Vous êtes sur la page 1sur 12

LE MAITRE D’OUVRAGE

COMMUNE DE PHALSBOURG
Place d’armes
57370 PHALSBOURG

Tél. 03 88 51 02 04 Fax. 03 88 51 83 45

REAMENAGEMENT DE L’ANCIEN CHATEAU D’EAU


A PHALSBOURG

Cahier des Clauses Techniques Particulières


(C.C.T.P.)
Lot n° 2 STRUCTURE METALLIQUE /
SERRURERIE / MENUISERIE EXTERIEURE / ZINC

LE MAITRE D’OEUVRE
REY-LUCQUET ATELIER D’ARCHITECTURE S.a.r.l

(D.P.G.F.)
57, route de l’Hôpital 67100 STRASBOURG
Tél. 03 88 45 89 30 Fax. 03 88 31 05 72
contact@rey-lucquet.com

LE COORDONATEUR SPS
EURL STRAUMANN PATRICK
20, rue de la Roche Plate
Bois de Chênes du Bas 57370 PHALSBOURG
Port : 06 43 90 40 38 - Fax : 09 70 62 30 51
sps.straumann@orange.fr

REV DATE DESCRIPTION REDACTION/VERIFICATION APPROBATION


N° AFFAIRE : 09/008 Page : 1/
22/05/13 Appel d’offres

Phase : PRO

nb Les révisions sont indiquées par une marque de révision notée en marge P.G.
Réaménagement d’un château d’eau à PHALSBOURG
C.C.T.P. – Lot n°02 STRUCTURE METALLIQUE – SERRURERIE – MENUISERIE EXTERIEURE ALUMINIUM –
COUVERTURE ZINC – PROTECTION SOLAIRE

A. GENERALITES

1. PRESENTATION DE L’OPERATION

Objet de l’opération :
Le réaménagement d’un château d’eau en chambre d’hôte à 57370 PHALSBOURG

Consistance générale des travaux du présent lot :

1 Structure de l’enveloppe
2 Serrurerie
3 Couverture zinc prépatiné
4 Menuiserie aluminium - Vitrerie
5 Protection solaire extérieure

2. CONTRAINTES SPECIFIQUES AU CHANTIER

- La clôture, l’installation de chantier, conforme au PGC, et sont prévues au lot 01 Déconstruction


- L’installation de la base vie sera mise à disposition par le Maître d’ouvrage.

3. LIMITE DE PRESTATIONS

3.01 A la charge du présent lot :

En général
- L'ensemble des sujétions précisées à l'article "consistance des travaux" des cahiers des clauses spéciales
des normes P-NFP-XPP ou D.T.U.
- Les fournitures et les prestations annexes ou complémentaires ne figurant ni aux plans ni à la description
des ouvrages, mais qui sont indispensables pour une exécution complète des ouvrages conformément aux
normes françaises et D.T.U. en vigueur
- La fourniture et la pose des ouvrages du présent lot tels que définis au chapitre "C. Description des
ouvrages" en respectant les prescriptions générales du chapitre B "Clauses techniques particulières"
- La fourniture, le transport, le montage, la main d'œuvre, la location d'engins et moyens d’interventions, les
taxes, les frais annexes, les sujétions normalement prévisibles et les accessoires de finition nécessaires
pour un parfait et complet achèvement des travaux du présent lot
- Les agréments et certificats d'essais des matériaux et produits employés
- La documentation, les prototypes et échantillons des matériaux proposés, les surfaces témoins, etc.
- Les essais physiques et mécaniques des ouvrages et les opérations d’autocontrôle
- Les études, plans d’exécution et dimensionnement des ouvrages (EXE)
- Les études, plans atelier et chantier (PAC), détails, épures et calepinages relatifs à sa technique d’exécution
- La fourniture du Dossier d’Ouvrages Exécutés (DOE) avec l’ensemble des documents techniques des
ouvrages et tous les documents nécessaires à l’entretien ultérieur de ceux-ci

Dispositifs de sécurité
Le titulaire du présent lot devra inclure dans ses prix unitaires de son offre l’ensemble des dispositifs de
sécurité individuelle nécessaire à l’exécution de ses prestations ainsi que les protections collectives
conformément au PGC.

En particulier
- Les dépenses communes conformément au PGC et CCAP
- La réception des supports
- La protection des ouvrages
- Les échafaudages et les appareils de levage pour l'exécution des travaux du présent lot

3.02 Non compris au présent lot

Limites des prestations : sont précisées dans la description des ouvrages

Mai 2013 / DCE – Page 1/11


Réaménagement d’un château d’eau à PHALSBOURG
C.C.T.P. – Lot n°02 STRUCTURE METALLIQUE – SERRURERIE – MENUISERIE EXTERIEURE ALUMINIUM –
COUVERTURE ZINC – PROTECTION SOLAIRE

4. CARACTERES DES OBLIGATIONS DE L’ENTREPRISE

4.01 Obligations générales

Il est spécifié que les dispositions du présent C.C.T.P. n'ont pas de caractère limitatif.

L’Entrepreneur devra se rendre compte sur place de l'état des lieux, des possibilités d'accès, des conditions
d'exécutions des travaux de sa compétence, étant entendu que ceux ci doivent comporter tout ce qui est
nécessaire à un achèvement complet y compris toutes les sujétions normalement prévisibles.

L’entrepreneur devra étudier et vérifier sous sa propre responsabilité les opérations mentionnées au présent
C.C.T.P. et aux plans.

Il est bien spécifié qu'il suffit qu'un travail soit précisé ou décrit dans l'une des pièces énumérées au marché
pour que l'entrepreneur en doive l'exécution sans restriction ni réserve. En conséquence il ne pourra en aucun
cas arguer des imprévisions ou interprétations des plans ou du C.C.T.P. pour se soustraire ou se limiter dans
l'exécution des travaux et sujétions qu'ils comporteront ou pour justifier une demande de supplément de prix.

4.02 Décomposition du prix global et forfaitaire ( DPGF )

La maitrise d’œuvre n’ayant pas de mission EXE les quantités indiquées dans le DPGF sont données à titre
indicatif. Si l'entreprise considère ces quantités comme base de l'établissement de ses prix, elle engage sa
responsabilité pour l’établissement de son offre et de son marché

Mai 2013 / DCE – Page 2/11


Réaménagement d’un château d’eau à PHALSBOURG
C.C.T.P. – Lot n°02 STRUCTURE METALLIQUE – SERRURERIE – MENUISERIE EXTERIEURE ALUMINIUM –
COUVERTURE ZINC – PROTECTION SOLAIRE

B. CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

1. DOCUMENTS DE REFERENCE

Les travaux seront exécutés conformément :

Pour les ouvrages et matériaux traditionnels :


- Aux normes P-NFP-XPP
- Aux cahiers des clauses techniques DTU et documents connexes
- Aux prescriptions ayant valeur de cahier des charges DTU
- Aux règles de calcul DTU
- Aux autres documents DTU
- Aux normes françaises homologuées et expérimentales
- Aux règles dites professionnelles
- Aux normes européennes EN
- Aux fascicules CCTG

Pour les ouvrages et matériaux non traditionnels :


Les matériaux ou procédés non traditionnels devront bénéficier d'un avis technique favorable de la Commission
chargée de formuler les avis techniques du CSTB dans la mesure ou ledit avis technique a été accepté par
l'assurance.
A défaut les réalisateurs devront s’engager à fournir au contrôleur toute justification technique lui permettant de
formuler un avis.
Le fabricant du procédé non couvert normalement doit être titulaire d’une police d’assurance responsabilité
décennale comportant en outre :
- La garantie des obligations auxquelles le poseur agréé par le fabricant peut être tenu dans les limites des
articles 1792 et 1792-2 du code civil pour les dommages matériels subis par la construction
- Le maintien de cette garantie pour la durée de la responsabilité de l’entrepreneur traitant

En règle générale
- A l'ensemble des textes législatifs et administratifs nationaux, départementaux et municipaux (lois, décrets,
arrêtés et circulaires)
- Code du travail et règlement d’hygiène et sécurité
- Aux obligations de la sécurité du travail et organisation de la coordination sur les chantiers

Documents particuliers
- Les plans architecte
- Les plans de pré dimensionnement structure.

2. REMARQUE SUR LES MATERIAUX ET PRODUITS

2.01 Marquage CЄ

Les produits régis par la Directive Européenne des produits de construction (DPC) destinés au bâtiment et
commercialisés par l’Union Européenne doivent bénéficier du marquage CЄ. Le marquage CЄ comportera les
mentions obligatoires. De plus, il sera justifié en complément, l’adéquation du produit à l’ouvrage prévu soit :
- Directement par les caractéristiques données sur le marquage CЄ
- Par les renseignements figurant sur la déclaration de conformité v
- Par les documents complémentaires fournis par le fabricant
- Par une certification volontaire (NF, ACERMI, UPEC, CSTB, etc.)

Mai 2013 / DCE – Page 3/11


Réaménagement d’un château d’eau à PHALSBOURG
C.C.T.P. – Lot n°02 STRUCTURE METALLIQUE – SERRURERIE – MENUISERIE EXTERIEURE ALUMINIUM –
COUVERTURE ZINC – PROTECTION SOLAIRE

C. DESCRIPTION DES OUVRAGES

La mission EXE n’étant pas prévue dans le contrat de la maîtrise d’oeuvre, l’étude des structure et le
dimensionnement est à la charge d’un BET qualifié à la charge de l’entreprise.

1 STRUCTURE DE L’ENVELOPPE

1.01 Structure métallique de l’enveloppe

- Suivant plan de principe de l’architecte et plan de pré dimensionnement structure.


- Pose, callage et scellements sur sommier périphérique en béton armé en tête du fût en briques pleines
(prévue au lot gros oeuvre)

Comprenant :
- Structure métallique en profilés du commerce pour façades, toiture avec tourette, plancher niveau séjour, et
balcon périphérique, plancher niveau chambre, chevêtres pour tremies escalier intérieur, consoles cintrées
sous balcons périphériques (support treillis et mortier à poser par le lot 03)
- Dimensions : suivant plan et coupe
- Livrée finie, finition thermolaquée pour les ouvrages visibles intérieurs, et finition galvanisée pour les
ouvrages extérieurs et non visibles.

1.02 Planchers en tôle larmée

Support :
- Structure métallique prévue position 1.01

Comprenant :
- Plancher en tôle larmée fixée sur la structure destinée à recevoir une isolation thermique avec chape au
mortier prévue lot carrelage
- Livré avec protection anticorrosion
- Sous face : finition peinture lot peinture pour le niveau chambre

Localisation :
- Plancher bas niveau séjour
- Plancher intermédiaire niveau chambre

1.03 Plancher en caillebotis pour balcon

Support :
- Structure métallique prévue position 1.01

Comprenant :
- Plancher en caillebotis à mailles fines anti-talons en acier galvanisé
- Fixations par colliers galvanisés boulonnés sur structure
- Largeur 0,75 m

Localisation :
- Balcon périphérique

1.04 Garde corps pour balcon

- Plan de détails de l’architecte

Exécution :
- Poteaux pleins en acier galvanisé avec paltines en pied, boulonnées sur l’ossature prévue en position 1.01
- Remplissage par treillage en mailles inox à fixer sur lisses basse et haute
- Lisse basse et lisse haute formant main courante circulaire en tube inox
- Livré fini, galvanisé et inox
- Hauteur 1,00 m du sol fini

Mai 2013 / DCE – Page 4/11


Réaménagement d’un château d’eau à PHALSBOURG
C.C.T.P. – Lot n°02 STRUCTURE METALLIQUE – SERRURERIE – MENUISERIE EXTERIEURE ALUMINIUM –
COUVERTURE ZINC – PROTECTION SOLAIRE

1.05 Ossature et planchers dans fût

- Suivant plan de principe de l’architecte

Comprenant :
- Refouillements et création de sommiers en béton dans le fût
- Pose, callage et scellements des profilés de l’ossature dans le fût
- Plancher en tôle larmée fixé sur l’ossature destinée à recevoir une isolation thermique avec chape au
mortier prévue au lot carrelage
- Protection : galvanisée , finition thermolaquée

Localisation :
- Plancher dans fût au niveau de la douche
- Plancher dans fût au niveau du WC
- Surface avec palier d’arrivée de l’escalier environ 3m²

1.06 Escalier de meunier pour accès à la chambre

- Suivant plan de principe de l’architecte

Comprenant :
- Deux limons en tôle forte
- Marches en tôle larmée, avec façon de nez de marche anti-dérapant
- Sans contremarches
- Main courante en profil tubulaire inox
- Livré galvanisé, finition thermolaquée
- Hauteur à monter : 2,40m
- Largeur marches 60cm

Localisation :
- Accès du niveau séjour au niveau chambre

1.07 Garde corps pour niveau chambre


Suivant plan de détails de l’architecte

Comprenant :
- Poteaux pleins en acier galvanisé avec platines en pied, boulonnées sur l’ossature prévue en position 1.01
- Remplissage par treillage en mailles inox à fixer sur lisses basse et haute
- Lisse basse et lisse haute formant main courante circulaire en tube acier thermolaqué
- Livré fini, thermolaqué et inox
- Hauteur 1,00 m du sol fini

1.08 Création escalier circulaire d’accès au séjour dans fût

- Suivant plan de détails de l’architecte

Support en pied :
- Poutre en béton armé prévue lot gros oeuvre

Support en tête :
- Structure métallique deu plancher prévue position 1.01

Mai 2013 / DCE – Page 5/11


Réaménagement d’un château d’eau à PHALSBOURG
C.C.T.P. – Lot n°02 STRUCTURE METALLIQUE – SERRURERIE – MENUISERIE EXTERIEURE ALUMINIUM –
COUVERTURE ZINC – PROTECTION SOLAIRE

Comprenant :
- Fût central tubulaire
- Limon circulaire
- Marches et paliers intermédiaires en tôle larmée avec façon de nez de marche anti-dérapant
- Main courante en profil tubulaire inox et lisses en rond 16mm acier
- Finition galvanisé
- Hauteur à monter 10,70m
- Largeur marches 60cm

1.09 Plus value à la position 1.08 pour escalier livré finition sablée thermolaquée.
Exceptées marches livrées brutes

1.10 Isolation thermique et habillage horizontal sous face du plancher du séjour

Comprenant :
- Isolation thermique en laine de roche de 10cm d’épaisseur avec pare-vapeur R=2,5 – m².K/W certifié
ACERMI
- Habillage sous face horizontale, rive circulaire extérieure et rive trémie escalier intérieur en tôle galvanisée
- Fixation sur structure de la position 1.01
- Finition galvanisé sans peinture

2. SERRURERIE

2.01 Bloc porte d’entrée pleine isolée au RDC

- Fourniture, pose, scellement, calfeutrement, étanche à l’air et à l’eau


- Pose dans baie existante
- Bati métallique avec joint d’étanchéité
- Porte tolé 2 faces avec isolant incorporée en polyuréthane
- Seuil étanche
- Serrure 3 points à peine dormant demi-tour avec 3 clés
- Ferme porte intérieur à glissière
- Livrée finition thermolaquage poudré mat, teinte RAL au choix du maître d’œuvre.
- Dimensions 0.90 x 2.05 m ht

2.02 Châssis métalliques dans fût

- Fourniture, pose, scellement, calfeutrement, étanche à l’air et à l’eau


- Pose dans baie existante
- Châssis métalliques à rupture thermique à 1 vantail ouvrant à la française pour nettoyage avec petits bois
métalliques rapporté sur vitrage à l’extérieur
- Vitrage isolant avec argon coefficient Ug 1,3 W(m².K)
- coefficient des châssis Uw :inférieur ou égal a 1,70 W/m2° C
- Livrée finition thermolaquage poudré mat, teinte RAL au choix du maître d’œuvre.
- Dimensions 0.73 x 1.34 m ht

2.02.1 Plus value pour vitrage anti-effraction dans châssis du RDC

3. COUVERTURE ZINC PREPATINE

Support :
- Structure métallique prévue position 1.01
- Forme, pente, exécution suivant plan de principe de l’architecte

Comprenant :
- Chevronnage en bois du pays, brut de sciage, raboté, poncé pour chevrons apparents en saillie d’égout
- Voligeage en planches de sapin posé de façon dite jointive (écartement maximal de 10mm), section suivant
entraxe maximum des chevrons sous face apparente rabotée et poncée en saillie d’égout
- Tous les bois seront traités insecticide et fongicide
- Couverture en zinc prépatiné en longues feuilles à joints debout et à travée continue, épaisseur 0,70mm
compris tous les accessoires et façonnées d’exécution et de finition
Mai 2013 / DCE – Page 6/11
Réaménagement d’un château d’eau à PHALSBOURG
C.C.T.P. – Lot n°02 STRUCTURE METALLIQUE – SERRURERIE – MENUISERIE EXTERIEURE ALUMINIUM –
COUVERTURE ZINC – PROTECTION SOLAIRE

- Couverture de la tourette exécution identique à la toiture


- Confection d’une gouttière nantaise à l’égout pour récupération des eaux pluviales avec 2 sorties latérales
pour écoulement libre des eaux
- Confection d’un relevé en faitage autour de la tourette avec bande soline assurant la ventilation haute de la
toiture
- Grille de ventilation haute et basse à mailles fines anti-insectes sous toiture en partie basse et en relevé en
faîtage
- Isolation thermique et habillage sous face de la couverture prévue lot plâtrerie
- Diamétre de la toiture en plan 6,80m
- Hauteur 1,10m
- Diamétre toiture de la tourette en plan 1,70m

4. MENUISERIE ALUMINIUM - VITRERIE

Exigences :
- Avis technique valide délivré par le C.S.T.B.

Caractéristiques atmosphériques et géographiques générales :


- Caractéristiques de la construction conformément aux règles techniques de la construction Commbât édition
2012 édité par le C.S.T.B., concernant la ville de PHALSBOURG (57)

Choix des fenêtres en fonction de leur exposition :


- Conformément norme NF FD P 20-201 (réf. DTU 36.1/37.1) "Choix des fenêtres et des portes extérieures en
fonction de leur exposition - Mémento pour les maîtres d'œuvre"
- Pressions conventionnelles à retenir à l'extérieur
· région 2 (au dessous de 1 000 m d’altitude)
· hauteur 9 m ≤ H ≤ 18 m
· situation II – Rase compagne
- Détermination du classement AEV pour tous les types de menuiseries extérieures
· il a été admis comme hauteur des fenêtres au dessus du sol, la hauteur la plus défavorable.
- Zone d’exposition aux bruits : néant

Mai 2013 / DCE – Page 7/11


Réaménagement d’un château d’eau à PHALSBOURG
C.C.T.P. – Lot n°02 STRUCTURE METALLIQUE – SERRURERIE – MENUISERIE EXTERIEURE ALUMINIUM –
COUVERTURE ZINC – PROTECTION SOLAIRE

Classement AEV des menuiseries extérieures


- Classe de perméabilité à l’air : A*3
- Classe d’étanchéité à l’eau : E*4
- Classe de résistance au vent : V*A2

Caractéristiques acoustiques et thermiques :


- Feuillure fermée avec parcloses (feuillures extérieures drainées et ventilées de façon non visible)
- Vitrage isolant à faible émissivité avec remplissage Argon pour tous les châssis extérieurs
· coefficient des vitrages Ug ≤ 1,3 W/m².K
· coefficient des châssis Uw :inférieur ou égal a 1,70 W/m2° C
- Rw + Ctr affaiblissement acoustique ≥ 30 dB

Support :
- Profils métalliques tubulaires verticaux prévus position 1

Murs rideaux en aluminium

Calepinage des menuiseries et des ouvrants :


- Suivant plan de l’architecte

Finition :
- Livré fini en aluminium thermolaqué poudré mat (teinte au choix du Maître d’œuvre selon nuancier RAL)

Types ouvertures :
- Les ouvrants à la française, oscillo battant, imposte à soufflet, fixe, selon plans

Composition :
- Etanchéité parfaite à l’air
- Système de profilés aluminium à rupture de pont thermique à double joint d’étanchéité avec cadre dormant
(profilé courant) et cadre ouvrant (profilé de fenêtre) avec parcloses aux 2 faces pour fixation du vitrage
· traverses intermédiaires et montants incorporés
· plinthes, meneaux, surépaisseurs périphériques dito châssis devant être au même nu
· système absorbeur de dilatation si nécessaire pour châssis vitrés de grande longueur
· équerres filantes et pattes ponctuelles en acier galvanisé pour fixation des châssis
· assemblage d’élément de grande longueur avec pièce en attente sans sur épaisseur ni surlargeur et de
même aspect que la surface courante
· profilé rejet d’eau en pied de menuiserie
· feuillure fermée avec parcloses (feuillures extérieures drainées et ventilées de façon non visible)
· tapées et fixées sur les cadres dormants pour stores extérieurs
- Quincaillerie :
. paumelles finition laqué (dito teinte profilés) adéquats au mode d’ouverture
. poignée qualité robuste en aluminium
. serrure à peine dormant demi-tour avec cylindre et clés pour porte d’accés sur balcon périphérique
. vitrage isolant transparent : double vitrage isolant et de sécurité en fonction anti blessures
type 4/12/44.1.
. parties pleines isolantes (1/3 des éléments), panneaux vitrage émaillé en extérieur, plaque de plâtre
intérieur.
.
4.01 Eléments de façades fixes

- Avec alléges et impostes opaques isolées


- Avec vitrages isolants translucides et face extérieure feuilletée
- Largeur 0,90m x hauteur 4,00m

4.02 Plus value pour porte vitrée incorporée

- Avec vitrages isolants translucides feuilletées 2 faces


Avec béquilles et garnitures aux 2 faces
- Serrure à peine dormant demi-tour avec canon de sureté en combinaison avec la serrure de la porte
d’entrée
- Dimensions 0,90 x 2,00 m ht

Mai 2013 / DCE – Page 8/11


Réaménagement d’un château d’eau à PHALSBOURG
C.C.T.P. – Lot n°02 STRUCTURE METALLIQUE – SERRURERIE – MENUISERIE EXTERIEURE ALUMINIUM –
COUVERTURE ZINC – PROTECTION SOLAIRE

4.03 Plus value pour châssis oscillo battant incorporés


Dimensions 0,90 x 1,10 m ht

4.04 Châssis fixes et ouvrants à soufflet dans tourette

- 6 châssis fixes dimensions 0,40 x 0,40 m ht


- 3 châssis ouvrants à soufflet motorisée 0,40 x 0,40 m ht pour ouverture et refermeture par commande
- Electrique ramenéee à hauteur d’homme dans la chambre

5. PROTECTION SOLAIRE EXTERIEURE

5.01 Store extérieur

Exécution :
- Store monobloc à coffre en alu extrudé thermolaqué
- Arbre rond en acier et clapet d’axe à ressort avec roulement à bille de qualité
- Guidage par câbles inox
- Toile extérieure en fibre de verre (40% environ) enduit de PVC (60% environ) de confort thermique,
recyclable, résistante aux intempéries, aux UV et aux déchirures
. teinte au choix du Maître d’œuvre dans la gamme de fabrication

Localisation :
- Sur façades Sud, Est et Ouest

5.02 Plus-value pour motorisation des protections solaires

- Motorisation pour manœuvre


. moteur NF électronique filaire sans réglage
. alimentation 230V – 50 Hz (fournis par le lot Electricité)
- Commandes groupées
- Commande filaire depuis le moteur jusqu’à l’interrupteur
. en intérieur : sous goulotte (modèle et teinte au choix du maître d’œuvre)
- Point de commande mural (fonction montée, descente, arrêt et position favorite)
. l’emplacement sera défini par le maître d’œuvre
- Raccordement, module de commande, câble, fourreau, goulotte, interrupteur à la charge de l’électricien
- Dimensions 0,90 x 2,80 m ht

Fait à ………………………… le ……….………

L'entrepreneur
(Cachet et signature)

Mai 2013 / DCE – Page 9/11


Réaménagement d’un château d’eau à PHALSBOURG
C.C.T.P. – Lot n°02 STRUCTURE METALLIQUE – SERRURERIE – MENUISERIE EXTERIEURE ALUMINIUM –
COUVERTURE ZINC – PROTECTION SOLAIRE

L’annexe 1 du présent C.C.T.P. est contractuelle.

1. IDENTIFICATION

Dans le cadre de la phase d’analyse comptable et technique des offres et plus précisément celui de la
vérification technique des offres, la maîtrise d’œuvre sollicite les entreprises soumissionnaires pour obtenir les
renseignements nécessaires permettant l'identification du contenu de leurs offres.
Ces renseignements permettront de vérifier la conformité de leurs offres vis-à-vis du cahier des charges (le
contrôle des produits, des matériels ou des appareillages, le contrôle de la méthodologie d’intervention, etc.).

C’est pourquoi, les soumissionnaires devront :


- Remplir (le cas échéant et de façon parfaitement lisible) les champs prédéfinis indiqués ci-après

Attention les éléments ci-dessous sont indispensables pour la vérification de l’offre et son jugement selon les
critères définis dans le règlement de consultation.

Si le soumissionnaire ne rempli pas correctement ou en totalité l’annexe, la Maîtrise d'œuvre indiquera au


Maître d'ouvrage que l'offre est incomplète.
De plus la notation technique sera amoindrie :
- en raison du manque d’information pour son jugement
- et aussi en cas de doute sur certaine position suivant la concordance entre le descriptif imposé et le prix
pratiqué par l’entreprise

Rappel :
Plus le soumissionnaire apportera de renseignement, plus son offre pourra être jugée correctement

2. RENSEIGNEMENTS
Remplir et détailler la réponse ci-dessous et joindre le(s) documentation(s) technique(s).

2.01 Généralités

Effectifs affectés à l’exécution de ce chantier (précision du grade, du nombre, etc.) :


……………………………………………………………………………………………………………………………….....

Durée d’intervention :
…………………………………………………………………………………………………………………………………..

2.02 Produit – Matériaux


Proposition du soumissionnaire : (description des matériaux employés, marque, produits, teinte et
documentations.)

Produits et matériaux proposés


…………………………………………………………………………………………………………………………….........
…………………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………….....
……………………………………………………………………………………………………………………………….....

Menuiserie aluminium
…………………………………………………………………………………………………………………………….........
…………………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………….....
……………………………………………………………………………………………………………………………….....

Mai 2013 / DCE – Page 10/11


Réaménagement d’un château d’eau à PHALSBOURG
C.C.T.P. – Lot n°02 STRUCTURE METALLIQUE – SERRURERIE – MENUISERIE EXTERIEURE ALUMINIUM –
COUVERTURE ZINC – PROTECTION SOLAIRE

Vitrerie
…………………………………………………………………………………………………………………………….........
…………………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………….....
……………………………………………………………………………………………………………………………….....

Protection solaire
…………………………………………………………………………………………………………………………….........
…………………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………….....
……………………………………………………………………………………………………………………………….....

Escalier et garde corps intérieur dan fût


…………………………………………………………………………………………………………………………….........
…………………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………….....
……………………………………………………………………………………………………………………………….....

Garde corps balcon extérieur


…………………………………………………………………………………………………………………………….........
…………………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………….....
……………………………………………………………………………………………………………………………….....

Caillebotis pour balcon extérieur


…………………………………………………………………………………………………………………………….........
…………………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………….....
……………………………………………………………………………………………………………………………….....

Garde corps niveau chambre


…………………………………………………………………………………………………………………………….........
…………………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………….....
……………………………………………………………………………………………………………………………….....

Fait à ………………………… le ……….………

L'entrepreneur
(Cachet et signature)

Mai 2013 / DCE – Page 11/11

Vous aimerez peut-être aussi