Vous êtes sur la page 1sur 3

Quelques définitions

La toxicomanie (du grec : toxikon, « poison » et mania, « folie ») désigne une dépendance


physique et/ou psychologique d'une ou
plusieurs substanceschimiques exogènes,généralement toxiques (analgésique, stimulants et
autres psychotropes) sans justification thérapeutique. Il est actuellement question
d'addictions au pluriel car les pratiques de consommation ont évolué du côté des poly
toxicomanies (tabac, alcool, médicaments, drogues diverses, synthétiques ou naturelle, etc.)
Aussi selon le dictionnaire c’est l’état d'intoxication engendré par la prise répétée de
substances toxiques (drogues, stupéfiants), créant un état de dépendance psychique et
physique (accoutumance, intoxication).
Un toxicomane (Celui, celle) qui fait usage de stupéfiants, de drogues, qui est atteint de
toxicomanie.
On appelle « drogue » toute substance psychotrope ou psycho active qui perturbe le
fonctionnement du système nerveux central (sensations, perceptions, humeurs, sentiments,
motricité) ou qui modifie les états de conscience. Une drogue est un produit susceptible
d'entraîner une dépendance physique et/ou psychique.
Quelles sont les causes de la drogue ?
Les raisons diffèrent de personne à personne.
 On peut expérimenter avec des drogues illicites par curiosité, parce que l'on a des
amis qui en prennent ou pour échapper aux soucis et à l'ennui.
 On peut prendre certaines drogues pour changer d'humeur.
 On peut se droguer pour le plaisir ou pour être à la mode.
Les différents types de drogue
Il existe deux types de drogues d’où les drogues naturelles et les drogues synthétiques.
A / Les drogues naturelles
1. L’opium
Il est extrait de la sève des fleurs de pavot. Il agit sur le système nerveux et présente
des vertus analgésiques et sédatives puissantes mais aussi anxiolytique et anti dépressif. La
consommation prolongée de cette drogue présente un réel danger pour l’ensemble de
l’organisme, entraine une dépendance et une dégradation rapide des comportements.
2. La cocaïne
C’est une substance extrait de la feuille de coca. Elle est puissant stimulant du système
nerveux central et provoque de façon quasi immédiate une sensation d’euphorie (joie,
jovialité….) de puissance et état d’excitation généralisée.
3. L’héroïne
C’est  l’un des stupéfient les plus dangereux pour l’organisme. Il est dérivé de la morphine et
est trois fois plus puissante que celle-ci.
Quelques exemples de drogues :
●LE CRACK
●LACOCAÏNE
●LA MARIJUANA                  
●LES AMPHÉTAMINES
●L'ECSTASY
●LA MESCALINE
B / Les drogues synthétiques
1. La kétamine
La kétamine est un produit utilisé en anesthésie humaine et vétérinaire. A forte dose
elle a des propriétés anesthésique et analgésique. A faible dose, elle génère des effets
hallucinogènes, ceux sont ces effets qui sont recherchés. Le produit est généralement
sniffé notamment chez les consommateurs de cocaïne
2. Le LSD
LSD est une substance de synthèse fabriquée à partir de l’acide du lysergique (acide
produit par un champignon). Le LSD est caractérisé par une puissante action hallucinogène.
Son usage peut entrainer un état de confusion, de panique, de phobie etc.
Quelques exemples :
●La  Méphédrone
●Le Spice
●Le Benzylpiperazine (BZP)
●La Bromo-DragonFly

Les causes de "la toxicomanie" 


On a étudié plusieurs facteurs pour tenter d’expliquer et de comprendre les causes de la
toxicomanie. Une chose est certaine : il n’y a pas de cause unique de la toxicomanie. Ainsi, le
développement de la toxicomanie chez une personne est attribuable à tout un ensemble de
facteurs. Facteurs génétiques Il se peut que certaines personnes soient génétiquement plus
vulnérables aux propriétés toxicomanogènes des drogues. Des études ont démontré que le
risque d’avoir un trouble lié à l’abus d’alcool et de drogues est plus élevé chez les personnes
dont un des proches parents a un tel trouble. Toutefois, un grand nombre de personnes
génétiquement vulnérables à la toxicomanie ne développent pas une dépendance aux drogues
tandis que d’autres, qui n’ont pas d’antécédents familiaux de toxicomanie, le font. Interaction
des drogues avec le cerveau Les personnes qui prennent de l’alcool ou des drogues en
consomment parce que ces substances stimulent le cerveau et leur procurent un sentiment de
bien-être.

Vous aimerez peut-être aussi