Vous êtes sur la page 1sur 28
1 7 Jo Ss Li tl pel Sc. Physiques Bac 2019-2020 Section Sciences expérimentales| Elaboré et réalisé par : Mr. SAMI SAIDI mbes Zz eH UO TI ™ —=- — — — ___. PS ser en milieu aqueux ecidifié est une Lroxydation des ions iodures T" parle peroxyde dihydrogtne 10s transformation lente et totale, modélisée par la réaction d'équation M,0; +29 +210 + +410 () On mélange Vinstact «0, dans un erlenmeyer, un volume Vy 90 mL. d'eau oxysénée (solution aqueuse de peroxyde d’hyidrogéne) de concentration Cy $107 mol.L"¥ avec un volume V3 100 mL. de solu aquease diodure de potassium de concentration Cs =0,lmol.L" ainsi que 10 mL d'acide sulfurique concentration 1 mol.L* Le mélange résctioane! est répan suivre expérimentalement evolution temporelle de ces dix systemes chi ‘A Tinstant t= 3 min, on ajoute de l'eau glacée_au premier bécher et on dose le solution aqueuse de thiosulfate de potassium (2K"+ S:03*) de concentration C= 0,1 mol de quelques gouttes dempois d'amidon (Vempois damidon colore en bleu une solution conte difode), On note Ve le volume de thiosulfate versé pour ateindre I'équivalence Toutes les 3 min, on renouvelle Topération précédemte, successivement ode formé aves u mmant du sur le deuxiéme, puis sur le troisiéme bécher, etc. La transformation mise en jeu lors du dosage est rapide, totale et d’équation: 28,03 +1, S,07 +21 @) 1- Eerire les couples oxydantréducteur mis en jeu dans chacune des réactions (1) et (2) 2+ Déterminer ‘ales quantités de matiére introduites au départ dans l'erlenmeyer et dens chaque bécher, b- le réactif limitant. 3- Préciser l'utilité d’ajouter de l'eau glacée & instant t dans chaque bécher. 4-a- Exprimer la concentration de difode {12} appar dans un bécher a instant ¢ en fonction ay. b- Calculer Ve a l'instant ty, sachant qu'a cet instant la concentration de diiode est [1 & On donne le graphe d'évolution temporelle de W'avancement x sur la figure 1 Donaée : teamot = 10° mot a-Préciser la relation entre l'avancement x de la réaction (1) 4 chaque instant t et la qa matiére de diiode forme dans chaque becher. b- Déterminert 6 a- Donner l'expr b- Expliquer I'évolution de cette vitesse au cours du temps en prev 7+ Définir et déterminer le temos de demi-réaction ter ion ayent lieu tte fucteur cinétique influent ssion de Ia vitesse instantance de Ia reac! Proposé par:SAMISAIDI Page 1 Révision BAC 2018 ection sciences expérimentales RICE Nod On ere un volume Vi = 40 mb. d'une solution de thiosulfate de sodium (2Nav + 5:00") de concentration molaue Cy ~ 0,8 mol.Lt dans un bécher, auquel on ayoute un volume Vi~ 10 ml, d'une solution acide chlorhydnique de concentration molaue C1= § mol L Le melange blanchit progressivement pat formation du soufre solide qui cache avec le temps le fond ds recipient Leequation de la réaction supposée totale écrit S20} + 210" —.5 + S0y + sH:0 18:09} (mol) (On suit evolution temporelle de la réaction en déterminant, Par ume méthode appropri¢e, 1a concentration des. ions thiosulfate [S:0s7] dans le mélange. Cette évolution est feprésentee par la courte (¢) sur la figure 1 1-Preciser les couples oxydant/réducteur mis en jeux 2-Calculer la concentration initiale, dans Je mélange. en ions Uiosulfate [S:0s" Js et celle en ions hydronitim [ELO"]s 3-Reproduire et compléter le tableau d'évotution de fa réaction en fonction de I'avancement volumique ¥. Equation dr Ta Fenelon SO} + BO" 3 + 50: + 3820 Etat da ‘Avancement ‘Concentrations (molL7) mélange | volumique y (molL") Taidal 0 wehraat Final ¥ sohant 4-Justifier que Ia réaction érudiée est lente. $-a-Définir la vitesse volumique de la réaction et établir son expression en fonction de [SxOs"] b-Calculer sa valeur & instant de date t = 60 5 ¢-Duse, ex le justifiant, si cette vitesse augmente ou diminue au cours du temps. 6-Afin d’étudier cette réaction, on procéde a une série d’expériences, . On verse dans un bécher, sous le fond duquel on a tracé une croix noire. un volume V1 de solution de thiosulfate de sodium de concentration C1 = 0,8 moL.L”. puis un volume V2 d'eau et on déclenche un chronométre a f instant précis of on transvase un volume V3 d’acide chlorhydrique de concentration C= S mol. ; On regarde par-dessus le bécher et on note la durée nécessaire pour que la croix deviemne invisible. ‘a-Commenter, la durée plus ou moins rapide au bout de laquelle croix devient invisible, pour les meélanges (1). (3) et (4) suivants 7 Vial) Vita) Viteaby Durée) =o To oD F ae @ 20 30 5 @ 30 20 ¥ ® 2 im Page 2 (2), avec les durées correspondantes aux autres mélanges. ¢-Pour Je mélange (4) > détermiiner le réactif limitant et !'avancement maximal, {| b-Comparer, en le justfiant, la durée au bout de laquelle 1a croix nest plus visible dans Je mélange i > Calouler 1a masse du soufre déposée 4 la fin de la réaction 5] -Donnée: masse molaise atomique du soutre M(S) = 32g.ma! q q] 4 A la température 25 °C, on prépare un systéme chimique aqueux contenant 4 un instant ta = 0 min, rox = 2.10° mol de peroxodisultate de potassium K:S2Os et Nez = 5.10” mot . Calculer lo volume d'acide ullsé sachant que sa masse volumique est 2 = 0,99 gc”. On donne les masses molaires atomiques : Ma = 1 g.mor! Mc= 12 g.mol" Mo= 16 g.mor" 2) a Dresser le tableau descriptf 'évolution du systéme. b- Déduire avancement maximal Xiu do la rbaction. © A Véquitbre chimique, Je nombre de mole d'acide rostant est le double de celul de "alcool restant. Calculer Tavancement final x de la réaction. 4+ Calculer le taux d'avancement final 1. & Calculer la valeur de la constante d'équilbre K de la réaction étudiée, A Féquitore chimique, les doux riactions destiiication et drydrolyse continuent- elles & Se produiro 7 Expliquer. 3) A. une date ty, on dose l'acide restant at lide ‘une solution aqueuse d'hydroxyde de sodium NaOH, de concentration molaire Cy = 0,8 mol. A Yéquivalence ‘acido-basique, le volume de base versée ast vy = 12,5 mL. ‘@ Faire un schéma annoté du dispositt de dosage. b- Calculer ravancement x: de la réaction 2 la date t, et déduire la composition du mélange & cette date. & Montrer que équilbre chimique n'est pas atteint & cette date. utes tos sousons aamcs eet 25°C A pans un voume Nee ae rune Sout mun nei, do eter scivomett uve soliton amuouce so evens Gtyciogene de concerivaton mole. Ge be pesoniinereytonnetrd ee ee {onion du volume Va do soufion ace sjoutee, . t . | Page 6 ee _Fee Foe _foer_ FPP i Col Cy Cy bot 4 I Lopes La —1mel_yrort_yornl Lene 1) @ Ecrire equation chimique qui symbolise le bilan de 1a réaction de dosage. b+ Calaulor la constante de la loi daction de masse pour cette réaction et montrer quelle est lotale, ‘3 Déterminor ta concentration molaira de la solution ctammoniac b+ Justifier 1a nature (acide, basique ou neutre) du mélange & Féquivalonce. © Le mélange pour loquel [NH] = (NH,'] possdde des propriétés particultres, Citer ces (On gi dix 6% ta solution c'ammoniac et on fat de méme pour la solution de Chiorure d'hydrogéne, On dose 20 mil de la sokition etammonise diludo par la solution r Le volume de Is solution basique versée & réquivalence ast le méme pour les deux dosages , justiier ‘& Expliquer pourquoi le pH de la solution & Equivalence (courbe en pointilés) est pus proche de 7 que celui du premier dosage, i 6 | 0 EXERCICE N°10 Toutes les solutions aqueuses sont prises 4 la température 25°C, température a laquelle le produt ronique de l'eau pure est Kj= 10. On négiige les ions provenant de [ionisation propre de l'eau devant ceux apportés par les réactions acide- base envisagées, 1. On prépare un volume VE" dune solution aqueuse d'acide éthanoique’de concentration molaire La mesure de son pHa donné la valeur 297 Dresser le tableau descriptf d evolution du systéme chimique étudié, en utilisant avancement de la reaction b- Donner Fexpression dela constanie dacdié Ke assocée 8 'équatio précédente Montrer quion a: Ka = 4 x est avancement final de la reaction. reve =X,). c- Exprimer xen fonction du pH. d. Caleuler le pk, du couple acide éthanoiquelion éthanoate 2- On se propose de réaliser cope ti etae Tune Solution aqueuse dacide éthanoiqué pariune apes dhydroxyde de ‘a- Ecrire I quation de la réaction support du dosage. b. Montrer que cette réaction est totale. Undiquer une autre caractéristique que posséde cette réaction pour serwir de support un dosage. 3. On dilue {0618 Une solution aq concentration molaire intiale C3” crire le protocale expérimental qui permet de preparer SOmL. de la solution aqueuse d acide éthanoique diuée Révision BAC 2018 : Section sciences expérimentalesproposé par: SAMISAIDI Page 7 de Ia solution aqueuse acide ure 1 tradurt La variation du pH concentration mokair Figure 1 rary indauer lintérét_ de Tajout de 20mL d'eau distilée, Préciser si fe volume Ve versé a equivalence sera modifié ou reste inchangé, inet des valeurs approchées du volume équivalent Vs et du pH a l’équivalence He. ae dédure Ia valeur de la concentration molaire C, de la solution aqueuse dacide éthanoique 5. Determiner la valeur du pH de Ia solution obtenue en ajoutant séparément au mélange & Téquivaience a 10ml deau pure. ‘B T0mL de la solution aqueuse dacide éthanoique diuée, EXERCICE N°11 Toutes les solutions aqueuses sont prises @ 25°C, tempéranure a laquelle le produit lonique de l'eau pure estKe= 10% / On dispose des trois solutions basiques suivantes une solution S; d'une monc concentration molaire et - ~une solution S; d'une monobase By de concentration molaire et une solution $3 d'une. concentration mol v 1) Montrer que l'une des monobases est forte et que les deux autres sont faibles, 2) On considére le couple acide base BH'/B ott B est une monobase faible dont sa solution aqueuse est de concentration C. : . a- En utilisant Favancement votumique de a réaction, dresser un tableau descrptif dévobution du systéme. b- Le taux d'avancement ial de a réaction ionisation de a base B dans Peau est, tt ob yest Vavancement volumuique final de a réaction. Eyprimes ten fonction de pH, pKe et C en préisant V approximation uilisee ¢- Montre, en précisaat Iapproximation, que laconstanted'acidté Ka du couple acide base BEB a séerit:K, = En déduire que pKa=2pH -pKe-logC 1 d-Montrer que les deux monobases faibles étudiées représentent en fait la méme monobase. imental Proposé par: SAMISAIDI Page @ se see ee ee eee joutant un volume Vy d'eau a-Détermines la valeur du volume V, ajouté }- On donne la liste du matériel disponible : béchers et erlenmeyers de diverses capacités, pipettes jaugées, de 10 mL et 20 mL, fioles jaugées de 50 mL, 100 mL et 1000 mL, pissettes d'eau distillée. Deéerire le mode opératoire pout preparer la Sohution Sy 4 pati de la solution S;, en choisissant la verrerie laps adéquate et qui nécessite le minimum 'opérations. 4) La réaction d’ionisation de la base faible étudiée avec !'eau est exothermique. Préciser, en justifiant la réponse sans calcul, sile pH de a solution varie ou non. Si oui dans quel sens = lorsqu’on ajoute une faible quantité d'eau. ~ lorsqu’oa diminve la température. RCICE N°12 Toutes les solunont sont prises 325°C, température & laquelle le produit ionique de Feaw pure ef #10") (On considére deux solutions aqueuses (Si) et (2) de méme = Gi) est une sotution aqueuse d'un monoacide ~(S:) est une sotution aqueuse d'un monoacide On préléve séparément un volume chacune de ces solutions et Sajcomplete’ dans” oir in volume de solution On obtient ainsi respectifs 1) a- Calculer la quantité de matiere ns dons hydronium H)O" contenus dans le prélévement de volume Vs de (St ) et de (S:) bb- Calculer les quantités de matiéres ny et n; d'ions HjO” contenus respectivement dans les solutions (S'1) et (S'2). ¢- En deduire que AyH est un monoacide fort tandis que A 3H est un monoacide faible. @-Calculer la concentration C; de la sotution aqueuse (S1) du monoacide Ai. ) Sarina se monoacde AgHest Vacide éthanoique la concentration de ($3) est ‘a- Eerire I'équation de la réaction de l'acide éthanoique avec Wea. - Exprimer le taux d'avancement final z; de la réaction en fonction de pH et C2 quand on pourra négliger les ions dus 4 ionisation propre de I'eau. - Calculer ty et vérifier que I'acide éthanoique est faiblement ionisé dans I'eau. + Montrer que la constante d’acidité Ka du couple CH;COOH / CHyCOO’ s'écrit :K, = C,.} ‘Verifier que le pKa du couple CH;COOH / CH;COO’ est égal 44,8. 3) Calculer le taux d’avancement final t'r de la réaction de I'acide éthanoique avec I'eau dans 1a scion (S ) et die eft de ion sur inition de acide banque das ea. 4) On préléve un volume’ ‘6c la solution ($1) qu'on dose par une solution(Sg) d'hydroxyde 'aOH) de concentration molaire’ Cp . Le vohume versé pour atteindre I'équivalence est ‘a- Ecrise I'équation de 1a réaction de dosage et montrer qu'elle est totale. b- Calculer la concentration molaire Cp de la solution d"hydroxyde de sodium utilisée. ¢- On préléve un volume Va= § im de la solution (Sj) qu'on dilve 10 fois avant de la doser avec 1a solution(Sp) d’hydroxyde de sodium. Donner le volume de la solution(Ss) d’hydroxyde de sodium qu'on doit verser pour atteindre I’équivalence ainsi que le pH du melange obtenu 4 Y'équivalence. SAIDI Page 9 3) La solution Sy du monobase By est préparée a partir d'un volume Vj = 10 mil. de la solution S), en tui IC) On réalse deux mélanges contenant chacun emo d'aide &hanoique et ng mol ethanol Pou i fh entre eux, on ajoute quelques gouttes acide sufurique concente = Latransformation chimique est modélsée par Féquation CIHOH = CHCOOH == CH\COOC\H, + H,0 we] gy) oe | t Pour suivre 'évolution temporelle de chacun de ces deux systé heure facie éthancique restant Taide dune sobton onecece ty des mesures sont portés par les courbes de a figure 1. 1; Quantité de matigre d’acide ‘estaat dans fe mélange @ bh mn A ware ( 4) a. Enoncer la bi d'action de masse. og 9 b- Interpréter macroscopiquement et microscopiquement état d équilibee chimique, --s! 2) a. Dresser le tableau d avancement de Févoluton du systéme ‘omespondant au mélange 1 . Calculer a constante d équilixe associée & la rbacton d'estérfcation. Le volume réachonnel est supposé constant - Calculer le taux Cavancement final de cette tansformation, 3) Préesser, en justfiant, effet de Tacide suffurique sur la valeur de la constante d'équilbre et sur Je taux Cavancement final de la réaction. 4) ATinstant de date t= 4 h, on ajoute 0,2 10° mol d'eau et 0,2 10° mol d'acide éthanoique au 2. rn ier, en justin, le sens ¢6vokuion spantané dy b: Déterminer a eampesiten du mélange 2 losquun © L{fist) > nlawd) }2 fd Bo J PHI ¢ (ut "3" eee ee ee ee A Vaide des couples Pb™/ Pb et Sn**/Sn , on réalise, dla température de 28°C. ta pile (P), dont la force électromotrice (fem) E est donnée par Vexpressio a (5) E=E°+ 0,03 log avec E? ia fen sandard de (P) . rerine Méquation associge ala pile (P) ichématiser la pi nner son symbol 10? mote" et 19 ‘erire, en le justiiant, Pégquation dsbite da courant cuter la valeur de E?, s Pmaltct, danne : = 008 V. ¢ lu réaction spomange qui se produit lorsque ta pile 1a valeur du potentiel standard du couple Sa couple P*/ Ph est += 0,13 V. 3+ Calculer la valeur de ta constamte d'équilibre K relative & I'équation associée & (P). J Apr -ertaine dune de fonctionnement, la pile (P) ne déh a- Calculer les concentrations en ions PB" et Sn” de (P) d eet insta b- Priciser Veffet de Uajout d'une faible quantté d'une solution compartment correspondant au couple Pb/ Pb, sur le (On négligera la variation du volume de la solution de PB. On suppasera que les volumes des deux solutions, dans tes deux compartiments de fa pile, sont égaux et quills restent constants durant le déroulement des expértences. EXERCICE N°15 4°) En faisant réagir du chlorure de thionyle, SOC, sur un monoacide carboxytique saturé A, on obtient un ique B liquide en plus du chlorure d'hydrogeéne et du dioxyde de soufre. La masse molaire de B est 92.59 mol* a— Préciser la fonction chimique du composé B, b— Déterminer la formule statistique du composé B et le nommer, ¢— En déduire la formule statistique du composé A et le normer. d— Ecrre en formules semi-développées Equation chimique de la réaction. 3) Le composé B réagit avec Famine CH; NH, pour donner un amide et un composé gazeux. 2 Ease en formules semi-développées equation de la réaction ib- Nommer les composés réactfs et produits de la réacton 3") Le composé B reagt avec le propanoste de sodium CH:-CHCOONa, on obtient du chlorure de sodium el un composé D. 2 — Earre en formules développées équation dela réaction b— Préciser la fonction et le nom du composé D. 4°) Gerie les équations des reactions chmiques des deux composées A et D avec le méthanol el préciser les noms des composés organiques obtenus Données : M(H}=1 gmol"", M(C) =12 gmol”* , M(0) = 16 gmol', M{Cl) = 35,5 gmol-" Sn, schiant que celle dis sulfate de plomb, dans le - de la pile et sur sa polarité. BAC 2018 : Section sciences expé SAMI SAIDI Page 11 PHYSIQUE -EXERCICE N°1 On realise le montage de la figure 1 comportant umn genérateur de tension délivrant une tension constante de valeur E= SV un condensateur de capacité C initialement non charge ; un conducteur ohmique de résistance tn anterrupteur K. qu Figure 1 1) On suit 1 évotution de la tension v(t) aux bomes du conducteur chmique et Ia tension c(t) aux bones u condensateur & partir de I instant de date t=0 correspondant a la fermeture de V'interrupteur K. Les mesures effectuges ont permis de tracer les courbes A et B de la figure 2 -Anribuer a chaque courbe la tension correspondaate. ib Quelle sera la valeur de chacune des tensions uc() et vx() lorsque le régime permanent est ateint ? c- En précisant la méthode utilisé, détemniner graphiquement la constante de temps du dipole RC. Calculer alors la capacité C du condensate. 2) a- Montrer qu’au cours de la charge du condensatew, l'équation differentiele en va(t)s'écit sous la du,(0) 1 forme HO, 29=0 b- La solution de I’équation ifférentielle obtenve peut se mettre sous la forme a(Q)=ae? 1 Ea Beyo. 3)a- Donner en fonction de C et w(t) expression de Vintenstéinstantanée it) du courant qui traverse le condensateur pendant s charge. b- En exploitant la courbe B, calculer la valeur de V'ntensité du courant ‘instant de date ty = Is. - Pour ce méme instant), quelle est la valeur de intensité du courant déuite dela cousbe Ux(t)? ‘Determiner Vinstant ty auquel les tensions u(t) aux bores du condensateur et va(t) aux bornes du conducteur ohmique sont égaes. ‘Montrer que dans ces conditions, cet Bs expriment par ls relations: ‘Revision BAC 2018 : Section sciences expérimentales proposé par: SAMISAIDI Page 1 Un circtat électnque est constimeé par Vassociatic a patie ion en série dun générateur de tension idéal de ame bobine dinductance L et de résistance anteme #, dim conducteur Shunuque de resistance R=S0O et dim interripteur K.(Opure 1) Afin de vasualiser simmultanement les tensions aux, Lot am Fae an. on elise les connesions adequate aun oxlloscopebiconbeet on fr Jnverrupteur K a un instant choist comme origine des temps (= 0s) Les courbes taduisant les ‘nations de wit) euy() sont celles de la igure 2 U)a- Montrer que la tension w(t) aux bomes du résistor est régie par équation différentielle Mita RE oa te a Ry Rar D-La solution d'une telle Equation différentelle est de type ui(0)= Ae - B. ‘Trouver I'expression de uj() en fonction de r. RL et E sichant qu’a 0s Fintensité du courant i est sulle. On precisera en particulier I'expression de k. 2)a- Déterminer la valeus Te de i(t) en régime permanent. En déduire la valeur de la résistance r de ia bobine. -Déterminer graphiquement la valeur de la constante de temps t, En déduire la valeur de Vindvetance L de la bobine. 3) Sachant que la solution de !équation différentiele précédente est u(t) “y a-Montrer que la tension us(t) aux bomes de la bobine sécrit : s(t) =ae * +5 obactb sont des constantes dont on déterminera les valeurs. Ede") Verifier que f= 5. En die que {a valeur de la résistance inteme de la bobine est r=100. ¢-Calculer la valeur de I'énergie magnétique emmagasinée E dans la bobine lorsque wy=u Revision BAC 2018 ; Section sciences expérimentales_proposé par: SAMISAIDI Page 2 a ed el hn ee ee ee ee | Ly a oe la copie vp courbe dela figure S, cet fs fouille annexe (2 Fe avec la cupie) tins) —_——$ Révision BAC 2018 : Section sciences expérimentales —_proposé par: SAMISAIDI Page 3 $) Alin de vericr {a valeur de!" On ajaste Ia testy on visualise, 312 uy) ADD de ensions y(t) et walt) s Tension en (V) ‘Révision BAC 2018 : Section sciences expérimentales let R= 6 huis ult) eb u(t) (voir Neth agpayant sot la ation des ‘anneve (2) Figure 6 proposé par : SAMI SAIDI Page 4 ee eee oe eee ee ee eee rere Soa ss ty bay La La Ly Litt Ge EXECICE Ned Le cireuit électnque sehémausé sur tn fi ured, comport: deux interrupters Ky et Kz, un générateur iéal de tension continue de fern E, wn condensatenr de cajyacite C et armatures et B, une bobinte d'inductance 1. Liinterrupteur K; étant oavest. on tennte Ry Aprés tine breve durée, Vanmature A porte une charge maximale Qy et Te condensateur entmagasine une énergie électrnstatique Wo, a Exprimer Qg en fonction de E et C. b- Exprimer Wo en fonction de Qo et © 2Le condensateur éiant chargé: 3 Finstant t= 0 on ouvre Ky et on ferme Ky, A tqueleonque, Marmanue A duu condensatets potte une charge 4, a-Exprimer I'énergie électrom 1b-Montrer, sans faire aucun calcul que cette énergie se eon ‘e-Déduire l'équation différentielle des oscillations électriques de la charge q. 4-Déterminer Mexpression de la période propre Ty en fonction de L et C. ‘eDéterminer Ia valeur de (D, , sachant que lexpression de la 9=Q, sin tHe) Figure 3 sique W en fonction de L, C.q et intensité du courant i re et qu'elle est égale & Wo, 1¢ q en fonction da temps est 4-Une étude expérimentale a permis de tracer sur la figure 4 les courbes. traduisant les variations de énergie magnétique Wr, en fonction de et en fonction du temps. Déterminer, en exploitant ces courbes 4 les valeurs de L et de Wo. b-La valeur de To. - 5-Déterminer alors C, Qo et E. Wr (10°) ‘Révision BAC 2018 ; Section sciences expérimentalss —_proposé pa way AMI SAIDI Page S RCICE N°5 Un condensateur de capacité C est chargé sous une tension UAg=12 V. A la date (=0, on effectue sa décharge dans un dipole série constitué d'une résistance R=30 27 et d'une bobine d'inductance L et de résistance 1) Etablir 'équation différentielle relative la charge q de rarmature A 2) Ecrite fexpression de énergie totale 4 un instant t 3) Déterminer la derivée de lénergie totale par rapport au temps 4) oscillogramme de la tension up aux bornes de la résistance R est représente ci-dessous. Quelle est la valeur de la pseudo-période ? 5) Montrer qu’a t=0, la tension aux bornes de la bobine est ug = - 12 V. Exprimer up en fonction de L, r, i et difdt. Mesurer a 'aide de la courbe ci-dessous la valeur de L et en déduire C. On confondra la pseudo-période la période propre. tums) ‘Revision BAC 2018 :,Section sciences expérimentales — proposé par: SAMISAIDI Page 6 jf jm ie we lm ae ia@ dm GR Ee FO mm ee ee ee me oS ee See Sol EXERCICE N°%6 a On considére le curcuit schématisé sur la figure! et comportant a Figurel sun générateur supposé parfa ¢ électromotnce E“6V “mn condensateur de eapacité “tne bobine d inductance de sistance supposee nile “eee interuptctrs Ki 2) Le condensateu etant mitalement décharge, a 'instant de date =Os on ferme Tintermupteur K; et on lisse K; ouvert a-Calculer la charge Qo acquise par le condensateur. b-Expnmer 'enerpe elecanque W emmagasince pa le condensateur en fonction de E et C La ealeuler 2) Le condensateur tant charge, Aum instant pns comme ongine des dates, on ouste [interupteur Ky pubs fon ferme Funteruptcur Ky (On désignera par qa charge de Vammanse A et pari = SE mr AP ed a Vintensité du courant dant le exewt a un instant t quelconque au cours des oscillations élecmques. a. Expnmer I'énergie totale E du circuit (LO), en foncion de q, C, Let En admemtant que E reste Constante au cours des oscillabons, dédnire I'¢quation differentelle venfie par q - Determiner I'expression numérique de la charge q(t) B) Le condenssteur et la bobine précédents sont placés en série avec un réxistor de réztstance R comme le montre Ia figure 2. On applique aux bomes de ce circuit une tension alternative u(0) = UVTsin@ aNt +9) tel que’ 1) En faisantvarer la fréquence N, le voltmétre(V) indique une tension mule pour une valeur Node N ; Vampéremétre(A) indique alors une intensitéeffcace j=0,2A. 2-Interprter indication du voltmétre (V) et en déduire la valeur de N. b-Calculer les valeurs de la résistance R et du facteur de surtension Q du circuit. 2) On ajuste la fréquence N a une nouvelle valeur Ny=162Hz. Sachant que I'équation differeatille régissant les oscillations forcées est mgt fdr u(t) et quei(t) = v7 sin(x\t) » Diteminerle pase eso ar gent scone) Précisersile circuit est induct on capa 1 Detenminer|intenstéeficace du courant indiquée par ampéreméte. ¢- Calculer alors la puissance moyenne consommée dans le circuit. Révision BAC 2018 : Section sciences expérimentales proposé par: SAMISAIDI Page 7 Dratiques dew groupes d'éleves se proposent ° étudier en régime simusotdal Foret ble et un GBF q de pulsation w variable et de Le courant traversant ce circuit est dintensi Un oscilloscope bicourbe est branché de maniére A vi A latensi set ux bomes du générateur ; B Ia tensionua(t) aux bomes dur conducteur oh mps Prhisdiv; verticale : 1 Vedi Te circuit adgquat avec les Wealiser & oscilloscope. Pour la vole A et pour la voie B. : données de Vexercice et y indiquer les connexions & 2) Pour une certaine fréquence N, on obtient les courbes du schéma ci-dessous (Figure 4): LVR a ourbe(C) Figuret a sntrer que la courbe (C1) représente la tension u(t). , b-Déterminer la fréquence N des tensions u(t) et un(t), limpédance Z du circuit & cette fréquence ainsi que le déphasage AP™ @.- U- Le deuxiéme groupe souhaite construire point Par point la courbe representative I= £(N) od 1. représente I'intensté maximale et N la fréquence imposée par le GBF. I monte en série, un sésstor de résistance R’, une bobined’inductance L'*1H et de résistance inveme négligeable, un condensateur de capscit Ce un ampérembie de nsistancenégligeabl, Aux bomes de a portion de circuit ainsi alist, il applique une tension sinusotdale ude feéquence N variable, d'amplitude Um maintenue constant td expression u(t) = sin2aNt. Des mesures et des caluls de Iintensité maximale Ly du courant dan le circuit, en fonction de la fréquence N de la tension sinusofdale permettent de tracer la courbe suivante (Figure 2) Révision BAC 2018 : Section sciences expérimentales —_proposé par: SAMISAIDT an Tino! 1) a-Dsterminer graphiquement la fréquence N, de résonance d’intensité, b-Déterminer, aide de cette courbe , les valeurs de R’ et de C’. ¢- Calculer a valeur du facteur de surtension Q. 2) a- Exprimer la tension efficace Uc aux bomes du condensateur en fonction de U.R'\L',C'et N. b-La tension efficace Uc prend sa valeur maximale pour une fréquence N, . + Calouler fa valeur de Ny. Calculer la puissance électrique moyenne consommeée par le dipdle RLC ala fréquence Nr. 4d Montrer que a résonance de charge devient impossible pour les valeurs de R’ supsricures & une valeur limite Ry dont on déterminera la valeur. EXERCICE N°8 Le circuit électrique, schématisé ci-contre (Figure 2) comporte : -un générateur de basse tréquence (GBF). -un conducteur ohmique de résistance R=120 Q, -une bobine d'inductance L et de résistance r, -un condensateur de capacité C, -un ampéremetre, -un volimétre. -—(v)—_ Figure 2 On fixe la fréquence de la tension de sorte que le générateur de basse fréquence (GBF) détivre fa tension altemative sinusoidale (1) = Umsin(2000r +) de valeur efficace et de phase initiale constantes. : Lintensité instantanée du courant électrique qui circule dans le circuit est I(t) = nsin(22Nt + @) de valeur efficace | = 25/2 mA. Afaide d'un oscilloscope bicourbe, on visualise la tension u(t) sur la voie (1) et la tension c(t) aux bomes du condensateur sur la voie (2). Les deux voies ont la méme sensibilité verticale, soit 5 V.div'. On obtient les oscillogrammes de Ia figure 3 jon BAC 2018 : Section sciences expérimentales —_proposé par Ne 2- Reproduite fe schéma du montage de fa figure 2, en falsant_apparaie les ‘Connexions nécessaires pour visualiser sur écran dun oscilloscope bicourbe la tension u(t) aux bomes du générateur et la tension ue (t) aux bomes du condensateur. D- Faire correspondie a chaque oscilogramme la tension correspondante. = Determiner les expressions de u() et ut) d- Calculer @. En déduire la nature du circuit. Figure 3, » 2 a- Monier que 'équation différentielie régissant les variations de Fintensité du courant ith est donnée par ty 02 gL tae = Re nie) LAO 6 L fat ug) b- Effectuer ta construction de Fresnel relative & ce circuit en prenant comme échelle: tem > 2V ¢- Déduire les valeurs de C, de Let de r. d- Déterminer rinaication du voltmétre dans ces conditions. 3) ‘a- En s'appuyant sur la construction de Fresnel, établir expression de I'amplitude In de r'intensité du courant en fonction de Up R,f-L, Cet o. - Déduire expression de Q,,:ampitude de la charge instantange du condensateur. ‘c+ Monier que la pulsation a la résonance de charge est @, = op E29 oti est la pulsation propre du résonateur d- Indiquer, en justiant, sil faut augmenter ou diminuer la réquence N du GBF pour alteindre la résonance de charge. €- Montrer que amplitude Q, de fa charge instantanée du condensateur a la résonance de charge est donnée par la relation - Révision BAC 2018 : Section sciences expérimentales proposé par : SAMISAIDI Page 0 (me _ fF _fP___F_F_ alM al l l XERCICE N°9 Un pendule élastique est constitué d'un mobile de masse m =80 g pouvant se déplacer sur un bane a cousin d'air horizontal, Ge mobile est attaché 4 un point fixe par un ressort de masse négligeable a spires non jointives, de raideur k. La position du mobile est repérée par Fabscisse x. A réquilibre, la position du centre dinertie G coincide avec , origine des abscisses, www | A- Oscillateur libre non amarti: les forces de frottements sont nulles. 1) a- Etablir féquation différentielle régissant le mouvement du mobile, b- Montrer que expression x = xq sin ( wot + ) est solution de cette équation, on précisera lexpression de wo 2) Un dispositif approprié permet de tracer la courbe de variation de x en fonction du temps représenté sur le graphe ci-dessous x(cm) Déterminer la pulsation propre wp et en déduire la raideur k du ressort. ( on prendra = 10) Déterminer equation horaire x(t) puis celle de la vitesse v(t) Déduire que énergie mécanique du systéme { solide , ressort } se conserve au cours du temps et préciser sa valeur Sous quelle forme se trouve énergie mécanique a t= Os et at=0,1 s. Déduire alors la transformation énergétique qui s'est produite entre t=0s et 1s. B- Oscillateur libre amorti Le solide est maintenant soumis une force de frottement visqueux. f =-hv jon BAC 201 i i proposé par: SAMISAIDI Page 11 | eee 1) a- Que devient léquation différentietle laquelle obit x ? b- Montrer alors que t énergie mécanique dh que diminue au cours du temps - 2) un dispositif approprié permet de tracer la courbe d'évolution temporelle de lélongation x et sa tangente (1) at=0,3s t(40%s ) a- Sous quelle forme se trouve énergie mécanique At= 0s et at= 0,35? Justifier la réponse. b- Calculer énergie mécanique dissipée entre t= 0s et t= 0,35 EXERCICE N°10 On relie Vextrémité O d'une lame vibrante & une corde tendue horizontalement de longueur OO'= C=2m. La lame vibrante subit des oscillations sinusoidales verticales de fréquence N=100Hz ¢t. ‘amplitude 3mm. Ces vibrations se propagent le long de la corde avec une c ‘On suppose qu'il n'y a pas de réflexion ni amortissement des ondes. I-a- Le phénomene résultant de la propagation des déformations le long de la corde est appelé onde mécanique transversale. Justifier cette appellation, bbe Calculer la longueur donde 2 de l'onde progressant le long de la corde, ¢-Décrire le phénoméne observé au moment oii la corde est éclairée par un stroboscope dont les fréquences prennent les valeurs: Ne = 50 Hz et Ne = 102 Hz. 2) a-En considérant Vorigine des temps lnstant oi: O passe par sa position d'équi écrire léquation horaire yo(t) du mouvement de la source O b-Etablir l’équation horaire du mouvement d’un point M de la corde situé au repos A la distance x = OM de Ja source O. 3) a- Déterminer lexpression des abscisses des points qui vibrent en phase avec la source O, préciser leur hombre ainsi que la valeur de labscisse du point le plus proche de O. \b- Déterminer expression des abscisses des points qui vibrent en opposition de phase avec O, préciser leur nombre ainsi que la valeur de Vabscisse du point le plus proche de O, c- Représenter aspect de la corde & Finstant t= 0,035. re dans le sens positif; Proposé par: SAMISAIDI Page 12 | = ra J — eS LOL NERCICE N°LL: Une onde progressive sinusoidale, créée par une source $ a partir d'une date ty= 0s se propage a la surface de l'eau. Au point S se trow un vibreur alimenté par un générateur de tension altemative de fréquence La figure 2 ci-dessous représente, une date t), une coupe de cette surface par un plan vertical passant par S. A cette date, I'élongation du point S est nulle. La distance ABiest gale 3m, Yamplitude constante de Tonde est denim. Tigure 2 1-Choisir le(s) qualificatif(s) d'une onde mécanique qui se propage a la surface de eau parmi les propositions suivante: longitudinale ; transversale ; circulaire ; rectiligne. aaa - 2-Définir la longueur donde 2 et déterminer sa valeur. 3- Indiquer entre les points $ et B de la figure 3 de la page 4/4 (feuille annexe): = les positions des points vibrant en opposition de phase avec $ la date - par une fléche, orientée verticalement vers le haut ou vers le bas, le seis de déplacement de chacun de ces points juste apras la date ty. 4- Calculer la célérité v de onde. 5-Déterminer la valeur de ty. 6- Préciser le sens de déplacementt de S juste aprés la date t,= Os, 7-a-Etablir équation horaire ys(t) du mouvement du point source S. b-Déterminer I’équation horaire du mouvement d’un point C, d'abscisse x¢= de la surface de la nappe d'eau. c-En déduire la vitesse du point C a la date t). figured Révision BAC 2018 : Section sciences expérimentales __proposé par: SAMISAIDI Page 13 = ww wwe we SS SS Se ee Données: La cétérité de Ia lumidre dans Io vide ¢ = .10°m.s" ot la constante do Planck h = 6,62.107V.5 Les niveaux d'énergie quantiliés do Talome dhydrogéne sont donnds par: E, ou nest un Nombre entior strictement posi et Eg = 13,6 eV. 3; Préciser, on te justifiant, Ia valour de n correspondant a Fétat fondamental 2+ a+ Calculer les valeurs des cing premiers niveaux d'énorgio, by Construire sur votre copie le diagramme énorgétiquo simplfié de atone d'nydrogbno. 3. On considdre toutes los transitions d'un niveau d’énerglo Ey (n 2 2) au niveau fondamental: es radiations émises correspondantes ces transitions forment uno série appelée série do yman, 1 -Montror que les longueurs d'onde de ces radiations véritient la relation: —— =Ry(1 ob Ru est la constante de Rydberg qu'on explicitera en fonction Ep, ¢ et h b- Préciser Tunité de Ru. ¢- Calculer dans le systémo international d'unilés la valeur de Ru. 9- Calculer les longueurs donde extrémes des radiations correspondantes a la série de Lyman. e- Représenter sur le diagramme énergétique (de la question 2-b), a aide de fleches, les transitions correspondantes, 4- Vatome d'hydrogéne est dans son état fondamental, il recoit un photon d’énergie Wie 1275eV. a- Montrer que cette énergie est absorbée par Fatome en précisant le niveau d'énergie de Tatome alteint en réponse & colte excitation. b-Préciser, en le justifiant, état de latome dhydrogene pris inilialement 'étal fondamental quand il absorbe un photon d'énergio Wa = 14 eV. EXERCICE N°13 Electronvolt : 1 e¥ est équivalent & 1,602.10 Unité de masse atomique : 1 u vaut 1,6605.10""” kg et son énergie est de 931,5 MeV. Masses (en u) . prowon Teeiran sy sr a 7.0073 | mip, = 1.0087 | me = 5,486.10” | 234.9935 | 93.8945 | 139,8920 Tip =T inn li eS. ‘On considére le noyau d'uranium 235 de symbole y3U . 1) a Donner la definition de Vénergic de liaison d'un noymu, _ b_ Détermincr la valeur de U'énergic de liaison du noyau2?U ainsi que son énergie de liaison par 4p en conan nj furs 235 pot shire in, ent pres sn Je strontium 94 de symbole 34Sret le xénon 140 de symbole'32 Xe. _— fa-Ecrire I"équation de cette réaction de fission en précisant les lois de conservation qui la gissent. . Be screener tin defi, 3) On considére Ia réaction de fusion mucléaire suivante }Het}He—p3He +2, a- Donner Ia définition de la fusion nucléaire © te iat Calculer énergie libérée lors de cette réaction de fusion, — erimgnta sé par: SAMISAIDI Page 14 Révision BAC 2018 : Section sciences expérimentales Props ee m= 0,00137 u.

Vous aimerez peut-être aussi