Vous êtes sur la page 1sur 9

11/04/2021 DIPÔLES ACTIFS

Retour Suivant
Imprimer

I DIPÔLES ACTIFS :
a ) Définition :
b ) CONVENTION DE REPRESENTATION
c ) Exemples de dipôles actifs :
II DIPÔLES ACTIFS LINEAIRES (ou linearises) :
a ) CARACTERISTIQUES D’UN DIPÔLE ACTIF LINEAIRE
b ) MODELEs électrique EQUIVALENTs D’UN DIPÔLE ACTIF :
c ) EQUIVALENCE ENTRE LES DEUX MODELES :
d ) SOURCES LINEAIRES PARFAITES :
III ASSOCIATION DE DIPÔLES ACTIFS LINEAIRES :
A). ASSOCIATION EN SERIE :
B). ASSOCIATION EN PARALLELE
C) THEOREME DE THEVENIN ET NORTON :
D) DETERMINATION DES ELEMENTS DES MODELES EQUIVALENTS :
IV ORGANIGRAMME POUR CLASSER LES DIPÔLES EN FONCTION DE U=f(I)

sti.ge1.free.fr/COURS/ORT-strasbourg/net/JPP/2001_2004/PH/1PH_03.htm 1/9
11/04/2021 DIPÔLES ACTIFS

sti.ge1.free.fr/COURS/ORT-strasbourg/net/JPP/2001_2004/PH/1PH_03.htm 2/9
11/04/2021 DIPÔLES ACTIFS
THEOREME DE THEVENIN ET NORTON

I DIPÔLES ACTIFS :

A ) DÉFINITION :
Un dipôle actif est un convertisseur d'énergie. Toute l'énergie mise en jeu n'est pas transformée en
chaleur : il y a transformation d'énergie.

Sens 1 : Le dipôle fournit une énergie électrique à une charge : C'est un GENERATEUR .

Sens 2 : Le dipôle reçoit une énergie électrique : C'est un RÉCEPTEUR.

REMARQUE :
Certains dipôles actifs sont réversibles. C'est le cas d'un ACCUMULATEUR

B ) CONVENTION DE REPRESENTATION

Un dipôle peut être représenté en convention générateur (flèche u et i dans le même sens) ou
en convention récepteur (flèche u et i de sens contraire)°

1) Choix d’une convention :


Pour un dipôle actif il est judicieux de choisir la convention de représentation qui correspond au
mode de fonctionnement le plus courant de ce dipôle
Ex. : pour une pile : la convention générateur
Pour un moteur : la convention réception

2) Puissance mise en jeu dans un dipôle actif :

sti.ge1.free.fr/COURS/ORT-strasbourg/net/JPP/2001_2004/PH/1PH_03.htm 3/9
11/04/2021 DIPÔLES ACTIFS

Nature de la convention Puissance fournie Puissance reçue


Générateur + -
Récepteur - +

C ) EXEMPLES DE DIPÔLES ACTIFS :

a) Dipôles actifs autonomes :


Ce sont les piles et les accumulateurs :

REMARQUE :
L’accumulateur est un dipôle actif réversible.

b) Dipôle actif non atonomes :


ex. : la photopile : la puissance transformée vient de l’extérieur.

REMARQUE :
ans l’obscurité (éclairement E = 0 ) l’intensité du courant est nulle.

II DIPÔLES ACTIFS LINEAIRES (OU LINEARISES) :

A ) CARACTERISTIQUES D’UN DIPÔLE ACTIF LINEAIRE

sti.ge1.free.fr/COURS/ORT-strasbourg/net/JPP/2001_2004/PH/1PH_03.htm 4/9
11/04/2021 DIPÔLES ACTIFS

B ) MODELES ÉLECTRIQUE EQUIVALENTS D’UN DIPÔLE ACTIF :

Modèle équivalent de Thévenin (M.E.T) Modèle équivalent de Norton (M.E.N.)


La relation U=U0 –R0I correspond à la loi d’une La relation I=I0 – G0U correspond à la loi d’un nœud.
branche. On peut associer au dipôle actif un modèle électrique
On peut associer au dipôle actif un modèle électrique équivalent parallèle :
équivalent série : c’est le M.E.T. C’est le M.E.N.

I0 est le courant de court-circuit (théorique).


U0 est égal à la tension à vide (Uo)du dipôle actif G0 est la conductance interne du dipôle actif linéaire
R0 est la résistance interne du dipôle actif linéaire

C ) EQUIVALENCE ENTRE LES DEUX MODELES :

Tout dipôle actif linéaire peut être représenté par son modèle de Thévenin et par son modèle de Norton : les deux
modèles sont équivalents

D ) SOURCES LINEAIRES PARFAITES :

sti.ge1.free.fr/COURS/ORT-strasbourg/net/JPP/2001_2004/PH/1PH_03.htm 5/9
11/04/2021 DIPÔLES ACTIFS

REMARQUE :
Ø Une source de tension parfaite ne peut pas avoir de models équivalent parallèle.
Ø Une source de courant parfaite ne peut pas avoir de models équivalent série.

III ASSOCIATION DE DIPÔLES ACTIFS LINEAIRES :


Pourquoi associer des générateurs ? :
Ø Pour augmenter la tension disponible aux bornes des générateurs : association en série.
Ø Pour augmenter l’intensité du courant débité dans la charge : association en parallèle.

A). ASSOCIATION EN SERIE : B). ASSOCIATION EN PARALLELE

Définition : Les dipôles actifs sont en série Définition : Les dipôles actifs sont en parallèle lorsque les
lorsque la borne – de l’un est relie à la bornes de même signe sont reliées entre elles.
borne + du suivant.

sti.ge1.free.fr/COURS/ORT-strasbourg/net/JPP/2001_2004/PH/1PH_03.htm 6/9
11/04/2021 DIPÔLES ACTIFS

LOI DES MAILLES :


U = E1+E2-R1I-R2I
U = E1+E2-(R1+R2)I
U = ES –RSI
Þ ES = E1 + E2
et
RS = R1 + R2

LOI DES NŒUDS :

I = I1 + I2 – (G1 + G2)U
I = IP – GP U

IP = I1 + I2 = +

GP = G1 + G2 = +

LOI D’ASSOCIATION DES GENERATEURS EN SERIE : LOI D’ASSOCIATION DES GENERATEURS EN


La tension à vide aux bornes du groupement est égale à la somme PARALLELE :
des tensions à vide de chaque dipôle : L’intensité du courant de court-circuit théorique du groupement est
ES=E1+E2+E3+….+EN. égale à la somme des intensités du courant de court-circuit théorique
de chaque dipôle :
Ip=I1+I2+I3+….+IM
La résistance interne du groupement est égale à la somme des
résistances internes de chaque dipôle : La conductance interne du groupement est égale à la somme des
RS=R1+R2+R3+….+RN. conductances internes de chaque dipôle :
Gp=G1+G2+G3+….+GM
Dans le cas de N dipôles actifs linéaires identiques en série :
ES=NE et RS=NR. Dans le cas de M dipôles actifs linéaires identiques en parallèle :

Ip=MI et Gp=MG ou

sti.ge1.free.fr/COURS/ORT-strasbourg/net/JPP/2001_2004/PH/1PH_03.htm 7/9
11/04/2021 DIPÔLES ACTIFS
REMARQUE :
On n’associe que des générateurs identiques en parallèle.

C) THEOREME DE THEVENIN ET NORTON :

Tout circuit électrique ne comportant que des dipôles actifs et passifs linéaires peut être remplacé par
un dipôle actif linéaire.
On peut lui donner :
Þ un modèle équivalent série ou de Thévenin (M.E.T.) ;
Þ un modèle équivalent parallèle ou de Norton (M.E.N).

D) DETERMINATION DES ELEMENTS DES MODELES EQUIVALENTS :

1. Tension à vide U0 :

Elle se détermine lorsque l’intensité du courant débité est nulle : I = 0.

2. Courant de court-circuit théorique :

Il se détermine lorsque la tension UAB=0

REMARQUE :
Les valeurs U0 et de I0 peuvent se déterminer.
Þ expérimentalement
Þ graphiquement (fonction affine)
Þ par calcul

3. Résistance équivalente R0 ou conductance équivalente G0 :


Détermination par calcul en rendant le réseau passif c’est-à-dire en éteignant les
générateurs :
Ø On éteint les générateurs de tension en remplaçant la FEM (Force Electro-Motrice) par un court-
circuit.
Ø On éteint les sources de courant en les remplaçant par un circuit ouvert.

Les éléments sont liés par la relation d’ équivalence entre les 2 modèles.

IV ORGANIGRAMME POUR CLASSER LES DIPÔLES EN FONCTION DE


U=F(I)

sti.ge1.free.fr/COURS/ORT-strasbourg/net/JPP/2001_2004/PH/1PH_03.htm 8/9
11/04/2021 DIPÔLES ACTIFS

Retour Suivant
Imprimer

sti.ge1.free.fr/COURS/ORT-strasbourg/net/JPP/2001_2004/PH/1PH_03.htm 9/9