Vous êtes sur la page 1sur 4

DEVOIR DE SYNTHESE N°1

Bac Maths

CHIMIE
Exercice 1 :

On prépare à 25°C une solution aqueuse (S) de volume V=500mL contenant a = 0,01mol de chlorure de ferIII
FeCl3 et a = 0,01 mol de ClO4-. Un complexe de formule Fe ClO42+apparait. L’équilibre correspondant à la
formation de ce complexe est d’équation : Fe3+ + ClO4 - Fe ClO42+

1- Le volume V reste constant au cours de la réaction et la constante d’équilibre à 25° est K = 100.
a- Dresser le tableau d’avancement de cette réaction chimique.
b- Enoncer la loi d’action de masse.
c- Etablir l’expression de la constante d’équilibre K de cette réaction en fonction de xf , V et a. Montrer que :
1 K
xf 2 - ( 2 a + ) . xf + a2 = 0 où A =
A V
2- Déterminer la composition du mélange à l’équilibre.
3-
a- Préciser en le justifiant le sens de déplacement de l’équilibre précédent quand on ajoute à la solution
0,005 mol de l’ion FeClO42+ (L’ajout est supposé fait sans changement de volume)
b- Déterminer la nouvelle composition du mélange à l’équilibre.

Exercice 2 :
On fait agir 2mol d’alcool de propan-2-ol . sur 2 mol d’acide méthanoïque (HCOOH) , on obtient à
l’équilibre 1.2 mol d’ester et de l’eau.
1-a-Ecrire l’équation de la réaction
b-Dresser le tableau d’évolution du système.
c- Calculer le taux d’avancement final τf
d-Exprimer la constante d’équilibre K de la réaction en fonction de τf et la calculer.
2- Dans une deuxième expérience, on étudie l’évolution en fonction du temps d’un mélange obtenu à partir de
1 mol d’acide méthanoïque (HCOOH) avec n mol de
propan-2-ol (C3H7 - OH). La température étant maintenue à
80°C, on suit la variation du nombre de moles d’acide restant.
Les résultats ont permis de tracer la courbe de la figure 2.
a- Déterminer en utilisant la courbe la quantité de matière
d’ester à l’équilibre.
b- Calculer n.
c- Déterminer le taux d’avancement final
d- Vérifier si le taux d’avancement dépend de la composition
initiale.
3- Le mélange réactionnel est dosé par une solution
d’hydroxyde de sodium de concentration molaire Cb =5 mol.L-1. Déterminer le volume de soude versée pour
atteindre l’équivalence lorsque le système est en état d’équilibre
4- À l’équilibre en introduit dans le mélange 0,05 mol d’acide.
a- Indiquer le sens de déplacement de l’équilibre. 1

© TakiAcademy.com
1
DEVOIR DE SYNTHESE N°1
Bac Maths
b- b-1-Faut-il au même temps ajouter ou extraire de l’eau pour que les quantités de matière des autres
constituants (ester et alcool) restent inchangées.
b-2- Calculer la quantité de matière qu’il faut extraire ou ajouter.
5- On prépare un mélange initial contenant 1mol d’acide , 1 mol d’alcool, 3mol d’ester et 3 mol d’eau
a- Préciser le sens spontané.
b- Déterminer la composition du système lorsque l’équilibre s’établit

PHYSIQUE

Exercice 1 :

On réalise le circuit représenté par la figure-1 comportant :


un générateur idéal de tension de fém. E ; trois résistors de résistance R ,
R et R variable ; un condensateur de capacité C initialement déchargé et
un interrupteur K bipolaire.
I- On ferme l’interrupteur K sur la position 1.

1- Reproduire le schéma de la figure-1 et indiquer les connexions à


l’oscilloscope afin de visualiser les courbes u(t) aux bornes de
l’ensemble {résistor R + condensateur et u (t) aux bornes du
résistor R. Figure-1

2- En appliquant la loi des mailles au circuit précédent, établir l’équation différentielle régissant les
variations de la tension u (t).
3- En déduire que l’équation différentielle régissant les variations de la tension u(t)aux bornes de
du
l’ensemble {résistor R + condensateur s’écrit sous la forme : dt + ( ) = ; avec τ une
constante qu’on l’exprimera en fonction de R, R et C.
4- La solution de l’équation différentielle précédente est de la forme ( ) = + .
RE
Montrer que = − R+R et B = E
1
5- En déduire l’expression de u (t) aux bornes du résistor R.
II- On veut déterminer expérimentalement la valeur de la capacité C
du condensateur et de la résistance R . Pour cela, on fait varier la
résistance R et on mesure la durée Δt au bout de laquelle le
condensateur est complètement chargé. Un système d’acquisition
muni d’une interface et d’un ordinateur a permis de tracer la
courbe de la figure-2, donnant l’évolution de Δt en fonction de R.
On admet que le condensateur atteint sa charge maximale pour une durée
de charge Δt = 5 .
1- Justifier théoriquement l’allure de la courbe Δt = f(R)
2- En exploitant la courbe, déterminer les valeurs de C et R . Figure-2

© TakiAcademy.com
2
DEVOIR DE SYNTHESE N°1
Bac Maths
III- On fixe la résistance R à une valeur R constante.
Un oscilloscope à mémoire permet de visualiser les courbes
(C1) et (C2) de la figure-3 donnant l’évolution temporelle de
tensions u(t) aux bornes de l’ensemble {résistor R +
condensateur et celle de la tension u (t).
1- Identifier les courbes (C1) et (C2).
2- En exploitant les courbes, déterminer R et E.
3- Déterminer à l’instant de date t = 2 ms, la valeur de la tension
u (t) aux bornes du condensateur.
4- Déduire l’énergie emmagasinée dans le condensateur.
Figure-3

Exercice 2 :

On associe en série une bobine d’inductance L et de résistance r = 10 Ω, un générateur de force électromotrice


(fém) E, de résistance interne nulle et de masse non reliée à la terre, un résistor de résistance R0 et un interrupteur
K comme indiqué sur la figure 3
Afin d’enregistrer simultanément l’évolution temporelle des tensions uAB(t) et uBC(t), on relie les entrées Y1 et Y2
d’un oscilloscope à mémoire respectivement aux points A et C du circuit tandis que
sa masse est reliée au point B (voir figure 3) et on appuie sur le bouton inversion de
la voie Y2 de l’oscilloscope.
A l’instant t = 0, on ferme le circuit à l’aide de l’interrupteur K.
L’oscilloscope enregistre les chronogrammes C1 et C2 de la figure 4.
1- a) Expliquer pourquoi on a inversé la tension visualisée sur la voie Y2.
b) Expliquer pourquoi la masse du générateur ne doit pas être reliée à la terre.
2- Montrer que l’intensité i du courant vérifie l’équation différentielle suivante :
+ . = avec = et R = R0 + r.
3- a) Vérifier qu’une solution de cette équation peut s’écrire sous la forme
/
( ) = .( − ), pour une expression de K que l’on déterminera en fonction de E et R.
/ . /
b) Montrer que ( )= ( − )+ et que ( )= ( − ).
c) Identifier parmi les chronogrammes C1 et C2 celui qui correspond à uBC(t).
4- A l’aide des chronogrammes C1 et C2, déterminer la valeur de :
a) La fém. E du générateur.
b) L’intensité Ip du courant en régime permanent.
c) La résistance R0.
d) La constante de temps τ et en déduire la valeur de l’inductance L.
5- Dans le circuit précédent, on modifie l’une des grandeurs
caractéristiques du circuit (L ou bien R0).
Le chronogramme de la tension uBC obtenu est noté C3 sur la même
figure 4. En le justifiant,
a) Identifier la grandeur dont la valeur a été modifiée.
b) Comparer sa nouvelle valeur à sa valeur initiale puis la calculer.
c) On garde la valeur de L de la question d mais on donne à R0 la 3
valeur de 90 Ω

© TakiAcademy.com
3
DEVOIR DE SYNTHESE N°1
Bac Maths
Représenter la nouvelle courbe uBC en indiquant les points particuliers

Exercice 3 : (Etude d’un texte scientifique)

En 1831 Faraday montra la possibilité de transformer en énergie électrique le travail mécanique grâce à sa
découverte des phénomènes d’induction. En 1833, Lenz établit la loi qui donne le sens de ce courant.
Faraday découvrit vers 1830 les courants d’induction qui prennent naissance dans des conducteurs placés dans un
champ magnétique variable, ou qui se déplacent dans un champ magnétique. Les applications de cette découverte
constitueront toute l’industrie électrique (génératrices de courant continu et alternatif, éclairage, moteurs,
transports d’énergie à longue distance, transformateurs).
L’un des moyens les plus simples pour vérifier et redécouvrir l’induction consiste à réaliser un bobinage en fils de
cuivre muni d’une ampoule électrique et à en rapprocher et éloigner un simple aimant droit.
Le seul mouvement suffit à créer un courant et à allumer l’ampoule.

Questions :
1. a- Qu’appelle-t-on le courant produit par cette expérience ?
b- Déduire du texte dans quel cas ce courant prend naissance ?
c- De quel phénomène physique s’agit-il ?
2. Citer les applications du phénomène découvrit par Faraday.
3. a- Donner le schéma le plus simple pour vérifier le phénomène décrit dans le texte.
b- Préciser l’induit et l’inducteur dans l’expérience décrite.

© TakiAcademy.com
4

Vous aimerez peut-être aussi