Vous êtes sur la page 1sur 33

UNIVERSITÉ YAHIA FARES DE MÉDÉA

FACULTÉ DES SCIENCES ET DE TECHNOLOGIE


DÉPARTEMENT GP ET GPE 1erANNEE LMD SECTIONS SM/ST
Janvier 2008

T.P. CHIMIE 1 (Structure de la Matière)


Examen de fin de semestre
Exercice N° 01

Répondre par vrai ou faux et corriger les réponses fausses :

1. Pour peser une masse d’un produit solide, on utilise : une balance, une spatule et une fiole
jaugée.
2- La température est une mesure directe.
3- Considérant la relation A=B+C-D . A une mesure indirecte, B, C et D des mesures directes.
4- L’erreur absolue de la mesure A, de la relation précédente, est donnée par : A=B+C-D.
5- (C=0.180 g/l ± 0.025 g/l) indiquant que la valeur réelle de la concentration varie de 0.210 à
0.155 g/l.
6- L’erreur instrumentale représente l’erreur de lecture due à l’instrument de mesure considéré.
7- L’éprouvette est utilisée pour prélever un volume avec une très grande précision.
8- Pour prélever un volume de 8.7 ml on utilise une pipette jaugée.
9- Pour la préparation d’une solution on utilise un bêcher.
10- L'alcalimétrie est une méthode de dosage par neutralisation, elle consiste à un dosage d'une
base de titre inconnu avec un acide de titre connu.
11- L’acidimétrie est une méthode de dosage par neutralisation, elle consiste à un dosage d'un
acide de titre inconnu avec une base de titre connu.
12- Pour prendre un volume sans précision on utilise un bécher.

Exercice N° 02

Indiquer comment trouver l’erreur instrumentale de la verrerie suivante :

1- Burette.
2- Eprouvette.
3- Fiole jaugée.
4- Pipette jaugée.
5- Pipette graduée.

Exercice N° 03

Un volume de 10 ml d’une solution de NaOH de normalité inconnue est neutralisé par un


volume de 11 ml d’une solution de HNO3 de normalité 0.0988 N.

1- Comment peut t – on préparer 100 ml d’une solution de HNO3 0.0988 M à partir d’une solution
mère 2M ? Expliquer brièvement le mode opératoire à suivre en indiquant la verrerie utilisée.
2- Déterminer la normalité de NaOH.
3- Déterminer la quantité de NaOH contenue dans 250 ml de solution.
Juin 2008

T.P. CHIMIE 1 (Structure de la Matière)


Examen de rattrapage

Exercice N° 01

Répondre par vrai ou faux et corriger les réponses fausses:

1. La masse de 10 ml d’une solution donnée est 12 g si la densité est égale à 1,2.


2. La pesée d’un produit est une mesure directe.
3. La surface d’une plaque de 10 cm de longueur (notée L) et de 2 cm de largeur (notée l) est une
mesure directe égale à 20 cm2.
4. Considérant la relation de la surface: S = L * l . L’erreur relative de la surface est exprimée
par : S=L*l.
5. (V=120 ml ± 2 ml) indiquant que la valeur réelle du volume varie de 124 à 118 ml.
6. Le calcul des incertitudes permet d’avoir une marge de sécurité sur les résultats
expérimentaux.
7. Mettre 4 g de NaOH dans une fiole jaugée de 100 ml et compléter à la jauge avec de l’eau
distillée jusqu’à dissolution totale pour préparer une solution de 100 ml à 1M. On donne la
masse moléculaire de NaOH égale à 40 g/mol et la pureté égale à 100%. Justifier votre
réponse.
8. Prendre 10 ml d’une solution HCL 1N à compléter avec de l’eau distillée à un volume de 100
ml dans une fiole jaugée de 100 ml pour préparer une solution de 100 ml de HCl à 0.2 N.
Justifier votre réponse.
9. Un indicateur coloré est utilisé pour mettre en évidence le point d’équivalence lors d’une
réaction de titrage acido-basique.

Exercice N° 02

Considérant une solution de HNO3 concentrée de densité égale à 1,3 et de pourcentage massique
58. On donne MHNO3 = 63 g/mole.

1. Calculer la normalité de la solution concentrée.


2. Calculer le volume nécessaire de la solution de HNO3 concentrée pour préparer 1500 ml d’une
solution avec une normalité de 1,5.
Jan. 2009
T.P. CHIMIE 1 (Structure de la Matière)
Examen de fin de semestre

Questions

Répondre par vrai ou faux :

1. L’éprouvette est un instrument métallique employé pour prendre un volume sans précision.
2. L’erlenmeyer est un instrument employé comme lieu pour réaliser des réactions.
3. Le thermomètre est utilisé pour mesurer une température.
4. Une pipette jaugée est employée pour prendre un volume de 7,3 ml.
5. Une pipette graduée est employée pour prendre un volume de 7,3 ml.
6. a est une mesure directe. a est son incertitude. L’erreur relative est égale à 0,1 si a est égale à
1 et a est égale à 0,1.
7. la concentration molaire est égale à la normalité pour une solution de l’acide phosphorique
(H3PO4).
8. La pesée d’un produit est une mesure indirecte.

Problème

A- Une solution de 1000 ml d’acide chlorhydrique (HCl) 1 N est préparée à partir d’une solution
mère d’HCl (solution à 37% massique).

1. Décrire brièvement le mode opératoire pour réaliser une telle dilution en indiquant les
différents instruments employés.
2. Calculer le volume de la solution mère nécessaire à cette préparation sachant que sa masse
volumique est de 1186 Kg/m3 et sa masse moléculaire est de 36,46 g/mol.
3. Indiquer les sources d’incertitudes possibles lors de cette préparation.
4. Calculer l’incertitude sur la normalité de la solution préparée sachant qu’une éprouvette
graduée a été employée pour la prise de la solution mère.

B- Un volume de 13,6 ml de la solution préparée de HCl est neutralisée par un volume de 27,2 ml de
solution de NaOH.

1. Décrire brièvement le mode opératoire pour réaliser cette neutralisation en indiquant les
différents instruments employés.
2. Calculer la normalité et la concentration de la solution de NaOH.

Données du problème:
 Incertitude absolue sur le volume de l’éprouvette graduée employée pour la prise de la
solution mère : V=1 ml.
 Incertitude absolue sur le volume de la fiole de 1 l : V=0,4 ml.
 Incertitude relative sur la normalité de la solution mère est de 0,2%.
Mars. 2009

T.P. CHIMIE 1 (Structure de la Matière)


Examen de rattrapage

Répondre par vrai ou faux et corriger les réponses fausses:

1. Un acide est une molécule capable de céder un anion OH-.


2. La fiole jaugée est moins précise que le becher.
3. Le but de l’expérience de Millikan est le calcul des vitesses des électrons.
4. Une solution homogène est une solution ayant deux phases distinctes.
5. Une base est une molécule capable d’accepter un anion OH-.

Exercice 01

Un volume de 6,5 ml d’une solution de H2SO4 (0,5 M) pris par une pipette graduée est
neutralisé par un volume V (ml) d’une solution de NaOH contenu dans une burette. Cette
neutralisation a été refaite trois (03) fois.

1. Calculer la normalité et la concentration de la solution de NaOH.


2. Calculer l’incertitude de la normalité de la solution de NaOH.

On donne:

 Incertitude absolue sur le volume de la pipette graduée: ΔV=0,02 ml.


 Incertitude absolue sur le volume d’une burette de 25 ml: ΔV=0,05 ml.
 Incertitude relative sur la normalité de la solution acide est de 0,3%.

Essai 1 2 3
V NaOH (ml) 6,7 6,9 6,8

Exercice 02 :

On désire préparer un litre de solution mère d’acide phosphorique H3PO4 de normalité égale à
1,5 N. Quel volume de ce produit doit-on prélever en supposant que le produit est pur à 85% ?

A partir de cette solution, on désire préparer un volume V=250mL d'une solution fille de
concentration C=2,10-2 mol.L-1. Quel volume de la solution mère doit-on prélever ?

On donne:

 les masses: M(H)=1 g.mol-1; M(P)=30,97 g.mol-1; M(O)=15,99 g.mol-1.


 la masse volumique est égale à 1,834 103 Kg/m3.
Fév. 2010
T.P. CHIMIE 1 (Structure de la Matière)
Examen de fin de semestre

Questions

Nommez et donnez la fonction des verreries représentées ci-dessous.

a) b) c)

Problème

Dans le but de réaliser une réaction de neutralisation, un volume de 250 ml d’une solution de 0.5M
(moles/l) de H2SO4 est préparée à partir de l’acide sulfurique pur (de masse moléculaire M, de masse
volumique ρ et de degré de pureté P).

Partie A

1. Calculer le volume pur de la l'acide sulfurique nécessaire à cette préparation et décrivez


brièvement le protocole expérimental de cette préparation.
2. Est - il possible de préparer cette solution (0.5M) à partir d’une solution existante qui possède
un titre de 0.5N ? Justifier votre réponse.
3. Déterminer l’incertitude absolue sur la concentration de la solution de l’acide sulfurique
préparée. Présenter le résultat.

Partie B

La solution de l’acide sulfurique préparée est ensuite utilisée pour titrer un volume de 15ml d'une
solution basique de NaOH, prélevée par une éprouvette de 25ml.

1. Déterminer la concentration de la solution basique de NaOH sachant que l’operateur a réalisé


4 essais selon: Vacide(1eressai)= 7.5ml, Vacide(2èmeessai)= 7.6ml, Vacide(3èmeessai)= 7.4ml et enfin
Vacide(4èmeessai)= 7.4ml.
2. Déterminer l'incertitude absolue sur la concentration de la solution d'hydroxyde de sodium
(NaOH). Présenter le résultat.

Les données du problème : M= (98,078 ± 01,130)g/mol. ρ = (1800,00±3.02)Kg/m3.


P=(98,00±0,50)%. Pipette de 10ml: Incertitude instrumentale égale à 0.1ml. Fiole de 250ml:
Incertitude instrumentale égale à 0.3ml. Burette: Incertitude instrumentale égale à 0.1ml. Eprouvette
de 25ml: Incertitude instrumentale égale à 0.1ml.
18 Mars 2010

T.P. CHIMIE 1 (Structure de la Matière)


Examen de rattrapage

Questions

Répondre par vrai ou faux et corriger les réponses fausses:

1. Considérant la relation X  Y  Z  H . X une mesure indirecte, Y, Z et H des mesures


directes.
2. L’erreur absolue de la mesure X, de la relation précédente, est donnée
par : X  X Y  Z  H  .
3. Pour peser une masse d’un produit solide, on utilise : une balance, une spatule et une
éprouvette.
4. Pour prendre un volume de 3.4 ml, on utilise: une pipette graduée et une propipette.
5. m=(0.22520±0.02537)g, indiquant que la valeur réelle de cette pesée varie de 0.210 à 0.155g.
6. La pipette est utilisée pour prélever un volume avec une très grande précision.
7. L’acidimétrie est une méthode de dosage par précipitation, elle consiste à un dosage d'un acide
de titre inconnu avec une base de titre connu.
8. Une pipette jaugée de 50 ml est employée exclusivement pour prendre un volume de 50 ml.
9. Une pipette graduée de 10 ml est employée pour prendre un volume de 6,4 ml.
10. la concentration molaire est égale à la normalité pour une solution de l’acide chlorhydrique
(HCL).

Exercice 01

Une solution d’acide sulfurique (H2SO4) contient 95% en masse d’acide sulfurique pur. La densité
de la solution est égale à 1,83.

1. Calculer la masse d’acide sulfurique pur contenue dans un volume de solution de 1 litre.
2. Calculer la concentration molaire de cette solution.
3. On désire préparer une solution de 100 ml à 10 N d’acide sulfurique à partir de la solution
précédente :

a) Calculer le volume nécessaire de la solution pur de l'acide sulfurique nécessaire pour


cette solution.
b) Citer l’ensemble du matériel et produits nécessaires pour réaliser cette préparation.

Données : La masse moléculaire de l'acide sulfurique est égale à 98,078 g/mol. La masse volumique
de l’eau est égale à 1000 Kg/m3.

Exercice 02

Pour préparer une solution de 100 ml contenant 1.32 g de sulfate de cuivre hydraté poudre, on
dispose d’une balance analytique, d'un verre de montre, d'un entonnoir, d'une spatule, d'une
pissette d'eau distillée et ………..

1. Décrire brièvement le protocole expérimental de cette préparation en indiquant l’instrument


qui manque.
2. Calculer la concentration de cette solution.
3. Comment préparer 250 ml d’une solution de sulfate de cuivre ayant une concentration de
0.025 moles/l à partir de la solution précédente ? Donner la description du protocole
expérimental en indiquant les différents instruments employés ainsi que les calculs.
Données : la masse moléculaire du sulfate de cuivre hydraté est égale à 249.6 g/mol; Sa Pureté est
égale à 94.6 %.
Jan. 2011
T.P. CHIMIE 1 (Structure de la Matière)
Examen de fin de semestre

Questions

Répondre par vrai ou faux et corrigez les réponses fausses

1. La prise d'un volume est une mesure directe.


2. Mettre 5.8 g de NaCl dans une fiole jaugée de 100 ml et compléter à la jauge avec de l’eau
distillée jusqu’à dissolution totale pour préparer une solution de 100 ml à 1M en NaCl. On
donne: la masse molaire de NaCl égale à 58 g/mol et la pureté égale à 97%.
3. La burette est un instrument utilisé pour ajouter un volume défini ou à définir.
4. Une solution hétérogène est une solution ayant au moins deux phases distinctes.

Exercice N° 01

L
Le paramètre g est donné par la relation g  avec L et T des mesures directes. L=15 cm
T2
avec une erreur relative de 2% et T =0.8 s avec une erreur relative de 3%.

1. Calculer g et l'erreur relative sur g.


2. Représentez le résultat.

Exercice N° 02

Evaluer l'incertitude absolue pour les mesures suivantes et écrire toutes les mesures sous la
forme A±A:

1. 6.052 < t < 6.152


2. 42.40 < m < 92.30
3. 5741 < n < 6317
4. 2.5627 < r < 2.6524
5. 351 < t’ < 412

Exercice N° 03

On dispose d’une solution, notée S1, d’hydroxyde de sodium (NaOH, de masse molaire égale
à 40 g/mol et de pureté 98%) à 0,12 mol.l-1.

1. Quel volume V de S1 doit-on prélever pour préparer 1,50 l d’une solution S2 de concentration
égale à 0,05 mol.l -1, comment appelle-t-on cette opération ?
2. Décrire précisément la préparation de la solution, en indiquant soigneusement le nom des
instruments utilisés pour cette préparation.
3. Quelle masse de NaOH doit-on ajouter dans 300 ml de S1 pour que la concentration de la
solution devienne 0,18 mol.l-1.Soit la solution S3 obtenue ?
4. Quelle est la molarité de 20 ml d’acide chlorhydrique (HCl) titré par 28 ml de la solution S 3 ?
Avril 2011
T.P. CHIMIE 1 (Structure de la Matière)
Examen de rattrapage
Questions

Répondre par vrai ou faux.

1. La masse volumique du benzène liquide est égale à 0.879 g/cm3. Sa densité est égale à 8.79 si
la masse volumique de l’eau est égale à 10 -3 kg/cm3.
2. Pour un échantillon donné, une balance numérique affiche une pesée de 1.2369 g. Une erreur
instrumentale de 10- 2 g est considérée pour cette balance si aucune valeur n’est donnée par le
constructeur.
3. L’erreur instrumentale d’une burette est généralement indiquée sur les parois de celle-ci.
4. La masse de 15 ml d’une solution donnée est 12 g si la densité est égale à 1,5.
5. Le Becher est un instrument employé comme lieu pour réaliser des réactions.

Exercice N° 01

On titre 15 ml d’une solution de NaOH (solution S1) prélevée à l’aide d’une pipette (incertitude
absolue : 0.04 ml) par une solution de HCl contenue dans une burette (incertitude absolue : 0.1 ml) et
de concentration molaire égal à 0.1 mol/l (incertitude absolue : 0.002 mol/l). On répète trois fois le
titrage. L’équivalence est atteinte après addition de 21.2 ml, 21.3 ml et 21.2 ml de solution titrant.

1. Comment appelle t-on cette méthode de dosage ?


2. Calculer la concentration molaire de la solution de NaOH et l’incertitude absolue sur la
mesure de la concentration.
3. Quel volume de la solution de NaOH (solution S1) doit-on prélever pour préparer 200 ml
d’une solution (solution S2) de concentration égale à 0.01 mol.l-1 ?
4. Calculer la masse de NaOH contenue dans 150 ml de la solution S2.

Donnée : la masse moléculaire de NaOH est égale à 40 g/mol.

Exercice N°02

Pour préparer une solution de 100 ml contenant 1.32 g de sulfate de cuivre hydraté poudre, on
dispose d’une balance analytique, d'un verre de montre, d'un entonnoir, d'une spatule, d'une
pissette d'eau distillée et d’………..

1. Décrire brièvement le protocole expérimental de cette préparation en indiquant l’instrument


qui manque.
2. Calculer la concentration molaire de cette solution.
3. Comment peut–t-on préparer 250 ml d’une solution de sulfate de cuivre ayant une
concentration de 0.025 moles/l à partir de la solution précédente ? Donner la description du
protocole expérimental en indiquant les différents instruments employés ainsi que les calculs.

Données : la masse moléculaire du sulfate de cuivre hydraté poudre est égale à 249.6 g/mol; Sa Pureté
est égale à 94.6 %.
Février 2012
T.P. CHIMIE 1 (Structure de la Matière)
Examen de fin de semestre
Questions

1. Nommez et donnez la fonction des verreries représentées ci-dessous:

(a) (b) (c)

2. Répondre par vrai ou faux:

a) La pesée est une mesure directe.


b) L'alcalimétrie est une méthode de dosage par neutralisation, elle consiste à un dosage d'une
base de titre inconnu avec un acide de titre connu.
c) L’acidimétrie est une méthode de dosage par neutralisation, elle consiste à un dosage d'un
acide de titre inconnu avec une base de titre inconnu.
d) la concentration molaire est égale à la normalité pour une solution de l’acide sulfurique
(H2SO4).

Exercice 01

La masse et le volume d'un objet sont de (16.500.02) g et (15.50.2) cm3 respectivement.

1. Calculer le domaine maximal de variation de la masse volumique de cet objet en considérant les
incertitudes sur la masse et sur le volume.
2. En déduire la valeur de la masse volumique moyenne et son incertitude.
3. Présenter le résultat.

Exercice 2

Partie A:

Le sucre ordinaire est constitué de saccharose, de masse moléculaire égale à 342 g/mol. Ce
composé ne réagit pas avec l'eau. On prépare une solution de sucre en dissolvant une masse de sucre
de 6.16 g dans un volume de 200 ml d'eau.

1. Calculer la concentration massique et la concentration molaire du saccharose.


2. Détailler le protocole expérimental de cette préparation.
3. Calculer le nombre de moles de saccharose présent dans un volume de 80 ml de la solution.
Partie B:

On souhaite préparer à partir de la solution précédente un volume V égal à 100 mL d’une solution
diluée en saccharose de concentration 1,0.10 -2 mol/L.

1. Quel volume de solution mère faut-il prélever ?


2. Détailler le protocole expérimental de cette préparation.
3. Est-ce qu'il est possible de préparer par dilution une solution de concentration 2,0.10 -2 mol/L à
partir de la solution précédente de concentration 1,0.10 -2 mol/L ? Justifier votre réponse.

CORRECTION

Questions

1.

a- La burette :

C’est un tube de verre cylindrique gradué en dixième de cm3, fixé par un support. Il se termine
par un caoutchouc et un tube effilé, ou bien un robinet et un tube effilé. Elle est utilisée pour
ajouter un volume défini ou à définir.

b- L’éprouvette graduée :

C’est un tube en verre de diamètre constant. Elle est utilisée pour prélever rapidement un
volume avec une faible précision.

c- La fiole jaugée :

C’est une sorte de ballon en verre ayant un long col étroit. Sa capacité est rigoureusement
déterminée (la jauge). Elle est utilisée pour la préparation des solutions.

2.

a. Vrai

b. Vrai

c. Faux

d. Faux

Exercice 01

1.

Elle varie entre une valeur maximale et une valeur minimale.

La valeur maximale est donnée par:

La valeur minimale est donnée par:


2. En déduire moy:

(1)
(2)

(1) + (2)  moy=1.065 g/cm3 et puis à partir de (1) ou (2)  =0.015 g/cm3.

L'étudiant peut procéder autrement mais devra aboutir au même résultat avec une méthode
correcte.

Remarque: il est possible de calculer moy directement par :

Mais cette méthode ne sera pas accepter car il est demandé dans l'énoncé de l'exercice de
déduire  moy à partir de  max et  min et non pas des valeurs moyennes de la masse et du volume.

3. Présentation du résultat:

Ou :

Exercice 2

Partie A:

1. La masse de saccharose dissoute est m = 6,16 g:

La concentration massique Cm:

On calcule ensuite C la concentration molaire en saccharose :

Le volume de solution réalisé est V = 200 mL.

L'étudiant peut procéder autrement mais devra aboutir d'une manière correcte au résultat.

2. Le protocole expérimental:
L'étudiant peut formuler à sa manière le protocole mais devra en substance détailler la manipulation en
indiquant les différents instruments employés pour une préparation d'une solution avec un soluté
solide, à savoir: la pesée (balance, la capsule ou verre de montre, la spatule et la tare de la balance),
l'entonnoir, la fiole (200 ml), la pissette d'eau distillée….et enfin mélanger pour homogénéiser la
solution.

3. On calcule la quantité de saccharose n' présente dans V’ = 80 mL de solution :


Partie B:

1. La dilution:

On calcule V1 le volume de solution mère de concentration c = 9,0.10-2 mol.L-1 qu’il faut prélever pour
préparer V2 = 100 mL d’une solution fille de concentration c’ = 1,0.10 -2 mol/L :
Lors de la dilution, la quantité de saccharose prélevée dans la solution mère est égale à la quantité de
matière présente dans la solution fille ce qui se traduit par la relation :

. On en déduit :

2- Le protocole expérimental de la dilution:

L'étudiant peut formuler à sa manière le protocole mais devra en substance détailler la manipulation en
indiquant les différents instruments employés pour une dilution, à savoir: un instrument pour prélever
un volume de 11.1 ml (une pipette ou une éprouvette de capacité supérieure), une pro-pipette (pompe
aspirante), entonnoir, une fiole de 100 ml, pissette d'eau distillée ….et enfin mélanger pour
homogénéiser la solution.

3- Cette préparation n'est pas possible.

Justification: Il n'est pas possible de préparer une solution de concentration donnée (2,0.10 -2
mol/L) à partir d'une solution de concentration plus faible (1,0.10 -2 mol/L).
Mars 2012
T.P. CHIMIE 1 (Structure de la Matière)
Examen de rattrapage

Exercice N° 01

A. Cochez la ou les bonnes réponses en justifiant votre réponse:

1. Par titrage, 12 ml de NaOH, 0,1 mol/l sont nécessaire pour neutraliser 20,0 ml de H2SO4 de
concentration inconnue. Quelle est la concentration de H2SO4 ?
a) 0.03 moles/l.
b) 0.06 moles l.
c) 0.01 moles/l.
2. Pour préparer une solution de 200 ml de NaOH 0.4M il faut peser une masse de :
a) 4 g de NaOH.
b) 3.29 g de NaOH.
c) 3.20 g de NaOH.
Si on considère que la masse molaire de NaOH est de 40 g/mole avec une pureté de 97%.
3. Pour Préparer par dilution une solution de 300 ml de Hcl 0.1 M il faut prendre un volume de:
a) 30 ml de HCl 1M à diluer.
b) 20 ml de HCl 1.5M à diluer.
c) 15 ml de HCl 2M à diluer.
4. Pour prélever, en une seule prise, un volume de 5.7 ml on utilise:
a) une pipette jaugée de 10 ml.
b) une éprouvette de 5 ml.
c) une pipette graduée de 20 ml.
5. L’erlenmeyer est un instrument employé comme:
a) lieu pour réaliser des réactions.
b) instrument de prise de volume avec une excellente précision.

B. Répondre par vrai ou faux et corrigez les réponses fausses:

1. La spatule est un instrument qui est généralement en verre ou en PVC (plastique) pour être
inerte chimiquement vis-à-vis des produits.
2. L'erreur relative du volume d'un instrument donné est de 4% si l'incertitude absolue est de
0.8ml pour une prise de volume de 20 ml.
3. pour avec a une mesure directe, b et c des mesures indirectes.
4. (T=37.2 ± 1.5)°C indiquant que la valeur réelle de la température varie de 35.7 à 38.2 °C.
5. Une solution homogène est une solution qui possède une phase.

Exercice N° 02

Considérant une solution de HNO3 concentrée de densité égale à 1,38 et de pourcentage massique
64. On donne MHNO3 = 63,0128 g/mole et eau= 1000 Kg/m3.

1. Calculer la normalité de la solution concentrée (solution mère).


2. Calculer le volume nécessaire de la solution de HNO3 concentrée pour préparer 1200 ml avec
une normalité de 1,2 (solution 1).
3. Quelle dilution de la solution concentrée (solution mère) faut il opérer pour pouvoir doser une
prise d'essai de 10 ml de solution d'acide nitrique ainsi diluée (solution 2) par une solution de
soude (NaOH) 0.01M de sorte que le volume à l'équivalence soit égal à 12,5 ml ?
4. Est-ce qu'il possible de préparer la solution 2 de HNO3 à partir de la solution 1 ? Justifier votre
réponse.
CORRECTION

Exercice 01

A.

1. La bonne réponse est la réponse a) car :

Alors CA= 0.03M en H2SO4.

2. La bonne réponse est la réponse b) car:

de NaOH

3. Les trois propositions sont bonnes car:

.
4. La bonne réponse est la réponse c).

Les deux autres propositions ne conviennent pas: la pipette jaugée ne peut prendre qu'un volume fixe
de 10 ml. L'éprouvette de 5 ml est de capacité inférieure. Il n'est pas donc possible de prendre 5.7 ml
en une seule prise. Donc Seule la pipette graduée de 20 ml peut prendre un volume de 5.7 ml.

5. La bonne réponse est la réponse a).

L'erlenmeyer ne peut être utilisé pour prendre avec une excellente précision des volumes car il
ne possède pas de graduation mais juste des indications approximatives de volume.

B.

1. Faux. La Correction: La spatule est un instrument qui est généralement en verre ou en inox
pour être inerte chimiquement vis-à-vis des produits.

2. Vrai.

3. Faux. La correction:

avec a une mesure indirecte, b et c des mesures directes.

4. Faux. La correction: (T=37.2 ± 1.5) °C indiquant que la valeur de la température varie de


35.7 à 38.7°C.

5. Vrai.

Exercice 02
1. Normalité de la solution concentrée (solution mère):

La concentration molaire de cette solution commerciale à partir des indications du % en acide nitrique
64% et de la densité d=1,38:

Sachant la densité et la masse volumique de l'eau. La masse de 1 litre de solution est: 1380 g.

La masse d'acide pur dans un litre est : 13800,64 = 883,2 g

Sachant que la masse molaire HNO3 est égale à 63,0128 g/mol, la concentration est 883,2 /63,0128 =
14,02 mol/L.

La normalité est donc de 14,02 Car avec K=1 (HNO3).

Remarque: L'étudiant peut procéder différemment mais devra aboutir au même résultat.

2. Le volume de la solution concentrée (solution mère) nécessaire pour la dilution et l'obtention


de 1200 ml à 1.2 N (solution 1) est:
 de HNO3 concentrée (solution mère)

nécessaire pour préparer la solution 1.

3. Dosage acide fort (solution 2) par une base forte :

A l'équivalence donc:

Remarque : un facteur de dilution : 14 / 0,0125 = 1120.

Par conséquent, le volume de la solution mère à prélever pour préparer la solution 2 (C A et VA de la


relation de neutralisation) est égal à 1000 /1120 = 0,9 ml pour une solution (solution 2) de 1000 ml par
exemple. Autrement:

de HNO3 concentrée (solution mère) nécessaire pour préparer la solution 2.

Remarque : L'étudiant peut proposer un autre volume que 1000 ml pour la solution 2 vu que juste un
volume de 10 ml est nécessaire pour neutraliser la base (12.5 ml à 0.01 M) mais un volume supérieur à
1000 ml afin que la préparation soit techniquement possible. En tenir compte des calculs dans ce cas.
VM change dans cette situation en utilisant la même relation.

4. La dilution:

Cette dilution est possible.


Justification: la solution source ou mère dans ce cas (solution 1) possède un titre (1.2N) plus élevé
que la solution à préparer, en l'occurrence la solution 2 (0.0125 N).
Janvier 2013
T.P. CHIMIE 1 (Structure de la Matière)
Examen de fin de semestre
Questions

Partie A: Nommer et donner la fonction des verreries représentées ci-dessous et préciser la


signification des indications écrites sur chaque verrerie.

250 ml

B
100 ml
a) b) c)

Partie B: Répondre par vrai ou faux et corriger la réponse fausse:

1- Supposons que Z=ln(x) et que soit x mesuré comme 89.3±0.4 alors Z=4.492±0.005.
2- [(C=0.10± 0.02) g/l] indiquant que la valeur réelle de la concentration varie de 0.08 à 0.12 g/l.
3- Pour prélever un volume de 5.3 ml on utilise une pipette jaugée.
4- La masse de 10 ml d’une solution donnée est 12 g si la densité est égale à 1,2 (eau=103Kg/m3).
5- La lecture d'une température sur un thermomètre est une mesure indirecte.
6- Mettre 2.922 g de NaCL dans une fiole jaugée de 100 ml et compléter à la jauge avec de l’eau
distillée jusqu’à dissolution totale pour préparer une solution de 100 ml à 1M. On donne la masse
moléculaire de NaCL égale à 58.44 g/mol et la pureté égale à 100%.

Exercice N 01

1- Calculer la concentration C de la solution obtenue en préparant une dilution d'un volume V 0 = 20


mL de concentration C0 = 5.10-2 mol.L-1 de solution de permanganate de potassium (KMnO4) dans
une fiole jaugée de 250 mL.
2- Déterminer alors le facteur de dilution.
3- Décrire le protocole expérimental de cette préparation en précisant toutes les instruments
employés.

Exercice N 02

Considérant une solution de HNO3 concentrée de densité égale à (1,4±0.1) et de pourcentage


massique 70. On donne MHNO3 = (63,0128 ± 0,0012) g/mole. eau=103Kg/m3.

1. Calculer la normalité de la solution concentrée ainsi que son incertitude. Présenter le résultat.
2. Calculer le volume nécessaire de la solution de HNO3 concentrée pour préparer 1500 ml d’une
solution avec une normalité de 1,5.

Correction

Questions:

Partie A:

a- La fiole jaugée :
C’est une sorte de ballon en verre ayant un long col étroit. Sa capacité, de 100 ml, est
rigoureusement déterminée (la jauge). Elle est utilisée pour la préparation des solutions.
C'est une fiole de classe B. Le type de classe est nécessaire, entre autre, à la détermination de
l'incertitude instrumentale de cette fiole.

b. Le Becher : C’est un récipient cylindrique en verre de volume connu (250 ml). Il est utilisé
pour prendre des échantillons sans précision.

c. L’éprouvette graduée :

C’est un tube en verre de diamètre constant (25 ml). Elle est utilisée pour prélever
rapidement un volume avec une faible précision.
Son incertitude instrumentale est de ±0.5 ml.

Partie B:

1. Faux. Z=ln(89.3)=4.492. La dérivé: z' = 1/x donc: Δz = (1/x)Δx=0.00448 donc Z=4.492±0.004


et non 0.005
2. Vrai.
3. Faux. Il faut utiliser une pipette graduée ou une éprouvette.
4. Vrai.
5. Faux. Mesure directe.
6. Faux.
m P 2.922 1
C   0.5M et non C=1M
M  V 58.44  0.1

Exercice N 01

1- Concentration molaire de la solution fille:


Dilution : le nombre de mole ne change pas donc : n0 = n. avec n0 : nombre de mole de
permanganate de potassium dans la solution mère et n : nombre de mole de permanganate de
potassium dans la solution fille.
Or n0 = C0 .V0 et n = C. V alors : C0 . V0 = C .V
On isole C : C = C0 . V0 / V
Application numérique : C = 5.10 -2 . 20.10-3 / 250.10-3 = 4.10-3 mol.L-1.

2- Facteur de dilution : F = C 0 / C = 5.10-2 / 4.10-3 = 12,5 ou F = V / V0 = 250 / 20 = 12,5. On a


dilué 12,5 fois.
3- Protocole expérimental d'une dilution: l'étudiant peut formuler de plusieurs manière le
protocole mais devra citer dans un langage très clair les instruments employés à savoir: une
fiole de 250 ml, un bécher pour le prélèvement intermédiaire de la solution mère, un
instrument de mesure qui peut prélever un volume de 20 ml (pipette, éprouvette) de capacité
au moins égale à 20 ml, une pissette d'eau et enfin la poire aspirante. Il faut également citer
les mots clés suivants: compléter au trait de gauge de la fiole, en homogénéisant la solution.

Exercice N 02

1- La normalité:
La masse m de HNO3 pure contenue dans 1 l:
m'=v=1400 g (m'est la masse de HNO3 dans 1 l de solution) avec une pureté P de 70%:

1400  70
m  980g car 1400 g 100%
100
m(HNO3) 70%

m 980
Nombre de moles: n    15.5524moles
M 63.0128
Pour 1 litre de solution la concentration est de 15.5524 moles/l
La normalité est donc: (sachant: HNO3 H + + NO3 ) C=N car q=1.
Alors N=15.5524 N
L'étudiant peut procéder autrement me devra aboutir au même résultat.
Incertitude N:
Suivre la même procédure de calcul: ( C  N  q  n v  m  M  v  avecq  1
m'  v 
   carv  0 sachant que m'   v
m'  v 
m m'
Puis:  carP  0 sachant que m  m'  P
m '
m
n m M
  . Le résultat : n  1.1112moles puis enfin: N=1.1112N
n m M
Présentation du résultat: N=(15.5524±1.1112)N
2- La dilution:
N 1V1  N 2 V2 avec N2=1.5
1.5 1500
Donc: V1   144.67ml
15.5524
Janvier 2014
E.F.S. / T.P. CHIMIE 1/S1

Questions (10 points):

A. Cochez la ou les bonnes réponses en justifiant votre réponse:

1. Par titrage, 10 ml de HCl à 0,1 mol/l sont nécessaire pour neutraliser 10 ml de NaOH de
concentration inconnue. Quelle est la concentration de NaOH ?
a) 0,1 moles/l.
b) 0,2 moles l.
c) 0,15 moles/l.
2. Pour préparer une solution de 100 ml de NaCl 0.5M il faut peser une masse de :
a) 3 g de NaCl.
b) 3,02 g de NaCl.
c) 2,5 g de NaCl.
On donne : la masse molaire de NaCl est de 58 g/mole avec une pureté de 96%.
3. Pour Préparer par dilution une solution de 150 ml de NaOH 0.2 M il faut prendre un volume
de:
a) 30 ml de NaOH 1M à diluer.
b) 20 ml de NaOH 1.5M à diluer.
c) 15 ml de NaOH 2M à diluer.
4. Pour prélever, en une seule prise, un volume de 20 ml on utilise:
a) une pipette jaugée de 25 ml.
b) une éprouvette de 10 ml.
c) une pipette graduée de 20 ml.
5. Le bécher est un instrument employé comme:
a) lieu pour réaliser des réactions.
b) instrument de prise de volume sans précision.

B. Répondre par vrai ou faux et corrigez les réponses fausses:

1. Considérant la relation A = B× C . A une mesure indirecte, B et C des mesures directes.


2. L’erreur absolue de la mesure A, de la relation précédente, est donnée par :
ΔA = A  ΔB B + ΔC C  .
3. La lecture d’une température sur un thermomètre est une mesure indirecte.
4. Un indicateur coloré est utilisé pour mettre en évidence le point d’équivalence lors d’une
réaction de titrage acido-basique.
5. La burette est un instrument utilisé pour ajouter un volume défini ou à définir.

Exercice 1 (04 points) :

Le responsable des laboratoires de chimie de l'université achète pour les travaux pratiques un
colorant bleu, le bleu patenté E131 de masse molaire 1160 g/mol. La concentration C 0 = 5,0 mol/l de
la solution achetée est bien trop forte pour les expériences à réaliser. On réalise alors au laboratoire
une dilution pour obtenir un volume v =100 ml d’une solution de bleu patenté de concentration C =
0,10 mol/l.

1. Quel volume de solution mère faut-il prélever pour préparer la solution nécessaire aux TP ?
2. Détailler le protocole expérimental à suivre en précisant le matériel utilisé.
3. On prélève v' = 50 ml de la solution préparée. Calculer la quantité de matière de colorant prélevé.

Exercice 2 (06 points) :


1. On dissout 1 g d’un composé organique de soluté dans 50 g d’acide acétique solvant. On
trouve que l’abaissement cryométrique est de 0,796°C. Quelle est la valeur approchée de la masse
molaire du soluté sachant que l’abaissement cryométrique d’une solution contenant 0,474g d’éther
dans 50 g d’acide acétique est de 0,5°C. On donne la formule brute de l’éther : C4H10O ; MH=1g/mol ;
MC=12g/mol et MO=16g/mol.
2. Sachant que ce soluté est composé de carbone, d'oxygène et d’hydrogène, et que son analyse
centésimale massique a donné les valeurs suivantes: carbone 73,47 %; oxygène 16,32% ; Hydrogène:
10,21%. Trouver sa formule brute.

Correction

Questions (10 points):

A. Cochez la ou les bonnes réponses en justifiant votre réponse:

1. N A VA = N B VB A.N. : NB = 0,1  CB = 0,1M (réponse a).

M×C× V 58×0,5×0,1
2. M NaCl = = = 3,02g (réponse b).
P 0,96

VF × CF 150× 0, 2 V × CF 150× 0, 2
3. VM = = = 30ml (réponse a) ; VM = F = = 20ml (réponse b) ;
CM 1 CM 1,5
V × CF 150× 0, 2
VM = F = = 15ml (réponse c).
CM 2

4. Réponse c (la bonne réponse). La pipette jaugée de 25 ml ne peut prendre qu’un volume fixe
de 25ml. Une éprouvette de 10 ml ne peut prendre 20 ml que par deux prises et non pas en une
prise unique.

5. Le bécher est un instrument employé pour prendre un volume sans précision (réponse b). Il y
a risque de faire déborder le contenu du bécher, lors de l’agitation (homogénéisation) s’il est
employé comme lieu de réaction en raison de son col très ouvert par rapport à l’Erlenmeyer
par exemple.

B. Répondre par vrai ou faux et corrigez les réponses fausses:

1. Vrai.

 ΔB ΔC 
2. Vrai. ΔA = A  + .
 B C 

3. Faux. La lecture d’une température sur un thermomètre est une mesure directe.

4. Vrai.

5. Vrai

Exercice 1 (04 points) :

Colorant bleu : M=1160 g/mol ; C0=5 Mol/l (solution mère).


CF × VF 0,10×100
1. CM × VM = CF × VF  VM = = = 2ml de la solution mère.
CM 5

2. Protocole expérimentale pour cette dilution : Prendre une fiole jaugée de 100ml.
Mettre l’entonnoir sur la fiole. Mesurer un volume de 2 ml de la solution mère avec une
pipette graduée de (2 ; 5 ou 10) ml ou une éprouvette de 5ml. Mettre ce volume dans la
fiole et ajouter de l’eau distillée sur au trait de jauge de la fiole en agitant la solution.

3. V’=50ml à CF=0,1 mol/l.

n
m = n × M  Sachant C =  n = C × V d’où : m = C× V × M = 0,1×50×10-3 ×1160 = 5,8g
V

Exercice 2 (06 points) :

1. La loi de François-Marie Raoult, 1882 :


K× m
M=
ΔT× m,
Avec :
T: abaissement cryométrique (°C).
K: constante cryoscopique du solvant pur (°C.g/mol).
m: masse de soluté dissous dans le solvant (g).
m': masse de solvant (acide acétique) (g).
M : masse molaire du soluté.
M C4 H10O =  4×12  + 10×1 + 16×1 = 74g / mol
MC4H10O ×ΔT× m,74×0,5×50
Calcul de la constante K : K = = = 3903g°C / mol
m 0, 474
Le même solvant est utilisé pour dissoudre un composé organique inconnu donc :
K× m 3903×1
Msoluté = = = 98,064  98g / mol
ΔT× m 50×0,796
,

2.
Le composé organique, noté A, est de formule brute :CxHyO z

Les bilans pour le carbone, l’hydrogène et l’oxygène sont respectivement :

Dans 100 g de composé A il y a 73,47 g de carbone


98 12 x
 x6
Dans 98g de composé A il y a 12 x g de carbone donc : 100 73, 47
98 y
  y  10
Dans 98g de composé A il y a 1y g d’hydrogène donc : 100 10, 21

Dans 100 g de composé A il y a 10,21 g d’hydrogène

98 16 z
  z 1
Dans 98g de composé A il y a 16z g d’oxygène donc : 100 16,32
Dans 100 g de composé A il y a 16,32 g d’oxygène
Il faut donner la
formule brute. Le
nom et la formule
chimique sont
donnés juste à titre
Enfin : le composé organique inconnu (soluté) est le C6H10O (cyclohexanone). d’indication sur la
correction.
Mars 2014
Examen de Rattrapage / T.P. CHIMIE 1/S1

Questions : (04points)

Nommez et donnez la fonction des verreries représentées ci-dessous.

Exercice N° 1 : (06 points)

Dans l’air, la vitesse de propagation du son c, dépend du coefficient γ, de la température T en


Kelvin et de la constante r, selon la relation : c = γ × r × T . Calculer la constante  et son incertitude
à une température de 20°C. Présenter le résultat.

On donne :

 La vitesse du son dans l’air: c = 333,1+ 0,607× θ  en m/s avec  la température en °C.
Incertitude relative sur la vitesse du son : Δc c = 0,2% .
 M= (28,96  0,02) g /mol. M est la masse molaire de l’air.
 R (8,29  0,02) J/mole.K. R est la constante des gaz parfait.
 r = R M . T  K  = T  °C + 273,15 .

Problème (10 points) :

Partie A :

Un volume de 13 ml d’une solution de NaOH (1 M) pris par une pipette graduée est neutralisé
par un volume V (ml) d’une solution de H2SO4 contenu dans une burette. Cette réaction a été refaite
cinq (05) fois.

1. Donnez un nom à cette réaction.


2. Calculer la normalité et la concentration de la solution de H2SO4.
3. Calculer l’incertitude de la normalité de la solution de H2SO4. Présenter le résultat.

On donne:

 Incertitude absolue sur le volume de la pipette graduée: ΔV=0,02 ml.


 Incertitude absolue sur le volume d’une burette de 25 ml: ΔV=0,05 ml.
 Incertitude relative sur la normalité de la solution de NaOH est de 0,4%.

Essai 1 2 3 4 5
V H 2SO4 (ml) 13,5 13,7 13,6 13,5 13,4

Partie B :
1. Un volume de 100 ml de cette solution de H2SO4 de normalité trouvée (question 2 de la partie
A) est préparé à partir de l’acide sulfurique pur. Calculer la masse et le volume pur de l'acide
sulfurique nécessaire à cette préparation.

2. Un volume de 150 ml de la solution de NaOH (1M) est préparé à partir de NaOH solide.
Calculer la masse de NaOH nécessaire à cette préparation.

3. Est-ce qu’il est possible de préparer la solution de NaOH (1M) à partir d’une solution
existante de concentration 0,5 M ? Justifier votre réponse.

On donne : M H 2SO4 = 98,078 g/mol. ρ H 2SO4 = 1800 Kg/m3. P H 2SO4 =98%. M NaOH = 40 g/mol.
P NaOH =98%. P : la pureté.

Correction

Questions :

1- Becher. Il est utilisé pour prendre des échantillons sans précision.


2- Pipette jaugée. Elle est utilisée pour ajouter un volume défini ou à définir.
3- Eprouvette graduée. Elle est utilisée pour prélever rapidement un volume avec une
faible précision.
4- Fiole jaugée. Elle est utilisée pour la préparation des solutions.

Exercice 01 :

R R C2 M
C = γ×r×T  γ T  C2 = γ T  γ = .Eq 1
M M R ×T
c =  333,1+ 0,607× θ  =  333,1+ 0,607 × 20  = 345, 24m / s

A.N. : γ =
 345, 24 2 28,96×10-3 = 1, 42
8, 29  20 + 273,15 

Remarque :

Il faut mettre la masse molaire en Kg/mol car : (les unités)


m 2 Kg × mole × K m 2 Kg m 2 Kg ×S2
 γ = 2 = 2 = 2  est donc sans unité (une constante).
S mole × J × K S N × m S m × Kg × m
Δγ Δc ΔM ΔR ΔT
Eq. 1  =2 + + + avec T = 20°C fixe donc ΔT = O°C
γ c M R T
A .N.:
Δγ 0, 2 0,02 0, 2
=2 + + = 0,0071  Δγ = 0,01
γ 100 28,96 8, 29
γ = 1, 42 ± 0,01

Problème :

Partie A :

1- Réaction de neutralisation acido-basique. Acidimétrie.


2- Na Vamoy = N b VB avec CB = 1M  Nb = 1 car : NaOH  1OH- et
 Va N V 13×1 0,96
Vamoy = = 13,54ml donc : Na = bmoyb = = 0,96N  Ca = = 0, 48M car
n Va 13,54 2
H 2SO4  2H + .
ΔN a ΔN b ΔVb ΔVamoy
3- = + + moy avec :
Na Nb Vb Va
ΔVb = ΔVbinst=pipette = 0,02 avec ΔVbmanip = O car Vb = 13ml volume fixe.
ΔVa = ΔVbinst=burette + ΔVamanipulation = 0,05 + 0,16 = 0, 21 ml car :
ΔV manip.1
a = V1a - Vamoy = 13,5 -13,54 = 0,04ml

ΔV manip.2
a = Va2 - Vamoy = 13,7 -13,54 = 0,16ml

ΔV manip.3
a = V3a - Vamoy = 13,6 -13,54 = 0,06ml donc :

ΔV manip.4
a = Va4 - Vamoy = 13,5 -13,54 = 0,04ml

ΔV manip.5
a = V5a - Vamoy = 13,4 -13,54 = 0,14ml

ΔNa 0,04 0,02 0, 21


= + + = 0,021  N a = 0,0202
Na 100 13 13,54

Na =  0,96 ± 0,02  N

Partie B :

1- Masse pur de l’acide :

M× C× V 98,078× 0,48× 0,1


macide = = = 4,8g de H2SO4 pur.
P 0,98

M × C× V macide 98,078× 0, 48× 0,1


Vacide = =  = 2,67ml de H2SO4 pur.
P ×ρ ρ 0,98×1800

2- Masse de NaOH pur :

M× C× V 40×1× 0,15
mNaOH = = = 6,12g de NaOH pur.
P 0,98

3-Non. Justification : lors d’une dilution, il faut que le tire de la solution source (mère) soit supérieur à
celui de la solution fille.
Janvier 2015
E.F.S. / T.P. CHIMIE 1/S1
Questions (06 points)

Nommez et donnez la fonction des verreries représentées ci-dessous.

1- 2- 3-

Problème

Partie A (06.5 points)

L’hydroxyde de sodium (NaOH) est un composé solide de masse molaire M=(39,9971±0.0004) g/mol
avec une pureté supposée parfaite. On désire préparer 200 ml de solution aqueuse de ce solide, notée
solution 1, de concentration C=1 mol/l.
1- Calculer la masse du solide à peser pour préparer cette solution. Calculer l’incertitude de la
pesée sachant que l’erreur instrumentale de la balance est égale à 10 -3g. Présenter le résultat.
2- Calculer l’incertitude de la concentration molaire. Présenter le résultat.
3- Décrire le protocole expérimental de cette préparation.
4- On suppose l’évaporation de 50 ml de la solution préparée précédemment (solution 1).
Calculer la nouvelle concentration molaire de la nouvelle solution (solution 2).

Partie B (07.5 points)

A partir de cette solution (solution 2), on désire préparer 100 ml d’une nouvelle solution (solution 3)
de concentration molaire égale à la moitié de celle de la solution d’origine (solution 2).
1- Comment appelle t on ce type de préparation ?
2- Calculer le volume nécessaire à prélever de la solution d’origine (solution 2) pour préparer la
solution 3.
3- 30 ml de la solution ainsi préparée (solution 3), contenue initialement dans une burette de 50
ml, neutralise un volume de 10 ml d’une solution d’acide sulfurique (H 2SO4) de normalité inconnue
prélevé par une pipette de 10 ml. Nommer cette réaction et calculer la normalité et la concentration
molaire de cet acide.
4- Décrire brièvement le protocole expérimental de cette réaction.
5- Estimer l’incertitude relative sur la concentration de l’acide sachant que l’incertitude
instrumentale de la burette est de 0.2 ml et celle de la pipette est de 0.1 ml. Présenter le résultat. On
suppose une incertitude nulle sur la normalité de la base.

Correction

Questions:

1- Le Becher : c’est un récipient cylindrique en verre de volume connu. Il est utilisé


pour prendre des échantillons sans précision.
2- La Fiole jaugée : c’est une sorte de ballon en verre ayant un long col étroit. Sa
capacité est rigoureusement déterminée par la jauge. Elle est utilisée pour la préparation des
solutions.
3- L’éprouvette : c’est un tube en verre de diamètre constant. Elle est utilisée pour
prélever rapidement un volume avec une faible précision.

Problème

Partie A :
1- La masse de NaOH nécessaire :
M × C× V 39.9971×1× 0.2
m= = = 7.99942  8 g .
P 1
L’incertitude de la pesée (une mesure directe) :
m = Δminstrumentale + Δmmanipulation  Δminstrumentale  balance  103 g Δ mm a n i p u l a t i 0ocar
n il y a une seule

mesure.

Présentation du résultat : m =  7.999 ± 0.001 g. Il est possible de présenter le résultat avec un autre

nombre de chiffre après la virgule pour la mesure et son incertitude en respectant la règle de
l’arrondi des chiffres.
2- L’incertitude de la concentration molaire (mesure indirecte) :
n m ΔCsolution 1
Δm ΔM ΔV Δm ΔM
Csolution
molaire
1
= = (la relation entre les mesures directes)  solution
molaire
1
= + +  + 
V M×V Cmolaire m M V m M
1  Δm ΔM   103 0.0004 
ΔCsolution 1
 Csolution
molaire  +  1    0.000135 mol / l
M   8
molaire
 m 39.9971 
Remarque :V=0 car aucune indication de l’incertitude sur le volume.

Csolution
molaire
1
= 1.000000 ± 0.000135  mol / l . Il est possible de présenter le résultat avec un autre nombre

de chiffre après la virgule pour la mesure et son incertitude en respectant la règle de l’arrondi des
chiffres.

3- Protocole expérimental de la préparation d’une solution avec un soluté solide:

L’étudiant peut formuler de plusieurs manière le protocole mais devra citer dans un langage très clair
les instruments employés à savoir: une fiole de 200 ml, une spatule, un entonnoir et un verre de montre
(capsule) pour la pesée du solide, une balance, une pissette d'eau. Il faut également citer les mots clés
suivants: compléter au trait de gauge de la fiole, en homogénéisant la solution.
4- Avec l’évaporation de 50 ml, le volume de la solution devient égal à 150 ml pour une même
quantité de solide (même nombre de moles de NaOH). donc : la nouvelle concentration molaire:
n m 8
Csolution 2
= = ' = = 1.3334 moles / l .
V V  M 150×10 39.9971
molaire ' -3

Partie B :
1- Il s’agit d’une dilution.
Csolution 2
1,3334
2- La solution 3 : Csolution
molaire
3
= molaire
== = 0,6667 moles / l.
2 2
C3 × V3 100× 0.6667
La loi de dilution : Csolution 2 × Vsolution 2 = Csolution 3 × Vsolution 3  V2 = = = 50 ml .
C2 1.334
3- C’est une réaction de neutralisation acido-basique (acidimètre):
N base × Vbase 0.6667 × 30
Nacide × Vacide = N base × Vbase  Nacide =  = 2.0001  2 N  Cacide = 1 moles / l
Vacide 10

  
car k acide = 2 H 2SO4  2H + . Remarque : N base = Cbase car k 'base = 1 NaOH  2OH . 
4- Protocole expérimental d’une réaction de neutralisation : l'étudiant peut formuler de plusieurs
manière le protocole mais devra citer dans un langage très clair les instruments employés lors d’une
neutralisation à savoir : la burette, l’erlenmeyer, l’entonnoir, l’indicateur coloré. Ajuster le volume de
la solution d’hydroxyde de sodium dans la burette à zéro. Ajoutez goutte à goutte, en mélangent, de la
base sur un volume de 10 ml d’acide sulfurique avec quelques goutte d’un indicateur pour mettre en
évidence le virage jusqu’au changement de couleur qui indique la neutralisation. Le volume de la base
est ainsi noté.

5- Incertitude sur la concentration de l’acide :


N base × Vbase ΔN acide ΔN base ΔVacide ΔVbase
N acide × Vacide = N base × Vbase  N acide =  = + + 
Vacide N acide N base Vacide Vbase
 ΔN base ΔVacide ΔVbase   0 0.1 0.2 
ΔN acide  N acide  + +   ΔN acide  2      0.0333
 N base Vacide Vbase   0.6667 10 30 
ΔCacide
 = 0.0167  incertitude relative 
Cacide

Présentation du résultat : Cacide = 1.00000 ± 0.01675 moles / l. Il est possible de présenter le résultat

avec un autre nombre de chiffre après la virgule pour la mesure et son incertitude en respectant la
règle de l’arrondi des chiffres.
Mars 2015
Examen de Rattrapage

Questions (06 points)

Répondre par vrai ou faux. Corrigez les réponses fausses et justifiez les réponses vraies.

1. La pesée d'une masse est une mesure directe.


2. Mettre 4 g de NaOH dans une fiole jaugée de 200 ml et compléter à la jauge avec de l’eau
distillée jusqu’à dissolution totale pour préparer une solution à 2M en NaOH. On donne: la
masse molaire de NaOH égale à 40 g/mol et la pureté égale à 99%.
3. La masse volumique du fer est de 7800 kg/m3. Le volume d'un morceau pesant 120 g est de
15.38 cm3.
4. Supposant A = B2 × C avec A une mesure indirecte, B et C des mesures directes. L’erreur
absolue de la mesure A est donnée par : A=B+C-D.

Exercice N° 01 (06 points)

Un volume de 15 ml d’une solution de NaOH (M=40 g/mol) de normalité inconnue est neutralisé par
un volume de 30 ml d’une solution de H2SO4 de concentration molaire de 0.1 M.

1. Comment peut t – on préparer 200 ml d’une solution de H2SO4 0.1 M à partir d’une solution
mère 1M ? Expliquer brièvement le mode opératoire en indiquant la verrerie utilisée.
2. Déterminer la normalité de NaOH.
3. Déterminer la quantité de NaOH contenue dans 100 ml de solution.

Exercice N° 02 (03 points)

Une expérience nous révèle que la charge élémentaire d’un électron est de 1.58×10-19 C, alors que la
charge élémentaire connue est de 1.602 ×10-19 C. Calculer en pourcentage l’erreur relative sur la
charge de l’électron de cette expérience.

Exercice N° 03 (5points)

Evaluer l’incertitude absolue pour les mesures suivantes et écrire toutes les mesures sous la forme
(X±X) :

1. 3.052 < a < 3.152, a en s


2. 72.30 < b < 72.40, b en kg
3. 5341 < c < 6117, c en m/s
4. 1.5627 < d < 1.6524, d en m
5. 212 < e < 341, e en m2

Correction

Questions:

1. Vrai. On utilise une balance (un instrument) pour faire une mesure directe.
M × C × V 40 × 2 × 0.2
2. Faux. La correction : m = = = 16.16 g .
P 0.99
m m 120×10-3
3. Vrai. ρ = V= = = 1.538×10-5 m3 = 15.38 cm3
V ρ 7800
ΔA ΔB ΔC
4. Faux. La correction : =2 +
A B C

Exercice N° 01

1. Préparation d’une solution de 200 ml d’une solution de H2SO4 0.1M (f pour fille) à partir d’une solution
1M (m pour mère). Il s’agit donc d’une dilution:
Cf Vf 200× 0.1
Les calculs : Cm Vm = Cf Vf  Vm = = = 20 ml
Cm 1
L'étudiant peut formuler à sa manière le protocole mais devra en substance détailler la manipulation en
indiquant les différents instruments employés pour une dilution, à savoir: un instrument pour prélever
un volume de 20 ml (une pipette ou une éprouvette de capacité égale ou supérieure), une pro-pipette,
pompe (aspirante), entonnoir, une fiole de 200 ml, pissette d'eau distillée ….et enfin mélanger pour
homogénéiser la solution.

2. La normalité inconnue de NaOH :


N V 0.2  30
Na Va = N b Vb  N b = a a   0.4 N
Vb 15
3. La quantité de NaOH contenue dans 100 ml de solution :
n m
Nb  0.4 N  Cb = 0.4 M . Donc : Cb = =  m = Cb × M × V = 0.4× 40× 0.1 = 1.6 g
V M×V

Exercice N° 02

L’erreur relative est donnée par :


Δe e -e 1.602 -1.58
Δe relative = = connue mesurée = 100 = 1.39 %
emesurée emesurée 1.58

Exercice N° 03

Exemple de calcul :

1. 3.052 < a < 3.152:


a + Δa = 3.152 1 et a - Δa = 3.052  2 . 1   2   2a  6.204  a = 3.102 .
A partir de (1) ou (2) : a = 0,05 . Finalement :  a ± a  =  3.102 ± 0.050  s
De la même manière :
2. 72.30 < b < 72.40, en kg.  b ± b  =  72.35 ± 0.05  kg
3. 5341 < c < 6117, en m/s.  c ± c  =  5729 ± 388 m/s
4. 1.5627 < d < 1.6524, en m.  d ± d  = 1.60755 ± 0.04484  m
5. 341 < e < 212, en m2.  e ± e  =  276.5 ± 64.5 m2

Vous aimerez peut-être aussi