Vous êtes sur la page 1sur 11

Chapitre IV Les réservoirs

I- Généralités :

Les réservoirs constituent les organes régulateurs de pression et de débit entre deux
régimes, à savoir, le régime de production et le régime de consommation.
Ils permettent d’emmagasiner l’eau lorsque la consommation est inférieure à la distribution, et
la resitue lorsqu’elle est supérieure.

Or mis le rôle du régulateur, les réservoirs permettent également :


-D’assurer une pression suffisante et régulière dans le réseau de distribution;
-De combattre efficacement les incendie;
-De maintenir l’eau à l’abri de la pollution et des variations de température;
-De faire face, sans interrompre la distribution, aux incendies, pannes électriques,
remplacement de pompe ou aux accidents sur la conduite de refoulement ;
-La régularité dans le fonctionnement des pompes ;
-De profiter au maximum du tarif de nuit (le plus réduit) en énergie électrique.

II- Exigences principales à satisfaire par les réservoirs :

A)-Durabilité :

Les réservoirs doivent être construits en matériaux durables, ils doivent être couverts, à
l’abri des contaminations, des eaux souterraines d’infiltration, des pluies et des poussières, ils
doivent être aéré tout en restent à l’abri du froid et de la chaleur. Les surfaces en contact avec
l’eau doivent être lisse et les matériaux noyés ne doivent, en aucun cas, ni se désagréger, ni
communiquer à l’eau des saveurs et odeurs désagréable.
Aussi, afin de prévoir d’éventuels nettoyages et travaux de maintenance, les réservoirs
doivent être visitable.

B)-Etanchéité :

L’étanchéité est le facteur essentiel que doit parfaire le réservoir, surtout pour la surface
intérieur, afin d’éviter les fuites d’eau et les fissurations du réservoir.

C)-Résistance :

Le réservoir doit être dimensionné de manière à équilibrer tout les efforts qu’il subit sur toutes
ces parties, afin d’assurer sa résistance aux sollicitations à la fois intérieur est extérieur
pouvant endommager celui-ci.

III- Emplacement du réservoir :

L’emplacement des réservoirs dépend essentiellement des données topographiques et de la


nature du terrain.

L’emplacement choisi doit assurer aux abonnés une pression suffisante au moment de la
pointe et cela sans mettre a l’écart le facteur économique.

35
Chapitre IV Les réservoirs

IV- Choix du type du réservoir :

Le relief de la région étant très accidenté, on adoptera des réservoirs circulaires, semi-
enterrés (fig. n=0 01), pour lesquels :
 L’étude architecturale est simplifiée.
 L’étanchéité est facile à réaliser.
 Conservation de l’eau se fait à une température constante.
 Les frais de terrassement seront moins onéreux.

Accès
Aération

Béton de propreté

FIG n=0 01 : Réservoir enterrée cylindrique

V- Equipement des réservoirs :

Les réservoirs seront équipés de systèmes d’arrivée, départ, vidange et de trop plein ainsi
qu’un mécanisme de régulation composé de capteur de niveau d’eau dans la cuve
commandant le fonctionnement des pompes qui l’alimentant en eau. Les réservoirs
alimentés à partir d’adduction gravitaire seront commandés par robinet à flotteur ou
obturateur.

1- Vanne de sectionnement :

Sur l’entrée et sur la sortie de chaque compartiment. Les vannes de sectionnement permettront
d’isoler un compartiment pour les opérations de nettoyage.

2- Adduction :

L’adduction s’effectue soit par sur verse, soit en chute libre ou en plongeant la conduite de
telle sorte que l’extrémité soit toujours noyée. L’arrivée de l’eau dans le réservoir en chute
libre permet son oxygénation.

La conduite d’adduction à son débouché le réservoir le réservoir, doit pouvoir s’obturer


quand l’eau atteint dans cuve son niveau maximal. La fermeture se fait par robinet flotteur

36
Chapitre IV Les réservoirs

si l’adduction est gravitaire ou par un dispositif permettant l’arrêt du moteur si l’adduction


se fait par refoulement (Voir fig.02).

Robinet à flotteur

FIG n=0 02 : Adduction avec chute libre FIG n=0 02 : Adduction noyée

3- trop plein :

Il a pour rôle d’évacuer la totalité du débit arrivant au réservoir, quand le niveau dans
celui-ci atteint sa limite maximale, ou lors de la défaillance du système d’arrêt de la
pompe (Voir fig.03).

Trop plein
Vidange

FIG n=0 03 : Trop plein et vidange

4- Vidange :

La conduite de vidange, raccordée à la conduite de trop plein, comporte un robinet vanne


pour effectuer le nettoyage ou l’inspection du réservoir. (Voir Fig.03).

37
Chapitre IV Les réservoirs

5- Distribution :

La distribution se fait à partir d’une conduite placée à 15 ou 20 cm au –dessus du radier


afin d’éviter toute introduction de boues (Voir Fig.05).

50cm min
15 à 20 cm

FIG n=0 05 : Emplacement de la conduite de distribution

6- By –passe :
Le by –passe est une communication entre les conduites d’adduction et de distribution,
prévu en cas de réparation du réservoir ou d’indisponibilité (nettoyage, si le réservoir n’est
pas compartimenté). (Voir Fig.06).

7- Matérialisation de la réserve incendie :


Pour éviter que la réserve d’eau prévue pour lutter contre les incendies ne passe dans la
distribution, des dispositifs peuvent être utilisés.

a- Le système à deux (02) prises : (fig.07)

- En régime normal :
La vanne (1) fermée et (2) ouverte
- En cas d’incendie :
La vanne (1) est ouverte.

(2) (1)
Réserve
d'incendie

FIG n=0 07 : Système à deux prises

38
Chapitre IV Les réservoirs

b- Le système à siphon : (fig.08)

- En régime normal :
Les vannes (1) et (3) sont ouvertes et la vanne (2) est fermée.
- En cas d’incendie :
La vanne (1) est fermée et (2) est ouvert.

event
Réserve
d’incendie
(1)
(3)

(2)

FIG n=0 08 : Système à aspiration

VI- Capacité du réservoir :

Le réservoir doit avoir une capacité suffisante afin de répondre au rôle qui lui est propre. Le
volume maximal de stockage du réservoir est déterminé par la formule suivant :

Vmax = P% * Qmax.j /100

Avec :
Vmax : Volume maximal de stockage pour la consommation en m3.
Qmax.j : consommation maximale journalier (m3/j).
P% : résidus maximal dans le réservoir en %.

Qmax.j  étant connu, il reste à déterminer la valeur de P% pour connaître le volume maximal du
réservoir.

A- Détermination de la valeur de P :

Connaissant les valeurs de α et β on déduit celle du coefficient de variation horaire

Kmax.h = αmax * βmax

 Annexe «distribution du débit journalier sur les 24 heurs du jour», (voir annexe n=),
Nous permettant de repartir la consommation maximale journalière sur 24 heurs.

 On repartit, en suite, le débit de pompage qui se fait sur 20 heures tout au long de la
journée.

39
Chapitre IV Les réservoirs

 La différence entre l’apport et la distribution pour chaque heure de la journée, nous


donne soit un surplus, soit un déficit.

 On détermine, en suite, le résidu dans le réservoir pour chaque heure. La valeur


maximale trouvée P% max sera le pourcentage du volume de stockage.

B- Le volume total du réservoir :

Le volume total du réservoir sera calculé en tenant compte de la réserve d’incendie qui égale à
120 m3. «Volume nécessaire pour éteindre un incendie de 2 heures à raison de 60 m3/h »

Vt = Vmax + Vincendie

VI-1- Détermination des capacités des réservoirs :

Pour le cas de notre étude, nous avons cinq capacités de réservoirs à dimensionner.
-réservoir de AIN- EL- BEY 
-réservoir de EL- KHROUB 
-réservoir de AIN- SMARA 
-réservoir de Guemaz 
-réservoir de Constantine

40
Chapitre IV Les réservoirs

VI-2- Dimensionnement du réservoir AIN- EL- BEY :


Ce réservoir assure une distribution pour les habitants de AIN- EL- BEY et assure une
adduction gravitaire vers le réservoir d’El khroub et le réservoir Guemaz de Constantine.
Comme le nombre d’habitants est de 372355, on trouve alors :
 max  1,3 Et  max  1,027
Kmax.h = 1,3*1,027 = 1,335
On aura le tableau suivant :

Tableau n=o : Détermination de la capacité de réservoir AIN- EL- BEY

heures Apports Distribution Adduction Surpl Déficit Reste


us

% m3/h % m3/h % m3/h % % %


0-1 5.00 11534.4 1.096 2528.290 2.644 6098.4 1.26 1.26
01-02 5.00 11534.4 1.169 2696.69 2.644 6098.4 1.187 2.447
02-01 5.00 11534.4 0.913 2106.141 2.644 6098.4 1.443 3.89
03-04 5.00 11534.4 0.951 219.380 2.644 6098.4 1.405 5.295
04-05 5.00 11534.4 1.280 2952.750 2.644 6098.4 1.076 6.371
05-06 5.00 11534.4 1.500 3460.254 2.644 6098.4 0.856 7.227
06-07 5.00 11534.4 1.645 3794.745 2.644 6098.4 0.711 7.938
07-08 5.00 11534.4 1.791 4131.543 2.644 6098.4 0.565 8.503
08-09 5.00 11534.4 1.791 4131.543 2.644 6098.4 0.565 9.068
09-10 5.00 11534.4 2.047 4722.093 2.644 6098.4 0.309 9.377
10-11 5.00 11534.4 1.791 4131.543 2.644 6098.4 0.565 9.942
11-12 5.00 11534.4 1.720 3967.758 2.644 6098.4 0.636 10.578
12-13 5.00 11534.4 1.608 3709.392 2.644 6098.4 0.748 11.326
13-14 5.00 11534.4 1.500 3460.254 2.643 6098.4 0.857 12.326
14-15 5.00 11534.4 1.500 3460.254 2.643 6098.4 0.857 13.037
15-16 5.00 11534.4 1.608 3709.392 2.643 6098.4 0.749 13.786
16-17 5.00 11534.4 1.571 3624.039 2.643 6098.4 0.786 14.572
17-18 5.00 11534.4 1.500 3460.254 2.643 6098.4 0.854 15.429
18-19 - 11534.4 1.645 3794.745 2.643 6098.4 4.288 11.141
19-20 - 11534.4 1.645 3794.74 2.643 6098.4 4.288 6.853
20-21 - 11534.4 1.645 3794.74 2.643 6098.4 4.288 2.565
21-22 - 11534.4 1.754 4046.190 2.643 6098.4 4.397 -2.405
22-23 5.00 11534.4 1.681 3877.790 2.643 6098.4 0.676 -1.729
23-24 5.00 11534.4 1.207 2784.351 2.643 6098.4 1.150 0.00
Total 100. 230688 36.555 84326.4 63.445 84326. 17.261 17.261
00 4
On aura donc :
P%= 15.429  2.405  17.834 m3
Vmax = P% * Qmax/100 = 17.834*230688/100= 41140.89 m3
Vmax= 41140.89 m3
VT = 41140.89 +120=41140.89m3

Conclusion :
Le réservoir aura la capacité de 40500 m3

41
Chapitre IV Les réservoirs

VI-3- Dimensionnement du réservoir EL- KHROUB :

Ce réservoir alimentera la commune d'EL- KHROUB.


Comme le nombre d'habitant est de 268732, on aura :
 max  1.3 ET  max  1.041
K max .h   max  max  1.3  1.041  1.353
Avec un débit de :
Q= 0.604 l/s soit Qmax.j = 60865.78 m3/j
On aura le tableau suivant :

Tableau n=o : Détermination de la capacité de stockage du réservoir d'EL- KHROUB

Heures Apports Distribution Surplus Déficit Résidu


% m3/h % m3/h % % %
0-1 4.77 2903.297 3 1825.973 1.77 1.77
1-2 4.77 2903.297 3.2 1947.705 1.57 3.34
2-3 4.77 2903.297 2.5 1521.644 2.27 5.61
3-4 4.77 2903.297 2.6 1582.510 2.17 7.78
4-5 4.76 2897.211 3.5 2130.302 1.26 9.04
5-6 4.76 2897.211 4.1 2495.497 0.66 9.7
6-7 4.76 2897.211 4.5 2738.960 0.26 9.96
7-8 4.76 2897.211 4.9 2982.423 0.14 9.82
8-9 4.76 2897.211 4.9 2982.423 0.14 9.68
9-10 4.76 2897.211 5.6 3408.484 0.84 8.84
10-11 4.76 2897.211 4.9 2982.423 0.14 8.7
11-12 4.76 2897.211 4.7 2860.692 0.06 8.76
12-13 4.76 2897.211 4.4 2678.094 0.36 9.12
13-14 4.76 2897.211 4.1 2495.497 0.66 9.78
14-15 4.76 2897.211 4.1 2495.497 0.66 10.44
15-16 4.76 2897.211 4.4 2678.094 0.36 10.8
16-17 4.76 2897.211 4.3 2617.230 0.46 11.26
17-18 4.76 2897.211 4.1 2495.497 0.66 11.92
18-19 4.76 2897.211 4.5 2738.960 0.26 12.18
19-20 4.76 2897.211 4.5 2738.960 4.5 7.68
20-21 4.76 2897.211 4.5 2738.960 4.5 3.18
21-22 4.76 2897.211 4.8 2921.557 4.8 -1.62
22-23 4.76 2897.211 4.6 2799.826 0.16 -1.46
23-24 4.76 2897.211 3.3 2008.570 1.46 00.00
TOTAL 100 60865.78 100 60865.78 15.06 15.06

On aura donc :
P% = 12.18   1.62  13.8

Vmax = P% * Qmax/100 = 13.8 * 60865.78/100 = 8399.5 m3


Vmax= 8399.5 m3
VT = 8399.5 + 120 = 8519.5 m3
Conclusion :

VI-4- Dimensionnement du réservoir de AIN- SMARA :

42
Chapitre IV Les réservoirs

Ce réservoir alimentera la commune de AIN- SMARA.


Comme le nombre d'habitant est de 68504, on aura :
 max  1.3 ET  max  1.122
K max .h   max  max  1.30  1.122  1.458
Avec un débit de :
Q = 179.58 l/s soit Qmax.j = 15515.64 m3/j
On aura le tableau suivant :

Tableau n=0 : Détermination de la capacité de stockage du réservoir de AIN- SMARA

Heurs Apports Distribution Surplus Déficit Résidu


% m3/h % m3/h % % %
0-1 4.16 645.451 1.5 232.735 2.66 2.66
1-2 4.16 645.451 1.5 232.735 2.66 5.32
2-3 4.16 645.451 1.5 232.735 2.66 7.98
3-4 4.16 645.451 1.5 232.735 2.66 10.64
4-5 4.16 645.451 2.5 387.891 1.66 12.3
5-6 4.16 645.451 3.5 543.050 0.66 12.96
6-7 4.16 645.451 4.5 698.204 0.34 12.62
7-8 4.16 645.451 5.5 853.360 1.34 11.28
8-9 4.17 647.002 6.25 969.730 2.08 9.2
9-10 4.17 647.002 6.25 969.730 2.08 7.12
10-11 4.17 647.002 6.25 969.730 2.08 5.04
11-12 4.17 647.002 6.25 969.730 2.08 2.96
12-13 4.17 647.002 5 775.782 0.83 2.13
13-14 4.17 647.002 5 775.782 0.83 1.3
14-15 4.17 647.002 5.5 853.360 1.33 -0.03
15-16 4.17 647.002 6 930.940 1.83 -1.86
16-17 4.17 647.002 6 930.940 1.83 -3.69
17-18 4.17 647.002 5.5 853.360 1.33 -5.02
18-19 4.17 647.002 5 775.782 0.83 -5.85
19-20 4.17 647.002 4.5 698.204 0.33 -6.18
20-21 4.17 647.002 4 620.626 0.17 -6.01
21-22 4.17 647.002 3 465.470 1.17 -4.84
22-23 4.17 647.002 2 310.313 2.17 -2.67
23-24 4.17 647.002 1.5 232.735 2.67 00.00
TOTAL 100 15515.64 100 15515.64 19.14 19.14

On aura donc :
P% = 12.96   6.18  19.14

Vmax = P% * Qmax/100 = 19.14 * 15515.64/100 = 2969.70 m3


Vmax= 2969.70 m3
VT = 2969.70 + 120 = 3089.7 m3
Conclusion :

VI-5- Dimensionnement du réservoir Guemaz :

43
Chapitre IV Les réservoirs

Ce réservoir alimentera la commune de GUEMAZ.


Comme le nombre d'habitant est de 173747, on aura :
 max  1.3 ET  max  1.074
K max .h   max  max  1.30  1.074  1.4
Avec un débit de :
Q = 1.09 l/s soit Qmax.j =94176 m3/j
On aura le tableau suivant :

Tableau n=0 : Détermination de la capacité de stockage du réservoir GUEMAZ

Heurs Apports Distribution Surplus Déficit Résidu


% m3/h % m3/h % % %
0-1 4.16 3917.72 3.00 2825.30 1.16 1.16
1-2 4.16 3917.72 3.20 3013.63 0.96 2.12
2-3 4.16 3917.72 2.50 2354.40 1.66 3.78
3-4 4.16 3917.72 2.60 2448.57 1.56 5.34
4-5 4.16 3917.72 3.50 3296.16 0.66 6.00
5-6 4.16 3917.72 4.10 3861.22 0.06 6.06
6-7 4.16 3917.72 4.50 4237.92 0.34 5.72
7-8 4.16 3927.14 4.90 4614.62 0.74 4.98
8-9 4.17 3927.14 4.90 4614.62 0.73 4.25
9-10 4.17 3927.14 5.60 5273.85 1.43 2.82
10-11 4.17 3927.14 4.90 4614.62 0.73 2.09
11-12 4.17 3927.14 4.70 4426.27 0.53 1.56
12-13 4.17 3927.14 4.40 4143.74 0.23 1.33
13-14 4.17 3927.14 4.10 3861.22 0.07 1.4
14-15 4.17 3927.14 4.10 3861.22 0.07 1.47
15-16 4.17 3927.14 4.40 4143.74 0.23 1.24
16-17 4.17 3927.14 4.30 4049.57 0.13 1.11
17-18 4.17 3927.14 4.10 3861.22 0.07 1.18
18-19 4.17 3927.14 4.50 4237.92 0.33 0.85
19-20 4.17 3927.14 4.50 4237.92 0.33 0.52
20-21 4.17 3927.14 4.50 4237.92 0.33 0.19
21-22 4.17 3927.14 4.80 4520.45 0.63 -0.44
22-23 4.17 3927.14 4.60 4332.096 0.43 -0.87
23-24 4.17 3927.14 3.30 3107.81 0.87 00.00
TOTAL 100 94176 100 94176 7.14 7.14

On aura donc :
P% = 6.06   0.87  6.93

Vmax = P% * Qmax/100 = 6.93 * 94176/100 = 6526.40 m3


Vmax= 6526.40 m3
VT = 6526.40 + 120 = 6646.4 m3
Conclusion :

VI-6- Dimensionnement du réservoir de Constantine :

Heurs Apports Distribution Surplus Déficit Résidu

44
Chapitre IV Les réservoirs

% m3/h % m3/h % % %
0-1 4.16 1653.350 2.5 993.6 1.66 1.66
1-2 4.16 1653.350 2.65 1053.22 1.51 3.17
2-3 4.16 1653.350 2.20 874.37 1.96 5.13
3-4 4.16 1653.350 2.25 894.24 1.91 7.04
4-5 4.16 1653.350 3.20 1271.81 0.96 8.00
5-6 4.16 1653.350 3.90 1550.016 0.26 8.26
6-7 4.16 1653.350 4.50 1788.48 0.34 7.92
7-8 4.16 1653.350 5.10 2026.944 0.94 6.98
8-9 4.17 1657.325 5.35 2126.304 1.18 5.8
9-10 4.17 1657.325 5.85 2325.024 1.68 4.12
10-11 4.17 1657.325 5.35 2126.304 1.18 2.94
11-12 4.17 1657.325 5.25 2086.56 1.08 1.86
12-13 4.17 1657.325 4.60 1828.224 0.43 1.43
13-14 4.17 1657.325 4.40 1748.736 0.23 1.2
14-15 4.17 1657.325 4.60 1828.224 0.43 0.77
15-16 4.17 1657.325 4.60 1828.224 0.43 0.34
16-17 4.17 1657.325 4.90 1947.456 0.73 -0.39
17-18 4.17 1657.325 4.60 1828.224 0.43 -0.82
18-19 4.17 1657.325 4.70 1867.970 0.53 -1.35
19-20 4.17 1657.325 4.50 1788.48 0.33 -1.68
20-21 4.17 1657.325 4.40 1748.74 0.23 -1.91
21-22 4.17 1657.325 4.20 1669.25 0.03 -1.94
22-23 4.17 1625.325 3.70 1470.53 0.47 -1.47
23-24 4.17 1625.325 2.70 1073.09 1.47 00.00
TOTAL 100 39744 100 39744 10.2 10.2

On aura donc :
P% = 8.26   1.94  10.2

Vmax = P% * Qmax/100 = 10.2 *39744/100 = 4053.888 m3


Vmax= 4053.888 m3
VT = 4053.888+ 120 = 4173.888 m3

Conclusion :

45

Vous aimerez peut-être aussi