Vous êtes sur la page 1sur 15

Chapitre III : Circuits électriques triphasés Electrotechnique de base

Chapitre III : Circuits Electriques Triphasés

I - Définitions
Trois grandeurs physiques de même nature (f.e.m., d.d.p., courants), fonctions sinusoïdales
forment un système triphasé si elles ont même pulsation et sont déphasées les unes par rapport aux autres
2
de  , càd si elles s’expriment sous la forme :
3
A1 ( t )  A1 2 cos(t   o )
2
A 2 ( t )  A 2 2 cos(t   o   )
3
4
A 3 ( t )  A 3 2 cos(t   o   )
3

A1 A2 A3

A3

A1

A2

I – 1 - Système triphasé direct et inverse


Lorsque = +1 les trois grandeurs se succèdent dans l’ordre 1, 2, 3, on a alors un système triphasé
direct. Le diagramme vectoriel est ordonné dans le sens trigonométrique négatif (sens horaire).
Lorsque  = -1 les trois grandeurs se succèdent dans l’ordre 1, 3, 2 (sens trigonométrique) on a
alors un système triphasé inverse

A3 A2

A1 A1

A3
A2
Séquence directe Séquence inverse

I – 2 - Système triphasé équilibré


Un système triphasé est équilibré lorsque les trois grandeurs qui le composent ont, en plus, même
valeur efficace : A1 = A2 = A3.
Une source triphasée idéale est équilibrée lorsque les trois tensions générées sont de même
amplitude et déphasées de 2/3 l’une par rapport à l’autre.

1 LP-3ER

Vous aimerez peut-être aussi