Vous êtes sur la page 1sur 33

Collège Notre-Dame de Jamhour Département des SES

Classe de Term spé SES


Chapitre 1 : Quels sont les sources et les défis de la croissance économique ?
Introduction
Dans ce chapitre, 2 thématiques sont abordées : d’une part « les sources de la croissance économique »
et d’autre part « les défis » de la croissance économique. La croissance économique est recherchée car
elle permet de résoudre les maux d’une économie (chômage, dette, mise en place d’infrastructures…) mais
d’où vient-elle ? Ce chapitre invite tout d’abord à mettre en évidence les origines de la croissance
économique. Dans un second temps, il s’agit de montrer que la croissance économique n’a pas que des
avantages.
Révision :
Exercice 1 : Associez chaque notion à sa définition.
Consommation A • • 1 Effets de l'activité d'un agent économique ayant des nuisances sur
autrui sans compensation monétaire

Travail B • • 2 Ressource rivale et non excluable

Entreprise C • • 3 Facteur de production correspondant à la main-d’œuvre disponible

Externalités négatives D • • 4 Somme des valeurs ajoutées réalisées sur un territoire sur une
période

PIB E • • 5 Augmentation de la production dans un pays sur une année ou plus

Bien commun F • • 6 Facteur de production correspondant aux biens de production


durables

Bien collectif G • • 7 Utilisation de biens et de services, soit pour la transformation d'un


bien, soit pour la satisfaction d'un besoin
Capital H • • 8 Ensembles des règles formelles et informelles qui organisent le
comportement des individus dans la société

Croissance économique I • • 9 Bien non rival et non excluable. Il ne peut être produit
spontanément par le marché
Institution J • • 10 Unité organisationnelle de production de biens et de services

Exercice 2 : Donnez la ou les bonne(s) réponse(s) :

1- Le PIB :
a. est la somme des valeurs ajoutées, de la TVA, des droits et taxes sur les importations.
b. permet de calculer le taux de croissance économique.
c. ne permet pas de mesurer le niveau de vie.

2- Les externalités :
a. sont positives si le bénéfice social est supérieur au bénéfice privé d'une activité.
b. sont distinctes des effets externes.
c. sont négatives si l'action d'un producteur sur un autre agent a des effets négatifs qui ne sont pas intégrés dans son
coût de production privé.

3- L'Etat peut stimuler l'activité économique :


a. en baissant les taux d'intérêt directeur.
b. en menant une politique de relance par l’investissement.
c. en favorisant l'initiative et l'innovation des entrepreneurs.

1
4- Le capital humain :
a. résulte strictement de la formation initiale.
b. est l'ensemble des savoirs et savoir-faire accumulés par les individus au cours de leur parcours.
c. dépend des dépenses de santé et de formation d'une société.

I- Qu’est-ce-que la croissance économique et quelles sont ses sources ?

Objectif principal 1 : Comprendre le processus de croissance économique et les sources de la


croissance : accumulation des facteurs et accroissement de la productivité globale des facteurs ;
comprendre le lien entre le progrès technique et l’accroissement de la productivité globale des facteurs.
A- Croissance économique : définition et mesure :

Activité 1 :
• Objectif : Comprendre le processus de croissance économique et la mesurer.
• Consigne : après avoir visionné la vidéo sur le lien suivant répondez aux questions :
https://www.citeco.fr/la-croissance
1- Qu'est-ce que la valeur ajoutée et comment se calcule-t-elle ?
……………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………

2- Complétez la formule ci-dessous, et expliquez son sens.


PIB=…………………=………………….=…………………….

3- Quelles sont les deux raisons pour lesquelles le PIB peut augmenter ?
……………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………
(Voir fiche-outil 3)

4- Que mesure mal le PIB ?


……………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………

5- Qu'est-ce que la croissance économique ?


……………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………...........…………………………………...
………………………………………………………………………………...........…………………………………...
………………………………………………………………………………...........…………………………………...

Point notion :
Produit intérieur brut (PIB) : Le PIB est un indicateur statistique qui mesure la production réalisée sur un
territoire pendant un an. Mesuré par l’INSEE en France, il se calcule en additionnant toutes les valeurs
ajoutées (marchandes et non marchandes). Cependant, il ne permet pas de rendre compte des inégalités
de revenus ou des effets de la production sur l'environnement.

Croissance économique : c’est l’augmentation sur une assez longue période du PIB c’est-à-dire des
biens et services produits.

2
Mesurer la croissance économique :
Exercice 1 :

1- Expliquez la différence entre le PIB en valeur et en volume.

……………………………………………………………………………………………………………….…………….
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

2- Quel est le taux de croissance nominal et réel en 1950, 1974, 2009 et 2018 ? Montrez que
certaines périodes ont été plus marquées par l’inflation que d’autres.

……………………………………………………………………………………………………………….…………….
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………….…………….
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

Exercice 2 :

3
Source : Comptes nationaux, séries longues, INSEE

Questions :

1- Que signifient les données entourées ? (Voir fiche-outil 1)

……….……………………………………………………………………………………………………………..…….
……….……………………………………………………………………………………………………………..…….
……….……………………………………………………………………………………………………………..……..

2- Que signifie la donnée du taux annuel moyen ou taux de croissance annuel moyen (TCAM) de la
période 1950-1970. Pourquoi la période de 1945 à 1975 est-elle appelée « trente glorieuses » ?

……….……………………………………………………………………………………………………………..……
…….……………………………………………………………………………………………………………..……..

3- Comment a évolué la croissance française depuis la seconde guerre mondiale ?

……….……………………………………………………………………………………………………………..…….
……….……………………………………………………………………………………………………………..……..

Propositions Vrai/Faux Justification/Correction


Le PIB était moins élevé en 2015 qu’en
1950
Le PIB a baissé de 3 points en 2009.
La croissance a augmenté de 9% en
1950.

4
La croissance du PIB a été moins forte
en 2012 qu’en 2011.
La croissance du PIB a baissé de 2
points de % entre 2000 et 2001.

B- Les sources de la croissance économique

a- Les sources directes de la croissance économique :

Activité 2 :

• Objectif : Comprendre les sources directes de la croissance : accumulation des facteurs et


accroissement de la productivité globale des facteurs.
• Consigne : Après avoir visionné la vidéo sur le lien suivant et à partir du document suivant, répondez aux
questions : https://www.youtube.com/watch?v=gJ2fvp7JLvw
Exercice 1 : Transposez un texte sur la croissance en schéma :

« La production (Y) est possible grâce aux facteurs de production : le travail (L) et le capital (K). Si l'on
souhaite augmenter la production pour qu'il y ait de la croissance, il suffit d'augmenter la quantité de
facteurs de production. Pour accroître la quantité de travail, il faut agir sur le nombre d'actifs et/ou sur la
durée du travail. Pour augmenter la quantité de capital, les entreprises doivent réaliser des
investissements. Lorsque la hausse du PIB s'explique par la hausse des facteurs de production, la
croissance est dite "extensive".

Toutefois en 1957, Robert Solow montre que l'utilisation croissante du travail et du capital n'expliquent pas
l'essentiel de la croissance (en France, pendant les Trente Glorieuses, le travail et le capital n'expliquaient
la croissance qu'à hauteur de 50 %). Dans ce cas, il s'agit de croissance intensive : la hausse du PIB est
plus que proportionnelle à la hausse des facteurs de production.
Il existerait donc un 3ème facteur résiduel (r) pour expliquer la croissance. R. Solow identifie ce dernier
comme étant le progrès technique. Il peut provenir de nouvelles méthodes de production plus efficaces
ou d'innovations qui contribuent à la création de produits nouveaux. Mais pour R. Solow, le progrès
technique est exogène*, c’est une "manne tombée du ciel", c'est-à-dire qui ne dépend pas de la décision
des agents économiques. Ce troisième facteur se nomme la productivité globale des facteurs (PGF). Elle
mesure le gain en efficacité dans l'utilisation des ressources d'une économie. »
*Théorie de la croissance économique qui considère que le progrès technique est dû à des facteurs externes à l'activité
économique. Il ne serait donc pas le résultat de décisions d'agents économiques, comme I ’Etat ou les entreprises.

Point-notion : La productivité globale des facteurs (PGF) désigne la productivité totale des facteurs ou le
volume de production rapporté au volume de l'ensemble des facteurs. La PGF est souvent considérée
comme une mesure du progrès technique.

Questions :

1- Quels sont les facteurs de production ? et quelles sont les sources de la croissance
économique ? (vidéo)
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

5
2- A l'aide des mots en gras dans le texte, complétez le schéma de la croissance intensive et
extensive.

Hausse de la quantité de ……

……………….
Facteur …………… Facteur ………………
………………………….
……………………………

……………………………….

……………. …………… ……………


…. ……………. …………………….
………………. …. …………….

……………………………. ………………………………. …………………………….

……………………………….
La production (…..) = f(……., ………., ………..)

3- Pour chaque proposition, précisez si elle permet une croissance intensive ou extensive.
Justifiez.
a- Appel à l’immigration: …………………………………………………………………………………………
b- Achat de nouvelles machines pour l'ouverture d'une nouvelle usine : ………………………………….
…………………………………………………………………………………………………………………..
c- Formation des travailleurs : ………………………………………………………………………………….
d- Recul de l’âge de la retraite : ………………………………………………………………………………...
e- Remplacement des machines à écrire par des ordinateurs :
……………………………………………................................................................................................
f- Mise en place du fordisme : ………………………………………………………………………………….
g- Hausse du taux d’activité des femmes (la part des femmes actives (occupées ou au chômage dans
la population des femmes de plus de 16 ans) ):
……………………………………………………………………………………………………………………

4- Pourquoi le progrès technique est-il « exogène » selon Robert Solow ?


……………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………

6
Doc 1 : Quantité de travail et croissance économique

Questions :
1. La quantité de travail fourni dans une économie dépend-elle uniquement de la croissance de la
population ?

……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

2. Dans certains pays en développement, le taux de croissance de la population dans les années 1970-
1980 était supérieur à 2,9%. Pourtant, ces pays n'ont pas toujours connu une croissance économique.
Pourquoi ?

……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

Doc. 2 : La relation entre l’investissement et la croissance économique

Evolution en %
6.0
4.0
2.0
0.0
2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019
-2.0
-4.0
-6.0
-8.0
-10.0

PIB (euros base 2014) FBCF (euros base 2014)


Source : insee.fr
7
POINT NOTION : Investissement : flux qui vient accroître ou renouveler le stock de capital. La mesure de
l’investissement la plus utilisée est la formation brute de capital fixe (FBCF).
Questions :
1- Rédigez une phrase présentant la signification des données en 2009 et en 2019.
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

2- Existe-t-il un lien entre évolution du PIB et évolution de la FBCF ? Justifiez votre réponse.
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

Doc. 3 : Mesurer les sources de la croissance économique (leur contribution à la croissance


économique)
Variation annuelle du PIB (en %) et contributions à la croissance (en points de %) en 2017
Nouvelle- Etats-Unis Allemagne Corée du Sud France
Zélande
Variation du
2,5 2,2 2,1 3,0 2,2
PIB (en %)
Contributions (en points de %)
Travail 3,2 0,8 0,9 -0,7 0,6
Capital 0,8 0,7 0,4 1,3 0,7
PGF
(……………….) ……… ………. ………. ……… 0,9
Source : Données OCDE, 2019
1- Comment obtient-on la donnée encadrée ?
……………………………………………………………………………………………………………………………..

2- Complétez le texte suivant à l’aide des données du tableau :


En France, en 2017, le PIB a augmenté de ………..% ; cette hausse du PIB s’explique grâce à la
contribution du facteur travail à hauteur de 0,6……………, à la contribution du facteur capital à hauteur de
……………. points de % et à la contribution de la PGF à hauteur de 0,9 points de %.

3- Calculez la contribution de la PGF à la croissance économique pour les 4 pays.


4- Calculez la part en % que représente la contribution de la PGF pour les Etats-Unis.
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

5- Montrez que selon le pays, la croissance économique n’a pas la même origine.
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
8
Doc. 4 : Les liens entre gains de productivité (hausse de la PGF) et croissance

Questions :

1- Distinguez production et productivité.


……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

2- Dans quelles situations une entreprise réalise-t-elle des gains de productivité ?


…………………………………………………………………………………………………………………………….
…………………………………………………………………………………………………………………………….
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

3- Comment expliquer que les gains de productivité favorisent la hausse de la demande globale, donc
la croissance ?
…………………………………………………………………………………………………………………………….
…………………………………………………………………………………………………………………………….
…………………………………………………………………………………………………………………………….
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

9
b- Les sources indirectes de la croissance économique

Activité 3 :

• Objectif : Comprendre le lien entre le progrès technique et l’accroissement de la productivité


globale des facteurs.
• Consigne : après avoir visionné la vidéo sur le lien suivant et lu le document répondez aux
questions : https://www.youtube.com/watch?v=4IGy4FhzIaU

Doc.1 : Le progrès technique accroit la PGF


Que représente ce résidu (qu'est la PGF) ? Il peut tout d'abord être attribué au progrès technique, qui permet
une meilleure combinaison des deux facteurs de production. Il faut comprendre le progrès technique dans
son acceptation la plus large : il s'agit à la fois du progrès des technologies, mais également de l'efficacité
de leur usage et de l'organisation du processus de production. Pour prendre l'exemple des technologies de
l'information, leur utilisation permet dans un premier temps de gagner en productivité en automatisant
certains processus existants, puis en créant de nouveaux produits, et enfin leur plein bénéfice en termes de
productivité vient d'une réorganisation profonde des processus de production et notamment des modes de
management. […] Le secteur producteur de la nouvelle technologie va lui-même connaître des gains rapides
de productivité. Ainsi, les producteurs de puces électroniques, dont la puissance augmente selon une loi
exponentielle, la loi de Moore, ont vu leurs performances augmenter très rapidement dans les années 1970.
Ils ont dès lors contribué significativement à la productivité aux Etats-Unis. Enfin, une nouvelle technologie
va permettre des gains de productivité pour l’ensemble des autres secteurs au travers des effets de réseau
ou d'externalités positives à leur utilisation. L'utilisation d'internet par plusieurs entreprises dans la chaîne de
production permet par exemple une meilleure coordination entre elles.

Antonin Bergeaud, Gilbert Cette, Rémy Lecat, Le Bel avenir de la croissance, Odile Jacob, 2018

Questions :

1- Quelles sont les différentes innovations utilisées dans la « ferme du futur » aux Pays-Bas ?

……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

2- Quels sont les gains apportés par ces innovations pour les agriculteurs ? pour l’économie du pays ?

……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

3- Pourquoi le progrès technique est-il une source d’accroissement de la PGF ? Illustrez avec les
technologies de l’information et de la communication. (doc.1)

……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

10
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

Point notion :
Progrès-technique : ensemble des éléments qui améliorent la combinaison travail-capital, rendant plus
efficace les facteurs de production, sans que leur quantité ait nécessairement augmenté. L’impact est
mesuré par la PGF.

Mais d’où vient le progrès technique ? tombe-t-il du ciel comme l’a annoncé Solow en 1957 ?

Objectif principal 2 : Comprendre que le progrès technique est endogène et qu’il résulte en
particulier de l’innovation.
Activité 4 :

• Objectif : Comprendre que le progrès technique est endogène et qu’il résulte en particulier de
l’innovation.
• Consigne : Travailler le dossier documentaire suivant.

Le progrès technique n’est pas une manne tombée du ciel. Il est endogène à l’activité économique puisqu’il
résulte des décisions d’investissement des agents économiques dans différentes formes de capital : capital
technologique, capital physique, capital humain et capital public.

Question : Quels sont les acteurs responsables du progrès technique ?


11
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

Doc. 1 : De l’invention au progrès technique :

1-
Découverte Invention Innovation

2-

Produit Procédé Organisationnelle Commercialisation

12
3- …………………………………………………………………………………………………………………...........
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

Doc 2 : Identifiez les différentes formes d’innovation

Doc. 3 : Le rôle fondamental des entrepreneurs-innovateurs :


L'innovation est donc au cœur du processus de croissance. Schumpeter distingue cinq types d'innovations
: les produits nouveaux, les procédés, les marchés (débouchés), les sources de matières premières
nouvelles et les changements dans l'organisation des firmes. Le résultat (qui est aussi l'objectif de
l'entreprise qui innove) est d'échapper à la concurrence. L'innovateur se trouve en situation de monopole
sur le marché qu'il a inventé. Il peut ainsi fixer un prix de vente supérieur à son coût marginal (qui serait le
prix en situation de concurrence parfaite), et prélever par ce moyen une rente sur ses clients. Cette rente
sera seulement provisoire : l'innovateur est ensuite objet d'imitation. Des concurrents s'introduisent dans la
voie qu'il a tracée, offrant des biens similaires, l’obligeant à réduire son prix ou à innover encore pour à
nouveau se différencier. La course à la rente est donc le moteur du progrès économique et notamment du
progrès technique.
Dominique Guellec, Pierre Ralle, Les Nouvelles théories de la croissance, @La Découverte, coll. « Repères », 2003.

Exemple : En 2003, Elon Musk a fondé Tesla, un constructeur d'automobiles électriques haut de gamme.
L'entreprise a vendu 370 000 véhicules en 2019 et sa capitalisation boursière dépasse 100 milliards de
dollars, soit davantage que Volkswagen.
1- Comment Schumpeter définit-il I ‘entrepreneur ? Illustrez avec Elon Musk.
13
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

2- Quel est le rôle de la rente de monopole chez Schumpeter? Pourquoi est-elle seulement provisoire?
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

3- Expliquez la phrase soulignée.


……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

Doc. 4 : Le progrès technique permet une croissance autoentretenue


L'économie peut-elle croitre indéfiniment ? A priori, la réponse est simple et claire, elle a l'évidence du bon
sens : non, puisque les ressources matérielles de notre planète sont finies[...] Sauf que cet argument de
bon sens est faux[...] Lorsqu'une ressource se raréfie, son prix augmente, ce qui incite à chercher des
solutions de remplacement et rend certaines alternatives rentables. Par la découverte de nouvelles formes
de production, c'est I ‘innovation qui permet de continuer à croître. Principal moteur de la croissance de
long terme, l'innovation profite dans un premier temps à l'entreprise innovante ; mais tôt ou tard les idées
se diffusent, sont reprises, copiées, adoptées par d'autres entreprises, et profitent à l'ensemble de
l'économie. Le capital humain, constitué de l'ensemble des connaissances, est le facteur clé et, au
contraire des ressources physiques, il n'est limité par aucune barrière matérielle, et peut donc nourrir
indéfiniment un processus de croissance. [...]
Quels sont donc les facteurs qui favorisent l'investissement dans les connaissances ? Avant tout,
naturellement, l'éducation ; mais la santé contribue également à l'accumulation du capital humain ces deux
éléments conditionnent la recherche et l'innovation. En outre, pour qu'une entreprise puisse profiter de ses
efforts de recherche et développement, son activité doit s'inscrire dans un environnement favorable, tant en
termes d'institutions que d'infrastructures physiques et immatérielles.
P-Y. GEOFFARD, « La seule croissance sera celle du capital humain », Libération, 15 octobre 2018.

1- Pourquoi la croissance ne bute-t-elle pas sur les limites des quantités de ressources disponibles ?
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

14
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

2- Pourquoi le progrès technique est-il considéré comme « endogène », c'est-à-dire permettant une
croissance autoentretenue ?
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

3- Complétez le schéma avec les termes appropriés.

4- Comment le progrès technique permet-il une croissance indéfinie ?


……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

Comment entretenir la croissance :


Question :
A partir de la vidéo et des documents 5 et 6 ci-dessous, montrez que le progrès technique est endogène et
que la croissance économique est autoentretenue.
https://www.youtube.com/watch?v=T8iJRh0PHQ0

15
Doc. 5 : L’accumulation du capital sous toutes ses formes est source de progrès technique et de
croissance

Doc. 6 : Croissance endogène : pluralité des capitaux et accumulation autoentretenue

…………………………………………………………………………………………………………………………….
…………………………………………………………………………………………………………………………….
…………………………………………………………………………………………………………………………….
……………………………………………………………………………………………………………………………..
…………………………………………………………………………………………………………………………….
……………………………………………………………………………………………………………………………..
16
Mobilisation de connaissances : A partir d’un exemple montrez que l’accumulation du capital humain est
source de croissance économique.

……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

Objectif principal 3 : Comprendre comment les institutions (notamment les droits de propriété)
influent sur la croissance en affectant l’incitation à investir et innover ; savoir que l’innovation
s’accompagne d’un processus de destruction créatrice.
Activité 5 :

• Objectif : Comprendre comment les institutions (notamment les droits de propriété) influent sur
la croissance en affectant l’incitation à investir et innover.
• Consigne : Travaillez le dossier documentaire suivant.

Point-notion : Les institutions désignent l’ensemble des règles formelles et informelles qui encadrent et
favorisent les relations entre les agents économiques.

En amont de l’accumulation des différentes formes de capital, la qualité des institutions comme le respect
des droits de propriété, joue un rôle déterminant dans la croissance en instaurant une confiance favorable
à l’innovation. En agissant sur les incitations, elles orientent les décisions économiques à l’origine de la
croissance.
Doc. 1 : Institutions et croissance
Une façon pour les décideurs politiques de stimuler la croissance économique consiste à protéger les
droits de propriété et à promouvoir la stabilité politique. [...] Les droits de propriété font référence à la
capacité qu'ont les individus d'exercer une autorité sur les ressources qu'ils possèdent. Une compagnie
minière ne fera pas l'effort d'extraire du fer si elle sait que ce minerai sera volé. Elle ne le fera que si elle
est sûre de pouvoir retirer un bénéfice des ventes de fer à venir. Pour cette raison, les tribunaux jouent un
rôle important dans l'économie : ils garantissent les droits de propriété. Le vol est puni par les tribunaux et
le respect des termes des contrats entre acheteurs et vendeurs est garanti par les tribunaux civils. [...].
Dans de nombreux pays, la justice ne fonctionne pas bien. Les contrats sont difficiles à exécuter et la
fraude reste souvent impunie. Dans des cas extrêmes, non seulement le gouvernement ne réussit pas à
faire respecter les termes des contrats, mais en plus il lui arrive même de les enfreindre. Pour faire vivre
leur entreprise dans certains pays, des entrepreneurs sont parfois obligés de corrompre des membres
influents du gouvernement en place et la corruption constitue une entrave de coordination des mécanismes
de marché. Elle décourage aussi l'épargne nationale et l'investissement en provenance de l'étranger.
Gregory N. MANKIW et Mark P TAYLOR, Principes de l'économie, 4e édition, De Boeck, 2016

17
1- Qu'est-ce qu'un droit de propriété ?
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
………………………………………………..……………………………………………………………………………
………………………………………………..……………………………………………………………………………

2- Quelles sont les institutions nécessaires au respect des droits de propriété ?


…………………………………………………………………………………………………………………………….

3- A quoi correspond la corruption ? Pourquoi la corruption entrave-t-elle la coordination des


mécanismes de marché ?
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

4- Mobilisation de connaissances : À partir de l’exemple du brevet d’invention, montrez le rôle des


institutions dans la croissance économique.
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

18
Point-notion : Un brevet protège une innovation technique, c’est-à-dire un produit ou un procédé qui a
apporté une solution technique à un problème technique donné. Il donne à celui qui le possède un
monopole sur son exploitation économique, sauf s’il vend des autorisations d'utiliser I’ innovation (des
licences) à d'autres agents.
Doc.2 : Etat de droit et PIB/habitant

1- Constatez-vous une corrélation entre le respect de l’Etat de droit et le PIB par habitant ? si oui est-
elle positive ou négative ?
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

2- Comment l’expliquer ?
…………………………………………………………………………………………………………………………….
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

Doc.3 : L’Etat incitateur de la recherche privée en France :


Au moins deux raisons justifient l'intervention de l'Etat en matière de science et de technologie : la
présence d'externalités' et le problème de financement de la recherche. C'est la logique qui sous-tend
l'existence, depuis 1983, du plus important dispositif de soutien public à la recherche privée : le Crédit
d'impôt recherche (CIR, 5,2 milliards d'euros en 2011).
P.Artus, C. Garcia Penalosa, P Mohnen, « Redresser la croissance potentielle de la France », Les notes du conseil
d'analyse économique, n°16, sept. 2014.

1. Conséquence positive ou négative de l'action d'un agent économique ne se traduisant pas par une compensation monétaire.

19
1- Comparez l'effort de recherche et développement de la France à celui des autres pays.
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

2- Pour quelles raisons, I’État doit-il soutenir la recherche privée ?


……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

3- Quelle forme ce soutien prend-il ?


……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

Doc.4 : Les institutions indispensables à la croissance économique:

20
1- Associez les exemples suivants à l’un des 4 types d’institutions :
a. La Banque centrale ………………………………………
b. Les droits d’auteur ……………………………………….
c. L’Autorité de la concurrence ……………………………
d. Le tribunal de commerce ………………………………..
e. La Sécurité sociale ………………………………………
f. La monnaie ……………………………………………….
g. Un brevet ………………………………………………….
h. L’impôt sur les bénéfices ………………………………..
i. L’Institut national de la propriété intellectuelle (INPI) …………………………….
Exercice : Complétez le texte avec les mots suivants : institutions, croissance, corrompues, droits de
propriété, recherches, tribunaux, inciter, brevet, innove, voler, contrefaçon.

Les ……………………….. sont fondamentaux pour favoriser la croissance économique. En effet, sans droit
de propriété, les entreprises ne sont pas incitées à produire puisqu'elles peuvent se faire
«…………………… » leur production. La ………………. , par exemple, est considérée comme une fraude
puisque le droit de propriété est utilisé par quelqu'un qui n'y est pas autorisé. De même, un entrepreneur
qui ………………… peut se faire dérober le résultat de ses ……………………… s’il ne dépose pas un
………………………. pour protéger son innovation. Pour cela, il faut que les pays disposent
d'……………………. solides et non ……………………… (………………………, autorités de la concurrence,
banques centrales...) pour ………………………… à innover et ainsi favoriser l'activité et la
…………………… économique.

Activité 6 :

• Objectif : Savoir que l’innovation s’accompagne d'un processus de destruction créatrice.


• Consigne : Travaillez le doc suivant.

DOC : L’innovation est un processus de destruction créatrice


1-Le passage d'un cycle à l'autre se fait par processus de destruction créatrice, car l’innovation à la source
d'un cycle est nécessairement une innovation de rupture.
La destruction créatrice est, pour Schumpeter, essentielle à la dynamique du capitalisme car elle est le
processus par lequel un nouveau modèle, porté par les innovations, se substitue au précédent. Lors de la
phase de croissance, le système productif entre dans un cycle de création d'activités. Elles sont d'abord
supérieures aux destructions que l'on observe dans les secteurs devenus obsolescents du fait des
innovations. Dans la phase de récession, en revanche, les faillites d'entreprises sont plus nombreuses que
les créations. Des emplois sont ainsi détruits […] Avec l'introduction des innovations, certaines entreprises
(les leaders) bénéficient d'un pouvoir de marché temporaire. Ce pouvoir s'affaiblit au rythme du
durcissement de la concurrence (par l'entrée sur le marché des « Suiveurs »). La destruction créatrice
permet ainsi d'expliquer la transition d'un marché de monopole (le temps que les innovations soient «
Copiées ») à un système concurrentiel. Et inversement, d'un système concurrentiel à une situation de
monopole, par l'apparition d'une nouvelle vague d'innovations. […]. La Ford T, par exemple, est
doublement une innovation parce qu'elle porte deux transformations importantes. Premièrement, elle
transforme en profondeur le statut même de l'automobile qui devient un produit de consommation de
21
masse. Deuxièmement, elle modifie en profondeur les conditions de production par l'introduction du travail
à la chaine […] Une innovation n'arrive jamais seule mais par « grappes ». Que serait en effet l'ordinateur
sans les logiciels, les périphériques ou les usages associés à la numérisation des activités économiques ?
Après une innovation de rupture, d'autres innovations apparaissent, portées par la découverte initiale. Elles
sont elles-mêmes porteuses de bouleversements, de création puis de destruction d'activités, même si ces
bouleversements sont parfois moins visibles.
Marie Coris, « "Destruction créatrice" pour en finir avec les contresens, www.theconversation.com, 12 juin 2019

2 - Les créations l’emportent sur les destructions : l’exemple du commerce en ligne :


On a toujours tendance à surestimer [...] les destructions d'emplois et à sous-estimer les créations
d'emplois, qui sont plus diffuses et se retrouvent à plusieurs niveaux. Premier niveau : dans les entreprises
qui misent sur le commerce en ligne et qui vont embaucher pour développer cette activité ; second niveau :
dans les entreprises situées en amont et en aval du commerce en ligne ; il faut bien des transporteurs pour
livrer rapidement les produits culturels de la plate-forme d’Amazon au client final, des entreprises pour
sécuriser le paiement sur internet, pour gérer la publicité sur Internet, etc. Dernier niveau : lorsqu'Internet
permet de baisser les prix, [...] le gain de pouvoir d'achat va se reporter vers d’autres secteurs qui vont
embaucher pour satisfaire cette demande supplémentaire.
Interview d'Emmanuel Combe, « Destruction créatrice : au-delà de la fin de Virgin où en est la révolution Internet ? »,
Atlantico, 7 janvier 2013.

1- Pourquoi peut-on dire que la destruction créatrice est cyclique ?


……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

2- Illustrez l’apparition par grappes des innovations


……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

3- Expliquez la phrase soulignée.


………………………………………………………………………………………………………………………….
...…..…………………………………………………………………………………………………………………...
…..………..……………………………………………………………………………………………………………
…..……………..………………………………………………………………………………………………………
…...……………………………………………………………………………………………………………………
………..………………………………………………………………………………………………………………..

4- Comment expliquer que le solde de la destruction créatrice soit positif ?


……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

22
5- Illustrez le processus de destruction en montrant quelles sont les activités qui ont été détruites et
celles qui ont été créées par l'innovation de produit qu'est l'appareil photo numérique.
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

Exercice 1 : Complétez le schéma avec les éléments suivants : Alternance de la hausse et de la baisse
de la production et de l’emploi, invention, création, innovation, destruction

Exercice 2 :

II- Quels sont les effets du progrès technique et de la croissance économique ?

A- Le progrès technique et les inégalités de revenu

Objectif principal 4 : Comprendre comment le progrès technique peut engendrer des inégalités de
revenus.
23
Activité 7 :

• Consigne : Répartissez-vous en groupe de 2. Après avoir travaillé les questions du dossier


documentaire vous répondrez sous la forme AEI à la question suivante : montrez que le progrès
technique peut engendrer des inégalités de revenus.

Doc. 1 :

Question : Montrez et expliquez pourquoi certaines PCS sont plus exposées au chômage.
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

Doc. 2 : Les demandes de travail qualifié et non qualifié

[Les ordinateurs] se révèlent extrêmement doués pour effectuer des tâches dites « routinières », faciles à
décomposer [-]. Cela permis aux ordinateurs de remplacer le travail humain élémentaire et répétitif qui
caractérisait de nombreux emplois intermédiaires. [-] Les ordinateurs ne peuvent cependant pas tout faire
(du moins pour l’instant). Ils ont des capacités limitées à mener à bien les tâches qu'il est difficile de
décomposer en actions élémentaires. On distingue deux grandes catégories de tâches. Tout d'abord,
celles dites « manuelles non routinières » qui consistent à répéter des actions manuelles, éventuellement
simples, mais dans des contextes qui réclament de la flexibilité, des capacités de reconnaissance visuelle
ou des interactions interpersonnelles que les ordinateurs sont encore impuissants à effectuer. De telles
tâches sont fréquentes dans le secteur des services non qualifiés : c'est par exemple le cas d'un serveur
dans la restauration, d'un employé d'une entreprise de nettoyage ou d'aides-soignants. Ces emplois
manuels ne requièrent pas un niveau élevé d'études et ils sont faiblement rémunérés. [-] Les ordinateurs
sont encore impuissants à accomplir un second type de tâches, celles qui mobilisent des capacités
cognitives avancées et qui consistent à résoudre des problèmes complexes en faisant preuve de créativité.
[-] Ces taches ne peuvent donc pas être facilement programmées sur des ordinateurs. Elles caractérisent
les emplois qui requièrent de l’intuition, de la persuasion, de la capacité analytique et un haut niveau
d'expertise.
Gregory Verdugo, Les nouvelles inégalités du travail pourquoi l'emploi se polarise, Presses de Sciences Po, 2017

Questions :

1- Quels sont les emplois menacés par le progrès technique ?


24
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

2- Quels sont les « deux grandes catégories de tâches » moins menacées par le progrès technique ?
Proposez des exemples pour chacune d’elles.
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

3- Par quel mécanisme le progrès technique affecte-t-il l’emploi ?


…………………………………………………………………………………………………………………………….
…………………………………………………………………………………………………………………………….
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

Doc.3 : Le progrès technique polarise le marché du travail :

Question : à partir du document complétez le schéma en précisant si l’évolution correspond à une hausse
ou une baisse et illustrez les différents emplois :

25
Progrès technique

…………… de la demande …………… de la demande de …………. de la demande de


de travail hautement qualifié travail moyennement ou travail faiblement qualifié mais
ex : ………………………... faiblement qualifié et routinier non routinier ex : ……………..
……………………………… ex : ……………………………. …………………………………
de 2 pts de % ………………… de 3 pts de % ……………….de 1,5 pts de %

…………….. des ……………. des salaires des Création d’emplois


salaires des travailleurs travailleurs moyennement ou faiblement qualifiés mais
hautement qualifiés faiblement qualifiés et non routiniers, souvent
routiniers précaires et à salaire
moyen faible

…………….des inégalités de revenu

B- Les limites écologiques de la croissance.

Objectif principal 5 : Comprendre qu’une croissance économique soutenable se heurte à des


limites écologiques (notamment l’épuisement des ressources, la pollution et le réchauffement
climatique) et que l’innovation peut aider à reculer ces limites.
Activité 8 :

• Objectif : Comprendre qu’une croissance économique soutenable se heurte à des limites


écologiques (notamment l’épuisement des ressources, la pollution et le réchauffement
climatique).
• Consigne : A partir des documents suivants expliquez les limites écologiques de la croissance
économique. Diviser la classe en 3 groupes. Chaque groupe d’élèves doit travailler une limite,
rédiger un argument qui répond à l’objectif et le présenter à la classe.

Sujet de raisonnement :
Expliquer les limites écologiques de la croissance économique

Doc. 1 : L’épuisement des ressources naturelles

26
Point-notion :
Bien commun : Un bien commun est
un bien rival (l'utilisation de ce bien par
un agent économique réduit la
disponibilité pour autrui) et non
excluable (il n'est pas possible
d'empêcher les agents économiques
d'utiliser le bien). Les biens communs
sont sujets à la surexploitation : la
tragédie des communs.

Questions :
1- À l'aide de l'encadré, montrez que le sable est un bien commun.
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

2- Comment expliquer l'augmentation de la demande mondiale de sable ?


……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

3- En mobilisant le concept de bien commun, expliquez pourquoi le sable marin est-il surexploité (la
tragédie des communs) ? Quelles sont les conséquences environnementales de l'exploitation du
sable marin ?
…………………………………………………………………………………………………………………………..…
…………………………………………………………………………………………………………………………..…
…………………………………………………………………………………………………………………………..…
……………………………………………………………………………………………………………………………..

27
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

4- Pourquoi la croissance économique réduit-elle les réserves de sources d’énergie ?


……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

Doc. 2 : Pollution et croissance : l’exemple de la Chine


Structurellement, l'économie chinoise est fondée sur des activités polluantes, aussi bien du point de vue de
la production que de celui de la consommation, et la croissance accélère les dommages. [...] La question
environnementale n'a eu pendant longtemps qu'une importance secondaire par rapport à la baisse de la
grande pauvreté, à l'augmentation des revenus ou à l'industrialisation. Pourtant, le modèle de croissance
prévalant lors de la période d'économie planifiée était fondé sur le développement de l'industrie lourde et
une forte consommation de charbon. C’était donc un modèle coûteux en termes environnementaux. Cette
situation se poursuit et explique en partie les problèmes actuels. La Chine est le premier consommateur
d'énergie du monde, le premier émetteur de dioxyde de carbone et aussi l'un des pays les plus exposés au
réchauffement climatique. La Banque mondiale a estimé que le coût des dégradations environnementales
liées à la croissance avait représenté 10% du PIB entre 2000 et 2010. Le niveau de pollution est bien au-
delà des limites préconisées par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ; en 2013, 99,6 % de la
population est exposée à la pollution de l'air, en 2008, moins de 1 % des cinq cents grandes villes
chinoises ont une qualité de l'air correspondant aux recommandations : sept villes chinoises figurent parmi
les dix villes les plus polluées du monde. [..] Les coûts sont élevés en termes de santé. Les provinces où la
consommation de charbon est forte connaissent une surmortalité en raison d'accidents cardio-respiratoires,
et les habitants peuvent perdre jusqu'à cinq ans d'espérance de vie. [...] Hormis ces coûts humains, la
pollution entraîne de forts coûts économiques. [...] Le calcul d'un indice de vulnérabilité au changement
climatique classe la Chine parmi les pays à haut risque.
Mary-Françoise Renard, L'économie de la Chine, La Découverte, 2018.

A savoir : Dès 1972, le rapport Meadows, Halte à la croissance, met en évidence le risque d'épuisement
des ressources naturelles et alerte sur les conséquences économiques de la pollution, deux problèmes
engendrés par la croissance économique des Trente Glorieuses. Il a été réédité en 2012, avec des
conclusions similaires
Questions :
1- Recensez dans le texte ce qui montre le problème de pollution en Chine
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

2- Pourquoi le modèle de croissance chinois a-t-il conduit à cette dégradation de I’environnement ?


……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

28
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

3- Quels sont les coûts économiques engendrés par la pollution ?


……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

4- En mobilisant le concept d’externalité négative, expliquez pourquoi la pollution sera surproduite ?


……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

Doc. 3 : Emissions de CO2 et réchauffement climatique

Depuis le XIXe siècle, les révolutions industrielles


successives se sont traduites par une
consommation croissante d'énergies fossiles
(charbon, pétrole, gaz) à l'origine d'une forte
augmentation de la concentration de gaz à effet de
serre (GES) dans l'atmosphère. Le Groupe
d'Experts Intergouvernemental sur l'Évolution du
Climat (GIEC) estime que le réchauffement
climatique est la conséquence des émissions
humaines de GES. 80% des émissions de GES
sont des émissions de CO2.

Questions :
1- Quelle corrélation constatez-vous entre l'évolution de la concentration atmosphérique de CO2, et
l'évolution de la température mondiale ?
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

2- Comment expliquer l'évolution de la concentration atmosphérique de CO2, entre 1850 et 2010 ?


……………………………………………………………………………………………………………………………..

3- Montrez que la croissance économique est à l’origine du réchauffement climatique selon les experts
du GIEC.
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
29
Activité 9 :

• Ojectif : Comprendre ce qu’est une croissance économique soutenable et que l’innovation peut
aider à reculer les limites auxquelles elle fait face.
• Consigne : Travaillez les documents suivants.

Doc. 1 : Qu’est-ce qu’une croissance soutenable ?

Questions :

1- Quels sont les différents types de capital nécessaires à la croissance économique ?


……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

2- Quelles sont les caractéristiques du capital naturel ?


……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

3- A quelles conditions parle-t-on d’une soutenabilité faible ?


……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

4- Comment l’innovation peut-elle permettre de compenser la diminution du capital naturel ?


……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

30
Doc. 2 : L’innovation permet de faire face à l’épuisement des ressources naturelles

Questions :

1- Pourquoi les craintes, exprimées dans les années 1970, d'une croissance qui bute sur l'épuisement
du pétrole n'ont-elles pas été vérifiées ?
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

2- Pourquoi la hausse du prix du pétrole incite-t-elle les constructeurs automobiles à faire de la


recherche pour proposer des motorisations plus sobres ?
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

3- Pourquoi la hausse du prix du pétrole incite-t-elle les firmes à proposer et à améliorer des énergies
alternatives. Illustrez avec l'exemple de l'énergie renouvelable qu'est l'énergie solaire.
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

31
Doc.3 : Les innovations vertes

Questions :
1- Parmi ces innovations trouvez une innovation de produit et une innovation de procédé.
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

2- Parmi ces innovations, lesquelles concernent les consommateurs, lesquelles concernent les
producteurs ?
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

3- Parmi ces innovations, lesquelles concernent la préservation des ressources naturelles, lesquelles
concernent la réduction de déchets et de pollution ?
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

4- A partir d’une de ces innovations, montrez qu’à l’intérêt environnemental s'ajoute un intérêt
économique.
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

32
Doc. 4 : Des innovations toujours vertes ?
De nombreuses études ont calculé les rejets de gaz carbonique des véhicules électriques, de la mine à la
décharge. Elles aboutissent à des résultats contrastés. Ainsi, un rapport de l'Agence de l'environnement et
de la maîtrise de l'énergie (Ademe) publié en 2016 [...] juge [...] que les « impacts négatifs sur
l’environnement, majoritairement durant la phase de fabrication », sont « du même ordre de grandeur pour
un véhicule électrique que pour un véhicule thermique. Dans une étude publiée en 2017, (des experts] [..]
concluent, quant à eux, à une réduction de 55 % des émissions de gaz à effet de serre dans l'ensemble de
l'Europe et de 80 % en France par rapport à un véhicule diesel. [...] La voiture électrique peut-elle dès lors
être présentée comme une solution durable ? Les progrès techniques devraient rendre ces véhicules
toujours plus efficaces, et les bouquets énergétiques évolueront vers davantage d'énergies renouvelables.
On peut néanmoins s'inquiéter d'un effet rebond difficilement quantifiable : les économies d'énergie
engendrées pourraient être neutralisées par une plus grande utilisation. L'institut d'études Bernstein a
calculé que le nombre de voitures en circulation dans le monde devrait être multiplié par deux à l'horizon
2040.
Guillaume Pitron, « Le bilan litigieux des véhicules électriques », Le Monde diplomatique, 2018.

L'effet rebond a été décrit par Stanley Jevons en 1865. Il part du constat que les améliorations
technologiques permettent de diminuer la consommation de charbon par hauts fourneaux, mais que la
multiplication de leur nombre conduit à augmenter la consommation globale de houille. Une innovation qui
permet d'économiser une ressource peut donc in fine conduire à son épuisement plus rapide.
Questions :

1- Montrez que l'impact des voitures électriques sur l'environnement est ambigu.
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

2- Pourquoi l'effet rebond limite-t-il l'effet de l'innovation sur la préservation de l'environnement ?


……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

3- Reliez le texte aux notions de soutenabilité forte et faible.


……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………..

Faire le point : Vrai ou faux ?


a- La croissance économique peut s'accompagner d'une baisse de la dégradation environnementale.
b- La soutenabilité forte postule une substituabilité forte entre les capitaux.
c- La notion de développement durable suppose que l'activité économique doit être réduite.
d- L'effet rebond prévoit un épuisement plus rapide de la ressource suite à l'innovation.
33