Vous êtes sur la page 1sur 112

Mise en page : Gudrun Challe

Édition : Émeline Marx avec l’aide de Juliette Sauty et Lucile Foucher

© Nathan 2019 – 25 avenue Pierre de Coubertin, 75013 Paris


ISBN : 978-2-09-172875-9

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


Avant-propos
Présentation des nouveaux programmes
Les programmes de géographie ont été profondément renouvelés. Trois
changements majeurs sont à souligner.
Tout d’abord, les contenus s’appuient sur un axe principal, porté par une notion
transversale. En Première, c’est la notion de « recomposition » qui se structure
autour de trois thèmes – métropolisation, production et espaces ruraux – qui
aboutit à un thème dit « conclusif ». Ce dernier permet de mobiliser les acquis de
l’année en les appliquant à une aire géographique précise, la Chine.
Ensuite, la grande nouveauté réside dans le fait que la géographie de la France
trouve désormais sa place tout au long des programmes. Autrefois démarquée et
enseignée en classe de Première, la France est maintenant insérée dans chacun
des trois thèmes abordés en tant qu’entrée spécifique. Cela permet une meilleure
interaction entre monde et France.
Enfin, ces nouveaux programmes envisagent aussi bien la démarche inductive
par étude de cas que la démarche déductive. Cela permet une plus grande liberté
pédagogique.

La conception des manuels


Plusieurs principes ont dicté notre travail afin de respecter la « philosophie »
de ces nouveaux programmes. Nous avons bien entendu veillé à vous proposer
un manuel en totale conformité avec ces programmes : pages de cours, notions
expliquées et détaillées au moyen de nombreux schémas, études de cas… Mais
nous avons également souhaité proposer des entrées originales au travers des
pages « Géo Autrement » et « Géo Débat ».
Par ailleurs, nous avons eu le souci du respect de votre liberté pédagogique.
Avec le manuel, toutes les mises en œuvre sont envisageables en fonction de vos
choix et des profils des classes et des élèves. Ainsi, vous trouverez, en plus des
études de cas, des « dossiers » thématiques plus généraux pouvant venir en appui
des cours, dans une démarche plus déductive.
Nous avons également voulu faciliter la mise en œuvre de la différenciation :
dans les activités, vous trouverez systématiquement deux itinéraires qui proposent
un parcours plus ou moins guidé, ainsi que de nombreuses fiches à imprimer sur le
site Nathan et le manuel numérique, à distribuer aux élèves qui en auraient besoin.
Nos manuels ont surtout été pensés pour les élèves, qui doivent pouvoir s’en
servir en autonomie. Des onglets permettent un repérage et une circulation
faciles et rapides. Les grands documents (cartes, photos, infographies…) ont été
privilégiés, tout comme les textes écrits par des géographes. Le cahier « Guide du
lycéen », réalisé en partenariat avec l’ONISEP donne aux élève une vue synthétique
du nouveau lycée et pose des jalons pour réussir leur année de Première. En plus
de ce guide, des pages « orientation » montrent que la géographie a sa place dans
la construction des parcours éducatifs et professionnels.
Les cours sont synthétiques, les schémas faciles d’appropriation. Les pages
« Apprendre à apprendre », « Apprendre à lire une carte » favorisent cette
acquission de l’autonomie. De même, les pages de réactivation de connaissances
« Pour entrer dans le thème » permettent aux élèves de consolider leurs savoirs
en autonomie.
Quant aux pages Bac, elles ont été conçues de manière à accompagner les
élèves dans cet exercice qui prendra une forme nouvelle dans le cadre de la réforme,
notamment à travers la nouvelle épreuve de transposition d’un texte en croquis.
Éric Janin, directeur de collection

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 3


Sommaire

Programme ......................................................................................................................................................................................................................................................................... 6

Thème 1 : La métropolisation :


un processus mondial différencié ............................................................................................ 11

Chapitre 1 – Dans le monde ............................................................................................................................................................................... 15


■■ Les villes à l’échelle mondiale : le poids croissant des métropoles
■■ Des métropoles inégales et en mutation

Chapitre 2 – En France ............................................................................................................................................................................................................. 31


■■ La métropolisation et ses effets

Thème 2 : Une diversification des espaces


et des acteurs de la production ......................................................................................................... 41

Chapitre 3 – Dans le monde ......................................................................................................................................................................... 43


■■ Les espaces de production dans le monde : une diversité croissante
Métropolisation, littoralisation des espaces productifs et accroissement
■■

des flux

Chapitre 4 – En France .......................................................................................................................................................................................................... 57


Les systèmes productifs entre valorisation locale et intégration euro-
■■

péenne et mondiale.

4 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


Thème 3 : Les espaces ruraux :
multifonctionnalité ou fragmentation ? .......................................... 65

Chapitre 5 – Dans le monde .......................................................................................................................................................................... 67


■■ La fragmentation des espaces ruraux
■■ Affirmation des fonctions non agricoles et conflits d’usages

Chapitre 6 – En France ............................................................................................................................................................................................................ 81


■■Des espaces ruraux multifonctionnels, entre initiatives locales
et politiques européennes

Thème 4 : La Chine : des recompositions


spatiales multiples ......................................................................................................................................................................................................... 91

Chapitre 7 – La Chine : des recompositions spatiales


multiples .................................................................................................................................................................................................................................................................................................. 91
■■ Développement et inégalités
■■ Des ressources et des environnements sous pression
Recompositions spatiales : urbanisation, littoralisation,
■■

mutations des espaces ruraux

Fonds de carte .............................................................................................................................................................................................................................. 103

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 5


Programme
Classe de Première : « Les dynamiques d’un monde en
recomposition » (48 heures)
Sous l’effet des processus de transition – appréhendés en classe de Seconde –, le monde contemporain
connaît de profondes recompositions spatiales à toutes les échelles. Dans le cadre du programme de
Première, l’étude des dynamiques à l’œuvre fait ressortir la complexité de ces processus de réorganisation
des espaces de vie et de production.
Ces recompositions peuvent être observées à travers le poids croissant des villes et des métropoles
dans le fonctionnement des sociétés et l’organisation des territoires. La métropolisation, parfois associée
à l’idée d’une certaine uniformisation des paysages urbains, renvoie toutefois à des réalités très diverses
selon les contextes territoriaux. Elle contribue aussi à accentuer la concurrence entre les métropoles,
ainsi que la diversité et les inégalités socio-spatiales en leur sein.
En lien avec la métropolisation, les espaces productifs se recomposent autour d’un nombre croissant
d’acteurs aux profils variés. Ces recompositions s’inscrivent au sein de configurations spatiales multiples
qui évoluent en fonction de l’organisation des réseaux de production (internationaux, régionaux ou locaux).
Les espaces productifs liés à l’agriculture sont traités plus spécifiquement dans le thème sur les espaces
ruraux. La multifonctionnalité de ces derniers et leurs liens avec les espaces urbains s’accentuent, à des
degrés divers selon les contextes, et contribuent au développement de conflits d’usages.

Thème 1 : La métropolisation : un processus


mondial différencié (12-14 heures)

Depuis 2007, la moitié de la population mondiale vit en ville ; cette


part ne cesse de progresser. Cette urbanisation s’accompagne
d’un processus de métropolisation : concentration des
populations, des activités et des fonctions de commandement.
En dépit de ce que l’on pourrait identifier comme des
Questions caractéristiques métropolitaines (quartier d’affaires,
équipement culturel de premier plan, nœuds de transports
➡➡ Les villes à l’échelle mondiale : le poids et de communication majeur, institution de recherche et
croissant des métropoles. d’innovation…), les métropoles sont très diverses. Elles sont
➡➡ Des métropoles inégales en mutation. inégalement attractives et n’exercent pas la même influence.
À l’échelle locale, l’étalement urbain combiné à l’émergence de
nouveaux centre fonctionnels (dans la ville-centre comme dans
les périphéries) contribuent à recomposer les espaces intra-
métropolitains. Cela se traduit également par une accentuation
des contrastes et des inégalités au sein des métropoles.

Études de cas possibles :


–– La métropolisation au Brésil : dynamiques et contrastes.
–– Londres : une métropole de rang mondial.
–– Mumbai : une métropole fragmentée.
–– La mégalopole du Nord-Est des États-Unis (de Boston à Washington) : des synergies métro-
politaines.

6 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


La métropolisation renforce le poids de Paris (ville primatiale)
et recompose les dynamiques urbaines. L’importance et
l’attractivité des métropoles régionales métropolitaines et
ultramarines tendent à se renforcer, mais de façon différenciée,
Question spécifique sur la France
de même que la concurrence qu’elles se livrent.
➡➡ La France : la métropolisation Cela conduit à une évolution de la place et du rôle des villes
et ses effets. petites et moyennes, entre, pour certaines, mises à l’écart,
dévitalisation des centres-villes, et, pour d’autres, un renouveau
porté par une dynamique économique locale et la valorisation
du cadre de vie.

Thème 2 : Une diversification des espaces et des


acteurs de la production (12-14 heures)

À l’échelle mondiale, les logiques et dynamiques des principaux


espaces et acteurs de production de richesses (en n’omettant
pas les services) se recomposent. Les espaces productifs majeurs
sont divers et plus ou moins spécialisés. Ils sont de plus en plus
nombreux, interconnectés et se concentrent surtout dans les
métropoles et sur les littoraux.
Questions
Les processus de production s’organisent en chaînes de valeur
➡➡ Les espaces de production dans le ajoutée à différentes échelles. Cela se traduit par des flux
monde : une diversité croissante. d’échanges matériels et immatériels toujours plus importants.
Les chaînes et les réseaux de production sont, dans une large
➡➡ Métropolisation, littoralisation des espaces
mesure, organisés par les entreprises internationales, mais
productifs et accroissement des flux. l’implantation des unités productives dépend également d’autres
acteurs – notamment publics –, des savoir-faire, des coûts de
main d’œuvre ou encore des atouts des différents territoires.
Ceux-ci sont de plus en plus mis en concurrence. Parallèlement,
l’économie numérique élargit la diversité des espaces et des
acteurs de la production.

Études de cas possibles :


–– Les espaces des industries aéronautique et aérospatiale européennes : une production en
réseau.
–– Singapour : l’articulation de la finance, de la production et des flux.
–– Les investissements chinois en Afrique : la recomposition des acteurs et espaces de la pro-
duction aux échelles régionale et mondiale.
–– La Silicon Valley : un espace productif intégré de l’échelle locale à l’échelle mondiale.

Question spécifique sur la France L’étude des systèmes productifs français (Outre-mer inclus)
➡➡ La France : les systèmes productifs entre permet de mettre en avant les lieux et acteurs de la production
à l’échelle nationale, tout en soulignant l’articulation entre
valorisation locale et intégration européenne
valorisation locale et intégration européenne et mondiale.
et mondiale.

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 7


Thème 3 : Les espaces ruraux : multifonctionnalité
ou fragmentation ? (12-14 heures)

Les recompositions des espaces ruraux dans le monde sont


marquées par le paradoxe de liens de plus en plus étroits
avec les espaces urbains et l’affirmation de spécificités rurales
(paysagères, économiques, voire socio-culturelles), impliquant
des dynamiques contrastées de valorisation, de mise à l’écart
ou de protection de la nature et du patrimoine. Globalement, la
part des agriculteurs diminue au sein des populations rurales.
Toutefois, l’agriculture reste structurante pour certains espaces
Questions ruraux, avec des débouchés de plus en plus variés, alimentaires
et non alimentaires.
➡➡ La fragmentation des espaces ruraux.
À l’échelle mondiale, la multifonctionnalité des espaces ruraux
➡➡ Affirmation des fonctions non agricoles et s’affirme de manière inégale par l’importance croissante, en plus
conflits d’usages. de la fonction agricole, de fonctions résidentielle, industrielle,
environnementale ou touristique, contribuant tout à la fois à
diversifier et à fragiliser ces espaces. Cette multifonctionnalité et
cette fragmentation expliquent en partie la conflictualité accrue
dans ces espaces autour d’enjeux divers, notamment fonciers :
accaparement des terres, conflits d’usage…
Elles posent la question de leur dépendance aux
espaces urbains.

Études de cas possibles :


–– Les mutations des espaces ruraux de Toscane.
–– Les transformations paysagères des espaces ruraux d’une région française (métropolitaine
ou ultramarine).
–– Mutations agricoles et recomposition des espaces ruraux en Inde.
–– Les espaces ruraux canadiens : une multifonctionnalité marquée.

En France, les espaces ruraux se transforment :


—— Mutation des systèmes agricoles et diversification des
fonctions productives,
—— Pression urbaine croissante et liens accrus avec les espaces
urbains.
Question spécifique sur la France —— Entre vieillissement et renouveau des populations rurales,
diversification des dynamiques démographiques et résidentielles.
➡➡ La France : des espaces ruraux multifonc-
Ces mutations s’accompagnent d’enjeux d’aménagement
tionnels, entre initiatives locales et politiques
et de développement rural : valorisation et soutien de
européennes. l’agriculture, équipement numérique, télétravail, protection de
l’environnement, maintien et organisation ou réorganisation des
services publics…
Ces enjeux mobilisent des acteurs à différentes échelles, du
développement local aux politiques nationales et européennes
de développement rural.

8 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


Thème 4 : La Chine : des recompositions spatiales
multiples (8-10 heures)

Questions La Chine est un pays où les évolutions démographiques et


les transitions (urbaine, environnementale ou énergétique…)
➡➡ Développement et inégalités. engendrent de nombreux paradoxes et suscitent des
recompositions spatiales spectaculaires.
➡➡ Des ressources et des environnements
sous pression. Les évolutions démographiques, les migrations des campagnes
vers les villes, la surexploitation des ressources, la pollution,
➡➡ Recompositions spatiales : urbanisation, l’ouverture et l’insertion de plus en plus forte dans la
littoralisation, mutations des espaces ruraux. mondialisation accentuent les contrastes territoriaux.

Notions et vocabulaire à maîtriser à l’issue de la classe de Première (en complément des


notions et vocabulaires acquis en classe de Seconde qui seront remobilisés tout comme les
repères spatiaux acquis) :

–– Recomposition : notion transversale à l’ensemble des thèmes.


–– Centralité, centre-périphérie, métropole/métropolisation, ville.
–– Espace productif, entreprise multinationale, chaîne de valeur ajoutée, flux, production,
système productif.
–– Espace rural, multifonctionnalité, fragmentation, périurbanisation, ruralité.

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 9


Thème 1 : La métropolisation : un
processus mondial différencié
> MANUEL PAGES 28-97

Rappel du programme
Depuis 2007, la moitié de la population mondiale vit en ville ; cette
part ne cesse de progresser. Cette urbanisation s’accompagne d’un
processus de métropolisation : concentration des populations, des
activités et des fonctions de commandement.
En dépit de ce que l’on pourrait identifier comme des caractéristiques
Chapitre 1 métropolitaines (quartier d’affaires, équipement culturel de premier
Dans le monde plan, nœuds de transports et de communication majeur, institution
■■ Les villes à l’échelle mondiale : le poids crois- de recherche et d’innovation…), les métropoles sont très diverses.
sant des métropoles Elles sont inégalement attractives et n’exercent pas la même
■■ Des métropoles inégales en mutation
influence.
À l’échelle locale, l’étalement urbain combiné à l’émergence de
nouveaux centre fonctionnels (dans la ville-centre comme dans
les périphéries) contribuent à recomposer les espaces intra-
métropolitains. Cela se traduit également par une accentuation des
contrastes et des inégalités au sein des métropoles.
La métropolisation renforce le poids de Paris (ville primatiale) et
recompose les dynamiques urbaines. L’importance et l’attractivité
des métropoles régionales métropolitaines et ultramarines
Chapitre 2 tendent à se renforcer, mais de façon différenciée, de même que la
En France concurrence qu’elles se livrent.
■■ La métropolisation et ses effets Cela conduit à une évolution de la place et du rôle des villes petites
et moyennes, entre, pour certaines, mises à l’écart, dévitalisation
des centres-villes, et, pour d’autres, un renouveau porté par une
dynamique économique locale et la valorisation du cadre de vie.

Ouverture de thème montrer que ces processus sont également actifs et que le
poids économique de Paris et des métropoles régionales
> MANUEL PAGES 28-29
ne cesse de croître.

■■Programme et objectif ■■Commentaire du document


pédagogique du thème iconographique
Le thème 1 du programme de 1re est consacré à la
Cette photographie permet de croiser les deux
généralisation et à la différenciation du processus de
entrées de ce thème 1 : l’entrée « Monde » à travers
métropolisation dans le monde. À l’échelle mondiale,
le développement urbain de Las Vegas (Nevada, États-
il s’agit d’aborder le rôle croissant des grandes
Unis), métropole mondiale du jeu en pleine expansion,
métropoles dans le fonctionnement des sociétés et dans
et l’entrée « France » à travers l’hôtel-casino, le Paris
l’organisation des territoires. Ces métropoles sont de
Las Vegas Hotel. Cet établissement est situé le long du
plus en plus peuplées et de plus en plus nombreuses.
« Strip », artère principale de la métropole américaine
Elles sont également marquées par des processus
le long de laquelle s’égrène un grand nombre de
de fragmentation multiples : économiques, sociales,
casinos. On y retrouve les lieux iconiques de la capitale
ethniques… En cela elles s’inscrivent parfaitement dans
française : la tour Eiffel et l’Opéra, entre le Bally’s à
la logique de la notion centrale de ce programme, à
l’arrière-plan et le Bellagio, dont on voit une partie des
savoir celle des recompositions spatiales. Les métropoles
bassins au premier plan. Cette infrastructure hôtelière
sont en mouvement et les processus de recomposition
témoigne de la vitalité de cette ville dont l’agglomération
sont dynamiques. À l’échelle de la France, il s’agit de
regroupe plus de 2 millions d’habitants, soit deux fois

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 11


plus qu’il y a une trentaine d’années. S’il ne s’agit pas ◗◗ 2 Tester ses connaissances
de la métropole la plus peuplée des États-Unis, loin de
là, elle témoigne toutefois du processus d’expansion 9. b. à plus de la moitié de la population mondiale.
urbaine qui se généralise dans le monde. Alors qu’il ne
10. d. 85 %
s’agissait que d’une petite ville consacrée aux jeux au
milieu du désert, elle a, depuis le milieu du XXe siècle, 11. c. 35 %
connu une formidable croissance démographique en lien
avec son insertion dans la mondialisation des loisirs et du 12. c. 10 millions
tourisme. Elle est considérée aujourd’hui comme l’une
des capitales mondiales du jeu avec Macao. 13.
1. a. quartier résidentiel / c. quartier fragmenté
2. b. caractéristique d’une métropole d’un pays en
Pour entrer dans le thème développement / c. caractéristique d’une métropole d’un
pays émergent
> MANUEL PAGES 30-33
14.
a. Un quartier d’affaires ➞ Photographie n° 1 (Londres)
◗◗ 1. Vérifier ses repères géographiques b. Un centre-ville ancien ➞ Photographie n° 2 (Prague)
c. Une banlieue résidentielle ➞ Photographie n° 3
1. Les grandes caractéristiques de la répartition de la
(Deganwy, Pays de Galles)
population mondiale sont :
−−l’inégalités de la répartition ; ◗◗ 3 Mobiliser le vocabulaire et les notions
−−la concentration dans les grandes villes ;
−−la concentration sur les littoraux. 15.

2. L’aire urbaine
(espace sous l’influence d’une agglo

• Cinq métropoles situées dans les pays développés : Agglomération Co


New York, Los Angeles, Paris, Tokyo, Osaka-Kobé (par Ville-centre Banlieue
pér

exemple).
• Cinq métropoles situées dans les pays émergents ou espaces urbanisés de façon continue

en développement : Mexico, Rio de Janeiro, Buenos + Densité de

Aires, Le Caire, Lagos (on peut citer également Mumbai,


Dhaka, Kinshasa, Delhi, Beijing, Manille…).
Déplacements q
des habitants tra

3. L’Asie est le continent qui compte le plus grand Dynamique d’éta

nombre de métropoles.
L’aire urbaine
4. Deux métropoles dont la population dépasse les (espace sous l’influence d’une agglomération)

20 millions d’habitants : par exemple Mexico et New Agglomération Couronne Espaces ruraux
York (on peut citer également Tokyo, Beijing, Le Caire,
périurbaine (faible influence des villes)
Ville-centre Banlieue

Mumbai…).

5. Deux métropoles asiatiques qui comptent parmi les


espaces urbanisés de façon continue campagnes plus ou moins urbanisées

plus grandes métropoles du monde : par exemple Tokyo + Densité de population -


et Beijing (on peut citer également Mumbai, Dhaka, Déplacements quotidiens : plus de 40%
Shanghai, Delhi…). des habitants travaillent dans l’agglomération

6. Métropoles françaises qui comptent plus d’un million


Dynamique d’étalement urbain, périurbanisation

d’habitants : Nice, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Paris,


Lille, Lyon. Le livre du professeur en couleurs est à télécharger sur
le site compagnon Nathan.
7. Réponse personnelle de l’élève.

8. Paris est la métropole française ayant un statut de


métropole mondiale.

12 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


16.
a. ➞ 2.
b. ➞ 1.
c. ➞ 5.
d. ➞ 7.
e. ➞ 3.
f. ➞ 8.
g. ➞ 6.
h. ➞ 4.

◗◗ 4 Valider des situations géographiques

17.
1. L’urbanisation est un phénomène mondial.
a. Aujourd’hui, plus de la moitié des habitants de la
planète sont des urbains.
b. Sur tous les continents, les villes sont attractives et
concentrent les populations et les richesses.
c. La ville s’étend sur les espaces ruraux environnants.

2. Les métropoles mondiales sont organisées en


différents types de quartiers.
a. Les paysages urbains sont variés.
b. La ville est un espace urbain fragmenté.
c. Les fonctions urbaines varient selon les quartiers.

3. Les taux d’urbanisation varient selon les États du


monde :
a. Les pays du Nord sont déjà très urbanisés.
b. La majorité des États africains compte un
pourcentage élevé de ruraux.
c. Certains pays du Sud comme l’Argentine ou le
Brésil compte une très grand majorité d’urbains.

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 13


Chapitre 1 : La métropolisation :
un processus mondial différencié
Dans le monde
➡➡Les villes à l’échelle mondiale : le poids croissant des métropoles
➡➡Des métropoles inégales et en mutation

Ouverture de chapitre ■■Bibliographie


> MANUEL PAGES 34-35
◗◗ Ouvrages généraux
−−Marie-Françoise DURAND (dir.), Espace mondial.
■■Objectifs du chapitre L’Atlas 2018, Presses de Sciences Po, 2018.
Ce premier chapitre a pour objectif principal de montrer −−Julien DAMON, Un monde de bidonvilles, migrations
que l’urbanisation est un processus désormais généralisé et urbanisme informel, Éditions du Seuil, La République
au monde entier, et qu’il se manifeste principalement par des idées, 2017.
une forte dynamique urbaine des grandes métropoles. −−Thierry PAQUOT, Terre urbaine ; cinq défis pour le
La métropolisation est à la fois une notion quantitative devenir de la planète, La Découverte-Poche, 2016.
(de plus en plus d’urbains vivent dans les métropoles)
mais aussi qualitative (concentration des activités et ◗◗ Revues
des fonctions de commandement, et ce, à différentes −−Élisabeth DORIER (dir.), « L’urbanisation du monde »,
échelles). Le processus de métropolisation donne lieu Documentation photographique, La Documentation
à de profondes inégalités, entre les métropoles mais française, n° 8112, septembre-octobre 2018.
également au sein même des métropoles. C’est pour cette
−−Gilles PISON, Atlas de la population mondiale,
raison que le processus est considéré comme différencié.
Autrement, 2019.

◗◗ Film

■■Commentaire du document −−Favelas, de Stephen Daldry et Christian Duurvoort,


2014.
iconographique
Pour illustrer l’entrée de ce chapitre sur la ◗◗ Émissions
métropolisation, le choix s’est porté sur une photographie −−« Les villes du futur », Le dessous des cartes, Arte,
montrant une rue commerçante du quartier de Shibuya émission du 6 septembre 2014.
à Tokyo. Tokyo est depuis plusieurs décennies la
métropole la plus peuplée de la planète, avec environ
37 millions d’habitants en 2019. Elle va accueillir les
Jeux olympiques d’été de 2020, plus d’un demi-siècle Étude de cas –
après avoir accueilli ceux de 1964. Shibuya est l’un des La métropolisation au Brésil :
23 arrondissements de Tokyo, connu pour son intense dynamiques et contrastes
activité autour sa gare éponyme. C’est aussi un quartier
> MANUEL PAGES 36-37
très touristique, réputé pour abriter les grands noms de la
mode et très prisé de la jeunesse tokyoïte. Quelques rues ◗◗ Les documents : compléments d’information
du quartier ont été récemment piétonnisées, ce qui en fait
un pôle très attractif. La capitale japonaise concentre les • Doc. 1 – L’évolution du taux d’urbanisation au
pouvoirs, les services, les activités de commandement et Brésil
une partie de ces fonctions se retrouve dans le quartier
Ce document montre la rapide évolution urbaine
de Shibuya. La photographie témoigne également d’une
du Brésil au cours des soixante-dix dernières années.
activité nocturne très importante, au moyen d’une foule
Encore sous-peuplé au regard de la taille de son
dense. Les nombreuses enseignes lumineuses attestent
territoire et de son caractère très majoritairement rural
également de l’attractivité de ce quartier.

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 15


au sortir de la Seconde Guerre mondiale (environ construites, notamment dans le centre, au cours de ces
50 millions d’habitants), l’essor économique du Brésil dernières décennies. Les immeubles résidentiels de
s’est accompagné d’un intense exode rural et d’une standing côtoient les tours de bureaux du centre des
urbanisation rapide à partir des années 1950-1960. Le affaires. S’affranchissant des contraintes topographiques,
symbole de ce processus fut bien entendu la construction les quartiers d’habitat précaire (les favelas) se sont
de la nouvelle capitale, Brasilia. Le taux d’urbanisation développés à proximité du centre. Les populations
ne cesse de croître et atteint en 2019 87,1 %. Le pays défavorisées s’y concentrent et profitent des opportunités
compte 182 millions d’urbains. d’emploi engendrées par les activités tertiaires du centre.
Ces quartiers ne sont pas sans risques, compte tenu de
• Doc. 2 – São Paulo, une métropole financière la dangerosité des sites occupés (pentes). La dynamique
urbaine demeure très active avec le déploiement
Ce texte atteste du processus de métropolisation que
récent de quartiers destinés aux classes moyennes. Les
connaît São Paulo en montrant :
favelas sont souvent détruites pour laisser la place à ces
−−qu’il s’agit de la métropole la plus peuplée du Brésil nouveaux programmes immobiliers et ainsi lutter contre
(22 millions d’habitants) ; la paupérisation des péricentres. L’agglomération de
−−qu’elle est la capitale économique et financière du Belo Horizonte s’étire sur environ 25 kilomètres du nord
pays ; au sud (photo prise ici en direction du nord) et d’est en
−−que cette métropole est intégrée dans la mondialisation ouest. Les périphéries paupérisées côtoient les quartiers
en raison de ses activités financières ; aisés enclos (communautés fermées).
−−que des nouveaux quartiers émergent comme centres
de commandement. • Doc. 5 – Les conséquences de la métropolisation
au Brésil
• Doc. 3 – Urbanisation et métropoles au Brésil Le texte montre :
La carte montre : −−les limites du processus de métropolisation au
Brésil : urbanisation incontrôlée, densification urbaine,
−−que le pays compte 17 métropoles de plus d’1 million
extensions spatiale… ;
d’habitants ;
−−les insuffisances en matière de politique
−−que les taux d’urbanisation varient selon les États
d’aménagement de la part des autorités ;
brésiliens mais que ceux du Sud sont dans l’ensemble
nettement plus urbanisés que ceux du Nord ; −−les phénomènes de fragmentation socio-spatiale,
particulièrement entre riches et pauvres ;
−−que la quasi-totalité des métropoles connaissent une
croissance démographique positive depuis 2000, parfois −−l’intensification de la «  bidonvillisation  » et des
avec des taux très élevés ; habitats précaires ;
−−que le processus de métropolisation est beaucoup −−les risques auxquels sont exposées les populations
plus intense autour de São Paulo et de Rio de Janeiro. les plus vulnérables ;
−−la tentation des communautés fermées, notamment
• Doc. 4 – Belo Horizonte, 3e métropole la plus peu- chez les classes moyennes supérieures.
plée du Brésil
Située dans le Sud-Est du Brésil, Belo Horizonte est ➡➡Itinéraire 1
au cœur de l’État du Minas Gerais, connu pour ses 1. Le Brésil connaît depuis 1950 un processus
ressources minières. Ancienne ville frontière minière, d’urbanisation rapide. Son taux d’urbanisation a été
planifiée à la fin du XIXe siècle, l’agglomération compte multiplié par près de 2,5 passant de 36,2 % à 87,1 %
désormais plus de 6 millions d’habitants et se classe au aujourd’hui. Les taux d’urbanisation élevés concernent
3e rang des métropoles brésiliennes les plus peuplées tous les États brésiliens, mais ceux du Sud du pays sont
après São Paulo et Rio de Janeiro. Moins saturée que toutefois nettement plus urbanisés que ceux du Nord. Les
les deux précédentes, Belo Horizonte, qui fut autrefois plus grandes métropoles (São Paulo, Rio de Janeiro, Belo
capitale du pays, n’en est pas moins l’archétype de ces Horizonte…) sont toutes situées dans le Sud du pays.
petites villes qui ont connu un formidable essor depuis
un demi-siècle. Elle a souvent été l’objet d’initiatives 2. L’ensemble des États brésiliens est très urbanisé.
urbanistiques comme en témoigne la richesse de son De nombreuses métropoles ont émergé à travers le pays
patrimoine architectural et le complexe architectural puisqu’on compte aujourd’hui 17 d’entre elles avec plus
du quartier de Pampulha, pensé par le grand architecte d’1 million d’habitants. Le processus de métropolisation
Oscar Niemeyer. La photographie atteste cependant est plus important dans le Sud du pays où on trouve les
de la modernisation et de la verticalisation de son métropoles les plus peuplées : São Paulo, Rio de Janeiro,
paysage urbain avec les nombreuses tours qui ont été Belo Horizonte, Porto Alegre, Curitiba…

16 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


3. Les inégalités sont de différentes natures : La métropolisation Informations apportées par les
économiques (polarisation des quartiers d’affaires au Brésil… documents
et des centres historiques, émergence de nouveaux … est une dynamique Doc. 1 : Une urbanisation très rapide et mas-
centres…), démographiques (entre les métropoles qui urbaine qui s’est
généralisée…
sive au Brésil depuis les années 1950.

voient leur population croître de manière importante et


Doc. 3 : Tous les États du Brésil sont fortement
urbanisés (plus de 70 % d’urbains pour la
celles qui sont sur le déclin), sociales (quartiers riches, plupart).

communautés fermées, favelas…).


Doc. 4 : Verticalisation très importante du
centre de Belo Horizonte ; densification
urbaine.
4. Le processus de métropolisation et les défis qu’elle Doc. 5 : Une urbanisation incontrôlée ; exten-
sion et verticalisation des villes ; São Paulo
soulève sont : s’étend sur une centaine de kilomètres.

−−augmentation des populations urbaines … avec des hiérarchies Doc. 2 : São Paulo est une capitale écono-
entre les métropoles…
métropolitaines et urbanisation incontrôlée (extension,
mique qui concentre les sièges sociaux des
grandes entreprises ; elle domine la hiérarchie
« bidonvillisation », densification…) ; des métropoles par son intégration aux cir-
cuits économiques planétaires. São Paulo est
−−accroissement des inégalités socio-spatiales entre
la métropole la plus peuplée (plus de 22 mil-
lions d’habitants) ; on compte 17 métropoles
quartiers paupérisés et quartiers enclos réservés aux de plus d’1 million d’habitants.

classes aisées ;
Doc. 3 : Les taux d’accroissement des popula-
tions métropolitaines est très élevé depuis les

−−insuffisance des politiques publiques en matière


années 2000 (accélération de la concentration
des populations dans les métropoles).
d’aménagement des espaces métropolitains. … qui se traduit par des Doc. 2 : Le centre de São Paulo concentre les
inégalités socio-spatiales… fonctions de commandement ; de nouveaux
centres périphériques apparaissent.
➡➡Itinéraire 2 – Préparer un exposé oral Doc. 4 : Inégalités socio-spatiales dans le
centre de Belo Horizonte : quartier des affaires
et résidentiel (immeubles de standing) ;
favelas (populations défavorisées dans des
◗◗ Conseils pour la réalisation de l’exposé : quartiers d’habitat précaire) ; lotissements

• Bien veiller à ce que les contenus des trois parties


de petits immeubles récents pour classes
moyennes.
soient équilibrées. Doc. 5 : Extension et verticalisation des mé-
tropoles ; inégalités en matière de transports ;
les riches se déplacent en hélicoptère ; les
• Dans la perspective de l’exposé, rédiger le plan et pauvres se concentrent dans les favelas ; les
les contenus en utilisant une feuille par partie. Écrire classes moyennes se regroupent dans des
quartiers fermés.
uniquement sur le recto. Même remarque si un ordinateur Doc. 5 : Ségrégation urbaine et insuffisances
et un traitement de texte sont utilisés.
des pouvoirs publics.

• Numéroter les parties, souligner les titres. Écrire les


introduction et conclusion sur des feuilles à part.
Étude de cas – Londres : une
• Si un diaporama est utilisé en support de l’exposé, ne
pas proposer trop de documents (un seul document par
métropole de rang mondial
idée proposée). Varier les types de documents (photo, > MANUEL PAGES 38-41
brochure, tableau de données statistiques, etc.).
◗◗ Les documents : compléments d’information
◗◗ Conseils pour la présentation orale
• Doc. 1 – Affiche diffusée par l’aéroport de Londres-
• Veiller à adopter une attitude propre à ce type Heathrow (2018)
d’exercice : regarder le public sans fixer une personne Cette affiche illustre les stratégies de marketing
en particulier, parler suffisamment fort et pas trop vite, urbain déployées par les métropoles mondiales dans un
bien articuler, ne pas trop lire ses notes, commenter les contexte de mise en concurrence des territoires entre
documents du diaporama en les montrant, expliquer les eux. Elles reposent non seulement sur des campagnes de
mots difficiles employés dans l’exposé. communication, mais aussi sur l’effet-vitrine recherché
• Respecter et bien gérer le temps de parole. Si l’exposé par les mutations permanentes de la skyline reposant sur
doit durer 15 minutes, s’entraîner auparavant afin de ne le déploiement d’une architecture iconique, œuvre des
pas dépasser le temps imparti. plus grands « starchitectes » mondiaux (ici, la Shard
Tower de Renzo Piano).

• Doc. 2 – La City : un quartier d’affaires


Cet article illustre la concentration des activités
stratégiques liées aux multinationales dans les métropoles
occupant les sommets de la hiérarchie urbaine mondiale.
Elle répond à la recherche d’économies d’agglomération,
tout en bénéficiant de très bonnes connexions avec les

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 17


autres centres d’impulsion du système-monde. Ainsi, plus vastes centres commerciaux du pays (Westfield
à l’éparpillement croissant des activités industrielles Stratford City), il s’oriente désormais vers les affaires
(notamment lié aux délocalisations et à la division et la fonction résidentielle haut-de-gamme à la faveur
internationale des processus productifs), répond une d’une excellente desserte. Les inégalités socio-spatiales
centralisation des fonctions de décision visant à une visibles au second plan illustrent cette gentrification. À
meilleure gestion globale. l’arrière-plan, la skyline du centre de Londres reflète
les phases d’aménagement successives de ses quartiers
• Doc. 3 – Les vols directs au départ de d’affaires autour de la City puis de Canary Wharf.
Londres-Heathrow
Septième aéroport mondial pour le trafic de passager, • Doc. 6 – Étalement urbain et recompositions de la
Heathrow est l’un des sept aéroports desservant la métropole londonienne
ville de Londres (les autres étant notamment Gatwick, Le grand Sud-Est de l’Angleterre fait figure de vaste
Luton, Stansted et London City Airport). Il s’agit de région métropolitaine polarisée par Londres. La région
la plate-forme de correspondance principale de la contribue à 45 % du PIB britannique mais elle n’est pas
compagnie British Airways. Ce planisphère traduit homogène : la périphérie londonienne s’organiser aussi
l’insertion européenne autant que mondiale de bien autour d’activités de hautes technologies (finance,
Londres et du Royaume-Uni. Ainsi, outre l’intensité R&D pharmaceutique, informatique) attirant des actifs
des relations avec l’Europe de l’Ouest, l’importance très diplômés en quête d’un environnement de qualité,
des flux avec l’Amérique du Nord constitue un fait que des emplois moins qualifiés (back office de la City,
saillant qui s’explique aussi bien par l’histoire que par logistique) favorisant le maintien de poches de pauvreté
le fonctionnement de l’économie globalisée. Les flux en (estuaire de la Tamise).
direction de l’Asie témoignent de l’intensification des
relations avec les métropoles des pays émergents même • Doc. 7 – Les contrastes socio-économiques à
si, dans le cas de l’Inde, il faut d’abord y voir un héritage Londres
historique (on peut faire la même observation concernant
Cette carte reflète le glissement vers l’est du centre
l’Afrique anglophone).
de gravité de Londres. Le développement des quartiers
d’affaires est lié au remplacement des fonctions
• Doc. 4 – Londres dans le classement des métro- résidentielles du péricentre, et de certaines activités de
poles mondiales commerce, au profit de la concentration d’activités à
La Mori Memorial Foundation, établie à Tokyo, publie très haute valeur ajoutée. Les prix très élevés du foncier
un indice de puissance des villes mondiales depuis 2008. contribuent à la concentration d’activités qui ont besoin
Ce classement repose sur 70 indicateurs répartis en de peu d’espace, tout en générant de très forts rendement
6 critères pour comparer la compétitivité des grandes financiers (banque, assurance). L’émergence de l’East
villes mondiales. La hiérarchisation des villes mondiales London Tech City, surnommé « Silicon roundabout »
repose moins sur des données quantitatives que sur des reflète le rôle des « classes créatives » (Richard Florida)
critères qualitatifs. Cette infographie peut être l’occasion dans cette gentrification.
de rappeler que les classements de villes à l’échelle
mondiale sont nombreux et doivent être considérés avec • Doc. 8 – Des inégalités à différentes échelles
la distance critique nécessaire. Il faut notamment se
Les politiques suivies par l’État britannique depuis les
départir de toute conception fixiste : les villes doivent
années 1980 ont consisté à favoriser la croissance du
être replacées dans un réseau mondial où leur position
Grand Londres au détriment du rééquilibrage du territoire
n’est pas statique. De même, c’est toujours un faisceau
national. La macrocéphalie londonienne a contribué au
de critères (concentration de fonctions, connexion aux
creusement des inégalités entre la ville mondiale et les
différents flux…) qui fait d’une métropole une ville
régions périphériques confrontées à la désindustrialisation
mondiale ce qui explique que les classifications reposent
(nord de l’Angleterre, pays de Galles). La précarisation
sur des combinaisons de données.
touche aussi certains Londoniens relégués aux emplois
mal rémunérés et confrontés à des prix de l’immobilier
• Doc. 5 – Stratford (Newham) : un quartier en re- exorbitants. La géographie du vote au moment du
composition (2017) référendum sur le Brexit reflète ces inégalités entre
Cette vue aérienne oblique peut faire l’objet d’une gagnants et perdants de la mondialisation.
analyse de paysage urbain détaillée. Au premier
plan, la reconversion du quartier industriel et ouvrier ➡➡Itinéraire 1
de Stratford s’est faite en deux temps : après avoir
accueilli le village olympique des Jeux olympiques 1. Londres se distingue par la concentration de
d’été de 2012, qui fut l’occasion d’y inaugurer l’un des fonctions économiques de haut niveau, en particulier

18 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


dans les domaines de la finance (bourse, banques, le long de la Tamise.
assurances) et des services aux entreprises (comptabilité,
assistance juridique). Il s’agit de fonctions spécialisées 6. Les différentes infrastructures cartographiées
qui se concentrent dans un nombre limité de villes à mettent en évidence le caractère multimodal du carrefour
l’échelle mondiale dont elles garantissent le pouvoir de londonien. Particulièrement dense, le réseau autoroutier
commandement. La fonction culturelle renvoie aussi met en relation la capitale avec le reste de la Grande-
bien au rayonnement universitaire de Londres (fonction Bretagne, tout comme le réseau ferré. Celui-ci permet
académique) qu’à l’attractivité que lui garantissent aussi à Londres d’être mieux intégré à la mégalopole
ses musées et la richesse de son patrimoine (fonction européenne depuis l’ouverture du tunnel sous la Manche
touristique), facilités par la diffusion de la langue en 1994. Les aéroports complètent ce dispositif en reliant
anglaise. la métropole à l’espace mondial. Si Heathrow et Gatwick,
parfaitement reliés au centre de Londres, sont les deux
2. Heathrow, le principal aéroport de Londres est principaux aéroports britanniques, l’aéroport de Londres-
connecté à la quasi-totalité des grands aéroports City, situé dans le quartier des Docklands, dessert le cœur
mondiaux même si certaines zones géographiques sont financier de la métropole. À la périphérie nord de la ville,
mieux desservies pour des raisons économiques et/ou Luton et Stansted accueillent surtout des vols charters.
historiques (Europe de l’Ouest, Amérique du Nord,
Asie du Sud et de l’Est). Il s’agit d’un hub qui met en 7. La reconversion d’anciens quartiers industriels en
relation Londres et les villes britanniques avec les autres quartiers d’affaires ayant vocation à garantir l’insertion
métropoles européennes, mais aussi les autres villes de Londres dans la mondialisation entraîne un processus
mondiales. d’affinage social. Le cas de l’est de Londres (Docklands,
Stratford) illustre cette gentrification, facteur de
3. Londres domine la hiérarchie des métropoles renforcement des inégalités entre élites économiques
dans les domaines économiques (PUB, activités mondialisés et populations ouvrières pauvres et peu
décisionnelles) et culturels (formation, R&D, offre qualifiées. Les inégalités se creusent aussi à l’échelle
touristique, cosmopolitisme), ainsi que grâce à la de la métropole entre l’hypercentre et les espaces
qualité de son réseau de transport (hub mondial, périurbains, ainsi qu’à l’échelle nationale entre la
multimodalité). Elle occupe des rangs intermédiaires capitale et les régions périphériques.
en matière d’environnement et de qualité de vie, ce qui
témoigne des externalités négatives de son rayonnement 8. La concurrence entre les métropoles à l’échelle
(saturation, coût de la vie, inégalités sociales). mondiale favorise l’émergence de nouveaux quartiers
d’affaires destinés à capter les flux de capitaux (IDE) et
4. C’est à la fois sur un plan quantitatif et d’un point la matière grise. Ce développement du tertiaire supérieur
de vue qualitatif que Londres peut être qualifiée de pôle favorise l’exclusion de certaines populations du système
attractif à l’échelle mondiale. La capitale britannique se économique de la métropole alors que, dans le même
démarque autant par la diversité de ses fonctions que temps, les quartiers d’affaires de Londres entretiennent
par leur haut niveau de spécialisation. Celles-ci sont davantage de relations avec les autres villes de l’archipel
largement liées à des multinationales, acteurs majeurs mégalopolitain mondial qu’avec certaines parties de leur
de l’économie mondialisée. La connexité des aéroports propre agglomération (notamment grâce aux NTIC). Ils
londoniens est aussi un atout pour la métropole qui voit forment des îlots économiques au fonctionnement «
son attractivité renforcée en matière d’implantation de glocal » c’est-à-dire souvent largement dissociés de leur
grandes entreprises. environnement spatial immédiat. À l’échelle locale, la
mondialisation s’avère donc un facteur de renforcement
5. Le centre de Londres possède trois quartiers des logiques de ségrégation socio-spatiale.
d’affaires spécialisés dans les activités financières les
plus stratégiques (City, Canary Wharf, London Bridge
➡➡Itinéraire 2 – Réaliser un croquis de synthèse
Quarter). C’est aussi dans le centre de la métropole que se
trouvent la fonction politique (Westminster, Kensington) Proposition de légende :
et la fonction culturelle (Westminster, Kensington, City).
1. Une diversité de fonctions, facteur de polycentrisme
La recherche dans les hautes technologies se développe à
proximité de ces quartiers, mais aussi dans la périphérie Quartiers d’affaires (fonction financière)

ouest de la métropole, le long du M4 Corridor, et au


nord de la ville où les activités de R&D bénéficient des
Fonctions politique et culturelle

synergies avec les universités d’Oxford et de Cambridge. Pôles universitaires et de recherche


Essentielles au fonctionnement urbain mais géophages,
les activités logistiques s’organisent le long des grands Aire de spécialisation technologique et financière

axes routiers et à proximité des aéroports londoniens. La


Aire de spécialisation logistique et technologique
fonction industrialo-portuaire décline, mais reste établie

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 19


2. Un carrefour de communications • Doc. 5 – Des inégalités territoriales, doc. 6 –
Dharavi, bidonville de Mumbai
Chemins de fer
Plus de 50 % des Mumbaikars vivent dans un
Aéroports internationaux bidonville. Dharavi est l’un des plus grands bidonvilles
au monde avec plus de 200 hectares et près d’un
3. Une métropole inégalitaire et en recomposition million d’habitants. Le Dharavi Redevelopment Project
Espace bâti du Grand Londres prévoit de les reloger dans des immeubles sociaux
pour permettre à des promoteurs d’exploiter cette zone
Étalement urbain
au cœur du centre-ville, proche du quartier d’affaires de
Forte proportion de population pauvre
Bandra Kurla Complex, mais il rencontre l’hostilité des
populations du bidonville.
Gentrification

• Doc.  7 – Le monorail de Mumbai


Le livre du professeur en couleurs est à télécharger sur NB : Nous avons dû modifier l’iconographie dans le
le site compagnon Nathan. manuel de l’élève à la suite de problèmes de droits de
reproduction.

Mumbai est caractérisée par la fragmentation socio-


Étude de cas – Mumbai : spatiale. La persistance de la pauvreté est caractéristique
une métropole fragmentée des pays émergents : en Inde, selon une enquête de 2017
> MANUEL PAGES 42-45 menée entre autres par Lucas Chancel et Thomas Piketty
pour la période 1980-2015, les 0,1 % des salariés les
◗◗ Les documents : compléments d’information plus riches ont accaparé une part de la croissance totale
supérieure aux 50 % les plus pauvres (12 % contre 11 %).
• Doc. 1 – L’espace métropolitain de Mumbai
• Doc. 8 – Construction de la ligne 3 du métro à
• Doc. 2 – Le développement économique de Mumbai (2019)
Mumbai
Mumbai est un cas représentatif de l’émergence • Doc. 9 – De nombreux aménagements
économique de l’Asie du Sud et de l’Est et des inégalités
Depuis fin 2014, le gouvernement indien et les
persistantes au sein de cette aire. Capitale économique et
autorités du Grand Mumbai ont décidé de relancer une
financière de l’Inde, Mumbai compte environ 24 millions
série de projets jusque-là suspendus, parmi lesquels le
d’habitants en 2018. Elle connaît un fort développement
Trans-Harbour Link, un pont de 22 kilomètres destiné à
économique, mais aussi d’importants problèmes
desservir le futur aéroport de Navi Mumbai ou la ligne
d’aménagement en raison de son site urbain (presqu’île),
3 du métro, censée irriguer la métropole en souterrain,
de sa croissance désordonnée et de sa forte attractivité
du nord au sud, à l’horizon de 2020. L’idée est de
migratoire.
désengorger la ville et d’embellir les zones situées le
long des autoroutes, de la ligne de métro et du monorail
• Doc. 3 – Une métropole moderne en créant des espaces verts, ce qui améliorerait son image
Marine Drive est un boulevard de 3,6 kilomètres situé internationale.
le long du littoral sud de la ville. Cerné par le quartier
d’affaires de Nariman Point et les riches collines ➡➡Itinéraire 1
résidentielles de Malabar Hill (le prix au m² est l’un des
plus chers au monde), il est le symbole de la modernité 1. Avec plus de 20 millions d’habitants, Mumbai est
de Mumbai. la 7e agglomération la plus peuplée au monde. Capitale
économique (5 % du PIB, 25 % de la production
industrielle, littoraux touristiques, Bollywood) et
• Doc. 4 – Mumbai dans le classement des métro-
financière (70 % des transactions) de l’Inde, elle
poles mondiales
concentre les fonctions métropolitaines dans trois
Le classement est effectué à partir du « Global Power quartiers d’affaires. Mais elle n’est encore qu’une
City Index ». C’est un indicateur d’intégration des métropole émergente eu égard à son classement autour
métropoles à la mondialisation. Le classement repose sur de la 40e place des métropoles mondiales.
70 indicateurs répartis en 6 fonctions : économie, R&D,
interaction culturelle, qualité de vie, environnement, et 2. La croissance de Mumbai s’explique à la fois
accessibilité. par l’explosion démographique indienne, par l’exode
rural (afflux vers les bidonvilles) et par l’attractivité

20 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


économique de Mumbai (activités économiques agences internationales de financement) dans le cadre
notamment les industries). de partenariats public-privé.

3. Les fonctions de commandement sont diversifiées. 8. La recomposition spatiale de Mumbai s’appuie


Elles sont économiques, financières et culturelles : sur une série d’aménagements urbains (nouvelles
quartiers d’affaires de Tardeo, de Bandra Kurla (deux infrastructures : ponts, routes, métro, aéroport), y
places boursières) et de Navi Mumbai, capacité compris au-delà des limites de la municipalité, visant
d’innovation (R&D) ; rayonnement culturel (Bollywood) à réduire la saturation des axes de communication et
et touristique (Marine Drive, centre colonial historique). à améliorer l’accessibilité des quartiers d’affaires, des
Les infrastructures portuaires et aéroportuaires renforcent quartiers riches et des zones touristiques déjà insérés
son accessibilité internationale. dans la mondialisation. Mais ces projets sont conduits
sans une concertation globale et au-delà de toute
4. Mumbai connaît un fort étalement urbain (près de considération sociale (pas de lutte contre la pauvreté),
90 kilomètres du nord au sud de la région métropolitaine) environnementale (pas de lutte contre la pollution et
au-delà du cœur historique, saturé et très densément les dégradations engendrées) et morale (spéculation
peuplé. La multiplication des zones pauvres intensifie foncière).
les dysfonctionnements (accès au logement, sous-
équipement, chômage). Les espaces ruraux et naturels 9. Les éléments de réponse suivants peuvent être
sont progressivement happés par l’urbanisation et attendus :
l’industrialisation, à l’origine de pollutions. • Le processus de métropolisation s’appuie :
5. Les éléments de réponse suivants peuvent être −−sur une concentration des fonctions de
attendus : commandement, des activités économiques, financières
et culturelles indiennes ;
−−des fonctions de commandement, la capitale
économique et financière de l’Inde ; −−sur une concentration de population (la moitié dans
les bidonvilles) liée à la forte attractivité après des
−−des activités et des infrastructures de communication
ruraux ;
diversifiées ;
−−ayant pour effets une saturation du centre et des
−−une forte attractivité démographique ;
axes de communication, une forte pollution et un fort
−−mais un classement modeste à l’échelle mondiale ; étalement urbain.
−−lié, en partie, à des dysfonctionnements
(environnementaux, qualité de vie et accessibilité • La fragmentation socio-spatiale :
médiocres). −−est renforcée par les projets d’aménagement qui
ne visent pas à réduire la pauvreté ou les dégradations
6. Mumbai est marquée par une intense fragmentation environnementales ;
socio-spatiale. À l’échelle de la municipalité, les quartiers −−mais favorisent l’accessibilité des quartiers insérés
aisés, principalement situés à l’ouest sur le littoral dans la mondialisation.
(Marine Drive, Malabar, Colaba, Bandra...) abritent
les plus grandes fortunes de la métropole tandis que
les bidonvilles qui comblent les interstices sont habités ➡➡Itinéraire 2 – Réaliser un croquis
par les migrants ruraux, mais aussi par une partie de la Proposition de légende :
classe moyenne pourtant intégrée. Les infrastructures
(autoroutes, voies ferrées) et les espaces verts servent de 1. L’espace métropolitain
frontières. La nature du bâti et des activités (immeubles Espace urbanisé
et quartiers d’affaires d’un côté, baraques et activités
informelles mal raccordées aux réseaux d’eau et Centres des affaires (ancien et nouveaux)

d’électricité de l’autre) sont des marqueurs paysagers


de l’identité de ces deux mondes.
Aéroport

7. Les aménagements urbains sont décidés et financés


Bollywood

par des acteurs publics et privés. À l’échelle du Grand 2. Des inégalités socio-spatiales
Mumbai (région métropolitaine), la municipalité Quartiers aisés
a relancé toute une série de projets. L’Autorité de
développement de la région métropolitaine de Mumbai Principaux bidonvilles

(MMRDA) a constitué la société « Mumbai Metro Rail


Corporation » (MMRC) pour gérer la construction de la
Littoraux touristiques

ligne 3 du métro. Elle coopère avec des acteurs privés


(cabinets de consultants, entreprises de construction,

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 21


3. Des aménagements urbains de l’immigration. Souvent considéré aujourd’hui comme
le « quartier italien » de la ville.
Axes de communication saturés
➌ Le port de Boston. Le front d’eau (waterfront) a
Infrastructures de communication en projet été requalifié autour des activités de services. L’espace
portuaire est aujourd’hui tertiarisé et patrimonialisé
Villes nouvelles
(promenades, espaces de bureaux, centres commerciaux,
Aéroport en projet
musées, ports de plaisance...). Faneuil Hall fut l’une des
premières opérations d’aménagement (Festival Market
Le livre du professeur en couleurs est à télécharger sur Places) menées par le promoteur immobilier James
le site compagnon Nathan. Rouse dès les années 1960.
➍ Le Civic center : il s’agit du centre administratif
(mairie, bâtiments fédéraux, bibliothèque…) de la
métropole du Massachusetts.
Étude de cas – La mégalopole
du Nord-Est des États-Unis • Doc. 4 – Les mobilités dans la mégalopole
> MANUEL PAGES 46-47
Ce document atteste des mobilités pendulaires intra-
◗◗ Les documents : compléments d’information
mégalopolitaines, c’est-à-dire des déplacements effectués
par les actifs entre leur lieu de résidence et leur lieu de
• Doc. 1 – Les fonctions de la mégalopole travail. Il témoigne des synergies qui s’établissent entre
les principales métropoles et il montre que l’attractivité de
Ce texte montre :
ces métropoles s’effectue sur des métriques importantes,
−−l’origine du terme mégalopole, sa définition et ses parfois sur plusieurs centaines de kilomètres.
limites géographiques ;
−−le rôle des infrastructures de communication, ➡➡Itinéraire 1
des réseaux, des échanges, des synergies… entre les
métropoles dans la dynamique mégalopolitaine ; 1. Le poids économique et démographique des
métropoles de la mégalopole du Nord-Est des États-
−−la combinaison entre les activités de recherche, de la
Unis est considérable à l’échelle du pays. Le « Zoom »
finance, de la production industrielle et la concentration
précise que la mégalopole représente près de 17 % de
des différentes formes de pouvoir ;
la population et 20 % du PIB américains. Les lieux
−−que la mégalopole du Nord-Est des États-Unis de pouvoir sont nombreux dans différents domaines :
s’inscrit à l’échelle nationale, mais surtout à l’échelle politique, économique, financier, culturel, universitaire…
mondiale.
2. Les activités qui se développent dans la mégalopole
• Doc. 2 – Un long corridor urbain sont : la finance, les transports, le commerce, le tourisme,
la production industrielle, la recherche scientifique et
Cette carte montre :
universitaire, la diplomatie, la culture…
−−les limites géographiques de la mégalopole (Boston
au nord, entre Washington et Richmond au sud) ; 3. Plusieurs facteurs expliquent l’attraction des
−−qu’il s’agit d’une vaste région urbaine composée de métropoles de la mégalopole :
plusieurs métropoles millionnaires en population ; −−la concentration des pouvoirs et des activités ;
−−l’importance des infrastructures de communication à −−la densité des réseaux de transport et de
différentes échelles ; communication ;
−−les lieux de l’intégration dans la mondialisation : −−la multitude des pôles politiques, culturels,
lieux de pouvoirs politique, économique, financier, scientifiques ;
culturel… −−la présence de grandes institutions internationales ;
−−le cadre de vie métropolitain.
• Doc. 3 – L’espace urbain central de Boston
4. La mégapole du Nord-Est des États-Unis est un
La photographie montre :
espace dynamique aux échelles :
➊ Le quartier d’affaires (Central Business District), −−régionale (entre les métropoles) ;
situé entre la Charles River que l’on voit en arrière-plan
et la baie de Boston au premier plan. S’y concentrent les −−nationale (pôle démographique et économique
activités commerciales, de finance et d’assurances. majeur à l’échelle des États-Unis) ;
➋ Le quartier de North End, quartier central et −−mondiale (centres de commandement et grandes
historique de Boston, fortement marqué par les héritages institutions internationales).

22 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


➡➡Itinéraire 2 – Réaliser une carte mentale • Civic center (administration fédérale) (Doc. 3)

◗◗ Conseils à destination des élèves pour réaliser la Échelle mondiale


carte mentale • Activités de management, d’innovation, de gestion
• Chaque rubrique de la carte mentale doit être illustrée des grandes entreprises multinationales (Doc. 1)
par des exemples concrets relevés dans les documents de
• Formes de pouvoir politique, financier, culturel,
la double page.
militaire, diplomatique… ; rôle déterminant dans le
• Dans un premier temps, extraire les informations « commandement » du monde (Doc. 1)
proposées par chaque document.
• Instances internationales majeures (ONU) (Doc. 1)
• Regrouper ensuite ces informations en fonction des
• Une mégalopole intégrée à la mondialisation
thèmes qu’elles abordent.
(aéroports, ports, flux de capitaux de marchandises,
• Propositions de 3 thèmes pour évoquer « Le poids et d’informations, de populations…) (Doc. 2)
les dynamiques de la mégalopole » :
• Centres mondiaux : Wall Street (bourses), grandes
1. À l’échelle régionale institutions internationales, pôles universitaires,
2. À l’échelle des États-Unis scientifiques et techniques… (Doc. 2)
3. À l’échelle mondiale • Quartier d’affaires (CBD) de Boston (Doc. 3)
• Un même document peut concerner plusieurs thèmes.
• Prévoir suffisamment de place (en utilisant par
exemple une feuille A4 au format paysage). Dossier – Les quartiers
d’affaires des grandes
• Compléter les informations recueillies sur les
documents au moyen de recherches ou lectures métropoles
personnelles, en particulier sur Internet. > MANUEL PAGES 48-49

◗◗ Informations à replacer dans la carte mentale ➡➡Les documents : compléments d’information

Échelle régionale • Doc. 1 – Le quartier d’affaires de Sydney en


• Nombreuses métropoles entre Boston et Washington : Australie (2018) et doc. 2 – Les principaux quartiers
New York, Baltimore, Philadelphie (Doc. 1 et 2) d’affaires

• Synergie entre les métropoles par des réseaux de Le classement des quartiers d’affaires est ici réalisé en
transport et de télécommunication (Doc. 1) 2017 par « Ernst & Young (EY) », un cabinet de conseil
britannique et « Urban Land Institute (ULI) », une
• Une vaste aire urbaine aux densités de population association américaine promouvant un usage responsable
élevées (Doc. 2) des espaces urbains, sur la base de cinq grands critères
mesurant leur attractivité. L’accès aux compétences
• Une mégalopole en expansion (Doc. 2) 
(attraction des talents) est une priorité absolue pour 70 %
• Héritages urbains à Boston (quartier historique, port de des chefs d’entreprise interrogés. Celui de Sydney ne
Boston requalifié en centre récréatif et culturel…) (Doc. 3) figure pas dans les 17 quartiers d’affaires classés, mais
il exprime une forme de mixité (sièges sociaux, services
• Civic center (administration locale) (Doc. 3) financiers, centres commerciaux, fonctions culturelles et
• Mobilités régionales (Doc. 4) récréatives).

Échelle des États-Unis Le lien vers l’étude « Baromètre d’attractivité des


quartiers d’affaires mondiaux » :
• Grandes universités (MIT) (Doc. 1)
https://www.ey.com/Publication/vwLUAssets/ey-
• Lieux de production industrielle (Doc. 1) 1er-barometre-d-attractivite-des-17-grands-quartiers-d-
affaires-mondiaux/$File/ey-1er-barometre-d-attractivite-
• Poids dans la « culture américaine » (Doc. 1)
des-17-grands-quartiers-d-affaires-mondiaux.pdf
• Une mégalopole intégrée au territoire américain par
les moyens de transport (routes, aéroports…) (Doc. 2)
• Grands centres universitaires, techniques et
scientifiques… (Doc. 2)

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 23


• Doc. 3 – Les fonctions de commandement de 5. Les réponses suivantes peuvent être attendues :
Mexico −−concentration des fonctions de commandement, des
Mexico n’est pas qu’une mégapole de 20 millions hommes, des activités et des investissements ;
d’habitants. La concentration des fonctions de −−multifonctionnalité ;
commandement politique, économique, financière, −−renforcement des capacités d’attractivité des talents
logistique, culturelle mexicaines la désigne comme une et des compétences.
métropole nationale qui intègre l’archipel mégalopolitain
mondial.
➡➡Itinéraire 2 – Réaliser un diaporama
• Doc. 4 – Le quartier d’affaires de Zuidas à ◗◗ Conseils à destination des élèves pour réaliser le
Amsterdam (Pays-Bas) et doc. 5 – L’attractivité des diaporama :
quartiers d’affaires
• Exemples de centres d’affaires pouvant être choisis
Le schéma (doc. 4) et le texte (doc. 5) montrent que les par les élèves (liste non exhaustive) :
fonctions d’un quartier d’affaires dépassent les simples −−La City ou Canary Wharf (Londres)
activités économique et financière. La multifonctionnalité
−−Midtown (New York)
(culturelle, récréative, résidentielle...), la diversité des
services (crèches, hôtels, restauration rapide...) et la −−Marunouchi (Tokyo)
qualité de vie recomposent ces quartiers et jouent un rôle −−La Défense (Paris)
dans leur attractivité. Les quartiers d’affaires sont aussi −−Downtown Core (Singapour)
des lieux de vie comme le montre le schéma de Zuidas
−−The Loop (Chicago)
(classé 12e des quartiers les plus attractifs au monde).
−−Chaoyang (Pékin)
➡➡Itinéraire 1 −−Bankenviertel (Francfort)
−−DIFC (Dubaï)
1. Le quartier d’affaires de Sydney est marqué par
la densité et la verticalité du bâti. Il est composé de −−Central District (Hongkong)
nombreux gratte-ciels récents, constitués de structures −−Pudong- Lujiazui (Shanghai)
en verre, béton et acier, aux pieds desquels on distingue −−Paulista Avenue (São Paulo)
une esplanade longeant le front de mer et constituant un
lieu de promenade, de détente et de restauration. • Élaborer trois ou quatre diapositives à enregistrer sur
une clé USB pour le jour de l’exposé.
2. Les quartiers d’affaires de Mexico (Reforma et Santa
Fé) et d’Amsterdam (Zuidas) concentrent les fonctions • S’inspirer du corpus documentaire du manuel pour
de commandement : sièges sociaux de firmes, activités comprendre le travail.
financières (banques, assurances, bourse), services aux • Veiller à ce que chacune des diapositives soit bien
entreprises (cabinets d’avocats, de consultants), fonction reliée à la notion de métropolisation. Elles peuvent
culturelle (médias). Associées à d’autres fonctions aborder :
(universitaire, récréative, sportive, et résidentielle), ces
−−des caractéristiques paysagères propres au centres
activités renforcent la métropolisation dans la mesure
d’affaires ;
où elles attirent les investissements, les hommes et les
compétences au sein des métropoles. −−des fonctions de commandement ;
−−des moyens de communication qui permettent au
3. Les principaux quartiers d’affaires sont situés au centre d’affaires d’être facilement accessible ;
sein des trois pôles de l’ancienne Triade regroupant les
−−des projets urbains pour améliorer l’attractivité du
puissances économiques mondiales (Chine exceptée) :
centre d’affaires.
Amérique du Nord, Europe occidentale et Japon.
• Donner un titre à chaque diapositive et rédiger une
4. La mono-fonctionnalité économique et financière légende qui montre quels aspects de la métropolisation
des quartiers d’affaires ne suffit plus à préserver leur sont illustrés.
compétitivité. Afin d’attirer les talents et les compétences,
elle doit être accompagnée de fonctions juridique, ◗◗ Conseils pour un exposé oral :
culturelle, commerciale, récréative et résidentielle pour
que ces quartiers soient des lieux de vie non désertés • Préparer sa présentation orale en réalisant une
après le travail. Cette mixité doit s’accompagner d’une fiche avec l’essentiel des arguments listés mais non
excellente accessibilité et de services aux entreprises entièrement rédigés afin d’éviter de lire l’exposé.
(coworking, incubateurs pour start-up, programmation • Au vidéoprojecteur, ne montrer que les trois
événementielle) ou aux particuliers (hôtels, restaurants). diapositives (pas le texte).

24 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


Dossier – Métropoles, ➡➡Itinéraire 1

métropolisation et pauvreté 1. Un quartier pauvre se caractérise le plus souvent par


> MANUEL PAGES 50-51 une forte densité de constructions informelles basses et
une forte concentration de population. Parfois délimité
◗◗ Les documents : compléments d’information par des barrières physiques (voies ferrées par exemple),
il est marqué par l’insalubrité résultant d’un manque
• Doc. 1 – Un bidonville à Manille (Philippines) d’accès aux services de base. Les quartiers pauvres
Manille est l’une des villes les plus peuplées d’Asie des pays riches sont marginalisés ; ceux des pays en
du Sud-Est. Sur 13,4 millions d’habitants en 2018 (selon développement abritent des familles, y compris de la
l’ONU), 40 % vivent dans des bidonvilles alimentés classe moyenne émergente, insérés dans l’économie
par l’exode rural.  À l’échelle du pays (105 millions urbaine. Les activités informelles reposent sur la force
d’habitants), plus de 26 millions restent pauvres avec de travail familial.
près de la moitié vivant dans l’extrême pauvreté et 2. Dans les pays en développement, 880 millions de
n’ayant pas les moyens de se nourrir. personnes vivaient dans un bidonville en 2014 (689 en
1990). Si la part de population des quartiers pauvres
• Doc. 2 – Urbanisation et pauvreté urbaine et diminue (divisée par 3 en Afrique du Nord, par 2 en Asie
doc. 3 – Population des quartiers pauvres du Sud et de l’Est), le nombre d’urbains pauvres continue
Bien que la part de population vivant dans des quartiers de croître, surtout en Afrique subsaharienne (200,7 en
pauvres diminue presque partout dans le monde, les 2014, 93,2 millions en 1990) et en Asie du Sud et de l’Est
pauvres sont toujours plus nombreux à y vivre. En (526 en 2014, 455 millions en 1990). Cette croissance
effet, près d’un milliard de personnes habitent dans des résulte de l’exode rural.
bidonvilles, soit environ un urbain sur trois. D’ici à 2050,
3. Le surpeuplement est le premier risque (forte
la population urbaine pourrait atteindre 6,3 milliards
concentration de population pauvre face à des services de
d’individus et ce sont principalement les pauvres qui
base trop rares). Le risque sanitaire (hygiène), l’insécurité
l’alimenteront.
des personnes et les expulsions sont d’autres menaces.
Pour l’analyse des données, voir le lien suivant (« Un
4. La lutte contre la pauvreté passe par des programmes
milliard d’habitants dans les bidonvilles ? », Observatoire
d’éducation et d’abolition du travail des enfants. Dans
des inégalités, 2017) : https://www.inegalites.fr/
le cas de la « Villa 31 » à Buenos Aires, les autorités
Un-milliard-d-habitants-dans-les-bidonvilles
souhaitent donner un aspect formel au quartier :
construction d’infrastructures de communication reliant
• Doc. 4 – Un quartier pauvre au cœur de Buenos le centre-ville, nouveaux logements, mais aussi projets
Aires (Argentine)
de pôle éducatif.
L’Amérique latine est aujourd’hui la région la plus
urbanisée au monde. D’après ONU-Habitat, 113 millions 5. Les réponses suivantes peuvent être attendues :
de latino-américains habitaient dans des quartiers −−dans les pays riches, les habitants des quartiers
informels en 2014. Des projets de régularisation des pauvres sont marginalisés ;
bidonvilles (urbanisme social) sont imaginés comme −−dans les pays en développement, les quartiers pauvres
c’est le cas pour la « Villa 31 », un quartier pauvre de concentrent parfois la moitié des urbains. En Afrique et
40 000 habitants à Buenos Aires. en Asie, les pauvres sont issus de l’exode rural, leur
nombre augmente de façon considérable. Le nombre
• Doc. 5 – Une pauvreté urbaine généralisée de pauvres stagne ou diminue en Amérique latine et en
Il s’agit de l’entretien du sociologue français Julien Afrique du Nord ;
Damon. Il a notamment publié : Un monde de bidonvilles. −−les quartiers pauvres des pays en développement
Migrations et urbanisme informel, aux éditions du Seuil, abritent aussi des membres de la classe moyenne bien
en octobre 2017. insérés dans l’économie de la ville ;
−−en Amérique latine, des programmes sont conduits
pour les aménager.

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 25


➡➡Itinéraire 2 –Réaliser une affiche documents de la double page sont « localisables » sur
Des logiciels comme Publisher ou Adobe Illustrator ce schéma, de sorte que le passage concret/réalité peut
permettent de réaliser des affiches. être opéré de manière évidente. On peut commencer par
expliquer/commenter le schéma, ce qui introduit bien le
◗◗ Conseils à destination des élèves pour réaliser reste des documents, mais l’inverse est aussi possible,
l’affiche : y venir en dernier, car il s’agit d’un modèle de synthèse
qui permet de mettre en relation et donner du sens à tous
• Critères de réussite : l’affiche doit comporter : les autres documents.
−−le titre général du sujet : la pauvreté urbaine ;
−−les sous-titres de chacun des trois thèmes ; • Doc. 2 – Un nouveau centre pour la métropole du
−−des illustrations de natures différentes (photo, dessin, Caire (Égypte)
graphique, schéma, croquis...) ; Cette photographie, extraite d’un site promotionnel,
−−des textes courts et précis pour expliquer les valorise l’initiative du pouvoir égyptien (Le Président
illustrations. al-Sissi) de créer un nouveau centre en périphérie du
Caire pour désengorger la capitale égyptienne. On
L’illustration et le texte sont complémentaires. notera la dimension de prestige du projet et la crainte de
• L’affiche doit être visible de loin : jouer sur la taille certains qu’il ne constitue in fine qu’une coquille vide.
et la couleur des titres, insérer des illustrations assez Néanmoins, le projet d’un transfert massif des services
grandes. gouvernementaux dans ce nouveau quartier, à l’image de
chantiers comparables dans les années 1960 (Brasilia au
• L’affiche doit attirer l’attention : soigner la Brésil, Yamoussoukro en Côte d’Ivoire), laisse envisager
présentation, laisser un peu d’espaces blanc pour aérer. une croissance assez rapide. Le nouveau quartier se
trouvera non loin des pyramides, symbole de la réunion
◗◗ Liste de sites Internet pour accompagner la de l’histoire ancienne et de celle à écrire.
recherche documentaire :
• Le site de l’ONU-habitat : • Doc. 3 – Montréal (Canada) : une métropole, des
https://fr.unhabitat.org/urban-themes/logement-et- centres
amelioration-des-bidonvilles/ a. Le centre historique de Montréal
• L’Almanach des Bidonvilles 2015/2016 de Les fonctions industrielles et commerciales de
l’ONU-Habitat : l’hypercentre de Montréal ont longtemps été symbolisées
http://www.worldurbancampaign.org/sites/default/ par le port historique et ses docks, puis par les gratte-ciel
files/subsites/resources/almanach_des_bidonvilles_ attestant du succès économique de la ville. Ces fonctions
2015-2016_ppab.pdf ont largement évolué spatialement : elles se trouvent
désormais en périphérie, tandis que l’hypercentre est
• Julien Damon, « Un milliard d’habitants dans les devenu un espace de loisirs, de tourisme (réhabilitation
bidonvilles », Observatoire des inégalités, 20 octobre 2017 : des docks sur le modèle londonien), mais aussi de « post-
https://www.inegalites.fr/spip.php?page=spipdf& industrialité », avec le CBD à l’arrière-plan qui rassemble
spipdf=article_pdf&id… une écrasante majorité d’emploi liés à la finance, au
service aux entreprises, etc. Cette photo est l’occasion
de montrer la transition, plus ou moins visible dans le
Dossier – Des métropoles, paysage, d’une économie industrielle à une économie
post-industrielle.
une multitude de centres
> MANUEL PAGES 52-53 b. Brossard, un centre en périphérie de Montréal
(2016)
◗◗ Les documents : compléments d’information
Ce document rappelle que les Edge cities sont d’abord
• Doc. 1 – Schéma (modèle) d’une métropole por- nées dans les sociétés les plus développées, notamment
tuaire polycentrique nord-américaine, résultat de l’accroissement urbain et
de l’étalement résidentiel. Cette photographie permet
La vocation de ce schéma est de faire comprendre et d’illustrer la notion de fonctions commerciales, au
travailler l’abstraction en géographie. Les élèves doivent premier et second plan, stimulées par la présence d’un
comprendre qu’un schéma n’est pas la réalité mais qu’il habitat résidentiel typique des banlieues américaines
la reflète globalement, permettant d’avoir des outils pour (alignements de pavillons à l’arrière-plan).
comparer/différencier des situations géographiques (en
l’occurrence la multiplication des centres-villes) à une
échelle plus globale, et pas seulement locale. Tous les

26 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


• Doc. 4 – Les Edge cities ou « villes-lisières » ◗◗ Exemples de sites de ressources pour la
Ce document qui définit le concept d’« Edge cities » recherche documentaire :
est extrait du site Hypergéo. Il peut être l’occasion de • Mise au point : https://www.vie-publique.fr/actualite/
faire découvrir aux élèves ce site de partage scolaire et dossier/villes/metropolisation-phenomene-mondial.html
universitaire en géographie, librement accessible et utile
notamment pour parfaire son lexique géographique, mais • Exemple de Séoul ainsi que d’autres métropoles
aussi découvrir des manières originales de faire de la mondiales : http://geoconfluences.ens-lyon.fr/actualites/
géographie. veille/revues-de-presse/seoul-ville-mondiale
• Comment dynamiser tous les territoires grâce
➡➡Itinéraire 1 aux métropoles : https://www.lemonde.fr/idees/
article/2018/12/25/les-metropoles-doivent-jouer-
1. Il s’agit des points bleus. On accepte, c’est même
un-role-d-entrainement-des-territoires-plus-
plus pertinent, les réponses désignant aussi les zones
eloignes_5402076_3232.html
cerclées en pointillé bleu dans lesquelles on trouve des
symboles correspondant aux fonctions des « villes- • Imaginer la métropole de demain : le projet d’Aix-
lisières », développement technologique et commercial, Marseille : https://www.ampmetropole.fr/sites/default/
pôles récréatifs, centres commerciaux. files/2018-07/AmbitionMetropolitaine2040.pdf
2. Densité du bâti, architecture verticale – moins pour
le quartier de Brossard qui est plus porté sur le récréatif-
résidentiel que pour l’hypercentre de Montréal et le Carte – Urbanisation et
nouveau centre du Caire. À terme, celui-ci est censé grandes métropoles dans
rassembler les fonctions à la fois de pouvoir et de loisir-
résidence qu’on trouve dans l’hypercentre de Montréal
le monde
(plutôt pouvoir et loisir) et dans le quartier de Brossard > MANUEL PAGES 54-55
(plutôt commerce, loisir et résidentiel).
◗◗ Carte : compléments d’information
3. Le document 3.a. correspond sur le croquis au La carte montre :
carré marron, qualifié d’hypercentre historique dans la
−−les inégalités des taux d’urbanisation par pays ;
légende.
−−la hiérarchie des métropoles de plus de 5 millions
4. On attend que l’élève utilise les notions d’habitants ;
d’urbanisation, de métropolisation et d’étalement urbain. −−la dynamique démographique de ces métropoles au
Il peut être nécessaire de les introduire si cela n’a pas XXIe siècle.
déjà été fait.
◗◗ Réponses aux questions
Voici une structure possible de réponse argumentée :
a. Présenter les trois photographies en expliquant 1. Les régions les plus urbanisées de la planète sont :
qu’elles représentent chacune un certain type de centre l’Amérique du Nord, l’Europe occidentale, l’Amérique
avec certaines fonctions spécifiques, mais aussi des du Sud, le Japon et la Corée du Sud, l’Australie et la
fonctions similaires. Nouvelle-Zélande, la péninsule arabique. Les régions les
moins urbanisées sont l’Afrique sub-saharienne, l’Asie
b. Montrer que chacune de ces photographies illustre centrale, du Sud et du Sud-Est.
un élément du schéma (doc. 1), puis décrire globalement
ce schéma en dégageant ses principales dynamiques. 2. Les régions qui concentrent le plus grand nombre
d’aires métropolitaines de plus de 10 millions d’habitants
c. Montrer que la multiplication des centres est une sont : l’Asie du Sud et l’Asie orientale.
conséquence de l’urbanisation, de l’étalement urbain et
de la métropolisation. 3. Les régions où les métropoles ont connu la plus forte
croissance démographique depuis 2000 sont l’Asie du
➡➡Itinéraire 2 – Réaliser une recherche Sud et l’Asie orientale.
documentaire

◗◗ Plan possible de l’exposé

1. Définition d’une métropole polycentrique

2. Comparer différents types de métropoles

3. Imaginer la métropole de demain

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 27


Carte – Le poids des (2013) sont des jeux vidéo sortis récemment, ayant pour
décor un univers urbain futuriste. Le joueur est ainsi
métropoles à l’échelle mondiale immergé dans la ville de Glass avec le premier jeu et
> MANUEL PAGES 56-57 dans la capitale française (Paris) avec le second. Dans
les deux cas, le décor se compose notamment de gratte-
◗◗ Carte : compléments d’information ciels et apparaît plutôt hostile, les héroïnes de ces jeux
La carte montre : (Faith et Nilin) étant amenées à explorer leur univers
−−la hiérarchie dans la capitalisation des principales pour réaliser une mission. On pourra noter l’absence
places financières de la planète ; d’éléments « naturels » : aucun espace vert par exemple.
−−les métropoles disposant des principales bourses de 2. Ces jeux vidéo proposent au joueur de s’immerger
commerce pour les matières premières ; dans un univers et un scénario dystopiques, les héroïnes
−−les mégalopoles existantes et celles en formation évoluant dans des décors futuristes clairement hostiles.
dans le monde. Le jeu Mirror’s Edge Catalyst imagine que la société
de l’avenir sera totalitaire, aux mains d’une firme
◗◗ Réponses aux questions transnationale réduisant la liberté à néant. Ce sécuritarisme
est d’ailleurs combattu par l’héroïne, Faith. Dans le jeu
1. Les régions qui disposent des places financières les Remember Me, la ville de Paris apparaît totalement
plus importantes sont l’Amérique du Nord, l’Europe transformée, dénaturée, et a perdu sa singularité de « ville-
occidentale et l’Asie orientale. musée » pour devenir un territoire composé de gratte-
2. Les régions qui ne disposent pas de métropoles bien ciels sombres, tous plus hauts les uns que les autres. Ces
intégrées dans la mondialisation sont l’Afrique et l’Asie jeux s’inscrivent dans une « image négative de la grande
centrale. ville », « très ancrée dans la culture occidentale » (doc. 4).

3. Les principales mégalopoles sont situées sur les 3. Le document 4 nous rappelle que la dystopie des
continent américain, européen et asiatique. jeux vidéo « s’inspire du monde actuel pour en imaginer
des évolutions et créer de nouveaux mondes à partir de
celles-ci ». La métropole parisienne futuriste imaginée
dans le jeu Remember Me confirme cette idée puisque
Géo autrement – certains éléments réalistes sont identifiables (par
Métropolisation, jeux vidéo exemple : la Seine), mais noyés au cœur d’un décor
totalement transformé. On peut ainsi reconnaître la
et dystopie urbaine cathédrale Notre-Dame (en petit, au centre de l’image).
> MANUEL PAGES 62-63
4. Ces jeux vidéo imaginent le futur possible des
◗◗ Les documents : compléments d’information territoires urbains, nous invitant à réfléchir à ce qui
pourrait se passer dans les décennies à venir. Les
• Doc. 1 – Mirror’s EdgeTM Catalyst (Electronic Art, villes sont ainsi clairement verticales (gratte-ciel) : le
Inc.) : la ville de Glass City
document 2 évoque les « architectures totalitaires ».
Le jeu Mirror’s Edge Catalyst, sorti en 2016, a été Les firmes transnationales y dominent les sociétés
développé par le studio suédois DICE. (« multinationales toutes puissantes », doc. 2). Se dégage
l’idée que la ville futuriste fera peur et que les libertés
• Doc. 3 – Paris en 2084 (Remember Me) y seront forcément réduites. Le document 2 parle de
« citoyens impuissants » et d’univers où ceux qui veulent
Le jeu Remember Me, sortir en 2013, a été développé
être libres sont contraints de s’engager dans la résistance
par le studio français Dontnod Entertainment.
(« la carrière criminelle apparaît comme la seule voie, ou
presque, pour survivre »).
• Doc. 2 et 4 – Deux textes d’éclairage sur la ville
dans les jeux vidéo 5. Il s’agit ici pour l’élève d’établir un lien entre
Ces textes permettent à l’élève de comprendre le géographie et jeux vidéo. Il peut organiser sa réponse en
concept de « dystopie » et de l’appliquer à la fois aux deux temps : évoquer d’abord la question des territoires
représentations des territoires et des sociétés du futur futuristes, revenir ensuite sur le thème des sociétés
dans les jeux vidéo, et plus généralement dans l’univers futuristes. La question l’invite aussi à prendre conscience
de la science-fiction. qu’il existe toujours un message politique dans les
œuvres de science-fiction, l’objectif étant d’anticiper les
◗◗ Réponses aux questions conséquences négatives dans le futur de projets menés
aujourd’hui. Le troisième paragraphe du document 4
1. Mirror’s Edge Catalyst (2016) et Remember Me illustre parfaitement cette idée.

28 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


◗◗ C’est à vous !
L’exercice invite chaque groupe d’élèves à imaginer
une ville imaginaire dystopique. On peut en particulier
leur demander de trouver un nom pour leur ville et de
réfléchir à une caractéristique actuelle des territoires et
des sociétés, poussée à l’extrême : inégalités sociales,
place des espaces verts, accès aux ressources (eau,
électricité, etc.), traitement des déchets, respect des
libertés. On peut envisager que chaque groupe présente
à la classe sa production finale.

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 29


Chapitre 2 : La métropolisation :
un processus mondial différencié
En France
➡➡La métropolisation et ses effets

Ouverture de chapitre ■■Bibliographie


> MANUEL PAGES 64-65
◗◗ Ouvrages généraux
−−Christian LEFÈVRE, Paris : métropole introuvable,
PUF, collection « La ville en débat », 2017.
■■Objectifs du chapitre −−Hervé MARCHAL, Jean-Marc STÉBÉ, La France
Ce chapitre « France » s’inscrit dans la continuité périurbaine, PUF, collection « Que sais-je ? », 2018.
du chapitre « Monde ». Il évoque la question de la −−Vincent NOYOUX, Tour de France des villes
métropolisation en France et de ses effets. Il prend incomprises, Editions du Trésor, 2016.
en compte les dynamiques actuelles : affirmation
−−Pierre VELTZ, La France des territoires ; défis et
de la métropole parisienne à différentes échelles ;
promesses, Éditions de L’Aube, 2019.
renforcement des métropoles régionales ; émergence
des métropoles secondaires. L’ensemble du territoire
français, métropolitain et ultramarin, se caractérise
par son archipelisation autour de ces métropoles qui Étude de cas – Paris : les effets
concentrent populations et activités. de la métropolisation
> MANUEL PAGES 66-69

◗◗ Les documents : compléments d’information


■■Commentaire du document
iconographique • Doc. 1 – Paris (Île-de-France) dans les classements
nationaux et internationaux
Pour illustrer ce chapitre sur la France des métropoles,
le choix iconographique s’est porté sur Bordeaux, en Cet ensemble de trois graphiques statistiques montre :
raison de la forte croissance démographique et de la −−que Paris et sa région détiennent une place
forte attractivité que cette dernière connaît depuis le déterminante et hypercentralisée dans les classements
début du XXe siècle. Le processus de métropolisation nationaux ;
s’y est renforcé à la faveur de nombreux programmes −−que la région parisienne se place au premier rang du
d’aménagement : extension des lignes de tramway, classement du PIB des régions européennes ;
arrivée de la ligne à grande vitesse (LGV), réhabilitation −−que Paris est un pôle touristique mondial en prenant
des quartiers de la rive droite, nouveau pont Chaban- le classement des capacités d’accueil des logements
Delmas… Sur la rive gauche de la Garonne, le nouveau proposés par Airbnb.
quartier des « Bassins à Flot » entre les Chartrons et
Bacalan contribue à rééquilibrer la métropole régionale L’ensemble de ces indicateurs démontre que Paris est
dans sa partie nord. La Cité du Vin en constitue une un pôle qui s’inscrit à différentes échelles.
des portes d’entrée. Le long de la Garonne, en lieu et
place d’anciennes friches industrialo-portuaires, il s’agit • Doc. 2 – L’attractivité de Paris
d’un véritable centre culturel dédié à l’art viticole, aux
ambitions de rayonnement international. Les espaces Le texte montre que :
publics aménagés autour de la Cité du vin ont été −−Paris est un pôle d’attraction des investissements
pensés dans le cadre du développement urbain durable : étrangers ;
mobilités douces, espaces de convivialité, perspectives −−Paris accueille de nombreux centres de décision ;
paysagères… La photographie a ici été prise le long des −−les facteurs de cette attractivité sont nombreux :
« Halles de Bacalan » en direction de la Cité du Vin. stabilité politique, sécurité juridique, densité des
infrastructures de mobilité et de communication, qualité

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 31


de vie, superficies de bureaux ainsi que nombreux sites ➌ Il s’agit d’une vaste dalle centrale autour de laquelle
d’accueil de congrès et de salons. gravite l’ensemble des bâtiments du quartier. Ce parvis
couvre une superficie d’environ 3,5 hectares. Il s’inscrit
• Doc. 3 – La Défense (2018) dans l’axe « historique » Est-Ouest dont le quartier de
La photographie est prise en direction de l’Est, en La Défense constitue la terminaison occidentale. C’est le
direction de Paris. Véritable « Wall Street sur Seine », le long de de cet axe, en partant du Louvre, que les quartiers
quartier de la Défense offre son paysage de tours dans la de l’Ouest parisien se sont développés et que les activités
continuité du grand axe Est-Ouest, perspective historique du tertiaire supérieur ont « glissé » en direction de ce
de la capitale. Ici se concentrent les activités tertiaires quartier d’affaires, le plus important d’Europe.
de décision dans un véritable CBD à l’américaine. ➍ Construite au début des années 1980, la Tour
Hypercentre décisionnel de la modernité qui s’étend sur Areva fut longtemps la tour la plus haute du quartier.
le territoire de trois communes (Puteaux, Courbevoie, Anciennement Tour Fiat puis Tour Framatome, elle
Nanterre), la Défense reste encore aujourd’hui un lieu accueille désormais les sièges sociaux d’Orano et
de polémique esthétique, mais aussi symbolique, car Framatome, deux sociétés issues du démantèlement du
il s’agit d’un lieu d’activités où se regroupent plus de groupe Areva.
200 000 personnes au quotidien, mais n’a que faiblement
réussi à fixer les populations résidentes (environ 20 000 ➎ La Tour EDF a été construite au début des années
habitants). 2000 par I.M. Pei, architecte de la pyramide du Louvre.

La Défense souffre donc de cette dissymétrie, où ➏ Le Cœur Défense est un complexe de bureaux
les flux se dirigent plus vers un site de sièges sociaux couvrant 350 000 m2, soit la plus grande superficie de
et de bureaux que vers un véritable quartier. Dans la bureaux d’un seul tenant en Europe. Les tours ont été
continuité de l’axe historique et du « glissement » vers construites au début des années 2000.
l’Ouest, les projets de prolongement et d’aménagement
ne manquent pas tout au long du XXe siècle. Espaces • Doc. 4 – Un grand projet : le Grand Paris Express
de banlieue progressivement transformés en friches et
Ce texte issu du site Internet de la Société du Grand
en taudis, les abords du carrefour de la Défense posent
Paris résume en quelques lignes les principales ambitions
problème aux autorités politiques à la fin des années
du projet qui va concerner le territoire de la capitale
1950. Le ministère de l’urbanisme combine alors
et de sa région pour les prochaines décennies. Ces
deux initiatives privées d’implantation dans ces lieux
ambitions sont économiques (développement durable
pour s’y engouffrer, et proposer un vaste programme
de l’économie et de l’emploi ; renforcer la position
d’urbanisation. La société Esso voulait se construire un
de l’Île-de-France), scientifiques (clusters, pôles de
nouveau siège social (la tour a depuis lors été détruite
développement stratégiques) et logistique (création
en 1992) et un industriel privé désirait édifier un hall
d’un réseau de transports). Face à l’étalement urbain,
d’exposition, le CNIT (Centre national des industries
à la croissance démographique, à la multiplication des
et des techniques), que l’on distingue sur la photo en
pôles de développement économique, à la saturation des
haut à droite, au pied de la Grande Arche. L’organisme
réseaux existant, il était urgent de penser le schéma des
public, l’Epadesa (Établissement Public d’Aménagement
mobilités des Franciliens pour le XXIe siècle. Le projet
de la Défense Seine Arche) fut mis en place en 1958. Les
principal repose sur la construction d’une gigantesque
travaux de ce nouveau quartier d’affaires commencent
ligne périphérique, la ligne 15, maillon essentiel d’un
en 1960. L’ensemble est regroupé autour d’une vaste
futur réseau de près de 200 kilomètres de long auquel
dalle qui recouvre l’axe de circulation principale. Le
seront rattachées certaines lignes existantes et parfois
tout est limité par un boulevard circulaire. Le quartier
rallongées pour certaines d’entre elles. Le coût pour
de la Défense est aujourd’hui le 1er quartier d’affaires en
l’ensemble du réseau est estimé à 33 milliards d’euros,
Europe et le 2e hub multimodal de la région parisienne
mais 60 à 70 milliards d’euros d’investissements privés
(500 000 voyageurs par jour).
sont attendus en matière de logements, de commerces,
➊ Le centre commercial « Les Quatre Temps » a été d’équipements de loisirs, de bureaux et de locaux
construit dans les années 1970. C’est un des centres d’activités. Il s’agit d’un projet également essentiel
commerciaux les plus fréquentés en Europe. dans la perspective des Jeux olympiques de 2024.
L’achèvement du réseau pourrait toutefois prendre plus
➋ Le CNIT (Centre national des industries et des de temps que prévu. L’achèvement de l’ensemble est
techniques) est le premier bâtiment à avoir été construit prévu entre 2030 et 2040.
dans le quartier, à la fin des années 1950. Il a accueilli
pendant longtemps foires et conférences avant d’être
transformé en centre commercial et espace de bureaux.

32 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


• Doc. 5 – Les disparités de revenus en Île-de- −−est un symbole de la métropolisation de la région
France (2014), Doc. 6 – L’avenue Montaigne (2015) parisienne ;
et Doc. 7 – Les inégalités entre les quartiers −−contribue à la recomposition et à la réorganisation
Ces trois documents soulignent les inégalités socio- de l’espace productif, fonctionnel et social de la région
spatiales métropolitaines. À l’échelle de la région Île-de- parisienne.
France, les inégalités de revenus sont importantes entre
l’ouest et l’est de la région. La carte des écarts au revenu ➡➡Itinéraire 1
médian montre que les communes de l’ouest parisien,
des Hauts-de-Seine et des Yvelines polarisent les foyers 1. Paris occupe les premiers rangs dans de nombreux
aux revenus supérieurs à la médiane, alors que celles classements aux échelles nationale, européenne et
de Seine-Saint-Denis et de l’est de la Seine-et-Marne mondiale : population, emplois, richesse produite,
polarisent les foyers aux revenus inférieurs à cette même étudiants, tourisme…
médiane. La polarisation des riches est très forte dans 2. Paris est attractive car il s’agit de la capitale de la
certains quartiers parisiens comme le long de l’avenue France, un pays reconnu pour : sa stabilité politique,
Montaigne où l’on peut trouver boutiques de luxe et sa sécurité juridique, la densité de ses infrastructures
résidences pour classes très aisées. La diversité sociale de mobilité et de communication, sa qualité de vie, ses
a diminué et les fragmentations se sont intensifiées. De superficies de bureaux ainsi que ses nombreux sites
nombreuses études récentes montrent que les inégalités d’accueil de congrès et de salons…
socio-spatiales s’aggravent et que les « distances » sont
grandes entre les quartiers « huppés » de l’ouest de 3. La Défense est un grand centre d’activités de la
la capitale et les enclaves urbaines dans lesquelles se région parisienne car le site concentre de nombreux
concentrent des populations défavorisées. sièges sociaux, des espaces de congrès, deux centres
commerciaux.
• Doc. 8 – L’organisation spatiale de la région
parisienne
4. C’est la Société du Grand Paris qui est à l’origine
de ce texte, il s’agit de l’organisme en charge de la
Cette carte permet d’aborder de manière synthétique réalisation du projet. Il présente ce projet comme un
les grands traits de l’organisation spatiale du Grand Paris atout majeur pour le développement de Paris dans la
dans les prochaines années. Elle repose tout d’abord sur mondialisation.
le polycentrisme fonctionnel. Si Paris constitue le foyer
économique principal de l’aire métropolitaine, un certain 5. Paris dispose de nombreux attributs à l’échelle
nombre de pôles se sont développés en périphérie plus nationale, à l’échelle européenne et à l’échelle mondiale
ou moins éloignée du centre depuis quelques décennies. (cf. tableau de l’itinéraire 2 ci-dessous).
Le quartier de La Défense, les plateformes aéroportuaires
de Roissy et d’Orly, les villes nouvelles alimentent cette 6. Les inégalités socio-spatiales auxquelles la
armature à laquelle il faut rajouter les pôles de proximité métropole parisienne est confrontée sont de plusieurs
fortement spécialisés dans la première couronne de natures : inégalités des revenus, inégalités de logement,
Paris (Plaine Saint Denis, Villejuif, Créteil...). Cette inégalités d’emploi, inégalités de transport.
spécialisation fonctionnelle demeure hiérarchisée en 7. Ces inégalités ont notamment pour conséquence
raison du degré d’internationalisation des activités qui la ségrégation spatiale, la polarisation des quartiers de
s’y développent. Ainsi se distinguent des territoires au classes aisées et de classes populaires, la diminution de
rayonnement économique international de ceux qui la diversité sociale.
s’inscrivent dans une lecture spécifiquement régionale.
Les dynamiques de développement ne sont pas absentes 8. Si Paris demeure le pôle majeur de la région,
autour des filières de l’environnement ou bien en relation d’autres pôles secondaires émergent : Paris-Saclay
avec les espaces logistiques. (innovation scientifique et technologique), La Défense
(finance), Gennevilliers (plate-forme portuaire), Saint-
• Doc. 9 – Le pôle de Paris-Saclay Denis, Marne-la-Vallée (tourisme), Roissy…
Ce texte souligne que Paris-Saclay : 9. Les effets de la métropolisation de Paris sont :
−−est un grand pôle universitaire et scientifique de rang −−le rayonnement (à différentes échelles) ;
mondial ;
−−les inégalités socio-spatiales ;
−−est un projet d’aménagement territorial autour de
−−les transformations de l’espace (métropole
l’économie de la connaissance et de l’innovation ;
polycentrique).
−−s’inscrit dans des logiques de compétitivité à
différentes échelles ;

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 33


➡➡Itinéraire 2 – Utiliser un tableau d’extraction Cette carte combine les deux sens du mot « métropole ».
d’informations D’une part, le sens politico-administratif conféré par
l’État pour l’aménagement des territoires (lois MAPTAM
Les effets de la Informations et NOTRe, sites du gouvernement : https://www.
métropolisation gouvernement.fr/action/les-metropoles et du CGET :
de Paris sont : https://www.cget.gouv.fr/territoires/metropoles). D’autre
1. Un rayonnement à
différentes échelles
Échelle locale part, celui des géographes (sens étymologique, ville
––La Défense : pôle d’emploi et commercial régio-
nal (Doc. 3) « mère », concentrant des fonctions de commandement,
––Grand Paris Express : plus grand projet urbain en d’innovation dans les domaines stratégiques : économie,
politique, culture, sciences, recherche…), surtout
Europe (Doc. 4)
––Mise en réseau de toute la région parisienne :
naissance de nouveaux quartiers (Doc. 4) aux échelles européenne et mondiale (définition
Échelle nationale
Géoconfluences : http://geoconfluences.ens-lyon.fr/
––Paris est au 1er rang dans la totalité des classe- glossaire/metropole).
ments nationaux proposés (population, emploi,
PIB, étudiants, entreprises…) (Doc. 1)

Échelle internationale
• Doc. 2 – Le dynamisme des métropoles
––Paris dispose du 1er PIB des grandes régions en Pour définir la métropolisation et montrer comment
Europe (Doc. 1)
––Paris fait partie des grandes destinations touris- s’établit le dynamisme des métropoles, cette géographe
tiques mondiales (Doc. 1) privilégie le sens plus global que celui résultant du
––Facteurs pour attirer les investissements étran-
gers (Doc. 2) statut conféré par l’État. Les critères sont quantitatifs
––Rôle actif dans la mondialisation (Doc. 2) mais surtout qualitatifs : les fonctions métropolitaines
––Leader mondial sur le marché des salons et supérieures. Le rayonnement métropolitain repose sur
congrès (Doc. 2)
––Plus grande surface en Europe pour le tourisme des logiques réticulaires grâce à la qualité de la desserte.
d’affaires (Doc. 3) L’attractivité métropolitaine résulte d’autres critères
––Quartier d’affaires (La Défense) : principale
concentration de sièges sociaux en Europe (tours) qualitatifs : les aménités.
(Doc. 3)

2. Des inégalités
socio-spatiales
––Des écarts de revenus qui varient entre plus et
moins 40 % du revenu médian régional (Doc. 5)
• Doc. 3 – Lyon, une métropole attractive
––Disparités fortes entre la moitié Ouest de la
région parisienne et la moitié Est (Doc. 5)
Cette photographie d’étudiants sur les toits du centre-
––« Triangle d’Or » à Paris : avenue Montaigne ville illustre l’importance du marketing territorial
(boutiques de luxe et prix de l’immobilier parmi les
plus élevés) (Doc. 6)
pour cette métropole régionale et européenne. La
––Diminution de la diversité sociale et augmenta- métropolisation étant très concurrentielle, il s’agit
tion des disparités socio-spatiales (Doc. 7) d’attirer des populations jeunes, qualifiées, porteuses
––Quartiers aisés vs quartiers qui cumulent les
difficultés (chômage, délinquance, transports…) d’avenir. Elles exerceront les fonctions métropolitaines
(Doc. 7) supérieures garantissant la compétitivité de Lyon.
3. Une organisation ––Paris : centralité historique, pôle majeur (Doc. 8)
spatiale polycentrique
• Doc. 4 – Des métropoles aux caractéristiques
––Multiplication des pôles secondaires, périphé-
riques, mis en réseau (Doc. 8)
––Dynamiques d’expansion qui favorisent le poly- variées
centrisme (Doc. 8)
––Le pôle de Saclay : un pôle scientifique et uni- Cet histogramme réalisé avec des données quantitatives
et qualitatives de l’Insee permet de dresser une hiérarchie
versitaire de rang mondial. Il contribue au polycen-
trisme de l’agglomération parisienne (Doc. 9)
métropolitaine.

Dossier – Les métropoles ➡➡Itinéraire 1


régionales : concurrences 1. En dehors de Paris, seule métropole mondiale, les
et complémentarités principales métropoles françaises sont loin d’elle, à la
périphérie du territoire et souvent capitale de leur région :
> MANUEL PAGES 70-71
Lille, Strasbourg, Lyon, Marseille-Aix, Nice, Toulouse,
◗◗ Les documents : compléments d’information Bordeaux et Nantes.

2. La géographe définit la métropolisation comme


• Doc. 1 – Diversité des métropoles régionales
un processus qualitatif (activités de commandement,
françaises
fonctions métropolitaines supérieures, desserte efficace,
La carte présente les métropoles au sein de chaque services aux entreprises, recherche, qualification de la
(nouvelle) région ainsi qu’à l’échelle nationale, sans main d’œuvre), cumulatif (concentration de population
oublier l’Europe et le monde. Cette typologie est fondée et d’activités de commandement, les plus grandes villes,
sur l’ampleur de leur rayonnement et leur situation par villes mondiales en réseau, marché de main d’œuvre et
rapport à des axes majeurs ou infrastructures stratégiques.

34 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


de consommation) et très concurrentiel (hiérarchisation • Doc. 1 – Les villes petites et moyennes dans le sys-
des activités, aménités, qualité du cadre de vie et de la tème urbain en France
vie culturelle). Ces histogrammes illustrent le déclin marqué des villes
3. Les principaux facteurs renforçant l’attractivité petites et moyennes à partir de critères relatifs aux services
des métropoles et les mettant en concurrence sont : privés (commerces) ou publics (santé, écoles primaires,
l’accessibilité et l’efficacité des réseaux de transports, desserte ferroviaire). Les petits pôles urbains présentent
le nombre et la qualité des emplois, les niveaux de des situations moins favorables que les moyens. Les
rémunération, la densité et la diversité des activités et grands pôles ont aussi connu des revers dans tous les
services pour particuliers ou entreprises, le rayonnement domaines, mais les écarts avec les pôles petits et moyens
et la pluralité des fonctions de commandement (politique, atteignent 2,7 à 3,5 points en ce qui concerne la vacance
économie, culture), enfin, les aménités (importance de commerciale, entre 69,7 et 31,3 pour la diminution des
l’offre dans l’enseignement supérieur et la recherche, maternités, entre 12,5 et 4,1 pour la fermeture d’hôpitaux.
qualité de vie, activités culturelles). Quant aux écoles primaires et à la desserte ferroviaire,
des évolutions négatives concernent aussi les grands pôles
4. Des métropoles régionales ; mais les pôles moyens présentent des retraits plus sévères,
respectivement de 2,5 et 5,6 points. Seules les communes
Hiérarchisées ––Critères quantitatifs et qualitatifs : poids rurales sont affectées d’un déclin plus fort.
démographique, desserte, nombre et types
d’emplois, densité et diversité des activités,
force des activités de commandement.
• Doc. 2 – Vannes (Morbihan) : une ville moyenne
Complémentaires ––Fonctionnement en réseaux : les métropoles
de même niveau coopèrent mais elles reposent dynamique
aussi sur des métropoles de rang inférieur, des
pôles relais. La capture d’écran met en exergue, à des fins de
En concurrence ––Les complémentarités n’excluent pas les marketing territorial, un indicateur économique : la
concurrences entre métropoles de même niveau
mais aussi entre toutes les métropoles. Chacune création d’entreprises. Avec une commune de plus
veut être la plus attractive et concentrer le plus
de population, d’activités, de services, d’améni-
50 000 habitants et une aire urbaine de 156 000 habitants,
tés afin d’exercer les fonctions de commande- la quatrième agglomération régionale bénéficie d’une
localisation au Sud de la Bretagne, au fond du golfe du
ment les plus puissantes et une influence la plus
étendue possible.
Morbihan, sur l’Armor, dynamisée par le tourisme et
➡➡Itinéraire 2 – Réaliser un exposé la desserte. La qualité paysagère et de vie participe de
Pour répondre au questionnaire proposé pour structurer cette attractivité. Les fermetures d’entreprises ne sont
l’exposé, il est utile de consulter le site de l’Insee qui pas indiquées. Pour les créations, sur le site de l’Insee,
fournit des informations dans les données statistiques la moyenne annuelle depuis 2009 se situe entre 800 et
(cf. aires ou unités urbaines) et ses publications (Insee 900 pour l’aire urbaine.
Première).
• Doc. 3 – Le soutien de l’État aux villes moyennes
Autres sites :
Capture écran de la page du CGET consacrée à l’action
−−La page métropoles du CGET : https://www.cget. de l’État en faveur des villes moyennes : « Action cœur
gouv.fr/territoires/metropoles de ville ». La carte met en évidence le rôle essentiel de
−−Fédération Nationale des Agences d’urbanisme : ces pôles urbains à l’origine d’un maillage très dense
http://www.fnau.org/fr/publication/metroscope/ composé de 222 villes. Le découpage départemental
−−Étude 2017 Arthur Loyd, conseil en immobilier (dont les DROM) renforce la perception de cette réalité
d’entreprise : https://www.agence-api.fr/uploads/ du quotidien à l’échelle locale. L’approche privilégie
article/4c6d1b63e71dba0441a5e4ec638c9342a88b7b2b. les centres-villes, dénommés « cœurs de villes » car
pdf?v=125 c’est ici que l’urbanité peut être maximale si l’offre en
commerces et services ne décline pas en faveur des zones
périphériques qui favorisent les mobilités automobiles et
non la sociabilité.
Dossier – Les villes petites
et moyennes en France : • Doc. 4 – l’importance des villes petites et
déclin et renouveau moyennes en France
> MANUEL PAGES 72-73 Même si la métropolisation concerne les grands
pôles urbains, la géographe rappelle avec pertinence
◗◗ Les documents : compléments d’information les vertus des villes moyennes et petites à des échelles
plus fines, locales, pour satisfaire les besoins quotidiens
ou fréquents. Elles constituent un maillage dense de
proximité indispensable, pourtant menacé.

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 35


➡➡Itinéraire 1 −−Présentation du plan d’action sur le site de
Géoconfluences : http://geoconfluences.ens-lyon.
1. Plus que les grands pôles urbains, les villes petites et
fr/actualites/veille/breves/centres-des-villes-
moyennes ont beaucoup de mal à fixer les services privés
moyennes-en-france
(commerces) et publics (écoles primaires, maternités,
hôpitaux et desserte ferroviaire) qui permettraient
de retenir leurs populations, voire d’affirmer leur
attractivité. Il s’agit de services essentiels garantissant Cartes – Villes et métropoles
une qualité de vie au quotidien. en France
2. Malgré un contexte défavorable et des indicateurs > MANUEL PAGES 74-75
alarmants, les villes petites et moyennes peuvent
◗◗ Cartes : compléments d’information
connaître un renouveau car elles sont à taille humaine
et concentrent tous les services essentiels à proximité : Ces deux cartes réalisées à partir des dernières données
les avantages de l’urbain sans les inconvénients ni des statistiques et rapports de l’Insee souligne plusieurs faits
métropoles ni du rural à l’écart ou enclavé. géographiques.
−−Une métropolisation et une archipelisation du
3. L’État dans son soutien aux villes moyennes
peuplement : le document 1 met en valeur la très forte
privilégie les « cœurs de villes » car c’est au centre
concentration de la population autour des métropoles.
que les commerces et services déclinent alors que c’est
Ces « taches » urbaines d’importance variable soulignent
l’espace où l’urbanité et les sociabilités à l’origine de
l’effet de polarisation du territoire au profit de ce
l’attractivité d’une ville peuvent s’épanouir. Le centre-
que l’Insee appelle désormais les « aires urbaines ».
ville est un lieu symbolique et stratégique.
Cette métropolarisation est d’autant plus forte que les
4. Les villes petites et moyennes constituent le maillon métropoles régionales sont puissamment intégrées aux
indispensable entre les espaces ruraux à l’écart et les réseaux d’échanges européens et mondiaux.
grands pôles urbains à l’accès coûteux et compliqué. Ce −−Des hiérarchies fortes entre grandes métropoles et
semis de pôles petits et moyens assure un maillage vital villes moyennes et petites : l’essentiel de la dynamique
de proximité et quotidien (emplois, commerces, services démographique est porté par les métropoles régionales ;
publics – en particulier éducation et santé). les villes petites et moyennes qui s’inscrivent dans leurs
rayonnements en tirent profit ; ce n’est pas le cas des
5. villes petites et moyennes les plus éloignées, ou bien
Facteurs ––Cercle vicieux : diminution des commerces, des services celles du nord de la France, marquées par des dynamiques
de déclin
privés ou publics en particulier éducatifs et de santé,
dégradation de la desserte surtout ferroviaire à l’origine démographiques et économiques défavorables.
−−Une apparence de sous-peuplement : avec
du déclin démographique.

Attractivité ––Cercle vertueux : maintien, voire affirmation de tout ce


qui a été évoqué ci-dessus, à l’origine d’une qualité de 118 habitants au km², la France a une densité de
nouvelle vie fondée sur la proximité et la satisfaction des besoins population à peine deux fois supérieure à la moyenne
quotidiens.
mondiale (55). Mais par rapport à la plupart de ses
voisins européens (Belgique, Pays-Bas, Allemagne), la
➡➡Itinéraire 2 – Réaliser une recherche France apparaît comme sous-peuplée. Seule l’Espagne
documentaire est moins densément peuplée. Sur les ¾ du territoire,
Partir du site Internet d’une ville petite ou moyenne ou les densités n’atteignent pas 50 habitants au km², et la
de son intercommunalité, puis compléter la recherche désormais célèbre « diagonale du vide » qui s’étire entre
avec le site de l’Insee, qui fournit indicateurs et études. le massif ardennais et les piémonts pyrénéens en passant
Les articles de la presse régionale constituent également par le Massif central quant à elle n’atteint pas 20 habitants
une source d’informations. au km² en moyenne. À noter qu’une seconde diagonale
de faibles densités se distingue progressivement, partant
On peut également établir si la ville étudiée fait partie du sud des Alpes, traversant le Massif central jusqu’aux
du dispositif « Cœur de ville » et lister les éventuelles territoires de l’intérieur de la Normandie.
actions mises en place : −−Une répartition dissymétrique : la dissymétrie du
−−Présentation du plan d’action Cœur de Ville sur le site peuplement de part et d’autre d’une ligne fictive allant de
Internet du CGET : https://www.cget.gouv.fr/dossiers/ la basse Seine au bas Rhône (longtemps nommée ligne
action-coeur-de-ville Le Havre-Marseille) semble se réduire mais demeure une
−−Présentation des actions menées par la structure forte du peuplement du territoire. Elle résulte de
Caisse des Dépôts dans le cadre du plan l’histoire urbaine et industrielle des XIXe et XXe siècles
d’action : https://www.banquedesterritoires.fr/ qui a transformé la moitié orientale en une nébuleuse
action-coeur-de-ville-renovation-des-centres-villes de grands foyers de développement économique et

36 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


démographique, la moitié occidentale demeurant quant Géo débat – Faut-il construire
à elle majoritairement rurale. L’accentuation, puis
désormais le rééquilibrage, s’effectue par le jeu des de nouvelles tours dans
migrations intérieures, essentiellement au profit des les métropoles françaises ?
grandes métropoles. > MANUEL PAGES 78-80
−−Des régions de fortes densités le long des
principaux axes de communication : la carte met ◗◗ Les documents : compléments d’information
en valeur les grandes vallées fluviales (Seine, Oise,
Loire, Garonne, Saône, Rhône, Rhin) ce qui souligne • Doc. 1 – Le retour en grâce des gratte-ciel à Paris
l’importante corrélation entre peuplement et activités À la différence de Londres, dont le centre-ville a été
économiques, elles-mêmes dépendantes des grands axes dévasté lors de la Seconde Guerre mondiale, le centre-
de communication. C’est aussi sur ces grands axes que se ville de Paris a été préservé et patrimonialisé. Les projets
localisent les principales agglomérations urbaines. de construction de nouvelles tours sont donc localisés en
−−Une concentration démographique et une périphérie. Le texte fait ainsi référence au zonage urbain
polarisation métropolitaine au profit des littoraux : au travers du PLU (Plan local d’urbanisme).
ce phénomène dépend en grande partie de la nature
même du contact littoral. Si les 5 000 kilomètres de • Doc. 2 – Des projets à Paris mais pas seulement…
littoraux métropolitains ne constituent pas un ensemble Ce tableau permet de montrer l’existence de projets de
homogène et accueillant, certains secteurs sont tout construction dans toutes les métropoles françaises. On
particulièrement le support d’une intense urbanisation. notera néanmoins la hiérarchisation de ces projets. Les
On parle depuis peu d’un processus de litturbanisation, plus hauts sont situés à Paris, où la demande de bureaux
c’est-à-dire d’urbanisation intensive du littoral. C’est le est plus forte en raison de son statut de métropole
cas des littoraux méditerranéen, breton, vendéen, basque, mondiale.
normand ainsi que ceux du nord. Quelques secteurs
échappent à cette tendance comme le littoral landais ou
• Doc. 3 – La tour Occitanie (nouveau quartier
le littoral corse.
d’affaires EuroSudOuest à Toulouse)
Les territoires ultramarins n’échappent pas à ces Ce photomontage du projet de la tour Occitanie permet
tendances (métropolisation, litturbanisation) mais dans d’aborder la question de l’insertion d’une nouvelle tour
un contexte de très fortes densités de population qui à l’échelle d’un quartier. Cet aménagement doit ici
dépassent fréquemment 300 habitants au km². permettre le développement du quartier de la gare et
est espéré comme un facteur de dynamisation. Il doit
◗◗ Réponses aux questions contribuer à l’émergence d’une nouvelle centralité
urbaine. À une échelle européenne, la comparaison
1. Les métropoles à forte croissance démographique
du projet de la tour Occitanie avec la tour First de la
se concentrent dans le Grand Ouest (Rennes, Nantes,
Défense à Paris et du Shard Tower à Londres souligne
Bordeaux, Toulouse…), dans le Centre-Est (Lyon,
les ambitions métropolitaines de Toulouse.
Annemasse, Annecy…) et à proximité du littoral
méditerranéen (Perpignan, Montpellier).
• Doc. 4 – Le projet des Quais d’Arenc à Marseille
2. Le document 2 souligne l’inégalité des dynamiques Ce photomontage des Quais d’Arenc dans le quartier
urbaines des villes petites et moyennes en prenant en portuaire de Marseille illustre une autre inscription
compte des variables démographique, économique et territoriale que celle de la tour Occitanie à Toulouse.
sociale. On distingue une ligne imaginaire qui s’étire Il s’agit ici d’un projet de recomposition du littoral
entre Saint-Lô et Thonon-les-Bains et passant par Cholet, marseillais en ouvrant le front de mer aux résidences,
Vichy et Bourg-en-Bresse. Globalement les villes petites aux bureaux en remplacement des activités industrialo-
et moyennes situées au sud de cette ligne sont marquées portuaires. C’est ici également une illustration du processus
par des dynamiques favorables, ce qui n’est pas le cas, de métropolisation par la concentration de population et
dans la très grande majorité des cas, des villes situées au l’installation d’activités du tertiaire supérieur.
nord de cette ligne.

3. Réponse en fonction de la localisation du lycée des • Doc. 5 – « Non au gratte-ciel » (Toulouse)


élèves. Cette affiche du collectif « Non au gratte-ciel »
répond au document 3 par des contre-arguments
face à la construction de la tour Occitanie. Cette
association d’habitants craint les impacts sociaux et
environnementaux de ce projet.

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 37


• Doc. 6 – « Stop aux tours à Paris » ◗◗ Participer au débat
Ce message du collectif « Stop aux tours de Paris »,
diffusé sur son site Internet, est également un appel à Pour de nouvelles Contre de nouvelles
tours dans les tours dans les métro-
pétition. Il complète le document précédent sur les métropoles poles françaises
contestations face aux projets de construction de nouvelles françaises
tours. On relève une convergence des arguments portant Arguments Promoteurs immobiliers : Collectif « Non au
sur les impacts sociaux et environnementaux. Le débat des acteurs création de nouvelles gratte-ciel »

porte également sur l’intérêt de nouvelles tours pour centralités ; lutte contre
l’étalement urbain ; dyna-
Défigurer un quartier ;
remettre en question un équi-
limiter l’étalement urbain. misation/transformation de
quartiers ; rivaliser avec les
libre social ; réaliser un amé-
nagement peu respectueux de
autres métropoles par la l’environnement ; sursaturer
hauteur des constructions. les moyens de transport ;
◗◗ Comprendre et préparer le débat utiliser l’argent public au profit
du promoteur.
1. Les projets de nouvelles tours à Paris se concentrent
en périphérie. Le centre-ville est déjà très dense et
Collectif « Stop aux tours à
Paris »
est protégé par le PLU (Plan local d’urbanisme). Ces Réaliser une construction de
trop au détriment d’espaces
projets sont motivés par la volonté de créer de nouvelles libres, d’espaces verts, rares
centralités et d’accueillir les Jeux olympiques en 2024. à Paris ; c’est une fausse
solution au problème de l’éta-
lement urbain.
2. La Tour Occitanie doit permettre d’associer un
quartier d’affaires à la gare de Toulouse-Matabiau.
Elle devrait accueillir 11 000 m² de bureaux mais elle
renforcera également la fonction résidentielle du quartier Exercices
avec la création de 100 à 120 logements. > MANUEL PAGES 86-87

3. La construction de nouvelles tours renforce ◗◗ Réponses aux questions


les pouvoirs des métropoles et participe donc à la
Les exercices 1 et 4 sont proposés dans le manuel
métropolisation. Les tours créent de nouvelles centralités
numérique.
(périphérie de Paris, quartier de Toulouse-Matabiau,
Quais d’Arenc à Marseille) en accueillant des bureaux
devant accueillir des activités du tertiaire supérieur. Les
tours offrent également de nouveaux logements dans des
espaces saturés. Elles montrent également la domination
symbolique des métropoles par leurs hauteurs (projet le
plus haut à Paris Hermitage).

◗◗ Exercice 2 – Réaliser un croquis à partir d’une photographie


L’organisation d’un espace urbain de la Randstad Holland : Amersfoort (Pays-Bas).
1. La ville historique
Centre ancien

Canaux

Principales voies
de communication

2. L’extension concentrique
Habitat récent

Lieux d’attraction
(hôtel de ville, sites touristiques,
centre commercial, centre
de conférences et de concerts)
Zone d’activité commerciale
Axes d’urbanisation
Voie ferrée

Le livre du professeur en couleurs est à télécharger sur le site compagnon Nathan.

38 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


◗◗ Exercice 3 – Analyser un texte et une ◗◗ Exercice d’application
photographie
1. L’échelle cartographique est ici représentée par une
1. Une mégapole mondiale est une très grande échelle graphique. Elle indique que 2,2 cm sur la carte
agglomération de plus de 10 millions d’habitants dont représente 6 cm dans la réalité.
les fonctions de commandement lui permettent d’exercer
un rayonnement à l’échelle mondiale. 2. La distance, sur la carte, entre Fabrègues et Grabels,
à l’ouest de Montpellier, est de 4,4 cm. Ces deux lieux
2. Istanbul est une mégapole mondiale car, avec plus sont donc éloignés de 12 km dans la réalité.
de 15 millions d’habitants, elle est l’une des vingt
plus grandes villes du monde, une place commerciale 3. La carte représente un espace à l’échelle locale.
internationale, interface entre l’Europe et l’Asie. 4. L’échelle géographique choisie permet de montre
3. Le paysage du centre d’affaires se caractérise par la présence et la proximité de quartiers aux revenus
une concentration de hautes tours modernes, accueillant très différents. Ainsi, les quartiers des banlieues
des entreprises et des banques. apparaissent plus riches que les quartiers du centre-
ville. Par exemple, Vert-Bois se caractérise par une très
4. forte surreprésentation des bas niveaux de vie, tandis
−−Un espace urbain en croissance : étendue sur que Castelnau-le-Lez se distingue par une très forte
une centaine de kilomètres, démesure urbanistique, surreprésentation des hauts niveaux de vie.
l’équivalent d’un quartier de la Défense se construit
5. Une carte à l’échelle régionale permettrait une
presque tous les ans, nouveaux quartiers.
comparaison entre Montpellier et les campagnes
−−Un lieu de concentration d’activités et de richesses : environnantes.
capitale économique et culturelle, quartier d’affaires,
reçoit le plus d’investissements publics, concentration
de la moitié de la totalité des crédits à la consommation
accordés dans toute la Turquie, centres commerciaux,
universités.
−−Un carrefour international : interface entre l’Europe
et l’Asie, accueil de nombreux réfugiés (plus de 500 000
Syriens), place commerciale internationale (clients
bulgares et iraniens).

Apprendre à lire une carte –


Les échelles
> MANUEL PAGE 89

◗◗ Carte – Les inégalités de revenus à Montpellier


Au travers de l’exemple de Montpellier, cette carte
illustre la diversité des définitions et des échelles de
la ville. Les figurés linéaires délimitent les différents
espaces constituant l’unité urbaine (ville-centre, par
opposition aux banlieues) et l’aire urbaine (grand
pôle urbain, contour de l’aire urbaine). Le zonage des
quartiers prioritaires de la politique de la ville permet une
identification sociale et politique des espaces urbains. La
représentation des quartiers, de la ville-centre, de l’aire
urbaine révèle la difficulté à cerner l’échelle locale.
Par son contenu, cette carte rend nettement visibles les
inégalités socio-spatiales de Montpellier et remet en
question l’idée que les centres-villes sont toujours plus
riches que les banlieues.

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 39


Thème 2 : Une diversification des espaces
et des acteurs de la production
> MANUEL PAGES 98-167

Rappel du programme
À l’échelle mondiale, les logiques et dynamiques des principaux
espaces et acteurs de production de richesses (en n’omettant
pas les services) se recomposent. Les espaces productifs majeurs
sont divers et plus ou moins spécialisés. Ils sont de plus en plus
nombreux, interconnectés et se concentrent surtout dans les
métropoles et sur les littoraux.
Chapitre 3
Les processus de production s’organisent en chaînes de valeur
Dans le monde
ajoutée à différentes échelles. Cela se traduit par des flux
■■ Les espaces de production dans le monde :
d’échanges matériels et immatériels toujours plus importants.
une diversité croissante
Les chaînes et les réseaux de production sont, dans une large
■■ Métropolisation, littoralisation des espaces
mesure, organisés par les entreprises internationales, mais
productifs et accroissement des flux l’implantation des unités productives dépend également d’autres
acteurs – notamment publics –, des savoir-faire, des coûts de main
d’œuvre ou encore des atouts des différents territoires. Ceux-ci
sont de plus en plus mis en concurrence. Parallèlement, l’économie
numérique élargit la diversité des espaces et des acteurs de la
production.

Chapitre 4 L’étude des systèmes productifs français (Outre-mer inclus) permet


En France de mettre en avant les lieux et acteurs de la production à l’échelle
■■ Les systèmes productifs entre valorisation nationale, tout en soulignant l’articulation entre valorisation locale
locale et intégration européenne et mondiale et intégration européenne et mondiale.

Ouverture de thème avantages comparatifs qu’offrent les territoires aux FTN


qui recherchent la meilleure rentabilité. Jamais les flux
> MANUEL PAGES 98-99
de biens, de capitaux et d’informations n’ont été aussi
intenses.

■■Programme et objectif Se construit alors un monde en archipel, où sont


favorisées des métropoles ultra-connectées qui
pédagogique du thème fonctionnent en réseaux et des façades maritimes qui
L’idée clé de ce thème est celle de recomposition de concentrent les hubs portuaires. Ce phénomène, qui
l’espace productif mondial. Cette recomposition est aboutit à une marginalisation des espaces périphériques,
d’abord économique. La distinction de moins en moins touche moins l’Europe et la France du fait d’une
nette entre industries et services est la conséquence de meilleure cohésion territoriale.
la révolution numérique, qui permet aux entreprises de
fournir des services tout en étant positionnées sur un
secteur industriel. La rapidité des connections assure
une mise en réseau toujours plus rapide des différents ■■Commentaire du document
acteurs d’une filière.
iconographique
La recomposition est aussi spatiale. La Les Chantiers de l’Atlantique (depuis juillet 2018 sous
désindustrialisation qui caractérise certaines économies le contrôle de l’État français et de l’entreprise italienne
occidentales est discutable ailleurs : les pays émergents, Fincantieri) situés à Saint-Nazaire se composent de trois
Chine en tête, ont connu l’industrialisation en même temps branches d’activités internationales (la construction de
que l’urbanisation, la métropolisation et la littoralisation navires, les énergies marines et le service aux armateurs)
de leur économie. Le système productif repose en effet qui comptent 3000 salariés. Depuis 150 ans, le chantier
sur une chaîne de valeur ajoutée, caractérisée par une naval a construit un grand nombre de paquebots pour le
dispersion mondiale des lieux de décision, de conception, compte de croisiéristes étrangers (MSC Croisières, Royal
de fabrication et de commercialisation en fonction des Caribbean Cruise Line, Celebrity Cruises) mais aussi des

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 41


navires de guerre pour les marines française et étrangère. a. La France est la 1re puissance touristique mondiale.
Représentant le savoir-faire industriel français, c’est l’un
des plus importants et l’un des plus innovants chantiers 11. c. les services
dans le monde. Le site met en œuvre l’ensemble de la 12. a. L’agriculture dans le monde représente 3 % des
chaîne de valeur productive : la conception, la fabrication, richesses produites.
le montage et la mise en service des navires. Une école
de formation sera ouverte en 2020. 13. c. L’industrie dans le monde représente 25 % des
richesses produites (PIB).

14. 15.
Pour entrer dans le thème
a. ➞ 3 e. ➞ 3 a. ➞ 3
> MANUEL PAGES 100-103
b. ➞ 1 f. ➞ 1 b. ➞ 2
◗◗ 1. Vérifier ses repères géographiques c. ➞ 2 g. ➞ 2 c. ➞ 1
1. et 2 d. ➞ 2

1. Les Grandes ◗◗ 3. Mobiliser le vocabulaire et les notions


États-Unis Amérique du Nord a.
Plaines
15.
2. Disneyworld États-Unis Amérique du Nord c.

3. Londres Royaume Uni Europe (du Nord-Ouest) d. Espace mondial


4. Delta du Niger Nigéria Afrique (de l’Ouest) b. Zone industrialo-portuaire
5. Île Maurice Maurice Océan Indien c. Littoral
6. Busan Corée du Sud Asie (de l’Est) b. Arrière-pays
Échanges avec le reste du monde
3. Littoral de la mer du Nord / Littoral de la Échanges avec les ports secondaires
Mégalopolis du Nord-Est des États-Unis / Littoral du
Golfe du Mexique au sud-est des États-Unis / littoral de Le livre du professeur en couleurs est à télécharger sur
la Chine orientale / Littoral de la Mégalopole japonaise le site compagnon Nathan.
4. Les principaux espaces en voie de désindustrialisation 16.
se situent autour des espaces frontaliers du nord et de a. ➞ 4
l’est.
b. ➞ 2
5. C’est dans les métropoles que se développent des c. ➞ 5
activités industrielles innovantes. d. ➞ 6
6. Les principales régions touristiques sont les littoraux e. ➞ 3
atlantiques et méditerranéens, les régions montagneuses f. ➞ 1
des Alpes ou du Jura, la Normandie ou l’Alsace. Paris
est également une grande région touristique tout comme ◗◗ 4. Valider des situations géographiques
les DROM.
17.
7. Les activités d’affaires se concentrent dans les
1. Il y a une grande variété des espaces productifs dans
métropoles.
le monde.
8. Les DROM se sont spécialisés dans le tourisme. a. On retrouve des espaces à vocation agricole, à
vocation industrielle, à vocation touristique.
9. Les principales infrastructures de transport sont les
b. À l’échelle d’un pays, les activités économiques sont
autoroutes mais également les voies ferrées qui relient
variées tout comme les espaces où se développent ces
entre elles les métropoles.
activités.
◗◗ 2. Tester ses connaissances 2. Quelle que soit l’activité économique développée
dans un espace productif, on retrouve les mêmes
10.
modalités de fonctionnement de cet espace.
b. La France est la 7e puissance économique mondiale.
a. Des acteurs, des lieux, des potentialités, une activité
b. La France est la 4e puissance industrielle européenne. économique
a. La France est la 1re puissance agricole européenne. b. Des paysages spécifiques.

42 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


Chapitre 3 : Une diversification des
espaces et des acteurs de la production
Dans le monde
➡➡Les espaces de la production dans le monde : une diversité croissante
➡➡Métropolisation, littoralisation des espaces productifs et accroissement des
flux

Ouverture de chapitre ■■Bibliographie


> MANUEL PAGES 104-105
◗◗ Ouvrages généraux
−−Laurent CARROUÉ, Atlas de la mondialisation, une
seule terre, des mondes, Éditions Autrement, 2018.
■■Objectifs du chapitre −−Jean-Baptiste MALLET, L’Empire de l’or rouge.
Dans ce chapitre, la diversité des espaces et des Enquête mondiale sur la tomate d’industrie, Librairie
systèmes productifs est abordée sous l’angle de leur Arthème Fayard, 2017.
spécialisation : espaces industriels (études de cas portant −−Pierre VELTZ, La société hyperindustrielle. Le
sur l’aéronautique et l’aérospatiale en Europe, sur nouveau capitalisme productif, Paris, Le Seuil, 2017.
Singapour, sur les investissements chinois en Afrique,
un dossier sur la filière du Ketchup et une approche de ◗◗ Revue
la désindustrialisation), planète financière (Singapour,
−−Frédéric LÉRICHE, « Du local au global : géopolitique
les investissements chinois en Afrique), territoires
de la Silicon Valley », Revue Diplomatie, n° 85, mars-
de l’innovation (l’aéronautique et l’aérospatiale en
avril 2016.
Europe, la Silicon Valley), espaces touristiques (les îles
tropicales). Les espaces agricoles, non traités ici, sont
◗◗ Sites Internet
le sujet du thème 3. Ces espaces sont hiérarchisés en
fonction des avantages comparatifs offerts aux FTN −−Le site Géoconfluences propose une sélection d’articles
(dossier sur les stratégies des FTN). Leur dynamisme récents en lien avec le thème depuis le glossaire :
entraîne des flux de plus en plus importants dont http://geoconfluences.ens-lyon.fr/glossaire/
bénéficient les métropoles et les littoraux. espace-productif

◗◗ Films
−−La pluie et le beau temps, Ariane Doublet, 2011.
■■Commentaire du document −−Le cauchemar de Darwin, Hubert Sauper, 2005.
iconographique
Amazon est une entreprise de commerce électronique
nord-américaine créée par Jeff Bezos en 1994 et dont Étude de cas – L’aéronautique
le siège se trouve à Seattle. C’est l’un des géants du et l’aérospatiale en Europe :
Web et l’un des symboles de l’économie numérique.
Introduite en bourse au Nasdaq en 1997, Amazon est la une production en réseau
plus valorisée des grandes sociétés mondiales avec 840 > MANUEL PAGES 106-109
milliards de dollars de capitalisation boursière en 2018.
L’entreprise compte plus de 500 000 employés dans le ◗◗ Les documents : compléments d’information
monde et plus de 175 centres logistiques dont douze
• Doc. 1 – Un succès européen
en Allemagne (40 en Europe). Les centres logistiques
sont des entrepôts dans lesquels s’effectue le traitement Ce texte de géographe présente de manière synthétique
des commandes de la première à la dernière étape : les et historique, sans omettre d’évoquer l’avenir, la force
marchandises sont livrées par les fabricants et envoyées et les succès de l’industrie aéronautique et spatiale
directement aux clients. européenne. Ce texte permet de prendre la mesure

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 43


du succès accompli en quelques décennies grâce • Doc. 8 – Le pas de tir de la fusée Ariane
à la construction de l’Europe. L’aéronautique et le Le pas de tir de la fusée Ariane, en cours
spatial constituent un pilier de l’UE, à l’origine de son d’aménagement, est conçu pour être à la mesure du futur
intégration à la mondialisation. lanceur lourd Ariane 6. Le pas de tir de la future Ariane 6
est un aménagement de très grande envergure au sein du
• Doc. 2 – Les acteurs du secteur aéronautique et CSG à Kourou. La latitude proche de l’Équateur permet
spatial de bénéficier de l’effet de fronde presque maximal de
Cette infographie permet d’appréhender la multitude la rotation de la Terre qui se cumule à la puissance des
d’acteurs de qualité ainsi que la complexité des processus moteurs Vulcain et permet l’envoi de charges lourdes
et la forte intégration en réseau. – plusieurs satellites ou un seul gros. Par ailleurs, la
proximité de l’Océan Atlantique permet des tirs vers
• Doc. 3 – Columbus, le laboratoire de recherche l’Est, au-dessus de zones non habitées – la mangrove
européen dans l’espace
et la végétation tropicale participent à la protection
du site. C’est une évolution majeure pour maintenir la
Ce cliché regroupe deux symboles de l’Europe compétitivité des Européens et du CSG.
spatiale : le laboratoire Columbus composante de l’ISS
consacré à la recherche en apesanteur et le médiatique
• Doc. 9 – Le pôle de compétitivité Aerospace Valley
spationaute de l’ESA, Thomas Pesquet. La complexité
et la densité des technologies embarquées apparaissent Le pôle de compétitivité Aerospace Valley est un cluster
de manière évidente. de rang international, organisé autour de la capitale
mondiale de l’aéronautique et du spatial (Toulouse) et de
• Doc. 4 – Galileo, un système européen de posi- deux grandes régions (Nouvelle Aquitaine et Occitanie).
tionnement par satellites
➡➡Itinéraire 1
Cette infographie illustre l’ampleur du système Galileo :
une constellation de 30 satellites mise en place sur quatre 1. L’industrie aéronautique et spatiale européenne
ans pour cinq milliards d’euros, en connexion avec des est née après la Seconde Guerre mondiale, durant les
installations terrestres pour de multiples applications 30 Glorieuses, grâce à la construction européenne qui a
civiles ou militaires. La précision de système européen favorisé le volontarisme des États et la coopération des
est supérieure à celle de ses concurrents. acteurs publics et privés du secteur pour mutualiser leurs
ressources. Ainsi se concrétisent et réussissent les projets
• Doc. 5 – Ariane 6 : un lanceur européen Airbus et Ariane, devenus des leaders mondiaux.
Le document montre la multitude de pays européens 2. Les principaux concurrents de l’Europe sont les
impliqués dans le programme. Certaines parties États-Unis, la Russie, le Japon et la Chine. L’Europe
de la fusée relèvent d’entreprises spécialisées en est particulièrement compétitive par rapport à eux
provenance d’un petit nombre de pays ; c’est le cas de dans tous les secteurs : aéronautique avec Airbus face
la coiffe (Suisse) ou bien des structures inter-réservoirs à Boeing, spatial avec le lanceur Ariane et les satellites
(Allemagne), voire des réservoirs (France et Allemagne). de télécommunication (Thales, EADS) mais aussi le
Mais dans l’ensemble, la fusée s’apparente à un positionnement par satellites Galileo plus performant
gigantesque mécano qui voit se croiser des entreprises que les concurrents (GPS, Glonass, Beidu, QZSS).
d’une multitude de pays ; c’est le cas notamment pour
les propulseurs, les moteurs, et surtout pour l’ingénierie. 3. Des secteurs d’activité particulièrement complexes :
Il est possible de souligner qu’il s’agit pleinement d’un −−La multitude d’acteurs publics et privés, civils et
projet européen, même si, au final, le nombre de pays militaires impliqués, à intégrer et à coordonner.
participants demeure réduit (11 au total). −−Des processus à l’origine de chaînes longues et
de réseaux fortement intégrés : de la conception –
• Doc. 6 – Airbus, une réussite européenne innovation (R&D) à la commercialisation des solutions
Benoît Montabone, géographe et chercheur à et services en passant par la production industrielle avec
l’université Rennes 2, décrit le miracle industriel et les constructeurs et leurs nombreux sous-traitants
technologique accompli, les concurrences nouvelles et −−Le caractère hyperspécialisé des très hautes
la compétitivité renouvelée. technologies mises en œuvre au service de l’innovation
et de la recherche : aéronautique civile et militaire,
• Doc. 7 – La chaîne de production de l’Airbus A350 missiles, fusées, satellites civils et militaires parfois en
constellations, systèmes de positionnement…
Cette infographie montre l’hyperspécialisation et la
mise en réseau des sites.

44 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


4. 8. Le pas de tir de la future Ariane 6 est un aménagement
de très grande envergure au sein du CSG à Kourou.
Les succès Les raisons Des voies spécifiques sont aménagées pour permettre
––Airbus devant son rival Boeing et ––La coopération européenne voulue l’acheminement du lanceur sur le pas de tir. Ce dernier
doit être éloigné des installations humaines et supporter
Dassault (avions civils et militaires) par les États, mise en place par les
––Safran (motoriste) entreprises à l’origine de la mutuali-
––Lanceur Ariane et le CSG de Kourou
sation des ressources gigantesques
nécessaires (capitaux, technologies) la puissance des moteurs au décollage. Compte-tenu
––Colombus laboratoire de recherche et de la mise en réseau des acteurs
et processus
du caractère hautement inflammable du carburant des
propulseurs et de l’importance du volume embarqué, un
sur l’ISS
––Les satellites (Thales, EADS) ––La R&D grâce à des organismes
––Le système Galileo
(Onera) et agences spatiales (CNES,
ESA) moteurs de l’innovation pour
important réservoir d’eau est indispensable à proximité
dépasser les rivaux, soutenir la du lanceur.
concurrence

9.
5. Le système de production d’Airbus et d’Ariane
correspond à un gigantesque « mécano ». De multiples Organismes ––Une coopération sur l’ensemble du continent (États
acteurs européens hyperspécialisés (10 pays pour et institutions
et entreprises) pour mettre en place une Europe de
l’aéronautique et de l’espace
Ariane et 3 pays pour les sites de production de l’A350) ––Des organismes de recherche (Onera) et des
produisent un ou des éléments spécifiques (doc. 5 et 7) agences spatiales (CNES, ESA)
––Une mutualisation des capitaux et des ressources
sur plusieurs sites répartis tout le continent, mis en réseau
par de puissants moyens logistiques (navires dédiés, Compétence ––Airbus qui a dépassé son rival américain Boeing
(aussi des hélicoptères – 1er rang mondial – et des
des acteurs,
convois routiers exceptionnels, avions Beluga) avant des construc-
avions militaires)

l’assemblage final.
––Le lanceur lourd Ariane (dont la future version 6)
teurs et per- ––Un laboratoire de recherche sur l’ISS (Colombus)
formance des ––Des acteurs majeurs dans le domaine des satellites
6. De nouveaux constructeurs concurrencent Airbus : matériels de télécommunication (Thales, EADS)
Sukhoï en Russie, Comac en Chine, Embraer au Brésil, ––Un motoriste de 1er rang : Safran

Bombardier au Canada et Mitsubishi au Japon. Malgré ––Un système de positionnement par satellites plus
performant que celui des concurrents (Galileo)
ce contexte de compétition mondiale, Airbus prend
Organisations ––Une hyperspécialisation des pays et entreprises
des participations chez ses homologues (ce qu’a fait et systèmes
avec une forte intégration des constructeurs et

Airbus avec Bombardier en rachetant sa branche court-


de leurs sous-traitants grâce à une R&D et une
de production production en réseau (logistique dédiée d’une grande
courriers, renommée série A200), implante des centres à toutes les efficacité)

de recherche dans les pays rivaux ou s’impose comme


––Des clusters de niveau mondial (Aerospace Valley
échelles en France)
un fournisseur indispensable. Tous sont concurrents et ––Le meilleur site de lancement : le CSG

complémentaires. Un position- ––Un rang compétitif face à de grandes puissances :


États-Unis, Russie, Chine, Japon
nement fort
7. Les deux pôles principaux d’Aerospace Valley sont face à la
––Une capacité d’innovation importante dans tous les
domaines de l’aéronautique et de l’espace
en premier lieu Toulouse, puis Bordeaux. Ces deux concurrence
pôles concentrent le plus grand nombre d’emplois,
les plus diversifiés et les plus qualitatifs (ingénierie et
informatique, commercialisation, fabrication d’éléments
de haute technologie, assemblage final).

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 45


➡➡Itinéraire 2 - Compléter une carte mentale
Constructeurs civils
Recherche et développement : et militaires : avions,
CGS Kourou organismes (ONERA), agences hélicoptères, missiles,
spatiales (CNES, ESA) lanceurs, systèmes

Airbus Colombus (ISS) Ariane


Équipementiers et
De nombreux acteurs
sous-traitants en
et secteurs complexes
réseau
Le succès de cette
industrie européenne
Commercialisation des
Mutualisation des
solutions et applications
Satellites de Galileo ressources : capitaux,
télécommunication laboratoires,
(Thalès, EADS) technologies avancées
Applications

Comment expliquer la réussite


de la production aéronautique et spatiale européenne

Des espaces de production Une chaîne de production Airbus A350 :


spécialisés et connectés partagée - Sites de production sur 3 pays
(France, Allemagne, Espagne)
- Assemblage des ailes à Broughton
Aerospace Valley Airbus et Ariane : des pays (Royaume-Uni)
(Nouvelle Aquitaine et sites pour chaque type - Assemblage final à Toulouse
et Occitanie) de pièce ou de composant

Ariane 6 : 10 pays au total Logistique assurée


- Toulouse / Bordeaux / Pau / - Ingénierie : 6 pays par des avions ou des
Biarritz-Bayonne - Coiffe : 1 pays bateaux dédiés (Beluga)
- Construction aéronautique et spatiale - Moteurs : 6 pays ou des convois routiers
- Équipements - Réservoirs : 2 pays exceptionnels
- Réparation et maintenance - Propulseurs : 5 pays
- Commerce et logistique - Assemblage et lancement
- Ingénierie et informatique à Kourou (Guyane, France)

Le livre du professeur en couleurs est à télécharger sur le site compagnon Nathan.

Étude de cas – Singapour : à une main d’œuvre immigrée venue de toute l’Asie
et vivant dans des logements souvent surpeuplés : un
l’articulation de la finance, « envers du décor » qui contraste avec l’image lisse et
de la production des flux touristique mise en avant par le marketing territorial de
> MANUEL PAGES 110-111 la cité-État.

◗◗ Les documents : compléments d’information • Doc. 2 – Les espaces portuaires de Singapour


La cité-État de Singapour a décidé d’investir dans
• Doc. 1 – Un espace productif de services la construction d’un nouveau port, gigantesque : le
Laurent Carroué présente ici, dans un texte issu port de Tuas, qui devrait commencer à fonctionner en
d’un Atlas de la mondialisation (Éditions Autrement), 2021.Toute l’activité portuaire actuelle des autres sites
plusieurs caractéristiques majeures de Singapour. On peut de Singapour va progressivement y être transférée et
insister sur les transformations permanentes du littoral : les anciens sites portuaires vont faire l’objet de grands
des terres gagnées sur la mer (près de 140 km² depuis travaux d’aménagement urbain, sur le modèle de ce
1965), un système politique autoritaire (comportements qui a été réalisé à Marina Bay. L’objectif du mégaport
très encadrés dans l’espace public : interdiction de fumer de Tuas est d’atteindre 65 millions d’EVP (Équivalent
ou de mâcher du chewing-gum dans la rue, peu de droits vingt pieds, unité de mesure d’un conteneur standard,
de manifestation, peu de liberté d’expression), le recours soit environ 6 mètres de long) d’ici le milieu des années

46 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


2030, quand les travaux seront achevées. Le port veut stratégie de développement dès la fin des années 1960,
aussi devenir hyper compétitif et attractif en misant sur en attirant les investissements étrangers (essentiellement
les nouvelles technologies, une hyper-connectivité et un occidentaux et japonais à l’époque) et en se spécialisant
impact environnemental le plus faible possible. dans la sous-traitance et la réexportation. La main
d’œuvre nombreuse, stable et bon marché de Singapour
• Doc. 3 – Singapour dans le monde de la finance ainsi que sa localisation font de cette stratégie un succès.
À l’industrie lourde des débuts (construction navale)
Le trading de matières premières est en plein essor
succède l’électronique et, de plus en plus à partir des
à Singapour, qui en est devenu la 2e place financière
années 1970, l’industrie pétrochimique. Depuis les
mondiale derrière Genève. C’est ici que se négocient en
années 1980, les activités industrielles à faible valeur
permanence, dans des salles de marché et par ordinateur,
ajoutée ont été délocalisées (Chine, Vietnam) et
les cours du pétrole, des minerais, des engrais. Singapour
Singapour se spécialise dans les hautes technologies.
profite de sa proximité géographique avec les grands
marchés asiatiques, et surtout de la Chine (75 % de la
population de Singapour est d’origine chinoise). La ➡➡Itinéraire 1
plupart des grandes entreprises de négoce international 1. Singapour est dynamique dans les activités
spécialisées dans les matières premières ont un siège à portuaires et l’industrie.
Singapour.
2. Se juxtaposent à Singapour un centre historique et
• Doc. 4 – Les centres de Singapour (2017) de nouveaux quartiers d’affaires gagnés sur la mer, qui
contrastent dans leur architecture. Comme dans toutes les
La photographie montre à quel point Singapour grandes métropoles mondiales ces quartiers d’affaires se
s’est transformée depuis son indépendance en 1965. distinguent par une architecture très verticale, avec des
Ancienne colonie britannique, la cité-État n’en garde bâtiments réalisés par des architectes de renom.
que peu de traces architecturales en dehors du quartier
historique, aujourd’hui complètement dominé par les 3. Les atouts de Singapour sont sa localisation
gratte-ciels. La politique de planification urbaine menée géographique sur le détroit de Malacca, et à l’échelle
par le dirigeant Lee Kuan Yew a assuré le maintien de locale le statut du territoire qui en fait un quasi paradis
vastes espaces verts (jungles) à proximité immédiate des fiscal.
quartiers commerciaux ou d’habitation. Le littoral a été
profondément transformé avec de nombreux terre-pleins 4. Des terre-pleins ont été réalisés, les activités
gagnés sur la mer. L’hôtel du Marina Bay Sands, visible portuaires vont être concentrées sur le nouveau port de
à gauche sur la photo, construit en 2010, est devenu un Tuas.
des symboles les plus connus de Singapour aujourd’hui :
5. Singapour attire des flux de marchandises grâce à
plus de 2500 chambres et un casino, trois immeubles de
ses infrastructures portuaires et à ses vastes terre-pleins
55 étages surmontés d’une vaste piscine à débordement
industriels, mais aussi des flux de capitaux. L’articulation
située à 200 mètres de hauteur et surplombant la ville.
de ces flux matériels et immatériels est très forte dans
Réalisé par le « starchitecte » Mosche Safdie pour le
le domaine des matières premières, dont Singapour est
compte du groupe Las Vegas Sand, déjà propriétaire de
devenu l’un des principaux hubs mondiaux. Le territoire
plusieurs hôtels et casinos à Las Vegas mais aussi en
de Singapour en a été profondément transformé :
Asie du Sud, il était qualifié par l’hebdomadaire « Les
Singapour a constamment gagné des terres sur la mer
Inrocks » en 2010 de « plus bling bling tu meurs ». Ce
depuis les années 1960 et fortement artificialisé son
complexe montre l’importance prise par la société de
littoral. Singapour a la particularité d’être un territoire
consommation et de loisirs dans l’organisation de la ville
minuscule (une cité-État) pourtant au cœur de la
aujourd’hui et le quotidien des Singapouriens, dont un
mondialisation : s’y croisent des flux de marchandises
des loisirs préférés est de passer du temps dans les malls,
et des flux financiers considérables par leur volume et
ces grands centres commerciaux à l’américaine.
par leur vitesse.
Pour aller plus loin, on peut consulter un blog de
qualité sur l’histoire de Singapour : ➡➡Itinéraire 2 – Extraire et hiérarchiser l’information
http://singapour.blog.lemonde.fr/category/non-classe/
histoire/ Informations
1. Les atouts des ––La localisation géographique (détroit
de Malacca ; proximité de la Chine)
• Doc. 5 – Un site de production industriel attractif espaces productifs
––La main d’œuvre qualifiée
de Singapour
À son indépendance en 1965, l’activité principale de ––Les infrastructures ultra-modernes

Singapour est le commerce d’entrepôt, autour du port.


Le jeune État décide de valoriser l’industrie comme

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 47


2. Les acteurs et les ––L’État (dirigiste) et les technologies de l’information (disques durs,
aménagements ––Les investissements étrangers batteries des ordinateurs et des téléphones portables).
réalisés pour dy- ––Les terre-pleins gagnés sur la mer La république démocratique du Congo détient entre
namiser l’espace ––La transformation quasi permanente du
littoral 60 et 70 % des réserves mondiales estimées de cobalt.
productif
L’approvisionnement en cobalt est stratégique pour
3. Les dynamiques ––Une industrialisation très rapide depuis
l’indépendance en 1965 l’industrie chinoise.
de l’espace productif
––La spécialisation géographique des

• Doc. 4 – La Chine en Afrique


espaces de la cité-État (zonage)
––La réorganisation permanente des
La carte permet d’identifier les pays et les régions
espaces productifs pour gagner en
connectivité
dans lesquels les investissements chinois et la présence
chinoise sont les plus importants. On constate que
la carte des IDE chinois recoupe nettement celle des
Étude de cas – ressources minières du continent africain. Le littoral
Les investissements chinois oriental (Kenya, Tanzanie) fait l’objet de grands projets
d’aménagement dans le cadre des nouvelles « routes de
en Afrique la soie » chinoises.
> MANUEL PAGES 112-115

◗◗ Les documents : compléments d’information • Doc. 5 – Les stratégies des entreprises chinoises
en Afrique
• Doc. 1 – La production chinoise en Afrique Le texte souligne le caractère encore largement
Le texte évoque la délocalisation d’usines chinoises en dominant des investissements dans le secteur minier, et
Afrique dans le secteur de la chaussure et du textile. On montre comment la présence chinoise peut susciter des
peut attirer l’attention des élèves sur le titre de l’article tensions locales (deuxième partie de l’étude de cas).
(« Le Made in Ethiopia sur la voie du Bangladesh ? »)
en faisant repérer et commenter les expressions devenues • Doc. 6 – La présence militaire chinoise à Djibouti
clichés comme « l’usine du monde » (avant-dernière La carte permet de croiser trois échelles : locale
ligne). On voit bien comment se confrontent l’échelle (Djibouti a misé sur la « rente » des bases militaires
mondiale (la destination des produits, la provenance des étrangères, celle de la France, ancienne puissance
investissements) et l’échelle locale (la recherche d’une coloniale, étant la plus ancienne, et la base chinoise, la
main d’œuvre peu chère, l’importance des ressources plus récente), régionale (le contrôle de la route maritime
présentes sur place). de la mer Rouge) et mondiale (la proximité de Djibouti
avec la péninsule arabique, sa localisation à l’échelle du
• Doc. 2 – Les investissements étrangers en Afrique continent africain et de l’océan Indien).
Tous les ans, la CNUCED (Conférence des Nations
Unies pour le Commerce et le Développement, fondée en • Doc. 7 – Les intérêts diplomatiques vus de Chine
1964) publie un rapport commenté sur l’investissement Le texte montre que le « hard power » militaire chinois
dans le monde. On lit ici la spectaculaire progression s’accompagne d’un « soft power » très développé :
des IDE chinois en Afrique. À souligner que la formation de militaires africains, soutien aux institutions
CNUCED retient comme IDE les projets dans lesquels régionales africaines.
des entreprises chinoises détiennent au moins 10 % des
parts (c’est la définition officielle retenue par le FMI ou
• Doc. 8 – Un chantier au Kenya
la Banque Mondiale pour les IDE), ce qui minimise la
présence chinoise en Afrique : de nombreuses entreprises L’intérêt de cette photographie est notamment de
chinoises font de la prestation de services, par exemple présenter la carte située au premier plan en bas à
sur des projets de construction, et leurs activités ne sont droite. Devant elle a lieu une réunion de chantier sur la
donc pas comptabilisées par ces statistiques. En Angola nouvelle voie ferrée entre Mombasa et Nairobi. Cette
par exemple, les entreprises chinoises participent à la carte, rédigée en chinois, représente les grandes routes
construction de routes en échange ensuite d’un accès maritimes à travers l’océan Indien et jusqu’en Chine. On
privilégié à des ressources minières. voit à quel point c’est à l’échelle mondiale que la Chine
pense les projets qu’elle soutient en Afrique. On peut
• Doc. 3 – Mines de cobalt en république démocra- rapprocher cette carte du document 6 (la mer Rouge et
tique du Congo (2018) Djibouti sont visibles).
Le cobalt est un minerai stratégique, utilisé dans
l’industrie lourde (production d’aciers et d’alliages),

48 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


• Doc. 9 – Les investissements chinois vus par la 5. Situé à l’entrée du détroit de Bab-el-Mandeb, qui
presse francophone commande la mer Rouge, Djibouti permet de contrôler
Jeune Afrique est une revue hebdomadaire qui paraît une route maritime majeure reliant, via le canal de
en France et dans l’Afrique francophone. L’intérêt Suez, l’océan Indien et la mer Méditerranée, et qui est
du document est de présenter de façon binaire les stratégique dans les échanges entre l’Europe et l’Asie.
investissements chinois en Afrique (une aubaine ou À l’échelle régionale, Djibouti permet aussi d’être
un risque ?) en insistant sur le problème de la dette. La à proximité de la route maritime provenant du golfe
réalité est plus nuancée. Au-delà des investissements persique, stratégique pour les flux de pétrole du Moyen-
dans les grands projets miniers ou d’infrastructures, Orient vers l’Asie.
l’Afrique est aussi devenu un marché considérable pour 6. La Chine renforce sa puissance politique grâce à
les produits chinois : textiles, électroménager, motos et l’Afrique en s’affirmant comme une grande puissance
camions sont achetés et consommés tous les jours partout militaire et diplomatique (nouvelle base construite à
en Afrique. Djibouti ; casques bleus), en construisant des relations
de partenariat (formation des militaires africains, soutien
• Doc. 10 – Une aide au développement ? aux organisations régionales africaines).
Cet article a été écrit à l’occasion d’un sommet Afrique-
7. Les principales critiques soulevées par les
Chine (celui de 2018 était le 7e forum sur la coopération
investissements chinois en Afrique sont le creusement
sino-africaine) événement qui souligne à lui tout seul
de la dette des pays africains et donc la création d’une
l’importance des relations entre la Chine et les pays
situation de vulnérabilité et de dépendance par rapport à
africains. Il permet de détailler les thèmes annoncés par
la Chine. Les investissements chinois ont pu aussi être
le document 9 et cite l’exemple de la voie ferrée évoquée
critiqués pour leur mauvaise gestion ou la corruption qui
dans le document 8.
en découle, ainsi que par l’emploi d’une main d’œuvre
chinoise au détriment de la main d’œuvre locale.
➡➡Itinéraire 1
1. En Afrique, les espaces attractifs pour les 8. La puissance industrielle et diplomatique chinoise
investissements chinois sont les régions riches en participe à recomposer le continent africain : les
matières premières (essentiellement hydrocarbures et investissements chinois sélectionnent certains pays
minerais), les pays bénéficiant d’une main d’œuvre et certaines régions, et contribuent à y développer des
nombreuse et peu chère, et enfin les littoraux, stratégiques infrastructures de transport, des projets miniers qui ont
pour le commerce mondial. un fort impact sur l’organisation du territoire.

2. Les investissements chinois en Afrique ont été ➡➡Itinéraire 2 – Mener une recherche
multipliés par 2,5 entre 2011 et 2016 : une progression documentaire en binôme
spectaculaire, que n’ont pas connu les autres
investisseurs. Les investissements américains sont restés Tous les pays désignés comme principaux récepteurs
stables, ceux du Royaume-Uni et de l’Afrique du Sud ont des IDE chinois peuvent faire l’objet d’une étude (en
légèrement progressé, ceux de la France ont légèrement vert sur la carte p. 113). Les pays qui cumulent forte
reculé. Le montant des IDE chinois a largement dépassé présence chinoise, investissements dans les matières
celui de l’Afrique du Sud, et rattrape les investissements premières, réalisation d’infrastructures seront les plus
occidentaux même s’il reste encore inférieur. intéressants : Algérie, Nigéria, Angola, Éthiopie, Kenya.
Les pays d’Afrique francophones peuvent être plus aisés
3. Les entreprises chinoises investissent en Afrique à étudier car les élèves pourront plus facilement trouver
essentiellement dans le domaine des matières premières des informations dans la presse. Un seul choix ici d’après
car, malgré sa taille gigantesque, la Chine manque de la carte : l’Algérie.
ressources minières et énergétiques.
On peut conseiller aux élèves de rassembler d’abord
4. Le continent africain est très attractif pour les des informations générales sur le pays qu’ils ont
investissements chinois en raison de l’abondance de sélectionnés, pour pouvoir faire l’état des lieux du
ses ressources naturelles (minerais, hydrocarbures, niveau de développement. Si les élèves rencontrent
bois, terres agricoles) dont la croissance chinoise est des difficultés à trouver des informations précises sur
très demandeuse. La main d’œuvre abondante aux les investissements chinois dans le pays qu’ils ont
salaires très faibles rendent aussi certains pays comme sélectionné, on peut leur conseiller de partir de documents
l’Éthiopie très attractifs pour les industriels chinois qui généraux (par exemple des articles écrits à l’occasion
déplacent ainsi en Afrique le « made in China » suite à des sommets sino-africains, où tous les pays africains
l’augmentation du niveau de vie, et donc des salaires et concernés sont présents) pour en tirer des conclusions
des coûts de production, en Chine. sur leur exemple.

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 49


Ressources en ligne : • Doc. 4 – Siège social de Google à Moutain View
Le site de Thierry Pairault, chercheur au CNRS et à (Californie, 2018)
l’EHESS spécialisé dans les investissements chinois Cette photographie représente le siège social du
en Afrique est une source précieuse et actualisée pour géant Google. L’architecture très contemporaine du
trouver les chiffres sur les IDE : https://www.pairault. lieu symbolise l’innovation. Mais d’autres éléments du
fr/sinaf/. paysage traduisent cet aspect : par exemple les vélos sont
un service gratuit mis en place par l’entreprise, la Silicon
Le rapport de la CNUCED sur l’investissement dans Valley se positionne sur la question du développement
le monde est publié tous les ans : https://unctad.org/en/ durable – alors que les industries informatiques et du
Pages/DIAE/World%20Investment%20Report/World_ cloud sont très polluantes. Autre élément significatif, le
Investment_Report.aspx. personnage du logo Android et les sièges en forme d’Oreo.
Le logo Android, entreprise rachetée par Google, peut
symboliser son appétit monopolistique, tandis que les
Étude de cas – La Silicon Valley, sièges Oreo constituent une incarnation du style de travail
un espace productif intégré « cool ». La Silicon Valley se veut en effet un laboratoire
des nouvelles pratiques professionnelles.
à la mondialisation
> MANUEL PAGES 116-117 • Doc. 5 – La Silicon Valley, territoire de l’innovation
◗◗ Les documents : compléments d’information Il convient de distinguer spatialement la Silicon
Valley de la métropole de San Francisco d’une part et
• Doc. 1 – Les grandes étapes de la formation de la de l’aire urbaine de la Baie de San Francisco de l’autre.
Silicon Valley Son implantation s’explique par la proximité des
métropoles de San Francisco et San Diego qui offrent
Cette frise n’est pas exhaustive en termes de « dates
un grand marché de consommation et une main d’œuvre
clés » mais celles sélectionnées permettent d’aborder
hautement qualifiée, des axes de transports et des moyens
tous les facteurs de la réussite de la Silicon Valley :
d’import-export très performants. Le fait que la Silicon
universités (Stanford), laboratoires et parcs industriels
Valley se soit développée à l’extérieur des métropoles
(Stanford Industrial Park) mis en relation avec les
s’explique par les prix du foncier et les besoins d’espaces
entreprises dont celles sélectionnées incarnent chacune
croissants des zones industrielles. On peut aussi lier cela
un pan du secteur numérique, fabrication de matériel
à l’esprit d’innovation : il s’agit d’inventeurs un peu en
informatique (Apple), stockage de données (Oracle),
marge, à l’image de la légende de Steve Jobs élaborant le
moteur de recherche (Google) et réseau social (Twitter).
premier Mac dans son garage, qui par le succès de leurs
découvertes créent une nouvelle centralité par rapport à
• Doc. 2 – La Silicon Valley, capitale mondiale des la métropole historique ou en tous cas contribuent à son
industries high tech étalement dans l’espace.
Ce texte est extrait d’un article de la revue Diplomatie.
Il aborde notamment des notions de prospective, sur les NB : l’administration américaine distingue bien la
questions de territoire en particulier, qui peuvent revêtir Silicon Valley proprement dite de San Francisco ou des
beaucoup d’intérêts pédagogiques. Il souligne que ensembles urbains de l’autre côté de la Baie.
le territoire innovant de la Silicon Valley contribue à
l’affirmation de la puissance américaine dans le domaine ➡➡Itinéraire 1
des hautes technologies ; il en est même le cœur mondial.
1. La Silicon Valley se situe aux États-Unis, sur la côte
On peut donc aborder cet exemple à travers différentes
ouest, donnant sur le Pacifique, dans l’État de Californie,
échelles d’analyse, au moyen de grilles de lecture
au sud de la Baie de San Francisco. La Silicon Valley
variées ; géopolitique, géoéconomique, géostratégique…
est un territoire emblématique des hautes technologie,
L’attractivité et les aptitudes à la synergie des entreprises
capitale mondiale des industries high tech. Les sièges
de la Silicon Valley expliquent en grande partie la réussite
sociaux des plus grands groupes informatiques y sont
de ce modèle, copié dans le monde entier.
implantés et le territoire est la première concentration au
monde de start up. Acteur essentiel de la mondialisation
• Doc. 3 – Un système intégré pour l’innovation économique, la Silicon Valley est un pilier de la
Ce texte montre que la Silicon Valley et les universités puissance des États-Unis. Elle concentre notamment une
fonctionnent en réseau, sur le modèle du cluster. Les immigration de travailleurs qualifiés (brain drain). Les
liens étroits entre universités, centres de recherche et universités, centres de recherche et industries de la haute
industriels permettent de fournir un vivier de talents, technologie fonctionnement en réseau sur le modèle du
générateur d’innovations et de dynamisme économique. cluster.

50 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


2. Oracle, Facebook, H&P, Tesla, Snapschat, Yahoo, de documents (photographies, schémas) et que ces
AMD, Apple, Cisco, eBay, Adobe, Intel, Nvidia, documents soient utilisés comme support d’analyse
McAfee, Sun Microsystems, Google, Mozilla, (sachant que l’essentiel est déjà dans le dossier).
LinkedIn, Symantec, Microsoft. Il s’agit des principales
multinationales des secteurs informatiques et numériques Ressources complémentaires :
(industrie, services destinés aux professionnels ou aux −−https://www.arte.tv/fr/articles/tracks-silicon-
particuliers, secteur des loisirs). technocracy
−−https://usbeketrica.com/article/silicon-valley-
3. La Silicon Valley, depuis la fondation de l’université
capitalisme-dechaine
Stanford et plus encore avec la création de l’Industrial
District, met en liens les universités, viviers de talents, −−https://www.lemonde.fr/sciences/article/2019/05/08/
avec les centres de recherche. Ces centres sont eux- la-silicon-valley-bernee-par-theranos_5459537_
mêmes mis en relation avec les industriels pour que 1650684.html
ceux-ci restent en permanence à la pointe de l’innovation
– grâce aussi à la proximité d’un bassin de main d’œuvre
hautement qualifiée à la sortie de l’université. Dossier – Les firmes
4. La mondialisation s’appuyant sur les avantages
transnationales, des acteurs
comparatifs entre les différentes régions du monde, la puissants de la production
carte de l’innovation permet à la Silicon Valley de garder > MANUEL PAGES 118-119
une avance, de rester en tête de la concurrence mondiale
sur les industries et services informatiques. ◗◗ Les documents : compléments d’information

Plan pour une réponse davantage développée : • Doc. 1 – Les 500 premières FTN dans le monde
en 2018
1. Décrire les raisons de la capacité d’innovation de la
Silicon Valley. Chaque année, le magazine américain Fortune publie
le classement des 500 plus grandes firmes dans le
2. Montrer pourquoi elles permettent à la Silicon Valley monde sur la base de leur chiffre d’affaires. En 2018,
d’être particulièrement bien intégrée à la mondialisation. les régions comptant le plus de FTN dans ce classement
sont l’Amérique du Nord (avec six entreprises présentes
3. Éventuelle partie prospective sur ce qui doit être fait
dans le top 15, les États-Unis restent la nation la plus
à l’avenir pour conserver cette position prééminente.
représentée), l’Europe occidentale et l’Asie orientale
(notamment le Japon et la Chine, les entreprises
➡➡Itinéraire 2 – Préparer un exposé oral chinoises occupant trois des cinq premières places du
Proposition de plan pour l’exposé : classement). L’Afrique reste absente du classement
tandis que l’on note depuis le début des années 2000
1. Les caractéristiques de la Silicon Valley la progression de la proportion des FTN issues de pays
−−Capitale des industries high techs américaines et émergents, notamment d’Asie. Tous les secteurs sont
mondiales. concernés, mais les secteurs de l’énergie (en particulier
−−Concentration des plus grandes entreprises, des des hydrocarbures), de la grande distribution (le n° 1
universités et des laboratoires les plus performants. Wallmart) et des nouvelles technologies (les 5 géants
américains du numérique regroupés sous l’acronyme
2. Les raisons de la puissance de la Silicon Valley GAFAM) sont les plus représentés.
−−Fonctionnement en réseau (universités, laboratoires,
entreprises). Vivier de start up et brain drain. • D o c .   2   –   M a g a s i n   D e c a t h l o n   à   M o s c o u
en Russie (2014)
3. Les perspectives dans la mondialisation : connexion,
influence, attractivité Decathlon est une entreprise française créée en 1976.
Elle regroupe deux activités : la création de produits
−−Connexion au Monde par l’innovation, le commerce,
sportifs et leur distribution. Elle maîtrise l’ensemble
l’économie. Le brain drain montre l’attractivité de
de la chaîne de valeur du produit : de la recherche et
ce territoire à l’échelle mondiale et produit un effet
développement à la vente en passant par la conception,
culturel en retour : américanisation des migrants et
la production et la logistique. Elle a mené ces
diffusion de leur modèle.
dernières années une vaste politique d’implantation à
Les élèves peuvent construire un diaporama en l’international. Elle compte en 2019 plus de 1 500 points
consacrant une diapositive par sous-partie, c’est-à-dire de vente répartis dans 52 pays sur tous les continents et
deux à trois par grande partie. Il est souhaitable que des usines de production dans 24 pays en Europe, Asie
le texte ne prenne pas toute la place, soit accompagné et Amérique latine.

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 51


• Doc. 3 – La stratégie de H&M, géant suédois du les FTN sont devenues des acteurs puissants de la
prêt-à-porter production.
H&M est le numéro 2 mondial de l’habillement.
Implantée dans 69 pays, l’entreprise emploie ➡➡Itinéraire 2 – Réaliser un croquis
171 000 personnes et possède environ 4 700 magasins Proposition de légende :
dans le monde. Elle fait tourner plus de 1500 usines
principalement situées dans les pays d’Asie du Sud- 1. Une firme française…
Est qui concentrent 80 % de sa production. En 2013, ––Siège social de la firme Décathlon
H&M décide d’étendre son réseau de fournisseurs
à l’Éthiopie. Cette délocalisation d’une partie de la 2. …implantée dans le monde entier
production s’explique par la flambée des salaires en ––Pays accueillant des sites de production de l’entreprise
Chine. Les salariés des usines de vêtements éthiopiens
sont les moins bien payés au monde : 26 dollars par mois ––Nombre de magasins par pays

en 2019 quand ceux du Bangladesh, notoirement mal


payés, gagnent 95 dollars par mois, et ceux de Chine
100 10

326 dollars. Le livre du professeur en couleurs est à télécharger sur


le site compagnon Nathan.
• Doc. 4 – L’internationalisation des FTN
Le texte pointe une mondialisation qui « marque le
pas » depuis 2008 : on note en effet un ralentissement Dossier – Le ketchup, logiques
des flux d’investissements directs à l’étranger en partie et dynamiques d’une filière
lié à une réorganisation des chaînes de production. La mondialisée
Chine, notamment, cherche à produire chez elle les
composants qu’elle assemble, au lieu de les importer. > MANUEL PAGES 120-121

D’où une insertion dans les chaînes mondiales de valeur


◗◗ Les documents : compléments d’information
qui tend à refluer.
• Doc. 1 – Tri de tomates industrielles dans la région
➡➡Itinéraire 1 du Xinjiang (Chine, 2015)
1. L’Amérique du Nord (principalement les États-Unis), La tomate d’industrie est une tomate modifiée
l’Europe occidentale et l’Asie orientale (notamment le génétiquement, de forme oblongue, à la peau dure et
Japon et la Chine) concentrent le plus grand nombre de la chair dense, apte à être transportée sans dommage
FTN. On note depuis 2005 une forte progression des et facilement transformée en concentré dans une des
FTN d’Asie, et dans une moindre mesure d’Amérique quinze usines géantes du groupe Cofco Tunhe, numéro
latine tandis que la proportion des FTN d’Amérique un mondial du secteur, classé parmi les 500 plus grandes
du Nord et de l’Union européenne diminue nettement, firmes au monde. Le Xinjiang, région pauvre de l’est
révélant ainsi le processus d’émergence de certains pays. de la Chine, concentre les champs et les usines de
Les FTN d’Afrique demeurent cependant absentes du première transformation qui envoient leurs barils de
classement. concentré dans les usines de seconde transformation
du monde entier. Ces femmes (parfois des enfants ou
2. Les FTN adoptent des stratégies mondiales des prisonniers des laogaïs) appartiennent à la minorité
en internationalisant leur production par le biais musulmane ouïghoure qui peuple la région et fournit une
d’investissements directs à l’étranger (IDE) utiles à main d’œuvre bon marché pour la culture, la récolte et le
l’acquisition ou la création de filiales à l’étranger. Leur tri des tomates dans les usines.
implantation se fait en fonction des avantages comparatifs
des pays (main d’œuvre bon marché, avantages fiscaux, • Doc. 2 – Le commerce mondial du concentré de
accès aux marchés de consommation…). Les activités de tomates
direction et de recherche et développement demeurent
dans le pays d’origine. Le marché mondial du concentré de tomates est dominé
par une petite poignée d’acteurs chinois, italiens et
3. Tous les secteurs sont concernés, notamment celui américains. C’est en Italie qu’est née cette industrie à
de l’habillement ou celui des nouvelles technologies, la fin du XIXe siècle. Elle a ensuite essaimé aux États-
désormais très dynamique. Unis grâce à la diaspora italienne et au développement
de la Heinz Company. En Italie, traders et constructeurs
4. Par leurs stratégies devenues mondiales, leur taille et de machines-outils ont aujourd’hui encore un rôle
leur puissance financière grâce à de profits gigantesques, primordial. Mais la culture des tomates et la production
leur capacité à mettre en concurrence les territoires, de concentré sont désormais aux mains des États-

52 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


Unis et de la Chine devenue en vingt ans le premier recentrés sur les activités de seconde transformation et
producteur et exportateur de concentré (les Chinois la commercialisation, plus lucratives.
consomment encore très peu de sauce tomate). Toutes
les grandes multinationales de l’agroalimentaire utilisent ➡➡Itinéraire 2 – Pratiquer différents langages
du concentré chinois dans les préparations qu’elles
Titre : Le Ketchup : logiques et dynamiques d’une
fabriquent et vendent dans le monde entier.
filière mondialisée
• Doc. 3 – Heinz, leader historique de la filière Le Ketchup : une filière mondialisée…
Heinz produit 59 % du ketchup mondial et vend 650 ––Une sauce produite et consommée dans le monde entier
millions de bouteilles par an dans 200 pays. La firme
traiterait à elle seule 5 % de la production mondiale de ––Principales régions de première transformation (production de
tomates et transformation en concentré
tomates industrielles. Elle achète du concentré qu’elle ––Principales régions de seconde transformation (production de
transforme, conditionne et commercialise auprès de ketchup à base de concentré)

divers fournisseurs dont l’un des principaux est la … reposant sur des flux d’échanges matériels et
firme chinoise Cofco Tunhe. Alors qu’elle a initié immatériels intensifiés…
l’industrialisation de la tomaticulture en Californie ––Exportations de concentré de tomates

dès 1914, elle a en quelque sorte, un siècle plus tard,


délocalisé une partie de sa production au Xinjiang,
––Transferts de capitaux et de compétences

devenu son principal fournisseur. … et dominée par deux firmes géantes et


interdépendantes.
• Doc. 4 : La chaîne de valeur mondiale du ketchup H
––Siège social de la Heinz Company

Jean-Baptiste Mallet, journaliste indépendant, a reçu en ––Siège social de COFCO


2018 le Prix Albert Londres pour l’enquête qu’il a mené C

pendant deux ans et demi sur l’économie mondiale de la


tomate d’industrie. Le livre du professeur en couleurs est à télécharger sur
le site compagnon Nathan.
➡➡Itinéraire 1
1. Le Xinjiang est une région de l’ouest de la Chine.
C’est le premier producteur mondial de tomates d’industrie
Dossier – Les îles tropicales,
et de concentré de tomates. La région exporte ses barils des espaces à vocation
de concentré dans le monde entier, notamment en vue touristique
de produire du ketchup : la région abrite les usines de
> MANUEL PAGES 122-123
première transformation de la chaîne de valeur du ketchup.
◗◗ Les documents : compléments d’information
2. La chaîne de valeur du ketchup est constituée
de plusieurs étapes : la production de la matière • Doc. 1 – Brochure de la République dominicaine
première principale (culture de la tomate), la première
transformation (fabrication du concentré de tomates), la Avec une fréquentation record de 6,2 millions de
seconde transformation (fabrication du ketchup à partir du visiteurs en 2017, la République dominicaine est la
concentré), le conditionnement et la commercialisation. première destination touristique des Grandes Antilles.
Le tourisme y représente près de 8 % du PIB. En forte
3. La filière repose sur des flux d’échanges divers et croissance depuis les années 1990, il vise l’objectif
nombreux : des flux matériels (barils de concentré) mais gouvernemental de 10 millions de visiteurs d’ici 2020.
aussi immatériels (IDE et savoir-faire). Le pays met en avant son patrimoine naturel (insularité
et tropicalité favorisent l’endémicité et la richesse
4. Heinz est le leader mondial de la filière : en tant faunistique et floristique terrestre comme marine) tout
que producteur historique mais aussi leader actuel de la autant que culturel.
production et de la vente du ketchup, il pilote l’essentiel
la chaîne de valeur du produit, de la fourniture des
• Doc. 2 – Campagne de sensibilisation au tourisme
semences à la commercialisation du produit.
en Polynésie française
5. La production de tomates et la première Cette campagne s’intègre dans le plan stratégique de
transformation génèrent peu de profits, ce qui explique développement du tourisme 2015-2020 mis en place par
que les géants de l’agroalimentaire comme Heinz la Polynésie française avec le soutien de l’État français
aient délaissé ces activités au profit de régions à faible et de l’Union européenne. Le tourisme, premier secteur
coût de main d’œuvre comme le Xinjiang. Ils se sont économique, occupe 11 % des entreprises polynésiennes

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 53


et embauche 17 % des effectifs salariés. Il a connu de paradis insulaire tropical : leur climat chaud et
en 2018 une croissance record avec l’ouverture à la ensoleillé ; leur riche patrimoine naturel (richesse des
concurrence du ciel polynésien (+ 6,6 %). milieux naturels tant terrestres que maritimes au sein des
lagons) et culturel, source de dépaysement ; la qualité de
• Doc. 3 – Le Club Med aux Seychelles leurs infrastructures.
Cet exemple rappelle que le développement du tourisme 2. Les grandes firmes transnationales réalisent
renforce la dépendance économique de ces petits États les investissements hôteliers. Les acteurs publics
insulaires îles vis-à-vis des entreprises multinationales et locaux encadrent et encouragent le développement du
des grands foyers émetteurs de touristes. L’insuffisance secteur (campagnes de promotion, investissements
des capitaux nationaux permet aux grands groupes en infrastructures de transport, formation de la main
comme le Club Med de prendre possession du marché. d’œuvre…). La population locale assure la main d’œuvre.

• Doc. 4 – Une île-hôtel aux Maldives 3. La mono-activité touristique de ces îles souvent
petites pose des problèmes d’aménagement et de
Les Maldives sont un micro-État insulaire de l’océan dépendance vis-à-vis d’acteurs extérieurs (investisseurs
Indien de 298 km2 formé de 26 atolls portant 1200 îles et clients) très sensibles aux conjonctures (crises
(dont 200 habitées) éparpillées sur 800 km. Le tourisme économiques, catastrophes naturelles…). Il a un impact
y est la principale ressource : 1,28 million de touristes environnemental lourd sur des écosystèmes riches mais
en 2016, près de 41 % du PIB et 20 % des emplois. fragiles. Il peine à répondre aux exigences de durabilité.
Il se développe selon le modèle atypique de l’île-hôtel,
véritable enclave touristique : dans un pays où la religion 4. Les îles tropicales ont fait du tourisme une de leur
d’État est un islam rigoureux, le gouvernement a choisi principale source de revenus en jouant de leurs avantages
de séparer strictement les touristes de la population comparatifs et de leur image de paradis insulaire. Elles
locale en implantant les hôtels sur des îles inhabitées afin sont devenues des destinations incontournables dans
de réduire les impacts sociaux et culturels de leur afflux. un marché touristique mondial en plein essor mais très
Chaque île-hôtel loge ses employés à l’écart des touristes concurrentiel.
et de leurs familles restées sur leurs îles d’origine. C’est
un produit touristique haut de gamme en raison des ➡➡Itinéraire 2 – Réaliser une affiche
coûts élevés induits par l’ouverture et la gestion de tels Pour cette activité, il peut être judicieux d’orienter
établissements. Fragilisé par le dérèglement climatique les élèves vers le cas d’une île ou d’un archipel en
qui menace plusieurs îles de submersion, l’essor particulier : par exemple une île de la mer Méditerranée
touristique engendre des problèmes divers dont celui du ou de la mer des Caraïbes (deux bassins insulaires
traitement des déchets. devenus des hauts lieux du tourisme mondial).
Une aide détaillée est proposée à l’élève dans le manuel
• Doc. 5 – La diffusion du tourisme au sein des numérique.
archipels
Le tourisme est une activité discriminante spatialement :
il se concentre d’abord sur l’île principale qui dispose des Carte – La diversité des
infrastructures de transport international, puis se diffuse
aux îles les plus proches et les plus accessibles, laissant espaces de production dans
de côté les îles plus éloignées. À titre d’exemple, en le monde
Polynésie française (doc. 2), les îles les plus fréquentées > MANUEL PAGES 124-125
sont Tahiti (l’île capitale), Bora Bora et Moorea.
Toutes trois appartiennent à l’archipel de la Société et ◗◗ Réponses aux questions
concentrent près de 90 % de l’offre d’hébergement en
hôtellerie. Le tourisme engendre ainsi des déséquilibres 1. Il s’agit des pays dits occidentaux ou développés :
spatiaux en accélérant l’afflux de population vers les îles Amérique du Nord, Europe occidentale, Asie orientale
principales devenues macrocéphales au détriment d’îles sans oublier les grands émergents de la fin du XXe siècle,
secondaires désertifiées. devenus des géants économiques : Chine, Inde, Brésil ou
un « réémergent » comme la Russie.
➡➡Itinéraire 1 2. Ce sont les pays qualifiés de PMA, Pays les Moins
1. Ces îles sont situées de part et d’autre de l’équateur, Avancés, que l’on trouve essentiellement en Afrique de
en mer des Caraïbes (République dominicaine), dans l’Ouest, en Afrique Équatoriale et en Afrique du Sud,
l’océan Indien (Maldives) et dans l’océan Pacifique mais aussi dans certaines régions d’Asie, parfois victimes
(Polynésie française). Elles mettent en avant leur image de conflits : Yémen, Afghanistan ou encore Mongolie
(problème de retard de développement, non de conflit).

54 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


3. On peut opposer un Nord plus développé qu’un Géo autrement –
Sud qui est cependant très varié dans ses stades de
développement : il n’y a par exemple aucune commune Désindustrialisation et
mesure entre deux pays pourtant de tailles et ressources recomposition architecturale
comparables, comme le Brésil et la RDC. > MANUEL PAGES 132-133

En quatre catégories : espaces de production ◗◗ Les documents : compléments d’information


traditionnels et mondialisés, espaces de production
nouveaux et mondialisés, espaces de production • Doc. 1 – Reconversion de la centrale thermique
émergents, espaces de production marginalisés. Montemartini, doc. 2 – Reconversion du bassin
minier de Zollverein (Essen, Allemagne), doc. 3 –
Reconversion d’une ligne ferroviaire, la High Line à
Carte – Métropolisation, New York (États-Unis)

littoralisation des espaces L’idée ici est de proposer pour chaque exemple de
reconversion une photographie assez parlante, associée
productifs et accroissement à une fiche d’identité (fonction d’origine et fonction
des flux actuelle, date de la reconversion).
> MANUEL PAGES 126-127
• Document 4 – La reconversion des espaces
◗◗ Réponses aux questions industriels
1. Les principales façades industrialo-portuaires se Cet article de Paul Smith permet d’aborder de façon
situent sur les côtes est et ouest de l’Amérique du Nord, synthétique les enjeux liés à la reconversion des espaces
sur les côtes d’Europe de l’Ouest, Manche et Mer du industriels. On peut expliciter l’idée de protection du
Nord, ainsi que la Méditerranée au sud ; et enfin en Asie patrimoine avec les élèves.
orientale, les littoraux chinois, japonais et coréens.
◗◗ Réponses aux questions
2. Les pôles sont intensément connectés : Amérique
1. Ces documents sont des photographies illustrant
du Nord, Europe dont l’UE notamment et Asie orientale.
respectivement la reconversion d’une centrale thermique
Certaines régions sont émergentes et jouent le rôle
en Italie, d’un bassin minier en Allemagne et d’une ligne
d’étapes, d’intermédiaires du commerce mondial entre
ferroviaire aux États-Unis.
ces principales régions : Inde, Afrique de l’Ouest,
Amérique du Sud. Il faut également noter les espaces 2. Le document 4 s’impose comme un éclairage
excentrés mais déjà développés à l’occidentale que sont d’expert puisque l’auteur de cet article, Paul Smith, est
l’Australie, la Nouvelle Zélande et l’Afrique du Sud. un historien d’origine britannique, expert de l’histoire
et du patrimoine de l’industrie. L’extrait est issu d’une
3. Les principaux pôles des espaces productifs dans le revue officielle du ministère de la Culture.
monde se situent dans les régions proches des littoraux,
des métropoles, où l’on trouve une population riche, 3. La centrale thermique Montemartini (doc. 1) a
qualifié et consommatrice : États-Unis, Canada, Union été reconvertie à la fin des années 1990 en un musée
Européenne, Japon-Chine-Corée, Afrique du Sud, archéologique. Les collections présentent essentiellement
Australie-Nouvelle Zélande. Une autre réponse possible des sculptures antiques, grecques ou romaines. Le
peut être de citer les métropoles au cœur de ces espaces : bassin minier de Zollverein (ancien site d’extraction de
New-York, Chicago, Los Angeles, San Francisco, charbon) a été quant à lui reconverti dans les années 1990
Vancouver, Londres, Paris, la Ruhr, Tokyo, Sydney. en un centre artistique et de loisirs : des visites guidées de
On peut citer aussi des métropoles de pays émergents, la cokerie, des puits et de l’extérieur y sont aujourd’hui
dans la mesure où elles sont connectées intensivement organisées. On y trouve également des galeries d’art
au système économique mondial à l’inverse de certaines moderne, des salles d’exposition, une piscine ainsi
parties du territoire qu’elles dominent : Mexico, Moscou, qu’une patinoire. Enfin, la High Line de New York
Lagos, Beijing, Delhi… permettait, à partir du milieu du XIXe siècle, à des trains
de circuler au cœur de la métropole américaine. Elle est
devenue aujourd’hui une « voie verte », un espace de
promenade accueillant plusieurs millions de visiteurs
chaque année (reconversion à partir de 2006).
4. L’ancien et le moderne sont associés dans ces
espaces reconvertis. Dans le document 1, les sculptures
trônent dans la salle des machines, les conservateurs du

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 55


musée ayant fait le choix de maintenir les équipements de
l’ancienne centrale thermique (chaudières, turbines, etc.)
afin de juxtaposer collections antiques et architecture
industrielle. De même, sur le document 2, on constate
que la piscine a été construite au milieu de l’ancienne
cokerie de Zollverein, faisant de cet espace de baignade
un des plus originaux d’Allemagne et du monde. Enfin,
l’ancienne ligne ferroviaire High Line a été préservée :
c’est d’ailleurs parce que la ligne désaffectée était
envahie de mauvaises herbes qu’a été émise l’idée d’en
faire un espace vert.

5. Il s’agit ici de faire le lien avec la géographie en


démontrant que la reconversion de ces sites s’inscrit dans
une dynamique de recomposition spatiale. Paul Smith
parle de « requalification urbaine » dans le document
4 et explique ainsi que la reconversion permet de
préserver le patrimoine industriel ancien tout en lui
attribuant de nouvelles fonctions. Des sites marqués par
le déclin et la désaffection se trouvent ainsi dynamisés et
accueillent de nombreux visiteurs. Ce qui entraîne aussi
une transformation des quartiers environnants, voire une
gentrification.

6. Le développement durable demeure l’un des enjeux


de ces projets de reconversion. Paul Smith parle ainsi
de « nouvelles vertus ». L’exemple de la High Line est
particulièrement évocateur à ce propos puisqu’il s’inscrit
dans une logique d’écologie urbaine : espace végétalisé
permettant la rétention des eaux de pluie, fournissant
de l’ombre, de l’oxygène, et marqué par la présence de
diverses espèces végétales, de champignons et d’animaux
(insectes et oiseaux en particulier).

◗◗ C’est à vous !
La division de l’affiche en deux parties (« Avant » /
« Aujourd’hui ») permet ici d’illustrer facilement le
phénomène de reconversion.

On peut inviter les élèves à proposer toute une série


de photographies sur les anciennes fonctions du site
industriel puis sur les fonctions actuelles afin de les
confronter. On peut également envisager de réaliser une
exposition au CDI sur ce thème de la désindustrialisation
et de la recomposition architecturale.

56 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


Chapitre 4 : Une diversification des
espaces et des acteurs de la production
En France
➡➡Les système productifs entre valorisation locale
et intégration européenne et mondiale

Ouverture de chapitre (2010), le siège de région dessiné par Christian de


Portzamparc (2011) ou le musée des Confluences de
> MANUEL PAGES 134-135
l’agence Coop Himmelb(l)au (2014).

■■Objectifs du chapitre ■■Bibliographie


Cette question vise à décrire et à comprendre
La bibliographie a été renouvelée avec la question
les nouvelles logiques d’organisation de l’espace
inscrite au programme du CAPES et de l’agrégation
économique français. Le chapitre 4 fait suite à celui sur la
pour les sessions 2014 et 2015 : « France : mutations
diversification des espaces et des acteurs de la production
des systèmes productifs ».
dans le monde. Dans la continuité de ce dernier, il met
en avant les lieux et acteurs de la production à l’échelle
◗◗ Ouvrages généraux
nationale.
−−Guy BAUDELLE, Jacques FACHE, Les Mutations
Il s’agit de montrer le caractère évolutif des systèmes des systèmes productifs en France, Rennes, Presses
productifs français en les replaçant dans le contexte universitaires de Rennes, 2015.
européen, mais aussi dans celui d’une économie −−François BOST, La France : mutations des systèmes
mondialisée. Quelles sont les recompositions des productifs, Paris, SEDES, 2014.
systèmes productifs français liées à l’intégration
européenne et mondiale ? −−Laurent CARROUÉ, La France : les mutations des
systèmes productifs, Paris, Armand Colin, 2013.
L’enjeu est ici de mettre en évidence le caractère −−Alexandra MONOT, Les Espaces productifs en France,
très contrasté des mutations sectorielles et territoriales Paris, Bréal, 2018.
témoignant des modalités variées d’adaptation des
systèmes productifs français à la mondialisation. La ◗◗ Articles scientifiques
question suppose d’identifier le rôle des acteurs privés
−−Laurent CARROUÉ, « Paris-Saclay, une Silicon Valley
(en particulier les entreprises) et publics (l’État, les
à la française ? », Géoconfluences, mars 2017.
collectivités territoriales, l’Union européenne) et les liens
qui les unissent. −−François BOST, Frédéric LERICHE, « Entreprises et
territoires à l’épreuve de la démondialisation », Annales
de géographie, n° 723-724, 2018/5.

■■Commentaire du document ◗◗ Sites Internet


iconographique Bases de données :
Le quartier de la Confluence à Lyon est une opération −−Agreste (statistique agricole) :
de renouvellement urbain menée sur 150 hectares entre http://agreste.agriculture.gouv.fr/
la Saône et le Rhône depuis le début des années 2000. −−INSEE : https://www.insee.fr/fr/accueil
L’ambition du projet urbain vise à reconvertir d’anciennes
friches industrielles pour prolonger l’hypercentre de Sites institutionnels :
Lyon, en doublant sa superficie. Plusieurs architectes −−Pôles de compétitivité : https://competitivite.gouv.fr/
contemporains de renommée internationale sont engagés
dans ce processus de mutation urbaine. Certaines ◗◗ Documentaire
constructions attirent l’attention, tel le Cube Orange des −−Benjamin AUDOUR, Benjamin CARLE, Karine
architectes Dominique Jakob et Brendan MacFarlane

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 57


DUSFOUR, Made in France : l’année où j’ai vécu incarne l’ambition des politiques et des aménageurs
100 % français, 2013. français de recréer, sur la Côte d’Azur, une Silicon
Valley française. Pensée à l’origine par Pierre Laffitte,
l’opération d’aménagement Sophia Antipolis est menée
de concert par l’État et les collectivités pour proposer
Étude de cas – Un pôle un environnement de qualité pour les cadres (avec par
de compétitivité dédié aux exemple de nombreux espaces verts). Le technopôle
technologies numériques regroupe des entreprises (grands groupes, PME et
start-up), des centres de formation supérieure et des
en région PACA centres de recherche, spécialisés dans les nouvelles
> MANUEL PAGES 136-139 technologies de l’information et de la communication.
Le pôle de compétitivité SCS possède une antenne
◗◗ Les documents : compléments d’information
implantée sur le technopôle.

• Doc. 1 – Les missions • Doc. 6 – Un partenariat avec un investisseur


du pôle de compétitivité SCS régional
La commune de Rousset (Bouches-du-Rhône) présente Le fonds d’investissement régional PACA
le pôle de compétitivité SCS sur son site Internet. Le Investissement est un fonds de co-investissement créé
pôle, qui regroupe les acteurs de la microélectronique, par la région Sud PACA. Il est destiné à apporter une aide
des télécommunications et des logiciels, a été labellisé en fonds propres aux entreprises régionales innovantes,
pôle de compétitivité mondial en 2005 par l’État. en partenariat avec d’autres investisseurs privés.
Les membres du pôle SCS font partie des entreprises
• Doc. 2 – Bioceanor, une entreprise innovante bénéficiaires de ce fonds d’investissement.
du pôle SCS
Spécialisée dans les systèmes de mesure de la qualité • Doc. 7 – Une synergie entre différents acteurs
de l’eau de mer, la start-up développe à destination Le pôle de compétitivité SCS met en relation divers
des fermes aquacoles une station météo sous-marine acteurs : les entreprises privées qui produisent et vendent
connectée qui réalise des mesures physico-chimiques des produits innovants ; des centres de formation
(température, salinité, turbidité, etc.) et propose une supérieure, universités et grandes écoles, qui forment
solution logicielle pour la prédiction de contamination une main-d’œuvre qualifiée ; des centres de recherche
microbienne. publics et privés et des acteurs publics qui soutiennent
financièrement les projets.
• Doc. 3 – Le pôle de compétitivité SCS implanté
dans la région PACA • Doc. 8 – TBC-France au salon Eurosatory 2018
Le pôle SCS rassemble les acteurs de trois secteurs L’entreprise TBC-France, membre du pôle SCS,
industriels : la microélectronique, les télécommunications, est spécialisée dans la conception d’équipements de
les logiciels et le multimédia. sécurité : elle fournit aux entreprises de surveillance
La cartographie des membres du pôle de compétitivité et aux services de sécurité des grandes entreprises des
SCS met en évidence une bipolarisation régionale solutions de pointe en robotique de sécurité.
entre Nice-Sophia et Aix-Marseille, mais aussi le
développement de liens jusque dans l’Hérault. Le • D o c .   9 –   L e   p ô l e   S C S ,   u n e   co m p é t i t i v i t é
pôle de compétitivité SCS met en relation le cluster à l’échelle internationale
de microélectronique de Rousset-Gémenos dans les À l’international, le pôle SCS déploie financement
Bouches-du-Rhône avec le technopôle de Sophia et accompagnement pour ses entreprises dans les plus
Antipolis dans les Alpes-Maritimes. grands salons internationaux, comme le Consumer
Electronic Show de Las Vegas. BeeLife, une start-up
• Doc. 4 – Les trois domaines d’activité du pôle SCS membre du pôle SCS, a reçu lors du dernier salon les
Les trois domaines d’activités du pôle de compétitivité deux plus prestigieuses récompenses pour sa ruche
SCS se déclinent à travers des produits technologiques CoCoon, reconnue comme l’une des solutions les plus
et des marchés. innovantes et prometteuses du marché mondial.

• D o c .   5   –   L e   p ô l e   d e   c o m p é t i t i v i t é   S C S ➡➡Itinéraire 1
au sein du technopôle de Sophia Antipolis 1. Le pôle de compétitivité SCS s’inscrit en région
Lors de sa création, le technopôle Sophia Antipolis Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, dans les départements

58 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


des Bouches-du-Rhône (69 communes), des Alpes- de la communication.
Maritimes (112 communes), et dans une moindre mesure
du Var (19 communes). La plupart des membres se 4. Un pôle de compétitivité favorise l’émergence
concentre dans la métropole d’Aix-Marseille-Provence, de projets collaboratifs de R&D en rassemblant des
les communautés d’agglomération Sophia-Antipolis entreprises et des établissements de recherche et de
(Valbonne) et Toulon-Provence-Méditerranée. formation autour de projets innovants.

2. Le pôle de compétitivité SCS est dédié aux 5. Sophia Antipolis est un parc d’activités qui regroupe
technologies numériques. Une première spécialisation des entreprises (STMicroelectronics, Thalès…),
du pôle est le sans contact, une technologie de des universités et grandes écoles (École des Mines,
communication sans fil à courte portée opérant à Eurecom…) et des centres de recherche (CNRS, Inria…)
différentes fréquences. Les principaux usages du sans spécialisés dans des activités de haute technologie. C’est
contact sont l’identification des personnes et de leurs donc un technopôle.
droits (transports…) et l’identification et la traçabilité
6. Les acteurs du pôle de compétitivité SCS
des marchandises (logistique, grande distribution…).
rassemblent des centres de recherche, des entreprises
Un deuxième domaine d’activité du pôle correspond
qui développent des produits innovants, des centres de
aux réseaux, à la communication entre machines et
formation qui forment une main-d’œuvre qualifiée et des
aux services mobiles, qui assurent une gestion de la
acteurs publics qui soutiennent les projets.
communication (téléphonie). Un troisième secteur
développe la sécurité et les identités numériques, utiles 7. Le pôle de compétitivité SCS rayonne à
dans l’aide aux personnes âgées (domotique), l’économie l’international par la participation de ses membres aux
d’énergie (compteurs électriques intelligents), le suivi grands salons internationaux (Eurosatory, CES) et par
médical personnalisé, la géolocalisation ou les réseaux la reconnaissance des innovations développées (CES
sociaux. Innovation Award et CES Best of Innovation Award pour
la start-up BeeLife).
3. Les trois missions du pôle de compétitivité SCS sont :
−−de développer des projets collaboratifs innovants ; 8. Le pôle de compétitivité renforce le dynamisme d’un
−−d’accompagner le développement et la croissance des espace productif innovant en favorisant les synergies
entreprises sur leurs marchés ; entre les acteurs (entreprises, centres de recherche
et de formation supérieure) et en accompagnant le
−−de contribuer à la création d’un écosystème approprié
développement des projets menés.
au développement des technologies de l’information et

➡➡Itinéraire 2 – Utiliser un tableau d’extraction d’information

1. Les caractéristiques du 2. Les acteurs qui favorisent l’innova- 3. Les effets sur la compétitivité du sys-
pôle de compétitivité tion et leur rôle tème productif (à toutes les échelles)
––Missions : favoriser l’émergence de
projets collaboratifs ; accompagner ––Des acteurs publics financeurs : État, région Sud
Doc. 1 le développement des entreprises PACA, départements, communautés d’agglomération et ––Synergie
––Sites de Rousset et de Sophia communes
Antipolis

––Bioceanor : une start-up qui met au point des produits


Doc. 2 ––Site de Sophia Antipolis
innovants

––Concentration géographique favorisant


Doc. 3 ––Région Sud PACA ––300 membres
les projets collaboratifs

––Identification de marchés cibles et développement de


Doc. 4 ––3 grands domaines d’activité
produits innovants

––Entreprises privées : Thalès, STMIcroelectronics…


––Centres de recherche : CNRS, Inria… ––Cadre de vie agréable (espaces verts)
Doc. 5 ––Technopôle de Sophia Antipolis
––Universités et grandes écoles : École des Mines, ––Bonne accessibilité : A8
Eurecom..

––Mise en relation des entreprises ––Région Sud PACA


Doc. 6 ––Financement et levées de fonds
et des financeurs ––Fonds d’investissement Investissement PACA

––Entreprises privées : Orange, Hewlet Packard Entreprise…


––Mise en relation des différents ––Centres de recherche : CEA, IFSTTAR…
Doc. 7 ––Synergie
acteurs ––Universités et grandes écoles : Aix Marseille Université,
Yncréa…

Doc. 8 ––Promotion des produits innovants ––Entreprise TBC-France ––Participation à un salon international

––Collectivités locales : région, métropoles, communautés


––Participation à un salon international
Doc. 9 ––Promotion des produits innovants d’agglomération
––Récompenses
––Start-up BeeLife

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 59


Dossier – Le renouveau Solex, depuis la Chine et au profit de l’usine de Saint-
Lô, entraînant la création de 8 emplois. La décision de
du made in France ? Rossignol, groupe phare de la production mondiale de
> MANUEL PAGES 140-141 skis, de relocaliser à Sallanches une grande partie de sa
production, transférée pendant plusieurs années à des
◗◗ Les documents : compléments d’information sous-traitants taïwanais, s’opère en contrepartie d’un
vaste programme de modernisation et d’automatisation
• Doc. 1 – Une marque de chaussettes communique
de la production. Si les relocalisations en France de
sur sa participation au Salon du made in France
produits emblématiques frappent les esprits depuis
(2018)
quelques années, le phénomène reste cependant encore
Le Salon du made in France est un lieu de rencontre marginal et avant tout symbolique, rapporté au nombre
entre consommateurs et fabricants qui produisent sur le d’emplois créés (20 emplois équivalents temps plein
territoire national. Pour sa 7e édition, le Salon a accueilli pour Rossignol à Sallanches, 13 emplois pour Le Coq
à Paris, en novembre 2018, 60 000 visiteurs venus Sportif à Romilly-sur-Seine).
découvrir plus de 450 entreprises de tous les secteurs.
Parmi elles, la marque de chaussettes Archiduchesse, ➡➡Itinéraire 1
née en 2009 et à la fabrication 100 % française, les
chaussettes étant tricotées par une entreprise familiale 1. La sensibilisation de l’opinion publique au made in
du Limousin. France constitue un nouvel argument de communication
et de vente (doc. 1). Les relocalisations peuvent parfois
• Doc. 2 – Les types de relocalisations être justifiées par des problèmes de qualité ou de
contrefaçon (doc. 2). Les économies réalisées par le
François Bost, professeur à l’Université de Reims biais de la robotisation ou de l’automatisation de tout ou
Champagne-Ardenne et spécialiste de géographie partie du processus de production peuvent également être
économique et industrielle, s’intéresse dans cet article à l’origine d’une relocalisation (doc. 3).
à la question de la relocalisation en France des activités
parties à l’étranger. Il s’appuie sur la typologie proposée 2. Les activités qui se relocalisent en France, mises
par le ministère de l’Économie et des Finances qui en avant dans le document 4, sont principalement les
identifie les trois principales logiques auxquelles secteurs de la construction de vélomoteurs et vélos
obéissent les entreprises concernées à travers un exercice électriques, de l’habillement et de l’équipement sportif.
de classement entre relocalisations « d’arbitrage », « de Ces activités proviennent du Portugal et du Maroc, mais
retour » ou « de développement ». aussi d’Asie (Chine, Taïwan).

• Doc. 3 – Les faiblesses des relocalisations 3. Les relocalisations sur le territoire national sont
un phénomène encore modeste car l’accélération des
Les relocalisations peuvent survenir en cas de mauvaise relocalisations ne compense pas l’amplification du
estimation des coûts et risques liés aux délocalisations. mouvement de délocalisation.
Par exemple, entre 2000 et 2011, les salaires réels ont
augmenté de 25 % à l’échelle mondiale dont plus de 4. Le made in France peut être utilisé comme
50 % en Asie contre 5 % dans les pays industrialisés argument de vente par les entreprises. Son renouveau est
(BIT). notamment porté par le processus récent de relocalisation.
Ce phénomène reste encore modeste car les flux observés
L’article met également en perspective le phénomène sont limités.
de relocalisation en insistant sur l’ampleur des
délocalisations. Des études montrent en effet que pour ➡➡Itinéraire 2 – Réaliser une interview
4 200 emplois créés grâce aux relocalisations entre 2009
et 2017, 32 000 emplois ont été détruits dans le même En s’appuyant sur le doc. 4, il s’agit de choisir une
temps par les délocalisations. entreprise ayant relocalisé son unité de production
industrielle en France, puis de chercher des documents
• Doc. 4 – Les principales relocalisations en France et des informations complémentaires en consultant le site
Internet de l’entreprise retenue.
En observant la carte des relocalisations emblématiques
en France, on s’aperçoit que les territoires qui accueillent
aujourd’hui les relocalisations sont notamment les
régions industrielles de tradition ancienne et mono
industrielle.

On trouve une majorité de cas dans la moitié nord et


nord-ouest de la France, telle que la relocalisation de

60 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


Dossier – Les systèmes hiérarchisé ; le gradient s’effectue du littoral qui concentre
les activités et les centres urbains vers l’arrière-pays rural
productifs dans les espaces et montagnard ; les zones de coopération transfrontalière
transfrontaliers permettent d’atténuer ce gradient.
> MANUEL PAGES 142-143
• D o c .   4   –   L e s   d y n a m i q u e s   d e   l ’ e s p a c e
◗◗ Les documents : compléments d’information transfrontalier genevois

• Doc. 1 – Qu’est-ce qu’un espace transfrontalier ? Le texte souligne que :


−−l’espace transfrontalier genevois est très dynamique
Il est intéressant de découper ce texte en trois parties
sur le plan démographique depuis une vingtaine d’années
correspondant aux trois échelles de l’UE :
(à titre de comparaison, la croissance démographique
−−1er paragraphe : échelle locale, est trois fois plus rapide, en rythme, que la croissance
−−2e paragraphe échelle nationale, démographique en France, et deux fois plus rapide qu’en
−−3e paragraphe échelle mondiale. Suisse) ;
−−cette croissance s’explique principalement par
Ce document pointe les contradictions entre ces trois l’attractivité des entreprises, des sièges d’organisations
niveaux d’échelle géographique, qui n’ont pas le même internationales…sans oublier le cadre de vie et les
intérêt à développer l’aspect transfrontalier de la région. conditions salariales et fiscales que les salariés étrangers
peuvent trouver en Suisse ;
• Doc. 2 – La promotion du travail transfrontalier
−−cette dynamique démographique donne lieu à des
Un travail de décomposition peut être entrepris à partir processus d’étalement urbain dans les périphéries de
de cette affiche. l’agglomération genevoise ;
−−On peut interroger les élèves sur les personnes qui −−le bassin genevois est à la fois un bassin d’emplois
sont présentes : de qui s’agit-il ? Pourquoi sont-elles mais aussi un bassin résidentiel très actif.
déguisées ? Quelle est la signification du pouce levé ?
−−On peut également sensibiliser les élèves aux logos ➡➡Itinéraire 1
qui sont représentés : à quoi correspondent-ils ? Pourquoi
sont-ils présents sur cette affiche ? 1. Il s’agit d’un territoire séparé en deux par des
frontières nationales, mais qui présente un patrimoine
−−On peut aussi interroger les élèves sur le pont commun antérieur au tracé des frontières. La circulation
représenté en arrière-plan : à quel pont correspond-il ? est libre de part et d’autre de la frontière. Il est souvent
quelle signification lui donner ? négligé au niveau national car il s’agit des marges du
−−On peut achever le questionnement en demandant territoire mais au niveau européen, ce sont au contraire
aux élèves si ce type d’affiche est efficace, si elle des laboratoires pour la mise en œuvre de la construction
sensibilise le public ciblé, si d’autres types d’affiche européenne.
étaient envisageables, etc.
2. Les infrastructures qui permettent de relier les
• Doc. 3 – L’organisation de l’espace productif systèmes productifs de part et d’autre de la frontière sont
transfrontalier catalan un réseau de routes nationales et d’autoroutes et un axe
ferroviaire à grande vitesse.
La carte atteste des principales caractéristiques
d’organisation de ce territoire transfrontalier. 3. Il y a tout d’abord des flux de personnes, qu’il
−−Le territoire s’organise de manière polycentrique ; s’agisse de travailleurs ou de personnes vivant « à
une métropole principale est située à la fois côté français cheval » sur les deux parties du territoire, notamment
(Perpignan) et côté espagnol (Girona) ; les villes pour la pratique des loisirs, le lieu de résidence, qui peut
secondaires sont multiples et s’étirent à la fois le long différer du lieu de travail (« migrations pendulaires »).
du littoral transfrontalier, mais également en direction Mais les flux sont aussi des flux de marchandises, sans
des Pyrénées, qui, en l’occurrence, ne constituent pas compter les flux immatériels : culturels, de savoir-faire,
une discontinuité forte. de services. Ces échanges sont stimulés par l’aspect
transfrontalier qui engendre une vraie spécificité de ces
−−Le territoire est fortement mis en réseau, ce qui
territoires.
contribue à sa dynamique ; deux axes majeurs –
transfrontaliers – le traversent ; des connexions 4. Les acteurs institutionnels (autorités régionales,
transversales sont établies, permettant les interactions nationales, européennes) jouent un rôle dans la
entre le littoral et l’arrière-pays. stimulation de ces territoires, mais aussi parfois de
−−Il s’agit bien entendu d’un espace productif frein (différences de systèmes politiques, fiscaux…).

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 61


Les acteurs locaux, qu’il s’agisse des particuliers, des s’organise en systèmes productifs englobant le secondaire
entreprises, des acteurs de la culture et des médias productif et le tertiaire périproductif (recherche,
jouent un rôle très important dans la structuration de ces transports, logistique, services aux entreprises, etc.).
territoires particuliers. Ces évolutions expliquent les nouvelles dynamiques de
localisation des activités industrielles en France, qui sont
5. venues se substituer aux politiques d’aménagement du
Proposition de plan : territoire des Trente Glorieuses (ZIP).
1. Les espaces transfrontaliers : traits d’union entre la
France et ses voisins dans le cadre de l’UE • Doc. 2 – Les espaces productifs de services
2. Des échanges qui se développent de manière en France
croissante de part et d’autre de la frontière La carte des services en France reflète largement la
3. Des territoires parfois désavantagés, par tradition métropolisation du territoire, les métropoles concentrant
nationaliste ou à cause de complexité d’organisation, les activités tertiaires supérieures. Elle souligne aussi le
devenus les laboratoires des gouvernements pour poids du secteur touristique dans l’économie de certaines
construire l’Europe régions françaises, y compris celles dont les activités
sont très diversifiées. Les régions de l’Ouest et du Sud,
➡➡Itinéraire 2 – Réaliser une recherche à l’économie longtemps agricole et sous-industrialisée,
documentaire ont connu une tertiarisation qui repose sur le tourisme et
les activités de R&D.
Proposition de plan pour mener la recherche :
1. Le fonctionnement de l’Eurodistrict de Strasbourg- ◗◗ Réponses aux questions
Ortenau 1. Les principales régions industrielles se concentrent
2. Ses objectifs au Nord-Est d’une ligne Le Havre-Grenoble (Hauts-de-
France, Île-de-France, Grand Est, Bourgogne-Franche-
3. Les projets de développement transfrontalier Comté, Auvergne-Rhône-Alpes) (doc. 1).
Les principales régions touristiques sont l’Île-de-France
Ressources :
et les régions méditerranéennes (Corse, Occitanie et
−−Le fonctionnement de l’Eurodistrict : Provence-Alpes-Côte d’Azur), suivies par la Bretagne,
http://www.eurodistrict.eu/fr/les-organes Auvergne-Rhône-Alpes et la Nouvelle-Aquitaine (doc. 2).
−−Les objectifs de l’Eurodistrict :
http://www.eurodistrict.eu/fr/objectifs 2. Les infrastructures de transport et de communication
favorisent l’intégration des espaces productifs français
−−Les projets transfrontaliers :
à l’espace européen et mondial (autoroutes, LGV, ports
http://www.eurodistrict.eu/fr/projets-transfrontaliers
et aéroports).
−−Pour établir d’éventuelles comparaisons, le site de
l’Eurodistrict trinational de Bâle :
https://www.eurodistrictbasel.eu/fr/home.html
Géo Débat – L’or, une ressource
d’avenir pour la Guyane ?
Cartes – Les dynamiques des > MANUEL PAGES 148-150

systèmes productifs industriels ◗◗ Les documents : compléments d’information


et tertiaires en France
• Doc. 1 – La Compagnie minière Montagne d’Or
> MANUEL PAGES 144-145
NB : Nous avons dû modifier le texte dans les
◗◗ Cartes : compléments d’information manuels de l’élève en raison de problèmes de droits de
reproduction.
• D o c .   1   –   L e s   d y n a m i q u e s   c o n t r a s t é e s La montagne d’Or est un vaste projet d’exploitation
des systèmes industriels français aurifère. Une compagnie minière, associant deux firmes
C’est l’évolution même de la définition d’industrie que transnationales (l’entreprise canadienne Columbus Gold
donne à voir cette carte. La part croissante des ingénieurs et l’entreprise russe Nordgold) a été constituée pour sa
(par rapport à celle des ouvriers), l’augmentation de mise en valeur. Son site Internet insiste sur la durabilité
la production de biens immatériels, l’importance des du projet en affirmant respecter l’environnement en étant
activités de conception par rapport à la seule fabrication une source d’emplois. Remis en question par l’État, cet
sont l’illustration d’une industrie qui se technicise et aménagement est également contesté par d’autres acteurs
(doc. 5 et 6)

62 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


• Doc. 2 – L’exploitation aurifère remonte au XIXe siècle avec la découverte des premières
sur le territoire guyanais pépites d’or en 1855. Les premières exploitations se sont
Cette carte à l’échelle régionale permet de localiser développées de 1880 à 1930.
le projet de la Montagne d’Or et de distinguer deux 3. L’exploitation de l’or menace les espaces forestiers,
sous-ensembles régionaux : le nord où l’exploitation est notamment ceux situés hors du parc national amazonien
permise et le sud, occupé par le parc national amazonien, de Guyane mais elle menace également les fleuves
espace de préservation de la nature où existe néanmoins comme le Maroni ou le Mana où peuvent se déverser le
une activité d’orpaillage illégale. cyanure utilisé dans les mines d’or.

• Doc. 3 – La Guyane en quelques chiffres ◗◗ Participer au débat


Cette infographie territorialise les enjeux de
l’exploitation aurifère dans une région où le Il faut poursuivre Il faut limiter
développement est inférieur à celui de la métropole l’exploitation de l’exploitation de l’or
l’or en Guyane en Guyane
(revenus par habitant nettement inférieurs, important
taux de chômage). Cette situation est un argument utilisé Arguments
des acteurs
––Compagnie Montagne
d’Or : le gisement de la
––Collectif « Or de question ! » :
La filière aurifère est l’une des
par les défenseurs de l’exploitation aurifère. Montagne d’Or permet-
trait de créer 900 em-
plus polluantes au monde ;
risque majeur pour la santé des
plois tout en respectant habitants et la biodiversité.
l’environnement ; for-
• Doc. 4 – L’exploitation aurifère guyanaise en dates
––Le WWF : les impacts de l’ex-
mation de la population ploitation de la Montagne d’Or
à de nouveaux métiers seraient très importants : utilisa-
En complément de la contextualisation territoriale industriels. tion de 57 000 tonnes d’explo-
du document 3, cette frise chronologique montre
sifs, 465 000 tonnes de cyanure,
195 millions de litres de fuel ;
l’ancienneté et l’irrégularité de la mise en valeur aurifère des alternatives à l’or existent :
20 000 touristes visitent la
de la Guyane. Les statistiques montrent néanmoins Guyane chaque année : une res-

l’exceptionnalité du projet de la Montagne d’Or par son


source économique à préserver.
D’autres activités peuvent être
ampleur. développées : l’agroalimentaire,
la pêche, la foresterie.

• Doc. 5 – Le Collectif « Or de question ! »


Le collectif « Or de question ! » agglomère une Exercices
contestation locale contre l’exploitation aurifère.
L’argument écologique est mis en avant. Les projets > MANUEL PAGES 156-157

miniers nécessitent une déforestation et l’utilisation


◗◗ Réponses aux questions
de cyanure, qui risque d’être ensuite déversé dans les
milieux humides. Les exercices 1 et 4 sont proposés dans le manuel
numérique.
• Doc. 6 – Le WWF (Fonds mondial pour la nature)
◗◗ Exercice 2 – Analyser une carte
L’ONG (Organisation non gouvernementale) WWF
(Fonds mondial pour la nature) représente une opposition 1.
internationale à l’exploitation aurifère et en particulier Étapes Pays
au projet de la Montagne d’Or. Ce document montre Conception États-Unis
qu’à la mondialisation de la filière aurifère répond une
Extraction et transformation des Chine, Australie, Malaisie, République
mondialisation de sa contestation. La WWF présente des matières premières démocratique du Congo, Zambie,
alternatives plus durables que l’exploitation minière pour Brésil, Chili

le développement de la Guyane. Fabrication des composants Japon, Chine, Corée du Sud, Taïwan,
Singapour, Allemagne, Italie,
États-Unis

◗◗ Comprendre et préparer le débat Assemblage Chine

1. L’exploitation de l’or en Guyane attire d’importants


Distribution France

projets comme celui de la Montagne d’Or qui prévoit NB : le planisphère principal propose une configuration
d’extraire environ 6,7 tonnes d’or sur douze ans. Elle de la chaîne d’approvisionnement. En réalité, l’extraction
est possible et autorisée dans la moitié nord de la région. des matières premières et la fabrication des composants
Elle est une voie de développement possible face aux sont réalisées dans un plus grand nombre de pays. Le
difficultés sociales de la région où le taux de chômage planisphère « Ils fabriquent pour Apple » montre que la
atteint 22 % et où le PIB/habitant est inférieur de moitié fabrication des composants de l’iPhone s’effectue dans
à celui de la métropole. des centaines d’usines réparties dans 28 pays (en 2016, la
Chine compte 340 usines de fabrication de composants).
2. L’exploitation de l’or en Guyane n’est pas récente et

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 63


2. Les différents pays échangent entre eux leur pour montrer l’intérêt de l’anamorphose pour visualiser
production. Les matières premières sont acheminées des rapidement des inégalités de répartition. Cette carte
centres d’extraction vers les usines de fabrication des représente la richesse produite dans le monde au travers
composants ; les différents composants sont transportés de la répartition du PIB. Elle fait apparaître les trois
vers les centres d’assemblage. Le produit fini est exporté principales aires de puissances : l’Asie de l’Est, l’UE et
vers les pays où il sera commercialisé. l’Amérique du Nord. Elle montre la fragilité économique
de l’Amérique latine et de l’Afrique.
3. La conception de l’iPhone, reposant sur la recherche
et l’ingénierie, est faite aux États-Unis, siège d’Apple. ◗◗ Exercice d’application
De nombreux pays sont uniquement des fournisseurs
des matières premières ou des composants nécessaires 1. La source permet de savoir qui a réalisé la carte (le
à la fabrication. L’assemblage est effectué en Chine où site américain Worldmapper) et avec quelles données
la main-d’œuvre est qualifiée et peu chère. On observe (celles du FMI, le Fonds monétaire international). La
donc que les pays sont spécialisés dans une étape de la carte a été réalisée en 2018 et s’appuie sur des chiffres
chaîne de production. Cette spécialisation repose sur les de cette même année.
avantages comparatifs des différents pays.
2. Le maillage de cette carte est à l’échelle nationale.
◗◗ Exercice 3 – Analyser la carte 3. L’Amérique du Nord, L’Europe occidentale et l’Asie
d’un espace productif de l’Est, notamment la Chine, apparaissent agrandies par
1. Le technopôle se situe pour l’essentiel sur le plateau rapport à leurs superficies. Cela s’explique par les PIB
de Brabois à Vandœuvre-lès-Nancy, au sud-est de élevés de ces régions où se concentrent les puissances
l’agglomération de Nancy. économiques.

2. Il rassemble des activités de recherche appliquée, 4. L’Amérique du Sud, l’Afrique, et notamment la


scientifiques et médicales, des hôpitaux, des République démocratique du Congo, apparaissent
établissements universitaires. réduites par rapport à leurs superficies. Cela s’explique
par la faiblesse des PIB de ces espaces en voie de
3. L’espace du technopôle est organisé en pôle développement.
spécialisés (santé, entreprises, campus universitaires,
espaces de loisirs). 5. La représentation par anamorphose permet de
visualiser, par la taille, des pays associés à des valeurs
4. Atouts du technopôle : proximité d’une grande fortes ou faibles. Cela est plus immédiat et marquant
agglomération ; facilité d’accès (lignes de transports qu’une variation de couleur.
en commun, autoroute A33 Metz-Strasbourg ; offre
d’activités de loisirs (hippodrome, parcs, jardin
botanique).

5. Le document permet de comprendre les


caractéristiques particulières et l’organisation spatiale
d’un technopôle : il s’agit d’un territoire de l’innovation
où entreprises, chercheurs et institutions spécialisées
travaillent en synergie.

Apprendre à lire une carte –


Les surfaces sur une carte
par anamorphose
> MANUEL PAGE 159

◗◗ Carte – Le PIB (Produit intérieur brut)


dans le monde
Le site Worldmapper, développé par des géographes de
l’université anglaise de Sheffield et par Mark Newman
de l’Université du Michigan, présente des centaines
de cartes par anamorphose. Ce planisphère peut être
confronté aux autres cartes du chapitre ou du manuel

64 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


Thème 3 : Les espaces ruraux :
multifonctionnalité ou fragmentation ?
> MANUEL PAGES 168-235

Rappel du programme
Les recompositions des espaces ruraux dans le monde sont
marquées par le paradoxe de liens de plus en plus étroits avec les
espaces urbains et l’affirmation de spécificités rurales (paysagères,
économiques, voire socio-culturelles), impliquant des dynamiques
contrastées de valorisation, de mise à l’écart ou de protection de
la nature et du patrimoine. Globalement, la part des agriculteurs
diminue au sein des populations rurales. Toutefois, l’agriculture reste
Chapitre 5 structurante pour certains espaces ruraux, avec des débouchés de
plus en plus variés, alimentaires et non alimentaires.
Dans le monde
■■ La fragmentation des espaces ruraux À l’échelle mondiale, la multifonctionnalité des espaces ruraux
■■ Affirmation des fonctions non agricoles et
s’affirme de manière inégale par l’importance croissante, en plus
de la fonction agricole, de fonctions résidentielle, industrielle,
conflits d’usage
environnementale ou touristique, contribuant tout à la fois à
diversifier et à fragiliser ces espaces. Cette multifonctionnalité et
cette fragmentation expliquent en partie la conflictualité accrue
dans ces espaces autour d’enjeux divers, notamment fonciers :
accaparement des terres, conflits d’usage…
Elles posent la question de leur dépendance aux
espaces urbains.
En France, les espaces ruraux se transforment :
−− Mutation des systèmes agricoles et diversification des fonctions
productives,
−− Pression urbaine croissante et liens accrus avec les espaces
urbains.
Chapitre 6 −− Entre vieillissement et renouveau des populations rurales,
En France diversification des dynamiques démographiques et résidentielles.
■■ Des espaces ruraux multifonctionnels, entre Ces mutations s’accompagnent d’enjeux d’aménagement et de
initiatives locales et politiques européennes développement rural : valorisation et soutien de l’agriculture,
équipement numérique, télétravail, protection de l’environnement,
maintien et organisation ou réorganisation des services publics…
Ces enjeux mobilisent des acteurs à différentes échelles, du
développement local aux politiques nationales et européennes de
développement rural.

Ouverture de thème dont 1,3 milliards d’agriculteurs. Ces territoires ruraux


connaissent de profondes recompositions, en particulier
> MANUEL PAGES 168-169
une multifonctionnalité et une fragmentation croissantes
sur le plan économique, social et environnemental, qui
peuvent favoriser l’émergence de conflictualités.
■■Programme et objectif
pédagogique du thème
Comparativement au précédent programme des classes ■■Commentaire du document
du lycée, cette nouvelle mouture offre une place de choix iconographique
aux espaces ruraux. Il est vrai qu’en dépit de l’urbanisation
Emblématique de la Provence, la lavande et son
de la planète, la population rurale est demeurée
hybride naturel, plus productif, le lavandin, sont
majoritaire dans le monde jusqu’en 2007 et que 45 % de
traditionnellement cultivés sur le plateau de Valensole
la population mondiale vit encore dans les campagnes,

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 65


(Alpes-de-Haute-Provence). L’huile essentielle de ◗◗ 2. Tester ses connaissances
lavande de Haute-Provence, protégée par une AOP,
est utilisée en parfumerie et en pharmacie, tandis que 9. b. 45 %
le lavandin, plus rustique, produit une essence de
10. b. 30 %
moindre qualité, meilleur marché, donc destinée à la
parfumerie industrielle (lessive, savonnerie). Ce sont 11. a. 2 %
de bons exemples de l’orientation des espaces agricoles
vers des productions non alimentaires. Après une 12. c. La production obtenue sur une surface donnée.
extension des superficies cultivées dans les années 1990,
le dépérissement lié aux maladies et à la concurrence 13.
étrangère, a rendu nécessaire l’association de ces plantes 1. ➞ c.
à parfum avec d’autres activités telles que la culture des 2. ➞ b.
plantes aromatiques (thym, romarin, estragon, basilic) 3. ➞ a.
ou l’apiculture au sein des exploitations. Néanmoins,
depuis une dizaine d’années, les cultures de lavande ◗◗ 3. Mobiliser le vocabulaire et les notions
sont devenues un levier de développement d’un tourisme
international pour la région. La fréquentation chinoise 14.
a, en particulier, explosé suite à la diffusion en 2007 a. ➞ 5.
sur Hunan TV d’une série tournée dans la région, Rêves
derrière un rideau de cristal, et vue par 200 millions b. ➞ 6.
de téléspectateurs. Des tour-opérateurs chinois ont c. ➞ 1.
alors intégré le plateau de Valensole à leurs circuits d. ➞ 3.
touristiques. Localement, les professionnels du tourisme e. ➞ 2.
se sont adaptés à cette nouvelle clientèle en développant
f. ➞ 4.
la signalétique en mandarin (menus, panneaux) et en
embauchant du personnel sinophone. La vente directe 15.
de produits à base de lavande a été fortement stimulée
a. ➞ 2.
par la demande de la clientèle asiatique. Toutefois, cette
fréquentation suscite aussi des conflits d’usage car les b. ➞ 1.
producteurs déplorent chaque été certaines incivilités c. ➞ 5.
(piétinement et cueillette des fleurs). d. ➞ 3.
e. ➞ 4.

Pour entrer dans le thème ◗◗ 4. Valider des situations géographiques


> MANUEL PAGES 170-173
16.
◗◗ 1. Vérifier ses repères géographiques 1. Il y a une grande diversité des systèmes agricoles
dans le monde.
1. b. Faux
a. Les systèmes vivriers cohabitent avec des systèmes
2. a. Vrai productivistes.
c. La diversité des productions est liée à la diversité
3. États-Unis / Brésil / Argentine / … climatique.
4. Amazonie / Afrique centrale / Asie du sud / Chine /… 2. Les performances de l’agriculture varient selon les
5. La Martinique ou la Guadeloupe systèmes agricoles.
a. Les systèmes agricoles assurent de manière inégale
6. La Guyane la sécurité alimentaire des populations.
7. La Bretagne / le Bassin parisien b. Plus de 50 % de la production agricole est fournie
par 10 % des agriculteurs mondiaux.
8.
1. ➞ Agriculture et élevages intensifs
2. ➞ Plateaux et espaces de polyculture
3. ➞ Vignes, cultures méditerranéennes, tropicales,
maraichères et fruitières

66 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


Chapitre 5 : Les espaces ruraux :
multifonctionnalité ou fragmentation ?
Dans le monde
➡➡La fragmentation des espaces ruraux
➡➡Affirmation des fonctions non agricoles et conflits d’usage

Ouverture de chapitre qualifié de « Disneyland vietnamien » et du plus long


téléphérique au monde.
> MANUEL PAGES 174-175

■■Bibliographie
■■Objectifs du chapitre
En dépit du maintien de certaines spécificités rurales ◗◗ Ouvrages généraux
(paysages, peuplement, poids de la fonction agricole et
part des espaces « naturels »), de nouvelles caractéristiques −−Martine BERGER et Jean-Louis CHALÉARD, Villes
émergent, notamment en relation avec une influence et campagnes en relations. Regards croisés Nords/Suds,
urbaine croissante, porteuse de nouvelles valeurs et de Paris, Karthala, 2017.
représentations qui renforcent la multifonctionnalité −−Guillaume BLANC, Une histoire environnementale de
des territoires ruraux. Ces rapport villes/campagnes la nation ; regards croisés sur les parcs nationaux du
s’avèrent souvent très ambivalents (artificialisation contre Canada, d’Ethiopie et de France, Paris, Éditions de la
patrimonialisation, spécialisation fonctionnelle contre Sorbonne, 2015.
multifonctionnalité, fragilisation contre revitalisation) et ne −−Jean-Paul CHARVET, Atlas de l’agriculture, Paris,
doivent pas être essentialisés tant la typologie des espaces Autrement, 2018.
ruraux est variée (du périurbain au rural fragile, en passant −−Alexis GONIN et Christophe QUÉVA, Géographie des
par les espaces d’agriculture intensive et les territoires de espaces ruraux, Paris, Armand Colin, coll. « Portail »,
sanctuarisation de la nature). La spécialisation fonctionnelle, 2018.
le creusement des inégalités socio-économiques et le
−−Martine GUIBERT et Yves JEAN, Dynamiques des
morcellement des écosystèmes favorisent une fragmentation
espaces ruraux dans le monde, Paris, Armand Colin,
des espaces ruraux qui sont au cœur d’enjeux géopolitiques
coll. « U », 2011.
à la fois locaux et mondiaux.
−−Stéphane HÉRITIER, « Tourisme et des activités
récréatives dans les parcs nationaux des montagnes de
l’Ouest canadien : Impacts et enjeux spatiaux (Parcs
■■Commentaire du document nationaux de Banff, Jasper, Yoho, Kootenay, Lacs
Waterton, Mont Revelstoke et des Glaciers) », Annales
iconographique de Géographie, n° 629, janvier-février 2003, p. 23-46.
Le « Pont doré » a été inauguré en 2018 dans les −−Frédéric LANDY (dir.), Dictionnaire de l’Inde
Bà Nà Hills au centre du Vietnam. Ce site à 1400 m contemporaine, Paris, Armand Colin, 2015.
d’altitude était déjà fréquenté dans les années 1920 par −−Frédéric LANDY, Un milliard à nourrir. Grain,
les colons français qui s’étaient fait construire des villas territoire et politiques en Inde, Paris, Belin, coll.
afin d’échapper à la touffeur tropicale de la côte durant « Mappemonde », 2006.
la saison des pluies. Établie sur les hauteurs de Da Nang
(dénommée Tourane par les Occidentaux à l’époque de −−Lionel LASLAZ (dir.), Atlas mondial des espaces
l’Indochine), cette passerelle d’une longueur de 150 m, protégés, Paris, Autrement, 2012.
qui repose sur une paire de mains géantes en pierres à −−Isabelle SAINT-MÉZARD, Atlas de l’Inde, Paris,
l’aspect vieilli, offre une vue spectaculaire sur les forêts Autrement, 2016.
de la chaîne annamitique. Le projet vise à développer
l’arrière-pays rural de la principale station balnéaire du
Vietnam qui dispose déjà d’un parc d’attraction parfois

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 67


◗◗ Revue nombreux, la Toscane étant l’un des territoires au monde
−−Samuel DEPRAZ et Stéphane HÉRITIER, « La comptant le plus d’appellations protégées. Ceux cités
nature et les parcs naturels en Amérique du Nord », en document 1 sont de réputation mondiale mais les
L’Information géographique, 2012, n°4, vol. 76, p. 6-20. amateurs en connaissent bien davantage.

• Doc. 6 – L’agritourisme toscan


Étude de cas – Les mutations Ne pas oublier de préciser qu’il s’agit d’un document
publicitaire. La fonction économique de l’agritourisme
des espaces ruraux de Toscane apparaît peu : il s’agit à l’origine de sauver des
> MANUEL PAGES 176-179 exploitations ou des domaines de famille en attirant des
visiteurs pour compléter les revenus, devenu insuffisants
◗◗ Les documents : compléments d’information par la seule production agricole. Pour sauvegarder le
terroir, il faut être prêt au compromis de l’agritourisme
• Doc. 1 – Les espaces ruraux toscans
qui peut en déranger certains.
Il est important de faire le lien entre le « Zoom sur »
les superficies des différentes zones de relief toscan et • Doc. 7 – Le parc national de la Forêt Casentiseni,
le document, en précisant que les espaces à dominante Mont Falterona et Campigna (2017)
urbaine et périurbaine sont essentiellement des espaces
de collines et que les rares plaines (8,4 % du territoire) L’idée est de montrer une image atypique et pourtant
se trouvent le long de l’Arno et sur les littoraux. courante de la Toscane : la montagne est très présente
dans la région et l’Italie connaît aussi des hivers rigoureux
à partir d’une certaine hauteur : d’où des fonctions des
• Doc. 2 – Une diversité de paysage
espaces ruraux qu’on aurait eu du mal à imaginer sans
Le document 2 est une description détaillée des s’y être rendu.
paysages toscans, qui traduit le document 1 et est illustré
visuellement par la photo du document 3 : on y trouve en • Doc. 8 – Espaces ruraux et urbanisation en
effet plusieurs éléments essentiels des paysages toscans Toscane (2014)
(sinon les plaines et le littoral qui couvrent des superficies
beaucoup plus réduites que les montagnes et les collines) Cette photo de village contraste avec celle de la page
et tous les types d’agriculture sont représentées (céréales, précédente, document 3, où l’on voit un paysage agricole
vignes, oliviers, au loin le bois et l’élevage dans les où ne siège qu’une exploitation isolée. La périurbanisation
montagnes). est un peu particulière en Toscane : historiquement, celle-
ci a toujours possédé, du moins dans les espaces fertiles,
de gros bourgs, relais des grandes cités de la Renaissance
• Doc. 3 – Paysages ruraux du Val d’Orcia (2018)
au premier rang desquelles Florence. La périurbanisation
Cette photographie est prise dans les espaces dits part aujourd’hui principalement de ces villages – qui, à
de « plaines et collines agricoles » dans la légende du terme, peuvent atteindre la taille de petites villes – et
document 1. Correspondant au Val d’Orcia au sud de la non des banlieues des grandes villes, qui s’étendent mais
Toscane, on voit que cet espace est à cheval sur une zone moins systématiquement qu’en France.
de montagne : celle-ci correspond à celles qu’on voit à
l’arrière-plan de la photo. • Doc. 9 – De nouveaux conflits d’usage
Autre aspect spécifique de la périurbanisation : elle
• Doc. 4 – Le vin de Chianti, une production interna-
est principalement industrielle. En l’occurrence, la
tionale en mutation
colonisation industrielle des campagnes part plutôt des
À propos du Chianti, il est à noter que jusque dans marges des métropoles que des gros bourgs agricoles
les années 1990-2000, il avait en effet, sauf le Chianti – spécialisés dans l’agriculture ou le résidentiel, les
classico, plutôt mauvaise réputation. Pourtant, peu à peu, villageois-résidents menant un mode de vie en partie
les vins dans leur ensemble se sont améliorés depuis les urbain, travaillant à la ville et profitant de ses services
années 1970, jusqu’à briser le « plafond de verre » de cette grâce aux transports.
mauvaise réputation. Ce sont tous les vins du Chianti qui
ont bénéficié d’améliorations techniques – même si bien ➡➡Itinéraire 1
sûr, tous ne sont pas devenus des « classico ».
1. Le Val d’Orcia se situe au sud-est de la Toscane, dans
• Doc. 5 – La Toscane, un tourisme de terroir une région entre collines et montagnes ; on y retrouve
la plupart des paysages caractéristiques toscans comme
Il convient de préciser que le document 1 ne cite que en témoigne la photo : champs de céréales (plutôt en
quelques terroirs réputés mais qu’ils sont en réalité plaine), vigne et olivier (plutôt collinéen) au premier

68 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


plan, une ferme typique, sur une éminence au milieu exponentiel depuis le dernier tiers du XXe siècle – la
des espaces agricoles, au second plan des forêts, puis à Toscane étant en effet pionnière en la matière.
l’arrière-plan des montagnes, domaine de l’exploitation
du bois et de l’élevage. 6. L’agritourisme consiste en la valorisation des
terroirs agricoles et naturels avec pour objectifs d’attirer
2. Le vallonnement du territoire offre de nombreux des visiteurs. Pour développer l’offre, de nombreux
point de vue, contrairement aux régions de plaines ; domaines agricoles sont restaurés avec une double
il s’agit par ailleurs de l’une des plus vieilles régions vocation : produire une agriculture traditionnelle
cultivées du monde, les paysages sont donc sculptés par d’excellence ou une agriculture bio (ce qui revient à
l’homme depuis des millénaires. Il faut aussi faire la part pratiquer l’agriculture selon les méthodes ancestrales)
du climat, particulièrement doux – mais rigoureux dans et proposer une offre résidentielle de qualité ou typique,
les espaces de montagne – et à la beauté de la végétation à même d’attirer les curieux et les amateurs de nature
qui en est la conséquence. Dernier point, la diversité des et de patrimoine culturel et culinaire. Les atouts sont
milieux sur un territoire aussi petit favorise la diversité la diversité agricole de la Toscane, la beauté de ses
des paysages. paysages, la douceur de son climat, un certain savoir-
vivre toscan, sans compter la taille assez réduite de la
3. Le Chianti possède une tradition très ancienne, ce région, qui permet de profiter de son patrimoine urbain
dont atteste le fait que ce fut la première appellation extraordinaire tout en se ressourçant à la campagne.
classée de l’histoire, le premier «  terroir  » identifié.
Cette appellation est donnée par les autorités publiques, 7. La périurbanisation, c’est-à-dire l’extension des
qui continuent à jouer un grand rôle dans la promotion villes dû à l’urbanisation sans cesse croissante de la
de la marque Chianti, promotion qui repose sur une population, conduit à un étalement des constructions
image de marque nettement améliorée depuis les sur des zones réservées normalement à l’agriculture. Ce
perfectionnements productifs des années 1970. Mais sont d’ailleurs souvent sur les terrains les plus fertiles
ce succès repose aussi sur une production massive de que s’étend le bâti, puisque c’est dans cette zone que
Chianti ordinaire, exporté partout à travers le monde les communautés se sont installées originellement pour
à bas prix. Depuis 2010, pour conserver la qualité du bénéficier des qualités du sol. L’extension urbaine est
Chianti classico, les autorités ont décidé d’interdire la aussi et peut être encore davantage industrielle, ce
production de celui-ci en dehors de sa zone historique. qui pose des problèmes de dégradation des paysages,
meilleur atout de la région, sans compter les problèmes
4. Construire un tableau peut être utile pour structurer de pollution, contradictoires avec l’image paradisiaque
sa réponse. que la région veut véhiculer aux touristes étrangers. Ce
sont aussi les Toscans qui se mobilisent massivement
Types Types de productions Atouts
pour préserver leurs paysages.
d’espaces agricoles
Littoraux Activités halieutiques, marais Tradition, savoir-faire, 8. Les acteurs qui s’engagent pour la préservation des
salants aménité et paysages qui
favorisent le tourisme espaces ruraux sont les autorités publiques mais aussi
balnéaire et patrimonial,
agritourisme. largement les citoyens, qui ont développé une culture de
Plaines Céréales, vignes, oliviers Grenier à blé, espaces
défense du paysage, ce dont témoignent les nombreuses
urbanisés. associations contrariant les projets d’industriels et
Collines Céréales, vignes, oliviers Origine de la réputation de promoteurs immobiliers, y compris à destination
touristique.
internationale des ter-
roirs toscans : agritou-
risme qui se développe
9. Proposition de plan pour une réponse argumentée.
massivement.

Montagnes Élevage, silviculture Réserve d’énergie, de


matériaux, agritou- On peut conseiller aux élèves de retourner à la ligne pour
risme ou reconversion chaque nouvelle idée, correspondant aux différentes
touristique de luxe
d’anciennes fermes. sous-parties.

5. I. Mutations des espaces ruraux toscans


−−Fonction productive ; a. Les paysages traditionnels…
−−fonction commerciale – concernant l’export des b. …sont modifiés par la patrimonialisation des
produits toscans ; terroirs, la croissance urbaine
−−fonction résidentielle ; c. …et le développement de l’agritourisme
−−fonction touristique (qu’il s’agisse de l’hiver ou de
l’été et de n’importe lequel des milieux toscans).
Il faut rappeler que le cœur du tourisme est d’abord
urbain mais que l’agritourisme connaît un développement

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 69


II. Conséquences des mutations des espaces ruraux Étude de cas – Mutations
toscans
agricoles et recomposition
a. La périurbanisation résidentielle et industrielle
entraîne…
des espaces ruraux en Inde
> MANUEL PAGES 180-181
b. …une dégradation des paysages et des risques accrus
de pollution… ◗◗ Les documents : compléments d’information
c. …contre lesquels les autorités publiques, les citoyens
et les acteurs de l’agritourisme se mobilisent. • Doc. 1 – Les phases d’évolution de l’agriculture
indienne
➡➡ Itinéraire 2 – Réaliser une présentation La Révolution verte a joué un rôle essentiel dans
numérique l’amélioration de la sécurité alimentaire en Inde grâce au
recours à des variétés de blé et de riz à haut rendement,
Proposition de plan : aux intrants et à la diffusion de l’irrigation. Néanmoins,
si le spectre des famines qui affectaient encore le pays
I. Les espaces ruraux toscans se répartissent
dans les années 1940 semble aujourd’hui éloigné, tous les
inégalement entre territoires de plaines, de collines,
agriculteurs n’ont pas bénéficié de cette modernisation
de montagne et littoraux…
agricole. Le désengagement de l’État depuis les années
a. Un territoire majoritairement collinéen 1990 a même aggravé leur situation (surendettement,
b. Des plaines où les espaces urbains et la culture taux de suicide très élevé, vulnérabilité aux sécheresses).
céréalière se disputent l’espace Malgré quelques avancées au début des années 2010
c. L’importance des zones de montagnes boisées (le Food Security Act adopté en 2013 est le plus grand
programme de distribution alimentaire au monde), les
II. … où se sont développées des activités spécifiques agriculteurs ont profité de la campagne des élections
en liens avec leurs caractéristiques physiques… législatives début 2019 pour réclamer l’effacement de
leur dette et le retour de la garantie des prix agricoles.
a. En plaine les céréales, sur les littoraux des activités
halieutiques
• Doc. 2 – Campagne de communication de l’État
b. Dans les collines toute la gamme de l’agriculture et indien du Kerala (2019)
de l’élevage
L’État du Kerala, qui présente l’un des niveaux de
c. Dans la montagne l’élevage et le bois
développement les plus élevés du pays, a développé
III. … qui connaissent des dynamiques contrastées. ces dernières années une politique volontariste de
développement touristique. Cette stratégie s’inscrit dans
a. La réputation des terroirs toscans une démarche de développement durable valorisant les
b. Le développement de l’agritourisme retombées locales du tourisme et contribue à rendre
c. Les enjeux liés à la périurbanisation les campagnes du Kerala en moyenne moins pauvres
que celles du reste du pays. L’État s’appuie sur un
Propositions de mise en forme du diaporama : potentiel favorable à l’écotourisme et à l’agritourisme :
plantations d’épices et de thés, backwaters (réseau de
Les élèves peuvent construire un diaporama en
lacs et de canaux navigables), parcs nationaux et réserves
consacrant une diapositives par sous-partie, c’est-à-
naturelles.
dire deux à trois diapositives par grande partie. Il est
souhaitable que le texte ne prenne pas toute la place,
soit accompagné de documents géographiques, photos, • Doc. 3 – Les campagnes indiennes
schémas et que ces documents soient utilisés comme Le Pendjab, l’Haryana et l’ouest de l’Uttar Pradesh
supports d’analyse (sachant que l’essentiel est déjà dans constituent à la fois le berceau et les territoires gagnants
le dossier). de la Révolution verte. À l’inverse, l’archaïsme des
techniques agricoles demeure un des facteurs de la
grande pauvreté rurale dans les États du Madhya Pradesh,
de l’Odisha et du Bihar où elle est souvent un facteur
d’insécurité alimentaire. Ces inégalités sont dénoncées
par les naxalites très actifs dans les États du Chhattisgarh,
du Jharkhand et du Bihar. La carte reflète aussi l’inégale
polarisation des campagnes par les grandes métropoles.
Si la périurbanisation contribue à la perte de terres
agricoles, notamment dans le sud où elle est actuellement

70 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


la plus soutenue (Hyderabad, Bengaluru, Chennai), elle diffuse, notamment dans l’ouest du pays. Cependant,
offre aussi aux ruraux des opportunités d’emploi tout en certaines zones rurales demeurent à l’écart de cette
améliorant le recours aux services. multifonctionnalité facteur de développement et
présentent une forte inertie (États de l’Est). Ces inégalités
• Doc. 4 – La diversité des espaces ruraux indiens témoignent d’une certaine fragmentation des campagnes
indiennes qui s’avère source de tensions (insurrection
Le document 3 et le document 4, tous deux extraits du
naxalite).
Dictionnaire de l’Inde contemporaine de Frédéric Landy,
ont été choisis afin de faire l’objet d’une lecture croisée.
Afin d’obtenir une analyse plus approfondie de la carte, ➡➡Itinéraire 2 – Réaliser une affiche
on pourra donc se référer à cet ouvrage de référence qui Les élèves peuvent commencer par lister et classer les
offre, outre l’article « campagnes » de nombreuses entrées informations dans un tableau d’extraction :
sur les espaces ruraux indiens (agriculture, coton, activités
rurales non agricoles, plantation, canne à sucre etc.). Les diffé- La diversité Les difficultés
rents types des fonctions
d’évolution
➡➡Itinéraire 1
Doc. 1 Révolution verte Fonction agricole ––Problèmes sociaux

1. Durant les années 1960-1980, la Révolution verte


(modernisation agri- (surendette-
cole, autosuffisance ment, suicides,
a favorisé la modernisation de l’agriculture indienne alimentaire) inégalités, insécurité
alimentaire)
mais elle a aussi conduit à des excès (épuisement des ––Problèmes
terres, pollution hydraulique) facteur de problèmes environnementaux
(épuisement et
environnementaux. Le désengagement de l’État à partir pollution des sols)

des années 1990 a contribué au creusement des inégalités Doc. 2 ––Écotourisme et

entre territoires et agriculteurs gagnants de la Révolution


agritourisme
––Protection
verte et les exclus. Certains ont donc été poussés à l’exode environnementale

rural contribuant ainsi à alimenter la périurbanisation des Doc. 3 ––Périurbanisation ––Diversité des agri- ––Inégale modernité
métropoles indiennes, au détriment de leurs périphéries ––Diversification cultures (riziculture et compétitivité des
économique intensive, planta- espaces agricoles
rurales. Dans certains cas, cette urbanisation des tions, céréaliculture
extensive)
––Insurrection
campagnes a pu être un facteur d’industrialisation et de
naxalite
––Protection
renforcement de leur multifonctionnalité (Pendjab). environnementale

Doc. 4 ––Développement ––Agriculture


2. Bien que la fonction agricole soit essentielle dans lié aux remises des
migrants (Kerala)
––Artisanat
les campagnes indiennes, l’artisanat (forges, poteries) y et aux progrès de ––Districts
industriels
l’alphabétisation
reste aussi très présent tandis que le commerce, les loisirs ––Influence urbaine
et l’industrie demeurent très inégalement implantés.
Les campagnes sous influence urbaine et les littoraux Afin de compléter leurs sources d’information, les
connaissent un renouveau de la fonction résidentielle élèves pourront se référer aux ouvrages sur l’Inde cités en
et une diffusion des industries. Proches des principaux bibliographie auxquels on peut ajouter : L’Inde, puissance
marchés de consommation, elles bénéficient aussi du en construction, Lucie Dejouhanet, La Documentation
développement touristique (Gujarat, Kerala). française, Coll. Documentation photographique n° 8109,
2016. Des logiciels (Studio-Crap, Canva, Publisher)
3. Les territoires ruraux sont confrontés à des
peuvent être utilisés par les élèves afin d’agrémenter leur
difficultés socio-économiques à l’échelle nationale,
production et de les rendre plus attrayantes (insertion
entre les États de la fédération, mais aussi à l’échelle
de photographies, de cartes, jeu sur les couleurs et les
locale, entre agriculteurs. Les campagnes agricoles de
polices d’écriture).
plaines du nord-ouest ainsi que celles qui profitent la
proximité des métropoles sont plus favorisées que celles
des plateaux du centre du pays qui ont moins bénéficié
de la Révolution verte. Cette dernière a aussi été source
d’excès sur le plan environnemental (épuisement des
sols, pollution) et social (surendettement de certains
agriculteurs).

4. Même s’ils restent encore dominés par l’agriculture,


les espaces ruraux indiens sont de plus en plus
multifonctionnels, notamment en périphérie des villes
(fonctions résidentielle et industrielle) ainsi que sur
les littoraux et dans les montagnes où le tourisme se

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 71


Étude de cas – Les espaces énergétiques, l’exploitation du gaz de schiste, favorisée
par la mise au point de nouveaux procédés technologiques,
ruraux canadiens : une a été au cœur de nombreuses conflits d’usage dans le
multifonctionnalité marquée monde (États-Unis, Europe, Argentine). Le Canada
> MANUEL PAGES 182-185 possède d’importantes ressources d’hydrocarbures non
conventionnels (gaz de schiste, sables bitumineux)
◗◗ Les documents : compléments d’information qui font l’objet de stratégies de mise en valeur très
contrastées. En la matière, le système fédéral canadien
• Doc. 1 – La diversité des espaces ruraux canadiens accorde une certaine autonomie décisionnelle aux
Outre sa vocation de synthèse, cette carte peut être autorités des États fédérés qui disposent d’instruments
utilisée pour exposer la complexité de la notion d’espace publics de régulation du foncier. Cependant, les acteurs
rural tant celle-ci recouvre, dans le cas canadien, politiques visent des objectifs contradictoires, soutenant
des réalités variées. Les gradients d’anthropisation l’industrie gazière tout en réclamant l’encadrement de
témoignent de mises en valeur très contrastés entre les ses activités. Au Québec, cette situation se traduit par
campagnes agricoles périurbaines du sud du pays, les un interventionnisme éclaté et peu coordonné tandis
espaces de nature sanctuarisée et mise en scène des que l’Alberta a adopté une politique plus favorable aux
Rocheuses et les immenses étendues de toundra du entreprises pétrolières. On pourra d’ailleurs prolonger la
Grand Nord canadien aux limites de l’œkoumène. lecture de ce texte par la projection d’une photographie
des conséquences paysagères et environnementales de
• Doc. 2 – Les Grandes Plaines canadiennes dans l’exploitation des sables bitumineux de l’Athabasca dans
l’Alberta (2017)
cet État.

Cette vue aérienne oblique a été choisie non seulement


• Doc. 5 – Le lac Louise dans le parc national de
pour la diversité des informations qu’elle fournit mais
Banff en Alberta (2017)
aussi pour servir de support méthodologique à une
analyse de paysage par plans. Dès la fin du XIXe siècle, les affiches publicitaires
des compagnies ferroviaires transcontinentales puis les
• Doc. 3 – La wilderness : entre valorisation et peintres et la photographie ont joué un rôle essentiel dans
protection
la diffusion des représentations des paysages de glaciers
et de lacs des Rocheuses (lac Louise, lac Moraine). La
Stéphane Héritier a montré qu’au cours de l’histoire valorisation des images de la nature trouve même comme
du Canada, certains paysages des Rocheuses ont été support la monnaie canadienne. En 1885, le parc de
sélectionnés pour être mis au service de la construction Banff accueille 3 000 visiteurs. Ce chiffre atteint plus de
idéologique de la nation canadienne et de son territoire. 78 000 touristes en 1920 à la faveur de l’aménagement,
La sélection de sites monumentaux et devenus des par la Canadian Pacific Railways, de gigantesques hôtels
icônes paysagères de la nation participa à l’élaboration de style victorien permettant d’accueillir les visiteurs en
concomitante d’une conscience et d’un patrimoine nombre tout en leur garantissant une vue imprenable sur
national. Ces monuments de nature constituent une les paysages des Rocheuses mis en scène. De nos jours,
synecdoque du territoire qui est dès lors lui-même ce sont plus de 3 millions de touristes qui le visitent
considéré comme un patrimoine à transmettre. Cette chaque année.
patrimonialisation est liée à une représentation de la
nature porteuse de sens commun qu’on retrouve dans
• Doc. 6 – South Surrey près de Vancouver en
la conception états-unienne de la wilderness. Autrement
Colombie-Britannique (2017)
dit, elle est au fondement d’une identité collective
nationale parce que directement contemporaine de Cette vue aérienne oblique a été choisie car elle
la délimitation du territoire et de la constitution de la concilie atouts esthétiques, possibilités d’exploitation
fédération canadienne. Investi d’une certaine spiritualité méthodologiques en classe (analyse d’une photographie
tout en étant lié à des objectifs politiques, le patrimoine par plans) et forte densité informationnelle. Sur le
naturel représente alors un moyen de rendre sensible plan conceptuel, elle permet aussi bien d’illustrer
l’histoire vécue en commun. De manière concomitante, la complexité de la notion de ruralité que celles de
les parcs ont été des lieux de mise en scène de la nature multifonctionnalité et de fragmentation.
afin d’y développer le tourisme dès la fin du XIXe siècle,
notamment sous la pression des compagnies ferroviaires. • Doc. 7 – Les espaces ruraux canadiens : pressions,
protection et conflits d’usage
• Doc. 4 – L’exploitation du gaz de schiste au Cette carte vise à rendre compte de la fragmentation
Québec des espaces ruraux canadiens qui juxtaposent territoires
Dans un contexte de course aux nouvelles ressources sacrifiés à l’exploitation des ressources et espaces de

72 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


sanctuarisation de la nature. Créée dès 1911, l’agence valeur économiques sont aussi difficilement conciliables :
gouvernementale Parcs Canada assure la gestion de écotourisme et activités facteur de dégradation des
46 parcs nationaux selon un mode qui a évolué d’un paysages, agriculture et exploitation du sous-sol mais
paradigme radical vers une gestion plus participative. En aussi périurbanisation qui sont toutes deux facteurs de
effet, elle s’appuie de plus en plus sur une participation pertes de terres agricoles.
accrue des populations locales, en particulier des
Premières Nations (peuples autochtones canadiens) qui 7. Le Canada a joué un rôle précurseur dans
restent néanmoins victimes de certains choix politiques l’aménagement de vastes parcs nationaux destinés à
et économiques en faveur de l’exploitation très polluante. sanctuariser des espaces naturels dans les régions les
moins artificialisées (Rocheuses, Arctique). Dans les
➡➡Itinéraire 1 zones les plus anthropisées, la protection des espaces
ruraux s’effectue sur des surfaces plus restreintes (petits
1. Les espaces ruraux se caractérisent par la faible parcs nationaux, réserves ornithologiques). Les acteurs
densité du peuplement, du bâti, des activités et des de cette protection sont multiples et s’inscrivent aussi
équipements. Les paysages ruraux sont très marqués par bien à l’échelle mondiale (sites classés au patrimoine
les formations végétales (cultures, prairies, forêts) et les mondial par l’UNESCO), qu’aux échelles nationale
activités agricoles. (parcs nationaux gérés par l’État) et locale (réserves
amérindiennes et association des populations autochtones
2. Les espaces ruraux canadiens sont caractérisés tantôt à la protection environnementale).
par une agriculture intensive (agrobusiness céréalier
et feedlots des Grandes Plaines, élevage laitier et 8. Les espaces ruraux canadiens sont de plus en plus
maraîchage périurbains en Ontario, au Québec et autour multifonctionnels. L’agriculture et l’écotourisme sont
de Vancouver), tantôt par une agriculture plus extensive anciens, tandis que la production d’hydroélectricité,
(ranching dans les Rocheuses et leur piémont). l’exploitation des ressources du sous-sol, l’industrie
et la diffusion de la fonction résidentielle en lien
3. La protection de certains espaces ruraux canadiens avec la périurbanisation obéissent à des dynamiques
a favorisé le développement de l’écotourisme mais elle plus récentes. Cette multifonctionnalité occasionne
a aussi servi un objectif de construction idéologique différentes formes de fragmentation, sur le plan
de la nation canadienne et de son territoire. La économique (forte spécialisation fonctionnelle des
patrimonialisation de la nature constitue donc un espaces), sur le plan social (inégale prise en compte
ciment identitaire mais la sanctuarisation des espaces des intérêts des populations locales), sur le plan
de wilderness renvoie aussi, en filigrane, à la capacité environnemental (fragmentation écologique) et sur le
qu’ont eue les colons de maîtriser le territoire canadien. plan de la géopolitique locale (conflits d’usage).
4. Les espaces ruraux de plaine et/ou les campagnes les
plus proches des villes ont surtout fait l’objet d’une mise ➡➡Itinéraire 2 – Réaliser un croquis de synthèse
en valeur agricole (Grandes Plaines, Grands Lacs, vallée
du Saint-Laurent). Les zones de montagne, les espaces 1. Des espaces ruraux multifonctionnels
forestiers et les régions arctiques concentrent davantage ––Agriculture productiviste
d’espaces protégés qui ont pu être mis au service du
développement de l’écotourisme (Rocheuses). ––Espaces forestiers exploités

5. Les espaces ruraux sont notamment fragilisés par ––Exploitation des ressources du sous-sol

l’extraction des ressources du sous-sol (gaz de schiste,


––Production d’hydroélectricité
pétrole), la déforestation liée à l’exploitation du bois, la
construction de barrages hydroélectriques, la progression ––Industrie du papier
de l’agriculture intensive, la pollution industrielle
2. Des territoires confrontés aux pressions et aux
(papeteries) et la périurbanisation. conflits d’usage
6. Les espaces ruraux sont investis de valeurs, de ––Pollution (industries, gisements de ressources)
représentations et de pratiques parfois divergentes et
difficilement conciliables. Pour les uns, les campagnes ––Zones exposées à la déforestation

offrent une nature-ressource à exploiter, pour les autres, ––Périurbanisation et mitage


il s’agit d’un patrimoine à préserver. Les activités qui
favorisent la déforestation (exploitation du sous-sol), la ––Conflits d’usage liés à l’exploitation des ressources
pollution de l’eau (papeterie), l’ennoiement de vastes
3. Des espaces de nature inégalement protégés
surfaces (retenues liées aux barrages hydroélectriques)
favorisent donc les conflits d’usage. Certaines mises en ––Parcs nationaux : protection de la nature et écotourisme

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 73


➡➡Itinéraire 1
––Territoires autonomes inuits

1.
––Réserves amérindiennes

––Territoires peu anthropisés (toundra, forêt boréale) Main d’œuvre ––Familiale, femmes, populations autochtones et
communautés traditionnelles

Superficies ––Majoritairement petites (84 % ont moins de 2 ha =


12 % superficie totale des terres agricoles)

Techniques ––Ancestrales
Dossier – Les défis des ––Agriculture vivrière
––Respectueuses de l’environnement
« petites » agricultures dans ––Agriculture peu productive, à faibles rendements,
soignée
le monde
Productions, ––80 % des nourritures mondiales (en valeur)
> MANUEL PAGES 186-187 lieux ––Productions végétales, pastoralisme, pêche
––Forêt, montagne
◗◗ Les documents : compléments d’information ––Pays en développement
––Produits locaux
• Doc. 1 –Famille de paysans devant sa récolte de
quinoa, Quivilla (Pérou, 2014) 2. Les facteurs de diversité des « petites »
Cette photographie illustre les défis relevés par les agricultures sont :
« petites » agricultures : fournir une activité et nourrir −−adaptation aux populations (familles, femmes,
une famille nombreuse (ici 13 personnes dont 6 enfants) autochtones) ;
dans un environnement andin montagnard contraignant −−adaptation aux conditions géographiques locales ;
à haute altitude. De surcroît, le quinoa peut être
−−grande variété des systèmes et productions agricoles
commercialisé à l’exportation.
(élevage, productions végétales, pêche) avec une priorité
donnée aux produits locaux ;
• Doc. 2 – La diversité des « petites » agricultures
−−localisation aussi bien dans les pays en développement
Trois idées ressortent du texte et des logos : que dans les pays développés.
−−le caractère majoritaire, familial, sur de petites
superficies des « petites » agricultures ; 3. Des « petites » agricultures considérées comme
stratégiques car :
−−la diversité des productions, des populations et des
localisations ; −−des agricultures familiales vivrières contribuant à la
sécurité alimentaire mondiale ;
−−l’intérêt et le soutien d’une institution comme la
FAO, en particulier pour assurer la sécurité alimentaire −−un fondement des économies locales (emplois,
mondiale. ressources générées) avec de nouveaux débouchés
(produits identitaires, valorisation des productions
familiales) ;
• Doc. 3 – Agroécologie au Mali (2018)
−−un levier d’aménagement des territoires ruraux
Ce cliché met en évidence les qualités propres aux (requalification, préservation y compris culturelle) avec
« petites » agricultures : retombées sociales positives ;
−−de petites superficies ; −−une participation à la protection de l’environnement
−−une agriculture respectueuse de l’environnement, et un changement de regard sur les espaces ruraux.
minutieuse, qui s’adapte aux conditions locales Avec ces impacts économiques, sociaux et
(agroécologie) ; environnementaux, elles constituent des voies de
−−une forte participation à la sécurité et à l’équilibre développement durable à toutes les échelles.
alimentaires.
4.
• Doc. 4 – Un modèle de développement durable
Alimentaire ––Assurer la sécurité alimentaire
Ce texte présente l’analyse synthétique d’une ––Maintenir les productions locales susceptibles

géographe qui expose les atouts multiples des « petites


de fournir une nourriture équilibrée
––Préserver la diversité des productions et des
agricultures » à toutes les échelles (du local au mondial), petites exploitations

justifiant ainsi l’intérêt stratégique porté par une Économique ––Maintenir, créer des activités, emplois dans les
institution internationale comme la FAO.
campagnes
––Valoriser les productions, permettre de nou-
veaux débouchés (produits identitaires)

Social ––Préserver les traditions ancestrales, les produits


locaux et la culture

74 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


Environnemental ––Encourager des mises en valeur agricoles béné- Les sports d’eaux vives contribuent au renouvellement
fiques pour l’environnement, la biodiversité et rajeunissement du tourisme rural, et se sont généralisés
Aménagement ––Maintenir les populations autochtones, com-
munautés traditionnelles, requalifier les espaces
à l’échelle mondiale.
ruraux, changer le regard sur ces territoires

• Doc. 5 – Tourisme et conflits d’usage


➡➡Itinéraire 2 – Réaliser une recherche Ce géographe montre qu’il n’y a pas que des retombées
documentaire positives. Le tourisme, à l’origine de populations
Quelques ressources : nouvelles et plus nombreuses, de pratiques et de
représentations inconnues, peut bouleverser les espaces
−−Mise au point sur Géoconfluences :
ruraux en engendrant des concurrences, des conflits.
http://geoconfluences.ens-lyon.fr/glossaire/
agriculture-familiale
➡➡Itinéraire 1
−−L’exemple de la petite agriculture au Costa Rica : http://
geoconfluences.ens-lyon.fr/informations-scientifiques/ 1. Activités touristiques pratiquées dans les espaces
a-la-une/image-a-la-une/jeunes-agriculteurs-costa-rica ruraux :
−−Exemples de la FAO : −−activités de plein air : pêche, chasse, randonnées
http://www.fao.org/family-farming/fr équestres, canyoning, rafting ;
http://www.fao.org/family-farming/background/fr −−tourisme fluvial ;
http://www.fao.org/fao-stories/article/fr/c/1100339 −−Œnotourisme, tourisme viti-vinicole, gastronomique,
découverte de produits d’un terroir ;
−−tourisme culturel ;
Dossier – Tourisme et espaces −−découverte de sites naturels (paysages, parcs
ruraux dans le monde nationaux et aires protégées).
> MANUEL PAGES 188-189 Toutes ces pratiques touristiques ne s’excluent pas et
peuvent se combiner.
◗◗ Les documents : compléments d’information
2. Atouts touristiques des espaces ruraux :
• Doc. 1 – La généralisation du tourisme rural
−−découverte des campagnes et des espaces naturels,
Ce texte d’une géographe présente les multiples de régions moins fréquentées, à l’échelle mondiale, en
facettes du tourisme rural ainsi que les raisons de son respectant les paysages ;
succès à l’échelle mondiale. −−activités (de plein air, culturelles) et hébergements
variés (campings, à la ferme, gîtes, résidences
• Doc. 2 – Découverte à cheval du vignoble secondaires) ;
californien
−−tourisme familial ou individuel ;
Ce visuel de brochure montre un exemple de −−découverte de produits agricoles.
combinaison de pratiques : l’équitation pour découvrir
les campagnes californiennes, en particulier le vignoble 3. Principales retombées du tourisme :
(œnotourisme ou tourisme viti-vinicole).
Certaines positives :
• Doc. 3 – La région du café en Colombie −−maintien d’activités, de populations ;
Cette carte montre un exemple d’imbrication de −−revenus complémentaires ;
pratiques au profit des campagnes d’un pays du Sud : −−valorisation de productions agricoles ;
la valorisation d’un produit du terroir de qualité, le −−préservation de paysages, de l’environnement ;
café, est au cœur de la mise en tourisme et délimite une −−intégration de régions délaissées ;
région classée par l’UNESCO. Les sites culturels et les
périmètres de protection de l’environnement bénéficient −−amélioration des relations entre citadins et ruraux.
des dynamiques induites. D’autres moins :
−−apparition et multiplication de conflits d’usage ;
• Doc. 4 – Rafting dans la rivière Tama à Okutama
au Japon (2017)
−−dégradations environnementales ;
−−dépendance au tourisme.
Cette pratique de pleine nature, engagée et à la mode est
un moyen original de découvrir les campagnes nippones.

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 75


4. Le tourisme rural à l’échelle mondiale Cette caricature fait ressortir les deux conséquences
liées au land grabbing : la dépossession des terres et par
Facteurs de développement Limites conséquent des moyens de subsistance ou d’existence.
––Diversité des espaces, hébergements et activités, ––Conflits d’usage
donc tourisme
––Attrait des citadins pour les campagnes, les espaces
––Dépendance au
tourisme • Doc. 3 – Un processus en croissance
Cette infographie met en évidence une croissance
naturels, les régions moins fréquentées ––Dégradations
––Image positive du tourisme rural (protection de environnementales
l’environnement et des paysages, valorisation et spectaculaire de ce processus en à peine plus de 10 ans
découverte de produits du terroir, rencontre avec les
populations) (superficies multipliées par + de 1500). Cela concerne
––Complémentarité des activités très majoritairement le continent africain (plus de 50 %).

5. • Doc. 4 – Accaparement des terres et situation ali-


mentaire dans le monde
Populations ––Diversification
––Maintien, attrait de populations permanentes Cette carte met en évidence deux corrélations : les
pays les plus accaparés sont ceux où la sous-alimentation
ou temporaires

Activités ––Maintien et diversification


––Valorisation des productions agricoles, de la
(Afrique) est la plus marquée, les pays accapareurs
culture locale correspondent aux puissances émergentes les plus
Environnement ––Protection des paysages et espaces naturels dynamiques (Chine, Inde, Asie du Sud, Brésil).
Complémentarité ––Amélioration des relations entre citadins et
- conflictualité
ruraux
• Doc. 5 – Manifestation de femmes au Cambodge
––Complémentarité des activités
––Concurrences, conflits d’usage
(2016)
Ce cliché illustre une protestation croissante face à
➡➡Itinéraire 2 – Réaliser un dossier en groupe l’accaparement des terres agricoles et notamment le rôle
majeur des femmes.
Des revues (Géo, National Geographic), des articles
dans des hebdomadaires ou des documentaires TV
➡➡Itinéraire 1
peuvent inspirer le choix d’un territoire et fournir les
premiers éléments. 1.
Les guides (Michelin, Hachette) permettront
Principaux pays Principaux pays
d’approfondir. Les articles scientifiques (revues, accapareurs accaparés
sites : Mappemonde, Espaces ou Géoconfluences) (essentiellement des (majoritairement
consolideront et nuanceront les analyses. Enfin les pays développés ou des en Afrique)
manuels publiés selon les thématiques des concours puissances émergentes)
(espaces ruraux, espaces du tourisme et des loisirs Chine République Démocratique du Congo

- Nathan, Bréal, Atlande, A. Colin) seront utiles pour États-Unis Congo

enrichir le dossier.
Arabie Saoudite Soudan
Émirats Arabes Unis Éthiopie
Chaque groupe est divisé en sous-groupe pour que Inde Mozambique
chacun d’eux se consacre à un axe. Malaisie Ghana
Singapour Liberia
Royaume-Uni Brésil

Pays-Bas Argentine
Dossier – L’accaparement des Brésil Ukraine
Russie
terres agricoles dans le monde Myanmar
> MANUEL PAGES 190-191 Cambodge
Indonésie
Papouasie-Nouvelle-Guinée
◗◗ Les documents : compléments d’information

• Doc. 1 – La marchandisation des terres agricoles 2. L’accaparement peut avoir des conséquences sur
la situation alimentaire mondiale pour les raisons
Cet économiste chercheur dresse un tableau du lang suivantes :
grabbing en mettant en évidence les acteurs et logiques
−−l’accaparement est une menace pour la souveraineté
à l’œuvre ainsi que les conséquences sur les territoires
alimentaire ;
et sociétés accaparés. L’investissement spéculatif est le
fondement principal du processus. −−les terres accaparées sont consacrées à la production
d’agrocarburants ou à des cultures alimentaires
• Doc. 2 – Le land grabbing, nouvelle forme de d’exportation (canne à sucre, maïs, soja, huile de palme) ;
colonialisme −−blocage des réformes agraires et de l’accès au foncier

76 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


agricole de paysans sans terre, voire petits exploitants Carte – La multifonctionnalité
expropriés et expulsés ;
des espaces ruraux dans
−−rapports de force inégaux entre les puissances
accaparantes (entreprises privées en bourse, fonds le monde
d’investissements, États) et les populations ou États > MANUEL PAGES 192-193
accaparés ;
◗◗ Réponses aux questions
−−les pays les plus accaparés sont ceux où la sous-
alimentation est la plus élevée. 1. Les sociétés les plus agricoles se situent
essentiellement dans les pays en développement, en
3. Les enjeux humains de l’accaparement :
particulier en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud
−−menace sur la souveraineté alimentaire des États qui présentent aussi les plus faibles taux d’urbanisation de
pauvres et aggravation de la sous-alimentation dans le la planète. À l’inverse, les pays développés à l’économie
monde ; fortement tertiarisée (Amérique du Nord, Europe de
−−populations expropriées, dépossédées de leurs terres l’Ouest, Australie, Nouvelle-Zélande), mais aussi certains
et donc de leurs moyens de subsistance et d’existence ; pays émergents (Brésil, Cône Sud, Afrique australe) ainsi
−−réformes agraires et un accès à la terre rendus que les pays producteurs de pétrole où le désert contraint
impossibles, des fondements sociaux et culturels mis à fortement l’agriculture (péninsule arabique), présentent les
mal ; plus faibles proportions d’actifs agricoles.
−−affirmation de cultures d’exportation ou à usage non 2. Outre l’activité agricole qui constitue un élément
alimentaire au détriment des cultures vivrières. structurant des espaces ruraux, d’autres types de systèmes
productifs s’y développent tels que l’extraction minière
4.
(Appalaches, Andes, Afrique australe, Russie, Inde,
Croissance du processus Conséquences
Chine, Australie…) et l’industrie (Europe, Nord-Est des
États-Unis, Inde). Certaines campagnes sont aussi en
voie de tertiarisation en raison du développement des
––Forme d’investissement pour de ––Petits exploitants expropriés,
multiples acteurs (États, entreprises, dépossédés, accès aux terres et
fonds, bourses, entrepreneurs) réformes agraires bloqués
activités récréatives (agritourisme, écotourisme) et de
l’économie présentielle.
––Potentiel de l’immense continent ––Sécurité et souveraineté alimen-
africain (+ de 50 % des superficies taires menacées, sous-alimentation
accaparées) aggravée
––Rapport de force en défaveur des
pays du Sud
––Cultures d’exportation ou produc-
tions à usage non alimentaire au
3. Les espaces ruraux les plus multifonctionnels se
––Forte demande pour des usages détriment des cultures vivrières situent surtout dans les pays du Nord (façades Est et
alimentaires ou autres (superficies
accaparées multipliées par plus de
––Fondements sociaux et culturels
mis à mal
Ouest des États-Unis et du Canada, Europe de l’Ouest,
1500 depuis 2007) Australie) mais aussi dans certains pays émergents
––Processus mondialisé (Sudeste et Sud du Brésil, région du Cap en Afrique du
Sud, façade littorale de la Chine, Inde du Sud). Dans
➡➡Itinéraire 2 – Réaliser un reportage audio ces États, les espaces ruraux situés en périphérie des
villes sont souvent les plus multifonctionnels car la
Pour structurer leur propos et construire leur reportage
périurbanisation favorise la diffusion de nouveaux usages
audio, les élèves peuvent s’inspirer de podcasts :
(fonction résidentielle, activités de loisirs, protection
−−France culture : https://www.franceculture.fr/ environnementale).
emissions#G
−−France Inter : https://www.franceinter.fr/emissions
−−France info : https://www.francetvinfo.fr/replay- Carte – La fragmentation des
radio/emissions-podcasts.html espaces ruraux dans le monde
Les élèves devront respecter un certain nombres de > MANUEL PAGES 194-195
points :
◗◗ Réponses aux questions
−−structuration du propos avec des liens explicites ;
−−diction et prononciation claires ; 1. Les espaces agricoles de la planète se caractérisent
par une inégale productivité. Les pays développés et
−−variations de rythme et de ton ;
les pays émergents présentent souvent des agricultures
−−intercaler des interviews, des propos d’acteurs ou de intensives et productives (États-Unis, Canada, Brésil,
spécialistes. Cône Sud, Europe de l’Ouest, Russie, Afrique du Sud,
Australie), tandis que les agricultures des pays en
développement pâtissent fréquemment d’un manque
de productivité (pays andins, Afrique subsaharienne,

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 77


Asie Centrale), agriculture sur abattis-brûlis (forêts Géo autrement – Les espaces
tropicales). Toutefois, certains pays en développement
ont aussi développé des systèmes agricoles très ruraux dans les films
performants (riziculture intensive en Asie du Sud et d’animation japonais
du Sud-Est, grandes plantations tropicales de bananes > MANUEL PAGES 200-201
en Amérique Centrale, de sucre au Brésil, de cacao sur
le littoral du golfe de Guinée, arboriculture de contre- ◗◗ Les documents : compléments d’information
saison au Chili et en Afrique du Sud). Ces espaces
agricoles se caractérisent aussi par une inégale insertion • Doc. 1 –La présentation de la nature dans un des
dans l’économie mondialisée. Certains produisent films de Miyazaki, et doc. 4 – Des espaces ruraux
des denrées destinées à l’exportation : céréaliculture fragmentés
intensive (Amérique du Nord, Europe, Russie, Cône Sud
et Australie), fruits tropicaux (Amérique Centrale, Brésil, Julie Proust Tanguy est écrivain et tient un blog de
Afrique de l’Ouest), riz (Asie du Sud-Est). D’autres sont critique littéraire. Emmanuel Trouillard est docteur en
tournés vers l’autoconsommation (agriculture vivrière) : Géographie. Ces deux textes d’éclairage ouvrent une
élevage extensif (Sahel, Asie Centrale), cultures sur réflexion sur l’œuvre d’Hayao Miyazaki, en particulier
brûlis (Amazonie, Laos, Birmanie, Indonésie, bassin la place et la représentation de la « nature ». Les mots
du Congo), polyculture vivrière extensive (Mexique, « nature » et « campagne » ne sont pas synonymes, mais
Amérique Centrale, pays andins). dans les films du cinéaste, la « nature » se distingue
nettement de l’espace urbain. On peut donc expliquer
2. Les conflits d’usage en zone rurale peuvent être aux élèves qu’il s’agit, avec ce corpus documentaire,
liés à l’utilisation du foncier, notamment lorsque d’établir une corrélation étroite entre la sacralisation de
l’agriculture se trouve concurrencée par l’étalement la nature et la représentation des territoires ruraux.
urbain (littoraux asiatiques, métropoles européennes et
nord-américaines, villes africaines en forte croissance). • Doc. 2 –Affiche rééditée pour les 30 ans du film
Certains agriculteurs doivent aussi faire face au land Mon voisin Totoro (2018)
grabbing (Mozambique, Soudan, Éthiopie, Madagascar,
Le film Mon voisin Totoro est sorti en 1988. Un jeune
Brésil, Indonésie), c’est-à-dire à l’accaparement des
professeur emménage dans un village avec ses deux
terres qu’ils exploitent (sans toujours posséder un titre
filles, Mei et Satsuki. Ces dernières ne tardent pas à
de propriété officiel) par des acteurs extérieurs (Chine,
découvrir des créatures merveilleuses dans la campagne
États pétroliers de la péninsule arabique, pays européens)
environnante.
ce qui peut remettre en question la sécurité alimentaire
des sociétés concernées. La raréfaction de la ressource
en eau en fait aussi un objet de conflits d’usage, • Doc. 3 – Paysage du film Le Château ambulant
notamment entre les utilisations agricoles, domestiques, (2004)
industriels et touristiques, aussi bien entre acteurs locaux Le film Le Château ambulant est sorti en 2004. La jeune
(Californie, Espagne, Tunisie) qu’entre États ce qui peut Sophie est transformée en une vieille femme par une
dégénérer en hydroconflits (Afrique du Sud/Lesotho, sorcière puis se retrouve emportée dans toute une série
Mexique/États-Unis, Égypte/Soudan/Éthiopie, Moyen- d’aventures à l’intérieur d’un château extraordinaire,
Orient). L’expansion des espaces agricoles peut aussi capable de se déplacer en tous lieux.
alimenter des conflits d’usage, notamment lorsque des
fronts pionniers entraînent une déforestation aux lourdes ◗◗ Réponses aux questions
conséquences sur la biodiversité mais aussi sur les
pratiques traditionnelles (chasse, cueillette) des peuples 1. Le document 2 est l’affiche du film Mon voisin Totoro,
autochtones (Amazonie, bassin du Congo, Bornéo). réalisée en 2018, à l’occasion du 30e anniversaire de la
sortie du film (1988). Le document 3 correspond à une
capture d’écran du film Le Château ambulant, sorti en
2014. Réalisme (paysages naturels) et imaginaire (créatures,
château en mouvement) sont associés sur les deux images.

2. Hayao Miyazaki est un dessinateur et réalisateur


d’anime japonais mondialement reconnu, en particulier
depuis la sortie du film Princesse Mononoké en 1999. Il
a obtenu de nombreux prix (exemple : Oscar du meilleur
film d’animation en 2003 avec Le Voyage de Chihiro)
et ses films rencontrent un grand succès partout dans le
monde à la fois chez les adultes et les enfants.

78 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


3. Les deux images présentent quelques similitudes :
dessin enfantin très coloré et teinté d’une certaine
tendresse, couleurs froides dominantes (bleu et vert),
paysage naturel (montagne, cours d’eau, végétation). Les
élèves peuvent dégager l’idée d’une certaine sacralisation
de la nature (« source de spiritualité joyeuse » selon le
document 1).

4. La nature occupe une place majeure dans l’œuvre


de Miyazaki : elle constitue à la fois un décor et un
personnage, en quelque sorte. Nous sommes incités à
être humbles face à la nature et conduits à l’admirer,
à la respecter et à la protéger. Le document 1 parle
de « nostalgie », de « regard attentif, émerveillé et
protecteur » et de personnages qui « vivent en harmonie
avec leur environnement ».

5. Les espaces ruraux sont associés à l’idée de


« nature » dans les œuvres de Miyazaki, par opposition
aux espaces urbains. Ils offrent diverses fonctions :
récréative, touristique, fonction résidentielle et dans une
moindre mesure, fonction agricole.

6. On peut inviter les élèves à répondre en utilisant les


pages de cours qui précédent. La réponse peut s’organiser
en deux temps : montrer d’abord que les espaces ruraux
sont des territoires fragmentés (déprise agricole, relations
conflictuelles entre acteurs locaux, pression des sociétés
sur l’environnement) et expliquer ensuite en quoi ils
sont séparés par des « frontières » invisibles (opposition
ville/campagne qui prolonge le rapport nature/société,
construction d’une image nostalgique et fantasmée des
espaces ruraux).

◗◗ C’est à vous !
Un storyboard est littéralement la « planche du récit » :
il permet de visualiser tous les plans qui serviront à
réaliser le film. L’élève pourra le réaliser sur papier ou
à l’aide d’un ordinateur. On peut demander aux élèves
de se renseigner d’abord sur un territoire de campagne
à proximité de leur lieu d’habitation : quelles sont les
fonctions de cette campagne ? quels en sont les atouts ?
Pourquoi des touristes visitent-ils ce lieu ou pourraient-
ils avoir envie de visiter ce lieu ? Les élèves devront
ensuite se demander comment faire la promotion de ce
territoire de campagne de façon plutôt réaliste, poétique
ou imaginaire.

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 79


Chapitre 6 : Les espaces ruraux :
multifonctionnalité ou fragmentation ?
En France
➡➡Des espaces ruraux multifonctionnels, entre initiatives locales et politiques
européennes

Ouverture de chapitre des alpages). Au total, 116 personnes travaillent sur les
alpages pour la gestion des troupeaux, dont 21 bergers
> MANUEL PAGES 202-203
salariés. Cette photographie montre que l’élevage
ne se réduit pas à sa finalité alimentaire (viande, lait,
fromage). Il exerce aussi une fonction d’entretien de
terrains parfois difficilement accessibles : la dépaissance
■■Objectifs du chapitre du bétail limite l’embroussaillement et la reconquête
Le chapitre porte sur les recompositions des espaces forestière. C’est donc un facteur de prévention du risque
ruraux en France (mutations des systèmes agricoles, d’incendie mais aussi de régénération des écosystèmes
diversification des fonctions productives, renouveau prairiaux et de maintien d’une biodiversité faunistique
de l’attractivité résidentielle) et de leurs conséquences et floristique. Outre cette fonction écologique, l’élevage
qui peuvent être source de tensions (conflits d’usages transhumant permet aussi d’entretenir des paysages
en lien avec l’utilisation des ressources et la protection ouverts qui peuvent être le support d’une attractivité
environnementale) et de fragmentation (inégale écotouristique en été, avant d’accueillir les pistes de
attractivité démographique, enjeux liés au maintien ski hivernales. La patrimonialisation du pastoralisme,
des services publics, fracture numérique). Ces enjeux comme la fête de la transhumance présentée ici, revêt
mobilisent des acteurs à différentes échelles : des un objectif de valorisation de l’identité rurale locale et
collectivités territoriales (développement local) aux d’attractivité touristique mais aussi de transmission aux
acteurs étatiques (services publics, aides aux agriculteurs) jeunes générations, notamment citadines (Grenoble n’est
et européens (PAC, projets financés par le FEADER), situé qu’à une trentaine de kilomètres). Les éleveurs
sans oublier les sociétés locales (agriculteurs, résidents, bénéficient ainsi d’une nouvelle demande sociale (gestion
écologistes, professionnels du tourisme). paysagère et patrimoniale, vente directe des produits de
la ferme, loisirs) aussi bien de la part des citadins en
vacances que des nouveaux résidents s’installant en zone
rurale ou périurbaine.
■■Commentaire du document
iconographique
La transhumance consiste à déplacer les troupeaux ■■Bibliographie
accompagnés de bergers, entre deux espaces éloignés
l’un de l’autre afin de fournir une herbe abondante ◗◗ Ouvrages généraux
aux troupeaux durant la période estivale. Chaque été,
les alpages de la chaîne de Belledonne accueillent −−Adrien BAYSSE-LAINÉ, « Les nouvelles ruralités »
plus de 18 000 moutons et 1100 vaches. Si la moitié in Benoit MONTABONE (dir.), La France, géographie
des animaux sont originaires d’exploitations locales générale, Atlande, 2018.
et hivernent dans les vallées du massif, l’autre moitié −−Jean-Benoît BOURON et Pierre-Marie GEORGES,
est constituée de troupeaux transhumants provenant Les espaces ruraux en France, Éllipses, 2015.
d’autres vallées iséroises pour les bovins et, pour les −−Antoine BRÈS, Francis BEAUCIRE et Béatrice
ovins, de zones méditerranéennes confrontées à la MARIOLLE (dir.), Territoire frugal. La France des
sécheresse estivale (Drôme, Provence). Pour faire campagnes à l’heure des métropoles, Metis Press, 2017.
face aux contraintes et aux coûts de cette pratique qui
−−Marc DEDEIRE, Aménagement rural et qualification
a beaucoup régressé en France, les éleveurs du massif
territoriale. Les indications géographiques en France et
se sont organisés en 16 groupements pastoraux qui
en Europe, Éditions Peter Lang, 2018.
leur permettent de mutualiser les moyens humains et
financiers (salariat de bergers, entretien et aménagements

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 81


−− Yves JEAN et Laurent RIEUTORT (dir.), Les espaces sont plus entretenues ou démantelées. Ceci nuit à la
ruraux en France, Armand Colin, coll. « horizons », valeur patrimoniale du paysage. En réaction, le conseil
2018. général (puis départemental) subventionne depuis 1991
−−Yves JEAN et Michel PÉRIGORD, Géographie rurale. le renouvellement des haies et a entamé une procédure
La ruralité en France, coll. « 128 Géographie », Armand visant à inscrire le clos-masure au patrimoine mondial
Colin, Paris, 2017. de l’UNESCO.
−−Christine MARGETIC, Michaël BERMOND, Valérie
JOUSSEAUME et Maxime MARIE (dir.), Atlas des • Doc. 4 – Le recul du bocage normand
campagnes de l’Ouest, PUR, 2014. Le bocage couvre en Normandie les régions de socle
−−Michaël POUZENC, Commerce et ruralité. La imperméable du massif armoricain à l’ouest, et les plus
« renaissance rurale » d’un siècle à l’autre ?, Presses humides du bassin parisien à l’est (doc. 1). Il est constitué
Universitaires du Midi, 2019. de parcelles agricoles closes par des talus plantés de
−−Laurent RIEUTORT, Julie RYSHAWY, Auréline haies d’arbres aux multiples fonctions : marquer la limite
DOREAU, Caroline GUINOT, Atlas de l’élevage des champs, protéger les cultures du bétail, limiter le
herbivore en France, Autrement, 2014. risque d’inondation et d’érosion des sols... Depuis
cinquante ans on observe une débocagisation continue
en lien avec le recul de l’élevage, la baisse de la main
d’œuvre agricole, la mécanisation et les opérations de
Étude de cas – remembrement encouragées par la PAC : de 2006 à
Les transformations 2010, 5,6 % des haies ont disparu dans l’ancienne Basse-
Normandie, soit 1800 km par an. En comparaison, 50 km
paysagères des espaces ruraux de plantation par an ont été financés dans le Calvados
de la Normandie depuis 1982, ce qui ne compense pas les arrachages.
> MANUEL PAGES 204-207 Le bocage constitue pourtant un élément essentiel du
patrimoine naturel et paysager de la région dont la
◗◗ Les documents : compléments d’information conservation et la restauration est un enjeu majeur : il
participe à son attractivité résidentielle et touristique
• Doc. 1 – Paysages et orientation économique des et répond à des enjeux environnementaux majeurs tels
espaces ruraux normands et doc. 2 – La Normandie : que la préservation de la biodiversité ou la gestion des
une mosaïque de paysages risques.
Ces documents révèlent des paysages normands qui
conservent une grande diversité en dépit de tendances • Doc. 5 – Le développement de l’agritoursime
à une certaine uniformisation des paysages ruraux sous
Depuis 2016, les fromages AOP de Normandie
l’effet de la modernisation agricole accélérée ou de
(camembert de Normandie, pont-l’évêque, livarot et
l’étalement urbain depuis plus d’un demi-siècle.
neufchâtel) ont leur « route » touristique. Pas tout à fait
une route (il n’y a pas d’itinéraire à suivre) mais des
• Doc. 3 – Le clos-masure, ferme typique du pays de dizaines d’étapes proposées : producteurs, restaurateurs,
Caux (Seine-Maritime, 2017) éleveurs, crémeries et musées ouvrent leurs portes aux
Le pays de Caux est une région naturelle de la touristes gastronomiques pour faire découvrir leurs
Normandie, à l’ouest du département de la Seine- métiers et produits. La région compte également une
Maritime. C’est un plateau sédimentaire du bassin Route du cidre : un itinéraire touristique fléché de 40 km
parisien portant un openfield dont la spécificité est le qui sillonne le bocage du Pays d’Auge. L’objet de ces
clos-masure, constitué d’une ferme située au sein d’une routes touristiques est la découverte des productions des
cour plantée d’un verger cidricole et entourée de talus terroirs traversés mais aussi des paysages et patrimoines
surmontés d’arbres ayant un rôle de brise-vent (les de la région. Leur parcours implique de plus en plus
« fossés »). Les bâtiments sont dispersés dans l’enclos souvent l’intégration d’une offre d’hébergement
pour limiter le risque de propagation d’incendie. La (chambres d’hôtes, camping à la ferme…). Ces exemples
maison est logée contre le talus nord pour bénéficier rappellent les routes des vins initiées dès 1953 en Alsace.
au mieux de l’effet brise-vent. Les plus anciennes sont
à colombages et toit de chaume. Les fossés offrent un • Doc. 6 – Le cheval au cœur du territoire normand
habitat à de nombreuses espèces animales et végétales.
En Normandie, les activités autour du cheval ont un fort
La modernisation agricole transforme le paysage
impact économique, social et environnemental. Elle est
cauchois : pour abriter les engins agricoles on construit
la seule région à accueillir un pôle de compétitivité voué
des hangars extérieurs aux clos tandis que les anciens
à la filière équine (Hippolia), et compte plus de 6 500
bâtiments menacent de tomber en ruines. Les haies ne
entreprises et 18 000 emplois gravitant autour du cheval :

82 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


éleveurs, constructeurs de vans, cabinets vétérinaires, ➡➡Itinéraire 1
centres de formations, selliers, fabricants d’aliments, de
1. Le bocage et l’openfield sont les deux principaux
produits de soin… Le cheval est omniprésent dans les
paysages agraires de la Normandie.
paysages de la région et participe à son dynamisme, à la
diversification de ses activités et à son attractivité. 2. L’expression « mosaïque » décrit la juxtaposition de
multiples petites régions naturelles et paysagères faisant
• Doc. 7 – Éoliennes et centrale photovoltaïque à la diversité des paysages normands.
Veules-les-Roses
3. La description doit noter des éléments du cadre
Dans le contexte de transition énergétique, la France
physique (plateau) et humain (description du clos-
met en service environ 500 éoliennes par an. Elles
masure) ainsi que les évolutions en cours (remembrement,
fleurissent en Normandie : en 2016, la région en compte
nouvelles constructions).
déjà 271 sur 60 sites, principalement dans ses trois
départements littoraux qui concentrent 90 % du parc. 4. Le bocage a été remembré afin de faciliter la
La Seine-Maritime à elle-seule en compte 112 sur 24 mécanisation agricole.
sites, essentiellement sur les côtes comme à Veules-
les-Roses. Parallèlement à l’éolien terrestre, la région 5. L’agriculture occupe 66 % de la superficie de la
développe l’éolien off-shore : 3 parcs sont prévus au région. Elle a façonné les paysages traditionnels et les
large des côtes, à Courseulles-sur-Mer (Calvados), recompose au fil de sa modernisation : l’utilisation de
à Fécamp (Seine-Maritime) et près du Tréport (Seine- gros engins agricoles nécessite de grandes parcelles et
Maritime). Malgré́ un ensoleillement moins important la diminution de la main-d’œuvre agricole favorisent
que dans d’autres régions, le développement de l’énergie l’abandon de l’entretien des talus et des haies. Le tout
photovoltaïque progresse aussi rapidement. La Manche aboutit au démantèlement du bocage et à l’uniformisation
et la Seine-Maritime concentrent 50 % des installations des paysages.
de la région.
6. Le tourisme et les loisirs (notamment la découverte
des terroirs et des pratiques équines) et la production
• Doc. 8 – La transformation des paysages naturels d’énergies renouvelables sont de nouvelles fonctions
dans l’estuaire de la Seine et doc. 9 – Des terres
économiques qui recomposent les paysages ruraux
normandes bétonnées
normands.
L’estuaire de la Seine constitue un ensemble paysager
composite : la nature (fleuve, marais, mares, roselières) 7. Leur développement entraîne un recul des terres
s’associe aux plaines alluviales drainées et vouées à agricoles, l’artificialisation et la bétonisation des
l’agriculture intensive, aux infrastructures de transport milieux naturels accélérant l’érosion de la biodiversité,
et aux installations industrialo-portuaires. Cet espace l’augmentation des risques naturels (inondations),
« naturel », également labellisé ZPS (zone de protection l’uniformisation des paysages.
spéciale) et Natura 2000, est au centre d’intérêts
8. Leur développement engendre aussi des conflits :
divergents Activités humaines et espaces naturels
conflits d’usage entre urbains et agriculteurs pour
fragiles cohabitent dans un environnement lourdement
les terres agricoles ; entre défenseurs de la nature et
artificialisé : assèchement des marais, dragage et
chasseurs ou aménageurs de la zone portuaire dans
endiguement du fleuve, multiplication des pollutions sont
l’estuaire de la Seine.
autant de perturbations écologiques majeures nécessitant
la recherche d’une gestion durable pour tous les acteurs 9. Les pôles urbains de la région (ou proches tels ceux
du territoire. Cette conflictualité se retrouve également de l’IDF) participent à la recomposition des paysages
dans le phénomène de bétonisation des surfaces naturelles ruraux normands qui doivent développer de nouvelles
en Normandie (nouvelles activités économiques, habitat, fonctions pour répondre aux besoins des citadins :
commerce). L’artificialisation et la bétonisation des fonctions résidentielle, récréative et touristique ; fonction
milieux naturels accélèrent l’augmentation des risques portuaire ou production d’énergie. La baisse de la
naturels (inondations) et l’uniformisation des paysages. population active agricole et la nécessité d’alimenter les
villes grandissantes a également participé à la mutation
des paysages agraires.

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 83


➡➡Itinéraire 2 - Organiser l’information dans un tableau (1/2)

Doc. 1 Doc. 2 Doc. 3 Doc. 4

Des paysages ruraux divers… ––Mosaïque paysagère, bocage et openfield dominants ––Clos-masure du Pays
de Caux

… aux fonctions multiples… ––Agriculture (élevage ou ––Agriculture


grandes cultures), étale-
ment urbain, touristifica-
tion du littoral

… et à l’origine de conflits d’usage. ––Étalement urbain au ––Modernisation agricole ––Démantèlement du


détriment des terres contre préservation du bocage contre politiques
agricoles patrimoine paysager de « rebocagement »

➡➡Itinéraire 2 - Produire un oral construit et argumenté (2/2)

Doc. 5 Doc. 6 Doc. 7 Doc. 8 Doc. 9

Des paysages ruraux divers… ––Plateau littoral por- ––Zones humides de ––Paysage en voie
tant un openfield l’estuaire de la Seine d’urbanisation

… aux fonctions multiples… ––Intégration ––Filière équine : ––Production d’éner- ––Fonction portuaire, ––Fonction
agriculture/ élevage, activi- gies renouvelables fonction de protection résidentielle
tourisme tés récréatives, de la nature
tourisme

… et à l’origine de conflits d’usage ––Recul des surfaces ––Conflit écologistes/ ––Conflits d’usage
agricoles chasseurs, fonction de entre agriculteurs et
protection/ fonction urbains
portuaire

Dossier – Conflits et espaces • Doc. 4 – Espaces ruraux et conflits d’aménagement

ruraux en France Cette carte synthétique et actualisé, réalisée à partir


de travaux de géographes, met en évidence à quel
> MANUEL PAGES 208-209
point les espaces ruraux constituent le support (report
◗◗ Les documents : compléments d’information
à l’extérieur des aire urbaines ou passage du fait de la
place disponible) d’aménagements nombreux et variés.
• Doc. 1 – Des espaces ruraux aux multiples usages La contestation est à la mesure de l’envergure des projets
dont certains sont finalement abandonnés.
Ce texte présente une vision synthétique et scientifique
de géographes qui permet de comprendre les origines
de la multifonctionnalité des espaces ruraux et ses • Doc. 5 – Pratiques agricoles et espaces de vie
conséquences, notamment les retombées négatives de la Cette affiche illustre une opposition classique entre la
trop forte attractivité de certains espaces ruraux. fonction résidentielle recherchée dans les campagnes
par des périurbains actifs, jeunes, avec des enfants et
• Doc. 2 – Le Luberon : les évolutions d’un espace la fonction agricole avec une agriculture intensive,
rural productiviste accusée d’être à l’origine de risques
sanitaires dénoncés par les néo-ruraux et des associations
Ce texte présente l’exemple emblématique et rare de
comme « Générations futures ».
réussite du tourisme rural à l’intérieur de la Provence, loin
du littoral, dans les hautes terres et moyennes montagnes
du Luberon, grâce au festival d’Avignon et à la desserte ➡➡Itinéraire 1
(autoroute du soleil et LGV Méditerranée). Les revers 1.
sont à la mesure du succès : impacts de dynamiques
périurbaines (des résidences temporaires aux résidences Fonction Fonction Fonction
productive et résidentielle récréative
permanentes) et processus intense de gentrification qui d’accueil des (résidences (loisirs,
exclut certains usages et populations. grands équipe- permanentes tourisme) et
ments - aména- ou temporaires) de conservation
• Doc. 3 – Des usages récréatifs opposés gements
––Agriculture, petite ––Périphéries des villes ––PNR ou parcs
Cette caricature exprime efficacement certaines réalités industrie ––Luberon nationaux
des conflits d’usages dans les espaces ruraux français. ––Parcs éoliens ––Center Parcs
––Mine de la Montagne ––Luberon
d’or (Guyane) ––Chasse
––LGV ––Observation de la
nature, randonnées

84 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


2. Depuis trente ans, le Luberon s’est affirmé comme ➡➡Itinéraire 2 – Réaliser un schéma fléché
un haut lieu du tourisme. Les villages perchés ont été
investis par ces nouveaux occupants temporaires mais CARACTERISTIQUES CAUSES DES
aussi de plus en plus par des résidents permanents. La DES CONFLITS CONFLITS
rareté de l’offre face à la très forte demande a engendré
Usages concurrents, Diversité des activités
un embourgeoisement (gentrification) conséquent et une divergents, opposés et des populations
intense spéculation foncière au détriment de l’agriculture.
Gentrification, Visions différentes
3. Exemples de conflits dans les espaces ruraux : exclusion, ségrégation voire opposées
du développement
−−des usages récréatifs opposés comme la chasse et
l’observation de la nature ou la randonnée ; Expropriation Choix de populations
−−le refus de grands aménagements dans les espaces à fort capital culturel
et financier
ruraux comme : Opposition à des
·· les infrastructures de transport (LGV, contournement aménagements Pression foncière
routier de Strasbourg ou Nouvelle route du littoral à
et spéculation

La Réunion, installations portuaires à Marseille ou Dégradations


environnementales et Agriculture intensive
Bastia, aéroport de Notre-Dame-des-Landes…) ; paysagères productiviste
·· des équipements énergétiques (parcs éolien, EPR,
ITER, lignes très haute tension, barrage…) ; Atteintes sanitaires, Grands aménagements
pollutions publics ou privés
·· des zones de traitement ou d’enfouissement des
déchets (Bure) ; Le livre du professeur en couleurs est à télécharger sur
·· des élevages industriels comme la Ferme dite des le site compagnon Nathan.
« 1000 vaches » ;
·· des centres de loisirs comme les Center Parcs
(Poligny et Roybon) ou des périmètres de protection Dossier – Les agricultures
(PNR ou PN) ;
françaises entre initiatives
·· des zones commerciales (Europa City, Val Tolosa).
locales et européennes
4. Les conflits dans les espaces ruraux s’expliquent > MANUEL PAGES 210-211
par un accroissement démographique et des activités
qui entraine une diversification des populations et des ◗◗ Les documents : compléments d’information
fonctions. Certaines populations ou activités peuvent
présenter intérêts divergents, voire des incompatibilités. • Doc. 1 – L’agriculture française dans le monde
Ces visions, représentations ou usages opposés sont à Ce texte d’une géographe présente la puissance de
l’origine de concurrences exacerbées (en particulier pour l’agriculture française à l’échelle mondiale sans omettre
l’occupation de l’espace) qui peuvent aller jusqu’aux de mentionner ses faiblesses et les concurrences.
conflits. Il est intéressant de remarquer que certaines
origines de conflits peuvent être, au départ, considérées • Doc. 2 – Exporter le Pays catalan
comme « positives ». C’est le cas par exemple de
l’accroissement des populations et des activités ainsi que Cette brochure promotionnelle démontre l’intérêt des
de leur diversification. vignerons catalans de se regrouper pour communiquer,
mettre en commun leur matériel et production pour
5. La conflictualité au sein des espaces ruraux français : assurer à des vins locaux (un type de vins du Roussillon)
trois sources majeures des débouchés commerciaux nationaux et internationaux
(imbrication fructueuse du local et du global).
Diversification Exclusion Création ou
• Doc. 3 – Initiative au service des circuits courts
des populations de certaines accroissement
et des activités populations de risques
––Multifonctionnalité à ––Phénomènes de ––Création de Cette brochure présente une démarche originale à plus
l’origine d’usages et de
visions opposées qui
gentrification risques sanitaires et
environnementaux
d’un titre : l’appel à candidature d’une agglomération en
faveur d’une agriculture urbaine, biologique destinée à
––Expropriations liées
créent des incompatibi- à de grands projets ––Accroissement des
fournir les circuits courts.
lités, des concurrences d’aménagement risques naturels
jusqu’aux conflits
––Représentations et
visions divergentes

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 85


• Doc. 4 – Des labels nationaux et européens aux 4. À toutes les échelles, des acteurs transforment les
alentours de la vallée du Rhône systèmes agricoles.
Cette carte propose une illustration concrète et
spatialisée de l’intérêt des démarches qualitatives pour Échelle Échelle Échelle locale
européenne nationale
valoriser des productions agricoles très variées, hyper-
localisées. Il n’y a donc pas de contradiction entre les
––Commission euro- ––État et Ministère en ––Vignerons catalans
péenne (PAC, appella- charge de l’environ- pour l’exportation,
terroirs et la commercialisation aux échelles nationale et tions, évolution vers la
qualité et le respect de
nement (soutien à
l’exportation, moderni-
agglomération de
Besançon pour une
européenne, voire au-delà. Pour rappel, les appellations l’environnement) sation, appellations) agriculture urbaine
biologique, les pro-
françaises ont servi de modèle à celles de l’UE. ducteurs locaux des
terroirs de la vallée du
Rhône
• Doc. 5 – La réforme de la PAC
Ce texte de géographes présente deux évolutions ➡➡Itinéraire 2 – Réaliser une recherche sur un
majeures de la PAC, à l’origine diamétralement produit du terroir
opposées : un désengagement financier de l’Europe et
Les sites Internet de producteurs de la région,
une plus grande liberté à l’échelle nationale.
regroupement de producteurs, promotion de
l’appellation, INAO… mais aussi les articles de la
➡➡Itinéraire 1 presse locale permettent une première approche. Dans
1. La France est une puissance agricole mondiale un second temps, une rencontre avec les producteurs
comme le confirment son rang aux échelles européenne et les acteurs de la valorisation du produit semble
(1er) et internationale (5e). Ces performances s’expliquent indispensable (interviews, enquêtes, photos, vidéos).
par l’efficacité de ses systèmes productifs (productivisme, Enfin, la visite de foires ou marchés locaux peut être
intégration à l’agribusiness avec des progrès en termes riche d’enseignements.
d’équitabilité et de respect de l’environnement). Cette Trois axes peuvent structurer les résultats de
compétitivité ainsi que la grande qualité de certains la recherche : caractéristiques du produit et aire
produits lui permettent d’exporter dans de nombreux géographique, stratégies de valorisation et de promotion,
pays malgré la concurrence. débouchés commerciaux et retombées pour le terroir et
2. Quelques initiatives, à l’échelle locale, qui les producteurs.
transforment les agricultures :
−−1500 vignerons catalans se regroupent pour bénéficier
de matériels modernes, performants mais aussi pour être Cartes – Des espaces ruraux
plus forts sur le marché national et international ; en recomposition
−−la communauté d’agglomération du Grand Besançon > MANUEL PAGES 212-213
est à l’origine d’une initiative durable à plus d’un titre :
soutenir des maraîchers, développer une agriculture ◗◗ Réponses aux questions
urbaine, encourager la production biologique et favoriser
des circuits courts ; 1. Les régions de grandes cultures intensives sont au
cœur de la puissance agro-exportatrice de la France. Il
−−les agricultures de part et d’autre de la vallée s’agit des régions céréalières (Beauce, Brie, Champagne
du Rhône, en Ardèche et dans la Drôme, grâce à des crayeuse, Champagne berrichonne) et de plantes
politiques diversifiées de labellisation et d’appellations/ industrielles (Picardie, Artois) du Bassin parisien, mais
indications contrôlées ou protégées permettent de aussi du Bassin aquitain (maïsiculture des Landes au
maintien et la valorisation de productions très spécialisées Lauragais). Les régions d’élevage intensif (Bretagne,
et localisées ; Vendée) favorisent les exportations de viande (volailles,
−−les évolutions récentes de la PAC semblent plutôt en porc) et de produits laitiers (lait en poudre, beurre), tandis
faveur des initiatives locales. que les territoires d’élevage en plein air (élevage bovin
laitier en Normandie, volailles de Bresse, palmipèdes
3. Les productions agricoles françaises sont soutenues
gras du Sud-Ouest) et de pastoralisme (Jura, Alpes
essentiellement par des politiques nationales et européennes :
du Nord, Auvergne) alimentent plutôt des filières de
qualité générant des exportations à forte valeur ajoutée
Politiques nationales Européennes
(fromages, conserves de luxe). Les vignobles français
les mieux insérés dans les marchés mondiaux sont
––Nouvelles exigences en termes de ––PAC dont les subventions et
qualité, de traçabilité et de respect de dotations financières
l’environnement ––Labels et appellations (AOP, IGP) ceux du Cognaçais, de la Champagne, du Bordelais
et de Bourgogne. Ceux d’Alsace, du Val de Loire,
––Aides à l’exportation
––Labels et appellations (AOC, AB, LR)
du Languedoc et de la Provence sont un peu moins

86 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


internationalisés. Les plantations des DROM (bananes, par la notion de service public, définie en bas de page.
canne à sucre, ananas) alimentent surtout des flux en Ce document présente une différenciation des évolutions
direction de la métropole. des services publics dans les villes petites, grandes ou
moyennes et dans les campagnes. Les grands pôles,
2. Les espaces agricoles français bénéficient tous, à des les petits et moyens pôles font en effet référence aux
degrés divers, des aides de l’Union européenne (Politique définitions des aires urbaines, identifiées par l’INSEE.
agricole commune) et de l’État, si bien qu’ils sont tous Les communes rurales hors de l’influence des pôles
dépendants des décisions prises à Bruxelles et à Paris. ne recouvrent pas l’ensemble des communes rurales
Les villes portuaires jouent aussi un rôle structurant pour en excluant celles qui sont situées dans les couronnes
les régions agro-exportatrices : l’hinterland du port de périurbaines des aires urbaines.
Rouen s’étend à une grande partie du Bassin parisien,
celui de La Rochelle au nord du Bassin aquitain tandis
• Doc. 2 – Les services publics, un enjeu national
que Bordeaux et Bayonne exportent les grains issus de la
maïsiculture du sud de la Garonne. Les marchés d’intérêt Cet extrait de la fiche de préparation du grand Débat
national (MIN) sont nombreux dans les huertas du sud national illustre à nouveau ce que peut recouvrir la notion
de la France (Perpignan, Avignon), y compris dans des de service public. Il révèle également la tension entre les
petites villes (Cavaillon, Châteaurenard), qui alimentent populations rurales et l’État sur la question des services
le reste du pays en fruits et légumes frais. Les MIN situés publics puisque seulement 14 % des Français sont
en périphérie des métropoles jouent un rôle essentiel dans satisfaits de la gestion de ces services (sur l’ensemble
la redistribution des produits frais vers les principaux du territoire et pas seulement dans les campagnes).
marchés de consommation à l’échelle régionale (Nantes, Néanmoins, l’État, par des chiffres, veut rappeler
Lyon) et nationale (Rungis). L’influence urbaine se l’importance de l’action menée par ces services.
traduit aussi par la diffusion des activités présentielles en
direction des campagnes, en lien avec la périurbanisation • Doc. 3 –L’accès à un service d’urgence en France
(pays Rennais, pays Nantais, Midi Toulousain, plaine de À l’échelle de l’ensemble du territoire, cette infographie
Montpellier, plaine lyonnaise, Genevois), l’installation montre, au travers des seuls services d’urgences, les
de néo-ruraux (arrière-pays méditerranéen, littoral inégalités d’accès. Si une très grande majorité bénéficie
atlantique) ou le développement de l’écotourisme d’une proximité avec ces services, plus de 10 % des
(Périgord, Gers). Les relations de complémentarité sont Français sont situés à plus de 30 minutes. Le géographe
donc très fortes entre villes et espaces ruraux. Emmanuel Vigneron a montré la faible acceptation de
3. Les territoires ruraux les plus multifonctionnels cette situation, notamment pour la très faible partie de la
cumulent souvent des activités agricoles avec la fonction population, à plus d’une heure des services d’urgences,
touristique (Val de Loire, Provence, Savoie, littoraux qui est très vulnérable et souffre de cette marginalisation.
atlantiques) et/ou les fonctions résidentielles et récréatives
périurbaines (périphérie des métropoles, notamment • Doc. 4 – Le numérique, une réponse à la fermeture
Paris, Lyon, Marseille, Rennes, Nantes, Bordeaux, des services publics ?
Toulouse, Lille…) ce qui se traduit par la diffusion de Ce dessin de presse interroge sur une des alternatives
l’économie présentielle. Certains territoires ruraux sont proposées par l’État à la fermeture des services publics
aussi dynamisés par l’existence de districts industriels dans les espaces les moins peuplés. L’accès au numérique
(confection, plasturgie, menuiseries extérieures et y est difficile en raison de deux facteurs propres à ces
bateaux de plaisance du Choletais au littoral vendéen, espaces : un vieillissement important de la population,
microtechniques dans le Jura, décolletage dans la vallée et donc une difficulté plus grande à utiliser ces services,
de l’Arve, serrurerie et robinetterie du Vimeu…). et un accès difficile aux réseaux de télécommunication.

• Doc. 5 – Services publics et cohésion sociale


Géo Débat – Doit-on fermer Cette analyse de François Tautelle pose la question
les services publics dans de la diversité des effets de la fermeture des services
les espaces ruraux ? publics. Au-delà de plus grandes difficultés d’accès,
ces fermetures ont des effets économiques (disparition
> MANUEL PAGES 216-218
des revenus de fonctionnaires et affaiblissement de
l’économie résidentielle qui peut y être liée) et sociaux
◗◗ Les documents : compléments d’information
(remise en question de la qualité de vie dans les territoires
• Doc. 1 – L’évolution des services publics en France affectés et de la cohésion sociale à l’échelle nationale).
Ces diagrammes en bâtons permettent d’abord
d’identifier, par des exemples, ce que l’on peut entendre

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 87


• Doc. 6 – L’égalité d’accès aux services publics ◗◗ Participer au débat
Cet extrait d’article des Échos présente l’argumentaire
de l’État qui peut compléter, en s’y opposant, celui du Il faut fermer Il ne faut pas fermer les
les services services publics dans les
document précédent. Ce texte donne les arguments publics dans espaces ruraux
favorables à la fermeture de services de santé. Il s’appuie les espaces
sur l’exemple de fermeture de la maternité du Blanc, très ruraux
médiatisé, et symbolique des enjeux de la fermeture des Arguments ––État : Les services ––Collectivités locales, habitants des
services publics en milieu rural. des acteurs publics desservant
peu de population
espaces ruraux : Les espaces ruraux
sont plus touchés que les autres
doivent fermer ; le territoires par les fermetures de
numérique peut services publics ; le numérique est
◗◗ Comprendre et préparer le débat aider à remplacer difficile à utiliser pour les personnes
des établissements âgées, nombreuses dans les espaces
1. Entre 1980 et 2013, les communes rurales de services publics ;
les services publics
les moins densément peuplés ; le
numérique est difficile à utiliser dans
hors de l’influence des pôles ont enregistré les plus sont trop coûteux
lorsque les densités
des espaces où les télécommunica-
tions sont peu développées.
fortes baisses pour la présence postale (– 10,2 %), de population sont La fermeture des services publics
l’implantation d’écoles primaires (– 40,6 %) et pour les
très faibles ; l’égalité ruraux entraîne la disparition
de traitement entre d’autres activités qui dépendaient de
gares ferroviaires (–  41,8 %). Néanmoins, sur la même les citoyens impose
un certain nombre
la présence de fonctionnaires ; ces
période, la présence de gendarmeries a plus baissé dans
fermetures posent la question de la
de personnes par im- cohésion sociale à l’échelle du pays.
les grands pôles (hors Paris) (– 26,2 %) et la diminution
plantation de services
publics.
du nombre d’hôpitaux a été plus forte dans les petits et
moyens pôles (– 8 %).

2. D’après la consultation du Grand Débat national, Exercices


les Français sont assez peu satisfaits de l’organisation > MANUEL PAGES 224-225
et de la qualité des services publics : « 45 % des usagers
perçoivent une dégradation de la qualité des services ◗◗ Réponses aux questions
publics et seuls 14 % des Français considèrent que
Les exercices 1 et 4 sont proposés dans le manuel
les responsables politiques et les institutions prennent
numérique.
suffisamment en compte leurs préoccupations ».

3. En France, en 2015, 266 000 personnes, soit 0,4 % ◗◗ Exercice 2 – Analyser un dessin de presse
de la population française, habitent à plus d’une heure 1. Tous les éléments du dessin caractérisent un espace
des services d’urgences. Cela correspond aux populations rural : engin agricole, paysage très vert (prairie, arbres),
vivant dans des espaces ruraux isolés. mare avec des oiseaux, chemin.
4. L’État ferme aujourd’hui principalement les services 2. Éléments illustrant les différentes fonctions de cet
publics dans des espaces ruraux éloignés des aires espace :
urbaines, où la population desservie est peu nombreuse.
De même, les hôpitaux des villes petites et moyennes Fonction Fonction Fonction
ferment davantage que ceux des grandes villes ; l’État agricole touristique patrimoniale
entend ainsi traiter équitablement les citoyens avec ––Engin agricole, « la- ––GR (chemin de ––Dolmen, menhir (pa-
une installation des services en fonction du nombre bourer son champ » grande randonnée),
promeneur
trimoine historique) ;

de citoyens concernés. L’égalité de traitement des


––Zone humide (mare),
biodiversité (patrimoine
habitants prime sur l’égalité géographique. L’État met naturel)

également en avant le risque associé à des services de


santé moins développés qui seraient moins efficaces et 3. Le champ de Marcel est situé en zone non défavorisée,
moins sûrs. Les collectivités locales prennent donc des il n’est soumis à aucune contrainte naturelle particulière
initiatives pour maintenir une équité entre les territoires limitant l’activité agricole. Cependant Marcel doit faire
(cantines partagées, systèmes de transport, bibliothèques face à d’autres types de contraintes pour aller labourer
itinérantes par exemple). son champ entouré d’espaces d’intérêt touristique ou
patrimonial.

4. Ce dessin illustre la diversification des activités


dans les espaces ruraux qui ne sont plus à dominante
agricole. Les agriculteurs doivent composer avec les
acteurs du tourisme et de la protection du patrimoine
et de l’environnement. Cette co-occupation de l’espace
rural est source de conflits d’usage lorsqu’une activité
entrave l’exercice de l’autre.

88 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


◗◗ Exercice 3 – Confronter deux graphiques proches des voies de communication principales sont
les plus fréquentés par opposition à des campagnes plus
1. a. Les graphiques représentent les effectifs de la
isolées, notamment dans les Monts d’Arrée, à l’ouest
population rurale dans sept ensembles régionaux du
de la région, où la fréquentation touristique peut même
monde et le total mondial. Les données sont représentées
être en baisse.
en pourcentage de la population totale et en millions de
personnes pour les années 1960 et 2017. ◗◗ Exercice d’application
b. 1. Cette carte de la Bretagne est à l’échelle régionale,
−−Pourcentage le plus important en 1960 : Afrique une échelle intermédiaire entre l’échelle locale et
subsaharienne (85 %), Asie du Sud (83 %) l’échelle nationale.
−−Pourcentage le plus important en 2017 : Asie du Sud
2. La source de la carte précise que les données utilisées
(66 %), Afrique subsaharienne (60 %)
datent de 2017 et sont issues de l’INSEE (l’Institut
−−Pourcentage le plus faible : Amérique du Nord (30 %, nationale de la statistique et des études économiques).
puis 18 %) La carte a été réalisée par le CRT (Comité régional
du tourisme) de Bretagne, probablement pour mieux
c. La diminution de la population rurale s’explique
connaître l’organisation du tourisme dans cette région et
principalement par la transition urbaine alimentée par
pour mieux le développer.
l’exode rural notamment dans les pays du Sud. Dans
les pays du Nord ce phénomène est accentué par le 3. Plus les tailles des figurés ponctuels sont grandes,
développement de l’agriculture productiviste. plus la fréquentation par les piétons et les cyclistes est
grande. Cela montre l’inégale répartition des touristes
d. On constate que la population rurale diminue en
dans la région.
pourcentage dans tous les ensembles régionaux et à
l’échelle mondiale mais qu’elle augmente en valeur 4. Les différentes formes de figurés ponctuels
absolue partout (à l’exception de l’Union européenne). permettent d’identifier des passages sur des sites
différents. Ainsi les carrés représentent les passages sur
2. a. Cette apparente contradiction s’explique par le
les pointes naturelles, tandis que les triangles représentent
choix de l’unité de représentation des statistiques. La
les passages sur les îles.
population rurale continue de s’accroître naturellement
en valeur absolue parce que la population totale 5. Les couleurs des figurés ponctuels informent sur les
s’accroît ; en revanche la part des ruraux dans la tendances de l’évolution de la fréquentation touristique.
population totale diminue. En 1960, les 2 milliards de En bleu, une couleur froide, sont représentés les points
ruraux dans le monde représentaient 66 % des 3 milliards de passage où la fréquentation est en baisse, à l’inverse
d’habitants de la planète ; en 2017, les 3,4 milliards de des figurés en rouge, une couleur chaude, qui représente
ruraux représentaient 35 % de la population mondiale qui les points de passage où la fréquentation touristique est
se chiffrait à environ 7,5 milliards. en hausse.
b. L’élève doit argumenter son choix.

Apprendre à lire une carte –


Les figurés ponctuels
> MANUEL PAGE 227

◗◗ Carte – La hausse de la fréquentation


touristique en Bretagne en 2017
Cette carte révèle l’attractivité différenciée des
campagnes bretonnes. Dans l’ensemble, y compris dans
l’Argoat, l’intérieur, les campagnes bretonnes sont de
plus en plus attractives pour le tourisme. Les passages
enregistrés révèlent une littoralisation du tourisme et
une concentration sur des sites remarquables comme la
Pointe du Groin ou la Côte de granite rose, notamment à
Ploumanac’h. Cela pose la question de la conservation de
ces lieux constitutifs du patrimoine naturel de la France.
On remarquera également que les espaces les plus

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 89


Thème 4 : La Chine :
des recompositions spatiales multiples
> MANUEL PAGES 236-273

Rappel du programme
Chapitre 7 La Chine est un pays où les évolutions démographiques et les
La Chine : transitions (urbaine, environnementale ou énergétique…) engendrent
des recompositions spatiales multiples de nombreux paradoxes et suscitent des recompositions spatiales
■■ Développement et inégalités spectaculaires.
■■ Des ressources et des environnements sous Les évolutions démographiques, les migrations des campagnes vers
pression les villes, la surexploitation des ressources, la pollution, l’ouverture
■■ Recompositions spatiales : urbanisation, et l’insertion de plus en plus forte dans la mondialisation accentuent
littoralisation, mutations des espaces ruraux les contrastes territoriaux.

Ouverture de thème changements génèrent des recompositions spatiales à


toutes les échelles, depuis les villes jusqu’aux espaces
> MANUEL PAGES 236-237
ruraux, en passant par une persistance de la littoralisation
des sociétés et des activités.

■■Programme et objectif
pédagogique du thème ■■Commentaire du document
La Chine est un pays continent qui connaît de iconographique
multiples recompositions spatiales et sociétales. Il
Prise au sommet de la Tour de la télévision (CBD de
convient d’en étudier les éléments saillants : évolutions
Guangzhou), cette photographie illustre la littoralisation
démographiques, exode rural, pressions sur les ressources
et l’occidentalisation des populations. Associée aux
et les environnements à l’aune de l’inscription toujours
mégapoles de Dongguan et de Shenzhen, Guangzhou
plus forte dans la mondialisation.
s’inscrit dans une gigantesque mégalopole littorale en
Après une entrée dans le thème par des vérifications formation. Les jeunes mariés sur la photographie, habillés
de connaissances, cinq dossiers précisent les à l’occidentale, se pressent sur la plateforme, culminant
problématiques et construisent les notions. Si la Chine à 450 mètres, pour immortaliser leur union, comme ils le
est un territoire inégalement développé (dossier 1), elle font aussi lors de leur voyage de noce sur les marches du
connaît, comme les pays développés, des problèmes Trocadéro avec en arrière-plan la tour Eiffel.
de pollution (dossier 2) que le gouvernement tente de
régler. Cela passe par une transition énergétique (dossier
3). Il ne s’agit pas, cependant, de remettre en cause le
développement du pays où les villes représentent la
■■Bibliographie
vitrine de l’émergence (dossier 4), alors que les espaces
ruraux connaissent de profondes mutations (dossier 5).
◗◗ Ouvrages généraux
Peuplement et développement, puis dynamiques
d’une Chine en recomposition font l’objet ensuite de −−Thierry SANJUAN, Atlas de la Chine, Éditions
quatre cartes de synthèse : suit un bilan spatialisé des Autrement, réédition 2018.
problématiques abordées auparavant.
◗◗ Roman et bande dessinée
Le cours se décline en trois double-pages. Après un
point sur le développement du territoire en soulignant la −−Qiu XIAOLONG, Chine, retiens ton souffle, Éditions
persistance des inégalités à toutes les échelles, résultat Liana Lévi, 2018.
de transitions tant économique que démographique, la −−Béka et Marko, Les Enfants de l’ombre, Dargaud, 2012.
problématique de la nécessaire meilleure gestion des
ressources et de l’environnement est ensuite développée, ◗◗ Sites Internet
en montrant les défis d’un développement énergivore −−Site chinois du bureau des statistiques (en anglais) :
entraînant une dégradation des espaces nécessitant une http://www.stats.gov.cn/tjsj/ndsj/2018/indexeh.htm
transition environnementale. Enfin, on note que ces

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 91


−−Dossiers thématiques proposés par l’Institut Confucius : b. La Chine est la deuxième puissance commerciale
https://www.institutconfucius.fr/fr/liste-documents/ du monde.
magazines/all c. Les produits chinois sont exportés partout dans le
monde.
◗◗ Film
−−Le Promeneur d’oiseau, de Philippe Muyl, 2014.
Dossier – La Chine, un territoire
inégalement développé
Pour entrer dans le thème > MANUEL PAGES 240-241
> MANUEL PAGES 238-239
◗◗ Les documents : compléments d’information
◗◗ 1. Vérifier ses repères géographiques
• Doc. 1 – Des inégalités sociales en Chine
1. La Chine est un État situé en Asie de l’Est, la
population y est inégalement répartie. L’Est est plus Nashidil Rouiaï est docteure en géographie, spécialiste
peuplé que l’Ouest, et il y a de grandes agglomérations. de géographie culturelle et de géopolitique. Elle
La Chine présente une diversité des milieux : opposition s’intéresse particulièrement à l’Asie orientale. L’article
entre une Chine de l’Ouest montagneuse et aride et une proposé ici aborde la question des inégalités sociales
Chine littorale. à différentes échelles. Il s’accompagne, dans la revue
Carto (n° 49), d’une série de cartes sur les inégalités de
2. revenus dans les provinces chinoises.
−−Présence de matières premières dans le sous-sol.
−−Présence de grands fleuves. • Doc. 2 – Les chiffres du développement en Chine
Cette infographie est réalisée à partir de sources
3. Mongolie / Corée du Nord / Vietnam / Laos /
diverses (FMI, Database, PNUD, China Statistical
Myanmar / Inde / Bhoutan / Népal / Pakistan / Kirghizstan /
Yearbook). Elle permet d’apporter des informations
Kazakhstan / Russie / Afghanistan / Tadjikistan
précises et accessibles sur le développement chinois.
4. Le territoire chinois bénéficie d’une ouverture sur
la mer de Chine méridionale, la mer de Chine orientale, • Doc. 3 – Les disparités régionales : les « Trois
et la mer Jaune. Chine »
La carte est tirée de l’ouvrage de Thierry Sanjuan, Atlas
◗◗ 2. Mobiliser le vocabulaire et les notions
de la Chine, publié en 2018 (quatrième édition), l’un des
principaux ouvrages de référence sur le sujet. L’auteur
5.
est l’actuel titulaire de la chaire d’Asie méridionale et
1 ➞ Émergence orientale à l’université Paris-1 Panthéon-Sorbonne. La
2 ➞ Conflit d’usage division du territoire chinois en trois régions peut être
3 ➞ Métropolisation nuancée mais elle demeure pertinente pour appréhender
4 ➞ Littoralisation les disparités régionales du pays.
5 ➞ Exode rural
• Doc. 4 – Des villes aux inégalités marquées
◗◗ 3. Valider des situations géographiques Cette photographie propose un contraste entre les
tours d’habitations délabrées du premier plan (quartiers
6. populaires) et les tours construites plus récemment par
1. La Chine est un pays émergent. l’État en arrière-plan et destinées à reloger une partie
a. La croissance économique est forte depuis une de la population (domaine public). On peut associer ce
trentaine d’années. document à une vidéo sur les « réfugiés de Mc Do » à
Hong Kong, tirée d’un reportage du journal de France 2 de
2. La Chine doit aujourd’hui relever de nombreux défis. janvier 2019. La ville de Hong Kong est en effet marquée
a. La pollution engendre plus de 4 000 décès par jour. par de fortes inégalités : on estime que la pauvreté touche
environ 20 % de la population hongkongaise.
b. Le vieillissement de la population est une
caractéristique de la démographie chinoise.
• Doc. 5 – La lutte contre la pauvreté
3. La Chine est intégrée dans les grands courants Jean-Pierre Cabestan est un spécialiste de la Chine,
d’échanges mondiaux. directeur de recherche au CNRS. Cet article aborde

92 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


la volonté de l’État chinois de réduire les inégalités : en arrière-plan construit par l’État (domaine public)
le président Xi Jinping, au pouvoir depuis 2013, a en et destiné à reloger une partie de la population. Hong
effet fixé pour objectif l’éradication de la pauvreté Kong est une des métropoles chinoises où les inégalités
d’ici 2020. Le dernier paragraphe du document permet apparaissent extrêmes.
d’expliquer aux élèves l’actuel système politique chinois
(Parti communiste = parti unique). La date de 1978 3. Le document 5 mentionne un exemple de politique
correspond aux « quatre modernisations » lancées par mise en œuvre par l’État pour réduire la pauvreté en
Deng Xiaoping. Chine : la généralisation des systèmes de protection
sociale, avec une prise en charge notamment à l’échelle
municipale. On peut s’appuyer sur le cours (pages 254-
➡➡Itinéraire 1
255) pour apporter des compléments d’informations :
1. Les inégalités se manifestent d’abord entre provinces politique de relogement, développement d’industries
chinoises : le document 3 illustre les disparités régionales locales, programmes de santé et d’éducation dans les
en proposant un découpage en « Trois Chine » (Chine régions et quartiers en difficulté.
littorale vitrine de l’émergence, Chine de l’intérieur
dynamique et Chine de l’Ouest davantage en marge). 4. La réponse des élèves peut s’organiser en deux
Le document 1 revient sur les inégalités entre urbains et temps : montrer d’abord comment les inégalités de
ruraux, mais aussi au sein des villes (à compléter avec le développement se manifestent en Chine (entre les
document 4) et des campagnes. territoires chinois, entre villes et campagnes, au sein des
villes et des campagnes) et expliquer ensuite quelles sont
2. Les inégalités sont présentes à l’échelle des villes : les mesures prises par l’État pour réduire ces inégalités
ici, sur le document 4, le contraste est flagrant entre les (à la fois volonté d’éradiquer la pauvreté et politiques
quartiers populaires anciens et délabrés et l’immeuble visant à dynamiser l’intérieur du territoire).

➡➡Itinéraire 2 – Réaliser une carte mentale

Revenu annuel net


Taux de pauvreté des ménages ruraux
en Chine : presque
3 % en 2017 3 fois inférieur à celui des
ménages urbains

Disparités
régionales entre les À l’échelle À l’échelle Inégalités
Trois Chine : littoral nationale régionale entre villes et
vitrine de l’émergence, campagnes
Chine de l’intérieur
dynamique, Chine
de l’Ouest plus en Les inégalités
marge et en cours de développement
d’aménagement en Chine Systèmes de
protection sociale
(santé, éducation,
etc.)
À l’échelle Lutte contre
locale les inégalités

Au sein des
campagnes (exemple :
vulnérabilité des retraités Politiques de
et des agriculteurs relogement
pauvres)

Au sein des villes Volonté de


(exemple : vulnérabilité des développer l’intérieur
travailleurs migrants) du territoire

Le livre du professeur en couleurs est à télécharger sur le site compagnon Nathan.

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 93


Dossier – Lutter contre la marées noires). On peut enfin souligner l’importance de
la pollution des sols par les métaux lourds.
pollution : une priorité en Chine
> MANUEL PAGES 242-243 2. L’élève est ici amené à faire le lien entre la pollution
et la croissance : les territoires les plus touchés par la
◗◗ Les documents : compléments d’information pollution sont ceux qui concentrent les hommes et les
activités, c’est-à-dire la Chine littorale, en particulier les
• Doc. 1 – Pollutions et risques sanitaires en Chine métropoles les plus peuplées. Le document 4 explicite
Cette carte s’appuie sur plusieurs indicateurs afin cette idée : « une hausse [des émissions] principalement
d’illustrer les différentes formes de pollutions : à la fois, liée à la croissance chinoise bondissante à cette période ».
la pollution de l’air et la pollution des eaux et des sols.
Elle présente aussi trois catastrophes majeures récentes : la 3. La pollution engendre des conséquences majeures
première liée à la pollution de l’eau, la seconde à la pollution sur le plan sanitaire : le document 1 évoque en particulier
de l’air et la troisième aux conséquences d’une marée noire. les « villages à cancer ». Le document 3 illustre
concrètement ce qu’est un environnement pollué. Le
document 2 établit également une corrélation entre
• Doc. 2 – La pollution dans les métropoles chinoises concentration de particules fines et espérance de vie
les plus peuplées
moyenne : si ce document évoque le gain d’espérance
Ce document illustre les progrès réalisés en matière de de vie, il faut toutefois souligner que les concentrations
lutte contre la pollution avec la baisse des concentrations de particules fines dans ces métropoles demeurent
de particules fines dans ces neuf métropoles chinoises. Il largement au-dessus des seuils définis par l’OMS.
montre aussi les conséquences sanitaires de l’exposition
aux particules fines, puisque la réduction de ces 4. L’État chinois s’est engagé dans la lutte contre la
dernières s’accompagne d’un gain d’espérance de vie. pollution. On peut revenir avec les élèves sur la COP
L’OMS considère aujourd’hui que la pollution de l’air 21 et l’accord de Paris sur le climat de 2015. On peut
est responsable chaque année de la mort de plusieurs également revenir sur des mesures concrètes prises
millions de personnes dans le monde. Cependant, les pour atteindre les objectifs : taxation des entreprises et
chiffres sur la question divergent de façon considérable. institutions les plus polluantes, obligation de passer du
chauffage au charbon au chauffage au gaz ou électrique.
• Doc. 3 – Habiter un environnement pollué 5. L’élève peut ici organiser sa réponse en plusieurs
Cette photographie récente est tout à fait pertinente pour temps : montrer d’abord les formes de pollutions en
montrer le contraste saisissant entre ces personnes qui se Chine, expliquer ensuite les conséquences principales
promènent au milieu d’un potager (vert dominant) au de la pollution en terme de santé, revenir enfin sur les
premier plan et en arrière-plan, les émissions polluantes objectifs en terme de réduction de la pollution et les
d’une centrale de charbon. mesures prises par l’État.

• Doc. 4 – La lutte contre la pollution ➡➡Itinéraire 2 – Travailler en groupe


Cet article de Charles Delouche (journaliste à L’idée ici est de constituer des groupes de deux élèves.
Libération) revient à la fois sur la volonté de la Chine de Dans un premier temps, chaque élève construit un plan
réduire ses émissions de CO2 mais aussi sur des exemples sur le sujet attribué et dans un second temps, les deux
de mesures concrètes prises par l’État pour atteindre élèves confrontent leurs propositions afin d’établir un
cet objectif. Il serait intéressant de coupler la lecture plan en commun. L’objectif est de travailler sur la notion
de ce texte avec le document 2 page 244 qui illustre la de « problématique » et de montrer que la construction
transition énergétique chinoise et ses limites : la part des du plan peut différer en fonction de la façon dont la
énergies non renouvelables dans la consommation totale question est posée.
demeure largement majoritaire.

➡➡Itinéraire 1 Dossier – La Chine en transition


1. La pollution revêt différentes formes. On peut
énergétique : un enjeu majeur
d’abord évoquer la pollution de l’air ou pollution > MANUEL PAGES 244-245
atmosphérique avec les documents 1, 2 et 3 : il faut
◗◗ Les documents : compléments d’information
ici aborder la question des particules fines et leurs
conséquences sur la baisse de l’espérance de vie. On peut • Doc. 1 – La Chine, numéro 1 de la production
également revenir sur la pollution des eaux (pollution d’énergie solaire
des cours d’eau et pollution des mers et océans avec les
Cette photographie est intéressante pour comprendre

94 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


que la Chine mise sur la production d’énergie solaire : rappeler aux élèves que les besoins énergétiques de la
elle représente près d’un quart de la production mondiale Chine sont supérieurs à la production, ce qui oblige à
d’énergie solaire photovoltaïque (1er rang mondial). importer une partie de l’énergie nécessaire (notamment
Ceci étant, le solaire représente une très faible part de depuis le Moyen-Orient ou la Russie).
la production et de la consommation énergétique totale.
Se pose aussi la question du recyclage de ces panneaux 3. La réponse ici peut être construite en trois temps :
quand ils arriveront en fin de vie d’ici quelques décennies. rappeler d’abord les objectifs fixés par la Chine en
matière de réduction de la pollution (document 4),
montrer ensuite comment ces objectifs se traduisent en
• Doc. 2 – Vers la diversification des énergies ?
terme de production et de consommation (documents
Ce document illustre l’évolution de la consommation 1 et 2), expliquer enfin la traduction territoriale de ces
énergétique en Chine sur une période courte (2007- objectifs avec le développement de parcs de production
2017) : il s’agit avec les élèves de mettre en avant la d’énergie éolienne et solaire, et la construction de
« transition » énergétique tout en insistant sur les limites, barrages hydroélectriques.
les énergies non renouvelables conservant une part
largement majoritaire dans la consommation totale. 4. Il s’agit ici de reprendre d’abord les éléments
des réponses précédentes tout en soulignant ensuite
• Doc. 3 – Les principales ressources énergétiques les limites de la transition énergétique chinoise, en
en Chine particulier autour de deux idées : d’une part, les énergies
non renouvelables demeurent majoritaires dans la
Cette carte permet de localiser les principales consommation et la production énergétique totales
ressources énergétiques sur le territoire chinois. La (documents 2, 3 et 4) et d’autre part, les efforts opérés
légende se divise en trois parties reprenant la distinction depuis quelques années peuvent être nuancés (exemple
classique entre énergies fossiles, énergie nucléaire formulé dans le document 4 : les voitures électriques
et énergies renouvelables. À noter : le parc nucléaire sont en général alimentées avec de l’électricité produite
chinois évoluant à grande vitesse, les centrales nucléaires à base de charbon).
indiquées ici « en construction » seront rapidement
opérationnelles et d’autres à nouveau en construction.
➡➡Itinéraire 2 – Réaliser un exposé oral
• Doc. 4 – Le paradoxe de la transition énergétique On peut proposer cette activité sur un laps de temps
chinoise réduit (pendant une heure de cours) afin d’évaluer les
élèves sur leur capacité à prélever des informations
L’Institut Montaigne est un groupe de réflexion dans les documents (et éventuellement sur Internet) et
français (think tank). Cet article confirme quelques-uns à les synthétiser à l’oral pendant un exposé de quelques
des paradoxes de la transition énergétique chinoise déjà minutes à peine, tout en s’appuyant sur un diaporama
illustrés par le document 2. contenant au maximum trois diapositives. Les élèves
peuvent également utiliser les pages de cours 256-257.
➡➡Itinéraire 1
1. Les Chinois représentent aujourd’hui 22 % de la
consommation mondiale d’énergie alors que la part des Dossier – Les villes, vitrines
Chinois dans la population mondiale est de 18 %. Le de l’émergence chinoise
document 2 permet de mesurer l’évolution des différentes
sources d’énergies dans la consommation énergétique > MANUEL PAGES 246-247

totale (réduction de la part du charbon et augmentation


◗◗ Les documents : compléments d’information
de la part du nucléaire et des énergies renouvelables en
particulier). Il faut toutefois rappeler aux élèves que le • Doc. 1 – La Chine en villes
document 2 porte sur des parts/pourcentages (valeur
relative) et non sur des volumes (valeur absolue) : ainsi, Les villes sont les moteurs et les relais du
depuis 1990, la consommation d’électricité en Chine a développement en Chine avec un renouvellement et une
été multipliée par 10 alors que sur la même période, la occidentalisation du bâti accompagnant l’organisation
population totale a été multipliée par 1,2. réticulaire des villes très peuplées.

2. Plusieurs éléments peuvent être explicités ici : • Doc. 2 – Shanghai, une mégarégion urbaine


la concentration du parc nucléaire sur le littoral, en expansion
l’exploitation d’hydrocarbures off-shore, l’intérêt
Il y a multipolarisation des espaces urbains secondaires
énergétique de la province du Xinjiang, le potentiel
autour de Shanghai, vitrine et interface de la Chine dans
solaire des régions de l’intérieur, etc. On peut aussi
la mondialisation (CBD, aéroports internationaux). Ce

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 95


sont des espaces productifs reliés aux espaces portuaires le mode de vie occidental. Les populations les moins
et aux zones franches, qui complètent l’interconnexion. aisées sont redistribuées en périphérie avec les activités
Mais l’extension urbaine et l’étalement qui en découle industrielles.
sont à l’origine de conflits d’usage avec les périphéries
agricoles. 4. Les villes participent aux recompositions de la
Chine à toutes les échelles. Localement, la métropole
de Shanghai est à la fois tête d’une mégarégion urbaine
• D o c .   3   –   L e s  v i l l e s   d a n s   l e s   d y n a m i q u e s
en expansion et ville de rang mondial intégrée à la
de l’espace chinois
mondialisation. Elle possède des espaces vitrines (CBD,
Le document montre l’importance du rôle structurant du zones franches ou espaces de loisirs), mais l’étalement
réseau des villes sur le littoral oriental et vers l’intérieur. urbain accompagnant l’extension des villes est source de
À partir de métropoles mondiales, la modernisation des conflits d’usage avec des périphéries rurales intégrées par
axes de circulation, terrestres (routes, LGV) et naturel mitage. L’aire d’influence des métropoles se manifeste au
(Chang Jiang), organise le maillage vers l’Ouest, niveau régional par sa diffusion intérieure vers l’Ouest à
passant par les villes relais des zones d’influence des l’aune de l’exode rural en s’appuyant sur des villes relais,
mégapoles littorales. La concentration des populations à devenant à leur tour des mégapoles régionales structurant
l’Est alimente les mégalopoles en formation à Beijing – l’espace proche. La majorité de la population chinoise est
Tianjin, Shanghai et Guangzhou – Dongguan – Shenzhen. urbaine. À l’échelle nationale, la Chine est inégalement
peuplée même si des politiques publiques volontaristes
• Doc. 4 – Quartier d’affaires de Beijing (2019) encouragent la conquête des territoires intérieurs.
Le CBD de Beijing s’étend sur 4 km² et est traversé
du premier à l’arrière-plan par l’autoroute urbaine Est- ➡➡Itinéraire 2 – Organiser des informations
Ouest. Au second plan, on perçoit le CBD, avec la CCTV dans un tableau
(Chinal Central Télévision), arche au Sud, puis la Tour
China Zun (108 étages, 528 mètres, achevée en 2018). Ce Le développement des villes recompose
CBD symbolise la richesse et la modernité de la capitale le territoire chinois
chinoise, alors que l’axe routier souligne la nécessité À l’échelle
nationale
––Réseau de mégapoles principales (métropoles mondiales) et
secondaires (villes relais)
d’une recomposition constante du territoire urbain. ––Modernisation des axes de communications (LGV et fleuve)
irriguant le réseau
––Inégale répartition population et richesse malgré politiques
➡➡Itinéraire 1 urbaines publiques volontaristes et lente diffusion du modèle
urbain vers l’intérieur
1. Les recompositions urbaines sont au cœur des À l’échelle ––Renforcement des aires d’influences, mégapoles avec mitage
préoccupations de la société chinoise : réseau urbain régionale progressif des arrière-pays

organisé depuis des métropoles mondiales (Beijing,


––Constitution de trois mégalopoles autour de Beijing, Shanghai
et Guangzhou – Shenzhen
Shanghai) à toutes les échelles le long d’axes de À l’échelle ––Expansion urbaine depuis le centre historique plus ou moins
communication modernisés. Les villes concentrent la locale préservé

population renforçant leurs aires d’influences régionales


––Création de CBD et espaces vitrines du développement et de
la mondialisation (China Zun à Beijing ; Disneyland de Shanghai)
et nationales en intégrant leur arrière-pays. ––Concentration des populations riches dans les centres.
Redistribution des populations moins aisées et des industries
en périphérie
2. Shanghai est une mégarégion urbaine en expansion ––Mitage de l’espace rural et conflits d’usage entre espaces
et une interface de la mondialisation (espaces productifs urbains et agricoles

et ports ; parc à thème d’origine américaine). L’extension ––Problèmes de saturation des axes de transport routiers dans
les mégapoles
est soutenue par la croissance de sa population.
L’étalement urbain grignote l’espace à partir du
centre historique. Les périphéries extérieures sont
progressivement intégrées au détriment de l’agriculture Dossier – Les mutations des
devenant interstitielle. La recomposition s’articule le espaces ruraux en Chine
long des axes de communication et par les pôles urbains
> MANUEL PAGES 248-249
secondaires (Qingpu).
◗◗ Les documents : compléments d’information
3. Les politiques urbaines publiques réorganisent
le développement du pays à partir du réseau urbain.
• Doc. 1 – Les transformations de l’agriculture
Les villes sont actrices et vitrines des politiques
chinoise
contemporaines de décloisonnement du territoire :
profondes restructurations du bâti, créations de CBD. La Chine est autosuffisante depuis 2000. Cependant,
Si les populations les plus riches se concentrent dans exode rural et développement des mégapoles remettent
les centres, elles adoptent, avec leur hausse de revenu, en cause cette autosuffisance. Le modèle productiviste
est critiqué et on cherche à maintenir les populations

96 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


dans les campagnes afin de développer les productions recherche de lien avec leurs origines rurales. Les terrasses
vivrières. jaunes d’or des champs de colza sont des panoramas
somptueux pour des excursionnistes urbains en mal de
• Doc. 2 – Les espaces agricoles en Chine campagne. Ce tourisme est facilité depuis les réformes
des années 1970 autorisant les activités annexes. Les
Les productions sont surtout concentrées dans l’Est.
recettes touristiques générées permettent non seulement
L’altitude et l’aridité des sols à l’Ouest (Tibet, Takla
d’améliorer le niveau de vie, mais financent également
Makan) l’expliquent, comme la concentration du réseau
la modernisation des productions agricoles pour des
fluvial à l’Est (Hang He, Chang Jiang, Xi Jiang), corrélé
populations rurales de plus en plus âgées.
par la concentration de la population. La légende souligne
la diversité des productions agricoles. 4. Les espaces ruraux sont étroitement liés à la ville car
indispensables pour son ravitaillement. Ces liens sont
• Doc. 3 – Les principales productions agricoles aussi renforcés par l’exode rural continu sur l’ensemble
en Chine du territoire. Dès lors, les espaces ruraux se transforment
La Chine est au premier rang mondial dans de en fonction de leur proximité à l’espace urbain en
nombreuses productions agricoles, mais aussi pour la expansion. Si les plus proches sont progressivement
consommation. Elle doit donc massivement importer : intégrés à la ville, les plus périphériques sont en déprise.
porc, soja… 5. Les espaces ruraux chinois subissent des
recompositions en fonction de leur distance à la ville.
• Doc. 4 – Tourisme rural à Xinghua Si les productions agricoles sont variées et répondent
(province du Jiangsu) pratiquement au besoin de sécurité alimentaire, elles
La photographie montre l’évolution de l’espace sont surtout à l’Est, notamment dans les principaux
rural. Avec l’exode rural, les populations urbaines sont bassins fluviaux. Néanmoins cet espace est aussi celui
coupées de leurs racines. Le tourisme rural propose dès de l’expansion urbaine en concurrence avec les espaces
lors redécouverte de paysages ancestraux comme les ruraux. Il y a ainsi une fragmentation des espaces ruraux
champs de colza en fleur qui sont, dès février, de beaux en fonction de la dépendance à la ville. Si des espaces
panoramas. maraîchers se maintiennent dans l’immédiate périphérie
urbaine, les grandes productions productivistes reculent
• Doc. 5 – Le développement du tourisme comme dans le delta du Chang Jiang à Shanghai.
dans les campagnes Pour répondre aux besoins des populations de plus en
plus âgées des périphéries en déprise, des activités de
Les espaces ruraux se spécialisent alliant agriculture et compléments sont alors favorisées dans le tourisme rural
tourisme. Les paysans diversifient leurs revenus depuis pour des populations urbaines en mal de ruralité.
les réformes de 1970, alors que cette population est
composée de personnes âgées quand les jeunes partent
➡➡Itinéraire 2 – Rédiger un article
en ville. Les revenus de complément génèrent croissance
économique et création d’emplois dans les espaces −−Proposer de travailler à partir d’un Google Doc
ruraux les plus en déprise. partagé avec l’élève.
−−Proposer une aide, sous forme d’un tableau : une
➡➡Itinéraire 1 colonne donnant la référence de chaque document, une
colonne donnant les éléments descriptifs, une colonne
1. Les différentes activités allient agriculture donnant les éléments explicatifs : on peut reprendre les
productiviste (élevages et cultures intensifs) aux questions de l’itinéraire 1.
cultures vivrières. Avec l’exode rural, les populations des
−−On peut imaginer la constitution de groupes avec
périphéries en déprise diversifient leurs activités avec des
distribution des rôles pour les recherches (textes,
revenus de complément dans le tourisme.
iconographiques, etc.) et/ou la distribution des parties
2. Les espaces ruraux se transforment en fonction de de l’article.
leur éloignement à la ville. Si l’agriculture productiviste −−Proposer de faire les recherches à partir du moteur
répond aux besoins d’une population nombreuse et Qwant.
urbaine, les espaces agricoles reculent devant l’extension −−Exemples de sites utiles à distribuer en coup de
urbaine. Ils sont de plus en plus morcelés et en déprise. pouce :
Ainsi, dans les périphéries éloignées, un tourisme
−−Transformation des campagnes et tourisme rural en
rural (Xinghua) apporte revenus de complément et
Chine : http://perspectivesinternationales.com/?p=832 ;
modernisation de l’agriculture.
−−Les autorités publiques et la modernisation
3. Le tourisme rural se développe pour des urbains en agro-industrielle : l’exemple du groupe alimentaire

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 97


Guangming : http://geoconfluences.ens-lyon.fr/ « nouvelles routes de la Soie ». L’État développe ainsi
informations-scientifiques/dossiers-regionaux/la-chine/ de nouveaux axes ferroviaires (Beijing-Lanzhou en
corpus-documentaire/groupe-alimentaire-guangming ; 16 heures au lieu de 41 heures depuis 2017) et investit
−−Les nouvelles dynamiques du tourisme dans le dans des villes de l’Ouest, mentionnées sur la carte
monde. Le tourisme intérieur chinois, reflet des mutations comme « villes au développement prioritaire » selon
de la Chine contemporaine : http://geoconfluences.ens- l’expression du géographe Thierry Sanjuan dans
lyon.fr/doc/typespace/tourisme/TourScient3.htm son Atlas de la Chine de 2018 (exemples : Chengdu,
Kunming, etc.).

Cartes – Peuplement
et développement en Chine Cartes – Les dynamiques
> MANUEL 250-251
d’une Chine en recomposition
> MANUEL 252-253
◗◗ Cartes : compléments d’information
Ces deux cartes visent à illustrer l’inégale répartition • Doc. 1 – Des ressources et des environnements
de la population et les inégalités de développement à sous pression
l’échelle du territoire chinois. Elles s’accompagnent Cette carte met en évidence la diversité des ressources
de chiffres clés qui apportent des compléments disponibles et le déséquilibre Est-Ouest du territoire. Il
d’informations. y a ainsi une corrélation explicite entre concentration de
la population et des activités et pression exercée sur les
◗◗ Réponses aux questions environnements.
1. La population chinoise est inégalement répartie
sur le territoire puisque la Chine littorale et la Chine • Doc. 2 – Les dynamiques spatiales de la Chine
intérieure concentrent entre 90 et 95 % des Chinois. Deux Cette carte met en résonance dynamiques spatiales et
idées se dégagent ici : à la fois une forte littoralisation urbanisation et métropolisation progressive du territoire.
(puisque le littoral de l’Est de la Chine est marqué par Elle montre également une persistance du déséquilibre
des densités supérieures à 400 habitants par km2) et une Est-Ouest qui est renforcé par la littoralisation des
forte métropolisation, Beijing, Shanghai et Chongqing activités en raison de la mondialisation.
regroupant chacune plus de 20 millions d’habitants. Les
migrations internes accentuent cette inégale répartition. ◗◗ Réponses aux questions
Une seule flèche verte part de l’Est vers l’Ouest, vers la
1. Les principales ressources exploitées sont agricoles
région du Xinjiang en particulier.
avec une concentration orientale au-delà de la limite
2. La Chine a un IDH moyen de 0,752 (en 2017), ce qui occidentale de l’agriculture non irriguée. Elles sont
correspond à un IDH élevé d’après le rapport du PNUD aussi minières, énergétiques et forestières mais avec
en 2018. Ceci étant, les inégalités régionales sont fortes : un épuisement progressif des ressources fossiles et une
la région de Beijing par exemple se caractérise par un pollution industrielle à l’est qu’aggravent des aléas
IDH supérieur à 0,8 (IDH très élevé) alors que la région naturels. Elles sont enfin renouvelables avec parc éolien
du Tibet est marquée par un IDH compris entre 0,6 et et solaire (1er rang mondial).
0,7 (IDH moyen). Aucune région ne présente un IDH
2. Les régions les plus exposées à la dégradation
faible. Comme sur la carte précédente, il apparaît que la
environnementale sont les espaces fluviaux avec des
Chine littorale et la Chine de l’intérieur se distinguent de
pollutions industrielles et urbaines, les grandes mégapoles
la Chine de l’Ouest : on y observe les régions dont l’IDH
de l’est, comme Tianjin ou Shanghai, et leurs sites
est le plus élevé mais aussi les territoires moteurs, relais
industriels générateurs de pollutions atmosphériques. Le
de la mondialisation (principales métropoles et principales
littoral oriental est surexploité et sur-urbanisé depuis les
régions réceptrices d’IDE). On peut s’appuyer ici sur le
années 1980 et soumis à des aléas naturels.
cours page 254. Les chiffres clés accompagnant la carte
apportent une information complémentaire en rappelant 3. Les principales métropoles chinoises se concentrent
que le revenu annuel moyen des ménages urbains chinois à l’est et au sud-est du territoire et dans les bassins
est presque trois fois supérieur à celui des ménages ruraux. fluviaux, comme celui du Chang Jiang, avec Wuhan
ou encore Chongqing. Les régions chinoises les plus
3. Ici, l’élève peut s’appuyer sur la page 255 du cours
attractives sont situées à l’Est et au sud-est du territoire,
et montrer que la volonté de l’État chinois de réduire
principalement sur le littoral concentrant les trois
les inégalités territoriales se traduit notamment par la
principales mégalopoles en formation de Beijing –
politique du « Go West » et dans le programme des
Tianjin, Shanghai et Guangzhou – Dongguan, Shenzhen.

98 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


Géo autrement – Photographier 2. Comme l’indique la rubrique « Le saviez-vous ? »,
la photographie était, jusque dans les années 1990, un
la Chine aujourd’hui véritable outil au service de la propagande chinoise,
> MANUEL PAGES 260-261 les photographes travaillant pour l’État. Le document
2 nous rappelle qu’ensuite, « les photographes ont pris
◗◗ Les documents : compléments d’information leur distance avec l’imagerie de propagande », avec le
développement du photojournalisme et l’affirmation
• Doc. 1 – Une fourrière à vélos à Hangzhou
d’artistes photographes engagés. Cependant, la liberté
La photographie proposée ici possède en quelque sorte d’expression demeure limitée : en témoigne par exemple
une dimension artistique « malgré elle » puisque c’est la la censure des autorités chinoises à l’occasion du festival
réalité qui est photographiée afin d’être dénoncée. On de photographie de Lianzhou en décembre 2018.
peut mettre en lien cette photographie avec les enjeux
démographiques et environnementaux en Chine. 3. On peut prendre ici l’exemple du document 3. La
photographie, plutôt sombre, représente au premier plan
• Doc. 2 – La photographie dans la Chine du XXIe un troupeau de moutons en train de paître et en arrière-
siècle plan des industries dont se dégage de la fumée. Ces
animaux sont en réalité des sculptures.
L’auteure de cet article, Léo de Boisgisson, s’intéresse
à la création artistique chinoise actuelle, en particulier 4. La photographie du document 3 laisse entrevoir un
dans le domaine musical. Ici, c’est un autre art, la contraste frappant entre la nature et l’activité industrielle,
photographie, qui retient son attention et permet aux contraste d’autant plus frappant que les moutons sont
élèves d’appréhender les idées de propagande et de factices et ont été placés là par la collectivité locale
censure en Chine. afin de dénoncer la pollution des sols et l’impossibilité
pour les troupeaux de paître dans ces champs. L’artiste
• Doc. 3 – Développement et environnement cherche à susciter la stupeur, afin d’alerter sur les ravages
de la pollution.
Lu Guang est un ancien ouvrier qui s’est découvert une
passion pour la photographie dans les années 1980. Il 5. Il s’agit pour l’élève ici de faire le lien entre ces
devient un photographe engagé à partir des années 1990, documents et les cours des pages qui précèdent. On
traitant notamment du sujet de la pollution en Chine et peut évoquer en particulier l’enjeu démographique et
obtenant de nombreux prix. Il a été arrêté en novembre l’urbanisation avec le document 1, la pollution avec le
2018 alors qu’il menait un projet dans la région du document 2 et l’émergence de la culture de consommation
Xinjiang, ce qui confirme les limites de la liberté de la en Chine avec le document 4.
presse dans ce pays.
◗◗ C’est à vous !
• Doc. 4 – L’émergence d’une culture Un travail peut être réalisé en amont sur la question
de consommation du cadrage ou de la lumière en photographie. On peut
Liu Bolin est un artiste chinois engagé, connu également inviter les élèves à consulter le travail de
mondialement pour ses photographies dans lesquelles il photographes chinois ayant capté diverses formes de
se dissimule. Il est surnommé « l’homme invisible ». Ses recomposition de la Chine actuelle, en particulier dans
« photo-performances » de camouflage lui permettent l’ouvrage dirigé par Yann Layma, China now, sorti en
d’aborder divers thèmes : la liberté de la presse et 2014 et regroupant 140 photographies.
la censure, les traditions chinoises ou la société de
consommation.

◗◗ Réponses aux questions


Schéma de synthèse
> MANUEL PAGE 263
1. Les trois photographies sont de nature différente ici.
La première est la photographie d’une fourrière de vélos ◗◗ Réponses du schéma final
à Hangzhou : le photographe capte ici une réalité pour
la dénoncer, il n’y a pas de mise en scène, mais l’angle • 1. Un développement inégal
de la prise de vue donne au cliché une dimension très Un territoire immense (9,6 millions de km2)
intéressante, quasiment artistique, puisque sans légende, Les régions vitrines de l’émergence
il est très difficile de déterminer ce dont il s’agit. Le Des périphéries dynamiques
travail de Lu Guang (doc. 2) peut quant à lui être qualifié
Des territoires en cours d’aménagement
de photojournalisme. La troisième photographie (doc. 4)
relève clairement d’une approche artistique : Liu Bolin se
met en scène et réalise une photo-performance.

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 99


• 2. Des dégradations environnementales majeures tâche est affectée à des dizaines de milliers de soldats
Villes les plus polluées démobilisés de l’armée chinoise et aux paysans de la
région. Armés de pelles, pioches, balais pour dégager
Régions touchées par la pollution industrielle
le sable, ils ont planté plus de 60 milliards d’arbres. Les
Régions marquées par la fonte des glaciers, les habitants, pour la plupart des fermiers, ont été expulsés
déforestations et la désertification de leurs terres pour céder la place aux plantations. Ils ont
• 3. Des recompositions spatiales multiples été déplacés dans les « Nouveaux Villages de Stockage
», villes champignons construites spécialement pour les
Métropoles les plus peuplées
accueillir. Si ce projet permet de freiner l’avancée du
Exode rural désert et d’accroître la surface boisée dans cette partie
Interface maritime majeure de la Chine, il met en péril les ressources en eau car les
Réduction des disparités (investissements vers l’Ouest) arbres assèchent les nappes phréatiques.

Le livre du professeur en couleurs est à télécharger sur ◗◗ Exercice 4 – Analyser des statistiques
le site compagnon Nathan.
1. La future mégalopole est composée de trois
régions très inégales par leur nombre d’habitants et leur
économie. Par exemple, la province de Hebei est 5 fois
Exercices plus peuplée que la municipalité de Tianjin mais 2,5 fois
> MANUEL PAGES 264-265 moins riche en terme de PIB par habitant ; elle est par
ailleurs la région la plus industrialisée de cet ensemble.
◗◗ Réponses aux questions
2. Le projet « Jing-Jin-Ji » répond aux dynamiques
Les exercices 1 et 5 sont proposés dans le manuel actuelles de l’urbanisation chinoise qui vise à renforcer
numérique. le poids des métropoles en concentrant les populations
et les activités dans des ensembles urbains de très grande
◗◗ Exercice 2 – Analyser un schéma fléché
taille. Les atouts de chacun des pôles composant ce
1. Les flèches servent à mettre en relation les différentes système polycentrique (Beijing, capitale administrative ;
parties du schéma pour montrer un enchaînement de Hebei, centre industriel ; Tianjin, port majeur et centre
causes à effets. d’innovation technologique) contribue au rayonnement
et à la puissance de l’ensemble mégalopolitain à l’échelle
2. Les terres rurales sont achetées par le gouvernement nationale et mondiale.
et deviennent propriétés de l’État qui les transforme en
terrains industriels et résidentiels. Des investissements 3. La future mégalopole rassemble l’équivalent de
d’infrastructures industrielles sont réalisés et des 2 fois la population française sur moins de la moitié
subventions sont accordées pour les entreprises s’y de la superficie de la France. Le PIB total représente
installant. L’emploi de main-d’œuvre dans les usines crée 45 % du PIB français mais la part de l’industrie y est
une demande de logements et de services commerciaux 3 fois plus importante. Si Jing-Jin-Ji n’a pas la puissance
à proximité, ce qui entraîne le développement de la économique de la France, elle n’en est pas très loin (NB :
construction et l’extension des terrains résidentiels et en terme de PIB, la France est au 7e rang mondial, la
commerciaux. Ce processus favorise l’extension urbaine. mégalopole chinoise serait au 15e rang mondial, au
niveau du Mexique).
3. Le rôle du gouvernement est central dans ce
processus car il s’agit d’une politique volontariste de
développement urbain.
Apprendre à lire une carte –
4. Ce schéma illustre les recompositions spatiales en Les figurés linéaires
Chine en mettant en évidence les mutations à l’œuvre
> MANUEL PAGE 267
dans les espaces ruraux en faveur du développement
économique et de l’urbanisation. ◗◗ Carte – Les flux d’investissements directs
étrangers vers la Chine
◗◗ Exercice 3 – Exploiter un reportage
photographique Cette carte représente seulement les flux d’IDE
entrants. Elle complète donc la lecture de la Chine par
Lancée en 1978, la muraille verte est un vaste projet la grille des espaces productifs. Elle montre l’attractivité
écologique de plantation de forêts destinées à freiner de la Chine pour les capitaux étrangers mais également la
la progression du désert de Gobi (le dragon jaune) sur part majoritaire des flux en provenance de Hong Kong,
4 500 kilomètres au nord-ouest de la Chine et à lutter territoire intégré à la Chine mais disposant d’un statut
contre le réchauffement climatique planétaire. Cette

100 © Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


spécial. En ajoutant les flux de Taïwan et de Singapour,
on note l’importance des investisseurs chinois hors
de la République populaire de Chine. Plus des trois
quarts des investissements proviennent d’Asie, ce qui
montre une forte intégration régionale de la Chine. Cela
relativise l’effet cartographique de convergence de flux,
qui semblent venir du monde entier, vers ce pays. On
pourra remarquer l’importance de l’Amérique latine et
donc l’importance croissante des nouvelles puissances
telles que le Brésil.

◗◗ Exercice d’application

1. Cette carte présente la Chine dans le cadre d’une


échelle régionale, intermédiaire entre l’échelle nationale
et l’échelle continentale.

2. La nomenclature met en valeur la Chine, seul nom


de pays inscrit en majuscules. Les provenances des
investissements, en minuscules, distinguent, en gras les
continents des pays, inscrits en police courante.

3. L’épaisseur des flèches est proportionnelle au


montant des investissements en millions de dollars en
2016. La flèche la plus épaisse correspond aux flux
provenant de Hong Kong, représentant 64,6 % des
flux. La plus petite flèche provient d’Afrique, espace ne
représentant que 0,9 % des flux d’IDE.

4. Les couleurs distinguent les continents d’où


proviennent les investissements. Tous les espaces
asiatiques (Japon, Corée du Sud, Taïwan, Hong Kong et
Singapour) sont ainsi représentés en brun.

5. Les flèches ont toutes la même forme pour montrer


qu’il s’agit d’un même phénomène représenté : des flux
d’IDE.

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 101


Fonds de carte

103
104
© Nathan 2019 – Photocopie autorisée pour une classe seulement

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019
© Nathan 2019 – Photocopie autorisée pour une classe seulement

105
106
© Nathan 2019 – Photocopie autorisée pour une classe seulement

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


Le monde:projectionpolaire

© Nathan 2019 – Photocopie autorisée pour une classe seulement

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 107

© NATHAN – Photocopie autorisée pour une classe seulement


N
Planisphère

108
N

© Nathan 2019 – Photocopie autorisée pour une classe seulement

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


0 0 100100
km km

© Nathan 2019 – Photocopie autorisée pour une classe seulement

©©
Nathan
Nathan
2019
2019
- Photocopie
- Photocopie
autorisée
autorisée
pour
pour
une
une
classe
classe
seulement
seulement

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019 109


..............................................................................................................

© Nathan, Géographie Première – coll. Janin, 2019


500 km
0

© Nathan 2019 – Photocopie autorisée pour une classe seulement


© Nathan 2019 – Photocopie autorisée pour une

110
classe seulement

Vous aimerez peut-être aussi