Vous êtes sur la page 1sur 78

CIV8310

Aménagements et Structures
Hydrauliques
ENE 8610
Éléments d’Aménagements
Hydroélectriques
Chapitre 5 :
Études hydrologiques

École Polytechnique de Montréal


CIV8310
Études hydrologiques Chapitre 5

1. Caractéristiques du bassin versant


2. Données (hydrologiques) climatologiques
3. Données (hydrologiques) hydrométriques
4. Analyse et validation des données observées
5. Débits classés
6. Analyse de fréquence
7. Laminage des crues
8. Crue de projet
École Polytechnique de Montréal
2
CIV8310
1. Rappel Bassin versant Chapitre 5

Bassin versant topographique :


 région possédant un exutoire commun pour ses
écoulements de surface
 surface délimitée par la ligne de partage des eaux de
surface
 Exutoire unique en général

École Polytechnique de Montréal


3
4
CIV8310
1. Rappel Bassin versant Chapitre 5

Bassin versant phréatique :


 Région délimitée par les points les plus élevés de la nappe
phréatique
 Surface délimitée par la ligne de partage des eaux
souterraines

École Polytechnique de Montréal


5
CIV8310
Chapitre 5
1. Rappel Bassin versant
Superficie du BV
Pente moyenne du BV

% Forêts

% Lacs

 Densité de drainage (DD) T° min&max

Précipitations

DD 
L Degrés-jours sous 0°C

Facteur de Forme: (Longueur^2)/(Aire du BV)


A Compacité-Gravelius: Périmètre du BV/((2.pi.AireBV)^0.5)

 Profil en long Densité réseau drainage: Long. Totale Chenaux/AireBV

 Coupe longitudinale de la hauteur selon l’axe d’écoulement.


 Aide à déterminer le potentiel hydroélectrique d’un cours
d’eau

École Polytechnique de Montréal


6
2. Données climatologiques CIV8310
Chapitre 5

Les données climatologiques les plus


importantes sont les suivantes:
 Les précipitations ponctuelle et spatiale
 Les courbes IDF
 La neige
 La température, l’évaporation, l’infiltration

École Polytechnique de Montréal


7
CIV8310
2. Données climatologiques Chapitre 5

 Précipitation ponctuelle
 Pluie dont l’intensité est exprimée en mm/h
 Pluviographe: mesures effectuées par courtes durées, données peu
disponibles rapidement;
 Pluviomètre: mesures effectuées par intervalles de 8, 12, ou 24
heures, données disponibles, système peu coûteux lors de
l’installation/opération;
 Précipitation spatiale
 Valeur moyenne de pluie répartie sur une superficie durant un
intervalle de temps pré-choisi

Suite

École Polytechnique de Montréal


8
 Pluviomètre à lecture directe
et
Pluviographe

9
CIV8310
2. Données climatologiques Chapitre 5

 Courbes Intensité-Durée-Fréquence (IDF)


 Courbes IDF = courbes de régression
 On détermine la plus grande quantité de pluie tombée pour
différentes durées (5’, 10’, 15’,…)
 On classe ces quantités en ordre croissant pour chaque durée
 On effectue une analyse de fréquence (période de retour)
 Région de Montréal : station de Dorval

A
i 
( B t )c

École Polytechnique de Montréal


10
CIV8310
2. Données climatologiques Chapitre 5

École Polytechnique de Montréal


11
CIV4350
2. Données climatologiques Chapitre 5

10

25

50

100

École Polytechnique de Montréal


12
CIV4350
2. Données climatologiques Chapitre 5

 Neige
 Hauteur de neige au sol et densité
 Utile pour prévoir la quantité d’eau produite par la fonte
 Mesure ponctuelle = carottage
 Densité de neige fraîche = 0,1

 Température, évaporation et infiltration


 Température: utile pour suivre le mûrissement de la neige
 Évaporation: importante à connaître en pays tropicaux
 Infiltration: utile pour déterminer le ruissellement direct

École Polytechnique de Montréal


13
CIV4350
3. Données hydrométriques Chapitre 5

Les données hydrométriques les plus


importantes sont le débit et le niveau d’eau.

 Débit d’un cours d’eau


 Résulte des précipitations liquides et de la fonte de neige
 Formé par le ruissellement de surface, l’écoulement
hypodermique et l’écoulement de base
 Mesuré par des dispositifs pré-étalonnés, par la mesure de la
vitesse, par des courbes d’étalonnage

Suite

École Polytechnique de Montréal


14
Établissement des courbes de tarage
en rivière


15
Installation des mires limnimétriques


16
Mesure de débit des grands fleuves


17
Autres types d’instruments de mesure
de niveau d’eau Limnigraphe à sonde capacitive

Limnigraphe bulle à bulle

Limnigraphe à Flotteur

Limnigraphe Radar

18
Limnigrammes et Hydrogrammes


19
CHUTE DU DÉMON

334,5

CIV8310
334

333,5

333

Chapitre 6
332,5

332
Courbe de tarage étalonnée en 2000
et 2003 pour la conception et le
331,5
calage de la centrale
331 ---Modèle HEC-RAS---
330,5

1) JAUGEAGES
330
Niveau (m)

329,5

329

(vitesses+section  Débit)
328,5

328

327,5
Jaugeages de 2006
327

326,5 Jaugeages de 2008


326

325,5

325

324,5
2) COURBE DE TARAGE
324

323,5

3) Mesure du niveau d'eau 


323
0

100

200

300

400

500

600

700

800

900

1000

1100

1200

1300

1400

1500

1600

1700

1800

1900

2000

2100

2200

2300

2400

2500

2600

2700

2800

2900

3000

3100

3200

3300

3400

3500

3600

3700

3800

3900

4000

4100

4200

4300

4400

4500

4600

4700

4800
Débit (m³/s)

Hydrogramme

École Polytechnique de Montréal


CIV8310
3. Données hydrométriques Chapitre 5

 Niveau d’eau
 Obtenu par mesures directes (flotteur, capteur ultrasonore)
 Utile pour l’établissement des courbes de tarage et d’emmagasinement
des réservoirs

 Hydraulicité d’un cours d’eau


 Détermination du débit disponible
 Détermination des apports naturels
 Apports naturels = débit instantané,
mais aussi par jour, semaine, mois, saison et année.

École Polytechnique de Montréal


21
3. Données hydrométriques CIV8310
Chapitre 5
Quelques définitions de débits
 Débit annuel : débit moyen de l’année <|>
Débit mensuel : débit moyen du mois <|>
Débit journalier: débit moyen du jour <|>
Débit horaire, débit moyen de l’heure <|>
Débit instantané: débit à la seconde.
 Débit minimum journalier (Qmin): débit journalier minimum sur un an
 Débit maximum journalier (Qmax): débit journalier maximum sur un an
 Période d’étiage: n jours de faibles débits
 Débit réservé: débit minimal assuré à l’aval
 Module inter annuel: moyenne des débits annuels du cours d’eau à la
station hydrométrique. Peut être défini par saison, par mois, …
 Débit spécifique: débit par unité de surface
 Hydrogramme: Q(t) = f(t) à une section donnée de la rivière.
 Débits statistiques: 2ans; 5ans; 10ans; 20ans; 40ans; 60ans; ……
généralement sur la série journalière
École Polytechnique de Montréal
22
CIV8310
Chapitre 5
4. Analyse et validation
des données observées
Préalable essentiel à toute étude hydrologique!!
Objectifs:
(1) Déterminer la qualité et l’homogénéité des
données
(2) Reconstituer les données manquantes
 Homogénéité des données
 Vérifier que toutes les données proviennent d’une même population
(crue versus fonte de neige)
 Méthode des débits spécifiques

École Polytechnique de Montréal


23
CIV8310
Chapitre 5

École Polytechnique de Montréal


24
CIV8310
Chapitre 5

École Polytechnique de Montréal


25
4. Analyse et validation
CIV8310
des données observées Chapitre 5

Préalable essentiel à toute étude hydrologique!!

 Qualité des données


 Analyser minutieusement la courbe Niveau-Débit
et connaître l’étendue des points jaugés
 Obtenir des ‘informations’ sur l’historique de la station et sur le
personnel technique
 Déterminer les plages des données manquantes
 Appliquer les tests de validation des données (chi-carré)

École Polytechnique de Montréal


26
4. Analyse et validation
CIV8310
des données observées Chapitre 5

 Reconstitution des données manquantes


Par Analyse statistique
 Déterminer la courbe de régression simple ou multiple
 Compléter les données manquantes avec les valeurs de la courbe de
régression
 Indiquer clairement les valeurs ajoutées dans la plage des valeurs
manquantes
 Extrapoler les données observées avec prudence en validant avec des
données d’autres stations
 Procéder avec jugement et discernement!!

École Polytechnique de Montréal


27
CIV8310
5. Débits classés Chapitre 5

 Importance:
 Évaluer l’hydraulicité d’un cours d’eau
 Déterminer l’intensité de l’hydrogramme d’entrée
Rivière Sainte-Anne-du-Nord à la chute Sainte-Anne
Courbe des débits classés 1950-1982

600

500

400
Débit (m3/s)

300

200

100

0
0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100
Probabilité de dépassement (%)

École Polytechnique de Montréal


28
CIV8310
Chapitre 5

École Polytechnique de Montréal


29
CIV8310
Chapitre 5

École Polytechnique de Montréal


30
CIV8310
Chapitre 5
Exemple pratique d’un projet après de nombreuses études d’optimisation
 Débit optimisation économique ≈ 50 m³/s (un peu plus)
 Débit convenu ≈ 50 m³/s (un peu moins)

École Polytechnique de Montréal


31
 EXEMPLE

32
33
34
35
36
37
38
39
CIV8310
6. Analyse de fréquence Chapitre 5

 FCD = fonction de non dépassement


F x   p X  x  Ex.: F(x) = 0.95

 Fonction de dépassement :
Fonction de dépassement  1  F x   P X>x  Ex.: F(x) = 0.05

 Période de récurrence (Période de retour):


1 1 Période moyenne exprimée en années
T  séparant les apparitions des évènements
P X >x  1  F x  X supérieurs au niveau x
Ex.: T = 20 ans

École Polytechnique de Montréal


40
CIV8310
6. Analyse de fréquence Chapitre 5

 Risque hydrologique
 R = Probabilité que, pendant une période donnée, le critère de
conception soit dépassé au moins une fois (2, 3 ou n fois)
 Débit de conception : (ex.: crue de 1/40ans = Q40)
 Probabilité d’apparition de ce débit au cours de la première
année: P(Q>Q40) = 1/T (ex.:= 1/40 = 0.025)
 Probabilité de non dépassement :
P(Q≤Q40) = 1 – P(Q>Q40) = 1 – 1/T (ex: = 0.975)
 Probabilité de non apparition durant (n) années
 1
n
n
p Q  Q10 durant n années   p n   1    1
Ex.: pour n = 2 ans

 T R  1  1 
 T
R = 1-(1-1/40)² = 0.049375

École Polytechnique de Montréal


41
6. Analyse de fréquence CIV8310
Chapitre 5
Dans la Pratique:
On veut connaître la période de retour d’une Crue de conception
pour assumer un risque de 0.01 ; 0.025 ; 0.05 ; etc. ; %.
À Hydro-Québec, on assume un risque de 5% pour les dérivations provisoires

R = 1 - (1 - 1/T)n
T = 1/(1-(1 - R)^(1/n))

n = année (nombre de saisons)


Risque 1 2 3
R T (année) T (année) T (année)
0,01 100 199 299
0,025 40 79 119
0,05 20 39 59
0,1 10 19 29
0,5 2 3 5
École Polytechnique de Montréal
42
CIV8310
6. Analyse de fréquence Chapitre 5

 Ajustement avec une fonction de distribution

 Si la durée des enregistrements est > 25 ans


 Procédure pour calculer le débit de récurrence
 Faire le choix de la loi de distribution

 Calculer les paramètres statistiques (moyenne

et écart-type)
 Calculer le facteur de fréquence

École Polytechnique de Montréal


43
CIV8310
6. Analyse de fréquence Chapitre 5

École Polytechnique de Montréal


44
CIV8310
6. Analyse de fréquence Chapitre 5

 Ajustement avec une fonction de distribution

École Polytechnique de Montréal


45
CIV8310
6. Analyse de fréquence Chapitre 5

 Ajustement avec une fonction de distribution


 Expressions de KT

École Polytechnique de Montréal


46
CIV8310
Chapitre 5
6. Analyse de fréquence

École Polytechnique de Montréal


47
CIV8310
6. Analyse de fréquence Chapitre 5

 Ajustement avec une fonction de distribution


 Expressions de KT

École Polytechnique de Montréal


48
CIV8310
6. Analyse de fréquence Chapitre 5

• Ajustement avec une fonction de distribution


 Expressions de KT

École Polytechnique de Montréal


49
Exemple
Analyse fréquentielle

50
6. Analyse de fréquence CIV8310
Chapitre 5

École Polytechnique de Montréal


51
CIV8310
6. Analyse de fréquence Chapitre 5

École Polytechnique de Montréal


52
6. Analyse de fréquence CIV8310
Chapitre 5

École Polytechnique de Montréal


53
CIV8310
6. Analyse de fréquence Chapitre 5

 Analyse régionale
 Si la durée des enregistrements est < 25 ans
 Valable pour des régions homogènes du point de vue
hydrologique
 Procédure pour calculer le débit de récurrence QT
 Déterminer le débit normalisé Q (Pondération)
 Déterminer la crue moyenne Qmoy de la région
 Calculer la crue de récurrence T = QT = Q x Qmoy
   T  1  
K

1   ln   
   T  
QQ    
K

École Polytechnique de Montréal


54
CIV8310
6. Analyse de fréquence Chapitre 5

 Analyse régionale
 Procédure pour calculer le débit de récurrence QT
 Calculer QT = Q x Qmoy
 ε = paramètre de position, α paramètre d’échelle et κ
paramètre de forme.

École Polytechnique de Montréal


55
CIV8310
6. Analyse de fréquence Chapitre 5

 Analyse régionale
 Localisation des régions
homogènes pour les crues
du Québec

École Polytechnique de Montréal


56
CIV8310
6. Analyse de fréquence Chapitre 5

 Transfert de données entre bassins voisins


 Site 1 jaugé et site 2 non jaugé
 Vérifier si les sites 1 et 2 sont semblables
 Q2 = Q1(A2/A1)b
 Pour 0,5 ≤A2/A1≤ 2
 Et 0,6 ≤b≤ 0,9; souvent b = 0,8

 (Q 
n

obs,i  Qcalc,i ) 2
Transposition des hydrogrammes: Critère de Nash (NC) est calculé comme suit:
NC  1  i 1

 (Q 
(NC =1 signifie une corrélation parfaite de l’hydrogramme transposé et observé) n

obs,i  Qobs ) 2
i 1

École Polytechnique de Montréal


57
6. Analyse de fréquence
HYFRAN CIV8310
Chapitre 5

 Réalise une analyse de fréquence complète pour


n’importe quelle variable dont on dispose
d’observations
 Procédure :
1. Échantillon : vérification des hypothèses
 Observations indépendantes
 Observations identiquement distribuées
2. Choix de distribution (D) : modèle approximatif F(x,)
3. Choix de méthode d’estimation (E)
4. Tracé graphique : examen visuel
5. Adéquation de (DE) [tests]

École Polytechnique de Montréal


58
6. Analyse de fréquence
HYFRAN CIV8310
Chapitre 5

 1. Vérification des Hypothèses


 Indépendance : absence d’autocorrélation
 Identiquement distribuées : homogènes,
stationnaires
 Causes d’hétérogénéité :
 Déplacement d’une station de mesure
 Crues
 Tests statistiques pour examiner les
hypothèses
École Polytechnique de Montréal
59
6. Analyse de fréquence
HYFRAN CIV8310
Chapitre 5

 Réalise une analyse de fréquence complète pour


n’importe quelle variable dont on dispose
d’observations
 Procédure :
1. Échantillon : vérification des hypothèses
 Observations indépendantes
 Observations identiquement distribuées
2. Choix de distribution (D) : modèle approximatif F(x,)
3. Choix de méthode d’estimation (E)
4. Tracé graphique : examen visuel
5. Adéquation de (DE) [tests]

École Polytechnique de Montréal


60
6. Analyse de fréquence
HYFRAN CIV8310
Chapitre 5

 1. Vérification des Hypothèses


 Indépendance : absence d’autocorrélation
 Identiquement distribuées : homogènes,
stationnaires
 Causes d’hétérogénéité :
 Déplacement d’une station de mesure
 Crues
 Tests statistiques pour examiner les
hypothèses
École Polytechnique de Montréal
61
6. Analyse de fréquence
HYFRAN CIV8310
Chapitre 5

 Choix de distribution : Ajustement à une


loi de probabilité
 Trouver la loi qui définit le mieux
l’échantillon
 Choisir la meilleure méthode d’ajustement
 Tracer la loi ajustée
 Figure :

École Polytechnique de Montréal


62
6. Analyse de fréquence
HYFRAN CIV8310
Chapitre 5

 Tests d’adéquation
 But : pour estimer l’incertitude liée au choix de la
loi de probabilité
 Chercher une loi de probabilité qui donne une
bonne approximation des probabilités
d’occurrence théoriques
 Tests :
 Test de Chi-2
 Test de Shapiro-Wilk
 Tests basés sur l’asymétrie et l’aplatissement
 Examen visuel
 Test de discordance
École Polytechnique de Montréal
63
6. Analyse de fréquence
HYFRAN CIV8310
Chapitre 5

 Critères de Comparaison :
 But : pour comparer les ajustements afin
de faire le choix de la loi appropriée
 Critères de base :
 Critère d’information bayésien (BIC)
 Critère d’information d’Akaike (AIC)
 Méthode de Schwartz

École Polytechnique de Montréal


64
6. Analyse de fréquence
HYFRAN CIV8310
Chapitre 5

École Polytechnique de Montréal


65
6. Analyse de fréquence
CIV8310
Chapitre 5

École Polytechnique de Montréal


66
CIV8310
7. Laminage de crue Chapitre 5

 LC = Méthodes hydrologiques de
propagation d’ondes de crue
 Objectif = déterminer un hydrogramme à un emplacement non
jaugé à partir d’un hydrogramme connu en un point du bassin
versant
 Basé sur la loi de la conservation de la masse:
 Variation temporelle du volume emmagasiné (V) est fonction des
débits entrant (QE) et sortant (QS)

V
 QE  QS
t

École Polytechnique de Montréal


67
CIV8310
7. Laminage de crue Chapitre 5

 Données
 Courbe du réservoir
 Courbe de tarage à la sortie
 Hydrogramme à l’entrée

École Polytechnique de Montréal


68
CIV8310
7. Laminage de crue Chapitre 5

 LC = Méthodes hydrologiques de
propagation d’ondes de crue
 Méthode de Runge-Kutta
 Utilise la relation entre la superficie du plan d’eau (A) et la hauteur
d’eau (h)
 Résout les équations différentielles selon l’ordre choisi

h QE (t )  QS (t )

t AL (h)

 Exercice 5-7
École Polytechnique de Montréal
69
8. Crue de projet CIV8310
-Évacuateur & Dérivation Chapitre 5

 Critère :
 Choisir une fréquence d’occurrence et effectuer la conception
pour la pire condition rencontrée avec cette fréquence
 Possibilité de perte en vies humaines
  considérer la VLE (Valeur Maximale Probable: CMP-Crue
Maximale Probable)
 Pas de danger de perte en vies humaines
  considérations économiques

École Polytechnique de Montréal


70
8. Crue de projet CIV8310
Chapitre 5
-Évacuateur & Dérivation

 Fréquences de
conception
généralement
admises

 Se soumettre à
la Loi sur la
Sécurité des
barrages

École Polytechnique de Montréal


71
8. Crue de projet CIV8310
-Évacuateur & Dérivation Chapitre 5

 Débit de crue :
 Débit de grandeur telle qu’il force l’écoulement à sortir du lit de la rivière
ou à dépasser la capacité d’un ouvrage à géométrie fermée.
 Débit de pointe (Qp):
 Volume maximum par unité de temps passant en un point spécifique
pendant une averse
 Paramètre très important pour la conception des SH
 Méthodes pour déterminer Qp:
 Analyse fréquentielle
 Méthode rationnelle
 Méthode graphique du SCS (« Soil Conservation Service - USA»).
 Méthodes de simulation

École Polytechnique de Montréal


72
CIV8310
RÉSUMÉ HYDROLOGIE Chapitre 5

 Déterminer les caractéristiques physiques du bassin


 Délimiter le bassin englobant le site à l’étude
 Localiser le bassin jaugé le plus proche
 Déterminer les différents débits utiles
 Débits classés
 Débits de crue
 Débits d’exploitation & Niveaux d’exploitation
 Débits réservé, etc.
 Déterminer les courbes de régulation (niveaux
laminés) amont/aval

École Polytechnique de Montréal


73
Exemple – Données brutes

74
Limnigrammes et Hydrogrammes

Courbe de tarage

75
Débit max. annuel (m³/s)
Date de la mesure Année Mois QMax
1953-11-15 12:01 1953 11 1 448 1
1954-11-01 12:01 1954 11 1 866 2
1955-11-13 12:01 1955 11 2 069 3
1956-11-15 12:01 1956 11 1 834 4
1965-07-19 12:00 1965 7 2 064 5
1965-09-06 12:01 1965 9 1 379 6
1966-09-30 12:01 1966 9 1 215 7
1967-12-12 12:01 1967 12 1 706 8
1968-09-28 12:01 1968 9 1 706 9
1969-11-02 12:01 1969 11 1 262 10
1970-12-31 12:00 1970 12 1 075 11
1971-12-31 12:00 1971 12 955 12
1972-12-31 12:00 1972 12 714 13
1973-12-31 12:00 1973 12 1 103 14
1974-12-31 12:00 1974 12 1 213 15
1975-12-31 12:00 1975 12 1 429 16
1976-12-31 12:00 1976 12 709 17
1977-12-31 12:00 1977 12 798 18
1978-12-31 12:00 1978 12 1 173 19
1979-12-31 12:00 1979 12 592 20
1980-12-31 12:00 1980 12 1 000 21
1981-12-31 12:00 1981 12 849 22
1982-12-31 12:00 1982 12 769 23
1983-12-31 12:00 1983 12 364 24
1984-12-31 12:00 1984 12 588 25
1985-12-31 12:00 1985 12 1 070 26
1986-12-31 12:00 1986 12 672 27
1987-12-31 12:00 1987 12 655 28
1988-12-31 12:00 1988 12 948 29
1989-12-25 12:00 1989 12 1 087 30
1990-12-14 12:00 1990 12 1 087 31
1991-12-31 12:00 1991 12 799 32
1992-12-31 12:00 1992 12 799 33
1993-12-31 12:00 1993 12 637 34
1994-12-31 12:00 1994 12 1 271 35
1995-12-31 12:00 1995 12 1 271 36
1996-12-31 12:00 1996 12 1 271 37
1997-12-31 12:00 1997 12 1 204 38
1998-12-31 12:00 1998 12 1 187 39
1999-12-31 12:00 1999 12 1 226 40
2000-12-31 12:00 2000 12 1 226 41
2001-12-20 00:30 2001 12 873 42
2002-11-08 12:30 2002 11 385 43
2003-12-12 02:00 2003 12 1 849 44
2004-11-17 12:00 2004 11 1 538 45
2016-12-09 18:00 2016 12 1 566 46
76
Débit max. annuel (m³/s)
QMax 1/(Nb+1)
364 1 98%
385 2 96%
588 3 94%
592 4 91%
637 5 89%
655 6 87%
672 7 85%
709 8 83%
714 9 81%
769 10 79%
798 11 77%
799 12 74%
799 13 72%
849 14 70%
873 15 68%
948 16 66%
955 17 64%
1 000 18 62%
1 070 19 60%
1 075 20 57%
1 087 21 55%
1 087 22 53%
1 103 23 51%
1 173 24 49%
1 187 25 47%
1 204 26 45%
1 213 27 43%
1 215 28 40%
1 226 29 38%
1 226 30 36%
1 262 31 34%
1 271 32 32%
1 271 33 30%
1 271 34 28%
1 379 35 26%
1 429 36 23%
1 448 37 21%
1 538 38 19%
1 566 39 17%
1 706 40 15%
1 706 41 13%
1 834 42 11%
1 849 43 9%
1 866 44 6%
2 064 45 4%
2 069 46 2%

77
Exemple – Données brutes

78

Vous aimerez peut-être aussi