceptionnels 410 500 397 770
− Charges exceptionnelles − 615 000 − 553 500
= Résultat exceptionnel − 204 500 − 155 730
Résultat courant avant impôts 1 335 340 1 148 730
+ Résultat exceptionnel − 204 500 − 155 730
− Participation des salariés 0 0
− Impôts sur les bénéfices − 376 950 − 331 000
= Résultat de l’exercice 753 890 662 000
± Value (400 000 − 600 000) − 200 000

(1) 650 000 + 21 520 + 742 000 = 1 413 520


(2) 425 533 + 212 767 = 638 300
(3) 70 000 + 46 000 + 10 000 = 126 000

2. Analyse de l’activité et des résultats et évolution des SIG


Éléments VAR N/N−1 (€) VAR N/N−1 (%)
CA HT + 432 500 + 11,01  %
VA + 279 240 + 10,50  %
EBE + 231 270 + 11,71  %
RE + 305 910 + 17,23  %
RCAI + 186 610 + 16,24  %
RNC + 91 890 + 13,88  %

Éléments N N−1
Taux de VA (VA / CA) 68 % 67 %
Taux d’EBE (EBE / CA) 51 % 50 %
Taux du RE (RE / CA) 48 % 45 %
Taux du RNC (RNC / CA) 17 % 17 %

L’entreprise SATI a vu son chiffre d’affaires évoluer de 11,01 %. La valeur ajoutée augmente de 10,50 %, soit à
un rythme légèrement moins rapide que la hausse de la production suite à une hausse de la consommation plus
importante (environ 16 %). L’EBE s’est accru de 11,71 %. Cette hausse, conjuguée à une baisse des dotations
d’exploitation, a engendré une augmentation du résultat d’exploitation de plus de 17 %. La hausse importante
des charges financières (près de 50 %) a été atténuée par l’accroissement des produits financiers qui ont plus que
doublé. Il en résulte une progression du résultat courant d’un peu plus de 16 %. La rentabilité déjà excellente en
N−1 s’est renforcée en N (+ 13,88 %).

11
DCG 6 - Exercices corrigés de Diagnostic financier de l’entreprise

3. Capacité d’autofinancement
CAF à partir du résultat de l’exercice
Résultat de l’exercice : 753 890
+ Dotations : + (70 000 + 46 000 + 10 000 + 30 000 + 3 000) = 159 000
− Reprises : − (540 + 25 000 + 2 500) = − 28 040
− Plus ou moins-value : − (400 000 − 60 000) = + 200 000
− Quote-part des subventions d’investissement : − 0
= CAF : 1 084 850

CAF à partir de l’EBE


EBE : 2 207 020
+ Transferts de charges d’exploitation : + 0
+ Autres produits : + 0
− Autres charges : − 0
± Opérations en commun : 0
+ Produits financiers : + (513 780 − 25 000) = + 488 780
− Charges financières : − (1 260 000 − 30 000) = − 1 230 000
+ Produits exceptionnels : + (410 500 − 400 000 − 2 500) = + 8 000
− Charges exceptionnelles : − (615 000 − 600 000 − 3 000) = − 12 000
− Participation : − 0
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

− IS : − 376 950
= CAF : 1 084 850

4. Retraitements économiques

Redevance crédit-bail : 170 000 Personnel extérieur : 72 000


DAP crédit-bail = 600 000 / 5 = 120 000 Subventions d’exploitation : 30 000
Intérêts crédit-bail = 170 000 − 120 000 = 50 000

Production de l’exercice retraitée : 4 370 240 + 30 000 = 4 400 240


Valeur ajoutée retraitée : 2 956 720 + 30 000 + 72 000 + 170 000 = 3 228 720
EBE retraité : 2 207 020 + 170 000 = 2 277 020
Résultat d’exploitation retraité : 2 081 560 + 50 000 = 2 131 560
Les autres soldes sont inchangés.
CAF retraitée : 1 084 850 + 120 000 = 1 204 850

5. P
 artage de la VA retraitée et des autres revenus à répartir entre les différents agents
Éléments Exercice N %
VA retraitée 3 228 720
± Produits et charges d’exploitation 0
± Produits et charges HE (1) 484 780
+ Transferts de charges d’exploitation 0
= VA et autres revenus à répartir 3 713 500 100 %
Personnel (2) 710 300 19 %
État (3) 518 350 14 %
Prêteurs (4) 1 280 000 35 %
CAF retraitée 1 204 850 32 %

(1) + (513 780 − 25 000) − (1 260 000 − 1 230 000 − 30 000) + (410 500 − 40 000 − 2 500) − (615 000 − 600 000 − 3 000)
= 484 780
(2) 425 533 + 212 767 + 72 000 = 710 300
(3) 141 400 + 376 950 = 518 350
(4) 1 230 000 + 50 000 = 1 280 000

12
Exercice 1 - Analyse de l’activité et de la profitabilité de la société SATI

6. Excédent de trésorerie d’exploitation (ETE)


Éléments N N−1
EBE 2 207 020 1 975 750
− VAR BFRE − 221 680 − (− 154 000)
= ETE 1 985 340 2 129 750

Une hausse du chiffre d’affaires ne conduit pas toujours à une augmentation de l’ETE. En effet, la hausse du
chiffre d’affaires conduit à augmenter l’EBE mais elle induit corrélativement une hausse du BFRE. Si le BFRE aug-
mente plus que l’EBE, il existe un seuil au-delà duquel la hausse du chiffre d’affaires tend à diminuer la trésorerie :
c’est l’effet ciseaux. Il se manifeste dans les entreprises qui connaissent une forte croissance du chiffre d’affaires
et dont le ratio « BFRE / CA » est nettement supérieur au ratio « EBE / CA ».
Ici, l’EBE augmente dans les mêmes proportions que le chiffre d’affaires ; cependant, on constate une hausse du
BFRE en N par rapport à N−1 alors que le BFRE avait diminué entre N−2 et N−1. Cette hausse induit une baisse
de l’ETE. Il existerait donc un effet de ciseaux. Si l’effet de ciseaux se vérifie, la croissance de l’activité pourrait
générer, à terme, des difficultés de trésorerie.

www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

13
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336
Exercice
2
ANALYSE DE L’ACTIVITÉ
ET DE LA PROFITABILITÉ
DE LA SOCIÉTÉ LIZ

Les thèmes abordés dans cet exercice sont les suivants :

Tableau des SIG


Retraitement des SIG
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

Partage de la valeur ajoutée


Analyse commentée

La société LIZ, spécialisée dans la fabrication de moules en plastique, a connu des difficultés écono-
miques et financières et a dû se restructurer et se positionner sur de nouveaux marchés. Afin d’ap-
préhender une approche économique, le dirigeant souhaite effectuer les retraitements nécessaires.

Travail à faire

1. Établir le tableau des SIG sans effectuer de retraitements.


2. Présenter un tableau de passage des SIG PCG aux SIG au coût des facteurs.
3. Procéder au partage de la valeur ajoutée entre les différents bénéficiaires.
4. Analyser l’évolution des soldes intermédiaires de gestion avant retraitements.

Vous disposez des informations suivantes :


− les subventions d’exploitation sont en complément de prix de vente ;
− les charges de personnel intérimaire se sont élevées à 995 700 € en N ;
− un contrat de crédit-bail portant sur un matériel a été conclu début N−2, dont les caractéristiques
sont les suivantes : valeur d’origine du matériel : 1 500 000 € HT, valeur de rachat fin de contrat :
120 000 € HT, amortissement linéaire sur 6 ans si l’entreprise était propriétaire du bien, redevance
annuelle payée pendant 6 ans : 350 000 € HT ;
− la capacité d’autofinancement est de 2 842 843 €.
DCG 6 - Exercices corrigés de Diagnostic financier de l’entreprise

Compte de résultat de la société LIZ


Éléments N N−1
Ventes de marchandises
Production vendue (biens et services) 60 288 770 50 677 960
Produits d’exploitation

Chiffre d’affaires net 60 288 770 50 677 960


Production stockée − 37 560 − 687 740
Production immobilisée 51 060 44 340
Subventions d’exploitation 175 700 260 000
Reprises sur dépréciations et provisions 85 340 619 400
Transferts de charges
Autres produits
Total des produits d’exploitation (1) 60 563 310 50 913 960
Achats de marchandises
Variation de stocks de marchandises
Achats de matières premières et autres approvisionnements 26 632 240 22 810 060
Variation de stocks des approvisionnements 1 048 060 − 2 228 300
Charges d’exploitation

Autres achats et charges externes 12 734 010 10 892 000


Impôts, taxes et versements assimilés 1 263 860 1 230 830
Salaires et traitements 10 341 520 10 598 750
Charges sociales 4 125 660 4 184 820
Sur immobilisations : dotations aux amortissements 2 229 032 2 264 130
Dotations Sur immobilisations : dotations aux dépréciations
d’exploitation Sur actif circulant : dotations aux dépréciations 274 000 32 360
Pour risques et charges : dotations aux provisions
Autres charges 54 620 114 591
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

Total des charges d’exploitation (2) 58 703 002 49 899 241


Résultat d’exploitation (1) − (2) 1 860 308 1 014 719
Opérations Bénéfice attribué ou perte transférée (3) 0 0
en commun Perte supportée ou bénéfice transféré (4) 0 0
Produits financiers de participation
Produits financiers

Produits des autres valeurs mobilières et créances de l’actif immobilisé


Autres intérêts et produits assimilés 48 656 7 730
Reprises sur provisions et transferts de charges 5 926
Différences positives de change 6 276 20 070
Produits nets sur cessions de valeurs mobilières de placement
Total des produits financiers (5) 60 858 27 800
Dotations aux amortissements, dépréciations et provisions 4 000 5 926
financières
Charges

Intérêts et charges assimilées 1 058 007 1 089 990


Différences négatives de change 6 760 780
Charges nettes sur cessions de valeurs mobilières de placement
Total des charges financières (6) 1 068 767 1 096 696
Résultat financier (5) − (6) − 1 007 909 − 1 068 896
Résultat courant avant impôts (1) − (2) + (3) − (4) + (5) − (6) 852 399 − 54 177
Produits exceptionnels sur opérations de gestion 25 060 12 400
Produits excep-

Produits exceptionnels sur opérations en capital 135 000 29 500


tionnels

Produits de cession d’éléments d’actif 81 000 0


Quote-part de subvention virée au résultat 0 0
Reprises sur dépréciations et provisions et transferts de charges exceptionnelles 349 088 382 880
Total des produits exceptionnels (7) 509 148 424 780
Charges exceptionnelles sur opérations de gestion 3 028 1 560
exceptionnelles

Charges exceptionnelles sur opérations en capital  96 000


Charges

Valeurs nettes comptables des éléments d’actif cédés 0


Dotations aux amortissements, dépréciations et provisions 370 143 247 800
Total des charges exceptionnelles (8) 469 171 249 360
Résultat exceptionnel (7) − (8) 39 977 175 420
Participation des salariés aux résultats (9) 86 734
Impôts sur les bénéfices (10) 318 620 5 478
Total des produits (1) + (3) + (5) + (7) 61 133 316 51 366 540
Total des charges (2) + (4) + (6) + (8) + (9) + (10) 60 646 294 51 250 775
Bénéfice ou perte 487 022 115 765

16
Exercice 2 - Analyse de l’activité et de la profitabilité de la sociétÉ LIZ

Corrigé
1. Tableau des SIG du PCG
Éléments Exercice N Exercice N−1 Variation
Ventes de marchandises 0 0
− Coût d’achat des marchandises 0 0
= Marge commerciale 0 0
Production vendue 60 288 770 50 677 960 + 18,96 %
+ Production stockée − 37 560 − 687 740
+ Production immobilisée + 51 060 + 44 340
= Production de l’exercice 60 302 270 50 034 560 + 20,52 %
Marge commerciale 0 0
+ Production de l’exercice + 60 302 270 + 50 034 560
− Consommation de l’exercice − 40 414 310 − 31 473 760 + 28,41 %
= Valeur ajoutée 19 887 960 18 560 800 + 7,15 %
Valeur ajoutée 19 887 960 18 560 800
+ Subventions d’exploitation + 175 700 + 260 000
− Impôts, taxes et versements assimilés − 1 263 860 − 1 230 830
− Charges de personnel − 14 467 180 − 14 783 570 − 2,14 %
= Excédent brut d’exploitation 4 332 620 2 806 400 + 54,38 %
Excédent brut d’exploitation 4 332 620 2 806 400
+ Reprises sur charges et transferts de charges + 85 340 + 619 400
+ Autres produits + 0 +0
− Dotations aux amortissements, dépréciations et provisions − 2 503 032 − 2 296 490 + 9 %
− Autres charges − 54 620 − 114 591 − 52,33 %
= Résultat d’exploitation 1 860 308 1 014 719 + 83,33 %
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

Résultat d’exploitation 1 860 308 1 014 719


± Quotes-parts de résultat sur opérations faites en commun 0 0
+ Produits financiers + 60 858 + 27 800 + 219 %
− Charges financières −1 068 767 − 1 096 696 − 2,55 %
= Résultat courant avant impôts 852 399 − 54 177
Produits exceptionnels 509 148 424 780
− Charges exceptionnelles − 469 171 − 249 360
= Résultat exceptionnel 39 977 175 420 − 77,21 %
Résultat courant avant impôts 852 399 − 54 177
+ Résultat exceptionnel + 39 977 + 175 420
− Participation des salariés − 86 734 − 0
− Impôts sur les bénéfices − 318 620 − 5 478
= Résultat de l’exercice 487 022 115 765 + 421 %
± Value 81 000

2. Tableau de passage des SIG PCG aux SIG au coût des facteurs
Redevance crédit-bail : 350 0000 Personnel extérieur : 995 700
DAP crédit-bail = (1 500 000 − 120 000) / 6 = 230 000 Subventions d’exploitation : 175 700
Intérêts crédit-bail = 350 000 − 230 000 = 120 000

17
DCG 6 - Exercices corrigés de Diagnostic financier de l’entreprise

Exercice N
Éléments Soldes au coût
SIG du PCG Retraitements
des facteurs
Production de l’exercice 60 302 270 60 477 970
+ Subventions d’exploitation en complément de prix de vente + 175 700
− Sous-traitance de fabrication − 0
Consommations intermédiaires 40 414 310 39 068 610
− Redevance crédit-bail − 350 000
− Personnel extérieur − 995 700
− Sous-traitance de fabrication − 0
Valeur ajoutée 19 887 960 21 409 360
+ Subventions d’exploitation en complément de prix de vente + 175 700
+ Redevance crédit-bail + 350 000
+ Personnel extérieur + 995 700
Subventions d’exploitation en complément de prix de vente 175 700 0
− Subventions d’exploitation en complément de prix de vente − 175 700
Impôts, taxes et versements assimilés 1 263 860 1 263 860
Charges de personnel 14 467 180 15 462 880
+ Personnel intérimaire + 995 700
Excédent brut d’exploitation 4 332 620 4 682 620
+ Redevance crédit-bail + 350 000
Reprises sur amortissements, dépréciations et provisions 85 340 85 340
Dotations aux amortissements, dépréciations et provisions 2 503 032 2 733 032
+ DAP crédit-bail + 230 000
Résultat d’exploitation 1 860 308 1 980 308
+ Intérêts crédit-bail + 120 000
Charges financières 1 068 767 1 188 767
+ Intérêts crédit-bail + 120 000
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

Résultat courant avant impôts 852 399 852 399


Résultat exceptionnel 39 977 39 977
Participation 86 734 86 734
Impôts sur les bénéfices 318 620 318 620
Résultat net de l’exercice 487 022 487 022

3. Partage de la valeur ajoutée entre les différents bénéficiaires


Partage de la valeur ajoutée
Éléments Exercice N %
Valeur ajoutée 19 887 960 100 %
Personnel (1) 14 553 914 73 %
État (2) 1 582 480 8 %
Prêteurs 1 058 007 5 %
Reste 2 693 559 14 %

(1) 14 467 180 + 86 734 = 14 553 914


(2) 1 263 860 + 318 620 = 1 582 480

Partage de la valeur ajoutée et des autres revenus à répartir au coût des facteurs
Éléments Exercice N %
VA retraitée 21 409 360
± Produits et charges d’exploitation − 54 620
± Produits et charges HE (1) + 28 204
+ Transferts de charges d’exploitation 0
= VA et autres revenus à répartir 21 382 944 100 %
Personnel (2) 15 549 614 73 %
État (3) 1 582 480 7,5 %
Prêteurs (4) 1 178 007 5,5 %
CAF retraitée 3 072 843 14 %

(1) + (60 858 − 5 926) + (509 148 − 81 000 − 349 088) − (1 068 767 − 1 058 007 − 4 000) − (469 171 − 370 143) = + 28 204
(2) 14 467 180 + 995 700 + 86 734 = 15 549 614
(3) 1 263 860 + 318 620 = 1 582 480
(4) 2 842 843 + 230 000 = 1 178 007

18
Exercice 2 - Analyse de l’activité et de la profitabilité de la sociétÉ LIZ

4. Analyse de l’évolution des SIG avant retraitements


La situation économique de la société LIZ s’est améliorée. La production vendue a progressé de près de 19 % et
le résultat net a plus que quadruplé.
La consommation de l’exercice a augmenté à un rythme plus rapide que la production (28,41 %). Ce sont surtout
les matières premières et approvisionnements qui augmentent. Plusieurs hypothèses peuvent être envisagées :
hausse des prix, mauvaise politique d’approvisionnement, etc. De ce fait, la valeur ajoutée n’augmente que
de 7 %. Les charges de personnel ont été bien maîtrisées (baisse de 2,14 %). Là encore différentes hypothèses
peuvent être envisagées  : restructuration de personnel (retraite anticipée, recours à du personnel intérimaire
moins qualifié, etc.). La valeur ajoutée rémunère encore le personnel à hauteur de 73 %.
L’excédent brut d’exploitation progresse de 54,38 %. Cette hausse se répercute sur le résultat d’exploitation qui
augmente de plus de 80 %, suite à la baisse du poste « Autres charges » dont nous ne connaissons pas le détail,
ainsi qu’à la faible hausse des dotations aux amortissements, preuve sans doute de l’absence d’investissements
au cours de l’exercice. Les charges financières diminuent ; l’endettement est donc bien maîtrisé, conséquence de
la faiblesse des investissements ne nécessitant pas le recours à de nouveaux emprunts. Le résultat courant avant
impôts s’améliore de façon notable, passant d’un résultat déficitaire à un résultat bénéficiaire ; cette hausse se
répercute sur le résultat de l’exercice qui est multiplié par 4 ; cette hausse est limitée par la baisse importante du
résultat exceptionnel, due à l’augmentation des charges exceptionnelles (dont nous ne connaissons pas le détail,
faute d’informations), et ce, malgré la plus-value dégagée sur la cession d’immobilisations totalement amorties.
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

19
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336
Exercice
3
ANALYSE FINANCIÈRE
DE LA SOCIÉTÉ KEV

Les thèmes abordés dans cet exercice sont les suivants :

Bilan fonctionnel
Fonds de roulement net global
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

Besoin en fonds de roulement


Trésorerie
Tableau de financement
Analyse commentée

La société KEV est spécialisée dans la fabrication de petits matériels électroniques et poursuit une
politique de modernisation au fur et à mesure de son développement.

Travail à faire

1. 
Présenter le bilan fonctionnel pour N et N−1 et calculer les agrégats issus du bilan
fonctionnel.
2. Établir le tableau de financement.
3. Établir un diagnostic financier de la société.

Vous disposez des informations suivantes :


− les autres créances et les autres dettes sont hors exploitation ;
− les charges et les produits constatés d’avance relèvent de l’exploitation ;
− les cessions d’immobilisations corporelles ont dégagé une plus-value globale de 16 280 € ;
− il n’y a pas eu de nouvelles subventions d’investissement en N ;
− les écarts de conversion-actif sont relatifs d’une part, aux clients à hauteur de  1  200  € en N
et 400 € en N−1, d’autre part, aux fournisseurs à hauteur de 300 € en N et 200 € en N−1 ;
− les écarts de conversion-passif N et N−1 sont relatifs aux emprunts et dettes financières ;
− un nouvel emprunt obligataire a été émis le 01/07/N et porte sur 900 obligations émises à 194 €,
de nominal  200 €, remboursables au pair le 01/07/N+8 ; aucun autre emprunt nouveau n’a été
contracté en N.
DCG 6 - Exercices corrigés de Diagnostic financier de l’entreprise

Bilan Actif de la société KEV (avant répartition) au 31/12/N


31/12/N 31/12/N−1
Actif
Brut Amort. et dép. Net Net
Capital souscrit non appelé Total (I) 10 000
Frais d’établissement
Frais de développement 24 120 11 100 13 020 13 650
Immob.
incorp.
Concessions, brevets et droits similaires 11 850 2 250 9 600 7 400
Fonds commercial
Autres immobilisations incorporelles
Terrains 4 200 4 200 6 300
Actif immobilisé

Constructions 252 600 101 850 150 075 127 450


Immob. corp.

Installations techniques, matériel et outillage


industriels 107 440 65 820 41 620 52 460
Autres immobilisations corporelles 61 250 40 800 20 450 24 280
Immobilisations en cours 3 200 3 200 5 550
Avances et acomptes
Participations 202 000 28 000 174 000 123 200
Immob.
financ.

Autres titres immobilisés


Prêts 11 000 11 000 15 000
Autres immobilisations financières 3 750 800 2 950 1 950
Total (II) 681 410 250 620 430 790 377 240
Matières premières, approvisionnements 46 600 8 450 38 150 47 220
Stocks

Encours de production (biens et services) 32 800 32 800 31 140


Marchandises 3 000 3 000 2 500
Actif circulant

Avances et acomptes versés


Clients et comptes rattachés 251 400 36 250 215 150 301 700
Créances

www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

Autres créances 104 240 104 240 20 000


Capital souscrit et appelé, non versé
Valeurs mobilières de placement 87 520 12 080 75 440 51 020
Divers
Disponibilités 12 080 12 080 8 140
Charges constatées d’avance 21 210 21 210 17 880
régularisation
Comptes de

Total (III) 558 850 56 780 502 070 479 600


Frais d’émission d’emprunt à étaler (IV) 11 040 11 040 4 080
Primes de remboursement des obligations (V) 8 070 8 070 5 120
Écarts de conversion Actif (VI) 1 500 1 500 600
Total général (I à VI) 1 260 870 307 400 953 470 876 640

Bilan Passif de la société KEV (avant répartition) au 31/12/N


Passif 31/12/N 31/12/N−1
Capital social (dont versé ---) 211 000 211 000
Primes d’émission, de fusion, d’apport, --- 126 200 126 200
Écarts de réévaluation
Réserve légale 12 060 9 850
Capitaux propres Autres réserves 36 420 31 300
Report à nouveau 140
Résultat de l’exercice (bénéfice ou perte) 13 500 26 220
Subventions d’investissement 12 120 14 200
Provisions réglementées 100 150
Total (I) 411 400 419 060
Provisions pour risques Provisions pour risques 29 340 31 820
et charges Provisions pour charges
Total (II) 29 340 31 820
Autres emprunts obligataires 250 800 121 200
Emprunts et dettes auprès des établissements de crédit (1) 16 960 31 250
Emprunts et dettes financières divers 60 850 80 250
Avances et acomptes reçus
Dettes
Dettes fournisseurs et comptes rattachés 131 150 142 850
Dettes fiscales et sociales 31 020 32 240
Dettes sur immobilisations et comptes rattachés
Autres dettes 4 060 4 850
Compte de régularisation Produits constatés d’avance 10 070 8 920
Total (III) 504 910 421 560
Écart de conversion Passif (IV) 7 820 4 200
Total général (I à IV) 953 470 876 640
(1) dont concours bancaires courants et soldes créditeurs de banques 4 210 7 440

22
Exercice 3 - Analyse financière de la société KEV

Tableau des immobilisations au 31/12/N − Société KEV


Valeur brute Valeur brute
Immobilisations Augmentations Diminutions
début N fin N
Frais d’établissement et de développement 21 470 2 650 24 120
Incorp.
Autres immobilisations incorporelles 8 500 3 350 11 850
Total (I) 29 970 6 000 0 35 970
Terrains 6 300 2 100 4 200
Constructions 199 850 105 350 52 600 252 600
Corporelles

Installations techniques, matériel industriel 101 600 40 060 34 220 107 440


Autres immobilisations corporelles 58 490 4 180 1 420 61 250
Immobilisations corporelles en cours 5 550 1 500 3 850 3 200
Avances et acomptes
Total (II) 371 790 151 090 94 190 428 690
Participations évaluées par MEE
Financières

Autres participations 128 800 73 200 202 200


Autres titres immobilisés
Prêts et autres immobilisations financières 16 950 1 800 4 000 14 750
Total (III) 145 750 75 000 4 000 216 950
Total général (I + II + III) 547 510 232 090 98 190 681 410

Tableau des amortissements au 31/12/N − Société KEV


Amortissements Amortissements
Amortissements Augmentations Diminutions
début N fin N
Frais d’établissement et de développement 7 820 3 280 11 100
Incorp.
Autres immobilisations incorporelles 1 100 1 150 2 250
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

Total (I) 8 920 4 430 0 13 350


Terrains
Constructions 72 400 58 670 29 220 101 850
Corp. Installations techniques, matériel industriel 49 140 32 530 15 850 65 820
Autres immobilisations corporelles 34 210 7 500 910 40 800
Total (II) 155 750 98 700 45 980 208 470
Total général (I + II) 164 670 103 130 45 980 221 820

Tableau des provisions au 31/12/N − Société KEV


Montant Montant
Nature des provisions Augmentations Diminutions
début N fin N
Provisions Amortissements dérogatoires 100 20 80 40
réglementées Autres provisions réglementées 50 10 60
Total (I) 150 30 80 100
Provisions pour Autres provisions pour risques 31 820 8 190 80 100
risques et charges
Total (II) 31 820 8 190 10 670 29 340
Sur immobilisations 5 600 23 200 28 800
Provisions pour Sur stocks et en cours 6 700 1 750 8 450
dépréciations Sur comptes clients 31 200 9 150 4 100 36 250
Autres provisions pour dépréciations 2 060 10 020 12 080
Total (III) 45 560 44 120 4 100 85 580
Total général (I + II + III) 77 530 52 340 14 850 115 020

Mouvements de l’exercice affectant les charges à répartir sur plusieurs exercices


Dotation aux
Mouvements de l’exercice affectant les charges Montant net Montant net
Augmentations amortissements
à répartir sur plusieurs exercices début N fin N
N
Frais d’émission d’emprunt à étaler 4 080 7 980 1 020 11 040
Primes de remboursement des obligations 5 120 5 400 2 450 8 070

23
DCG 6 - Exercices corrigés de Diagnostic financier de l’entreprise

Corrigé
1. Bilan fonctionnel et agrégats du bilan fonctionnel (K€)
Bilan fonctionnel pour N et N−1
Actif N N−1 Passif N N−1
Emplois stables : 692 450 551 590 Ressources stables : 1 072 290 875 450
A
 ctif immobilisé brut 681 410 547 510 Capitaux propres 411 400 419 060
+ CAR 11 040 4 080 − Capital souscrit-non appelé − 10 000
+ Provisions pour risques
et charges 29 340 31 820
+ Amortissements et dépréciations
sur actif 307 400 210 230 (1)
+ Emprunts obligataires 250 800 121 200
+ Emprunts auprès des
établissements de crédit 16 960 31 250
+ Emprunts et dettes financières
divers 60 850 80 250
− Primes de remboursement des
obligations − 8 070 − 5 120
− Découverts bancaires − 4 210 − 7 440
+ Écarts de conversion - Passif sur
emprunts + 7 820 + 4 200
Actif circulant d’exploitation : 356 210 438 740 Passif circulant d’exploitation : 171 940 183 810
Stocks bruts 82 400 87 560 (2) Dettes fournisseurs 131 150 142 850
+ Créances clients brutes 251 400 332 900 (3) + Dettes fiscales et sociales 31 020 32 240
+ ECA sur créances clients 1 200 400 − ECA sur dettes fournisseurs − 300 − 200
+ CCA d’exploitation 21 210 17 880 + PCA d’exploitation 10 070 8 920
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

Actif circulant hors Passif circulant hors


exploitation : 191 760 73 080 exploitation : 4 060 4 850
Autres créances hors exploitation 104 240 20 000 Dette IS 4 060 4 850
+ VMP brutes 87 520 53 080 (4)
Trésorerie active : 12 080 8 140 Trésorerie passive : 4 210 7 440
Disponibilités 12 080 8 140 Découverts bancaires 4 210 7 440
TOTAL TOTAL
(1) 164 670 + 45 560 = 210 230
(2) 80 860 + 6 700 = 87 560
(3) 301 700 + 31 200 = 332 900
(4) 51 020 + 2 060 = 53 080

Agrégats du bilan fonctionnel


Éléments N N−1 Variation
FRNG 379 840 323 860 + 55 980
BFRE 184 270 254 930 − 70 660
BFRHE 187 700 68 230 + 119 470
BFR 371 970 323 160 + 48 810
Trésorerie nette 7 870 700 + 7 170

2. Tableau de financement
Travaux préparatoires à l’établissement de la 1re partie du tableau de financement
Distribution des dividendes
Résultat N−1 26 220
+ Report à nouveau N−1 + 140
− Report à nouveau N 0
− Variation des réserves N/N−1 (1) − 7 330
− Augmentation de capital par incorporation de réserves 0
= Distribution des dividendes en N 19 030
(1) (12 060 + 36 420) − (9 850 + 31 300) = 7 330

Acquisition des immobilisations


Incorporelles : 6 000
Corporelles : 151 090 − 3 850 = 147 240
Financières : 75 000
Charges à répartir : 7 980

24
Exercice 3 - Analyse financière de la société KEV

Capacité d’autofinancement
Résultat comptable N 13 500
+ Dotations (1) 158 940
− Reprises − 14 850
− Plus ou moins-value − 16 280
− Quote-part de subvention d’investissement virée au résultat − 2 080
= CAF N 139 230
(1) 103 130 + 44 120 + 8 220 + 1 020 + 2 450 = 158 940

Calcul de la quote-part des subventions d’investissement virée au résultat


Éléments Début N Augmentations Diminutions Fin N
Subventions d’investissement 14 200 0 X = 2 080 12 120
X = 14 200 − 12 120 + 0 = 2 080

Prix de vente des immobilisations incorporelles et corporelles : 60 640


VNC = (2 100 + 52 600 + 34 220 + 1 420) − (29 220 + 15 850 + 910) = 90 340 − 45 980 = 44 360
Prix de vente = 16 280 + 44 360 = 60 640
Cession et réduction des immobilisations financières
Prix de vente des immobilisations financières : 0
Remboursement des prêts : Colonne 3 du tableau des immobilisations : 4 000
Augmentation de capital : Baisse du capital souscrit-non appelé à l’actif du bilan : 10 000
Augmentation des autres capitaux propres : 0
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

Dettes financières
Éléments N−1 Augmentations Diminutions N
Emprunts obligataires 121 200 250 800
+ Emprunts auprès des établissements de crédit 31 250 16 960
+ Emprunts et dettes financières divers 80 250 60 850
− Découverts bancaires − 7 440 − 4 210
+ ECP sur emprunts + 4 200 + 7 820
Total 229 460 174 600 X 332 220

L’augmentation des dettes financières correspond au nouvel emprunt émis : N x E = 900 x 194 = 174 600
Prime de remboursement = 5 400 (colonne 2 du dernier tableau de l’annexe) :
X = 229 460 − 332 220 + 174 600 + 5 400 = 77 240

Travaux préparatoires à l’établissement de la 2e partie du tableau de financement


Les calculs ont déjà été effectués pour l’établissement du bilan fonctionnel.
Montant Montant Variation N/
Éléments Besoin Dégagements
N N−1 N−1
Stocks et en-cours 82 400 87 560 − 5 160 X
Avances et acomptes versés sur commandes 0
Créances clients et autres créances d’exploi-
tation :
X
(ACE − Stocks − Avances versées) 273 810 (1) 351 180 (1) − 77 370
Avances et acomptes reçus sur commandes 0 0
Dettes fournisseurs et autres dettes d’ex-
ploitation :
(PCE − Avances reçues) 171 940 (2) 183 810 (2) − 11 870 X
Autres débiteurs : ACHE 191 760 73 080 118 680 X
Autres créditeurs : PCHE 4 060 4 850 − 790 X
Disponibilités : Trésorerie active 12 080 8 140 3 940 X
CBC et soldes créditeurs de banques :
4 210 7 440 − 3 230 X
Trésorerie passive
(1) 356 210 − 82 400 = 273 810 ; 438 740 − 87 560 = 351 180
(2) 171 940 − 0 = 171 940 ; 183 810 − 0 = 183 810

25
DCG 6 - Exercices corrigés de Diagnostic financier de l’entreprise

1re partie du tableau de financement


Emplois N Ressources N
Distributions mises en paiement en N 19 030 Capacité d’autofinancement de l’exercice 139 230

Acquisitions d’éléments de l’actif immobilisé : Cessions d’immobilisations incorporelles et corporelles 60 640


Immobilisations incorporelles 6 000 Cessions et réductions d’immobilisations financières 4 000
Immobilisations corporelles 147 240
Immobilisations financières 75 000 Augmentation des capitaux propres :
Augmentation de capital ou apports 10 000
Charges à répartir sur plusieurs exercices 7 980 Augmentation des autres capitaux propres 0

Réduction des capitaux propres Augmentation des dettes financières 174 600

Remboursements des dettes financières 77 240


Total des emplois 332 490 Total des ressources 388 470
Variation du FRNG (ressource nette) 55 980 Variation du FRNG (emploi net)

2e partie du tableau de financement


Besoins Dégagements Solde
Éléments
(1) (2) (2) − (1)
Variations « exploitation »
Variations des actifs d’exploitation :
Stocks et encours 5 160
Avances et acomptes versés sur commandes
Créances clients, comptes rattachés et autres créances d’exploitation 77 370
Variations des dettes d’exploitation :
Avances et acomptes reçus sur commandes
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

Dettes fournisseurs, comptes rattachés et autres dettes d’exploitation 11 870


Totaux 11 870 82 530
Variation nette « exploitation » Total A 70 660
Variations « hors exploitation »
Variations des autres débiteurs 118 680
Variations des autres créditeurs 790
Totaux 119 470 0
Variation nette « hors exploitation » Total B − 119 470
Total A + B :
Besoin en fonds de roulement
ou Dégagement de fonds de roulement − 48 810
Variations « trésorerie »
Variations des disponibilités 3 940
Variations des CBC et soldes créditeurs de banques 3 230
Totaux 7 170 0
Variation nette « trésorerie » Total C − 7 170
Variations du FRNG (Total A + B + C) :
Emploi net
ou Ressource nette − 55 980

3. Diagnostic financier
ÉQUILIBRE FINANCIER
La structure financière de la société KEV est caractérisée par un FRNG positif de 379 840 € en N. L’entreprise
dispose donc de ressources stables suffisantes pour financer les emplois stables.
La première partie du tableau de financement indique que le FRNG a progressé de 55 980 € en N par rapport à
l’exercice précédent. Cette augmentation est due à l’augmentation des capitaux propres (libération du solde du
capital) et à l’émission d’un nouvel emprunt obligataire. La CAF semble élevée mais elle est due en grande partie
à l’annulation des charges calculées correspondant essentiellement à des dotations aux amortissements. En effet,
la société KEV a entrepris un programme d’investissements ambitieux, en particulier un investissement immobilier
(construction acquise pour 105 350 €) dont le financement a pu être réalisé grâce à la libération du capital et à
l’émission d’un emprunt obligataire.
La seconde partie du tableau de financement montre que le BFRE a diminué de 70 660 € en raison de la baisse des
stocks et des créances d’exploitation (créances clients), dont les effets favorables sur la trésorerie ont été réduits
par la diminution des dettes d’exploitation (dettes fournisseurs).
Ne pouvant faire aucune comparaison avec l’évolution du chiffre d’affaires, puisque le compte de résultat ne nous
est pas communiqué, nous devons nous résoudre à imaginer les hypothèses suivantes : ralentissement de l’acti-
vité ? Déstockage ? Réduction des délais consentis aux clients ? Diminution des délais obtenus des fournisseurs ?

26
Exercice 3 - Analyse financière de la société KEV

Le BFRHE, quant à lui, a augmenté de 119 470 €. À cela plusieurs raisons : la hausse des VMP mais surtout la forte
hausse du poste « autres créances » dont nous ne connaissons pas le détail, faute d’informations.
La baisse du BFRE n’a pas été suffisante pour couvrir cette hausse du BFRHE. Il en résulte une augmentation du
BFR de 48 810 €.

TRÉSORERIE
La hausse du FRNG a pu faire face à l’augmentation du BFR. De ce fait, la trésorerie a progressé de 7 170 €, tant
par l’accroissement des disponibilités que par la diminution des découverts bancaires.

ENDETTEMENT
La société est endettée et son endettement est en hausse ; en effet, les dettes financières représentent près
de 80 % des capitaux propres [(250 800 + 16 960 + 60 850) / 411 400 = 79,87 %] contre 55,5 % en N−1
[(121 200 + 31 250 + 80 250) / 419 060].
Conformément au ratio de capacité de remboursement (328 610 / 139 230 = 2,36), la CAF est largement suffi-
sante car il faut à la société moins de 2 ans et demi pour rembourser ses dettes (ratio correct puisque < 4 ans).

CONCLUSION
Nous pouvons penser que si la société a fortement investi, c’est parce qu’elle se situe en période de croissance.
Il est donc normal que le BFR augmente. Malheureusement, la logique voudrait que ce soit le BFRE et non le
BFRHE !
Il semble nécessaire d’éclaircir les points suivants : la baisse du résultat, la hausse du BFRHE, la baisse du BFRE face
à une politique d’investissement !
Il faut espérer que les investissements réalisés porteront leurs fruits au cours des exercices futurs et tendront à
améliorer le chiffre d’affaires et la rentabilité.
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

27
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336
Exercice
4
DIAGNOSTIC FINANCIER
DE LA SOCIÉTÉ PRECIE

Les thèmes abordés dans cet exercice sont les suivants :

Tableau de financement
Tableau de flux de trésorerie de l’OEC à partir du résultat de l’exercice
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

Analyse commentée

La société PRECIE est une société spécialisée dans la fabrication de pièces mécaniques de haute
précision pour l’industrie automobile et l’aéronautique et implantée dans plusieurs villes de France.
Elle réalise une grande partie de son chiffre d’affaires sur le territoire national et développe depuis
quelques années les ventes à l’exportation.

Travail à faire

1. Établir le tableau de financement en retraitant les EENE.


2. Présenter le tableau de flux de trésorerie de l’OEC à partir du résultat de l’exercice.
3. Établir un diagnostic financier de la société.

Vous disposez des informations suivantes :


− des immobilisations corporelles ont été cédées pour un prix de vente total de 5 460 K€ ;
− il n’y a pas eu de nouvelle subvention d’investissement en N ;
− un nouvel emprunt obligataire, dont la valeur de remboursement est de 16 200 K€, a été
contracté en N ;
− les EENE sont de 5 400 K€ en N et de 4 500 K€ en N−1 ;
− les ICNE sur emprunts sont de 459 K€ en N et 342 K€ en N−1 ;
− les autres créances relèvent de l’exploitation ;
− les autres dettes ne relèvent pas de l’exploitation ;
− les charges constatées d’avance et les produits constatés d’avance relèvent de l’exploitation ;
− la dette IS s’élève à 60 K€ en N et à 100 K€ en N−1 ; elle fait partie des dettes fiscales ;
− selon l’OEC, les VMP sont des SICAV ;
− les découverts bancaires sont momentanés.
DCG 6 - Exercices corrigés de Diagnostic financier de l’entreprise

Bilan actif au 31/12/N − Société PRECIE (K€)


31/12/N 31/12/N−1
Actif
Brut Amort. et dép. Net Net
Capital souscrit non appelé Total (I) 2 700 2 700 0
Frais d’établissement
Frais de développement 2 170 1 000 1 170 1 458
Immob.
incorp.
Concessions, brevets et droits similaires 1 066 203 863 666
Fonds commercial
Autres immobilisations incorporelles
Terrains 378 378 567
Actif immobilisé

Constructions 22 734 9 166 13 568 11 182


Immob. corp.

Installations techniques, matériel et outillage


industriels 9 670 5 924 3 746 4 721
Autres immobilisations corporelles 5 512 3 672 1 840 2 185
Immobilisations en cours 290 290 500
Avances et acomptes
Participations 19 267 3 607 15 660 11 180
Immob.
financ.

Autres titres immobilisés


Prêts 990 990 1 350
Autres immobilisations financières 340 80 260 140
Total (II) 62 417 23 652 38 765 33 949
Matières premières, approvisionnements 4 195 760 3 435 4 250
Stocks

Produits intermédiaires et finis 2 952 2 952 2 802


Marchandises 270 270 225
Actif circulant

Avances et acomptes versés


Clients et comptes rattachés 22 626 3 262 19 364 27 153
Créances

www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

Autres créances 9 382 9 382 1 800


Capital souscrit et appelé, non versé
Valeurs mobilières de placement 6 790 6 790 4 592
Divers
Disponibilités 5 587 5 587 1 632
Charges constatées d’avance 2 048 2 048 1 667
régularisation
Comptes de

Total (III) 53 850 4 022 49 828 44 121


Frais d’émission d’emprunt à étaler (IV) 990 990 367
Primes de remboursement des obligations (V) 726 726 461
Écarts de conversion Actif (VI)
Total général (I à VI) 120 683 27 674 93 009 78 898

Bilan passif au 31/12/N − Société PRECIE (K€)


Passif 31/12/N 31/12/N−1
Capital social (dont versé ---) 24 390 18 990
Primes d’émission, de fusion, d’apport, --- 13 158 11 358
Écarts de réévaluation
Réserve légale 1 004 886
Capitaux propres Autres réserves 3 278 2 817
Report à nouveau 81 13
Résultat de l’exercice (bénéfice ou perte) 1 215 2 360
Subventions d’investissement 1 091 1 278
Provisions réglementées 9 13
Total (I) 44 226 37 715
Provisions pour risques Provisions pour risques 2 362 2 567
et charges Provisions pour charges 279 297
Total (II) 2 641 2 864
Autres emprunts obligataires
Emprunts et dettes auprès des établissements de crédit (1) 22 570 10 910
Emprunts et dettes financières divers 1 526 2 812
Avances et acomptes reçus 6 180 7 600
Dettes
Dettes fournisseurs et comptes rattachés
Dettes fiscales et sociales 11 803 12 856
Dettes sur immobilisations et comptes rattachés 2 792 2 902
Autres dettes 365 436
Compte de régularisation Produits constatés d’avance 906 803
Total (III) 46 142 38 319
Écart de conversion Passif (IV)
Total général (I à IV) 93 009 78 898
(1) dont concours bancaires courants et soldes créditeurs de banques 378 669

30
Exercice 4 - Diagnostic financier de la société PRECIE

Tableau des immobilisations au 31/12/N − Société PRECIE (K€)


Valeur brute Valeur brute
Immobilisations Augmentations Diminutions
début N fin N
Frais d’établissement et de développement 1 933 237 2 170
Incorp.
Autres immobilisations incorporelles 765 301 1 066
Total (I) 2 698 538 0 3 236
Terrains 567 189 378
Constructions 17 986 9 481 4 733 22 734
Corporelles

Installations techniques, matériel industriel 9 144 3 605 3 079 9 670


Autres immobilisations corporelles 5 264 376 128 5 512
Immobilisations corporelles en cours 500 135 345 290
Avances et acomptes
Total (II) 33 461 13 597 8 474 38 584
Participations 11 777 7 490 0
Finan-
cières

Autres titres immobilisés 19 267


Prêts et autres immobilisations financières 1 525 165 360 1 330
Total (III) 13 302 7 655 360 20 597
Total général (I + II + III) 49 461 21 790 8 834 62 417

Tableau des amortissements au 31/12/N − Société PRECIE (K€)


Amortissements Amortissements
Amortissements Augmentations Diminutions
début N fin N
Frais d’établissement et de développement 475 525 1 000
Incorp.
Autres immobilisations incorporelles 99 104 203
Total (I) 574 629 0 1 203
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

Terrains
Constructions 6 804 4 992 2 630 9 166
Corp. Installations techniques, matériel industriel 4 423 2 928 1 427 5 924
Autres immobilisations corporelles 3 079 675 82 3 672
Total (II) 14 306 8 595 4 139 18 762
Total général (I + II) 14 880 9 224 4 139 19 965

Tableau des provisions au 31/12/N − Société PRECIE (K€)


Montant Montant
Nature des provisions Augmentations Diminutions
début N fin N
Provisions Amortissements dérogatoires 9 2 7 4
réglementées Autres provisions réglementées 4 1 5
Total (I) 13 3 7 9
Provisions pour litiges 2 567 737 942 2 362
Provisions pour
Autres provisions pour risques 297 18 279
risques
et charges
Total (II) 2 864 737 960 2 641
Sur immobilisations 632 3 055 3 687
Provisions pour Sur stocks et en cours 603 157 760
dépréciations Sur comptes clients 2 808 823 369 3 262
Autres provisions pour dépréciations
Total (III) 4 043 4 035 369 7 709
Total général (I + II + III) 6 920 4 775 1 336 10 359

Mouvements de l’exercice affectant les charges à répartir sur plusieurs exercices (K€)
Dotation aux
Mouvements de l’exercice affectant les charges Montant net Montant net
Augmentations amortissements
à répartir sur plusieurs exercices début N fin N
N
Frais d’émission d’emprunt à étaler 367 718 95 990
Primes de remboursement des obligations 461 485 220 726

31
DCG 6 - Exercices corrigés de Diagnostic financier de l’entreprise

Corrigé

1. Tableau de financement
Travaux préparatoires à l’établissement de la 1re partie du tableau de financement
Distribution des dividendes
Résultat N−1 2 360
+ Report à nouveau N−1 + 13
− Report à nouveau N − 81
− Variation des réserves N/N−1 (1) − 579
− Augmentation de capital par incorporation de réserves −0
= Distribution des dividendes en N 1 713
(1) (1 004 + 3 278) − (886 + 2 817) = 579

Acquisition des immobilisations


Incorporelles : 538
Corporelles : 13 597 − 345 = 13 252
Financières : 7 655
Charges à répartir : 718
Capacité d’autofinancement
Résultat comptable N 1 215
+ Dotations (1) + 14 314
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

− Reprises − 1 336
− Plus ou moins-value (2) − 1 470
− Quote-part de subvention d’investissement virée au résultat (3) − 187
= CAF 12 536
(1) 9 224 + 4 775 + 95 + 220 = 14 314
(2) 5 460 − 3 990 = 1 470 ; VNC = (8 474 − 345) − 4 139 = 3 990

Calcul de la quote-part des subventions d’investissement virée au résultat


Éléments N−1 Augmentation Diminution N
Subventions d’investissement 1 278 0 X 1 091
X = 1 278 − 1 091 = 187

Prix de vente des immobilisations : 5 460


Cession et réduction des immobilisations financières : 360
Augmentation de capital : (24 390 + 13 158 − 2 700) − (18 990 + 11 358) = 4 500
Augmentation des autres capitaux propres : 0
Dettes financières
Éléments N−1 Augmentation Diminution N
Emprunts obligataires 10 910 22 570
+ Emprunts auprès des établissements de crédit + 2 812 + 1 526
+ Emprunts et dettes financières divers + 7 600 + 6 180
− Découverts bancaires − 669 − 378
− ICNE sur emprunts − 342 − 459
Total 20 311 16 200 − 485 = 15 715 X 29 439
X = 20 311 − 29 439 + 15 715 + 485 = 7 072

32
Exercice 4 - Diagnostic financier de la société PRECIE

Travaux préparatoires à l’établissement de la 2e partie du tableau de financement


Montant Montant Variation N/
Éléments Besoin Dégagements
N N−1 N−1
Stocks et en-cours 7 417 7 880 (1) − 463 X
Avances et acomptes versés
sur commandes 0 0 0
Créances clients et autres créances
d’exploitation : + 1 528 X
Clients 22 626 29 961 (2)
Autres créances 9 382 1 800
CCA 2 048 1 667
EENE 5 400 4 500
Autres débiteurs (ACHE) : + 2 198 X
VMP 6 790 4 592
Trésorerie active : + 3 955 X
Disponibilités 5 587 1 632
Avances et acomptes reçus
sur commandes 0 0 0
Dettes fournisseurs et autres dettes
d’exploitation : − 1 020 X
Fournisseurs 11 803 12 856
Dettes fiscales et sociales 2 732 (3) 2 802 (3)
PCA 906 803
Autres créditeurs (PCHE) : +6 X
Autres dettes 365 436
Dette IS 60 100
ICNE sur emprunts 459 342
Trésorerie passive : + 609 X
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

Découverts bancaires 378 669


EENE 5 400 4 500
(1) 7 277 + 603 = 7 880
(2) 27 153 + 2 808 = 29 961
(3) 2 792 − 60 = 2 732 ; 2 902 − 100 = 2 802

1re partie du tableau de financement (K€)


Emplois N Ressources N
Distributions mises en paiement en N 1 713 Capacité d’autofinancement de l’exercice 12 536

Acquisitions d’éléments de l’actif immobilisé : Cessions d’immobilisations incorporelles et corporelles 5 460


Immobilisations incorporelles 538 Cessions et réductions d’immobilisations financières 360
Immobilisations corporelles 13 252
Immobilisations financières 7 655 Augmentation des capitaux propres :
Augmentation de capital ou apports 4 500
Charges à répartir sur plusieurs exercices 718 Augmentation des autres capitaux propres 0

Réduction des capitaux propres Augmentation des dettes financières 15 715

Remboursements des dettes financières 7 072


Total des emplois 30 948 Total des ressources 38 571
Variation du FRNG (ressource nette) 7 623 Variation du FRNG (emploi net)

33
DCG 6 - Exercices corrigés de Diagnostic financier de l’entreprise

2e partie du tableau de financement (K€)


Besoins Dégagements Solde
Éléments
(1) (2) (2) − (1)
Variations « exploitation »
Variations des actifs d’exploitation :
Stocks et encours 463
Avances et acomptes versés sur commandes
Créances clients, comptes rattachés et autres créances d’exploitation 1 528
Variations des dettes d’exploitation :
Avances et acomptes reçus sur commandes
Dettes fournisseurs, comptes rattachés et autres dettes d’exploitation 1 020
Totaux 2 548 463
Variation nette « exploitation » Total A − 2 085
Variations « hors exploitation »
Variations des autres débiteurs 2 198
Variations des autres créditeurs 6
Totaux 2 198 6 − 2 192
Variation nette « hors exploitation » Total B − 4 277
Total A + B :
Besoin en fonds de roulement
ou Dégagement de fonds de roulement
Variations « trésorerie »
Variations des disponibilités 3 955
Variations des CCB et soldes créditeurs de banques 609
Totaux 3 955 609
Variation nette « trésorerie » Total C − 3 346
Variations du fonds de roulement net global (Total A + B + C) :
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

Emploi net − 7 623


ou Ressource nette

2. Tableaux de flux de trésorerie de l’OEC


Distribution des dividendes : 1 713 (voir calcul issu du tableau de financement)
Acquisition d’immobilisations : 21 790 − 345 = 21 445
Charges à répartir : 718
Prix de vente net des immobilisations : 5 460 − 30 % (5 460 − 3 990) = 5 460 − 441 = 5 019
(on retiendra un taux d’IS de 30 %)
Réduction des immobilisations financières : 360
Augmentation de capital : 4 500 (voir calcul issu du tableau de financement)
Augmentation des autres capitaux propres : 0
Dettes financières
Éléments N−1 Augmentation Diminution N
Emprunts obligataires 10 910 22 570
+ Emprunts auprès des établissements de crédit + 2 812 + 1 526
+ Emprunts et dettes financières divers + 7 600 + 6 180
− ICNE sur emprunts − 669 − 378
− Découverts bancaires momentanés − 342 − 459
Total 20 311 15 715 X 29 439
X = 20 311 − 29 439 + 15 715 + 485 = 7 072

34
Exercice 4 - Diagnostic financier de la société PRECIE

Calcul du BFR net : (ne pas retraiter les EENE)


Éléments Montant N Montant N−1 Variation N/N−1
Stocks et en-cours 6 657 7 277 − 620
Créances d’exploitation : + 174
Clients 19 364 27 153
Autres créances 9 382 1 800
CCA 2 048 1 667
Autres Créances liées à l’activité  0 0 0
Dettes d’exploitation : − 1 020
Fournisseurs 11 803 12 856
Dettes fiscales et sociales (sauf dette IS) 2 732 2 802
PCA 906 803
Autres dettes liées à l’activité +6
Autres dettes 365 436
Dette IS 60 100
ICNE sur emprunts 459 342

Autres éléments N N−1 Variation


Capital appelé non versé 0
Créances sur immobilisations 0
Dettes sur immobilisations 0

Variation de trésorerie
Éléments Trésorerie de clôture Trésorerie d’ouverture Variation de trésorerie
VMP nettes 6 790 4 592
+ Disponibilités + 5 587 + 1 632
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

− Découverts momentanés − 378 − 669


= Trésorerie = 11 999 = 5 555 + 6 444

Tableau de flux de trésorerie de l’OEC à partir du résultat de l’exercice


Éléments Exercice N
Résultat de l’exercice 1 215
Élimination des charges et produits sans incidence sur la trésorerie ou non liés à l’activité :
Amortissements, dépréciations et provisions nettes des reprises (1) + 12 367
Plus-values de cessions nettes (2) − 1 029
Transferts de charges − 718
Quote-part des subventions d’investissement virée au résultat − 187
= Marge brute d’autofinancement (MBA) 11 648
Variation du besoin en fonds de roulement lié à l’activité : − 568
Stocks − (− 620)
Créances d’exploitation − (+ 174)
Dettes d’exploitation + (− 1 020)
Autres créances d’exploitation 0
Autres dettes d’exploitation + (+ 6)
Flux nets de trésorerie générés par l’activité (A) 11 080
Acquisitions d’immobilisations − 21 445
Cessions d’immobilisations nettes d’impôts + 5 019
Réductions d’immobilisations financières + 360
Incidence de la variation des décalages de trésorerie sur opérations d’investissement :
Variation des créances et des dettes sur immobilisations 0
Flux nets de trésorerie liés aux opérations d’investissement − 16 066
Dividendes versés − 1 713
Augmentation de capital + 4 500
Émission d’emprunts + 15 715
Remboursements des dettes − 7 072
Subventions d’investissement reçues 0
Incidence de la variation des décalages de trésorerie sur opérations de financement :
Variations du capital souscrit, appelé et non versé 0
Flux nets de trésorerie liés aux opérations de financement (C) 11 430
Variation de trésorerie (A) + (B) + (C) 6 444
Trésorerie d’ouverture  5 555
Trésorerie de clôture 11 999
(1) + (9 224 + 4 775 + 95 + 220 − 157 − 823) − (1 336 − 369) = 12 367
(2) (5 460 − 3 990) − 441 = 1 029

35
DCG 6 - Exercices corrigés de Diagnostic financier de l’entreprise

Calcul de la MBA à partir de la CAF


CAF 12 536
− DAP sur AC − 980
+ RAP sur AC + 369
+ IS sur plus-value + 441
− Transferts de CAR − 718
= MBA 11 648

3. Diagnostic financier
ÉQUILIBRE FINANCIER
La première partie du tableau de financement indique que le FRNG a progressé de 7 623 000 € en N par rapport à
l’exercice précédent. La CAF semble élevée mais elle n’est due qu’à l’annulation des charges calculées correspon-
dant essentiellement à des dotations aux amortissements. L’entreprise a une politique généreuse de distribution
des dividendes (73  %). La société a entrepris un programme d’investissements ambitieux (plus de  13 millions
d’euros) dont le financement n’a pas pu être réalisé entièrement par l’autofinancement pourtant honorable.
L’entreprise a fait appel aux actionnaires et a réalisé une augmentation de capital en numéraire de 4 500 000 €.
Elle émet également un nouvel emprunt obligataire de 15 715 000 €. Ces ressources supplémentaires ont permis
de financer une partie des investissements ainsi que les remboursements d’emprunts et ont permis d’améliorer
le FRNG.
La seconde partie du tableau de financement montre que le BFRE a augmenté en raison de la hausse des créances
d’exploitation et surtout de la baisse des dettes d’exploitation ; la réduction des stocks a permis d’atténuer cette
hausse. Le BFHE a lui aussi augmenté suite à la hausse des autres débiteurs, provenant du placement des excé-
dents de trésorerie en VMP. Il en résulte une augmentation du BFR.
La hausse du FRNG a suffi à compenser l’augmentation du BFR. Il en résulte une amélioration de la trésorerie ;
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

les disponibilités ont augmenté et les découverts ont été réduits. Cependant, même si la trésorerie nette s’est
améliorée, elle reste déficitaire ; à cela une raison essentielle : l’escompte des effets de commerce qui a gonflé la
trésorerie passive.
Conformément au tableau de flux de trésorerie, l’activité est génératrice de trésorerie puisque la trésorerie pro-
gresse et la trésorerie de clôture est positive.
Le tableau de flux de trésorerie de l’OEC réalisé à partir du résultat de l’exercice permet de mettre en évidence un
résultat de l’exercice peu élevé. L’élimination des charges calculées élevées permet de dégager une marge brute
d’autofinancement honorable, suffisante pour couvrir la hausse du BFR due essentiellement à la baisse des dettes
d’exploitation.
Il en résulte un flux généré par l’activité élevé mais qui s’avère insuffisant pour le financement des investissements
importants de croissance, les distributions de dividendes et les remboursements d’emprunts. L’entreprise a pro-
cédé à une augmentation de capital en numéraire et a émis un nouvel emprunt obligataire. Les capitaux ainsi
apportés ont permis de dégager une trésorerie positive, en nette progression. Toutefois, cet apport de capitaux
devra être rémunéré, tant par la distribution de dividendes aux actionnaires que par les coupons à verser aux
souscripteurs d’obligations ; ces éléments risquent de peser sur la rentabilité des exercices futurs.

TRÉSORERIE
Conformément au tableau de financement, la hausse du FRNG a suffi à compenser l’augmentation du BFR. Il
en résulte une amélioration de la trésorerie ; les disponibilités ont augmenté et les découverts ont été réduits.
Malgré cette amélioration, la trésorerie nette reste déficitaire. Conformément au tableau de flux de trésorerie,
les capitaux externes ont permis de financer les investissements non couverts par le flux généré par l’activité, les
distributions de dividendes et les remboursements d’emprunts antérieurs, et de dégager une trésorerie positive,
due en partie à l’acquisition massive de VMP, en nette progression. Cette trésorerie, négative dans le tableau de
financement, provenait du retraitement lié à la remise à l’escompte des créances.

ENDETTEMENT
Les ratios d’endettement mettent en évidence une société endettée puisque les dettes financières repré-
sentent 70 % des capitaux propres (22 570 + 1 526 + 6 180 / 44 226]. Il faut moins de 3 ans et demi de CAF
identique [(22 570 + 1 526 + 6 180) / 12 536] pour rembourser les dettes financières. Le ratio de capacité de
remboursement est correct mais doit être interprété avec prudence car, si l’on néglige ne serait-ce que la moitié
des dotations dans le calcul de la CAF, on arriverait à un ratio de 6 ans.

CONCLUSION
Surveiller la rentabilité s’impose. Une hausse du chiffre d’affaires devrait se concrétiser à court terme, suite aux
importants investissements de modernisation réalisés en cours d’exercice. Une bonne maîtrise des charges est
nécessaire. Une baisse du BFRE est possible en améliorant la gestion des stocks et le recouvrement des créances.
En effet, si l’on calcule le délai consenti aux clients, il s’avère que celui-ci est de 200 jours et donc beaucoup
trop élevé [(22 626 + 5 400) x 360 / (4 534 + 37 420) x 1,20] ; le délai accordé par les fournisseurs de 185 jours
[(11 803 x 360) / (1 737 + 13 348 + 4 034) x 1,20], lui aussi élevé, empêche l’entreprise de négocier des délais
plus longs.
36
Exercice
5
DIAGNOSTIC FINANCIER
DE LA SOCIÉTÉ CONCEPTIO

Les thèmes abordés dans cet exercice sont les suivants :

Tableau des SIG


Tableau de financement
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

Vérification de la variation du FRNG par le haut du bilan


Tableaux de flux de trésorerie de l’OEC à partir du résultat de l’exercice
et à partir du résultat d’exploitation
Analyse commentée

La société CONCEPTIO est spécialisée dans la conception et l’aménagement de bureaux. Elle est
concurrencée par des entreprises qui pratiquent des prix de vente plus faibles. Les résultats du der-
nier exercice sont décevants et les dirigeants craignent une dégradation de leurs marchés et de leurs
marges du fait de la crise économique.

Travail à faire

1. Présenter le tableau des soldes intermédiaires de gestion.


2. Établir le tableau de financement et vérifier la variation du FRNG par le haut du bilan.
3. Présenter les tableaux de flux de trésorerie de l’OEC.
4. Établir un diagnostic financier de la société.

Vous disposez des informations suivantes :


− les autres créances et les autres dettes sont relatives à l’exploitation ;
− les charges constatées d’avance et les produits constatés d’avance concernent l’exploitation ;
− les ICNE sur emprunts s’élèvent à 2 267 € en N et à 391 € en N−1 ;
− les remboursements d’emprunts s’élèvent à 5 000 € en N ;
− un matériel, d’une valeur d’achat de 1 960 €, a été mis au rebut en N ;
− les découverts bancaires sont momentanés.
DCG 6 - Exercices corrigés de Diagnostic financier de l’entreprise

Compte de résultat de la SA CONCEPTIO au 31/12/N


Éléments N N−1
Ventes de marchandises 25 838 7 875
Production vendue (biens et services) 1 347 260 1 534 988
Produits d’exploitation

Chiffre d’affaires net


Production stockée − 7 030 2 352
Production immobilisée 3 694 7 448
Subventions d’exploitation
Reprises sur dépréciations et provisions 922 405
Transferts de charges (transferts de charges vers d’autres comptes de charges) 4 470 8 665
Autres produits 2 57
Total des produits d’exploitation (1) 1 375 156 1 561 790
Achats de marchandises 16 137 27 799
Variation de stocks de marchandises 6 524 − 19 670
Achats de matières premières et autres approvisionnements 429 640 476 056
Variation de stocks des approvisionnements 3 411 11 574
Charges d’exploitation

Autres achats et charges externes 386 058 383 154


Impôts, taxes et versements assimilés 28 674 33 923
Salaires et traitements 359 267 175 986
Charges sociales 204 136 309 321
Sur immobilisations : dotations aux amortissements 21 156 26 574
Dotations Sur immobilisations : dotations aux dépréciations
d’exploitation Sur actif circulant : dotations aux dépréciations 2 303
Pour risques et charges : dotations aux provisions
Autres charges 750 26 509
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

Total des charges d’exploitation (2) 1 455 753 1 453 529


Résultat d’exploitation (1) − (2) − 80 597 108 261
Opérations Bénéfice attribué ou perte transférée (3) 0 0
en commun Perte supportée ou bénéfice transféré (4) 0 0
Produits financiers de participation
Produits des autres valeurs mobilières et créances de l’actif immobilisé
financiers

Autres intérêts et produits assimilés


Produits

Reprises sur provisions et transferts de charges


Différences positives de change
Produits nets sur cessions de valeurs mobilières de placement
Total des produits financiers (5) 0 0
Dotations aux amortissements, dépréciations et provisions
financières

Intérêts et charges assimilées 3 068 163


Charges

Différences négatives de change


Charges nettes sur cessions de valeurs mobilières de placement
Total des charges financières (6) 3 068 163
Résultat financier (5) − (6) − 3 068 − 163
Résultat courant avant impôts (1) − (2) + (3) − (4) + (5) − (6) − 83 665 108 098
Produits exceptionnels sur opérations de gestion
exceptionnels

Produits exceptionnels sur opérations en capital


Produits

Produits de cession d’éléments d’actif


Quote-part de subvention virée au résultat
Reprises sur dépréciations et provisions et transferts de charges exceptionnelles
Total des produits exceptionnels (7) 0 0
Charges exceptionnelles sur opérations de gestion 704 1 895
exception-

Charges exceptionnelles sur opérations en capital


Charges

nelles

Valeurs nettes comptables des éléments d’actif cédés


Dotations aux amortissements, dépréciations et provisions
Total des charges exceptionnelles (8) 704 1 895
Résultat exceptionnel (7) − (8) − 704 − 1 895
Participation des salariés aux résultats (9) 0 0
Impôts sur les bénéfices (10) 0 29 768
Total des produits (1) + (3) + (5) + (7) 1 375 156 1 561 790
Total des charges (2) + (4) + (6) + (8) + (9) + (10) 1 459 525 1 485 355
Bénéfice ou perte − 84 369 76 435

38
Exercice 5 - Diagnostic financier de la société CONCEPTIO

Bilan actif au 31/12/N − Société CONCEPTIO


31/12/N 31/12/N−1
Actif
Brut Amort. et dép. Net Net
Capital souscrit non appelé Total (I) 0 0 0
Frais d’établissement
Frais de développement
Immob.
incorp.
Concessions, brevets et droits similaires 44 182 41 263 2 919 5 086
Fonds commercial
Autres immobilisations incorporelles
Terrains
Actif immobilisé

Constructions
Immob. corp.

Installations techniques, matériel et outillage 140 030 131 328 8 702 13 103


industriels
Autres immobilisations corporelles 127 140 110 928 16 212 25 797
Immobilisations en cours
Avances et acomptes
Participations 21 333 21 333 21 333
Immob.
financ.

Autres titres immobilisés 6 639 6 639 6 639


Prêts
Autres immobilisations financières
Total (II) 339 324 283 519 55 805 71 958
Matières premières, approvisionnements 74 721 74 721 78 132
Stocks

Produits intermédiaires et finis 32 587 32 587 39 616


Marchandises 32 802 8 136 24 666 31 090
Actif circulant

Avances et acomptes versés 261 261 2 795


Clients et comptes rattachés 415 880 3 186 412 694 444 382
Créances

www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

Autres créances 64 966 64 966 22 848


Capital souscrit et appelé, non versé
Valeurs mobilières de placement
Divers
Disponibilités 829 829 13 335
Charges constatées d’avance 15 785 15 785 9 978
régularisation
Comptes de

Total (III) 637 831 11 322 626 509 642 176


Frais d’émission d’emprunt à étaler (IV)
Primes de remboursement des obligations (V)
Écarts de conversion Actif (VI)
Total général (I à VI) 977 155 294 841 682 314 714 134

Bilan passif au 31/12/N − Société CONCEPTIO


Passif 31/12/N 31/12/N−1
Capital social (dont versé ---) 100 000 100 000
Primes d’émission, de fusion, d’apport, ---
Écarts de réévaluation
Réserve légale 10 000 10 000
Capitaux propres Autres réserves 62 303 62 303
Report à nouveau 98 729 67 294
Résultat de l’exercice (bénéfice ou perte) − 84 369 76 435
Subventions d’investissement
Provisions réglementées
Total (I) 186 663 316 032
Provisions pour risques Provisions pour risques
et charges Provisions pour charges 822
Total (II) 0 822
Emprunts obligataires convertibles
Autres emprunts obligataires
Emprunts et dettes auprès des établissements de crédit (1) 98 268 391
Emprunts et dettes financières divers 46 023 31 023
Dettes Avances et acomptes reçus
Dettes fournisseurs et comptes rattachés 170 241 191 321
Dettes fiscales et sociales 156 292 166 053
Dettes sur immobilisations et comptes rattachés
Autres dettes 21 452 8 492
Compte de régularisation Produits constatés d’avance 3 375
Total (III) 495 651 397 280
Écart de conversion Passif (IV)
Total général (I à IV) 682 314 714 134
(1) dont concours bancaires courants et soldes créditeurs de banques 96 001 0

39
DCG 6 - Exercices corrigés de Diagnostic financier de l’entreprise

Tableau des amortissements au 31/12/N − Société CONCEPTIO


Amortissements Amortissements
Amortissements Augmentations Diminutions
début N fin N
Incorpo- Frais d’établissement et de développement
relles Autres immobilisations incorporelles 39 096 2 167 0 41 263
Total (I) 39 096 2 167 0 41 263
Terrains
Constructions
Corpo-
Installations techniques, matériel industriel
relles
Autres immobilisations corporelles 225 226 18 990 1 960 242 256
Total (II) 225 226 18 990 1 960 242 256
Total général (I + II) 264 322 21 157 1 960 283 519

Tableau des provisions au 31/12/N − Société CONCEPTIO


Montant
Nature des provisions Augmentations Diminutions Montant fin N
début N
Provisions Amortissements dérogatoires
réglementées Autres provisions réglementées
Total (I) 0 0 0
Provisions
Autres provisions pour risques et
pour risques 822 822 0
charges
et charges
Total (II) 822 0 822 0
Sur immobilisations
Provisions pour Sur stocks et en cours 8 236 100 8 136
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

dépréciations Sur comptes clients 3 186 3 186


Autres provisions pour dépréciations
Total (III) 11 422 0 100 11 322
Total général (I + II + III) 12 244 0 922 11 322

40
Exercice 5 - Diagnostic financier de la société CONCEPTIO

Corrigé

1. Tableau des soldes intermédiaires de gestion


Éléments Exercice N Exercice N−1 Évolution
Ventes de marchandises 25 838 7 875 + 328 %
− Coût d’achat des marchandises : − 22 661 − 8 129
Achats de marchandises 16 137 27 799 − 42 %
+ Variation des stocks de marchandises 6 524 − 19 670 − 133 %
= Marge commerciale 3 177 − 254 1 351 %
Production vendue 1 347 260 1 534 988 − 12 %
+ Production stockée − 7 030 2 352 − 390 %
+ Production immobilisée 3 694 7 448 − 50 %
= Production de l’exercice 1 343 924 1 544 788 − 13 %
Marge commerciale 3 177 − 254
+ Production de l’exercice 1 343 924 1 544 788
− Consommation de l’exercice : − 819 109 − 870 784
Achat de matières premières 429 640 476 056 − 10 %
+ Variation des stocks de matières 3 411 11 574 − 70 %
+ Autres achats et charges externes 386 058 383 154
= Valeur ajoutée 527 992 673 750 − 22 %
Valeur ajoutée
+ Subventions d’exploitation 0 0
− Impôts, taxes et versements assimilés − 28 674 − 33 923 − 15 %
− Charges de personnel − 563 403 − 485 307 + 16 %
= Excédent brut d’exploitation − 64 085 154 520 − 141 %
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

Excédent brut d’exploitation − 64 085 154 520


+ Reprises sur charges et transferts de charges 5 392 9 070
+ Autres produits 2 57
− Dotations aux amortissements, dépréciations et provisions − 21 156 − 28 877 − 20 %
− Autres charges − 750 − 26 509
= Résultat d’exploitation − 80 597 108 261 − 174 %
Résultat d’exploitation − 80 597 108 261
± Quotes-parts de résultat sur opérations faites en commun 0 0
+ Produits financiers 0 0
− Charges financières − 3 068 − 163 + 1 782 %
= Résultat courant avant impôts − 83 665 108 098 − 177 %
Produits exceptionnels 0 0
− Charges exceptionnelles − 704 − 1 895
= Résultat exceptionnel − 704 − 1 895 − 63 %
Résultat courant avant impôts − 83 665 108 098
+ Résultat exceptionnel − 704 − 1 895
− Participation des salariés 0 0
− Impôts sur les bénéfices 0 − 29 768
= Résultat de l’exercice − 84 369 76 435 − 210 %

2. Tableau de financement et variation du FRNG par le haut du bilan


Travaux préparatoires à l’établissement de la 1re partie du tableau de financement
Distribution des dividendes
Résultat N−1 76 435
+ Report à nouveau N−1 + 67 294
− Report à nouveau N − 98 729
− Variation des réserves N/N−1 (1) − 0
− Augmentation de capital par incorporation de réserves 0
= Distribution des dividendes en N 45 000
(1) (10 000 + 62 303) − (10 000 + 62 303) = 0

Acquisition des immobilisations


Incorporelles : 44 182 − (5 086 + 39 096) = 0
Corporelles : (140 030 + 127 140) − (13 103 + 25 797 + 225 226) + 1 960 = 5 004
Financières : (21 333 + 6 639) − (21 333 + 6 639) = 0
Charges à répartir : 0

41
DCG 6 - Exercices corrigés de Diagnostic financier de l’entreprise

Capacité d’autofinancement
Résultat comptable N − 84 369
+ Dotations + 21 156
− Reprises − 922
− Plus ou moins-value − 0
− Quote-part de subvention d’investissement virée au résultat − 0
= CAF − 64 135

Prix de vente des immobilisations incorporelles et corporelles : 0


Cession et réduction des immobilisations financières : 0
Augmentation de capital : 0
Augmentation des autres capitaux propres : 0
Dettes financières
Éléments N−1 Augmentation Diminution N
Emprunts auprès des établissements de crédit 391 98 268
+ Emprunts et dettes financières divers + 31 023 + 46 023
− ICNE sur emprunts − 391 − 2 267
− Découverts bancaires  0 − 96 001
Total 31 023 X 5 000 46 023
X = 46 023 − 31 023 + 5 000 = 20 000

Travaux préparatoires à l’établissement de la 2e partie du tableau de financement


Montant Montant Variation N/
Éléments Besoins Dégagements
www.scholarvox.com:ENCG Settat:531909928:88872982:196.92.3.8:1574689336

N N−1 N−1
Actif circulant
Stocks et en-cours 140 110 (1) 157 074 (1) − 16 964 X
Avances et acomptes versés sur commandes 261 2 795 − 2 534 X
Créances clients et autres créances
d’exploitation :
Clients 415 880 447 568 (2)
Autres créances 64 966 22 848
CCA 15 785 9 978 + 16 237 X
Autres débiteurs 0 0 0
Trésorerie active : Disponibilités 829 13 335 − 12 506 X
Passif circulant
Avances et acomptes reçus sur commandes 0 0
Dettes fournisseurs et autres dettes
d’exploitation :
Fournisseurs 170 241 191 321
Dettes fiscales et sociales 156 292 166 053
Autres dettes 21 452 8 492
PCA 3 375 0 − 14 506 X
Autres créditeurs : ICNE sur emprunts 2 267 391 + 1 876 X
Trésorerie passive : Découverts bancaires 96 001 0 + 96 001 X
(1) 74 721 + 32 587 + 32 802 = 140 110 ; 78 132 + 39 616 + 31 090 + 8 236 = 157 074
(2) 444 382 + 3 186 = 447 568

1re partie du tableau de financement


Emplois N Ressources N
Distributions mises en paiement en N 45 000 Capacité d’autofinancement de l’exercice − 64 135

Acquisitions d’éléments de l’actif immobilisé : Cessions d’immobilisations incorporelles et corporelles 0


Immobilisations incorporelles 0 Cessions et réductions d’immobilisations financières 0
Immobilisations corporelles 5 004
Immobilisations financières 0 Augmentation de capital ou apports 0
Augmentation des autres capitaux propres 0
Charges à répartir sur plusieurs exercices 0
Augmentation des dettes financières 20 000
Réduction des capitaux propres 0

Remboursements des dettes financières 5 000


Total des emplois 55 004 Total des ressources − 44 135
Variation du FRNG (ressource nette) Variation du FRNG (emploi net) − 99 139

42

Vous aimerez peut-être aussi