Vous êtes sur la page 1sur 46

S

M. Kolouba Nyankoye
SAKOUVOGUI

MANUEL DE CHIMIE
Option : Sciences Expérimentales & Mathématiques
Coup de Pouce

Edition 2016
Avant-propos

Cet ouvrage « coup de pouce » a été rédigé avec le souci de respecter et de répondre au
programme harmonisé Terminales SM et SE des essentiels du cours.

Il est divisé en trois chapitres. Chaque chapitre est divisé en plusieurs parties :

La première partie est consacrée à la solution subdivisé de façon ordonnée conformément aux
programmes en plusieurs parties à savoir : l’eau pure, les acides forts, les bases fortes les
mélanges : - acide faible base faible 

-acide fort base forte

-acide faible base forte

-acide fort base faible.

Les solutions tampons et les indicateurs colorés.

Dans la deuxième partie, la cinétique chimique nous avions pensé aux équations liées aux
programmes en vigueur, que l’élève doit maitriser avant d’aborder les sujets qui sont classé en
fonction de ses équations.

Enfin la chimie organique constitue la troisième partie qui est composée des exercices en
fonction des composés organiques oxygénés, les dérivés des acides, des amines et des acides
alphas aminés. Vous verrez un tableau de logarithme qui vous permettra de calculé rapidement
le logarithme des nombre entier naturel de 1 à 10 et des nombres décimaux. Les réponses
finales de ses exercices sont à la dernière page. « Coup de pouce » comme son nom l’indique
est un outil de travail de l’enseignement suivi en présence du professeur et destiné a préparé le
bac dans les meilleurs conditions. Mes remerciements vont à l’endroit de Koliko Delamou
professeur au Centre Universitaire de Labé, Etienne Guilavogui l’imprimeur,  Faoro Maomou
professeur de Math-Physique au Lycée Saint André et DIEU le tout puissant.

Nous sommes heureux d’avoir atteint cet objectif.

Nous souhaitons que nos lecteurs nous adressent leurs suggestions, nous les en remercions
par avance.

M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
I – LES SOLUTIONS

LES ACIDES FORTS ET L’EAU PURE

L’ESSENTIEL DU COURS

1- AUTOPROTOLYSE DE L’EAU

2H2O H3O++ OH-


Ke est sans unité
2- PRODUIT IONIQUE DE L’EAU
Ke augmente avec la température
Ke est une constante à une température
donnée
+ -
Ke = H3O . OH Ke = 1,00.10-14 à 25°C
Ke
On définit la constante P = -log Ke

+ -PH
ou H3O = 10 .
H +
PH d’une solution aqueuse P = -log H3O

Remarque :

La relation PH= -log H3O+ est d’autant mieux vérifier que la concentration à l’espèce ionique et
moléculaire dans la solution est faible. 10-6 ≤ C ≤ 10-2

Les valeurs de la quantité de matière n = CV ; n = m ; n= V  ; n= PV


M Vm RT

A H
- On donne les valeurs suivantes du P  : 4,2 et 11,6.
+ -
Calculer la moralité des ions H3O et en déduire la valeur de la moralité en ions OH .

B H + 4 -9
Calculer le P si la moralité en ions H3O prend les valeurs suivantes : 0,0002, 10 .10 ,
4/1000000.

C H
On mélanger 100ml d’une solution ① aqueuse de chlorure d’hydrogène de P = 1,4 et
H
200ml d’une solution ② aqueuse d’acide chlorhydrique de P = 2.
H
a- Déterminer le P de la solution ③ obtenue.
H
b- Calculer le nouveau P de la solution ④ obtenue lorsqu’on ajoute à cette solution 100ml
d’eau distillée.

D Soit 4 solutions aqueuses S1 ; S2 ; S3 et S4. Sur chacune d’elle on connait les renseignements
M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
+ -3
suivants : S1 : H3O = 2,5.10 M ;
- -8
S2 : OH = 10 M
OH
S3 : P = 9,5
S4 : 50ml de la solution contiennent 3.10-5mol d’ions hydroniums.
Les classer dans l’ordre croissant de PH.

E BAC 1994 :
Calculer rigoureusement le PH d’une solution aqueuse HCl 10-2M on donne log 10,5 =
1,02.

F On dissout 0,001 mol de chlorure d’hydrogène dans 1l d’eau.


a- Quel est le PH de la solution obtenue ?
b- On prélève 50ml de la solution précédente. Quel volume d’eau faut-il ajouter pour
préparer une solution de PH = 4.

G
Quel volume d’eau faut-il ajouter à 10ml d’une solution A d’acide bromhydrique de PH = 3
pour le PH de la solution obtenue soit égale à 5.

H 200ml d’une solution aqueuse contiennent 0,005 mol d’ions OH-. Calculer son PH.

I
1- On mélange 200 ml d’une solution A de chlorure d’hydrogène de PH =2,5 et 300 ml
d’une solution B d’acide chlorhydrique de PH inconnu. Le mélange final C a un PH =
2,8, en déduire le PH inconnu.
2- L’acide iodhydrique HI, est comme l’acide chlorhydrique HCl, un acide fort. On
mélange 300 ml d’acide iodhydrique de PH = 3 et 700 ml d’acide chlorhydrique de PH
H
= 4. Quel est le P de la solution obtenue ?
J -14
Le produit ionique de l’eau pure à 37°c est 2,4.10 . Déterminer la concentration molaire
H
volumique en ion hydronium ainsi qu’en ion hydroxyde. En déduire le P de l’eau pure de
cette température.

K Le produit ionique de l’eau pure à différentes températures est donné par les tableaux
suivants :
T°(C) 0 15 25 50 75

Ke -14
0,12.10 0,45.10
-14 -14
10 5,5.10
-14
20.10
-14

+
1- Établir une relation entre Ke et H3O
H
2- En déduire une relation entre le P de l’eau pure et Ke
H
3- Commenter l’évolution du P en fonction de la température.

L L’acide bromhydrique commercial est une solution de densité d = 1,49 titrant en masse
M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
48% de HBr.
1- Quelle est la concentration molaire de cette solution ?
2- Quel volume de cette solution faut-il étendre à 1L par addition d’eau pour obtenir une
solution de PH = 1,3 ?

M Une solution aqueuse d’acide sulfurique de PH = 3,8 est considérer comme un diacide
fort. Déterminer la concentration des ions présents dans cette solution.

N Dans un demi-litre d’eau, on fait barboter 0,8g de chlorure d’hydrogène.


a- Calculer le volume du gaz dissout dans les CNTP.
b- Quel est le PH de la solution obtenue ?
c- Calculer la concentration de toutes les espèces chimiques dans la solution à 25°C.

O On prépare une solution S en mélangeant une solution S1 d’acide chlorhydrique de volume


V1=60ml, de concentration C1= 4.10-2 M et une solution S2 d’acide nitrique de volume V2 = 40ml
de concentration C2 = 10-2 M.
1- Quel est le PH de la solution S.
2- Quel volume d’eau faut-il ajouter à la solution S pour avoir une solution S’ de PH=2.

II- LES BASES FORTES :


L’essentiel du cours :
PH d’une base forte : PH = PKe + log Cb avec 10-6 ≤ Cb ≤ 10-2 mol.L-1, POH =-log OH-
Pour les di bases PH = PKe + log 2Cb, POH =-log 2 OH-
Relation entre PH et le POH : PH + POH = PKe 

P 1- On veut préparer 400ml d’une solution aqueuse d’hydroxyde de sodium de PH = 12,5.


Calculer sa masse.
H H
2- Quel volume d’eau faut-il ajouter à 10ml d’une autre solution de P = 12 pour que le P
de la solution obtenue soit égal à 9 ?

Q On dissout 0,2g d’une solution de potasse dans l’eau pure de façon à obtenir 1L de
solution.
a- Écrire l’équation bilan de la réaction.
H
b- Calculer le P de la solution obtenue.
c- Quel volume d’eau faut-il ajouter à 20ml de la solution précédente pour obtenir une
H
solution de P = 11.

R On considère une solution d’hydroxyde de sodium de concentration Cb = 3.10 M.


-2

a- Quelle masse d’hydroxyde de sodium solide a-t-il fallu dissoudre dans l’eau pour
préparer 5l de cette solution.
H
b- Calculer son P .
M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
S On dissout 1g d’hydroxyde de sodium dans 500ml d’eau pure.
Calculer :
a- La quantité de matière de soude introduite.
b- La concentration des ions hydroxydes en solution.
c- Le PH de la solution.

T BAC 1996 :
On dissout 0,8g de soude dans 500ml d’eau pure, à la solution obtenue on ajoute 1l d’une
solution de soude de PH = 12.
a- Quelle est le PH de la solution finale.
b- L’hydroxyde de potassium est comme la soude une base forte. On mélange 400cm3
d’une solution de potasse de PH = 11,5 avec 200ml d’une solution d’hydroxyde de
potassium de PH = 11.
c- Quelle est le PH de la solution ainsi préparée

U Bac 1997 :
On dispose d’une solution A de soude de PH = 12.
1- Quel volume d’eau faut-il ajouter à 50ml de A pour obtenir une solution B de PH = 10,7.
2- Quelle masse d’hydroxyde de sodium solide aurait-il fallu dissoudre pour préparer
directement le même volume de B ?

Montrer à travers la loi de la conservation que ces solutions basiques sont fortes :
Solution NaOH KOH LiOH

Co 10-2 2,510-2 2,5.10-14


H
P 12 12,4 10,4

V On dissout 0,5g d’une solution (A) d’hydroxyde de calcium dans 500ml d’eau.
1) Écrire l’équation bilan de la réaction.
2) Calculer la concentration de la solution (A) d’hydroxyde de calcium ainsi obtenue ; en
- H
déduire la concentration OH et le P de la solution (A).
H H
3) On ajoute à (A), 500ml d’une solution d’hydroxyde de sodium de P inconnu. Le P de la
H
solution C obtenue est 12,2 ; en déduire le P inconnu : log de 2,7= 0,45.

W Le produit ionique de l’eau varie avec la température :


-14
à 50°C, Ke = 5,5.10
-14
à 25°C, Ke = 10
H
1- Une solution de P = 6,82 à 50°C est-elle acide ou basique ?
M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
H -4
2- Calculer le P de la solution de soude ayant 5.10 mol/L à 50°C et 25°C

X Les solutions suivantes sont prises à 60°C. On donne Ke = 1.10 à 60°C.


-13

1- Une solution aqueuse a, à cette température, un PH = 6,5. Est-elle acide ou basique ?


2- 200ml d’une solution 10-4 mol d’ions OH-. Quelle est son PH ?
3- le PH d’une solution aqueuse est 4,7 à 60°C. En déduire la concentration de [OH-].
Y
Bac session 1991, TSE
1)- Calculer le nombre de molécules d’ions H3O+ et d’ions OH- contenus dans un verre
(Volume V= 150cl) de :
a) Café : PH = 5,7 ; b) Lait = PH = 6,7 ; c) Jus d’orange : PH = 3,2 ; d) Eau minérale : PH = 7,2. On
donne : log 2 = 0,3 ; log = 6,3 = 0,80
2) Le PH d’une solution d’acide fluorhydrique à 10-2 mol/l est égal à 2,6. Calculer la constante
d’acidité KA du couple HF/F ainsi que PKA.
On donne : log 8,3 = 0,90 ; 100,4 = 2,5.

III- LES ACIDES ET BASES FAIBLES


L’essentiel du cours :
Soit un acide faible AH d’équation : AH + H2O → H3O+ + A-
+
H3O . A H3O+ .
Constante d’acidité : KA = =
AH Acide
-
H KA
A CBVB
P =P + log AH ; PKA = -log KA ⇒ KA = 10-PKA ; PH = PKA + log , C0 = [Na+] dans les
CAVA

Solutions de sel basique

Z On dissout 0,1mol d’acide formique dans l’eau pure de façon à obtenir 1L de solution. Le
H
P de la solution est 2,4 à 25°C.
a) Montrez que cet acide est faible ?
b) Déterminer la concentration de toutes les espèces chimiques présentent dans la solution. En
KA
déduire le P du couple acide formique - ions formiate.
KA
c) Le P du couple acide acétique – ions acétate est 4,8. Comparez la force des deux acides et
celui de leurs bases conjuguées.
AA Compléter le tableau ci-dessous à 25°C

Solution HCOOH CH3COOH CH3CHClCOOH NH3 C2H5NH2 NH3 CH3COONa (C2H5) 2NH HCOONa C2H5NH2

PH 2,9 3,4 2,7 10,6 11,2 10,1 8,4 10,8 8,2 11,3

C0 10-2 10-2 5.10-3 10-2 0,005 0,001 10-2 4.10-2 10-2

PKA 11,1

AB -3
Exercice : Une solution aqueuse d’acide éthanoïque a été obtenue en dissolvant 10 mol de
M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
AC
cet acide dans 1L d’eau. Dans les conditions de l’expérience 12 molécules sur cent sont ionisés.
H
Calculer la concentration des espèces chimiques présentes en solution et le p de la solution.

H KA
1) Le P d’une solution d’acide formique vaut 2,8 ; le P de son couple est 3,8. Calculer le
rapport de sa forme basique à sa forme acide.
2) Le PKA du couple acide trichloroacétique – ion trichloroacétate est 0,7. Le PH d’une
solution de cet acide vaut 1,3. Calculer le rapport le rapport de sa forme basique à sa forme
acide.

AC
BAC 2004 SM :
Une solution de méthanoate de sodium de concentration 10-1 M a un PH = 8,3.
a) Quelles sont les espèces chimiques présentes dans cette solution.
b) Calculer la concentration de chacune de ces espèces chimiques.

AE Une solution de triméthylamine a un PH = 10,4.


a) Calculer la concentration initiale.
b) Déterminer l’espèce majoritaire, minoritaire et ultra minoritaire.
On donne KA = 1,5.10-10.
AF On dissout dans l’eau une solution d’éthylamine de pH=11,4.
Quel volume d’eau faut –il ajouter à 10cm3 de cette pour obtenir un pH =10,9.
On donne PKA (C2H5NH3+/C2H5NH2)=10,7.

MÉLANGE ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES


L’essentiel du cours :
CBVB nt nB nA
PH = PKA + log ; C0 = ; [Na+] = ; [Cl-] =
CAVA V0 V0 V0
AG H
On dissout 2L d’une solution A d’acide propanoïque contenant 7,4g de cet acide. Le P de
KA
cette solution est 3,1. En déduire le P du couple acide propanoïque – ion propanoate. A partir
H
de la solution A, on souhaite réaliser une solution de P = 5 et de volume 1,5l. Pour cela on
mélange un volume VA de la solution précédente à un volume VB d’une solution de propanoate
KA
de sodium de concentration initiale CB = 0,1M. En prenant P = 4,9, calculer VA et VB.

AH On mélange un volume VA d’acide éthanoïque de concentration molaire CA égale à 0,03M


et un VB d’éthanoate de sodium de concentration molaire 0,02M pour former 1L de solution. Le
KA
P du couple acide éthanoïque – ion éthanoate est 4,75.
H
Le P du mélange obtenu est 4,4. Calculer les valeurs VA et VB.
-0,35
On donne:10 =0,44
AI BAC 2007 :
a) Quels volumes de solution d’ammoniac de concentration 0,01 M et de chlorure
H
d’ammonium de même molarité faut-il mélanger pour avoir 100ml d’une solution de P =
M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
KA
9,4 ? Le P du couple ion ammonium – ammoniac est 9,25.
b) Calculer les concentrations des différentes espèces chimiques en solution.
0,15
On donne : 10 = 1,41.
AJ
On mélange 50cm3 de HCOOH à 10-2M et 25cm3 de HCOONa à 5.10-2 M. Le PH du
mélange est 4,2.
 Déterminer la concentration de toutes les espèces chimiques présentes en solution.
 Calculer les volumes de HCOOH et de HCOONa à mélanger pour obtenir 300cm3 d’une
solution de PH =PKA.
AK
Une solution de chlorure d’ammonium de concentration molaire 0,1 a un PH = 5,1.
1) Déterminer la concentration des espèces chimiques présentes en solution.
2) A 100cm3 de cette solution, on ajoute un volume V d’une solution d’ammoniac à 0,2M. le
PH du mélange est 9 et le PKA du couple NH4+/NH3 est 9,2. Déterminer V.
3) Quelle valeur faut-il donner à V pour le PH soit égale au PKA

MÉLANGE ACIDES FORTS – BASES FORTES


L’essentiel du cours :
Équation mère : H3O+ +OH- 2H2O nA -nB CAVA – CBVB
 Si le P < 7 la solution est acide nA >nB ; [H3O+]ex =
H
=
V0 VA+VB
nB -nA CBVB - CAVA
 Si le PH > 7 la solution est basique [OH-] ex = =
V0 VA+VB

 Si le PH = 7 la solution est neutre. nA = nBeq ⇔ CAVA = CBVBeq l’équivalence acido-basique.

AL 1) On mélange 20ml d’une solution d’acide bromhydrique de concentration 0,05M et


19ml d’une solution de potasse de même concentration.
H
a) Quelles sont les valeurs du P de chaque solution avant le mélange.
H
b) Quel est le P du mélange.
2) On mélange un volume VA =20ml d’acide nitrique de concentration 0,1M avec un
volume
H
VB = 80ml d’une solution de soude à 0,01M. Déterminer le P de la solution obtenu.
AM EXERCICE

On dissout 1,32L de chlorure d’hydrogène dans de l’eau distillée de façon à obtenir 1L


de solution.
H
1) Calculer le P de la solution ainsi préparée.
H
2) A 10ml de cette solution acide, on ajoute 5ml d’une solution de soude à 0,10M. Quel est le P
-1
de la nouvelle solution obtenue ? On prendra VM = 24L.mol .

AN BAC 2012 :

M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
3 -2
On mélange 20cm d’une solution d’acide chlorhydrique de concentration 10 M et un volume V
-2 H
d’une solution d’hydroxyde de sodium de concentration 1,5.10 M. La solution obtenue a un P
inférieur à 7.
a) Exprimer les concentrations des différentes espèces en solutions en fonction de V.
b) Déterminer le volume V lorsque le PH est égale à 2,5.
c) Quel volume de solution de soude nécessaire pour obtenir l’équivalence ? Quel est alors
le PH de la solution, justifier votre réponse.
AO
BAC 2011 :
A 10cm3 de solution d’acide chlorhydrique de concentration 2.10-2 M. On ajoute 10cm3 d’une
solution de soude de concentration 10-2 M.
1) Écrire l’équation bilan de réaction.
2) Peut-on atteindre l’équivalence acido-basique ? Précisez si la solution obtenue est acide,
basique ou neutre.
3) Calculer la concentration des différentes espèces chimiques présentes en solution.
Calculer le PH de la solution. On donne log 5 =0,7.

A
On prélève 10ml d’une solution aqueuse de chlorure d’hydrogène de concentration
P%
inconnue. On la dose avec une solution contenant 4,48g d’hydroxyde de potassium  par litre de
solution. On constate qu’il faut verser 12,5ml de cette solution pour atteindre L’équivalence.
a) Calculer la concentration, en mol.l-1, des ions H3O+ de la solution acide.
b) Quelles seraient les concentrations, en mol.l-1 des espèces présentes si on mélangeait
20ml de cet acide chlorhydrique avec 16ml de la solution d’hydroxyde de potassium ?

AQ BAC 1998 TSE :


On mélange 20cm3 d’une solution de potasse à 10-2 M et 5cm3 d’une solution d’acide
H
bromhydrique de concentration C inconnue ; le P du mélange est 11.
+ - + - 
1)- En déduire les concentrations des ions H3O  ; OH  ; K  et Br ?
2)- Calculer C.
3
3)- Quel volume de HBr faut-il ajouter au 5cm déjà versé pour atteindre le point
d’équivalence ?
4)- Quel est PH de la solution aqueuse d’acide bromhydrique utilisé ?

AR 3 3
A 100cm d’une solution 0,1M de HCl on ajoute progressivement 20cm d’une solution
-1
de soude 10 M.
H
1- Quel volume de soude V faut-il ajouter pour obtenir une solution de P =7 ? Quelle est
alors la composition de la solution et la valeur de la molarité des différentes espèces
chimiques présentes en solution?
+ -
2- En négligeant les ions H3O et OH de l’ionisation de l’eau par rapport à ceux apporter par
l’acide ou la base, établir la relation donnant en fonction du volume B de la soude, la
molarité :
+
a) en ion H3O pour V< Veq
M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
-
b) en ion OH pour V> Veq.

=
MÉLANGE ACIDES FAIBLES – BASES FORTES
L’essentiel du cours :
Équation mère : AH + OH- → A- + H2O
Exemple : CH3COOH+OH- → CH3COO- +H2O
CBVB
PH= PKA + log CAVA - CBVB

nA CAVA
C0 = = V +V
V0 A B

A la demi équivalence : PH = PKA ⇒ 2nB = nA

AS On mélange 10ml d’une solution d’acide éthanoïque à 0,05M et 5ml de soude à 0,05M.
Quel est P de ce mélange sachant que le PKA du couple CH3COOH/CH3COO- est égale à 4,8.
H

AT BAC 2014 (extrait):
1-a)- On dispose d’une solution d’acide méthanoïque de concentration molaire 10-2M et d’une
solution de soude de même concentration. Quels volumes de chacune de ces solutions faut –il
mélanger pour obtenir 15cm3 d’une solution de PH = 4,1.
b) Sachant que le PKA du couple acide méthanoïque – ion méthanoate est 3,8. Calculer la
concentration des espèces chimiques présentes dans la solution.
c) Quel volume de formiate de sodium à 0,2 normal faut-il ajouter à 5ml d’une solution d’acide
méthanoïque de concentration 0,1 normal pour obtenir un mélange de PH = 3,6.

AU
BAC 1993 :
On dissout 3,7g d’une solution d’acide propanoïque dans une quantité suffisante d’eau pure
pour obtenir 1L une solution S.
1) Quelle est la concentration de la solution S.
H H
2) On mesure le P de cette solution. On trouve P = 3,1. En déduire que l’acide propanoïque
est faible.
H
3) On verse 20ml de la solution S, 25ml d’une solution de soude à 0,02M, le P du mélange
KA
est 4,9. En déduire le P du couple acide propanoïque – ion propanoate.

AV
BAC 2009 :
On dissout 0,37g d’acide propanoïque dans l’eau pure pour avoir 100ml d’une solution S.
1) Quelle est la concentration de la solution S.

M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
H
2) Le P de la solution obtenue étant 3,1 ; en déduire que l’acide propanoïque est un acide
faible.
H
3) On verse dans 20ml de, la solution S 25ml d’une solution de soude à 0,02M. le P du
mélange est 4,9, en déduire le PKA du couple acide propanoïque - ion propanoate. On
donne 10-3,1 = 8.10-4 ; 100,1 =1,3.
AW BAC 2003 :
1) Quel volume de la solution d’hydroxyde de sodium de concentration 10-2 M faut-il ajouter
à un mélange de 30cm3 de solution d’acide éthanoïque de même concentration pour
avoir une solution de PH = 5,05 ? le PKA du couple acide éthanoïque – ion éthanoate est
4,75.
2) Quelles sont les concentrations des différentes espèces chimiques présentes en
solution. On donne 10-5,05 =8,9.10-6.

AX BAC 2004 SE:
1) Quelle masse d’acide benzoïque doit-on dissoudre dans l’eau distillée pour obtenir 20cm3
d’une solution de concentration 0,1M ? le PH de cette solution est 2,6. Calculer la
concentration des différentes espèces chimiques présentes dans la solution. L’acide
benzoïque est-il fort ou faible, justifier votre réponse.
2) On prélève 10cm3 de cette solution et on lui ajoute 5cm3 d’une solution de soude de
concentration 0,1M. le PH du mélange est 4,2 ; Calculer la concentration de chaque
espèce chimique présente dans la solution et en déduire le PKA du couple acide
benzoïque – ion benzoate.

AY
BAC 1992 :
A- On dissout une masse m de soude dans de l’eau pure pour obtenir 200cm3 de solution
H H
aqueuse. La mesure du P de cette solution donne un P qui est égale à 12,3.
-
1) Quelle est la concentration en ions OH de cette solution ?
2) L’hydroxyde de sodium est totalement dissocié. Calculer la masse m.
B- À l’aide de la solution de soude précédente, on dose une solution d’acide acétique de
3
volume VA = 5cm , on montre les valeurs remarquables suivantes :

3
VNaOH (cm ) 0 5 10
H
P 3 4,8 8,8

L’équivalence est obtenue lorsqu’on a versé 10ml de soude.


1-a) Décrivez à l’aide d’un schéma le dispositif expérimental nécessaire à ce dosage.
b) Calculer la concentration de cet acide dans la solution initiale.
3
c) quel est la masse d’acide benzoïque pure dissoute dans 5cm dans la solution initiale ?
2-a) En utilisant les résultats du tableau précédent, montrer que l’acide éthanoïque est acide

M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
faible.
KA -
b) Donner la valeur de la constante P du couple CH3COOH/CH3COO .
3
c) Calculer les concentrations des espèces présentes en solution lorsqu’on verse 5cm de
soude. On donne : Na = 23g/mol ; O = 16g/mol ; C = 12g/mol.

AZ
BAC 2015:
Une solution d’acide carboxylique AH de concentration C égale à 10-2M à un PH égale à 2,9 à
25°C.
a) Calculer la concentration de toutes les espèces chimiques en solution.
b) Calculer le PKA du couple.
c) Sachant que pour préparer 100cm3 de cette solution il a fallu dissoudre dans l’eau 4,6.10-
2
g d’acide carboxylique. Calculer la masse molaire de cet acide carboxylique. Trouver sa
formule et son nom.
d) 10cm3 de la solution acide précédente sont dosé par une solution de soude de
concentration
2.10-2M. Quel volume d’une solution de soude faut-il verser pour atteindre l’équivalence.

MÉLANGE ACIDES FORTS – BASES FAIBLES:


L’essentiel du cours :
Équation mère : B+H3O+ → BH++ H2O
Exemple : NH3 +H3O+ → NH4+ + H2O
nB CBVB
C0 = V0 = VA+VB

KA
CBVB - CAVA
PH = P + log CAVA
H KA
À la demi-équivalence P = P ⇔ 2nA =nB

BA
BAC 2010 :
3 3
On mélange 10cm d’une solution d’acide chlorhydrique à 0,3mol/l et 15cm d’une solution
H
d’ammoniac à 0,2M. Le P de la solution obtenue est 5,1.
a) Calculer la concentration des espèces chimiques présentes dans la solution.
KA +
b) Quelle est la valeur du P du couple NH4 /NH3 ?
3
c) Quel volume d’une solution d’acide chlorhydrique à 0,1M faut-il verser dans 10cm d’une
H KA +
solution d’ammoniac à 0,05M pour que le P soit égal au P du couple NH4 /NH3 ?
-5,1 -6
Donnée 10 = 8.10 .

BB BAC 2008 :
3 3
1) On mélange 40cm d’une solution de chlorure d’hydrogène à 0,3M et 60cm d’une solution
M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
H
d’ammoniac à 0,2M. Le P de la solution obtenue est égal à 5,1.
KA
Faire le bilan des espèces présentes et calculer leur concentration. En déduire la valeur du P
+
du couple NH4 /NH3.
2) Quel volume de solution de chlorure d’hydrogène faut-il verser dans 100cm3 d’une solution
d’ammoniac à 5.10-2 M pour que le PH soit égal au PKA du couple NH4+/NH3. 

BC BAC 2014 (extrait) :

On mélange 10cm3 d’une solution d’éthylamine de concentration 0,3M avec un volume V d’une
solution d’acide chlorhydrique de concentration 0,2M, le PH du mélange est égale à 10.
a) Écrire l’équation bilan de la réaction.
b) Calculer la valeur de V.
c) Pour quelle valeur de V le PH du mélange serait égale au PKA du couple acide-base qui est
de 10,8.

BD
BAC PROPOSÉ
3
1) On chauffe 20cm d’une solution d’acide chlorhydrique de concentration 0,100M et
40cm3 d’une solution d’éthanoate de sodium de concentration 0,1000M, le PH du mélange
est 4,8.
a) Déterminer la concentration des espèces chimiques présentes dans la solution.
b) Quel est le PKA du couple acide éthanoïque-ion éthanoate.
2) On mélange 20cm3 d’une solution d’acide bromhydrique décimolaire et 40cm3 d’une
solution de formiate de sodium de concentration C inconnue, le PH du mélange obtenu
est 4,8. Sachant que le PKA du couple acide formique-ion formiate vaut 3,8. Calculer C.

BE 3
On mélange 20cm d’une solution d’éthylamine de concentration 0,03M avec un
H
volume VA d’une solution d’acide chlorhydrique à 0,02M le P du mélange égale à 10.
a) Énumérez les espèces chimiques présentes dans le mélange et calculer ou exprimer, en
- +
fonction de VA, leurs concentration molaire, en supposant négligeable [OH ] et [H3O ]
devant les autres concentrations.
b) Exprimer le rapport de la forme basique sur la forme acide du couple, en déduire la valeur
numérique de VA.
H KA
c) Pour quelle valeur de VA le P du mélange serait égale au P du couple.
KA
d) Déterminer le volume de l’acide à l’équivalence. On donne P du couple ion
éthylamonium – éthylamine égale à 10,8.

LES SOLUTIONS TAMPONS

L’ESSENTIEL DU COURS
Une solution est dite tampon :
M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
H KA
- Lorsque le P = P .
- Lorsque que le PH varie peu quand on ajoute des quantités modérées d’acides ou de bases.

BF
BAC PROPOSÉ
1) Le P du couple CH3COOH/CH3COO- est égal 4,8.
KA

Quel volume de solution d’acide éthanoïque à 0,1M faut-il verser dans 50cm3 d’éthanoate
de sodium à 0,2M pour obtenir une solution tampon de PH = 4,2 ?
3) Pour préparer un tampon de PH = 8,9, on mélange 100cm3 d’une solution de Chlorure
d’ammonium à 0,1M et V cm3 d’une solution d’ammoniac à 0,2M.
Calculer V sachant que le PKA du couple NH4+/NH3=9,2.

BG
BAC 1990
On mélange une solution tampon en mélangeant 100cm3 d’acide méthanoïque à 0,1M et 50cm3
de soude à 0,1M. La constante KA du couple HCOOH/HCOO- est égal à 1,6.10-4.
1) Quel est le PH des tampons.
2) Quel volume d’acide chlorhydrique à 0,1M faut-il ajouter pour que la PH soit égal à 3,5 ?

BH Une solution de chlorure d’ammonium de concentration 0,1M présente 25°C à un PH


= 5,1.
1) Déterminer la molarité des diverses chimiques présenter dans la solution.
2) a)- A 100 cm3 de cette solution on ajoute un volume V d’une solution aqueuse
d’ammoniac de concentration 0,2M. Le PH du mélange obtenu est 9. Le PKA du couple
NH4+/NH3 étant 9,2, déterminer V.
b)- Quelle valeur faut-il donner à V pour que le mélange soit une solution tampon.
BI
BAC 2013 :
3
On réalise une solution tampon en mélangeant 20cm d’une solution d’acide méthanoïque de
3
concentration 0,1M et 10cm de solution de soude de concentration 0,1M.
- -4
La constante KA du couple HCOOH/HCOO est égal à 1,6.10 .
H
a) Quel est le P de la solution tampon ?
b) Quel volume de solution d’acide chlorhydrique de concentration 0,1M faut-il ajouter au
H
mélange pour que le P soit égal à 3,5 ?

BJ BAC PROPOSÉ

H
Une solution de HCOOH de concentration 0,01M à un P = 2,9.
a) Calculer les concentrations des espèces chimiques en solution.
KA -
b) Calculer le P du couple HCOOH/HCOO  ?
c) Calculer les volumes VA de HCOOH et VB de NaOH de concentration CB égal à 0,02M pour
3
obtenir une solution tampon de 20cm .

M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
BK BAC PROPOSÉ

3
1) On mélange VA = 50cm de solution A d’acide chlorhydrique de concentration CA = 0,01,
VB égal à 25cm3 d’une solution B de HCOONa à 5.10-2M. la solution C obtenue à un PH
=4.2. Calculer les concentrations des espèces chimiques présentent dans la solution C et
en déduire le PKA du couple HCOOH/HCOO- ?
2) On veut préparer une solution tampon T qui utilise les couples acide/base précédent. Le
volume de cette solution tampon est fixé à VT = 300cm3.
a) En utilisant les solutions A et B de la première question, calculer les volumes VA’ et VB’
qu’il faut mélanger pour préparer la solution tampon.
b) En utilisant la solution A et la solution S de soude de concentration molaire CS=
0,01M. Calculer VA’’ et VS qu’il faut mélanger pour préparer la solution Tampon.

BL BAC D Côte D’Ivoire 2003


1)- On prépare une solution A en versant dans un récipient 9,2g d’acide m éthanoïque dans 2L
d’eau distillée. Le PH du mélange est 2,4. Écrire l’équation bilan de la réaction.
2 a) Montrez que la concentration molaire de la solution vaut : CA = 0,1M.
b) L’acide méthanoïque est–il un acide fort ou faible ? Justifier la réponse.
3) On dispose d’une solution B de soude de concentration molaire CB = 1M. Calculer le Volume
VB de la solution B qu’il faut ajouter à VA = 0,5L de la solution A pour arriver à l’équivalence.
4) On prépare une solution C en versant V1 = 500cm3 de la solution A, un volume V2=25cm3 de la
solution B. le PH de C égal à 3,8.
a) Calculer les concentrations molaires des différentes espèces chimiques présentes dans
solution C.
b) En déduire le PKA de l’acide méthanoïque.
C) Quelles sont les propriétés de ce mélange.

LES INDICATEURS COLORÉS :


L’essentiel du cours :
- -
Les indicateurs (HIn/In ou HInd/Ind ) sont des acides ou bases faibles qui permettent de
H
préciser avec exactitude le P d’une solution.
-
H KAi [In ]
P =P + log
[HIn]
BM - KA
Un indicateur coloré de couple HIn /In a pour P = 5,1. La forme acide HIn de cet
-
indicateur est rouge. La forme basique In est jaune. Une solution contenant quelques goutte de
- -
cet indicateur coloré apparait au rouge si [HIn]>10 [In ] et jaune si [In ]>10[HIn]. Quelles sont les
H
valeurs du P délimitant la zone de virage de cet indicateur.

BN La phénophtaléine (PP) est un indicateur coloré qui met en jeux le couple acide-base
- KAi
HInd/Ind dont le P est 8,9.
M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
- -
HInd est incolore si [HInd] > 8[Ind ] et rose si [Ind ]> 10 [HInd].
H
1) Quelles sont les valeurs du P délimitant la zone de virage de la phénophtaléine.
2) On ajoute quelques goute de phénophtaléine à une solution S d’ammoniac. Quelle doit
être la concentration molaire minimale C d’ammoniac dans S pour que la solution prenne
la tête rose de la phénophtaléine.
3) Quel volume VA de chlorure d’hydrogène doit-on ajouter au minimum à 1L de la solution S’
d’ammoniac de concentration molaire 0,1 (addition de quelque goute de phénophtaléine)
pour que la solution prenne la teinte de la forme acide de la phénophtaléine.
4) On donne PKA (NH4+/NH3) = 9,2 ; VM = 24L/mol

BO
Une solution d’Hélianthine met en jeu le couple acide/base HIn/In- dont le PKAi est 3,5 ;
HIn et In- n’ont pas la -même couleur : HIn est rose et In- est jaune. Cette solution
[HIn] [In ]
apparait rose si : > 3 et jaune si : > 10.
-
[In ] [HIn]

1) Quelles sont les valeurs de PH délimitant la zone de virage de cet indicateur coloré ?
2) La valeur de la constante PKA de couple CH3COOH/CH3COO- est 4,7. On ajoute quelques
gouttes d’Hélianthine à une solution aqueuse d’acide éthanoïque. Cette addition ne
modifie quasiment pas le PH. Quelle doit être la concentration minimale CA de la solution
S pour qu’elle prenne la teinte de la forme acide de l’Hélianthine.
3) Quelle masse minimale m d’hydroxyde de sodium solide faut-il alors ajouter à 1L de cette
solution S pour que l’Hélianthine prenne la forme de la teinte basique.

BP Un indicateur coloré peut être considéré comme un couple acide/base fonctionnant


suivant la réaction :
HInd + H2O H3O+ + Ind-
Ce couple HInd/Ind- a un PKA = 5. La forme acide Hind de cet indicateur est rouge, sa forme
basique Ind- est jaune. La couleur d’une solution contenant quelques gouttes de cet indicateur
- -
apparait rouge si : [HInd]>10 [Ind ] et jaune si [Ind ]>10[HInd].
H
1) Quelles sont les valeurs de P qui délimitent la zone de virage de cet indicateur coloré.
3
2) Dans un volume VA = 10cm d’une solution d’acide Chlorhydrique dont la concentration
-2
CA est 10 M, on introduit quelques gouttes de l’indicateur, puis on ajoute
-2
progressivement une solution de soude de concentration CB = 10 M.
Établir la relation entre la concentration des ions hydronium restant dans le mélange et le
volume VB d’hydroxyde de sodium ajouté avant l’équivalence.
3) Déterminer la valeur VB1 de VB qui correspond au début du virage de l’indicateur.
Déterminer la valeur VB2 de VB qui correspond à la fin du virage de l’indicateur.

BQ - KA
Le vert de bromocrésol est un indicateur coloré dont le couple HIn/In a un P =4,8.
La forme acide HIn est jaune tandis que la forme basique est bleue. Une solution contenant cet
- -
indicateur coloré apparait jaune si : [HIn]>10 [In ] et bleu si 4[HIn] < [In ].
H
1- Déterminer les valeurs du P délimitant la zone de virage de l’indicateur coloré ?
2- Au cours d’une expérience réaliser en classe on introduit dans un bécher un volume VB =
M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
3 -2
20cm d’une solution d’hydroxyde de calcium Ca(OH)2 de concentration CB=10 M en
présence de quelque gouttes de vert de bromocrésol. On verse progressivement une
-2
solution de HCl de concentration CA = 2.10 M.
a) Écrire les équations qui ont lieu.
b) Calculer le volume de HCl pour atteindre l’équivalence.
c) Déterminer le volume V1 d’acide versé correspondant au début du virage.
d) Déterminer le volume V2 d’acide versé correspondant à la fin du virage.
3) Au cours d’une autre expérience, on met dans un bécher 500cm3 d’une solution d’acide
éthanoïque de concentration C1 = 10-1M puis ajoute quelque goutte de vert de bromocrésol. Le
PKA du couple CH3COOH/CH3COO- vaut 4,8 à 25°C.
a) Quelle masse minimale m d’hydroxyde de sodium solide faut-il alors ajouter à la solution
contenue dans le bécher pour observer un début de virage du vert de bromocrésol.
b) Quelle serait la masse d’hydroxyde de sodium solide ajouter à la solution initiale d’acide pour
atteindre l’équivalence acido-basique. On donne M (Na) = 23g/mol; M (O) = 16g/mol; M (H) =
1g/mol.

II- CINÉTIQUE CHIMIQUE


L’essentiel du cours :
La cinétique est l’étude de la vitesse des réactions en fonction des facteurs dont celles-ci
dépend. La vitesse est la variation du nombre de mol d’une solution A par rapport au temps.
Mol.S-1 M.S-1
V = ± ∆n Mol.mn-1 ou V = ± ∆c M.mn-1
∆t ∆t
Mol.h-1 Mh-1

Mécanisme réactionnel

BR 1) Faites l’équation bilan du mécanisme réactionnel lors de la chloration


photochimique du méthane.
2) Préciser les différentes phases.

BS Un mélange vapeur de brome gaz d’hydrogène brûle dans une flamme. Au cours
d’une réaction en chaîne, le processus élémentaire sont en ordre pris au hasard.
·
1) 2Br Br2
· ·
2) Br +H2 HBr + H
·
3) Br2 2Br
· ·
4) H + Br2 HBr + Br
a) Quel est le produit nouveau stable obtenu ? En déduire l’équation bilan de la réaction.
b) Préciser les processus d’initiation, de propagation et de rupture.
M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
c) La réaction est-elle initiée par photolyse ou par thermolyse.

BT a) Quels sont les noms et les formules brutes de tous les composés produits par
monobromation du Pentane.
b) Cette réaction peut être conduite par photochimique ; son mécanisme correspond
aux étapes ci-dessous.
1) C5H11· + C5H11· C1OH22
·
2) C5H11 + Br2 C5H11Br + Br·
3) Br2 + P 2Br·
4) Br + C5H12 HBr + C5H11·
5) Br· + Br· + M Br2 + M*
Distinguer les phases successives du mécanisme : initiation, propagation de la chaine, rupture.
c) Quelle est la longueur d’onde ƛ des réactions susceptibles de déclencher la réaction ?
Trouver en mètre et en micromètre.
On donne : EBr2 = 193 kj constante de Plank : h = 6,22.10-34 J.s
 La célérité de la lumière dans le vide : C = 3.108 m/s
BU
Pour rompre en deux atomes de Chlore, une molécule de dichlore doit recevoir une
énergie égale à 2,5 ev afin de réagir avec le Méthane.
a) Écrire l’équation bilan de la réaction.
b) Nommer et détailler les étapes élémentaires ou « phases » du mécanisme réactionnel.
c) Déterminer la longueur d’onde

Exercice
BV
Quelles sont les réactions qui se déroulent si on mélangeait les molécules ci-
dessous tout en précisant si possible, les demi-équations, l’équation bilan simplifiée, non
simplifiée et l’équation bilan moléculaire.
a) HCOO-COOH + KMnO4

b) CH3-COO-CH2CH3 + NaOH Saponification


2- 2- -
c) KI + (NH4)2S2O8 dont le couple est : S2O8 /SO4 et I2/I
Estérification
d) CH3COOH + CH3CH2OH
e) H2O2 Fe3+
f) Zn + HCl
g) Mg + HCl
h) K2Cr2O7 + H2C2O4
i) KMnO4 + H2C2O4
j) KMnO4 + CH3CHOHCH3
k) K2Cr2O7 + CH3CH2OH
2- 2-
l) I2 + Na2SO3 dont le couple est S4O6 /S2O3

BW BAC 2013
3 -2
On verse 5cm d’une solution acidifiée de permanganate de potassium de concentration 10 M
M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
3
sur une solution d’acide oxalique pour avoir un mélange de 30cm . La solution obtenue se
décolore en 2mn 15s.
a) Écrire l’équation bilan de la réaction.
b) Calculer la vitesse moyenne de disparition des ions permanganates.
c) En déduire la vitesse moyenne de formation du dioxyde de carbone. Exprimer les
vitesses en mol.L-1.s-1

BX BAC 1995
3
Dans un bécher contenant 100cm d’une solution d’acide oxalique de concentration molaire
5.10-3M. On ajoute un peu d’acide sulfurique puis, à l’aide d’une burette graduée. On laisse
tomber un volume VP d’une solution de permanganate de potassium de concentration 2.10-2M.
1) Écrire l’équation bilan de la réaction.
2) Pour un volume VP = 1ml, on observe la décoloration au bout de 40s. Calculer la vitesse
moyenne de disparition de l’ion permanganate en en mol.L-1.s-1 (on considère que le
volume total dans le bécher reste constant).
3) On laisse tomber un deuxième ml de permanganate de potassium, la durée de
décoloration de l’ion permanganate n’est que 25s. Calculer la nouvelle vitesse moyenne
de disparition de l’ion permanganate.
BY
BAC 2010
On mélange 20cm d’une solution de permanganate de potassium 5.10-3mol/L et 30cm3 d’une
3

solution d’acide éthanedioïque 5.10-2M.


a) Écrire l’équation bilan de la réaction.
b) Calculer la quantité de matière d’ions permanganate initialement présentes dans le
mélange.
c) En déduire la quantité de matière d’acide éthanedioïque qui n’a pas pu être oxydé au
cours de la réaction.
BZ BAC 1989
3
Un bécher contient 200cm d’une solution d’acide oxalique additionnée de quelques gouttes de
volume négligeable d’acide sulfurique. La concentration d’acide oxalique est 0,005M. Une micro
3
-burette permet d’y ajouter des fractions de 0,2cm d’une solution de permanganate de
potassium de concentration 0,2M. On admet que dans ces conditions le volume reste
sensiblement constant à 15°C.
1) Écrire l’équation bilan de la réaction.
3
2) La première fraction de 0,2cm de permanganate de potassium versé dans le bécher
donne une intense coloration violète qui disparait au bout de 45s. Calculer la vitesse
moyenne de formation de l’ion permanganate. Quelle est la concentration molaire de
l’acide oxalique après la décoloration.
3
3) Une seconde fraction 0,2cm de permanganate versé dans le bécher donne à nouveau
une coloration violète qui disparait au bout de 28s. Calculer la vitesse moyenne de
réaction de l’ion permanganate. Comment peut-on expliquer la variation observée de
cette vitesse.

M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
CA BAC 2011
3
A la date t = 0 On laisse tomber 1g de magnésium dans 30cm d’une solution de Chlorure
d’hydrogène de concentration 0,1mol/L. Le tableau ci-dessous présente l’évolution de la
concentration des ions H3O+ au cours du temps.
t(min) 0 1 2 3 4 5

[H3O+].10-1 1,0 0,5 0,355 0,25 0,16 0,10

1) Écrire l’équation bilan de la réaction.


2) Déterminer l’expression de la concentration des ions magnésium à la date t en fonction
de la concentration des ions H3O+ à cet instant.
Calculer la valeur de la concentration des ions Magnésium au date t1 = 2 min et t2 = 4mn.
3) Définir la vitesse moyenne de formation des ions Magnésium entre 2 et 4 mn. Calculer sa
valeur.
CB
BAC GUYANE
On veut étudier, en fonction du temps, la décomposition de l’eau oxygénée H2O2 en eau et en
dioxygène.
Pour cela, on verse de l’eau oxygénée dans un ballon qui contient déjà une petite quantité de
solution de chlorure de fer (Fe3+ +3Cl-) les ions Fe3+ servent de catalyseur.
t(min) 0 5 10 15 20 30

VO2(ml) 0 6,25 10,9 14,6 17,7 21,05

À l’instant t = 0, la concentration molaire de H2O2 est égale à 6.10-2M dans un volume total de
liquide de 40 ml. Le ballon est maintenu à température constante pendant toute la durée de
l’opération. A l’aide d’un dispositif approprié, on mesure le volume de l’oxygène dégagé sous
une pression constante à des instants t différents. On obtient les résultats suivants :
1) Écrire l’équation bilan de la réaction de décomposition de l’eau oxygénée.
2) Sachant que le volume molaire d’un gaz dans les conditions de l’expérience vaut 24L/mol,
-1
déduire des résultats obtenus la concentration X (en mol.L ) d’eau oxygénée restant aux
divers instants considérés.
3) a) Construire la courbe X = f(t).
b) Calculer la vitesse moyenne de disparition de l’eau oxygénée entre les instants
t1 = 10min et t2 = 20min.
c) Déterminer graphiquement les vitesses instantanées aux dates t=0 et t=15min.
-3
Échelle : 1cm pour 2min en abscisse ; 1cm pour 5.10 M en ordonnée.
CC
BAC PROPOSÉ
On étudie la cinétique de la réaction

M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
1
H2O2 O2 +H2O.
2
On obtient les résultats suivants :
t(h) 0 0,5 1 2 4 5

[H2O2] 1 0,79 0,66 0,4 0,16 0,1

a) Calculer la vitesse moyenne de disparition de l’eau oxygénée.


b) Quelle sera le volume de dioxygène dégagé lorsque la concentration de l’eau oxygénée
est égale à 0,5M.
On donne VM = 22,4L/mol. Volume de la solution de l’eau oxygénée = 1L.
CD
BAC 2012
Au cours d’une réaction chimique entre les ions iodures et les ions peroxodisulfates, les
concentrations du diiode augmente de 6.10-3 mol/l en 130 secondes.
a) – Écrire l’équation bilan de la réaction.
b) – Calculer la vitesse moyenne de formation du diiode et celle des ions sulfates
correspondants.

CE BAC 2015
Au cours de la réaction entre les ions iodure et les ions peroxodisulfate, la vitesse
moyenne de formation du diiode entre 0 et 120 secondes est 5.10-6mol.l-1.s-1
a)- Écrire l’équation bilan de la réaction.
b)- Calculer la concentration du diiode formé 120 secondes après le mélange des
solutions.
c)- Quelle est la vitesse moyenne de formation des ions sulfate ?

CF
BAC 1994 (similaire 2009)
Rappelez l’équation – bilan de la saponification de l’éthanoate d’Éthyle. A la date t = 0, les
-2
mélanges réactionnels contient 5.10 M de chacun de ces réactifs. Il est maintenu à 30°C, et des
3
prises d’essai de 10cm (volume négligeable devant le volume total du mélange) sont effectués
3
de temps en temps et dosés par Xcm d’une solution d’acide Chlorhydrique à 0,01M. On obtient
les résultats suivants :

Temps (mn) 4 9 15 24 37 53 83 143


3
X (cm ) 44,1 38,6 33,7 27,9 22,9 18,5 13,6 8,9

1) Tracer la courbe traduisant les variations de la concentration en éthanol formée en


fonction du temps jusqu’à 143min.
-3
Échelle : 1cm pour 10mn en abscisse ; 1cm pour 2.10 M en ordonnée.
Commenter brièvement l’allure de cette courbe. À quelle date la vitesse de formation de
l’éthanol est-elle grande ? Justifier.
M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
-2
À quelle date la concentration en éthanol vaudra-t-elle 2,5.10 M.
2) Calculer la vitesse moyenne de formation de l’éthanol entre les dates 9min et 15min et
entre les dates 83 min et 143min.

CG BAC 1983

1- On chauffe un mélange renfermant 1mol d’acide acétique et 1mol d’un alcool inconnu R-
OH.
Formuler la réaction et préciser les caractères.
2- On dose d’heure en heure l’acide qui reste dans le mélange et l’on trouve les résultats
suivants :

t(h) 1 3 4 5 6 7

nA(mol) 0,57 0,35 0,34 0,335 0,33 0,33

En déduire la courbe qui donne, en fonction du temps, la fraction X de mol de l’ester qui s’est
formé.
Soit A le point A de cette qui correspond à t = 1h. Quelle est la vitesse instantanée en A ?

3- On fait la combustion complète de 0,51g de cet ester, donne 1,10g de CO2 et 0,45g H2O.

a) Quelle est la formule brute de cet ester ?

b) Quelle est la formule moléculaire de l’alcool, quel est son nom ?

4- Quelles sont les formules semi-développées de l’ester ?

5- Quelle est la formule développée exacte de l’ester sachant que l’alcool est secondaire.

III – CHIMIE ORGANIQUE

L’essentiel du cours :
FONCTION Alcène Alcool Aldéhyde Cétone Acide
carboxylique

FORMULE CnH2n CnH2n+1-OH CnH2nO CnH2nO CnH2nO2


BRUTE

FORMULE R-CH=CH2 R-CH2OH R-CHO R-CO-R


GÉNÉRALE
o o
= =
-H
-
-
-

GROUPEMENT C=C -C-OH -C -C-


-
-
-

FONCTIONNEL

N.B.  L’élève doit être capable de :


M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
- Déterminer les isomères et noms de toutes les fonctions (alcool, aldéhyde, cétone, ester, acide
carboxylique, amine, amide et Chlorure d’acyle) lorsque n est égale à 3 ; 4 ; 5.
- Faire la combustion complète de toutes les formules brutes des : (alcool, aldéhyde, ester,
alcène).
 L’ hydration d’un alcène conduit à un alcool.
 L’oxydation ménagée par défaut d’un alcool conduit à un aldéhyde ou une cétone et
l’oxydation en excès d’un alcool primaire conduit à un acide carboxylique.
TEST : Les aldéhydes et les cétones réagissent avec la DNPH (2, 4, Di Nitro Phényle Hydrazine.
Seuls les aldéhydes réagissent avec :

- La liqueur de Fehling.

- Réactif de tollens.

- Réactif de chiff.

- Nitrate d’argent ammoniacal ou ion diamine argent II

CH BAC 2012

La masse molaire d’un alcool saturé A est M=74g /mol. L’oxydation ménagée de A donne un
composé B qui ne réagit pas avec le nitrate d’argent ammoniacal, mais réagit avec la 2,4 dinitro
phényle hydrazine.
a) Trouver la formule brute de A. Écrire les formules semi-développées et les noms de tous
les isomères de A.
b) Quel est le produit B obtenu par oxydation ménagé de A ? écrire sa formule semi-
développée et son nom.
c) Une oxydation énergétique de B coupe la molécule. Écrire la formule semi-développée et
le nom de l’acide qui se forme.
d) Cet acide subit à 200°c en présence du nickel, une décarboxylation conduisant à un
alcane D. Écrire l’équation de la réaction.
e) L’alcane D donne avec le dichlore une réaction de substitution photochimique. Décrire le
mécanisme de la réaction du dichlore.

CI BAC 2000 SM

L’hydratation d’un alcène conduit à un produit oxygéné A renfermant en masse 26,7% d’oxygène.
1) Quelle est la fonction chimique du produit A ?
2) Déterminer sa formule brute et indiquer les différentes formules semi-développées
possibles.
3) Le produit A est oxydée en milieu sulfurique par le dichromate de potassium. Ce
composé B obtenu réagit avec la DNPH mais est sans action sur le réactif de schiff.
a) En déduire et en justifiant, la formule semi-développées de B et le nom du composé.
b) Écrire la réaction d’oxydoréduction observée en milieu acide.
M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
Donner la formule semi-développée et le nom de l’alcène de départ.

CJ EXERCICE PROPOSÉ

1) On considère les composés organiques de formule brute CxHyO, x et y sont des entiers
naturels. Exprimer y en fonction x pour les alcools saturés.

2) La combustion de 3g d’un alcool A saturé nécessite 7,2g de dioxygène.

a) Écrire l’équation bilan de cette réaction.

b) Calculer x et y et en déduire la formule brute de cet alcool.

c) Écrire les formules semi-développées, les noms et les classes des isomères de cet
alcool.

3) On oxyde en milieu acide, par des ions permanganates en excès, un mélange de propan-1
-ol (A) et de propan-2-ol (B).

A donne un composé C qui fait virer au jaune le BBT et B donne un composé D.

a) Écrire les formules semi-développées et les noms de C et D.

b) Comment peut-on identifier D ?

c) Des deux alcools A et B lequel peut-il être obtenu plus facilement par hydratation d’un
alcène X.

d) Écrire l’équation bilan de l’hydratation de X.


CK BAC PROPOSÉ

1) On réalise dans le dioxygène la combustion complète d’un hydrocarbure non cyclique de


formule brute CnH2n ou n désigne le nombre d’atome de carbone. La combustion
complète d’une mole de l’hydrocarbure produit 72g d’eau.

a) Écrire l’équation bilan de la réaction de combustion en fonction de n.

b) Calculer la valeur de n et donner la formule brute de cet hydrocarbure.

2) On suppose que l’hydrocarbure contient quatre atomes de carbone. Écrire les formules
semi-développées et les noms des isomères possibles.

3) L’hydratation de l’un de ces isomères nommé A ne donne qu’un seul produit B.

a) Quelles sont les formules chimiques semi-développées et les noms de A et de B ?

b) Écrire l’équation bilan de l’hydratation de A.

4) Le corps B est oxydé en milieu acide par le permanganate de potassium. Il se forme un


seul produit C.
M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
a) Quelles est la fonction de C ? donner sa formule semi-développée et son nom.

b) Proposer un test permettant d’identifier C.

Les acides carboxyliques et leurs dérivés :

Fonction Acide Chlorure Amide Ester Anhydride d’acide


carboxylique d’Acyl
o
=
Formule o R-NH2 o -O
o o
R-C -=O R-C -=Z R-C = R-C - C -R=
H - O- ’
générale R’

Formule CnH2nO2 CnH2n-1OCl CnH2n+1ON CnH2nO2 CnH2n-2O3

brute

CL BAC 2013

Un alcène A réagi avec l’eau pour donner un composé oxygéné B. le composé B réagi avec
l’acide éthanoïque pour donner les corps C et D. le corps C est un composé organique de masse
molaire M = 116g/mol.

a) Déterminer les formules brutes de B et les formules semi-développées des composés A,


B et C.

b) Entre les molécules A et B, laquelle est chirale ? pourquoi ?

c) Représenter les énantiomères de la molécule chirale.

d) Écrire les formules semi-développées et les noms de tous les composés ayant la même
formule brute que B.

CM BAC 2007

Un acide carboxylique A réagi avec un alcool B pour donner un produit C de masse moléculaire
M = 88g/mol et de l’eau.

a) Écrire l’équation de la réaction à l’aide des formules générales des acides carboxyliques
et des alcools.

b) Sachant que la masse moléculaire de B est M= 46g/mol et que l’oxydation de B par le


bichromate de potassium en milieu acide donne un produit qui réagit avec la liqueur de
Fehling, déterminer les formules semi-développées exactes de C et D.

On désigne par D l’anhydre d’acide correspondant à A. Expliquer comment on obtient D à partir


de A. écrire l’équation de la réaction correspondante.
M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
Quelle différence y a-t-il entre l’action de A sur B et celle de D sur B. Calculer la masse de
chacun des produits obtenus par action de 15g de D sur 6g de B si le rendement est 70%. Y a-t-
il un réactif en excès ? Si oui quel est cet excès ?

CN BAC 2005 :

Un ester E provient de l’action d’un acide carboxylique A sur un monoalcool saturé B.

L’hydratation de 8,4g d’un alcène donne 11,1g de monoalcool B.

a) Quelle est la formule brute de B ? En déduire les formules semi-développées de tous les
isomères possibles de B.

b) L’oxydation ménagée de B donne une cétone. Quelle est la formule semi-développée de


B ? sur 50cm3 de la solution aqueuse contenant 0,40g de A. On verse 17,5cm3 de la
solution d’hydroxyde de sodium de concentration 0,500 M pour obtenir l’équivalence.

c) Quelles sont les formules semi-développées et le nom de A ?

d) Écrire l’équation de la réaction d’estérification entre A et B.

e) Quel est le nom de l’ester E ?

CO BAC 2006 SM

On hydrolyse 3,06g d’un ester E à l’aide de 0,54g d’eau, on obtient l’éthanol et un acide saturé A.

a) Quelles sont les formules semi-développées et les noms de A et E ?

b) Écrire l’équation bilan de la réaction d’hydrolyse.

c) Écrire les formules semi-développées de tous les isomères de E.

On donne : C=12 ; H= 1 ; O=16g/mol.

CP EXERCICE PROPOSÉ

1) Un ester A dans la molécule duquel on ne note que de simples liaisons carbone-


carbone, contient 43,24% en masse d’oxygène.

a) Quelle est sa formule brute ?

b) Donner les formules semi-développées et les noms des esters isomères.

2) L’hydrolyse de A conduit à deux composés chimiques B et C. La déshydration de 60g


de B en présence d’un catalyseur (pentaoxyde de diphosphore P2O5) donne 51g
d’anhydride éthanoïque.
a) Identifier A B C et l’anhydride d’acide.
b) Donner les équations des différentes réactions qui ont lieu.
M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
CQ
BAC PROPOSÉ

1) L’oxydation de 1,5g d’un ester organique à chaine linéaire non ramifié, produit 2,673g
de dioxyde de carbone et de l’eau.

a) Donner la formule générale d’un ester et d’un acide carboxylique à chaine saturé à
fonction du nombre n d’atome de carbone.

b) Déterminer la formule brute de cet ester.

c) Quelles sont les formules semi-développées possibles ?

3) Une masse de 1g de cet ester est traité par de l’eau. Au bout de quelques mois l’acide
formé est dosé par une solution de soude de molarité 0,5mol/L en présence du
phénophtaléine. Il faut verser 9cm3 de soude pour faire virer l’indicateur.

a) Quel est le pourcentage d’ester hydrolyser ?

b) Identifier l’ester sachant que l’acide obtenu est celui qui possède le PKA le plus faible.

On donne C=12 ; H=1 ; O=16g/mol.

CR BAC PROPOSÉ

1) Écrire l’équation de la réaction générale d’hydrolyse d’un ester.

2) On procède à l’hydrolyse d’un ester de formule brute C5H10O2. On obtient l’acide


éthanoïque et un corps X. L’oxydation ménagée de X donne un corps Y qui agit sur la
DNPH et ne réagit pas sur la liqueur Fehling.

a) Quelle est la formule semi-développée de X ?

b) Quelle est la formule semi-développée de l’ester ?

3) Il existe un alcool A isomère de X. Quelle est la formule semi-développée et la classe de


A.

4) Écrire l’équation bilan de la réaction qui se produit entre l’alcool A et l’ion dichromate en
excès en milieu acide. Quel composé organique B obtient-on ?

5) On désire synthétiser, à partir de B, un amide. On procède de deux manières différentes :

- La première consiste à utiliser B et l’ammoniac.

- La seconde consiste à utiliser B, le chlorure de thionyle SOCl2 et l’ammoniac.

a) Écrire dans chaque cas les équations des réactions nécessaires.

M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
b) Donner le nom de l’amide.

CS BAC PROPOSÉ

L’hydrolyse d’un ester de formule C5H10O2 donne l’acide éthanoïque et un autre corps A.

1) On fait l’oxydation ménagée de A et on obtient un corps B qui agit sur la DNPH et n’agit
pas sur la liqueur de Fehling.

a) Quelles sont les formules semi développées de A et B ainsi que leurs noms.

b) Existe-t-il un alcool C isomère de A ? Quelle est la formule semi-développée, le nom et la


classe de C ?

2) Quelle est la formule semi-développée de l’ester ?

3) Indiquer comment on peut obtenir à partir de l’acide acétique :

a) L’anhydride éthanoïque.

b) Le Chlorure d’éthanoïque.

4) Préparer un amide à partir de l’ammoniac.

CT BAC 2015

Une solution aqueuse d’un acide carboxylique à chaîne saturée A est obtenue par dissolution
0,44g d’acide pur dans 100cm3 d’eau. On prélève 10cm3 de cette solution que l’on dose par une
solution de soude de concentration C=10-1M.
a) Écrire l’équation bilan de la réaction qui a lieu au cours du dosage.
b) Sachant que pour obtenir l’équivalence on verse 5cm3 de solution basique, calculer la
masse molaire M de l’acide carboxylique.

c) En déduire la formule brute, la formule semi-développée et le nom de l’acide.

d) On fait réagir l’acide précédent avec un alcool saturé B. Écrire l’équation de la réaction
entre l’alcool et l’acide. Quelles sont les caractéristiques de cette réaction.

e) Le produit obtenu contient en masse 27,6% d’oxygène. Calculer sa masse molaire. En


déduire les formules semi-développées de l’alcool utilisé et de l’ester formé.
CU BAC PROPOSÉ

On procède à l’oxydation ménagée de 3,7g d’un alcool A à chaîne non cyclique saturée par le
dichromate de potassium en présence d’acide sulfurique. On obtient un composé B qui en
présence du nitrate d’argent ammoniacal donne un dépôt d’argent. Lorsque l’oxydant est en
excès on obtient 4,4g d’un composé C.

1) a) Écrire les équations d’oxydation de passage de A à B et de A à C en fonction de R (alkyl).

M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
b) donner la fonction de B et C en justifiant votre réponse.

C) donner les formules semi-développées possibles des composés A, B, C.

2) Le composé C est traité par le Chlorure de thionyle donne un produit D. La déshydratation


intermoléculaire entre deux molécules de C conduit au composé E. Les composés C, D et E
respectivement traités par le méthanol donnent un même composé organique à chaîne
ramifiée F.

a) Écrire les équations des réactions donnant le composé F.

b) Identifier le composé F puis D, E et A (formule semi-développée, nom et fonction


chimique).
CV
BAC PROPOSÉ

1) L’acide propanoïque B réagit avec un alcool C pour donner un odorant D de masse


molaire MD = 102g/mol et de l’eau. Écrire l’équation bilan de cette réaction.

Quels sont les noms et les formules semi-développées de C et de D ?

2) On fait réagir B sur le pentachlorure de phosphore. On obtient un dérivé E. Quelle est sa


formule semi-développée ? Quel est son nom ?

3) Écrire l’équation bilan de la réaction entre E et C au cours de laquelle se forme D et un


autre corps. Comparer cette réaction avec celle étudié au 1).

4) Parmi les corps B, C, D et E quels sont ceux qui sont susceptibles de former un amide en
réagissant avec l’ammoniac. Donner le nom et la formule semi-développée de l’amide.

CW EXERCICE PROPOSÉ

Un ester E provient de l’action d’un acide carboxylique A sur un mono-alcool saturé B.


1) B peut être obtenu par hydratation de 2,8g d’alcène qui produit 3,7g de mono-alcool. En
déduire la formule brute de B puis les formules semi-développées et les noms possible
pour B.
2) L’oxydation ménagée de B donne un composé qui réagit avec la DNPH mais qui ne réagit
pas avec la liqueur de Fehling. Quelle est la formule semi-développée de B ?
3
3) Un volume V= 50cm de la solution aqueuse contient 0,4g d’acide A. On dose cette
solution avec une solution d’hydroxyde de sodium de concentration molaire volumique CB
3
= 0,5M. Il faut verser 17,4cm de cette solution pour obtenir l’équivalence. En déduire la
formule semi- développée et le nom de A.

4) Écrire l’équation bilan de la réaction entre A et B. donner la formule semi-développée et le


nom de E.

M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
CX BAC 1998 TSE

1) Un ester a été préparé en faisant réagir de l’alcool éthylique sur un acide organique A.
l’oxydation totale de 0,660g de cet ester donne 1,32g de CO2 et 0,54g d’eau. La densité de
vapeur de cet ester est égal à 3, trouver sa formule développée ainsi que celle de l’acide
organique correspondant.

2) Quelle est la formule moléculaire générale d’un ester obtenu par action d’un acide
organique homologue de l’acide acétique sur un alcool homologue de l’alcool éthylique ?

3) L’un de ces esters a une densité de vapeur par rapport à l’air égal à 4,01 et il réagit sur la
soude en donnant un sel dont la masse est les 24/29 de la sienne. Trouver les formules
développées de cet ester ainsi que celle de l’acide organique et de l’alcool primaire qui lui
correspondent.
CY
EXERCICE PROPOSÉ

1) Un ester A à pour formule brute C5H10O2. Écrire les formules semi-développées des
différents esters répondant à cette formule et donner leurs noms.

2) On fait l’hydrolyse de A : on obtient un alcool B et un acide carboxylique C.

a) Quelles sont les caractéristiques de cette hydrolyse ?

b) L’alcool B subit une oxydation ménagée : on obtient un corps D qui donne un précipité
jaune avec la DNPH, mais qui est sans effet sur le réactif de schiff. L’acide C peut
être obtenu par oxydation ménagée de l’alcool E lui-même obtenu par hydratation
catalytique d’un alcène F. En déduire :

- La famille de D.

- La classe des alcools B et E ;

- Les noms et les formules semi-développées des corps B, C, D, E, F et la formule semi-


développée de A.

CZ Bac 2002

On traite 10g d’un acide carboxylique A, de masse molaire MA=60g/mol, par du chlorure de
thionyle SOCl2, on obtient un composé liquide B.

1) a-Ecrire l’équation bilan de la réaction; nommer les composés A et B.

b-Déterminer la masse molaire du composé B obtenu.

2) Ecrire l’équation de la réaction de l’hydrolyse de B. Quelles sont les précautions à prendre


pour réaliser l’expérience.

3) Quel composé obtient-on par action de B sur le propan-1-ol ? Est-il possible de fabriquer
C directement à partir de A ? Si oui comparer les deux procédés d’obtention de C.
M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
DA
/655048630
Bac 2014

A la température ambiante, on fait réagir le chlorure d’acétyle en excès avec 1,85g d’un alcool
saturé A ; il se forme un ester et un gaz dont la solution est acide.

a) Ecrire l’équation de la réaction.

b) La masse molaire de l’alcool est M=74g/mol. Trouver sa formule brute. Donner toute les
formules semi-développées correspondant à cette formule brute.

c) Le composé A soumis à une réaction d’oxydation ménagée conduit à un composé qui


réagit avec la 2,4-Dinitro Phénylhydrazine, mais est sans action sur la liqueur de Fehling.
Ecrire la formule semi-développée et les isomères de A.

d) Ecrire l’équation de la première réaction. Quelle est la masse de l’ester formé ?

LES AMINES

DB BAC 2006

Dans une solution contenant 0,59g d’une monoamine primaire saturé, on verse 20ml d’une
solution d’acide chlorhydrique de concentration 0,5M pour obtenir l’équivalence.

a) Écrire l’équation bilan de la réaction entre amine et l’acide.

b) Calculer la masse molaire de l’amine. En déduire sa formule moléculaire.

c) Quelles sont les formules semi-développées et les noms des composés compatibles
avec sa formule moléculaire ?

DC EXERCICE PROPOSÉ

1) Quelle est la formule brute d’une amine primaire saturée non cyclique contenant un
atome de carbone ?

a) Expliquer en fonction de n le pourcentage en masse d’azote contenu dans une telle


molécule.

b) Une masse de 11,4g d’une telle amine contient 2,2g d’azote. Déterminer n ; donner la
formule brute, écrire les formules semi-développées et les noms possibles de cette
amine primaire.

2) On considère une solution aqueuse de l’amine à chaîne linéaire. Que peut-on dire de son
PH par rapport celui d’une solution d’hydroxyde de sodium de même concentration
molaire.
M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
DD BAC 2010

Une amine aliphatique à chaîne saturée A contient en masse 19,2% d’azote.

a) Quelle est sa formule brute ?

b) Écrire la formule semi-développée et le nom de chacune des amines correspondant à


cette formule brute.

c) Sachant que A est chiral, représenter ses stéréo-isomères.

d) Une solution de A de concentration 0,08M a un PH = 11,8. En déduire la constante KA du


couple acido-basique

DE BAC PROPOSÉ

1) En combien de classe les amines peuvent être réparties ? donne un exemple de chaque
classe en précisant le nom du corps. Établir la formule générale des amines identique
pour toutes les classes.

2) Pour déterminer la formule brute d’une amine saturée on dissout 0,59g de l’amine dans
un peu d’eau. Puis on ajoute de l’acide chlorhydrique de concentration 0,5M.
l’équivalence acido-basique est obtenue pour 20cm3

3) de la solution acide.

a) Écrire l’équation de réaction entre les solutions d’amine et d’acide chlorhydrique.

b) Calculer la masse molaire de l’amine et en déduire sa formule brute.

c) Écrire les formules semi-développées des amines isomères possibles et indiquer la


classe d’amine à laquelle appartiennent chacune d’elles.

d) À partir de l’acide acétique et de l’une des amines précédentes (on choisira l’amine
primaire ayant une chaîne carbonée linéaire) on peut obtenir un amide. Écrire une
réaction d’obtention de ce dérivé. la molécule de l’amide obtenue possède un motif
important en biologie ; L’identifier (formule développée et nom).
N.B. les amines en question dans cet exercice sont saturées et non cyclique.

DF BAC PROPOSÉ

1) Le pourcentage en masse d’azote d’une monoamine A saturée non cyclique est 23,7%.
M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
a) Déterminer la formule brute de A.

b) Donner les noms, les formules semi-développées et les classes des isomères
possibles de cette amine.

c) Identifier l’amine A sachant que l’atome d’azote est relié à un atome d’hydrogène.

2) Le PH d’une solution aqueuse de l’amine A de concentration C1= 0,1M vaut 11,4 à 25°C.

a) Écrire l’équation bilan de la réaction de cette amine A avec l’eau.

b) Calculer la valeur du PKA1 du couple acide-base considéré.

3) Une solution aqueuse d’éthylamine, de concentration C2 = 1,3.10-2M, a un PH = 11,4 à 25°C.


Quelle est, de l’éthylamine ou de l’amine A, la base la plus forte.

DG BAC PROPOSÉ

1) Une amine aliphatique de masse m = 1,77g contient 0,42g d’azote. Montrer que cette
amine à pour formule brute C3H9N.

2) On considère l’amine tertiaire notée B de cette formule brute.

a) Écrire l’équation bilan de la réaction de cette amine sur l’eau.

b) Quel est le caractère de l’amine mise en évidence ?

c) Le PH d’une solution aqueuse de cette amine est 11,4. Calculer les concentrations
molaires des espèces chimiques de cette solution sachant que sa constante d’acidité
du couple relatif à l’amine est KA= 1,56.10-10 et en déduire la concentration molaire C
de cette solution.

3) Cette amine B réagit sur l’iodure d’éthyle en solution dans l’éthanol.

a) Écrire l’équation de cette réaction.

b) Quel est le nom du produit obtenu ?

4) On donne le KA des couples acide/base suivants :


+ + +
CH3NH3 /CH3NH2 BH /B C6H5NH3 /C6H5NH2
-11 -6 -5
KA1 = 2, 7.10 KA2 = 1, 56.10 KA3 = 2, 51.10

Classer ces amines par force basique croissante.

LES ACIDES α AMINÉS ET PROTÉINES

L’essentiel du cours :

M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
Un acide α aminé (ou amino acide) est un composé comportant à la fois une fonction acide
carboxylique (-COOH) et une fonction amine (-NH2). L’acide est dit α aminé lorsque la fonction
amine est portée par l’atome C lié à la fonction acide carboxylique. Sa formule est :

Carbone
α o o
=
R-CH-C -=O ou H2N-CH-C-O
H H
Résidu NH2 R

BAC 1998
DH
Une solution contient un acide α aminé inconnu dont la molécule contient un radical
monovalent, ne comportant pas de liaison multiple. On bloque sa fonction amine par action du
méthanol. On prélève 20ml de la solution que l’on dose jusqu’à l’équivalence par 5ml de solution
de soude à 0,05M. On sait que, par ailleurs 100ml d’une solution aminé contient 0,111g de
l’acide aminé inconnu. Déterminer la formule semi-développée et le nom de cet acide aminé.

DI
BAC LILLE
o
=
Soit un acide α aminé A dont la formule générale est : R-CH-C
-O
H
NH2
Où R est un radical ramifié saturé.

1) On réalise une décarboxylation qui se solde par l’élimination d’une molécule de dioxyde de
carbone et par la formation d’une amine B. Écrire l’équation et indiquer la classe de B.

2) On dissout une masse m = 131mg de B dans un peu d’eau. Écrire l’équation bilan de la
réaction entre B et l’eau.

3) Sur la solution de B, on fait réagir une solution d’acide chlorhydrique de concentration CA =


3
0,15M, jusqu’à l’équivalence atteinte pour un volume VA= 12 cm . En déduire MB sa formule
brute et sa formule semi-développée.

4) Donner la formule semi- développée ainsi que le nom de l’acide α aminé A

5) Montrer que la molécule de A est chiral, dessiner ses configurations D et L selon la


représentation de Fisher.

6) Indiquer les trois espèces chimiques dérivées de A qui coexiste en solution dans l’eau.

DJ BAC PROPOSÉ

1) Un acide α aminé A à pour formule moléculaire C3H7O2N.


Donner sa formule développée et son nom.
M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
2) On élimine une molécule de dioxyde de carbone de A par chauffage. On obtient alors une
amine B.
a) Écrire l’équation bilan de la réaction.
b) Préciser la formule développée de l’amine B obtenu, sa classe et son nom.
3) On fait réagir le chlorure d’éthanoyle sur l’amine B.
a) Écrire l’équation bilan de la réaction.
b) Quelle est la fonction du corps organique obtenu ? préciser son nom.
c) Cette réaction met en jeu un caractère nucléophile. Quel atome présente ce caractère ?

DK BAC PROPOSÉ

L’alanine est l’acide α aminé de formule : H2N-CH-COOH


CH
3

1) Cette molécule peut-elle exister sur deux formes d’énantiomère ? Justifier cette réponse.

2) Donner en nomenclature officielle le nom de l’alanine.

3) Donner les représentations de Fisher des énantiomères correspondant à l’alanine et les


nommer.

4) Quelles sont les trois espèces qui coexistent en équilibre chimique dans la solution
aqueuse d’alanine ?

5) Écrire son équation de décarboxylation.

6) – On bloque la fonction acide de l’alanine. Écrire son équation de dosage avec l’acide
chlorhydrique.

– On bloque la fonction amine de l’alanine. Écrire son équation de dosage avec la soude.
DL BAC PROPOSÉ

A- On considère un acide α aminé A qui par décarboxylation donne une amine aliphatique A’
contenant en masse 53,33% de carbone.

1) Déterminer la formule brute ainsi que la formule semi-développée de A’.

2) Déduire alors la formule semi-développée de l’acide α aminé A à partir des informations


précédentes et donner son nom officiel.

3) En solution aqueuse l’acide α aminé A donne (3) trois formes ionisées dont une bipolaire.
Écrire les formules de ces ions et les deux couples acide/base dans lesquelles ils figurent.

B- On considère une autre amine aliphatique à chaîne ramifiée admet pour proportion en
masse 65,75% de carbone. Cette amine A est obtenue par décarboxylation d’un acide α
aminé naturel B.

a) Quelle est la formule brute de l’amine A ?

M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
b) Donner la formule semi-développée et le nom de l’amine A.

c) Donner la formule semi-développée de l’acide α aminé en nomenclature systématique.

d) On fait réagir l’acide α aminé B avec un autre acide α aminé C. On obtient un dipeptide de
masse moléculaire M= 174g/mol.

Quelle est la formule semi-développée et le nom de l’acide α aminé C.

DM
THEORIE
1- Définir une solution d’acide faible, solution de base faible
2- Définir le produit ionique de l’eau et préciser l’influence de la température

BAC 2002 :
Distinguer l’isomérie de conformation et de de configuration
Définir les alcools et donner deux exemples ?

BAC 2003 :
Quelle est la différence entre réaction instantanées et réaction lente ? Ecrire une équation de
chacune d’elle
Quelle est l’influence de la température sur la vitesse de la réaction ?
Comment reconnaitre une substance dextrogyre ou lévogyre ?
Représenter dans l’espace deux énantiomorphes de l’acides amino-2-propanoique ?
La densité de vapeur d’un alcool saturés est d=2,52. Déterminer la formule et le nom de cet
alcool

BAC 2001 :
0 ke
1- A 37 C le produit ionique Ke de l’eau est tel que P = 13,6. Définir à cette température une
o H
solution acide, neutre et basique. La salive a, à 37 C un P =6,85 est -elle basique ou neutre ?
2-Expliquer les caractéristiques de l’action catalytique.
a- Ecrire l’équation d’oxydoréduction d’ion iodure parles ions peroxodisulfates.
b- Comment varie la vitesse de cette réaction si :
- On augmentera la température du milieu
- On diminue la concentration des ions hydroniums
Pour chacun des couples ci-après, écrire l’expression de leur constante d’acidité et
-
indiquer le nom de l’acide et de la base conjugue HCOOH/HCOO et
+
CH3NH3 /CH3NH2
BAC 2009 :
1- Quelle différence y a t’il entre catalyse homogène et catalyse hétérogène ?
Ecrire les équations de chacune d’elle tout en précisant le catalyseur
2- La synthèse du chlorure d’hydrogène du méthane s’effectue sous l’action de la lumière.
M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
3- Etudiez le mécanisme de chacune de ces réactions en précisant les étapes élémentaires
de chacune d’elles ?
Quelle différences faites-vous entres vitesse moyenne de formation et vitesse moyenne de
disparition ?
Définir la vitesse de réaction
Définir : Facteurs cinétiques, catalyse, catalyseur, chirale, carbone asymétrique, énantiomère,
achiral, cinétique, réaction infiniment lente tout en donnant un exemple ?

TABLEAU DE CORRESPONDANTE DES LOGARITHMES

log1=0 log2=0,3 log3=0,47 log4=0,60 log5=0,69

log1,1=0,04 log2,1= 0,32 log3,1=0,49 log4,1=0,61 log5,1=0,70

log1,2=0,07 log2,2=0,34 log3,2=0,50 log4,2=0,62 log5,2=0,71

log1,3=0,11 log2,3=0,36 log3,3=0,51 log4,3=0,63 log5,3=0,72

log1,4=0,14 log2,4=0,38 log3,4=0,53 log4,4=0,64 log5,4=0,73

log1,5=0,17 log2,5=0,39 log3,5=0,54 log4,5=0,65 log5,5=0,74

log1,6=0,20 log2,6=0,41 log3,6=0,55 log4,6=0,66 log5,6=0,75

log1,7=0,23 log2,7=0,43 log3,7=0,56 log4,7=0,67 log5,7=0,75

log1,8=0,27 log2,8=0,44 log3,8=0,58 log4,8=0,68 log5,8=0,76

log1,9=0,28 log2,9=0,46 log3,9=0,59 log4,9=0,69 log5,9=0,77

log6=0,78 log7=0,85 log8=0,90 log9=0,95

log6,1=0,79 log7,1=0,85 log8,1=0,91 log9,1=0,96

log5,2=0,79 log7,2=0,86 log8,2=0,91 log9,2=0,96

log5,3=0,80 log7,3=0,86 log8,3=0,92 log9,3=0,97

log6,4=0,81 log7,4=0,87 log8,4=0,92 log9,4=0,97

log6,5=0,81 log7,5=0,88 log8,5=0,93 log9,5=0,98

log6,6=0,82 log7,6=0,88 log8,6=0,93 log9,6=0,98

log6,7=0,83 log7,7=0,89 log8,7=0,94 log9,7=0,99

log6,8=0,83 log7,8=0,89 log8,8=0,94 log9,8=0,99

log6,9=0,84 log7,9=0,90 log8,9=0,95 log9,9=1


M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
Réponse aux questions

A : [H3O+]=6, 3.10-5M ; [OH-]=1,6.10-10M ; [H3O+]=2,5.10-12M ; [OH-]=4.10-3M.

B: PH=3, 7; PH=5; PH=5, 4. C: PH3=1, 8; PH4=1, 9. D: PHS2< PHS3< PHS4< PHS1. E: PH=6,89.

F:a) PH=3; b) VH2O=450ml. G: VH2O=990ml. j) [H3O+]=1,5.10-7M; [OH-]=1,5.10-7M; PH=6,8. K:


1
1) [H3O+] =Ke1/2; 2) PH = (logKe);
2
t(°c) 0 15 25 50 75

PH 7,46 7,17 7 6,63 6,34

3) le PH de l’eau pure diminue avec la température, la molarité en ion H3O+ augmente avec la
température ; ainsi l’équilibre 2H2O⇄H30++ OH- se trouve déplacer dans le sens de la
dissociation de l’eau lorsque la s’élevé.

L : C=8,82M ; V=5,66ml ; M : [H3O+] =1,6.10-4M; [OH-]=6,3.10-11M; [SO42-]=3,2.10-4M.

N: V=0,49l; PH=1, 4 ; O: PHs=1,5; VH2O=180l; P: m=0,7g; VH2O=9,9l; Q: PH=11,5; VH2O=50ml. R:


m=6g; PH=12,5. S: n=2, 5.10-2mol; COH-=5.10-2M; PH=12, 7.T: a) PH=12, 3 b) PH=11, 4.

U: VH2O=950ml; m=20mg. V: CA=1, 4.10-2M; [OH-] =2, 8.10-2M; PHA=12, 45; PHB=12, 25.
1 1
W: 1) PH˃ PKe, la solution est basique. 2) PH=11,69 à 25°C; PH=9,9 à 50°C. X : PH = PKe la
2 2
solution est neutre 2) PH=9,69 ;3) [OH-]=5.10-9M. Y :1) a- n (H3O+)=3.10-6mol ; n(OH-)=7,5.10-9mol;

b)n(H3O+)=3.10-7mol ; n(OH-)=7,5.10-8mol. C) n (H3O+)=9,45.10-4mol; n (OH-)=2,37.10-11mol ;


-4 KA + + -3 - -12
2) KA=8, 33.10 ; P =3, 1. Z : a)Co˃ [H3O ]; b) [H3O ]=4.10 M; [OH ]=2,5.10 M,
- + -2 KA
[HCOO ]= [H3O ] ; [HCOOH]=9,6.10 M ; P =3,78 ; c) HCOOH˃CH3COOH car le
KA KA -4 + - -4
P (HCOOH) ˃ P (CH3COOH). AB: [CH3COOH] =1, 2.10 M [H3O ] = [HCOO ] =1, 2.10 M;

[CH3COO -]
[OH-]=8,3.10-11M ; PH=3,9. AC: [HCOO -] =10-1 ; =4. AD: [H3O+]=5.10-9M; [OH-]=2.10-
[HCOOH] [CH3COOH]
6 + - -1 -6
M; [Na ]=[HCOO ]=10 M; [HCOOH]= 2.10 M.
-4 - +
AE: Co=11,875.10 M; Majoritaire: (CH3)3N; minoritaire: OH ; (CH3)3NH ;
+ 3 KA
ultra minoritaire : H3O . AF: VH2O=65cm . AG: P =4, 89; VA=0,92l; VB=0,58l. AH: VA=0,6l ;
+ -10 - -5
VB=0,4l. AI: VA=41,5ml ; VB=58,5ml; [H3O ]=4.10 M; [OH ]= 2,5.10 M ;
- + -3 -3 + -2 3 3
[Cl ]= [NH4 ]=4.10 M ; [NH3]=5,9.10 M. AJ : [Na ]=1,7.10 M ; VA=50cm  ; VB=250cm .
3 3 H H H H H
AK : VA=31,5cm  ; VB=50cm .AL: 1) P A =1,3; P B=12,7; P AB =2,9. 2) P =1, 9 AM : P =1,3;

M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
P =2,5. AN: [H3O ]= 0,01(20 -1,5Vb) M; [OH ]= 10esp -12(20 +Vb) M; [Cl ]= 0,2 M ; [Na ]=
H + - - +

20 +Vb 20 -1,5Vb 20 +Vb


1,5.10esp -2 b) Vb=7,47cm3 c)PH=7 justification: la solution est neutre car nous à
20 +Vb
l’équivalence.

AO : 1) H3O++ OH- 2H2O. 2) na ˃nb, la solution ne peut pas atteindre l’équivalence car la
solution est acide. 3) [H3O+] ex=5.10-3M ; [OH-]=2.10-12M ; [cl-]=10-2M ; [Na+]=5.10-3M ; PH =2 ,3.
AP : CA=10-1M ; [H3O+] ex=2.10-2M ; [OH-]=5.10-13M ; [Cl-]=5.10-2M ; [K+]=3,6.10-2M.
AQ: 1) [H3O+] =10-11M; [OH-] =10-3M; [K+] =8.10-3M. [Br-]=7.10-3M; 2) CA=3, 5.10-2M;

3) V=0,7cm3. 4) PH=1, 5. AR : VBeq=100cm3; [H3O+]= 10-7M ; [OH-]= 10-7M ; [Cl-]=5.10-2M ;


[Na+]=5.10-2M ; 2) pour V ˃V PH < 7 la solution est acide ; [H O+] =0,1(100 -Vb) M ;
B Beq 3 ex
100 +Vb
[OH-] ex= 0,1(Vb -100) M ; AS : PH=4,8. AT: 1) VB=6cm3; VA=9cm3; 2) [H3O+] =8.10-5M.
100 +Vb

[OH-]=1, 3. 10-10M; [HCOO-] = [Na+] =4.10-3M; [HCOOH] = 2.10-3M; VB=1,6ml.

AU: 1) CS=5.10-2M 2) CS˃ [H3O+] alors l’acide est faible. 3) PKA=4,9. AV : 1) CS=5.10-2M

2) CS˃ [H3O+] alors l’acide est faible. 3) PKA=4,9. AW: 1) VB=20cm3; 2) [H3O+] =8, 9.10-6M

[OH-] =11.10-10M; [Na+] =4.10-3M; [CH3COO-] =4.10-3M; [CH3COOH] =2.10-3M.

AX:1) mA =2,44g; 2) [H3O+] =2, 5.10-3M; [HO-] =4.10-12M; [C6H5COO-] =2,5.10-3M;

[C6H5COOH] =10-1M alors C6H5COOH est un acide faible ;3) [H3O+] =6,3.10-5M ;

[OH-] =1,6.10-10M ;
+ -2 - -2 -2 KA
[Na ] =3, 3.10 M; [C6H5COO ] =3, 3.10 M; [C6H5COOH] = 3, 3.10 M; P =4,2.
-2 -2 -3 -2 -3 KA
AY: 1) CB=2.10 M; 2) mB =O, 16g; 3a) CA=4.10 M; b) mA =12.10 g; 4)a) 4.10 ˃10 b) P =4,8;
+ -5 - -10 + -2 - -2 -2
c) [H3O ] =1,6.10 M ; [OH ] =6,3.10 M; [Na ] =10 M; [CH3COO ] =10 M; [CH3COOH] =10 M.
+ -3 - -12 - -3 -3 KA
AZ: a) [H3O ] =1, 25.10 M; [OH ] =8.10 M; [A ] =1, 25.10 M; [AH] =8, 75.10 M. B) P =3, 75; c)
3 + -6
MA=46g/mol FSD: HCOOH acide méthanoïque VBeq=5cm . BA: [H3O ] =8.10 M;
- -9 - -2 + -2 -6 KA 3
[OH ] =1, 3.10 M; [Cl ] =12.10 M; [NH4 ] =12.10 M; [NH3] =8.10 M; P =9, 2; VA=25cm .
+ -6 - -9 - -2 + -2 -6 KA
BB: [H3O ] =8.10 M; [OH ] =1, 3.10 M; [Cl ] =12.10 M; [NH4 ] =12.10 M; [NH3] =8.10 M; P =9,
3 3 3 + -5
2; VA=25cm . BC: VA=12,93cm VA=7, 5cm ; BD: [H3O ] =1, 6.10 M
- -10 + -2 - -2 - -2
[OH ] =6, 3.10 M; [Na ] =6, 6.10 M; [Cl ] = 3, 3.10 M [CH3COO ] =3, 3.10 M;
-2 KA -1 + -10
[CH3COOH] =3, 3.10 M. P =4, 8; CB=5, 5.10 M. BE: a) [H3O ] =10 M

M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
0,01(60 -2Va)
[OH ] =10 M; [Cl ] = 2.10esp -2 ; [C2H5NH3 ] =2.10esp -2Va; [C2H5NH2]r =
- -4 - +
M; b)
20 +Va 20 +Va 20 +Va
[C2H5NH2]r 3 3 3 
=0,16; VA=25,9cm ; c) VA=15cm d)VAeq=50cm ; BF :
[C2H5NH3 +]
1)VA=400cm3 ;2)VB=31,5cm3. BG: PH=PKA=3, 8; VHCl=16,66cm3. BH: 1) [H3O+] =8.10-6M; [OH-]
=1, 3.10-9M; [Cl-] =10-1M; [NH4+] =10-1M; [NH3] =8.10-6M; 2) a) VB=31,5cm3; b) VB=50cm3. BI:
PH=PKA=3, 8 VHCl=3,33cm3. BJ: a) [H3O+] =1, 3.10-3M. [OH-]=8. 10-12M; [HCOO-] =1, 3.10-3M;
[HCOOH] = 9.10-3M

b) PKA=3, 8 ; c) VB=4cm3; VA=16 cm3. BK: 1) [H3O+] =6, 3.10-5M ; [OH-]=1, 6. 10-10M;

[HCOO-] = [Na+] =1, 6.10-2M; [HCOOH] = 7.10-3M; PKA=3, 8; 2) a) VB’=50cm3 ; VA’=250cm3 ;

b) VS=100cm3; VA’’=200cm3 ; BL: 2)a) CA=0,1M ; b) CA˃ [H3O+] alors l’acide est faible

3) VBeq=50cm3; 4) a) [H3O+] = 1, 6.10-4M; [OH-] =6, 3. 10-11M; [HCOO-] = [Na+] =4,8.10-2M;


[HCOOH] = 4,8.10-2M;b) PKA=3,8 ; c) c’est une solution tampon. * le PH varie peu quand on y
ajoute des quantités modérées d’acide ou de base* le PH reste invariable sous l’effet d’une
dilution modéré. BM : 4,1 PH 6,1. BN : 8 PH 9,9 ; C=4,8.10-4M ; V=2,26l. BO : 1)
3 PH 4,5 ;

10 -Vb
2) CA=5,1.10-2M ; 3) m=0,79g. BP : 1) 4 PH 6 ; 2) [H3O+] ex= 10-2M (V en cm3)
10 +Vb

3) VB1=9,8cm3 ; VB=9,998cm3. BQ : 1) 3,8 PH 5,4 ; 2b) VAeq =20cm3 ; c)VA1=20cm3 ;

VA2= 20,16cm3 ; 3)a)mA1=0,1786g ; mAeq =2g. BR : 1) CH4 + Cl2 HCl + CH3Cl 2) Phase
· ·  · 
de d’initiation: Cl-Cl + P Cl + Cl ; Phase de propagation : Cl + CH4 HCl + CH3· ;
CH3· + Cl-Cl CH3Cl + Cl· ; Phase de rupture : Cl· + Cl· +M Cl-Cl + M*.

BS : le nouveau produit stable est : HBr (acide bromhydrique)

c) Phase de d’initiation : ③ ; Phase de propagation : ② et ④ ; Phase de rupture : ①. La


réaction est initiée par thermolyse. BT : a) Les noms et les formules brutes des produits
obtenus : C5H151Br : bromopentane ; HBr (acide bromhydrique). a) Les phases
successives sont: Phase de d’initiation : ③ ; Phase de propagation : ④ et ② ; Phase
-31
de d’initiation : ⑤ ; c) ƛ=9,66.1010 m ;
-34 -7
ƛ=9,66.10 µm. BU : c) ƛ=4,66.10 m. BV : voir cours
- + 2+
BW: a) MnO4 +8H +5e Mn + 4H2O 2
+
H2C2O4 -2e CO2 +2H 5
- + 2+
2MnO4 + 6H + 5H2C2O4 2Mn + 10 CO2 + 8H2O

M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
-5 -5
b) Vmd(MnO4-) =1,3.10 M/S; Vmd(MnO4-)=6,5.10 M/S
-6 -6 -4 -3
BX: Vmd(MnO4-) =5.10 M/S; Vmd(MnO4-)=8.10 M/S. BY: no=10 mol ; nrA=1,25.10 mol.

BZ: [H2C2O4] r = 4, 5.10-3M; Vm=7.10-6M/S. CA: 1) Mg +2H3O+ Mg2+ +2H2O +H2 ;

3) pour t= 2mn [Mg2+]=3,2.10-2M, pour t=4mn [Mg2+]=4,2.10-2M; Vm=5.10-3M/S.

1
CB: X= Xo -2( V ). ; b) Vm= 3, 2.10-3M/S; c) V=3, 2.10-3M, V’=1, 35.10-3M.
VM V

CC: Vm (H2O2) =4, 2.10-1M/h; VO2=5,6l. CD: Vm (I2) = 4, 6.10-5M/S; Vm (SO42-) = 9,2.10-5M/S.
CE: 1) 2I- +S2O82- I2 + 2SO42- ; 2) [I2]2=6.10-4 M; Vm (SO42-)= 10-5M/S.

CF: [C2H5OH] = (50-X).10-3. t1/2 =30mn 2) Vm=8.10-4M/mn ; Vm=8.10-5M/mn.

CG: CH3COOH + R-OH CH3COO-R + H2O. Vm=0,243mol/h;

FB ester= C5H10O2; FSD: CH3-COO-CH (CH3)-CH3; NOM: éthanoate d’isopropyl. CH: FB: C4H9OH;

b) FSDB: CH3-CH2-CO-CH3; butanone; c) FSD: CH3COOH; d) CH3COOH CH4 + CO2;

D= CH4 methane; e) voir cours. CI: 1) A est un alcool ; 2) FBA =C3H7OH ;2) isomère (voir cour);

3) FSD : CH3-CO-CH3 seul l’oxydation des alcools secondaires conduisent à des cétones qui ne
réagissent pas sur le réactif de schiff. b) CH2=CH-CH3. CJ: 1) y=2x + 2; b) x=3; y=8; FB: C3H8O;

3) FSDC: CH3-CH2-COOH (acide propanoïque); FSDD: CH3-CO-CH3 (propanone)

b) On identifie D en faisant un test à la DNPH et au réactif de tollens

c) B= propan-2-ol (prioritaire); d) CH3-CH=CH2 + H2O CH3-CHOH-CH3.

CK: 2) FB: C4H8; 3) FSDA: CH3-CH=CH-CH3 (but-2-ène); FSDB: CH3-CHOH-CH2-CH3 (butan-2-ol);

3)a) C est CH3-CO-CH2-CH3 ; butanone ; b) L’oxydation de A donne C qui réagit avec la


DNPH mais sans effet sur le réactif de schiff. CL: FBB: C4H9OH;

FSDA: CH3-CH=CH-CH3 (but-2-ène); FSDB: CH3-CHOH-CH2-CH3 (butan-2-ol);

FSDC : CH3-COO-CH(CH3)-CH2-CH3 ; (éthanoate de 1-méthyl propyl); b) A est chiral car il


contient un carbone asymétrique ; d) isomère voir cour.

CM: FBB : C2H5OH ; FSDC : CH3-COO-CH2-CH3 (éthanoate d’éthyle); FSDD : CH3-COO-CO-CH3


(anhydride éthanoïque) ; d) A+ B est une réaction lente, réversible, athermique et limitée tandis
que :

D + B est une réaction totale exothermique et rapide. e) mC=8g ; mA=5,5g. CN : a) FBB : C4H9OH;
isomère voir cour; b) FSDB : CH3-CHOH-CH2-CH3 (butan-2-ol) c) n=1; HCOOH; (acide
méthanoïque) ; d) HCOOH + CH3-CHOH-CH2-CH3  H2O + HCOO-CH(CH3)-CH2-CH3 ;

M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
(méthanoate de 1-méthyl propyl); CO : FSDE : CH3-CH2COO-CH2-CH3 (propanoate d’éthyl);

FSDA: CH3-CH2-COOH (acide propanoïque);

b) CH3-CH2COOH + CH3-CH2OH  CH3-CH2-COO-CH2-CH3;

c) 9 isomères de E. CP : a) FBA : C3H6O2 ; b) HCOO-CH2-CH3 (méthanoate d’éthyl ); CH3-COO-CH3


(éthanoate de méthyl) ; 2) FSDA : CH3-COO-CH3 ; FSDB : CH3-COOH ; FSDC : CH3OH ; Anhydride CH3
-COO-CO-CH3 . CQ : a) formule de l’acide carboxylique et de ester est CnH2nO2 ;

b) FB de l’ester : C3H6O2 ; c) voir CP. 2) a) %ester = 33,3. b) l’ester est HCOO-CH2-CH3


(méthanoate d’éthyle) ;

CR : R-COOR’ + H2O R-COOH + R’-OH ; 2)a) X= CH3-CHOH-CH3 ;

FSDE: HCOO-CH (CH3)-CH3;

3) FSDA: CH3-CH2-CH2OH; classe: alcool secondaire; 4) FSDB: CH3-CH2-COOH;

5) a) * CH3-CH2-COOH + NH3 CH3-CH2-CO-NH2 + H2O ;

* CH3-CH2-COOH +SOCl2 CH3-CH2-COCl + HCl

alors on a : CH3-CH2-COCl + NH3 CH3-CH2-CO-NH2 + HCl;

Nom: propanamide. CS: FSDA: CH3-CHOH-CH3 (propan-2-ol);

FSDB: CH3-CO-CH3 (propanone); FSDC: CH3-CH2-CH2OH; classe: alcool primaire .

FSDE: CH3-COO-CH(CH3)-CH3 ; ( acetate d’isopropyl ) .

CT: a) R-COOH + OH- R-COO- + H2O; b) M=88g/mol; c) FBA: C4H8O2;

FSDA: CH3-CH2-CH2-COOH (acide butanoïque);

d) CH3-CH2-CH2-COOH + R-OH CH3-CH2-CH2-COO- R + H2O; caracteristique: lente,


reversible, athermique et limitée; e) M(ester) =116g/mol ; FSDESTER: CH3-CH2-CH2-COO-C2H5 ;

FSDB: CH3-CH2OH ; CU: b) B est un aldehyde car il réagit avec la DNPH et le nitrate d’argent
ammoniacal. C est un acide car l’oxydation ménagée d’un alcool primaire conduit à un acide
carboxylique. FSDB : CH3-CH(CH3)-CHO (2-méthyl propanal) ; FSDC : CH3-CH(CH3)-COOH (acide 2-
méthyl propanoïque) ; FSDD : CH3-CH(CH3)-COCl (chlorure de 2-méthyl propanoyl);

FSDA: CH3-CH (CH3)-CH2OH (2-méthyl propan-1-ol)


FSDF: CH3-CH (CH3)-COO-CH3 (2-méthyl propanoate de méthyl);
FSDE: CH3-CH (CH3)-COO-CO-CH (CH3)-CH3 (anhydride 2-méthyl propanoïque).
CV: FSDD: CH3-CH2-COO-CH2-CH3 (propanoate d’éthyl); FSDC: CH3-CH2OH (ethanol);
FSDE: CH3-CH2-COCl (chlorure de propanoyl) équation voir cour. CW: FBB: C4H9OH;
2) FSDB: CH3-CHOH-CH2-CH3; FSDA: HCOOH;
FSDE: HCOO-CH (CH3)-CH2-CH3 (méthanoate de 1-methyl propyl). CX: 1) FSDACIDE: CH3-COOH; FSDE:

M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
CH3-COO-CH2-CH3; 2) FG(ACIDE)=CnH2n+1-COOH ; FG(Alcool)= CnH2n+1-OH ;
FG(ESTER)=CnH2n+1-COO- CnH2n+1 ;

3) FSDE: CH3-CH2-COO-CH2-CH3; acide: CH3-CH2-COOH; alcool : CH3-CH2OH: CY: 1) isomère ;

2) b) D est une cetone ; classe: B est secondaire et E est primaire ; FSDB: CH3-CHOH-CH3 (propan-
2-ol) ;

FSDC: CH3-COOH (acide éthanoïque) ; FSDA: CH3-COO-CH(CH3)-CH3 (éthanoate de methyl ethyl);


FSDD: CH3-CO-CH3 ( propanone ) ; FSDF : CH2=CH2 (ethylène). CZ: FSDA: CH3-COOH (acide
éthanoïque); FSDB: CH3-COCl (chlorure d’éthanoyl) b) mB = 13g.

2) CH3-COCl + H2O CH3-COOH + HCl ; précaution: il faut porter une paire : de gant, de
chaussure fermée, de lunette. Il faut protéger les narines et porter une blouse.

DA: a) CH3-COCl + CnH2n+1-OH CH3-COO- CnH2n+1 + HCl;

FSDA: CH3-CHOH-CH2-CH3; (butan-2-ol) mester = 2,9g.

DB: a) CnH2n+1-NH2 + H3O+ CnH2n+1-NH3+ + H2O; b) M=59g/mol; FBA: C3H9N;

4 isomères. DC: FB: C4H11N; b) 8 isomères voir cour; 2) le PH de l’amine est inferieur par rapport
au PH de la soude (PHA< PHS) car la soude est une base forte et l’amine et l’amine est une base
faible.

DD : FB: C4H11N; KA=1,88.10-11 ; DE : Il ya trois classe d’amine : les amines primaire, secondaires
et tertiaire R-NH2 : exemple : CH3-CH2-CH2-NH2 (propanamine-1) ;

R-NH-R’ : CH3-NH-CH2-CH3 (N- méthyl éthanamine) R’-N-R : exemple : CH3-N-CH3


R’’ CH3
b) M= 59g/mol; c) FSD: CH3-CH2-CH2-NH2 ( propanamine-1) 

CH3-CH2-CH2-NH2 + CH3-COOH CH3-COO-NH-CH2-CH2-CH3 + H2O;

DF: MA= 59g/mol; FBA : C3H7NH2 ; c’est l’amine secondaire : CH3-NH-CH2-CH3 (N- méthyl
KA KA
éthanamine) ; P = 11,8 ; Le propanamine-1 de P 1 = 11,8  est une base forte par rapport à
KA KA KA
l’éthanamine de P 2 = 9,7 trouver (P 1 ˃ P 2) ; DG : n=3 ; FB : C3H9N ;
+ - 
Équation : (CH3)3N + H2O (CH3)3NH + OH ; b) Ils ont le caractère nucléophile ;
-2 +
d) Co=10,05.10 M ; 3) a) (CH3)3N + C2H5I + (CH3 )3N -C2H5 ;

Nom du produit : ion N- éthyl triméthylamonium ; classification :

CH3NH2 ˃ B ˃ C6H5NH2 car une base est forte si sa constant d’acidité KA est plus grande.

DH : FSD : CH3-CH-COOH nom : acide 2-amino propanoïque ou alanine


NH2
R’’
M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
DI : la décarboxylation c’est la perte de la fonction acide carboxylique d’un acide α aminé ; par
l’élimination d’une molécule de CO2 et par la formation d’une amine primaire.
+ -
CH3-CH-COOH R-CH2-NH2 + CO2; 2) R-CH2-NH2 + H2O R-CH2-NH3 + OH
NH2
R’’
MB= 73g/mol; FB: C4H11N; FSD: CH3-CH-CH2-NH2 ;( 2-méthyl propanamine-1);
CH3
4) CH3 - CH - CH-COOH (acide 2-amino-3-méthyl propanoïque);
NH2 CH3
R’’ R’’
COOH COOH

5) H NH2 H2N H

CH(CH3)2 CH(CH3)2

D-valine L-valine

6) Dans la solution aqueuse d’acide α aminé, trois espèces chimiques coexiste l’Amphion,
le cation et l’anion.

R-CH-COOH R-CH-COO- R-CH-COO-


NH3+ NH3+ NH2
D’où on le nom des espaces le Cation, R’’
l’Amphion et l’Anion

DJ: 1) C3H7O2N; FSD: CH3-CH-COOH; (acide 2-amino propanoïque ou alanine).


NH2
2) a) CH3-CH-COOH CH3-CH2-NH2 + CO2 ; b) FSDB: CH3-CH2-NH2 ; classe : amine
R’’
primaire.NH2
R’’
3) a) CH3-CH2-NH2 + CH3-COCl CH3-CH2-NH-CH2-CH3 + HCl; b) c'est un amide;

Nom: N-éthyl éthanamide ; c) c’est l’azote.

DK : 1) Oui deux (2) énantiomères peuvent exister car l’alanine contient un Carbone
asymétrique.

2) acide 2-amino propanoïque.

Chiralité représentation de Fischer

COOH COOH

H NH2 H2N H

CH3 CH3

D-alanine L-alanine

M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630
4) Trois espèces qui coïncide
-
CH3-CH-COOH CH3-CH-COO CH3-CH-COO-
+
NH 3
+
NH 3 NH2
Cation Amphion Anion
R’’
D: FBA’: C2H7N; FSDA’: CH3-CH2-NH2; FSDA: CH3-CH-COOH; nom: acide 2-amino propanoïque;
NH2
FSD des ions: voir exercice précédente n°4. R’’
Les couples acides-bases sont : CH3-CH-COOH CH3-CH-COO-
NH3+ NH3+

CH3-CH-COOH CH3-CH-COO-
NH3+ NH2
R’’
B) a) FBA: C4H11N; FSDA: CH3-CH-CH2-NH2 ;FSD : CH3-CH-CH2-CH¬-COOH
NH2 CH3 NH2
(Acide 2-amino-4-méthyl pentanoïque)
R’’ R’’ R’’
FSDC: H-CH-¬COOH ; (acide 2-amino éthanoïque ou glycine)
NH2
R’’
Que DIEU vous bénisse et vous accompagne dans l’apprentissage de cet ouvrage.

M. Nyankoye Lavoisier Sakouvogui professeur de chimie lycée Hoggo M’bouro Labé 622219440
/655048630

Vous aimerez peut-être aussi