Vous êtes sur la page 1sur 13

Cours LA DERIVATION (APPLICATIONS) Etude de fonctions

PROF: ATMANI NAJIB 2BAC SM BIOF


http:// abcmaths.e-monsite.com

LA DERIVATION –APPLICATIONS
Etude de fonctions
I) MONOTONIE ET EXTREMUMS D’UNE 2x 1 4 x 2  3x
f  x  x2  x  x 
FONCTION CONCAVITE ; CONVEXITE ; 2 x2  x 2 x2  x
POINTS D’INFLEXION ( rappelles)
Propriété1 : Soit f une fonction dérivable sur un Puisque : 2 x 2  x 0 x  D f  0;1
intervalle ouvert I et a  I
Si f admet un extremum relatif en a alors Le signe de f   x  est le signe de 4 x 2  3 x
f a  0
Propriété2 : Si 𝑓 est dérivable en 𝑎 et admet un Le tableau de signe de : 4 x 2  3 x est :
extremum en 𝑎, alors sa courbe représentative
Admet une tangente parallèle à (𝑂𝑥) en 𝐴(𝑎, 𝑓(𝑎))
Propriété3 :
Soit 𝑓 une fonction dérivable sur un intervalle 𝐼.
1) Si 𝑓′ est positive sur 𝐼 alors 𝑓 est croissante On a : f   x  0 x  1;  et x  ;0
sur 𝐼.
2) Si 𝑓′ est négative sur 𝐼 alors 𝑓 est décroissante donc 𝑓 est strictement croissante sur  4 ;  
 3 
sur 𝐼.
3) Si 𝑓′ est nulle sur 𝐼 alors 𝑓 est constante sur 𝐼. et sur ;0
Propriété4 :Si 𝑓 est dérivable sur un intervalle 𝐼
1 3 1 2
Exemple : Soit f  x  
et sa fonction dérivée est strictement positive sauf x  x  2x
sur un nombre fini de point où elle peut s’annuler 3 2
alors 𝑓 est strictement croissante sur 𝐼
Etudier les extremums de la fonction 𝑓
Propriété5 :Soit 𝑓 une fonction dérivable sur un
intervalle ouvert 𝐼 et 𝑎 ∈ 𝐼. Solution : D f  x  f   x   x2  x  2
Si 𝑓′ s’annule en 𝑎 en changeant de signe à droite
et à gauche de 𝑎 alors 𝑓 admet un extremum en 𝑎 Le signe de f   x  est le signe de x 2  x  2

Exemple1 : Soit f  x   x x  x
2
f   x   0  x2  x  2  0
Etudier les variations de la fonction 𝑓
  9 deux solutions : x1  1 et x2  2
Solution : D f  ;0  1; 
Donc voici le tableau de variation de f :
On a : f  x   x u  x  avec u  x   x 2  x

Et on a : u  x  0 x  D f  0;1

Donc f est dérivables sur D f  0;1


x  D f  0;1 : f   x   x x 2  x   x x 2  x  x 
x2  x 
 
Du tableau de variation de f en deduit que :
2 x x
2
f admet une valeur minimal relatif c’est  7 6 en 1

Prof/ATMANI NAJIB Année Scolaire 2018-2019 Semestre2 http:// abcmaths.e-monsite.com 1


f admet une valeur maximal relatif c’est 10 3 en -2 h x  x  x  1
2

3)   x  Dh  x  1  0  x  1
 x  1
2

Exercice : Soient les fonctions suivantes :


1 3 Dh   1  ;1  1; 
1) f  x   3x  2 x  1 2) g  x   x  x2  x 1
2

3 Puisque h est une fonction rationnelle alors il


x2  x  1 dérivable sur Dh
3) h  x  
 x  1
2

 
x  Dh : h  x    2 x  1  x  1  2  x4²  x  1 x  1
2

Etudier les variations de ces fonctions et


 x  1
déterminer les extremums s’ils existent
3  x  1 3 x 1
Solution : 1) D f  f est une fonction polynôme h  x    
 x  1  x  1 x 1
3 2

donc dérivable sur


3
x  f   x   6 x  2  2  3x  1 Puisque: x   3 0 Le signe de h  x 
 x  1
2

Le signe de f   x  est le signe de 3x 1 x 1


est le signe de
x 1
1 Donc voici le tableau de variation de h :
f   x   0  3x  1  0  x 
3
Donc voici le tableau de variation de f :

h′ s’annule en 1 en changeant de signe à droite et


à gauche alors 𝑓 admet un extremum en 1
𝑓′ s’annule en 1 3 en changeant de signe à droite Du tableau de variation de f en deduit que :
f Admet une valeur maximal relative
et à gauche alors 𝑓 admet un extremum en 1 3
Du tableau de variation de f en deduit que : c’est  1 en 1
4

Exercice : Soit la fonction : f  x   4 x  3x  6 x


f Admet une valeur minimal absolue 3 2

c’est 2 1 f  x  2 Montrer que f est majorée sur l’intervalle :


3 en 3 donc : x  3
 1 
1) Dg  g est une fonction polynôme donc I1  ;1 et minorée sur l’intervalle : I 2    ;  
 2 
dérivable sur
 1 
et bornée sur l’intervalle : I 3    ;1
g   x   x 2  2 x  1   x  1
2
x   2 

Puisque : g   x   0 et g s’annule seulement en Solution : 1) D f  f est une fonction polynôme


x  1 alors la fonction g est strictement croissante donc dérivable sur
sur et g n’admet pas d’extremums
x  f   x   6  2 x²  x  1  6  x  1 2 x  1

Prof/ATMANI NAJIB Année Scolaire 2018-2019 Semestre2 http:// abcmaths.e-monsite.com 2


Le signe de f   x  est le signe de  x  1 2 x  1   k
f   x   0  cos 2 x  0  2 x   k  x  
2 4 2
1
f   x   0  x  1 ou x    3
2 Et k  donc les solutions sont : x  et x 
4 4
Donc voici le tableau de variation de f : x   0;    2 x  0; 2 

On a donc :

Du tableau de variation de f on a :
 f est croissante sur  ;  1  et décroissante
   2

sur   1 ;1 en deduit que f Admet une valeur


 
 
Donc : C f est convexe sur 0,     3 ;  
 4  4 
 2 
1 7
maximal en  sur I1 c’est donc :
2 4 C  est concave sur  34 ; 34  et A  4 , 12  et
f

7
x  I1 : f  x   donc que f est majorée sur  3 1 
4 B  ,  sont les points d’inflexions de C f
 4 2
 
l’intervalle : I1  ;1 par
7
4 II) LES ELEMENTS DE SYMETRIE D’UNE
COURBE.
f est décroissante sur   ;1 et croissante
1

 2  1) Axe de symétrie :
Propriété1 : Soit 𝑓 une fonction numérique dont
sur 1; en deduit que f Admet une valeur l’ensemble de définition est 𝐷𝑓.
La droite (Δ): 𝑥 = 𝑎 est un axe de symétrie de la
minimal en 1 sur I 2 c’est 5 donc :
courbe 𝐶𝑓 si et seulement si :
a)(∀𝑥 ∈ 𝐷𝑓 )(2𝑎 − 𝑥 ∈ 𝐷𝑓 )
x  I 2 : 5  f  x  donc que f est minorée sur
b)(∀𝑥 ∈ 𝐷𝑓 )(𝑓(2𝑎 − 𝑥) = 𝑓(𝑥))
l’intervalle : I 2 par 5 Exemple: Soit 𝑓 la fonction définie par :
f  x   x  x2 1)Déterminer D f
Exercice : Soit la fonction f définie sur I  0;  
1
par : f  x   sin 2 x Étudier la concavité de la 2) montrer que la La droite (Δ): x  est un axe
2
courbe de f et déterminer les points d’inflexions de symétrie de la courbe 𝐶𝑓
s’ils existent sur I
Solution :1)On a : f  x   x  x
2

Solution : x   0;  

Df  x  / x  x2  0 
f   x   sin x   2  sin x   sin x   2cos x sin x
 
2 21

x  x 2  0  x 1  x   0  x  1oux  0
f   x   sin 2 x  f   x   2cos 2 x x   0;  
Tableau de signe :
Prof/ATMANI NAJIB Année Scolaire 2018-2019 Semestre2 http:// abcmaths.e-monsite.com 3

donc le point   ; 0  est un centre de symétrie
4 
donc : D f   0,1
de  C f 
2)a) montrons que : si x  D f   0,1 alors
III) DEMI-TANGENTE VERTICALE
1 x  Df ? Propriété : Soit 𝑓 une fonction définie sur un
intervalle de la forme [𝑎, 𝑎 + 𝑟[
x  D f  0,1  0  x  1  1   x  0  1  1  1  x  1 Si 𝒇 est continue à droite de 𝑎 et
f  x  f a
Donc : x  Df  0  1  x  1  1  x  Df lim  
x a xa
Alors la courbe 𝐶𝑓 admet une demi-tangente
b) montrons que : f 1  x   f  x  ‫؟؟؟؟‬
verticale à droite de 𝑎.
Interprétation géométriques
f 1  x   1  x   1  x   1  x  1  2 x  x 2 
2

 1  x 1  2x  x2  x  x2  f  x 

1
Donc : La droite (Δ): x  est un axe de
2
symétrie de la courbe 𝐶𝑓
2) Centre de symétrie.
Propriété :Soit 𝑓 une fonction numérique dont Exemple : Soit 𝑓 la fonction définie par :
l’ensemble de définition est 𝐷𝑓. f  x   x2 1  x
Le point Ω(𝑎, 𝑏) est un centre de symétrie de la
courbe 𝐶𝑓 si et seulement si : 1. étudier la dérivabilité de 𝑓 a droite en x0  1 .
a) (∀𝑥 ∈ 𝐷𝑓 )(2𝑎 − 𝑥 ∈ 𝐷𝑓 )
2. donner une interprétation géométrique
b) (∀𝑥 ∈ 𝐷𝑓 )(𝑓(2𝑎 − 𝑥) = 2𝑏 − 𝑓(𝑥))
Exemple: Soit 𝑓 la fonction définie par : Solution : D f   1, 

  f  x   f  1
f  x   sin x  cos x . Montrer que le point   ; 0  x2 1  x  0 x2 1  x
4  1) lim  lim  lim
x 1 x 1 x 1 x 1 x 1 x 1
est un centre de symétrie de  C f   
2
x2 1 x x 2 1  x  x2 1
 lim  lim  lim   
Solution : x 1
 x  1 1 x x 1
 x  1 1 x x 1 1 x 0
 
a) on a si x  alors 2 x  x Donc f n’est pas dérivable a droite en x0  1 .
4 2
  2)Interprétation géométrique :
b) montrons que : f   x   2  0  f  x  ??
2  La courbe 𝐶𝑓 admet une demi-tangente verticale
à droite du point A  1; f  1  dirigée vers le haut
     
f   x   sin   x   cos   x   cos x  sin x
2  2  2 
f  x   f  1
Car : lim   ( +    )
  x 1 x 1
donc f   x   2  0  f  x  x 
2  IV)BRANCHES INFINIES.

Prof/ATMANI NAJIB Année Scolaire 2018-2019 Semestre2 http:// abcmaths.e-monsite.com 4


PROF: ATMANI NAJIB 1BAC SM BIOF

Si : lim f ( x )  b Si : lim f ( x )   Si : lim f ( x )  


x  x  x a

La droite (  ) : y  ax  b est une Asymptôte oblique à (Cf )

signifie que : lim f ( x)  (ax  b )  0


x 

La droite ( ) d’équation y  b est une Asymptôte


La droite ( ) d’équation x  a est une
à (Cf ) au voisinage de  (Cf ) est au dessus de (  )  f ( x)  (ax  b)  0
Asymptôte à (Cf ) au voisinage de a
(Cf ) est en dessous de (  )  f ( x)  (ax  b)  0

Détermination de la nature de la branche infinie dans le cas : lim f ( x)  


x  

f ( x) f ( x) f ( x)
Si : lim 0 Si : lim a0 Si : lim  
x  x x  x x  x
lim f ( x)  ax   b lim f ( x )  ax   
x   x  

La droite ( ) d’équation y  ax  b La courbe (Cf ) admet une


La courbe (Cf ) admet une branche La courbe (Cf ) admet une
est une Asymptôte à (Cf ) au branche parabolique de direction
parabolique de direction (Ox ) branche parabolique de direction
voisinage de  . la droite (D) , d’équation y  ax
(Oy)

http:// abcmaths.e-monsite.com
V) ETUDE DE FONCTIONS : a la courbe 𝐶𝑓
1 1
Exemple1 :soit f une fonction définie par : c) on a lim   et lim  
x 1 x  1 x 1 x  1

1 1 1
f  x  2   et lim 2   3
x x 1 x 1 x
1) déterminer D f ensemble de définition de f donc lim f  x    et lim f  x   
x 1 x 1

2) étudier les branches infinies de la courbe  C f  donc La droite (Δ ‘’): x  1 est une asymptote
a la courbe 𝐶𝑓
3) étudier la position de courbe  C f  avec son 3) étude de la position de courbe  C f  avec son
asymptote horizontal
4) étudier les variations de f et dresser le

asymptote horizontal : x  D f 
1 1 x 1  x 1
f  x  2    
tableaux de variation de f x x  1 x  x  1 x  x  1

5) déterminer les points d’intersections de  C f  si x  0;1 alors f  x   2 0

avec l’axe des abscisses f Donc la courbe 𝐶𝑓 est au- dessus de (Δ): y  2
1
6) montrer que la droite d’équation x 
2
est un si x  ;0  1;  alors f  x   2 0

axe de symétrie de  C f  Donc la courbe 𝐶𝑓 est au-dessous de (Δ): y  2

7) tracer la courbe  C f  5) déterminons les points d’intersections de  C f 


Solution : 1) x  D f  x  0 et x  1 avec l’axe des abscisses : x  D f  
donc : D f  ;0  0;1  1;  1 1 2 x²  x  1
f  x  0  2   0 0
x x 1 x  x  1
2) étude des branches infinies de la courbe  C f 
1 1 1 3 1 3
a) lim f  x   lim 2   2 2 x²  x  1  0  x  ou x 
x  x  x x 1 2 2
1 1
lim f  x   lim 2   2 Donc les points d’intersections de  C f  avec l’axe
x  x  x x 1
1 1
Car : lim f  x   lim  0  1 3   1 3 
x  x  x x 1 des abscisses sont : A   et B 
 2 ;0   2 ;0 
Donc : lim f  x   2 et lim f  x   2    
x  x 
1
6) montrons que la droite d’équation x  est un
La droite (Δ): y  2 est une asymptote horizontal 2
axe de symétrie de  C f  :
a la courbe 𝐶𝑓 au voisinage de 
1 1 1
b) on a lim   et lim   et lim 2   3 On a : D f  ;0  0;1  1; 
x 0 x x 0 x x 0 x 1
donc lim f  x    et lim f  x    a) si x  D f alors 1  x  D f en effet :
x 0 x 0

donc La droite (Δ’): x  0 est une asymptote

Prof/ATMANI NAJIB Année Scolaire 2018-2019 Semestre2 http:// abcmaths.e-monsite.com 6


x   0;1  x  0 et x  1 Solution :1) D f  x   / x2  x  2  0 
  x  0 et x  1  1  x  1 et 1  x  0
  b2  4ac  1  4  2   1  1  8  9  3  0
2 2

alors 1  x   0;1
x1  1 et x2  2
b) montrons que : f 1  x   f  x  x   0;1 ‫؟؟؟؟‬

1 1 1 1 1 1
f 1  x   2    2   2 
1  x 1  x 1 1 x x x 1 x

donc f 1  x   f  x  x   0;1
Donc : D f  ; 1   2; 
1
donc la droite x  est un axe de symétrie de la 2) on a : x  D  0
2 f

courbe 𝐶𝑓 f  x  x2  x  2  x 1
1 2
 2
x x

Et puisque : lim 1  1  22  1 et lim 1  1  22  1


x  x x x  x x
Alors : lim f  x    et lim f  x   
x  x 

3) étude des branches infinies de la courbe  C f 


au voisinage de  et 

1 2
1  2
lim
f  x  lim
x
x x  lim 1  1  2  1
x  x x  x x  x x2

lim f  x   x  lim
 x2  x  2  x  x2  x  2  x 
x  x 
x x2  x
2

2
1 
x  2 1
Exemple2 : Soit 𝑓 la fonction définie par : lim f  x   x  lim  lim x 
x  x 
x2  x  2  x x  1 2
1  1
2
f  x  x  x  2
2 x x²

1
1)Déterminer D f Donc : la droite y  x  est une asymptote
2
oblique à la courbe 𝐶𝑓 au voisinage de 
2) Déterminer les limites aux bornes de D f
f  x 1 2
lim  lim  1    1
x  x  x2
3) étudier les branches infinies de la courbe  C f 
x x

lim f  x   x  xlim
 x2  x  2  x  x2  x  2  x 
4) étudier la dérivabilité de f adroite de 2 x  
x x2 x
2

et à gauche de -1 2
1 
x  2 1
5) étudier les variations de f et dresser le lim f  x   x  lim  lim x 
x  x 
x x2 x
2 x  1 2
 1  1
2
x x²
tableaux de variation de f

6) tracer la courbe  C f 
Prof/ATMANI NAJIB Année Scolaire 2018-2019 Semestre2 http:// abcmaths.e-monsite.com 7
1
Donc : la droite y   x  est une asymptote Exemple3 : soit f une fonction définie sur
2
oblique à la courbe 𝐶𝑓 au voisinage de   f  x   x  1  3 3 1  x ; si...x  1
4) étudie de la dérivabilité de f adroite de 2 par : 
  1
 f  x    x  1 1  arctan  ; si...1 x
  x
et à gauche de -1

lim
f  x   f  1
 lim
x2  x  2
 lim
x2
 
 C  La courbe de f dans un repére orthonormé
f

x 1 x 1 x 1 x 1 x 1


x2  x  2
1)a)monter que 𝑓 est continue en x0  1
f  x   f  2 x2  x  2 x 1
lim  lim  lim   b) étudier la dérivabilité de f en x0  1 et donner
x 2 x2 x 1 x2 x 1
x x2
2

une Interprétation géométrique du résultat :


Donc f n’est pas dérivable à droite de 2
2)a) calculer les limites suivantes :
et à gauche de -1
lim f  x  et lim f  x 
Alors la courbe 𝐶𝑓 admet une demi-tangente x  x 

verticale aux points A  1.0  et B  2.0  b) monter que la courbe de f admet une
asymptote oblique d´équation    : y  x au
5) étude des variations de f et le tableaux de
voisinage de 
variation de f ? c)Étudier les branches infinies de  C f  au
x2  x  2 0  x  ; 1  2;  voisinage de 
3)a)étudier les variations de f sur I  ;1
Donc :

x  x  2 
  b) donner le tableau de variation de f  sur
2
2x 1
f  x  x x2
2
 
2 x2  x  2 2 x2  x  2
K  1;  et en déduire les variations de f sur K
2x 1 1 
f  x  x  ; 1   ;  
2 x x2
2
2  4) soit g la restriction de f sur J  ;0

Le signe de f   x  est celui de : 2x 1 a)Montrer que g est une bijection de J vers un

intervalle L que l’on déterminera



b) résoudre dans l’équations suivante :

t 3  3t  2  0 et déterminer : g  2  et g
1 1
   2
6) tracer la courbe  C f  c)Représenter  C f  et  C g 1  dans le même
repére orthonormé.
Solution :on a f 1  0

1)a) lim f  x   lim  x  1 1  arctan   0  f 1


1
x 1 x 1  x

Donc 𝑓 est continue à droite en x0  1

Prof/ATMANI NAJIB Année Scolaire 2018-2019 Semestre2 http:// abcmaths.e-monsite.com 8


lim f  x   lim x  1  3 3 1  x  0  f 1  1
x 1 x 1 lim f  x   lim  x  1 1  arctan   
x  x 
 x
Donc 𝑓 est continue à gauche en x0  1
1
Car : lim x  1   et lim 1  arctan 1
Donc 𝑓 est continue en x0  1 x  x  x

 b) étude de la dérivabilité de f à droite en x0  1  1


b) lim f  x   x  lim  x  1 1  arctan   x 
x  x 
 x
f  x   f 1 1 
lim  lim1  arctan  1 
x 1 x 1  
x 4 1 1
 lim x arctan  1  a rctan
x 1

x  x x

Donc 𝑓 est dérivable à droite en x0  1 et f d 1  1 
4 1 1
On a : lim a rctan  0 on calcule lim x arctan  ??
x  x x  x
Interprétation géométrique du résultat :
La courbe de f admet une demie tangente à droite On pose : t  a rctan 1 donc : tan t  1  x  1
x x tan t

de A(1, 0).de coefficient directeur f d 1  1  x    t  0

4

d’équation: y  f 1  f d 1 x  1 avec x  1 lim x arctan


1
 lim
t
1
x  x t 0 tan t
   
y  0  1    x  1  Td  : y  1    x  1 Donc : lim f  x   x  0
 4  4 x 

avec x  1 Donc :la courbe de f admet une asymptote


oblique d´équation    : y  x au voisinage de 
 étude de la dérivabilité de f à gauche en x0  1
f  x 1 1 x
f  x   f 1 x 1  33 1  x 3
1 x c) lim  lim 1   3 3 1
 lim  lim1  x
x  x  3
lim 3 x x
x 1 x 1 x 1 x 1 x 1
x 1
lim f  x   x  lim  1  3 3 1  x  
1 x  x 
 lim1  33  
1  x 
 2
x 1
la courbe de f admet une branche parabolique

Donc 𝑓 n’est pas dérivable à gauche en x0  1 dans la direction de la droite    : y  x au

Interprétation géométrique du résultat : voisinage de 


La courbe de f admet une demie tangente vertical
3)a)étude des variations de f sur I  ;1
a gauche de A(1, 0)
2)a) lim f  x   lim x  1  3 3 1  x On a : f  x   x  1  3 3 1  x si x 1 est dérivable
x  x 

1 x  1 x  sur I  ;1 (la somme de fonctions dérivables)


 lim x  1  3 x 3  lim  1  x 1  3 3 
x  x 
x  3 x  3
  sur I
1 x
 0 donc lim f  x    2 2
1  x  1  x  3  1  1  x  3
On a lim 3 3 1
x  ;1 f   x   1  3 
 
x
x  3 x 
3

Prof/ATMANI NAJIB Année Scolaire 2018-2019 Semestre2 http:// abcmaths.e-monsite.com 9


1  x   1
3 2

f  x 
1  x 
3 2

1  x  0 x  ;1 le signe de
3 2
et puisque :

f   x  est celui de : 3
1  x 
2
1 4)a)on a : g  x   f  x   x  1  3 3 1  x x  J

D’après les questions précédentes on a g est


1  x   1  1  x   1  1  x   1  0
3 2 2 2

continue et strictement croissante sur J alors


 x 2  x  0
g est une bijection de J vers un l’intervalle
TV :de variations de f
K  g  J    lim g ; g  0    ; 2
b)on a f est dérivable sur  x  
K  1;  b)on a t=2 est une solution de l’équation :
(la somme
de fonctions
dérivables sur K) t 3  3t  2  0 la division euclidienne donne :

1 x 1
x  K  1;  f   x   1  arctan  t 3  3t  2   t  2  t  1
2

x x²  1

donc f  est dérivable sur K(la somme de une solution de l’équation : t  3t  2  0 dans
3 

fonctions dérivables sur K)


1 est S  2

x ²  2 x  1   2 x  1
f   x   x ²   0 x  K  1; 
1  x ²  12  x ²  1
2
1
x² on pose : g
1
 2  x  2  g  x  et xJ

donc f  est décroissante sur K donc : x  1  3 3 1  x  2 et xJ

et puisque f  est continue sur K alors : on pose : t  3 1  x donc : t  3t  2  0 et t  1


3

  D’après les questions précédentes : t  2


f   K    lim f ; f  1   1;1   donc f   x  0
 x    4
Donc : x  1  t 3  7 donc : g  2   7
1

x  K  1;  donc f est croissante sur K

Et puisque : g   7   0 alors on a :
Le tableau de variation de f  sur K  1;  est :

 g   2  g
1 1

1
 g  2
1
g   7 

Prof/ATMANI NAJIB Année Scolaire 2018-2019 Semestre2 http:// abcmaths.e-monsite.com 10


Et puisque : g   x   1 
1 Remarque : la fonction : x  cos  ax  b  est
1  x 
3 2

2
périodique de période T  si a  0
1 
donc :  g   2  
3 4 a
Alors : g   7  
4 3
Un domaine d’étude de f

il suffit d’étudier f sur un intervalle de longueur T  


donc par exemple : DE  0;  

3) f   x  et le tableaux de variation de f ?

f est dérivable sur et x  on a :

   
f   x   2  2 sin  2 x    4 sin  2 x  
 4  4

Etude du signe de f   x  sur DE  0;  

 9 
x   0;    0  x     2x  
4 4 4
Exemple4 : soit f une fonction définie par :
On utilisant le cercle trigo en deduit le signe de
     
f  x   2 cos  2 x   sin  2 x   .Le tableau de signe de sin  2 x  
 4  4  4

est :
1) déterminer D f ensemble de définition de f

le tableau
2) montrer que f est périodique de période
de variation de f :
T   et en déduire le domaine d’étude de f

3) déterminer f   x  et dresser le tableaux de

variation de f

4) tracer la courbe  C f  sur l’intervalle  ; 


Solution :1) D f  4) du tableau de variation de f :on deduit que

2)a)si x  alors   x 
Que f change de signe en sur les intervalles
   
b) f   x   2 cos  2   x     2 cos  2 x  2  
 3   3 7 
 4  4
 
 0; 8  et  8 ; 8  cad C f coupe l’axe des
 
f   x   2 cos  2 x    f  x  abscisses
 4
On va résoudre dans I  0; 7  l’équation : f  x   0
 8
Donc : f est périodique de période T  

Prof/ATMANI NAJIB Année Scolaire 2018-2019 Semestre2 http:// abcmaths.e-monsite.com 11


   sin   x 

    cos  2 x  4   0
 f  x  
sin x
  f  x  Donc f est impair
  
f x 0
On a :  2  cos   x  2  cos x

 x  I  
  2 x   9

4
Donc il suffit d’étudier f sur DE  0;  
4 4

    3
2 x   ou 2 x    5
 4 2 4 2  x  ou.x  3) f est dérivable sur DE  0;   et x  DE
 8 8
x  I
on a :
On trace la courbe  C f  sur l’intervalle DE  0;   cos x  2  cos x   sin x  sin x 2 cos x  1
f  x  
 2  cos x   2  cos x 
2 2

Et on deduit le reste par les translations de

vecteurs k i k  Etude du signe de f   x  sur DE  0;  

Le signe de f   x  est celui de : 2cos x  1

1
2 cos x  1  0  cos x   Et x   0;   Donc :
2
 2 
2 cos x  1  0  x  0; 
 3 
Exemple5 : soit f une fonction définie par :
sin x
f  x 
2  cos x
1) déterminer D f ensemble de définition de f

2) montrer qu’il suffit d’étudier f sur  0;  

3) déterminer f   x  et dresser le tableaux de

variation de f

4) tracer la courbe  C f  sur l’intervalle  2 ; 2  Exercice: soit f une fonction définie par :

Solution :1) D f  car 2  cos x  0 x  f  x   4sin x  cos 2 x

2) Un domaine d’étude de f 1) déterminer D f ensemble de définition de f

a)si x  alors 2  x 
2) montrer que f est périodique de période
sin  2  x  sin x
) f  2  x     f  x
2  cos  2  x  2  cos x T  2 et en déduire le domaine d’étude de f

Donc : f est périodique de période T  2 3) déterminer f   x  et dresser le tableaux de

il suffit d’étudier f sur un intervalle de longueur


variation de f
T  2 donc par exemple : D    ;  
4)donner l’équation de la tangente T  a la courbe
Etudions la parité de f ?
de f en en x0  0

Prof/ATMANI NAJIB Année Scolaire 2018-2019 Semestre2 http:// abcmaths.e-monsite.com 12


5) calculer f   x  en fonction de sin x On a f   x   4cos x  2sin  2 x  Donc : x 

6)déterminer les points d’inflexions de la courbe  C f  f   x   4sin x  4cos  2 x   4sin x  4 1  2sin ² x 

7) tracer la courbe  C f  sur l’intervalle  2 ; 4  f   x   8sin ² x  4sin x  4  4  sin ² x  sin x  1

Solution :1) D f  Etude du signe de f   x  sur DE   0; 2 

2)a)si x  alors 2  x 
On pose : X  sin x donc : X   1;1 et l’équation
b) f  2  x   4sin  x  2   cos  2  x  2  
sin ² x  sin x 1  0 devient : X ²  X 1  0
f  2  x   4sin x  cos  2 x   f  x    9 les solutions sont : X 1   1 et X 2  1
2

Donc : f est périodique de période T  2


Donc : f   x   8  sin x  1  sin x  
1
 2
Un domaine d’étude de f
On a : sin x 1  0 x 
il suffit d’étudier f sur un intervalle de longueur En utilisant le cercle trigo en deduit que :
T  2 1 1  7 11 
sin x   0  sin x    x   ;
 6 6 
donc par exemple : DE   0; 2 
2 2

f est dérivable sur DE   0; 2  et x  DE

on a : f   x   4cos x  2sin  2 x   4cos x  4cos x sin x

f   x   4cos x 1  sin x   
Donc : C f est convexe sur  7 ; 11 
 6 6 

Etude du signe de f   x  sur DE   0; 2 


C  est concave sur 0, 76   116 ; 2  et A  76 ,  23 
f
On a : 1  sin x  0
f   x   0  cos x 1  sin x   0  cos x  0.ou.1  sin x  0 11 3
et B  ,   sont les points d’inflexions de C f
 6 2
 

1  sin x  0  sin x  1  x  Donc :
2 7) La courbe  C f  sur l’intervalle  2 ; 4 

4) l’équation de la tangente T  a la courbe de f

en en x0  0 est : y  f  0   f   0  x  0 

C’est en forgeant que l’on devient forgeron » Dit


Avec : f   0   4 et f  0   1 donc : y  4 x  1
un proverbe. C’est en s’entraînant régulièrement
aux calculs et exercices Que l’on devient un
5) calcule de f   x  en fonction de sin x :
mathématicien

Prof/ATMANI NAJIB Année Scolaire 2018-2019 Semestre2 http:// abcmaths.e-monsite.com 13

Vous aimerez peut-être aussi