Vous êtes sur la page 1sur 3

Informations pour la création légale de SCOPE SARL

1. Les Etapes :
Les SARL unipersonnelles sont détenues par un individu ou «
actionnaire unique » ; leur création est soumise aux conditions ci-après :
• L’élaboration de statuts de société,
• L’ouverture d’un compte entreprise dans une banque commerciale
de la place,
• La libération d’un capital minimum de 100 000 FCFA.
• Déterminer le nombre d’associés ou d’actionnaires (1)
• Définir l’objet, la dénomination, le siège social, et la durée.
• Fixer le montant du capital social et le nombre de parts ou actions.
• Déterminer la valeur nominale d’une part ou d’une action. Le
minimum fixé par le législateur est de 5000 FCFA pour la SARL.

• Etablissement du projet de statuts


Dans la SARL, le projet de statuts peut être établi par acte notarié ou sous seing
privée. Dans la SA, le projet de statuts est établi exclusivement en forme
notariée.

• Souscription et libération des apports

Les apports en nature et en industrie sont libérés en totalité.


En ce qui concerne les apports en numéraire, la moitié est libérée à la
souscription dans la SARL, le reste au plus tard 2 ans après l’immatriculation.

• Dépôt des fonds


Les fonds provenant de la souscription des actions de numéraire sont déposés
par les personnes qui les ont reçus, pour le compte de la société en formation,
soit chez un notaire, soit dans un établissement de crédit ou de
microfinance dûment agréé domicilié dans l’État partie du siège de la
société en formation, sur un compte spécial ouvert au nom de cette société ce,
contre remise d’un certificat du dépositaire.
Le dépôt des fonds doit être fait dans un délai de huit (8) jours à compter de la
réception.
Le déposant remet au dépositaire, au moment du dépôt des fonds, une liste
mentionnant l’identité des souscripteurs et indiquant, pour chacun d’eux, le
montant des sommes versées.

• Convocation de l’assemblée générale constitutive


L’assemblée générale constitutive se tient en vue de l’adoption et de la
signature des statuts. Pendant sa tenue, il est procédé à la confirmation des
titres souscrits et libérés ainsi qu’à la désignation des dirigeants sociaux.

• Immatriculation et publicité à un journal d’annonces légales


(JAL)
L’immatriculation se fait au registre du commerce et du crédit mobilier qui est
situé au greffe du tribunal de première instance compétent. Après cette étape,
doit suivre sous quinzaine, l’insertion d’un avis dans un JAL.
• Etablissement de la carte du contribuable et de la patente
(exonération pour la SARL pour la 1ere année d’exploitation)

2. Les pièces à fournir :


• Photocopie du passeport (étranger) ou de la CNI (nationaux)
• Extraits du casier judiciaire (2 par associé)
• Plan de localisation des locaux de l’entreprise

3 Les administrations intervenantes :

CFCE (Centre de Formalités pour la Création d’Entreprises)


CNPS (Caisse Nationale de Prévoyances Sociales)
DGI (Direction Générale des Impôts)
Greffe du tribunal de première instance pour RCCM
Une Banque ou micro finance
Un Notaire.
Lien : https://kalieu-elongo.com/note-pratique-sur-la-procedure-de-
creation-dune-societe-commerciale-au-cameroun/

Vous aimerez peut-être aussi