Vous êtes sur la page 1sur 3

Étapes de construction 

: GROS OEUVRE

 Étude de sol :
Études du sol par géotechnicien composition/nature/profondeur pour déterminer le type de fondation à poser
Étude géotechnique préalable G1 : historique du terrain, étude géotechnique de conception G2 : définition du type de
fondation (nature du sol) détermine la portance du sol/ taux de travail
 Terrassement :
Mouvements de terre. Terrassement avec talus. Implantations de la fouille (géomètre). Ne pas oublier de prendre en
compte le coeff de foisonnement
 Fondations :
-Type de fondations :Calculée selon l’étude de sol BE GEOTECHNIQUE
-Dimensionnement :descente de charge BE STRUCTURE, (charge permanente/charge d’exploitation/action climatique)
-superficielles : 3 types : semelle filante à côte HG (fouille,reprendre les charges d’un mur,armature et béton)/semelle
isolée (pour les poteaux)/radier (grosse dalle ferraillée ex :pavillon)
-semi profonde : puits avec armature (8m max)
-profonde : pieux forés (tubés ou non avec tête de pieu) / opération de recepage du mauvais béton en tête de pieu

La fondation transmet au sol les effets : charges permanentes/exploitations/climatiques. On met en suite du béton
armé composé de béton et d’une armature. Le béton est composé de ciment/sable/gravillon/eau + adjuvant pour
améliorer retarder sa prise comme de l’antigel ou additifs.

 Mur de soutènement :
Retenir la poussée des terres, il peut participer aux fondations. Ils sont une partie enterrée de l’ouvrage. Mise en
place lorsque la réalisation de talus est impossible. Précisé la machine utilisée pour projet. Il y a les murs participants
aux fondations et non.
-Le plus utilisé est le VPP voile par passe ou VCT voile contre terre.
-Paroi berlinoise -> ouvrage génie civile de très grande profondeur (ex : gare).
-Paroi parisienne ->idem
-Mur poids : conception de paysage et qui est indépendant, il retient les terres en vu d’aménagement extérieur et
urbain. (butée en bord d’autoroute).
-Mur en L/béton
Méthode VPP : est un doc conçu par l’équipe travaux en tenant compte des infos transmissent par l’étude de sol et
le BET structure. Les infos que l’on retrouve sont souvent les dimensions de passes et l’espacement entre les
passes (Hauteur, longueur, épaisseur). Quant aux armatures l’info est donnée par le BET structure.
 Dallage
-Dalle posée sur la terre est désolidarisée de la structure
-Dalle portée : posée sur le sol soutenu par la fondation
-

 Armatures : (ferraillage)
-Barre HA (acier haute adhérence). HA+numéro=diamètre de la barre
-Plaques ST (treillis soudés). Dimension normalisée, ST+numéro diamètre
-CFA coupé façonné assemblé.
Longueur de recouvrement : continuité des armatures 50x le diamètre

 Béton/armé
Exemple : C 25/30 XC1 D20 S3 classe de résistance diamètre gravillon
Béton : matériaux qui résistent à la compression mais mal la traction
Armature : résiste bien à la traction

 Poteaux et poutres
Poteaux : s’appuie sur une semelle en générale, il reprend une charge (poutre). Il peut avoir n’importe quelle forme
(carré, rond, oblong), plus il est complexe et plus le coffrage sera complexe.
Ils sont ensuite coffrés, il y a plusieurs types de coffrage :
-coffrage industriel : métallique/carton. Les dimensions des coffres sont définies
-coffrage traditionnel
Mode constructif : comment on construit un ouvrage
Poutres : reprend les charges d’un plancher, s’appuie sur des voiles ou poteaux.
-Bande noyée
-Poutre à retombée
-Poutre retroussée
-Poutre voile
Deux manières de faire les poutres :
-Coulé en place : installation de coffrage plus armature
-Préfa : au préalable avoir commandé un moule bipoutre. Lorsqu’on fait des poutres préfa ne pas oublier les anneaux
de levage, et attention quant au poids de la poutre par rapport aux moyens de levage

 Voiles
Un mur porteur situé à l’intérieur de la construction est nommé voile de refend. Un mur sur l’extérieur est appelé un
mur de façade et un mur sur le côté est appelé mur pignon. Ces différents voiles peuvent avoir des épaisseurs
différentes et dépendent de plusieurs variables (structure, thermique, acoustique, incendie).

-Voile banché/Voile BA
Armatures : ST/barre/tête de voile/linteaux
Béton : C25/30 XC1
Coffrage : banche à compas ou sans 0,605/1,225/2,50
Matériel : aiguille vibrante/benne à béton/cale à béton/boite d’attente/mannequin/aimants/tige/cône/huisserie

Étapes construction : implantation sur semelle/coffrage/coulage/décoffrage.

-Pour les voiles préfa il y a deux types de réalisation : soit le voile est fait par un industriel ou soit sur place et donc il
est nécessaire d’aménager une zone spéciale : forain. En règle générale on fait appel à l’industriel uniquement quand
il est demandé des voiles soit avec une exigence qualitative, ou avec un coloris/motif/déco spécial. Pour le voile préfa
sur chantier la mise en œuvre est identique à un voile en BA dans ces étapes de construction et en règle générale ce
type de voile est utilisé quand la mise en place de banche n’est pas possible ex quand on construit contre un ouvrage
déjà existant.
ATTENTION : quand on utilise de voile préfa il y a une action importante à ne pas négliger : le clavetage (action
d’associer deux murs entre eux).

-Pré mur
Grâce à ce type de voile il y a possibilité de faire les voiles sans banches, mais les délais de fabrication sont long.

 Plancher

2
-La dalle pleine en BA -> 90% des chantiers
Étapes de construction : coffrage/réseaux elek/ferraillage/coulage/décoffrage
-Plancher collaborant
-Plancher alvéolaire
-Plancher bois
-Plancher mixte

CORPS D’ETAT SECONDAIRE CES

Pour débuter les ces il faut être hors d’eau/air.


 Électricité : fin GO/début
 Plomberie : fin GO/début
 Menuiserie extérieure :
 Étanchéité
 Plaquiste/doublage
 Chape
 Plaquiste/cloison/distribution
 Carrelage
 Menuiserie intérieure
 Ragréage
 Peinture
 Sols

Vous aimerez peut-être aussi