Vous êtes sur la page 1sur 5

L'humérus

À propos de l’humérus, cochez la (les) proposition(s) correcte(s) :

1 point

A. Sa face latérale est surmontée du tubercule deltoïdien, lieu d’insertion du muscle deltoïde, et sa face
ventrale est parcourue par le sillon du nerf radial.

B. Son épiphyse proximale est unie à la diaphyse par le col anatomique, et présente 2 saillies non
articulaires qui se prolongent chacune par une crête délimitant le sillon intertuberculaire (ex-coulisse
bicipitale)

C. La palette humérale, oblique en bas et en dedans, présente la trochlée humérale qui s’articule avec
l’incisure trochléaire de l’ulna, et le condyle huméral qui s’articule avec la fovéa radiale.

D. La zone conoïde de la rainure condylo-trochléenne est une zone non articulaire de l'extrémité
inférieure de l’humérus.

E. Toutes les propositions précédentes sont fausses

À propos de l'humérus, cochez la (les) proposition(s) correcte(s) :

1 point

A. Au niveau de l'extrémité proximale du corps de la diaphyse, 3 faces sont bien différenciées : une face
médiale, une face latérale et une face ventrale.

B. L'extrémité proximale de l'humérus porte 3 saillies : la tête orientée en dedans, en avant et en haut,
le trochin qui est médial et le trochiter qui est latéral.

C. L'extrémité distale, porte 2 processus latéraux : les épitrochlées (épitrochlée médiale et épitrochlée
latérale)

D. La fosse coronoïdienne reçoit le processus coronoïde en flécion, et la fosse olécrânienne reçoit le bec
de l'olécrâne en extension.

E. Toutes les propositions précédentes sont fausses

Les propositions suivantes concernent l’humérus :

1 point

A. C’est un os long avec trois faces, deux ventrales et une dorsale.


B. L’épiphyse proximale comporte la tête qui regarde en haut, en dedans et en avant.

C. L’épiphyse proximale comporte deux tubercules dont les crêtes sont séparées par un sillon.

D. La crête du tubercule majeur se poursuit par le bord ventral.

E. Le V deltoïdien est situé à la face ventro-médiale.

Les propositions suivantes concernent l’épiphyse distale de l’humérus :

1 point

A. Elle comporte deux surfaces articulaires, deux épicondyles et deux fossettes ventrales.

B. Elle est déjetée en arrière.

C. Le capitulum est médial par rapport à la trochlée.

D. Le sillon du nerf ulnaire est situé en dorsal de l’épicondyle latéral.

E. Le sillon trochléen est, comme le sillon du nerf radial, orienté en bas et en dehors.

Les propositions suivantes concernent l’humérus :

1 point

A. La fossette olécranienne reçoit l’olécrâne de l’ulna en extension.

B. La zone capitulo-trochléenne est articulée avec le biseau de la tête radiale.

C. Il y a un bord médial, un bord latéral et un bord ventral.

D. Le col anatomique est situé à la jonction diaphyse-épiphyse.

E. La diaphyse est circulaire à la coupe.

Les propositions suivantes concernent l’humérus :

1 point

A. Le tubercule majeur est plus latéral que le tubercule mineur.

B. L’épiphyse distale est déjetée en avant.

C. Le sillon du nerf radial est orienté en bas et en dehors. Il est porté par la diaphyse.

D. L’épicondyle médial comporte en dorsal le sillon du nerf ulnaire.

E. Sa tête est orientée en haut, en dedans et en arrière.


Les propositions suivantes concernent l'humérus:

1 point

A. La tête humérale est orientée en haut en dedans et en arrière.

B. Le col anatomique correspond à la jonction.diaphyse épiphyse.

C. Le tubercule majeur est plus latéral que le tubercule mineur.

D. Le tubercule majeur et sa crête sous tuberculaire limitent en dedans le sillon intertuberculaire.

E. Le tubercule mineur donne insertion au muscle sub-scapulaire.

Les muscles suivants s'insèrent sur l'épicondyle médial:

1 point

A. Rond pronateur.

B. Fléchisseur radial du carpe.

C. Long palmaire.

D. Fléchisseur commun superficiel des doigts.

E. Fléchisseur commun profond des doigts.

Les propositions suivantes concernent les insertions musculaires au niveau de l’humérus:

1 point

A. Au niveau des tubérosités, s’insèrent les muscles supra et infra-épineux, petit rond et sub- scapulaire.

B. Au niveau du sillon intertuberculaire, s’insèrent les muscles grand dorsal, grand rond et grand
pectoral.

C. Au niveau de la diaphyse, s’insère le muscle brachial.

D. Au niveau de l’épicondyle médial, s’insère le muscle fléchisseur profond des doigts.

E. Au niveau de la face antero-mediane s’insère le muscle deltoïde.

Les propositions suivantes concernent l'humérus:

1 point

A. La diaphyse présente deux faces dorsales :face dorso-latérale et face dorso-médiale.

B. Le sillon du nerf radial est oblique en bas et en dehors.


C. L'épiphyse distale présente sur sa face ventrale (antérieure) la fosse coronoïdienne.

D. Le sillon capitulo-trochélaire est situé en dehors de la trochlée.

E. Le nerf ulnaire passe en arrière de l'épicondyle latéral.

Les propositions suivantes concernent l’humérus:

1 point

A. La tête humérale regarde en haut en dedans et en avant.

B. Le tubercule majeur est situé dans la partie médiale du massif tubérositaire.

C. Le sillon du nerf radial est situé sur la face postérieure de la diaphyse.

D. Le capitulum regarde en avant.

E. La trochlée a une joue médiale plus étendue que la joue latérale.

La trochlée humérale :

1 point

A. A la forme d’une poulie

B. Donne insertion aux muscles épitrochléens

C. Répond à l’incisure trochléenne de l’ulna

D. Est surmontée en arrière par la fossette olécranienne

E. Est surmontée en avant par la fossette radiale

A propos de l’humérus :

1 point

A. Son extrémité distale omprend une surface articulaire faite du capitulum et de la trochlée

B. La face postérieure de la diaphyse est traversée par la gouttière du nerf radial

C. Le tubercule mineur donne insertion au muscle sub - scapularis

D. L’épiphyse proximale comprend deux surfaces articulaires

E. La fossette coronoïdienne est antérieure

Les propositions suivantes concernent La tête humérale


1 point

A. C’est un tiers de sphère d’environ 3 cm de rayon

B. regarde médialement, en haut et vers l’avant

C. Elle forme un angle de 130° par rapport au grand axe de la diaphyse

D. Forme un angle de 20° vers l’arriere par rapport au plan anatomique

E. Reçoit l’insertion du faisceau latéral du ligament coraco- huméral

L’épicondyle latéral reçoit tous ces insertions suivantes sauf :

1 point

A. Ligament collatéral radial du coude.

B. Muscle anconé

C. Muscle extenseur commun des doigts.

D. Muscle extenseur propre du 5ème doigt.

E. Muscle rond pronateur.

L’épicondyle médial (ou épitrochlée) reçoit tous ces insertions suivantes sauf :

1 point

A. Ligament collatéral ulnaire du coude.

B. Muscle fléchisseur radial du carpe.

C. Muscle extenseur commun des doigts.

D. Muscle fléchisseur superficiel des doigts

E. Muscle fléchisseur ulnaire du carpe.

KDSS

Vous aimerez peut-être aussi