Vous êtes sur la page 1sur 8

ICD1-2019/20

Initiation à la comptabilité

Contenu du cours

1 - Définition et rôle de la comptabilité

2 - Le Bilan
- Structure du Bilan
- Les ressources et les emplois
- Les variations d’actif et de passif
3 - Le Compte de Résultat
- Structure du Compte de Résultat
- Les charges et les produits
- Les variations de stock

4 - Les règles d’utilisation des comptes

5 - L’enregistrement des opérations comptables


- Le journal
- Le grand livre et la balance

6 - La normalisation et la réglementation comptables

7 - Application de synthèse

1
1 - Définition et rôle de la comptabilité
« La comptabilité est un système d’organisation de l’information financière permettant de saisir, classer,
enregistrer des données de base chiffrées et présenter des états reflétant une image fidèle du patrimoine,
de la situation financière et du résultat de l’entité à la date de clôture » (Plan comptable général art. 120-
1). Elle permet de représenter les différentes opérations économiques et financières qui se réalisent entre
l’entité (entreprise ou autre organisation) et ses partenaires et de les traduire dans des états financiers.
Pour simplifier, on peut dire que le rôle de la comptabilité est de fournir une image fidèle de la situation
financière et des résultats d’une entité.

A quoi sert la comptabilité ?


La comptabilité (appelée plus précisément « comptabilité générale » ou « comptabilité financière ») est
à la base de nombreuses communications aux tiers en relation à l’entité.
Les utilisateurs de la comptabilité sont essentiellement :
- l’entité elle-même ;
- les associés ;
- les investisseurs ;
- les administrations et notamment l’administration fiscale ; - le personnel de l’entité ; - les créanciers.

Information de l’entité
Toute personne associée, à quelque degré que ce soit, à la gestion de l’entreprise doit s’appuyer sur des
états comptables pour prendre ses décisions. La comptabilité, tout au long de l’année, fournit aux
dirigeants de l’entreprise et à leurs collaborateurs les informations nécessaires :
- pour évaluer les ressources et le patrimoine de l’entreprise ;
- pour estimer la structure financière de l’entreprise ;
- pour apprécier la solvabilité de l’entreprise et le niveau de ses ressources disponibles ;
- pour analyser sa performance économique et ses résultats ;
- pour estimer sa capacité à s’adapter aux changements dans lequel elle opère ; - pour effectuer ses
prévisions.

Information des associés


Des informations d'ordre comptable doivent être mis à disposition (voire adressés) aux associés dans les
différents types de sociétés.
Il s'agit essentiellement :
- des comptes individuels (bilan, compte de résultat, annexe) appelés également (notamment par les
textes de droit comptable) « comptes annuels » ;
- des comptes consolidés, lorsque la société est tenue d'en établir.
Dans des entités à but non lucratif (associations, par exemple) des informations d’ordre comptable
doivent être mises à disposition des partenaires.

Information des investisseurs


Les investisseurs sont les personnes qui fournissent (ou sont susceptibles de fournir) des capitaux aux
entités. Le cadre conceptuel 2010 de l’IASB (normalisateur comptable international) considère que «
l’objectif de l’information financière à usage général est de fournir au sujet de l’entité qui la présente
des informations utiles aux investisseurs en capitaux propres, aux prêteurs et aux autres créanciers
actuels et potentiels aux fins de leur prise de décisions en tant que fournisseurs de ressources de l’entité
».
Les personnes qui fournissent les capitaux à risques et leurs conseillers sont concernés par le risque
inhérent à leurs investissements et par la rentabilité qu'ils produisent. Ils ont besoin d'informations pour
les aider à déterminer quand ils doivent acheter, conserver, vendre.

Information des administrations


Les principales déclarations fiscales à souscrire par les entreprises concernent les impositions suivantes
:

2
- l’impôt sur les bénéfices (impôt sur le revenu, pour les personnes physiques ou impôt sur les sociétés)
;
- la taxe sur la valeur ajoutée ;
- la contribution économique territoriale (ex taxe professionnelle).
Les différentes déclarations doivent être établies à partir de la comptabilité.
Par ailleurs, les entités doivent présenter à l’Urssaf et autres organismes sociaux un certain nombre de
déclarations permettant de déterminer l’assiette. Elles doivent aussi répondre aux enquêtes statistiques
agréées par les pouvoirs publics.

Information du personnel
Les membres du personnel et leurs représentants sont intéressés par une information sur la stabilité et la
rentabilité de l'entreprise qui les emploie. Ils sont également intéressés par des informations qui leur
permettent d'estimer la capacité de l'entreprise à leur procurer une rémunération, des avantages en
matière de retraite et des opportunités en matière d'emploi
Chaque année, le chef d’entreprise doit présenter un certain nombre de documents comptables au comité
d’entreprise.

Information des créanciers


Les prêteurs sont intéressés par une information qui leur permette de déterminer si leurs prêts et les
intérêts qui y sont liés seront payés à l'échéance. Les fournisseurs et autres créditeurs sont intéressés par
une information qui leur permette de déterminer si les montants qui leur sont dus leur seront payés à
l'échéance.

Comptabilité, contrôle de gestion, audit


Le contrôle de gestion est l'activité visant la maîtrise de la conduite d'une organisation en prévoyant les
événements et en s'adaptant à l'évolution, en définissant les objectifs, en mettant en place les moyens,
en comparant les performances et les objectifs, en corrigeant les objectifs et les moyens. Il utilise des
outils de gestion au service du management de l'organisation. Certains de ces outils, comme la
comptabilité analytique d’exploitation ou comptabilité de gestion, peuvent s’appuyer sur la comptabilité.
La comptabilité analytique est un système de comptes, ajustés à la comptabilité générale, permettant
d’identifier et de valoriser les éléments constitutifs du résultat de l’exercice et d’en permettre
l’interprétation et l’exploitation. Elle rapproche chaque produit de ses coûts, qu’ils aient été encourus
dans l’exercice ou dans des périodes précédentes. Elle divise les résultats par centre de décision
permettant un meilleur pilotage, ou les consolide par ligne d’activité, afin de mieux en apprécier la
situation.
L'audit est une activité de contrôle et de conseil qui consiste en une expertise par un agent compétent et
impartial et un jugement sur l'organisation, la procédure, ou une opération quelconque de l'entité. Il
permet de faire le point sur l'existant (état des lieux) afin d'en dégager les points faibles et/ou
nonconformes (suivant les référentiels d'audit). Cela, afin de mener par la suite les actions adéquates qui
permettront de corriger les écarts et dysfonctionnements constatés. L'audit comptable et financier est un
examen des états financiers de l'entreprise, visant à vérifier leur sincérité, leur régularité, leur conformité
et leur aptitude à refléter l'image fidèle de l'entreprise. Cet examen est effectué par un professionnel
indépendant, commissaire aux comptes ou auditeur.

3
2 – Le Bilan
Le bilan donne un aperçu de la situation patrimoniale de l'entreprise. Il décrit séparément les éléments
actifs et passifs de l'entreprise.

L'ACTIF : Tout ce que l'entreprise possède. On distingue :


* l'actif immobilisé
L’ensemble des immobilisations incorporelles (fonds de commerce,...), corporelles (les terrains,
les locaux, les machines, les matériels...) et financières (les titres de participation, les titres
immobilisés, les dépôts de garantie,...).

Pour l'instant, on définira l'immobilisation comme un bien durable destiné à rester plusieurs
années dans l'entreprise et dont la valeur unitaire hors taxes est supérieure à 500,00 €.

* l'actif circulant
L’ensemble des stocks, des créances, des titres de placement et des disponibilités (argent disponible
dans les banque et en caisse).

LE PASSIF : Tout ce que l'entreprise doit. On distingue :


* les capitaux propres
Ils sont essentiellement composés du capital, des réserves, du résultat de l'exercice et des subventions.
* les dettes
Les emprunts et les dettes vis-à-vis des tiers

Exemple de bilan simplifié

BILAN SIMPLIFIE AU ../../..


ACTIF PASSIF

Actif immobilisé Capitaux propres

Immobilisations incorporelles 26 650,00 Capital 25 000,00


Immobilisations corporelles 49 670,00 Réserves 2 860,00
Immobilisations financières 11 610,00 Résultat (bénéfice) 4 487,00
Total actif immobilisé 87 930,00 Total capitaux propres 32 347,00
Actif circulant Dettes

Stocks 32 620,00 Emprunts 55 700,00

Créances 42 987,00 Dettes 78 540,00


Disponibilité 3 050,00
Total actif circulant 78 657,00 Total des dettes 134 240,00
TOTAL ACTIF 166 587,00 TOTAL PASSIF 166 587,00

Commentaires :
- Le résultat apparaît toujours au passif dans les capitaux propres :* En positif, s'il s'agit d'un bénéfice.
* En négatif, s'il s'agit
d'une perte.

- LE TOTAL DE L'ACTIF EST TOUJOURS EGAL AU TOTAL DU PASSIF. Il s’agit du PRINCIPE


d’EQUILIBRE du BILAN. Un Bilan doit obligatoirement être équilibré. Les emplois
correspondant aux ressources.
4
APPLICATION
Vous travaillez dans l'entreprise INSERT fabricant de la menuiserie PVC. A partir des informations
suivantes, il vous est demandé d'établir en date du 31/12/N le bilan (simplifié) de cette entreprise.

Autres créances 13 100,00 Emprunts 196 800,00

Argent en banque 17 400,00 Fonds commercial 37 500,00

Argent en caisse 1 700,00 Machines 67 400,00

Autres dettes 23 900,00 Matériels informatiques 8 500,00

Capital 50 000,00 Prêts 11 800,00

Constructions 132 900,00 Réserves 64 200,00

Créance clients 42 900,00 Résultat (perte) -7 700,00

Dettes envers les organismes Stocks de matières premières 9 200,00


sociaux
9 100,00 Stocks de produits finis 18 400,00
Dettes envers l'Etat 7 600,00 Terrains 21 300,00

Dettes fournisseurs 57 300,00 Véhicules de transport 19 100,00

BILAN SIMPLIFIE AU
ACTIF PASSIF

ACTIF IMMOBILISE CAPITAUX PROPRES


Immobilisations incorporelles

Immobilisations corporelles

Immobilisations financières

Total de l'actif immobilisé Total des capitaux propres

5
ACTIF CIRCULANT DETTES

Total de l'actif circulant Total des dettes

TOTAL GENERAL TOTAL GENERAL

Exercices d’établissement d’un bilan


Exercice 1
Vous êtes amené à présenter le bilan de l’entreprise Alpha. Vous avez relevé les éléments
suivants (avec les évaluations correspondantes) au 31 décembre N :
• Terrains : 100 000 €
• Constructions : 300 000 €
• Matériel : 150 000 €
• Stocks : 80 000 €
• Créances clients : 30 000 €
• Avoirs en banque : 20 000 €
Vous avez aussi constaté les dettes de l’entreprise Alpha :
• Emprunts à long terme à rembourser 150 000 €.
• Dettes fournisseurs : 50 000 €

Exercice 2
La situation des comptes de bilan de la société Pendref se présente ainsi au 31 décembre N :
– Banques : 2 200 €
– Caisse : 450 €
– Capital : 16 000 €
– Clients : 9 300 €
– Dettes sociales : 2 500 €
– Emprunts : 7 500 €
– Fournisseurs : 5 720 €
– Matériel de bureau : 4 950 €
– Matériel de transport : 8 500 €
– Mobilier : 2 200 €
– Prêt : 570 €
– Stocks de marchandises : 4 400 €
Présenter le bilan au 31 décembre N.

6
------------ BILAN D'OUVERTURE ------------
Le bilan représente le patrimoine de l’entreprise c’est le 1° document de synthèse avec le
compte de résultat, que l’entreprise dépose au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés).

EXERCICE 3
Etablir le bilan d’ouverture d’une entreprise: avec : stock de fer 20 000 €, caisse 12 000€,
sécurité sociale 8 000 €, stock de tubes 10 000 €, matériels de transports 52 000 €, matériels et
outillages industriels 61 000 €, fonds déposés au CCP 18 000 €, emprunt à long terme 27 000
€, dettes fournisseurs 9 000€. Trouver la mise initiale en capitaux propres. Equilibrer le bilan.

N.B. : une entreprise commerciale n’a qu’un type de stock : stocks de marchandises -l’entreprise de
production 3 types de stocks : matières 1ères, les en cours et les produits finis – entreprise de services
aucun stock.

EXERCICE 4
Etablir un bilan d’ouverture d’une entreprise industrielle avec : terrain pour 80 000 €, un
emprunt à long terme 60 000 €, espèces en caisse 5 000 €, bâtiments industriels 320 000 €,
créances clients 27 000 €, dettes fournisseurs 33 000 €, stocks matières 1° 52 000 €, matériels
et outillages 60 000 €, matériels de transport 100 000€. Trouver les capitaux et équilibrer.

---------------- BILAN ANNUEL -----------------

Au bout d’un exercice comptable (12 mois d’activité), Le bilan dégage un résultat sous forme
de bénéfice ou de perte.

EXERCICE 5 - BILAN ANNUEL


Une entreprise détient un capital de 50 000 €, elle possède un mobilier de bureaux de 10 000 €,
les marchandises en magasin valent 135 000 €, la caisse 23 000€, des créances clients 20 000
€, un emprunt à long terme de 30 000 €, dettes fournisseurs 120 000 €. Etablir le bilan au
31/12/N en calculant son résultat et sa situation nette, puis équilibrer le bilan.

EXERCICE 6 - BILAN ANNUEL


Dans le bilan d’une entreprise industrielle figure un capital de 1 600 000€, clients 700 000 €,
fournisseurs 1 360 000€, fonds en banque 300 000 €, espèces en caisse 50 000 €, matériels 1
400 000€, matières 1° 500 000€, produits fabriqués 800 000 €, l’entreprise est propriétaire de
brevets d’invention pour 300 000 €, elle doit payable dans 5 ans 700 000 € à un établissement
financier. Etablir le bilan au 31/12/N, trouver le résultat, la situation nette et équilibrer le bilan.

EXERCICE 7 - BILAN ANNUEL


Vous travaillez dans l'entreprise IKOM fabricant d'articles ménager.
A partir des informations suivantes, il vous est demandé d'établir en date du 31/12/.. le bilan
(simplifié) de cette entreprise.

7
EXERCICE 8 – VARIATION DE PATRIMOINE

La société Monfret vous communique son bilan de départ au 1er mars N :

Après une année d’activité, les éléments intéressant la situation patrimoniale de la société sont les
suivants : – une partie de l’emprunt a été remboursée à concurrence de 1 500 € ;
– un véhicule a été acquis pour 9 000 € ;
– les fournisseurs ont accordé un délai de paiement pour 4 800 € ;
– les clients doivent 6 700 € ;
– le stock de marchandises au 28 février N + 1 est de 22 000 € ;
– les espèces détenues en caisse s’élèvent à 350 € ;
– le montant disponible en banque est de 3 650 €.
Dresser le bilan au 28 février N + 1.
Justifier la variation de chaque rubrique du bilan.