Vous êtes sur la page 1sur 16

INSITUT DE TECHNOLOGIE DU

CAMBODGE

Département de Génie Rural

Hydraulique Générale
Rapport:

Type d’écoulement
Ecoulement Uniforme et Ecoulement Graduellement Varié

Enseignant : Dr. OEURNG Chantha


Groupe I4 GRU-B:

e20100457 PORN Lybun

e20100557 SAM Sotharo

e20100480 SAMBATH Saramany

e2009452 SAR Dara

e20100503 SEAK Sothearith

e20100533 SIV Chanhorm

e20100536 SMOK Sochheat

2013 - 2014
Table des Métiers

Page

I. Introduction et Objectif 1

II. Appareils 2

III. Procédure et Calcul 3

1. Ecoulement Uniforme 3
A. Hauteur d’eau 4
B. Energie Cinétique αV2/2g 5
C. Débit Q 6
D. Coefficient de rugosité du canal transparent 7

2. Ecoulement graduellement varié 8


A. Axe hydraulique en aval du canal 8
B. Axe hydraulique réglé par le Seuil au milieu du canal 9
C. Types de chaque axe hydraulique 14

IV. Conclusion 14
Institut de Technologie du Cambodge Hydraulique Générale
Département de Génie Rural

Hydraulique Générale

TP : Type d’écoulement
Ecoulement Uniforme et Ecoulement Graduellement Varié

I. Introduction et Objectif
L’écoulement uniforme : un mouvement est réputé si les vitesses des particules sont
constantes le long de leurs trajectoires.
En canaux découverts, l’écoulement sera uniforme si
- la pente du canal
- la rugosité des parois
- la section et le périmètre mouillés des même que
- le débit

sont constants le long de l’axe longitudinal du canal. Comme la hauteur d’eau est constante, le
plan d’eau est parallèle au radier. Comme la vitesse moyenne v est également constante, la ligne
d’énergie est parallèle au plan d’eau et donc au radier : ie = iw = ir

L’écoulement graduellement varié est caractérisé par une variation progressive de la


hauteur d’eau dans le sens de l’écoulent. Cette situation se rencontre en amont comme en aval de
sections de contrôle, c'est-à-dire de modifications locales des conditions de l’écoulement sous la
forme réglée par un seuil. L’axe hydraulique est la variation de la hauteur d’eau y en fonction de
x pour conséquence que le plan d’eau n’est pas parallèle au radier, comme c’est le cas pour
l’écoulement uniforme. Le profil en long du plan d’eau porte dans ce cas le nom d’axe
hydraulique ou courbe de remous ou ligne d’eau.

Enseignant : Dr. OEURNG Chantha Groupe I4GRU-B


1
Institut de Technologie du Cambodge Hydraulique Générale
Département de Génie Rural

Objectif :

On fait ce travail pratique pour :

Écoulement uniforme :
• mesurer et tracer en graphique d’eau dans le canal transparent
• déterminer l’énergie cinétique
• déterminer les débits au milieu de canal transparent, comparer avec
l’interprétation le débit de réglé par le pompe, le débit par le formule Q=S×V
en aval et le débit par le formule Q=V/t
• déterminer le coefficient de rugosité de ce canal.

Écoulement varié :
• mesurer et tracer l’axe hydraulique en aval du canal
• mesurer et tracer l’axe hydraulique réglé par les seuils au milieu du canal
• définir les types de chaque axe.

II. Appareils

Pour faire ce travail pratique, on utilise :

• un canal transparent pour créer l’écoulement d’eau

• un mètre pour mesurer la hauteur d’eau et la distance

• un réservoir pour mesurer le débit

• un chronomètre pour déterminer le temps

• une pompe pour régler le débit de canal transparent

• une vanne pour créer l’axe hydraulique au milieu du canal

• un tuyau pour mesurer énergie cinétique

Enseignant : Dr. OEURNG Chantha Groupe I4GRU-B


2
Institut de Technologie du Cambodge Hydraulique Générale
Département de Génie Rural

III. Procédure et Calcul


1. Ecoulement Uniforme
Tout d’abord, on allume la pompe et régler le débit 10 m3/h d’eau pour écouler dans le
canal transparent. Après on fait respectivement ci-dessous :

Enseignant : Dr. OEURNG Chantha Groupe I4GRU-B


3
Institut de Technologie du Cambodge Hydraulique Générale
Département de Génie Rural

A. Hauteur d’eau
On mesure les hauteurs d’eau dans le canal en variant la distance chaque 10cm, on a les
valeurs ci-dessous :

Distance (x) [cm] hauteur d'eau (y) [mm]


0 45
10 46
20 45
30 47
40 46
50 49.5
60 48
70 50
80 48
90 49
100 50
110 48
120 50
130 50
140 49
150 48
160 48
170 47
180 47
190 48
200 49
210 48
220 48
230 48
240 48
250 46
260 46
270 46
280 45
290 46
296 44

Enseignant : Dr. OEURNG Chantha Groupe I4GRU-B


4
Institut de Technologie du Cambodge Hydraulique Générale
Département de Génie Rural

 Graphique :

Variation de la hauteur d'eau dans le canal transparent


70
Hauteur d'eau (y) [mm]

60
50
40
30
20
10
0
0 20 40 60 80 100 120 140 160 180 200 220 240 260 280 300 320
Distance (x) [cm]

La graphique montre que les hauteurs d’eau sont un peu variables. En effet, cette
variation est négligeable. Dons on peut supposer que l’écoulement de ce canal est Uniforme. On
a la hauteur d’eau moyenne :
31

∑y i
=
ymoyenne = 47.5mm
i =1
(1)
31

B. Energie Cinétique αV2/2g


Pour déterminer l’énergie cinétique, on utilise un équipement
composé par un tuyau dans lequel l’eau peut entrer et élever jusqu’à la
hauteur ou la charge ou l’énergie totale. Alors l’énergie cinétique est
mesurée de plan d’eau à niveau d’eau dans le tuyau.

À force de la mesurer, on a l’énergie


cinétique :
α v2
= 4.6cm
2g

Enseignant : Dr. OEURNG Chantha Groupe I4GRU-B


5
Institut de Technologie du Cambodge Hydraulique Générale
Département de Génie Rural

C. Débit Q
 Débit au milieu Q=S×v
On peut déterminer le débit au milieu du canal par deux paramètres comme la section
mouillée et la vitesse de l’écoulement.
 Section Mouillée
On mesure le largueur du canal rectangulaire égal à 7.5cm (b=7.5cm). Et on a la hauteur
d’eau (1) : y=4.75cm. Donc, on a la section mouillée :
S =b × h =7.5 × 4.75 =35.625cm 2 (2)
 Vitesse
Pour déterminer la vitesse d’eau, on utilise une petite chose pour la montre dans le canal
en déplaçant 2m de la distance et règle le temps par un chronomètre. On fait 5 fois :

Temps [s]
Temps moyen=
:t ∑
=
t i
2.484 s
2.59 5
2.72 Donc, on a la vitesse :
2.16
2.32 =v x= = 80.515cm / s
/ t 2 / 2.484
2.63
҉ En effet, on a le Débit au milieu Q=S×v
Q = S × v = 35.625 × 80.515

= =
Q 2868.357cm 3
/ s 10.326m3 / h (3)
 Débit en aval Q=V/t
En aval du canal, on utilise un récipient pour réservoir l’eau de sortie. Le récipient est
remplié avec le volume d’eau 17L ; et le temps de remplie est réglé par un chronomètre. On règle
7 fois :
Temps [s]
6.16
Temps moyen=
:t ∑
=
t i
5.79 s
6.22 7
6.35 ҉ Donc, on a le Débit en aval Q=V/t
5.58
5.41 V 17 ×103 cm3
Q= =
5.37 t 5.79 s
5.44 = =
Q 2936.096 cm3 / s 10.569m3 / h (4)

Enseignant : Dr. OEURNG Chantha Groupe I4GRU-B


6
Institut de Technologie du Cambodge Hydraulique Générale
Département de Génie Rural

 Débit réglé par la pompe


Q = 10m3 / h (5)

Comparer les trois débits :


(3) : Débit au milieu Q = 10.326m3 / h

(4) : Débit en aval Q = 10.569m3 / h

(5) : Débit réglé par la pompe Q = 10m3 / h


Interprétation :
D’après la théorie, les Débits aux tous les points d’un canal sont presque égaux. Mais le
résultat de l’expérimente mesuré est vu qu’ils sont un peu différent des valeurs de Débit. Le
défaut de cette valeur est provoqué par la mesure de quelque paramètre concernée comme la
vitesse d’écoulement, le volume d’eau, le temps mesuré sont impossible d’éviter d’erreur. Même
si ce résultat est acceptable.
D. Coefficient de rugosité du canal transparent
On peut calculer le coefficient de rugosité du canal par la formule de Manning :
2
1
Q = S × R 3 × × ir
n
2
1
⇒ n =S×R × 3
× ir
Q

 S : section mouillée (2) : S =35.625cm 2


S 35.625
 R : rayon hydraulique R= = = 2.095cm
P 7.5 + (2 × 4.75)

 Q : débit de la pompe = =
(5) : Q 10 m3 / h 2777.78cm3 / s
 ir : pente de radier

Pour déterminer la pente de radier, on ferme la porte d’eau du canal en éteignant


la pompe de manière à introduire d’eau au niveau quelconque. Puis, on mesure la
hauteur en amont et aval. De plus, on a la différence de la hauteur comme la
figure suivant :

Enseignant : Dr. OEURNG Chantha Groupe I4GRU-B


7
Institut de Technologie du Cambodge Hydraulique Générale
Département de Génie Rural

On a :
∆H H 2 − H1 3 − 0.8
=
ir = = = 0.0074 (6)
L L 2962 − (3 − 0.8) 2

Dons, le coefficient de rugosité du canal est :


2
1
⇒ n =S×R × 3
× ir
Q
2
1
= 35.625 × 2.095 3 × × 0.0074
2777.78
n = 0.0018 (7)
2. Ecoulement graduellement varié
Ecoulement graduellement varié est caractérisé par une variation progressive de la
∂y
hauteur d’eau dans sens de l’écoulement : ≠ 0.
∂x
A. Axe hydraulique en aval du canal
On mesure les hauteurs d’eau en aval du canal avec la variation de la distance 1cm. On a
le tableau et trace l’axe hydraulique ci-dessous :

x [cm] y [mm]
0 44
1 44
2 43
3 43
4 42.5
5 42
6 42
7 41
8 40
9 40

Enseignant : Dr. OEURNG Chantha Groupe I4GRU-B


8
Institut de Technologie du Cambodge Hydraulique Générale
Département de Génie Rural

Axe hydraulique en aval du canal


50
Hauteur d'eau [mm]
40
30
20
10
0
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
distance [cm]

Comme l’eau en aval sort du canal par la force de pesanteur, la hauteur d’eau varie de
point en point en descendant successivement. Donc l’axe hydraulique en aval du canal se forme
ci-dessus.
B. Axe hydraulique réglé par le Seuil au milieu du canal
 Seuil-déversoir (Broad crested weir)
On permet un seuil-déversoir au milieu du canal provoqué les hauteurs d’eau sont
variable. En suite, on mesure les hauteurs d’eau en aval du canal avec la variation de la distance
1cm. On a le tableau et trace l’axe hydraulique ci-dessous :

x [cm] y [mm] x [cm] y [mm] x [cm] y [mm]


0 132 15 114 30 42
1 132 16 111 31 36
2 131 17 107 32 33
3 130 18 106 33 32
4 130 19 103 34 30
5 130 20 99 35 30
6 129 21 95 36 31
7 128 22 90 37 31
8 127 23 85 38 30
9 126 24 79 39 29
10 124 25 75 40 29
11 123 26 69 41 28
12 120 27 62 42 28
13 119 28 56 43 28
14 116 29 48 44 28
45 28

Enseignant : Dr. OEURNG Chantha Groupe I4GRU-B


9
Institut de Technologie du Cambodge Hydraulique Générale
Département de Génie Rural

Axe hydraulique avec Seuil-déversoir


140

120
Hauteur d'eau y [mm]

100

80

60

40

20

0
0 10 20 30 40
Distance [cm]

En mettant le seuil-déversoir, la hauteur d’eau en amont de celui augmente plus haut que
le seuil. Après elle descend successivement comme la courbe montrant parce que sa crête est
grande.

Enseignant : Dr. OEURNG Chantha Groupe I4GRU-B


10
Institut de Technologie du Cambodge Hydraulique Générale
Département de Génie Rural

 Seuil-crump (crump weir) (amont 1H:2V)


On permet un seuil-crump (aval 1H:2V) au milieu du canal provoqué les hauteurs d’eau
sont variable. En suite, on mesure les hauteurs d’eau en aval du canal avec la variation de la
distance 1cm. On a le tableau et trace l’axe hydraulique ci-dessous :

x [cm] y [mm] x [cm] y [mm] x [cm] y [mm]


0 101 12 93 24 45
1 100 13 93 25 41
2 100 14 90 26 38
3 99 15 88 27 36
4 99 16 86 28 34
5 99 17 83 29 33
6 100 18 80 30 32
7 100 19 75 31 30
8 99 20 64 32 30
9 98 21 60 33 30
10 97 22 55
11 97 23 53

1
2

5
1

Enseignant : Dr. OEURNG Chantha Groupe I4GRU-B


11
Institut de Technologie du Cambodge Hydraulique Générale
Département de Génie Rural

Axe hydraulique avec Seuil-crump (amont 1H:2V)


120

100
Hauteur d'eau [mm]

80

60

40

20

0
0 5 10 15 20 25 30 35
distance [cm]

En mettant le seuil-déversoir, la hauteur d’eau en amont de celui augmente plus haut que
le seuil. Après elle descend successivement comme la courbe montrant parce que sa pente de
crête en amont du seuil est 1H : 2V.

 Seuil-crump (crump weir) (amont 5H:1V)


On permet un seuil-crump (aval 5H:1V) au milieu du canal provoqué les hauteurs d’eau
sont variable. En suite, on mesure les hauteurs d’eau en aval du canal avec la variation de la
distance 1cm. On a le tableau et trace l’axe hydraulique ci-dessous :

x [cm] y [mm] x [cm] y [mm] x [cm] y [mm]


1 102 11 97 21 57
2 102 12 89 22 54
3 101 13 86 23 50
4 103 14 83 24 48
5 102 15 79 25 45
6 101 16 76 26 39
7 101 17 72 27 37
8 100 18 68 28 35
9 99 19 64 29 33
10 98 20 61 30 33

Enseignant : Dr. OEURNG Chantha Groupe I4GRU-B


12
Institut de Technologie du Cambodge Hydraulique Générale
Département de Génie Rural

Axe hydraulique avec Seuil-crump (amont 5H:1V)

120

100
Hauteur d'eau [mm]

80

60

40

20

0
0 5 10 15 20 25 30 35
distance [cm]

En mettant le seuil-déversoir, la hauteur d’eau en amont de celui augmente plus haut que
le seuil. Après elle descend successivement comme la courbe montrant parce que sa pente de
crête en amont du seuil est 5H : 1V.

Enseignant : Dr. OEURNG Chantha Groupe I4GRU-B


13
Institut de Technologie du Cambodge Hydraulique Générale
Département de Génie Rural

C. Types de chaque axe hydraulique


Les axes hydrauliques en amont du seuil dans les 3 cas ont :
 Faible pente yu > yc
 y>yu et y>yc

Donc les types de l’axe hydraulique en amont du seuil dans les 3 cas sont A1.

Et Les axes hydrauliques en aval du canal et en aval du seuil dans les 3 cas derniers ont :
 Faible pente yu > yc
 yc> y> yu

Donc les types de l’axe hydraulique en aval du canal et du seuil dans les 3 cas sont A2.

IV. Conclusion
Après le travail pratique, on a étudié et pratiqué bien comment on fait l’expérimental
pour chercher les hauteurs d’eau, les débits par trois moyens, l’énergie cinétique, le coefficient
de rugosité du canal transparent, les axes hydrauliques en aval du canal et réglés par les seuils et
leurs types. Mais notre travail a certaines fautes en effet des erreurs des appareils et des mesures.
En fin, malgré que les résultats soient acceptables.

Enseignant : Dr. OEURNG Chantha Groupe I4GRU-B


14

Vous aimerez peut-être aussi