Vous êtes sur la page 1sur 3

Bismillah el rahman el rahim

A sallat ou salam hala sidna muhammad el rassoul Allah

Bismillah na bda kouli bi kalimate

« Ya ahbabe el rassoul Allah » c’est comme cela que s'adresser à nous cheikhna ou habibouna
cheikh sidi mohammed el mokhtar aziz walli Allah.
C’est pourquoi j'ai choisi le début de ce discours, de ce darss mais surtout cet hommage envers
cheikh sidi mohammed el mokhtar.
Habibna débutait toujours ces dourouss en nous désignant ainsi.
Est-ce que nous méritions une telle importance, un tel rang, je ne sais pas.
A chacun de trouver un sens à cela mais ce n'était certainement pas un hazard pour qu'il puisse nous
nommer de la sorte.
Ça c’était juste une des multiples facettes de sidna Cheikh (qualités, valeurs).
Il était toujours dans un rôle de continuité du message de l'islam, dans un héritage de la tradition de
saïdina muhammad el rassoul Allah et de sa pratique.
Il exerçait cela dans le soufisme en tant que guide/maître spirituel (cheikh).
Est-ce que nous le connaissions réellement, j'espère un peu, dans tous les cas, il a laissé une trace
indélébile dans nos cœurs et dans nos vies, de même que cheikh sidi mohammed ali, l’héritier de la
tarika derkaouiya chadiriya, que cheikh sidi mohammed el mokhtar a désigné de son vivant « en
preuve la wassiya ».
Comprendra qui voudra, ou qui pourra et qu'Allah nous ouvre nos yeux (cœurs) afin que nous
puissions nous comporter correctement et de se proclamer fakir de la tarika derkaouiya lhabriya,
d'une façon digne et rigoureuse dans la pratique de l'islam et sa tradition, ainsi nous ne
déshonnererons pas la mémoire de sidna cheikh qui nous a guider et appris à élever notre âme dans
la pure tradition de saïdina muhammad el rassoul Allah.
Afin d'enlever tout doute, nous revenons à certaines paroles divines :
Allah azzawajel a dit :
Allah élèvera en degré ceux d'entre nous qui auront crus et reçus le savoir.
Allah est parfaitement connaisseur de ce que vous faites (S58.V11)
Le prophète (SWS) a dit :
Celui qui prend en chemin à la recherche de la science, Allah lui facilitera une voie
vers le paradis, les anges abaissent leurs ailes (par humilité) devant le chercheur de
science en signe de satisfaction de ceux qu'il a fait.
Tous les habitants des cieux et de la terre prient pour l'absolution totale des péchers
du chercheur de science.
La prévalence du savant sur le devoir est égale à la supériorité de la lune par rapport
aux autres étoiles.
Les savants sur les héritiers des prophètes, or les prophètes n'ont laissé en héritage ni
dinar, ni dirham, mais ils laissent la science.
Celui qui la recueille a recueilli une part énorme (rapporté par Abou Daoud).
Pour poursuivre, j'aimerais revenir sur la vision de certains fokaras et certaines fkarettes envers
cheikh sidi mohammed el mokhtar. Cela complètera et donnera un échantillon sur la façon de voir
des uns et des autres sur sidna cheikh mohammed el mokhtar.
On voyait sidna cheikh mohammed el mokhtar vêtu d'une jalaba blanche et d'un turban blanc, sa
barbe blanche, ces yeux de visionnaire et longues mains, les gestes alourdis par les flux de sa
baraka. Il exaltait quelque chose de pur, des temps de sidna ibrahim el khalil. Il parlait d'une voix
douce en laissant tomber ces paroles de lumières.
D'une intelligence trop consciente d'elle-même pour se disperser.
Ces yeux de lanterne qui illuminent le jour et la nuit, un homme plein de bonté, un homme
universel.
Une impression d'irréalité se dégage de sa personne.
Son âme était plongée dans les inépuisables mystères des noms divins.
On l'entourait de la vénération que l'on devait au sain et au pôle (kotb).
Tel fût l'homme sidna cheikh Sidi mohammed mokhtar el walli Allah.
Il était amour, pardon, solide et ferme face à l'injustice.
Comme le rappelait un fakir le jour de sa mort, « skani bnadrat hynek sidi ya kalbak khariss abreuve
moi avec la vue de tes yeux sidi parce que ton cœur est abouti, skani bnadrat hynek sidi ya wadhal
malih, skani bnadrat hynek sidi ya malh el hynin, skani bnadrat hynek sidi ya norr el anouar, ya norr
el anouar ».
Cheikh était plein de bonté universelle donnant importance à chaque personne qu'il rencontré.
À sa venue le temps s'arrêter avec sa baraka.
Jusqu'à son dernier souffle, il nous convie à évoquer et invoquer les noms suprêmes d'Allah
Jamais au grand jamais j’ai rencontré un tel savant avec autant d’humilité
Ces discours étaient clairs et limpides.
Sidna nous a preparer à sa continuité avc sidna ali, il l'a préparé (en lui inculquant une école
coranique et des années de majaliss avec les fokoras)
Il nous a préparé à son départ mais nous avons refusez de le voir.
Je vais vous compter une anecdote sur l'un des derniers audios entre moi-même et cheikh sidi
mohammed el mokhtar, sidna cheikh m'avait convié à apprendre une nouvelle kaseda.
Je lui ai demandé de m'indiquer plusieurs refrain (jalala) qui pourrait aller avec.
Il m'en a donné plusieurs puis il s'est égaré dans l'une d'entre elle en se rappelant qu'un fakir sidi ali
ben charef l'a ramené tout le temps mais avec un autre complet (beat) d'une autre kaseda (*).
Sidna nous a appris à vivre avec lui mais pas sans lui mais celui qu'il l'aime en cheikh sidi Ali
Comment peut-on l’oublier, il vit toujours à travers nous, dans nos choix, nos vies et dans nos
héritiers.
Hakada (comme ça), nous t'avons aimé, nous t'aimons et nous ne t'oublierons jusqu'à notre
rencontre chez Allah.
Je témoigne et j'atteste mon allégeance envers cheikhna sidi mohammed ali
Pour clôturer, j’aimerais remercier particulièrement les fokoras et fkarettes qui nous on aider à
préparer le rassemblement pour mawlid el nabawi et d'exprimer notre joie d'accueillir les fokoras de
mkadem sidi zinehabidine, mkadem sidi icham, mkadem sidi mohammed el majdoub, sadate du
nord, de strasbourg, notre jamh et hbabna
C'est inshaa'Allah le début d'un grand majahm de la tarika derkaouiya el habriya de france
marhababikoum ou mabrouk hlina wa halaykoum ziet a nabi
Sidna cheikh sidi mohammed mokhtar, Allah y gaded ahlih al rahamate
Allah y charbo min a howd tah saïdina el rassoul Allah
Allah y rahakna mouslimine
Sadatna li ahlmouna an dakro, Allah y raham el walidine ou Allah y chafi el marda, Allah y hfad el
jahm diana, Allah y hfad douria diana
El fkarettes di sakro allah y hafdem ma sah da nar
Allah y jmahna ou y tawina
Allah y ziyan koloubna
Cheikhna sidi mohammed ali aziz walli Allah
Allah y hafdo
Allah y jiblo hilm hala hilm
Allah y najih ma wled al haram
Allah y nasro
Allah y kowih
Allah y rnihe
Allah y kowi mahaba binatna
Allah y jiblo ma y tmana
Allah y kbalna
Soubhana rabeka
*
 tilkal woujouhoulati kadkountou ahrifouha
 bil amsikalouhouna ou lyouwma kad rahalou

 akhin sahwa la tafdah waha tibnoun a an tajlah


 wa samih man assa awa koul hassa raboul wa raysamhe
 wa indakat bik a dounia tafakarfi alam nachrahe
 wa salmoula tatay siran lahal allah a an yaftahe
 wa tabih khaïra mabhoutine wa loutbi lbab ila tablahe
 wa dahma kad hawaye tawa koud hawal moukhtarida aslahe
 wala torkan ila haklike fa haklou lmoustafa orjahe
 wala tahfid hala ahadine fadoul ahka dima aflahe
 wa bihdoune ya kabir houkba fa nihmal bayhou wal morbahe
 wa datal bayni asliha yana lal fowzi man aslahe
 wasalle hala habibi tafouzou wa dawmam bi salami ifsdahe
 wasalle hala habibi tafouzou wa dawmam bi salami ifsdahe

Vous aimerez peut-être aussi