Vous êtes sur la page 1sur 23

Mini projet : Climatiseur

Encadré par :
Mr ghazouani kamel
Elaboré par :
Introduction générale
La climatisation est la technique qui consiste à modifier, contrôler et réguler les conditions
climatiques (température, humidité, niveau de poussières, etc.) d’un local pour des raisons de
confort (automobile, bureaux, maisons individuelles) ou pour des raisons techniques
(laboratoires médicaux, locaux de fabrication de composants électroniques, blocs opératoires,
salles informatiques, etc.).
Les paramètres modifiés, contrôlés ou régulés sont :

 le degré de pollution de l'air ambiant (local à traiter) : renouvellement, soit par


extraction forcée de l’air hors du local, soit par introduction forcée d'air neuf (air
extérieur) dans le local, soit par renouvellement partiel de l'air ambiant pollué (ajout d'un
caisson de mélange), ou tout simplement un filtre à poussière.
 la température de l'air : modification en fonction des saisons
(chauffage ou refroidissement),
 le degré d'hygrométrie de l’air traité : humidification ou déshumidification,
 La teneur en poussières de l’air : traitement par filtration de l'air soufflé ou repris,
 Le maintien permanent des conditions intérieures (la régulation).
Certaines des techniques utilisées sont anciennes et d'autres moins (invention
du réfrigérateur au XIXe siècle par exemple) ; les systèmes modernes tendent à les associer
dans un même appareil dit le climatiseur réversible (réfrigération l'été et chauffage l'hiver).

Définition
Un climatiseur est un appareil de climatisation servant à maintenir l'air d'une salle, d'une pièce
ou d'une enceinte fermée dans des conditions de température et d'humidité requise.
En général, climatiseur est le terme associé à un appareil produisant du froid et également du
chaud dans le cas d'un climatiseur réversible.

Page | 1
Principe de fonctionnement
Le principe de fonctionnement d'un climatiseur est expliqué sur le schéma suivant :
Un système de climatisation doit non seulement contrer les charges thermiques et hydriques
d'un local, mais il doit aussi assurer la qualité de l'air par le renouvellement d'air neuf
hygiénique (maintien de la teneur en CO2 et des odeurs à un niveau acceptable défini par les
normes en vigueur), et bien sûr la filtration de l'air soufflé.

 Les charges thermiques sont les apports ou les déperditions de chaleur externes et
internes qui sont exprimés en kilowatts [kW] ;
 Les charges hydriques sont généralement des apports d'humidité internes exprimés
quant à eux en kilowatts [kW] ou en kilogrammes par heure (débit massique).

Figure 1

Page | 2
Définition et principe de fonctionnement d'un système
de climatisation
Définition
Climatiser un local, au sens le plus large et général, consiste à maîtriser de façon volontaire,
les caractéristiques physico-chimiques de l'atmosphère qui y règne afin de rendre celle-ci plus
agréable aux occupants ou plus adaptée aux travaux qui y sont effectués.

Ainsi la climatisation peut consister à réchauffer ou à refroidir l'air, à en augmenter ou


diminuer l'hygrométrie, à le dépoussiérer...

Le but donc d'un système de climatisation est de traiter l'air dans une pièce afin de contrôler
simultanément sa température, son taux d'humidité, sa pureté ainsi que sa distribution
optimale.

Principes de fonctionnement d'un système de climatisation


Principe de base

La climatisation est basée sur le transport de la chaleur 


d'un endroit vers un autre.

Pour cela, que faut-il ?


Un appareil intérieur, un appareil extérieur, un circuit fermé de tuyauteries en cuivre qui relie
les unités intérieures et extérieures entre elles et dans lequel circule le réfrigérant. C'est ce
réfrigérant qui va transporter l'énergie produite d'un local vers un autre local

Fonctionnement en mode froid

La figure 1 donne le fonctionnement en mode froid

Figure 1: Fonctionnement en mode froid

1 Unité intérieure
Un ventilateur souffle l'air intérieur chaud vers un
échangeur de chaleur dans lequel un réfrigérant froid
circule. Le réfrigérant froid absorbe la chaleur de l'air et l'air
ainsi rafraîchit est renvoyé dans le local.

2 Tuyauteries en cuivre
Le réfrigérant transporte la chaleur récupérée via des tuyauteries en cuivre depuis l'unité
intérieure vers l'unité extérieure.

Page | 3
3 Unité extérieure

Par cet apport de chaleur un changement s'opère sur le réfrigérant. D'un état liquide, il se
transforme en état gazeux, comme de l'eau qui se transforme en vapeur lorsqu'elle bout. De la
même façon que la vapeur retrouve sa forme liquide lorsqu'elle refroidit, le réfrigérant
redevient liquide grâce à la chaleur rendue par l'unité extérieure.

4 Réfrigérant
Le réfrigérant liquide retourne vers l'unité intérieure.

5 Unité intérieure
De retour dans l'unité intérieure, le réfrigérant libère la fraîcheur et recommence le circuit en
boucle jusqu'à obtention de la température désirée. 

Etude du circuit frigorifique

Un climatiseur fonctionne de façon similaire qu'un réfrigérateur. Pendant que le réfrigérant


circule à travers le système, il subit un grand nombre de changements d'état. Il y a quatre
processus fondamentaux qui forment le 'cycle frigorifique'

La figure 2 montre le cycle frigorifique.

Figure 2 : Cycle frigorifique

1. La compression

Par l'action du compresseur, la vapeur résultant de l'évaporation est aspirée de l'évaporateur


par la ligne d'aspiration jusqu'à l'entrée du compresseur. Dans le compresseur, la pression et
la température de la vapeur augmentent considérablement grâce à la compression, puis la
vapeur à haute température et à haute pression est rejetée par la ligne de refoulement.

2. La condensation

La vapeur traverse la ligne de refoulement vers le condenseur où elle libère la chaleur vers
l'air extérieur. Dès que la vapeur a relâché sa chaleur additionnelle, sa température s'abaisse
jusqu'à sa nouvelle température de saturation correspondant à sa nouvelle pression.
En libérant sa chaleur, la vapeur se condense entièrement et est ensuite sous-refroidie. Le

Page | 4
liquide sous-refroidi arrive au détendeur et est prêt pour un nouveau cycle

3. La détente

Le cycle de la détente s'opère entre le condenseur et l'évaporateur, en effet le réfrigérant


liquide sort du condenseur à haute pression et haute température, et se dirige vers
l'évaporateur via le détendeur.
La pression du liquide est réduite à la pression d'évaporation quand le liquide traverse le
détendeur, ainsi la température de saturation du réfrigérant entrant dans l'évaporateur sera en
dessous de celle de l'espace à rafraîchir. Une partie du liquide se vaporise dès qu'il traverse le
détendeur dans le but d'abaisser la température du réfrigérant à la température d'évaporation. 

4. L'évaporation

Dans l'évaporateur, le liquide se vaporise à pression et à température constante grâce à la


chaleur latente fournie par l'espace au réfrigérant traversant l'évaporateur.
Tout le réfrigérant est complètement vaporisé dans l'évaporateur, et surchauffé à la fin de
l'évaporateur.
Bien que la température de la vapeur augmente quelque peu à la fin de l'évaporateur à cause
de la surchauffe, la pression reste constante.
Bien que la vapeur absorbe la chaleur de l'air entourant la ligne d'aspiration, augmentant sa
température et diminuant légèrement sa pression à cause des pertes de charges dues au
frottement dans la ligne d'aspiration, ces détails sont négligés lorsqu'on explique le
fonctionnement d'un cycle frigorifique normal.

Page | 5
Les diffèrent types des climatiseurs
On distingue plusieurs types des climatiseurs :
1.Le climatiseur monobloc :
Le climatiseur monobloc est, comme son nom l'indique, constitué d'un seul élément. Le
monobloc est mobile, prévu pour de petites pièces.
Le principe est simple : l'ensemble du circuit frigorifique se trouve dans la même enveloppe et
une gaine évacue la chaleur à l'extérieur. Il aspire l'air de l'intérieur de la pièce pour évacuer
les calories à l'extérieur.
Le monobloc assure le rafraîchissement de la pièce, sa déshumidification et la filtration de
l'air. Il s'installe facilement en plaçant la gaine d'évacuation dans l'entrebâillement d'une
fenêtre ou d'une porte. Il peut climatiser une surface de 10 à 30 m².

Avantages :
Sans eau et quasi-silencieux (le bruit est comparable à celui d'un réfrigérateur).
Peu coûteux.
Confortable en été, ne nécessite aucune installation.

Inconvénients :
Efficacité limitée à de petites pièces.
Il faut disposer d'une fenêtre ou d'une ouverture à proximité de l'appareil.
Bon à savoir : le climatiseur monobloc s'utilise en habitat individuel ou collectif, ou dans des
bureaux indépendants.

Page | 6
2.Le climatiseur split :
Le split est composé de 2 unités, une unité intérieure dans la pièce à climatiser, et une unité
extérieure.
Le climatiseur évacue les calories en les transportant vers l'extérieur par l'intermédiaire du
fluide frigorigène.
Cette technique permet d'éviter le retour des calories par dépression de la pièce, les 2 unités
étant totalement indépendantes.
Il est composé de 2 unités reliées par des tuyauteries de petits diamètres.
L'une est placée dans la pièce à climatiser, l'autre à l'extérieur et les deux sont fixes.
Il peut climatiser une surface de 10 à 30 m².

Avantages :
Performance.
Niveau sonore optimum car le compresseur est placé à l'extérieur.
Installation simple si modèle prêt-à-poser, sinon, nécessité d'intervention d'un frigoriste.

Inconvénients :
Il faut prévoir un trou dans le mur pour passer la gaine d'air chaud.

Utilisation :
Habitat individuel ou collectif.
Bureaux indépendants.
Commerces, boutiques.

Page | 7
Le climatiseur réversible :
Le climatiseur réversible assure le chauffage et la climatisation. Il fonctionne en mode froid
ou chaud.
La fonction chauffage est basée sur le principe de la réversibilité (pompe à chaleur) c'est-à-
dire l'inverse de la production de froid (les calories sont captées à l'extérieur pour être
restituées à l'intérieur).
Le climatiseur split mobile ou fixe peut posséder cette fonction réversible.

Avantages :
Économie d'énergie.
Le climatiseur, à production égale de chaleur, est plus économique qu'un chauffage.
Les économies de chauffage financent donc largement la consommation d'été.
Confort en toute saison (durée d'utilisation prolongée).

Inconvénients :
Les performances de l'appareil sont fonction de la température extérieure.

Utilisation :
Habitat individuel ou collectif.
Bureaux indépendants.
Commerces, boutiques.

Page | 8
L'installation d'un climatiseur

L'installation d'un climatiseur doit être mûrement réfléchie et doit dépendre de plusieurs
facteurs. Si certains appareils sont obligatoirement posés par un professionnel agréé, d'autres
peuvent être faits par vos soins.
Matériel nécessaire :
 Un climatiseur
 Un support
 Un crayon
 Une perceuse
 Un niveau à bulle
 Des chevilles
 Un marteau perforateur équipé d'une scie cloche
 Des tirefonds
 Du mortier ou de l'enduit de rebouchage
Où installer son climatiseur ?
L'installation d'un climatiseur est différente selon l'appareil que vous avez choisi. Mais quel
que soit le modèle, il doit être abrité des rayons du soleil, des sources de chaleur ainsi que des
courants d'air. Nous vous conseillons de poser le climatiseur dans une pièce spacieuse et
surtout d'éviter les endroits où l'air soufflé serait en contact direct avec des personnes, par
exemple devant un lit, un canapé, etc.
Comment installer son climatiseur ?
1. Tout d'abord, positionnez le support du climatiseur sur votre mur et, avec un crayon,
marquez les endroits qu'il faudra percer.
2. Vérifiez la rectitude avec un niveau à bulle.
3. Ceci fait, après avoir vérifié que le mur ne dissimule aucun tuyau ou fil électrique,
percez et insérez des chevilles adaptées à la nature du mur (ciment, brique...), qui doit
être robuste. Fixez le support avec une perceuse.
4. Selon les indications du fabricant, déterminez l'endroit où vous allez percer le trou où
passera la liaison frigorifique.

Page | 9
5. Toujours selon les indications du fabricant, cette fois-ci pour le diamètre du trou,
percez avec un marteau perforateur équipé d'une scie cloche. Arrêtez-vous lorsque
vous sentez que vous arrivez à l'extérieur.
6. Depuis l'extérieur, finissez le perçage, puis, à l'intérieur, placez le climatiseur sur son
support tout en faisant passer le tuyau et le câble d'alimentation dans le trou.
7. Fixez le plus verticalement possible le tuyau d'évacuation au mur extérieur : aidez-
vous d'un niveau à bulle.
8. Fixez le compresseur au sol (tous ne se fixent pas...) avec des tirefonds (cela ressemble
à des grosses vis).
9. Raccordez le tuyau et branchez le câble d'alimentation au compresseur (lisez
attentivement la notice !).
10. Allumez votre climatiseur. S'il fonctionne, rebouchez les trous du mur avec du mortier
ou de l'enduit de rebouchage.

Description générale

Unité intérieure.

Unité extérieure

Ligne de liaison vapeur

Ligne de liaison liquide

Page | 10
Unité intérieure
Un échangeur.
Un ventilateur.

Eventuellement un
détendeur mais le plus
souvent il se trouve sur
l’unité extérieure.

Page | 11
Un bloc de régulation
avec télécommande
infra rouge.

Unité extérieure

Un échangeur

Un ventilateur

Un boîtier électrique

Un compresseur

Un filtre désydrateur

Détendeur capillaire

Page | 12
Vannes de raccordement

Installation d’un climatiseur 


1 Poser le support de fixation au mur

2 Percer le trou de passage des tuyaux

3 Préparer les tuyaux et fixer les raccords

Page | 13
4 Raccorder les câbles d’alimentation à l’unité intérieure

5 Relier les tuyaux de drainage et d'évacuation à l’unité intérieure

Page | 14
6 Unir l’ensemble des tuyaux et câbles à l’aide des bagues

7 Les faire passer dans le trou mural et fixer les raccords aux extrémités

8 Poser le compresseur extérieur au sol

9 Relier les embouts de l’unité extérieure aux raccords des tubes sortant du mur

Page | 15
10 Raccorder électriquement l’unité extérieure

11 Vérifier le bon écoulement de l’eau de condensation

12 Positionner les filtres dans l’unité intérieure

Page | 16
13 Réaliser le remplissage du circuit de climatisation

Le compresseur
Le compresseur est une des pièces maîtresses du circuit. Il
permet de faire circuler le fluide frigorigène en le
comprimant. Le compresseur aspire des vapeurs en basse
pression (BP) et refoule des vapeurs en haute pression
(HP).
Il existe plusieurs types de compresseur, du petit
compresseur domestique comme sur un réfrigérateur de
type hermétique, au plus gros modèle pour les applications
industrielles.

L'évaporateur
L'évaporateur est lui aussi primordial puisque son
rôle est de capter la chaleur du local à refroidir.
L'évaporateur capte cette chaleur en évaporant le
fluide frigorigène qu'il contient. Le fluide arrive à
l'évaporateur sous forme de mélange liquide vapeur,
à basse pression et à basse température, entre 5 et
10 °C de moins que l'air ou le liquide à refroidir. De
cette manière, la chaleur est transférée du médium à
refroidir vers le fluide qui la capte en s'évaporant.
À la sortie de l'évaporateur, le fluide est totalement
sous forme de vapeur avant de se faire aspirer par le
compresseur.

Page | 17
Le condenseur
La chaleur captée par l'évaporateur, aspirée par le compresseur est ensuite envoyée vers le
condenseur.
Son rôle est d'évacuer la chaleur du circuit. Pour cela, le condenseur reçoit du fluide sous
forme de vapeur HP à une température élevée, environ 50 à 70 °C sur les circuits classiques.
La chaleur est transférée du fluide vers le médium de
refroidissement, généralement de l'air ou de l'eau. En
se refroidissant, le fluide va atteindre sa température
de condensation (environ 10 à 15 °C plus chauds que
le médium). En se condensant, le fluide cède sa
chaleur au fur et à mesure qu'il passe de l'état vapeur
à liquide.
À la sortie du condenseur, le fluide est totalement à
l'état de liquide et toujours HP. La température
moyenne est d'environ 35 °C selon le type
d'installation.

Le détendeur
Dernier composant clef du circuit : le détendeur. C'est lui qui permet
au fluide de passer de l'état liquide HP à l'état mélange BP. Cet
abaissement de pression crée une chute de température permettant au
fluide d'être plus froid que le médium dans l'évaporateur.
Plusieurs types de détendeur existent, du plus simple de type
capillaire comme dans un réfrigérateur au plus sophistiqué comme
dans une climatisation avec un détendeur électronique.

Le filtre déshydrateur
Le rôle du filtre déshydrateur est de filtrer le fluide
frigorigène de toute ses impuretés, comme les copeaux de

Page | 18
cuivre, la limaille, les boues et notamment l'humidité du circuit en cas de mauvaise
manipulation. Il se place sur la ligne liquide, entre le condenseur et le détendeur.

La vanne de service
Les vannes de service d'un climatiseur ont pour objectif de
pouvoir stocker le fluide frigorigène dans l'unité extérieure du
climatiseur. Cette opération est utile pour les phases
d'installation, de maintenance ou de démantèlement de
l'appareil. Il s'agit de vannes 2 positions, ouvertes ou fermées.
Dans la réfrigération, ces vannes peuvent avoir 3 positions.
En plus de leur rôle de vanne, elles permettent le
raccordement des flexibles du manifold pour tirer au vide le
circuit, ajouter ou enlever du fluide frigorigène, contrôler les
pressions de fonctionnement.

La vanne d'inversion de cycle


Comme son nom l'indique, la vanne d'inversion de cycle permet de rendre réversible de
circuit. Il y a donc un fonctionnement en mode chaud ou en mode froid. L'inversion de cycle
permet aussi le dégivrage de l'unité extérieure en hiver.
Il s'agit d'une vanne 4 voies qui relie l'aspiration et le refoulement du compresseur aux 2
échangeurs, l'évaporateur et le condenseur. Selon le mode, l'un est à l'unité extérieure tandis
que l'autre à l'unité intérieure.

Page | 19
Pannes fréquentes et réparables par le
consommateur

Cause solution
Le climatiseur ne démarre pas 1- Vérifier le fusible et le disjoncteur
2- Vérifier que le courant arrive bien à la
prise
3- Remplacer les piles de la télécommande
(piles hors d'usage)
4- Vérifier les faux-contacts de la

Page | 20
télécommande
5- Effacer la programmation (horaire
programmé de façon incorrecte)
6- Vérifier le mode de fonctionnement
choisi et la température (la température est
suffisante par rapport à celle programmée)
7- Vérifier le bon branchement du câble de
commande de l'unité extérieure
8- Vérifier que rien n'entrave le
fonctionnement de l'unité extérieure
L'unité ne refroidit pas ou ne réchauffe pas 1- Vérifier le mode de fonctionnement
(programmation incorrecte)
2- Filtre à air obstrué (nettoyer le filtre)
3- Portes ou fenêtres ouvertes
4- Vérifier que rien n'obstrue l'entrée ou la
sortie d'air de l'unité extérieure
La protection thermique du compresseur
s'est peut-être déclenchée
(attendre le refroidissement du compresseur)
De l'eau suinte sous l'unité extérieure 1. Vérifier le bon raccordement de
l'évacuation des condensats
2. Vérifier que l'unité intérieure n'est pas
inclinée (contre-pente)
3. Vérifier que l'évacuation n'est pas
obstruée

Page | 21
Page | 22