Vous êtes sur la page 1sur 9

Vérification de la capacité de rotation sur appui H.

Thonier
selon l'EC2, art. 5.6 - Analyse plastique 23 décembre 2012
L'auteur n'est pas
responsable
de l'usage fait
Géométrie de ce programme
b 1,2 m largeur de la table
h 0,6 m hauteur totale 0,7
bw 0,35 m largeur âme 0,6
hf 0,15 m hauteur table 0,5
bt 0 m largeur talon
0,4
ht 0 m hauteur talon
na 4 nombre d'appuis (2 à 11, sans console) 0,3
0,2
Charges et moments 0,1
gg 1,35 coefficient sur charges permanentes
0
gq 1,5 coefficient sur charges variables -1 -0,5 0 0,5 1

Travée N° 1 2 3
Leff 5 5 5 m portées utiles
g 90 90 90 kN/m charges permanentes
q 60 60 60 kN/m charges variables
SL 0 5 10 15 15 15 15 15 15 15 m longueurs cumulées
p 0,2115 0,2115 0,2115 0 0 0 0 0 0 0 MN/m charges de calcul ELU
M0 0,66094 0,6609375 0,660938 0 0 0 0 0 0 0 MNm moments isostatiques

Béton
fck 25 MPa résistance du béton
gC 1,5 coefficient béton
kfctm =1 : prise en compte de la résistance à la traction du béton, sinon =0
PRS 1 1=parabole-rectangle, 2=Sargin
cotq 1 inclinaison des bielles (pour calculer le décalage)

Acier
classe B classe des aciers (la classe D est avec palier horizontal) Méthode de calcul 1 0 , 0,6 ou 1
fyk 500 MPa limite élastique des aciers Les calculs sont exécutés avec la méthode Walraven
gS 1,15 coefficient acier
ksc =1 pour prise en compte des armatures comprimées, sinon, =0

appui N° 2 3
M limités -450 -450 kNm moments limites imposés sur appuis

klim 1 = 1 =prise en compte des moments limités sur appui, sinon = 0

Moments minimaux sur appuis (MNm)


Appui n° 1 2 3 4
Mappui,avant 0 -0,56625 -0,56625 0
Mappui,après 0 -0,45 -0,45 1E-07

Moments maximaux en travée (MNm)


Travée n° 1 2 3 4
Mtrav,avant 0,4692 0,244688 0,46916 0
Mtrav,après 0,4692 0,246692 0,46916 0
dépassé

1 - Application de l'art. EC2-5.6.2 (2)

La ductilité requise peut être réputée satisfaite si : travée appui


1 - xu/d  0,25 KO xu/d max 0,10329 0,3652 Conclusion
2 - armatures de classe B ou C OK KO
3 - rapport des moments sur appuis / moments en travée compris entre 0,5 et 2 OK Voir méthode 2 ci-après

Mapp/Mtrav 1 2 3
maxi -2,13E-07 1,82414 0,95916
mini 0,959158 1,82414 -2E-07
2 - Calcul détaillé des rotations sur appuis à partir des déformations ec et es et la courbure 1/r

appui w1 w0 qs
N° i trav. i-1 trav. i mrd
2 3,76 -1,14 4,90 Conclusion
3 1,14 -3,76 4,90 OK

Recherche des points de moments nuls

travée appui N°
gauche 2 3
Mg 0 -0,37875 MNm moment sur l'appui de gauche
Ma -0,45 -0,45 MNm moment sur l'appui étudié
MM 0,4551 0,247042 MNm moment maximal
xM 2,0745 2,432624 m abscisse du point de moment maxi
x1 0 0,9041953 m dist. du point de moment nul à l'appui gauc.
x2 4,14894 3,9610531 m d°
Dx 0,85106 1,0389469 m dist. du point de moment nul à l'appui étudié
d 0,55857 0,5585714 m hauteur utile
l=Dx/d 1,52365 1,8600072 rapport
kl 0,71266 0,7874023 coefficient correcteur

travée appui N°
droite 2 3
Ma -0,45 -0,45 MNm moment sur l'appui étudié
Md -0,37875 0 MNm moment sur l'appui de droite
MM 0,24704 0,4550862 MNm moment maximal
xM 2,43262 2,0744677 m abscisse du point de moment maxi
x1 0,9042 0 m dist. du point de moment nul à l'appui gauc.
x2 3,96105 4,1489353 m d°
Dx 1,03895 0,8510647 m dist. du point de moment nul à l'appui étudié
d 0,55857 0,5585714 m hauteur utile
l=Dx/d 1,86001 1,5236452 rapport
kl 0,7874 0,7126582 coefficient correcteur

Résultats
kl 0,7491 0,7490986 moyenne géométrique des kl
m 0,24725 0,2472514 moment réduit
xu/d 0,36127 0,3612709 hauteur relative de béton comprimé

qs 4,901 4,901 mrd rot. Plastiq. due aux charges extérieures


qs/kl 6,54 6,54 mrd
qpl,d 7,94 7,94 mrd par lecture de l'abaque EC2
0,82 0,82 82% rapport < 1 ?
OK OK

Rotation plastique admisible qpld et rotation plastique qs/kl


35

30

25

20
(mrd)
20

q (mrd) B
15 C
points

10

0
0 0,05 0,1 0,15 0,2 0,25 0,3 0,35 0,4 0,45 xu/d

Résultats intermédiaires
ec12 2 ‰ raccourcissement du béton
ecu12 3,5 ‰ raccourcissement ultime du béton
n 2 exposant de la parabole du diagramme PR
fctm 2,6 MPa résistance moyenne à la traction du béton
kfctm.fctm 0 MPa résistance moyenne à la traction du béton prise en compte dans les calculs
Ecm 31 GPa module d'Young du béton
fcd 16,67 MPa contrainte de calcul du béton
euk 50 ‰ allongement à la rupture de l'acier
eud 45 ‰ allongement limite de l'acier = 0,9 euk
ks 1,08 coefficient de l'acier de classe B
Es 200 GPa module d'Young de l'acier
es0 2,174 ‰ allongement de l'acier à l'intersection des deux branches inclinées
x0 0,61686 fibre neutre correspondante
m0 0,37172 moment réduit correspondant
kc 3,41775 coeffcient Sargin
n 2 exposant de la parabole
euk 50 ‰ allongement limite de l'acier à la rupture
Ferraillage
0 2 4 6 8 10 12 14 16
0

-0,1

-0,2

-0,3

-0,4

-0,5

-0,6

-0,7

(voir l'onglet "dessins" pour des dessins à plus grande échelle)

Description du feraillage en s'aidant des deux graphiques ci-dessus et ci-dessous

A,prov As,rqd As,dec A,prov As,rqd As,dec appuis

30

20

10

0
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16

-10

-20

-30

section aire nombre de lits décrits 13  72


2
0,3375 m densité 87,24 kg/m3

béton volume longueur 149,2 m


3
5,0625 m poids d'acier 441,64 kg
(hors appuis)

Armatures inférieures et supérieures


Travée nombre diamètre distance à abscisse longueur longueurs
N° de barres barre fibre sup. début barre d'ancrage
n Ø d x0 L
mm m m m Lbd m absc.fin dist Aire
1 1 4 20 0,55 0 5 40Ø 0,8 5 0 12,57
2 1 3 20 0,53 0,4 3,4 40Ø 0,8 3,8 1,2 9,42
3 2 3 16 0,55 0 5 40Ø 0,64 5 0 6,03
4 2 2 20 0,53 1,1 2,8 40Ø 0,8 3,9 1,1 6,28
5 3 4 20 0,55 0 5 40Ø 0,8 5 0 12,57
6 3 3 20 0,53 1,2 3,4 40Ø 0,8 4,6 0,4 9,42
7 1 4 25 0,03 3,6 1,4 57Ø 1,425 5 0 19,63
8 1 3 16 0,05 0 5 57Ø 0,912 5 0 6,03
9 2 4 25 0,05 0 1,5 57Ø 1,425 1,5 3,5 19,63
10 2 4 25 0,05 3,5 1,5 57Ø 1,425 5 0 19,63
11 2 3 16 0,03 0 5 57Ø 0,912 5 0 6,03
12 3 4 25 0,03 0 1,4 57Ø 1,425 1,4 3,6 19,63
13 3 3 16 0,05 0 5 57Ø 0,912 5 0 6,03
14 0,00
15 0,00
16 0,00
17 0,00
18 0,00
19 0,00
20 0,00
21 0,00
22 0,00
23 0,00
24 0,00
25 0,00
26 0,00
27 0,00
28 0,00
29 0,00
30 0,00
31 0,00
32 0,00
33 0,00
34 0,00
35 0,00
36 0,00
37 0,00
38 0,00
39 0,00
40 0,00
41 0,00
42 0,00
43 0,00
44 0,00
45 0,00
46 0,00
47 0,00
48 0,00
49 0,00
50 0,00
51 0,00
52 0,00
53 0,00
54 0,00
55 0,00
56 0,00
57 0,00
58 0,00
59 0,00
60 0,00
61 0,00
62 0,00
63 0,00
64 0,00
65 0,00
66 0,00
67 0,00
68 0,00
69 0,00
70 0,00
71 0,00
72 0,00
Moments enveloppes "après"
0,6

0,4

0,2

0
0 2 4 6 8 10 12 14 16

-0,2

-0,4

-0,6

Déformations ec et es
2

1,5

0,5

0
0 2 4 6 8 10 12 14 16
-0,5 90

-1

-1,5

-2

-2,5

Discontinuités sur appuis car pas les mêmes cas de charges


Courbure 1/r (m-1)
0,006

0,004

0,002

0
0 2 4 6 8 10 12 14 16

-0,002

-0,004

-0,006

-0,008
A(x)
0,02

0,015

0,01

0,005

0
0 2 4 6 8 10 12 14 16

-0,005

Rotations w(x) (rd)


0,01

0,008

0,006

0,004

0,002

0
0 2 4 6 8 10 12 14 16
-0,002

-0,004

-0,006

-0,008

-0,01

Flèche ELU (mm)

0
0 2 4 6 8 10 12 14 16
-2

-4

-6

-8

-10

-12

-14
Courbures 1/r comparées
6

0
1/r normal
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
1/r Walraven
-2

-4

-6

-8

Vous aimerez peut-être aussi