Vous êtes sur la page 1sur 3

Résumé du chapitre 3

Champ et Potentiel électrostatiques

- On dit que dans un point 𝑀 de l’espace règne un champ électrique 𝐸⃗ (𝑀), si toute charge
ponctuelle 𝑞𝑀 fixe en ce point subit la force électrostatique :

𝐹 (𝑀) = 𝑞𝑀 𝐸⃗ (𝑀)

- Le champ électrique est une grandeur vectorielle. Son unité dans le système international
est le 𝑁/𝐶 ou le 𝑉/𝑚 ;
- Champ électrostatique créé par une charge ponctuelle 𝑞(𝑃) en un point 𝑀 de l’espace :

𝑞 𝑟
𝐸⃗ (𝑀) = 𝐾 𝑢
⃗ ; 𝑟 = 𝑃𝑀 ; 𝑢
⃗ =
𝑟2 𝑟

- Champ électrostatique créé par une distribution discrète {𝑞𝑖 (𝑃𝑖 ), 𝑖 = 1 … 𝑛} en un point 𝑀
de l’espace (Principe de superposition) :
𝑛 𝑛
𝑞𝑖 𝑟𝑖
𝐸⃗ (𝑀) = ∑ 𝐸⃗𝑖 (𝑀) = ∑ 𝐾 2𝑢
⃗ 𝑖 ; 𝑟𝑖 = 𝑃𝑖 𝑀 ; 𝑢
⃗𝑖 =
𝑟𝑖 𝑟𝑖
𝑖=1 𝑖=1

- Champ électrostatique créé par une distribution continue {𝑑𝑞 (𝑃)} en un point 𝑀 de
l’espace (Principe de superposition) :

𝑑𝑞 𝑟
𝐸⃗ (𝑀) = ∫ 𝑑𝐸⃗ (𝑀) = ∫ 𝐾 𝑢
⃗ ; 𝑟 = 𝑃𝑀 ; 𝑢
⃗ =
𝑟2 𝑟
(𝐷) (𝐷)

 Distribution linéique : 𝑑𝑞 = 𝜆𝑑𝑙

𝜆𝑑𝑙
𝐸⃗ (𝑀) = ∫ 𝐾 𝑢

𝑟2
(𝐿)

 Distribution surfacique : 𝑑𝑞 = 𝜎𝑑𝑆

𝜎𝑑𝑆
𝐸⃗ (𝑀) = ∫ 𝐾 𝑢

𝑟2
(𝑆)

 Distribution volumique : 𝑑𝑞 = 𝜌𝑑𝑉

1
𝜆𝑑𝑙
𝐸⃗ (𝑀) = ∫ 𝐾 𝑢

𝑟2
(𝒱)

- Le potentiel électrostatique est une grandeur scalaire. Son unité dans le système
international est le Volt (V) ;
- Potentiel électrostatique créé par une charge ponctuelle 𝑞(𝑃) en un point 𝑀 de l’espace :

𝑞
𝑉 (𝑀) = 𝐾 + 𝐶 ; 𝑟 = 𝑃𝑀
𝑟

- Potentiel électrostatique créé par une distribution discrète {𝑞𝑖 (𝑃𝑖 ), 𝑖 = 1 … 𝑛} en un point 𝑀
de l’espace (Principe de superposition) :
𝑛 𝑛
𝑞𝑖
𝑉 (𝑀) = ∑ 𝑉𝑖 (𝑀) = ∑ 𝐾 + 𝐶 ; 𝑟𝑖 = 𝑃𝑖 𝑀
𝑟𝑖
𝑖=1 𝑖=1

- Potentiel électrostatique créé par une distribution continue {𝑑𝑞 (𝑃)} en un point 𝑀 de
l’espace (Principe de superposition) :

𝑑𝑞
𝑉 (𝑀) = ∫ 𝑑𝑉 (𝑀) = ∫ 𝐾 + 𝐶 ; 𝑟 = 𝑃𝑀
𝑟
(𝐷) (𝐷)

 Distribution linéique : 𝑑𝑞 = 𝜆𝑑𝑙

𝜆𝑑𝑙
𝑉 (𝑀 ) = ∫ 𝐾 +𝐶
𝑟
(𝐿)

 Distribution surfacique : 𝑑𝑞 = 𝜎𝑑𝑆

𝜎𝑑𝑆
𝑉 (𝑀 ) = ∫ 𝐾 +𝐶
𝑟
(𝑆)

 Distribution volumique : 𝑑𝑞 = 𝜌𝑑𝑉

𝜆𝑑𝑙
𝑉 (𝑀 ) = ∫ 𝐾 +𝐶
𝑟
(𝒱)

- Relations entre champ et potentiel électrostatiques :

2
⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ 𝑉 ; 𝑉 = − ∫ 𝐸⃗ . ⃗⃗⃗
𝐸⃗ = −𝑔𝑟𝑎𝑑 𝑑𝑙 + 𝐶

- ⃗⃗⃗
Lignes du champ : 𝐸⃗ ∥ 𝑑𝑙
- Surfaces équipotentielles : {𝑀 ∈ ℛ 2 /𝑉(𝑀) = 𝑐𝑠𝑡𝑒}

Remarque :

La constante d’intégration est calculée en utilisant les conditions à limites appropriées :

 Distribution infinies : lim 𝑉 (𝑟) = 0


𝑟→+∞

 Distributions finies : 𝑉 (𝑁) = 𝑉0 (𝑁 est un point interne ou externe à la distribution)

Vous aimerez peut-être aussi