Vous êtes sur la page 1sur 2

Comment réduire les ballonnements

Les ballonnements sont liés à une accumulation de gaz intestinaux, avec ou sans ventre
gonflé. Nous pouvons avoir des ballonnements ponctuels et des ballonnements plus
fréquents.

Ce mini-guide pratique vous donne des indications sur comment réduire vos
ballonnements et retrouver un ventre plat.

Pour les ballonnements ponctuels

Il s’agit de ballonnements après un ou deux repas par semaine, ou quelques jours par
mois.

1. Éviter ponctuellement les mélanges légumes et céréales riches en fibres

Les légumes et céréales complètes (pain et pâtes complètes par exemple) sont riches en
fibres, qui vont être fermentées par des bactéries productrices de gaz.

Il conviendra d’éviter également les légumineuses (pois chiches, haricots blancs, lentilles),
très riches en fibres.

2. Réduire temporairement les quantités de féculents consommées

Les féculents comprennent les légumes riches en amidon (pomme de terre, patate
douce) et les céréales (pâtes, pain, biscuits, etc.).

Les légumineuses sont riches en protéines, mais elles sont également riches en glucides,
et doivent donc être évitées de façon ponctuelle.

3. Capter les gaz : charbon activé ou similaire (avis professionnel de santé)

Les compléments alimentaires de type charbon activé permettent d’absorber les gaz et
donc de réduire les symptômes de manière ponctuelle.

Pour les ballonnements plus fréquents

Il s’agit de ballonnements quotidiens ou presque, ou sur des périodes prolongées.

Dans les situations suivantes avec présence de ballonnements, nous devons adopter
un régime digestif spécifique, avec des conseils en fonction de la situation digestive
globale :

• Ralentissement de la vidange gastrique : régime spécifique, avec diminution


des graisses et autres mesures diététiques permettant de réduire les symptômes.

AnneGuillot.com © Tous droits réservés.


• Digestion difficile, inconfort au niveau de l’estomac : alimentation à adapter
au cas par cas en fonction de la présence ou non de reflux.

• Prolifération bactérienne ou pullulation microbienne (SIBO en anglais) : le plus


souvent, nous pouvons appliquer les conseils donnés pour les ballonnements
ponctuels, mais ce n’est souvent pas suffisant.

• Constipation : pour la constipation, il ne faut pas systématiquement appliquer les


conseils donnés plus haut pour les ballonnements ponctuels ; cela dépend des
autres symptômes et de la digestion globale. Parfois il faudra consommer plus de
fibres, et parfois beaucoup moins. Un rééquilibrage alimentaire global peut être
nécessaire.

• Syndrome de l’intestin irritable ou colopathie fonctionnelle : régime


spécifique, à personnaliser en consultation en fonction des symptômes.

Pour les autres cas de ballonnements, nous faisons en général un rééquilibrage


alimentaire et devons parfois prendre des probiotiques, des vitamines et des minéraux
afin de rééquilibrer la flore intestinale.

Pour un régime personnalisé, je vous propose des consultations à distance.

Cliquez ici pour en savoir plus.

En pratique, les conseils donnés en consultation permettent de réduire les


ballonnements en un mois (ou moins).

Les mesures suivantes peuvent également permettre de réduire les ballonnements :

• Éviter les boissons gazeuses


• Bien mastiquer, pour faciliter la digestion
• Boire avant et entre les repas plutôt que pendant
• Activité physique régulière d’intensité modérée
• Dîner au moins 2h avant le coucher.

AnneGuillot.com © Tous droits réservés.

Vous aimerez peut-être aussi