Vous êtes sur la page 1sur 3

Cours de construction métallique Chapitre 1.

Phénomènes d’instabilités élastiques

Matière : Construction métallique CM2


Niveau : 3ème LMD GC

Chapitre I
Phénomènes d’instabilités élastiques

I.1) Introduction :
Le calcul d’un ouvrage exige que, sous toutes les combinaisons d’actions possibles, définies
réglementairement, la stabilité reste assurée .
Lors de chaque projet de construction, les buts à atteindre sont de fournir un ouvrage qui
répond aux attentes des utilisateurs et de garantir un niveau de sécurité adéquat
En comparaison avec les structures en béton, les constructions métalliques présentent de
nombreux avantages mais, exigent qu’une attention toute particulière soit portée sur certains
points en particulier :
 Les assemblages (boulonnage, soudage) pour se protéger contre le risque de rupture
inattendue.

 Les phénomènes d’instabilité élastique (flambement, déversement, voilement) qui


augmentent de manière très importante les contraintes dans les pièces.

I.2) Origine des phénomènes d’instabilité élastique :


Le calcul des structures exige que, sous toutes les combinaisons d’actions la stabilité statique
soit assurée, tant globalement, au niveau de la structure complète; qu’individuellement au
niveau de chaque élément
Les actons développent diverses sollicitations, qui génèrent des contraintes au sen du matériau
et des déformations des éléments
Il s’agit donc, afin de garantir le degré de sécurité souhaitable, de vérifier que les contraintes
et les déformations restent en dessous des limites acceptables.
Deux cas de figures se présentent :
 Le cas des petites déformations :
Lorsque le domaine des petites déformations n’est pas dépassé c’est-à-dire les charges ne
varient pas ou peu sous l’effet des déformations, on doit juste vérifier que les contraintes
restent inférieures à la contrainte de rupture.

1
Cours de construction métallique Chapitre 1. Phénomènes d’instabilités élastiques

 Le cas des grandes déformations :


Dans ces cas, on doit mener des calculs spécifiques :
Les grandes déformations affectent les zones comprimées des pièces qui peuvent par la suite
présentent trois (03) types de comportement dénommés phénomènes d’instabilité élastique.

I.3) Différents types d’instabilité :


L’étude des phénomènes d’instabilité élastique est particulièrement importante en
construction métallique. Car ils sont fréquents du fat de l’utilisation d’éléments minces et de
grand élancement. On a trois phénomènes.
a) Le flambement : Qui affecte les éléments simplement comprimés (flambement simple) ou
comprimé et fléchis (flambement flexion).

b) Le déversement : Qui affecte les semelles comprimées des éléments fléchis.

2
Cours de construction métallique Chapitre 1. Phénomènes d’instabilités élastiques

c) Le voilement : Qui affecte les âmes des pièces fléchies.

Figure 1 Les phénomènes d’instabilité élastique

Vous aimerez peut-être aussi