Vous êtes sur la page 1sur 52

CHAPITRE 3:

NÉCESSITÉ DE MISE EN CASCADE DE


SWITCHERS

Liaison directe entre


Répartiteur général et Sous
répartiteur 2

Panne

Liaison redondante
(indirecte) entre Répartiteur
général et Sous répartiteur
2
2
Boucle physique : formé par la mise en cascade de
plusieurs switchers engendrant des liaisons redondantes.
PROBLÉMATIQUE
 Boucle physique formée par trois commutateurs X, Y et Z (en cascade) :
liaison entre Y et Z (secours).
 Scénario : Poste A veux envoyer une donnée à D qui ne se trouve pas sur ce
réseau et aucun Switch ne connait où se trouve D.
 Switch X: Consulte sa table de commutation :
 D absente sur la table
 Diffusion d’une trame du Switch X
sur tout ces Ports excepté le port 1

3
PROBLÉMATIQUE

 Switch Y et Z : pas @MAC de D dans leurs tables de commutations

Y diffuse la trame reçue sur tout, ces ports entre autre vers Z, excepté le port
n°3

Z diffuse la trame reçue sur tous, ces ports entre autre vers Y, excepté le port
n°4

 Et de nouveaux :
Y diffuse la trame reçue de Z vers X
Z diffuse la trame reçue de Y vers X
X diffuse les trames reçues vers Y et Z

la boucle physique qu’on a utilisé pour assurer


la cascade des Switchers a engendré
une boucle de commutation infinie

Ça pour une trans Unicast


Qu’est ce qu’on va avoir si
c’était une transmission
Multicast ? 4

Pire encore,… avec le


SOLUTION
Quand les deux cascades XY et XZ sont en bonnes états, la troisième cascade YZ et
désactivé ainsi on n’aura pas de boucle de commutation.

Panne, par exemple, sur la cascade XZ -> activation automatique de la cascade YZ

Y Z
lien de secours 5
CAS PRATIQUE : PLUSIEURS SWITCHERS ET PLUSIEURS
CASCADES EN REDONDANCE: QUELS SONT LES CASCADES
FONCTIONNELLES ET CELLES DE SECOURS ?

 Solution : Spanning Tree Protocol


 Ref : (IEEE 802.1D)
 Algorithme exécuté par tout les
Switches.

Principe : Construction d’un arbre


De branches non bouclées.

Branches
Pour passer d’une branche à 6
une autre on passe toujours
par la racine (tronc).
Racine
SOLUTION : SPANNING TREE PROTOCOL

Passage d’un Switch à un autre se fait par le Switch Root (Racine).

Elimination des boucles physiques, donc il n’aura plus de boucles de commutation.

Question : Comment trouver le Switcher Root dans un réseau ?


7
STP qui va répondre
LES ÉTATS DES PORTS
 STP permet aussi de déterminer les ports fonctionnels (Forwarding) et
ports bloqués (blocking).

8
STP ALGORITHME

 1. Déterminer le switch Root

 2. Déterminer le RootPort sur les autres switchs

 3. Déterminer les DesignatedPort sur chaque segment

 4. Bloquer les autres ports de cascade

 Rq:, le STP est fonctionnel (activé) par défaut dans un Switch dés
qu’il se connecte sur un réseau. 9
1. DÉTERMINER LE SWITCH ROOT
 Election : chaque switcher prétend qu’il soit le Root et annonce son
identité à tous les autres switchers voisins par un message appelé
BPDU (Bridge Protocol Data Units).

 Les Voisins
 Un switch (X) ne connait pas ces voisins dés le départ donc il envoie un
message BPDU sur tout ces ports.

 Tout PC connecté sur un port de ce switch (X) va ignorer ce message.10


 Par contre, tout switcher (Y), (Z),… connecté sur un port du switcher
(X) va traiter ce message BPDU.
IDENTITÉ D’UN SWITCH
Identité = priorité (2 ∅) + adresse MAC (6 ∅)

Priorité : valeur définie par défaut et on peux la modifier (32768).


Adresse MAC : unique pour chaque carte réseau.

Switch root = switch qui a la plus petite identité


Un switcher X reçoit d’un switcher Y un BPDU annonçant une identité inférieure à
celle de X, alors X annonce Y comme root dans ses nouvelles BPDU.

Les switchers vont échangés des messages BPDU et ils vont entrer dans une élection
jusqu’à trouver le switcher root.
11
Id Y < id X si priorité Y < priorité X
ou bien (si priorité Y = priorité X) @MAC Y < @MAC X
EXEMPLE 1 L’administrateur
réseau a changé
manuellement la
priorité du switch A
pour le rendre le switch
root

Les switch B et C vont


par la suite annoncé
que le switch A est le
switch root

12
EXEMPLE 2 : MÊME PRIORITÉ

Le switcher C est le
switcher root
(@MAC la plus
petite)

13
TRAME BPDU (R2 ENVOIE VERS R3)

BPDU encapsulé dans


l’Ethernet et pas dans le
IP Pas besoin d’adresse
IP au niveau des Switchs

14
STP ALGORITHME

 1. Déterminer le switch Root

Déterminer les RootPort (Port Racine) sur


 2.
les autres Switchs

 3. Déterminer les Designated Port sur chaque segment

 4. Bloquer les autres ports de cascade

15
DÉTERMINER LE ROOTPORT (R3 ENVOI BPDU VERS R4)
 Chaque Switch (autre que le root) possède un RootPort (RP) par lequel il
communiquera avec le root.

 Le RP est le port qui a le coût cumulatif le plus inférieur par rapport à la


racine.

19 + 19

16
DÉTERMINER LES ROOTPORT POUR B ET C
 RP pour le switch B est soit port 3 ou
port 4 (deux chemins vers la racine).

 Coût cumulatif port 3 : 19


 Coût cumulatif port 4 : 38
 Donc RP pour le switch B est son port 3

17

RP pour le switch C: port


AUTRE EXEMPLE

18
AUTRE EXEMPLES :
Décision pour le Switch B : Quel est le RP ? Port 3 ou port 4
Critère de Choix : quel est le Switch adjacent qui a la plus petite identité ?
C’est le Switch A, donc le RP est le port 3

Décision pour le
port C:
RP RP

19
PORT)

Le RP de B dépond de l’identité des ports d’envoi sur A. Le


RP port d’identité la plus inférieure sur A lui correspond le port
RP sur B

20
RÈGLE 1 :
 Tous les Rootports sont en mode forwarding
(fonctionnels) non bloqués.

F
F
21
STP ALGORITHME

 1. Déterminer le switch Root

Détrrminer les RootPort sur les autres


 2.
switchs

 3. Déterminer les DesignatedPort sur chaque segment

 4. Bloquer les autres ports de cascade

22
SEGMENT ? (CE N’EST QU’UN DOMAINE DE COLLISION)

 3 cascades = 3 segments

 Combien de segments ?

4 segments

23

HU
B
DESIGNATEDPORT
 Dans chaque segment il y a un seul Designated port
 Le Designated port est celui qui offre le moindre coût vers la racine

On se place sur le premier segment : sur ce segment on a deux switches


Lequel de ces deux switchers qui a le meilleure coût pour arriver à
la racine ?

C’est le Root, son port 3 possède DP


le coût 0 pour arriver à la racine,
Alors que, port 3 de B a un coût
de 19,
Designated port sur le premier
segment est le port 3 du Root
B
C
24
SEGMENT 2 : DESIGNATED PORT ?
PORT 4 DU SWITCH B OU PORT 3 DU SWITCH C

 Pour les deux ports le coût est le même pour arriver à la racine (19)
 Donc il faut comparer l’identité des deux switchers.
 Le port 3 du switch C sera le Designated port sur le segment 2 (@MAC la
plus inférieure.

B C

25
DP
SEGMENT 3 : DP ?
PORT 4 DU ROOT OU PORT 4 DU SWITCH C

DP

B
C

 Port 4 du Root est le DP vue qu’il a un coût 0 26


RÈGLE 2 :

Tous les ports du Root


sont des Désignated
Ports

27
RÈGLE 3 :

Tousles
DésignatedPorts sont
en mode Forwarding

28
APPLICATION  Port3 et 4 du Root DP ->
F

 Port 3 (B) RP -> F

 Port 4 (C) RP -> F

 Port 3 du (C) DP -> F

29
STP ALGORITHME

 1. Déterminer le switch Root

Détrrminer les RootPort sur les autres


 2.
switchs

 3. Déterminer les DesignatedPort sur chaque segment

 4. Bloquer les autres ports de cascade

30
BLOCKED PORT (QUEL EST LE PORT QUI RESTE
EN NON FORWARDING ?)

 Port 4 (B) bloqué (ND: No Designated)


 S’il y a une coupure de la liaison sur l’une des deux autres cascades. Il y
aura une élection de nouveau sur le Root et ce port 4 bloqué sera en
Forwarding.

31
STP FONCTIONNE AUTOMATIQUEMENT, POURQUOI LE
SAVOIR ?

serveur

32
 Après Election entre les switchers, on a eu un Root,
 problème de saturation de la bande passante (lenteur) sur ce tronçon.
SOLUTION : CHANGER LE ROOT PAR CHANGEMENT DE
PRIORITÉ VUE LES CONTRAINTES BANDE PASSANTE
le diamètre du domaine de
STP: le nombre maximal de
Switcher entre deux points des
stations d'extrémité. La
recommandation d'IEEE est
d'appliquer un diamètre
serveur maximal de sept Switchers pour
les compteurs de STP par défaut.

• Pratiquement le Root se situe au niveau


de la couche distribution.
33
LES MODES STP
 Les Switchers Cisco offrent différents mode du protocole STP :
 Per-VLAN Spanning Tree (PVST) : Quand plusieurs VLAN existent dans
un réseau Ethernet commuté, STP peut fonctionner de façon indépendante sur
chacun des VLAN séparément.
 Ce mode de fonctionnement a été développé en PVST(+) par Cisco pour tenir
compte des BPDU venant de Switch autre que Cisco. C'est le mode par défaut sur
ces commutateurs.

 Rapid STP (RSTP) ou encore Rapid PVST+, ou tout simplement


RPVST+

 Multiple Spanning Tree Protocol (MSTP) :plusieurs Vlan peuvent faire


fonctionner un seul STP pour avoir un seul Root, ainsi on minimise le calcul au
niveau des processeurs des switchers.

34
35
CST : COMMON STP
 Fonctionnelle sur tous types de switcher; un seul STP qui tourne
sur tous les vlans.
 L’échange des BPDU se fait par Neted vlan; acceptation des BPDU
à partir d’un vlan dont on ignore le numéro.

36
TYPES DE BPDU
 Sion raccorde un commutateur au réseau, il commence par envoyer
des BPDU afin de déterminer la topologie du réseau, avant de pouvoir commencer
à transférer des données.

Il existe trois types de BPDU :


 la configuration BPDU (CBPDU), utilisé pour le calcul du spanning tree.
 la notification de changement de topologie (TCN : Switch Root) BPDU, utilisé
pour annoncer les changements de topologiques.
 l'acquittement pour la notification de changement de la Topologie (TCA: Root 
Switch envoyant le TCN).

 Les BPDU sont échangées régulièrement (toutes les deux secondes : Hello Time)

et permettent aux commutateurs de garder une trace des changements sur le


37
réseau afin d'activer ou de désactiver les ports requis.
EXEMPLE : TCN, TCA

 Si au niveau du switcher 5, un port a


changé d’état,
exp : Etat forwarding -> Etat Blocking

Donc le switch 5 envoie unt TCN au Root


Pour l’informer,

Le Root va envoyer un TCA vers le


Switcher 5 pour essayer de corriger
ce problème. 38
ETATS DES PORTS SUR LES COMMUTATEURS EN STP
Quand un client (un ordinateur, une imprimante ou un serveur,…) se connecte sur le
port d’un commutateur, celui-ci se mettra automatiquement en mode listenning durant
15s puis en mode learning, durant 15s avant de se mettre en mode forwarding (trafic).

Les ports des commutateurs (où STP est actif) sont dans l'un des états suivants :

 blocking : est un port provoquant une boucle, aucune donnée n'est envoyée, Il ne
reçoit que les BPDU. Mais le port peut passer en mode forwarding si un autre lien
tombe.

 listenning : le commutateur « écoute » reçoit et envoie que les BPDU et


détermine la topologie.

 learning : le commutateur construit une table de correspondre: @MAC <-> numéros


des ports.

 forwarding : un port reçoit et envoie des données, opération normale.

 disabled : désactivé, un administrateur peut manuellement désactiver un port.


39
TIMING STP
 Hello : chaque 2 secondes (par défaut) les switchers échangent des
BPDU. vous pouvez le régler de 1 à 10 sec.

 Forward Delay (retard de retransmission) : est l'intervalle de temps


de l’état d'écoute «Listenning/Learning ». il est égal à 15 +15 = 30 s par
défaut, vous pouvez le régler de 4 à 30 s. Il est fixé par le Root et vaut 15
s pour Listenning et 15 s pour Learning, par défaut.

 Max Age (âge maximal) : Ce compteur contrôle le temps max écoulé


avant qu'un port Bloqué reçoit des BPDU de configuration. Ce temps est
égal à 20 s par défaut, vous pouvez le régler de 6 à 40 sec (10 x Hello
Time).

40
TIMING STP
 Le Root génère une BPDU chaque 2 s.
 un Switcher non racine ne génère des BPDU que quand il en reçoit une sur
le port racine. En fait, un Switcher retransmet plus de BPDU qu'il n'en
produit .

Après un changement de topologie: chaque port doit attendre un


temps total au bout duquel le port passe en mode forwarding (trafic) ce temps
est dit temps de convergence :

Pour un port bloqué


 Un port bloqué peut attendre Max Age avant de changer d’état vers
listening.
Bloqué (Max age) ……-> Listening …..-> Learning .…-> Forwardig

 S’il va changer d’état (trame BPDU reçue ≤ Max Age) alors :


T_convergence = Max Age (20s) + Listening state (15s) + Learning state
(15s)
= 50 s. 41
 Si au bout de Max age, on n’a pas reçu de BPDU sur le port bloqué, alors ce
port aura l’état Down.
PORT FAST (TRANSPARENCE POUR LES USERS)
 Appliqué uniquement sur les ports connectés aux users (PC, Serveur, …): passage
directe du Blocking -> Forwarding sans passer par listening et learning.
Uniquement sur les ports connectés avec les users.
 En cas de panne sur un segment, les connexions PortFast ne seront pas
comptabilisé dans la détermination des types de ports dans le STP.
 Les users ne vont pas sentir les 50 s du STP.

Activtion du mode PortFast pour une


seule interface :

Sw(config)#int fa0/1
Sw(config-inf)#spanning-tree portfast

Activtion du mode PortFast pour une


série de 10 interfaces :
42
Sw(config)#int range fa0/1-10
Sw(config-inf)#spanning-tree portfast
UPLINKFAST (MINIMISATION DU RETARD ENTRE
SWITCHERS)

 Appliqué uniquement entre les switches et non pas sur les ports
users.
 Minimisation du Temps de convergence jusqu’à moins de 6 s.

43
BPDU GUARD (PROTECT STP)
 Intrusion sur le port user (connexion avec un Switch de plus faible priorité sur le
segment de connexion du user).
 Solution : Protection de ce port : le port sera configuré comme Bpdu guard: pas de
réception de n’importe qu’elle types de BPDU.
 Si on aura de BPDU reçu sur ce port, il est directement transformé en un port
bloqué.

Hacker (nouveau Root)

44
CLASSIFICATION DES PORTS EN STP : PAR ÉTAT
 D’un point de vue opérationnel (Forwarding data), il n'y a aucune différence
entre un port à l'état blocking et un port à l'état listening.

 Les deux ports écartent les trames données et n'apprennent pas les @MAC.

 La différence réelle réside dans le rôle que le spanning-tree va affecter au


port.

 une fois à l'état forwarding, il n'y a aucun moyen de savoir avec l'état du port
si le port est racine ou désigné.

45

 Solution : le Rapid STP (RSTP) différentie le rôle et l'état d'un port pour
RAPID SPANNING TREE PROTOCOL (RSTP) IEEE
802.1D-2004
 Après un changement de topologie, le STP classique peut prendre de 30 à 50 s
pour converger :
 Blocking  listening = 20 s si le port est bloqué.
 Listening  learning =15 s
 Learning  forwarding =15 s
 RSTP est capable de diminuer le Max Age en trois fois la valeur du HelloTime ( 2
s par défaut) c.-à-d. 3 × 2 = 6 s au lieu de 20 s.
 En plus les états listening et learning sont fusionnées en un même temps (15 s
max).
 RSTP : Temps de convergence peut aller jusqu’à : 6 s + 15 s = 21 s
 Discarding => Rejected

46
RÔLE D’UN PORT DANS LE RSTP
 Le rôle est maintenant une variable affectée au port.
 Les rôles de port racine et de port désigné demeurent, alors que le rôle de
port blocking est réparti en rôles de port de secours et de port alternatifs.

Ces deux rôles de port correspondent à l'état blocking de la norme 802.1D


(STP).
Un port bloqué est défini comme n'étant pas le port désigné ou le port racine.
47
en plus :
un port bloqué a absolument besoin de recevoir des BPDU pour rester bloqué.
RÔLE D’UN PORT DANS LE RSTP
 Alternate PORT: Un port alternatif distinct
du RootPort, c’est le port remplaçant du
RootPort. Il fournit un autre chemin vers le
Root et peut donc remplacer le RootPort en
devenant directement à l'état forwarding si le
lien sur le RootPort tombe, ceci sans
recalculer le Rapid STP.
 Il s'agit du meilleur chemin "alternatif" vers le
root. port : Un port de secours : c’est le port
Backup
remplaçant du Designed Port ceci sans
recalculer le Rapid STP.
Gain : pas de nécessité de lancer le RSTP à la
suite d’une coupure de liaison sur des liens.
48
Pour activer le Rapid STP : vous pouvez taper :
Switch(config)# spanning-tree mode rapid-
pvst
RSTP VS STP
 Avec la norme 802.1D, un Switcher non racine ne génère des BPDU que
quand il en reçoit une sur le port racine. En fait, un Switcher relaie plus de
BPDU qu'il n'en produit réellement.

 Ce n'est pas le cas avec la norme 802.1w. Un Switcher envoie une BPDU avec
ses informations actuelles toutes les Hello secondes (2 par défaut) même s'il
n'en reçoit pas du Switch racine.

Temps de convergence pour un port bloqué


 STP :
Bloqué (Max age) ……-> Listening …..-> Learning .…-> Forwardig
20 s 15 s 15 s
 RSTP :
 Discarding …..-> Learning .…-> Forwardig
6s 15 s 49

 Si le port est UplinkFast (Blocking  Forwarding) donc Tconvergence


EDGE PORT

 Configurer uniquement pour les users,


toujours en mode Forwarding. Très
semblable au PortFast.
 Les Ports configurés en Non EdgePort
sont configurés uniquement sur les
switches.
 Utilité: garantir une continuité d’accès
au réseau. Les changement de la
50
topologie du réseau ne doivent pas
influencer le trafic des users.
TYPES DE LIENS EN RSTP (P2P ET
SHARED)
 P2P (point to point): lien reliant deux switchs
uniquement.
 Shared : lien reliant plusieurs switchs.

51
REMPLAÇANT DU ROOT
Dans le RSTP, on peut avoir un remplaçant du Root.
Exp :
// le switch1 est le root du lan1

 Sw1(config)#spanning-tree vlan1 root primary

// le switch2 est le remplaçant si le sw1 est hors service:

 Sw2(config)#spanning-tree vlan1 root secondary

52

Vous aimerez peut-être aussi