Vous êtes sur la page 1sur 2

Mariam Melliti

3ème LSC

Sujet :
Audit fiscal-Cas d’une entreprise qui réalise des services de transport d’import
et d’export
Aujourd’hui, la fiscalité est omniprésente dans toutes les décisions économiques et
financières puisque « mieux gérer sa fiscalité, c’est mieux gérer ses finances » : Toute
entreprise se doit optimiser sa charge fiscale, comme toute autre charge pour gérer au
mieux ses intérêts et ceux de ses dirigeants, associés ou salariés. Cela veut dire que
l’entreprise se doit d’être vigilante dans suivi de la fiscalité de l’entreprise dans le but de
minimiser le risque fiscal qui pèse en permanence sur sa situation et qui pourrait menacer sa
pérennité, voire même sa survie
Le risque fiscal trouve naturellement son origine dans la complexité des règles
applicables, mais bien évidemment aussi dans la façon qu'a l'entreprise de les appréhender
dans le cadre de sa politique fiscale. La notion du risque fiscal englobe, en effet, deux
acceptations: La première correspond au non-respect, volontaire ou non, des règles fiscales
et à la méconnaissance d'une disposition favorable qui peut générer un manque à gagner
fiscal. Alors que le second risque appelé « risque de sanction générale » repose sur le fait
que les choix fiscaux sont porteurs d'incidences au-delà du seul domaine fiscal en cas de
discordance entre la stratégie fiscale et la stratégie globale de l'entreprise.
C’est pourquoi l’entreprise doit consacrer une attention à la gestion des risques fiscaux.
Autrement dit, elle doit suivre l’évolution de la législation fiscale. Il est souvent très coûteux
pour une entreprise d’attendre l’arrivée des inspecteurs fiscaux, pour se poser la question de
savoir si elle respecte les prescriptions fiscales. D’où, le recours à des revus périodiques
d’audit pour détecter les risques, les quantifier et prendre les mesures nécessaires.
L’audit fiscal permet de détecter les zones de risques dans lesquelles l’entreprise peut
effectuer des erreurs et des infractions qui peuvent engendrer des conséquences néfastes a
l’encontre de cette dernière.
Pour une bonne gestion fiscale, l’auditeur fiscal doit non seulement évaluer les forces
et les faiblesses de l’entreprise en matière de fiscalité, mais aussi de la protéger contre un
éventuel contrôle fiscal.
Dans ce contexte, le but de notre rapport est de :
- Exposer les concepts d’audit d’une manière générale et d’audit fiscal d’une
manière particulière.
- Mettre en lumière les notions du risque fiscal qui touche l’entreprise.
- Présenter la démarche d’une mission d’audit fiscal au sein d’une entreprise qui
réalise des services : import et export de transport (aérien, maritime, terrestre..)
Problématique :
« Quelle est l’importance d’une mission d’audit fiscal au sein d’une entreprise ? »
De Cette problématique, nous pouvons poser quelques interrogations :
1. Qu’est-ce que l’audit fiscal?
2. Comment une mission d’audit fiscale peut être déroulée au sein de
l’entreprise?
3. Quelle sont ses caractéristiques ? et quels sont les risques fiscaux qui
influencent sur la gestion fiscale de l’entreprise?
Pour répondre à ces questions, nous avons choisi de subdiviser le plan de notre
travail en trois (3) chapitres :
- Le premier chapitre sera consacré à la généralité sur l’audit fiscal
- Le deuxième chapitre porte sur le déroulement de la mission d’audit fiscal
- Le troisième et dernier chapitre est consacré aux risques fiscaux de l’entreprise.

Objectif :
Trouver des moyens à la fraude fiscale à travers des mécanismes et des outils d'audit
fiscal permettant à l'entreprise d'une part d'éviter l'exposition à un tel risque et d'améliorer
d'autre part son efficacité fiscale tout en évaluant sa performance, et vérifier la sincérité et
fiabilité des états financiers.

Vous aimerez peut-être aussi