Vous êtes sur la page 1sur 22

Cours 6

Logique séquentielle (2)

ELP 304 : Electronique Numérique


Bascules étudiées au cours 5

R Q D Q D Q

S Q* E Q* CK Q*

Bascule RS Bascule D latch Bascule D flip-flop


ou à verrouillage ou à
asynchrone déclenchement
synchronisation sur fronts
sur niveau
synchronisation
sur fronts

2 Département Electronique
Qu'est-ce qu'un registre ?

„ Ensemble de bascules permettant


• de stocker une information sous forme de mots
binaires de n bits
• et, pour certains types de registres, d'effectuer des
translations ou décalages sur ces mots,

„ Les registres de mémorisation


• stockage

„ Les registres à décalage


• stockage et décalage

3 Département Electronique
Le registre de mémorisation ou registre
tampon

E1 E2 En-1 En

D Q D Q D Q D Q
bascule bascule bascule bascule
1 2 n-1 n
CK CK CK CK

Q1 Q2 Qn-1 Qn

Réalisation avec des bascules D latches ou D flip-flops

4 Département Electronique
Les registres à décalage (I)
„ Les bascules sont interconnectées
=> Utilisation exclusive de flip-flops (cf. PC 6-7)
„ Fonction décalage à droite

E D Q D Q D Q D Q D Q
bascule bascule bascule bascule bascule
1 i-1 i i+1 n
CK CK CK CK CK

Di = Qi −1

=> E sur Qn après n fronts actifs de H

5 Département Electronique
Les registres à décalage (II)

„ Fonction décalage à gauche


E

D Q Q1 D Q D Q D Q D Q
bascule bascule bascule bascule bascule
1 i-1 i i+1 n
CK CK CK CK CK

Di = Qi +1

=> E sur Q1 après n fronts actifs de H

6 Département Electronique
Les registres à décalage (III)
„ Fonction de chargement parallèle

EP1 EP2 EP3 EP4


LOAD LOAD LOAD LOAD

1 1 1 1
ES 0 D Q 0 D Q 0 D Q 0 D Q
bascule bascule bascule bascule
1 2 3 4
CK CK CK CK

• LOAD = 1 , (EP1, ... , EPn) est chargé dans le registre


• LOAD = 0, mode décalage

7 Département Electronique
Les registres à décalage (IV)
„ Initialisation du registre
1
1

CL* CL* CL* CL*


E D Q D Q D Q D Q
registre
bascule bascule bascule bascule
1 2 3 4 initialisé à
CK CK CK CK
0101
si INIT = 0
PR* PR* PR* PR*
H
1 1
INIT

• Rappel : entrées prioritaires asynchrones des bascules


ƒ CLEAR ou RESET : Q est forcé à 0
ƒ SET ou PRESET : Q est forcé à 1

• La commande d'initialisation ne doit pas être activée


pendant le fonctionnement normal (synchrone) du circuit
8 Département Electronique
Le registre "universel"
„ Dans les catalogues de circuits standard : registres multi-fonctions
E1 E2 En-1 En } entrées parallèles
ESD ESG
entrée série droite entrée série gauche

MODE
SENS REGISTRE UNIVERSEL

H
INIT
SSG SSD
sortie série gauche sortie série droite
Q1 Q2 Qn-1 Qn } sorties parallèles
• chargement série ou parallèle (MODE, ESD, ESG, Ei)
• décalage à droite et à gauche (SENS)
• lecture série ou parallèle (SSD, SSG, ou Qi)
• initialisation (INIT)
9 Département Electronique
Le registre "universel" : structure
„ Exemple de réalisation de la cellule de base d'un registre
universel
Ei

(Q n+1 = ESG)
0
Q i +1 0 D Q Qi
1
bascule
Q i -1 1
i
(Q 0 = ESD) CK
MODE
SENS

H
INIT
• MODE = 0, chargement parallèle
• MODE = 1, décalage
ƒ SENS = 1, décalage droite
ƒ SENS = 0, décalage gauche

10 Département Electronique
Les registres : applications (I)
„ Mémorisation temporaire d'une information
„ Conversion parallèle-série de mots binaires
• chargement parallèle puis décalage
E1 E2 En-1 En

H S

n=4
H f
Ei Xi Yi Zi
(i =1, 2, 3, 4) f/4
S X2 X1 Y4 Y3 Y2 Y1 Z4 f

MODE

11 Département Electronique
Les registres : applications (II)
„ Conversion série-parallèle d'un train binaire
• mode décalage et récupération des mots binaires sur Q1 ... Qn
E
H

n=4 Q1 Q2 Qn-1 Qn

H f
E X3 X4 Y1 Y2 Y3 Y4 Z1 f
Q1 X2 X3 X4 Y1 Y2 Y3 Y4
Q2 X1 X2 X3 X4 Y1 Y2 Y3
Q3 W4 X1 X2 X3 X4 Y1 Y2
Q4 W3 W4 X1 X2 X3 X4 Y1 f/4

X Y
12 Département Electronique
Les registres : applications (III)
„ Ligne à retard numérique
• permet de retarder un train binaire de n périodes
d'horloge
E S
H

„ Division et multiplication par 2n


• décalage à droite de n bits : division par 2n
0 1 0 1 1 0 → 22 : état initial

Ì Ì Ì Ì Ì

0→ 0 0 1 0 1 1 → 11 : après 1 front actif de H

Ì Ì Ì Ì Ì

0→ 0 0 0 1 0 1 → 5 : après 2 fronts actifs de H

13 Département Electronique
Les registres : applications (IV)

• décalage à gauche de n bits : multiplication par 2n

0 0 0 1 1 1 → 7 : état initial

Ë Ë Ë Ë Ë Ë

0 0 1 1 1 0 ←0 → 14 : après 1 front actif de H

Ë Ë Ë Ë Ë Ë

0 1 1 1 0 0 ←0 → 28 : après 2 fronts actifs de H

14 Département Electronique
Les registres : applications (V)
„ Réalisation de générateurs de séquences pseudo-aléatoires
• registre à décalage + OU exclusifs

h1 h2 h3 hn-1 hn

D Q D Q D Q D Q D Q

CK CK CK CK CK
ck

Polynôme générateur
P ( X ) = 1 + h1 X + h2 X 2 +L+ hn − 1 X n − 1 + hn X n , hi ∈{0;1}

15 Département Electronique
Les registres : applications (VI)
• Exemple de générateur pseudo-aléatoire

D Q D Q D Q D Q
P( X ) = 1 + X + X 4
CK CK CK CK
ck

Q1 Q2 Q3 Q4

1111 1010 1001 1000


0111 1101 0100 1100
1011 0110 0010 1110
0101 0011 0001 1111 ...

16 Département Electronique
Les compteurs
„ Définition
• Un compteur est un circuit dont la valeur des sorties est
directement liée au nombre d'impulsions appliquées sur
son entrée d'horloge
• Le plus souvent, énumération du code binaire naturel

„ Deux catégories de compteurs


• compteurs asynchrones
• compteurs synchrones

„ Un système séquentiel est synchrone (sur fronts) <=> les


changements d'état du système (hors initialisation) sont
conditionnés par les fronts actifs du signal d'horloge
• Exemple : les registres sont des circuits synchrones

„ Sinon, il est asynchrone

17 Département Electronique
Le diviseur (de fréquence) par 2
„ C'est le compteur le plus simple : comptage binaire modulo 2

D Q Q

H CK Q*

H f
D=Q f/2
Q f/2


contrainte : t p (CK → Q ) > t hold(toujours vérifié)

18 Département Electronique
Compteurs asynchrones modulo 2n
„ Compteur asynchrone modulo 8
Q1 Q2 Q3

D Q D Q D Q

H CK Q* CK Q* CK Q*

H
LSB
Q1
Q2
MSB
Q3
(Q3 Q2 Q1) 000 001 010 011 100 101 110 111 000 001
19 Département Electronique
Décompteurs asynchrones modulo 2n
„ Décompteur asynchrone modulo 8
Q1 Q2 Q3

D Q D Q D Q

H CKQ* CK Q* CK Q*

H
LSB Q1
Q2
MSB Q3
(Q3 Q2 Q1) 000 111 110 101 100 011 010 001 000 111
20 Département Electronique
Analyse temporelle des sorties d'un compteur /
décompteur asynchrone
„ Cumul des temps de propagation des bascules

H
Passage de l'état 011 à 100
t p ( CK → Q) basc1 du compteur modulo 8
Q1

Q2 t p ( CK → Q ∗ ) basc1 + t p ( CK → Q) basc2

Q3 t p ( CK → Q∗ ) basc1 + t p ( CK → Q∗ ) basc2
+ t p ( CK → Q) basc3
010

000

011 100
t ptotal α n
‹ les compteurs de grande taille sont lents
‹ états transitoires parasites

21 Département Electronique
Bilan sur l'utilisation des compteurs
asynchrones

„ Intérêt principal
• leur simplicité

„ Leurs (nombreux) inconvénients


• vitesse de fonctionnement limitée pour les compteurs de
grande taille
• présence d'états transitoires indésirables sur les sorties
après chaque front de l'horloge
• pas de méthode fiable pour réaliser des cycles incomplets
( ≠ 2 n ) ou d’autres énumérations que le code binaire
naturel

22 Département Electronique

Vous aimerez peut-être aussi