Vous êtes sur la page 1sur 29

CAR N E T D E CHANT I 1 I IER

SUR L’ A CCE S S I B I L I T É

ERP EXISTANT
ERP EXISTANT ERP EXISTANT
I 2 I I 3 I

SOMMAIRE

INTRODUCTION 04 ÉCLAIRAGE 43

DÉFINITION D'UN ERP 06 ÉTABLISSEMENTS RECEVANT


DU PUBLIC ASSIS 44
CADRE ET OBJECTIF DE CE CARNET 08
CHAMBRES DES ÉTABLISSEMENTS
CAS PARTICULIERS DÉROGATOIRES 09 COMPORTANT DES LOCAUX
D’HÉBERGEMENT 46
CHEMINEMENTS EXTÉRIEURS 11
CABINES ET ESPACES
STATIONNEMENT AUTOMOBILE 19
À USAGE INDIVIDUEL 48

ACCÈS À L’ÉTABLISSEMENT 20
CAISSES DE PAIEMENT 49

CIRCULATIONS
MAGASINS DE VENTE 50
INTÉRIEURES HORIZONTALES 26
SYSTÈMES DE BOUCLES D’INDUCTION
CIRCULATIONS
UTILISÉS À DES FINS DE CORRECTION
INTÉRIEURES VERTICALES 29
AUDITIVE 51

PORTES, PORTIQUES ET SAS 40


CONTRASTE 52

SANITAIRES 42
CAS DE DÉROGATION POSSIBLE 53

FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité
ERP EXISTANT ERP EXISTANT
I 4 I I 5 I

Introduction par le président Alain Chapuis, L’accessibilité, c’est aussi un autre chemin vers l’in-
mandataire national FFB pour l’accessibilité aux novation à tous points de vue : nouveaux modèles
personnes en situation de handicap de logements, retour de la domotique intégrée,
nouvelles offres de produits plus « tendance » par
Pour la Fédération Française du Bâtiment, l’accessibi- des industriels, eux aussi, très attendus. Aujourd’hui,
lité pour tous est un enjeu majeur, au même titre que l’apparence « hôpital » des premières expériences
celui de la rénovation thermique des bâtiments ou de logements adaptés et équipés n’est plus de mise.
de l’environnement. Au cœur du dispositif, par leur rôle de concrétisa-
C’est un enjeu sociétal fort pour une société dont tion des mesures destinées à faciliter l’accessibilité
plus de 10 % de la population connaît au quotidien à tous, les entreprises sont aussi des acteurs dyna-
une situation de handicap et dont près d’un tiers de miques de la chaîne des professionnels de l’acte de
la population aura plus de 60 ans en 2030-2040. construire et souhaitent contribuer et partager leurs
Le bâtiment doit s’en préoccuper et ne peut être expériences avec les autres acteurs pour progresser
absent de l’effort commun actuellement réalisé pour mieux ensemble.
remédier aux difficultés importantes que trop de per- Sur le terrain, chaque maillon de la chaîne est amené
sonnes connaissent ou risquent de connaître tout au à revoir sa relation à l’acte de construire et doit solli-
long de la chaîne du déplacement et dans le cadre citer des pouvoirs publics davantage de pédagogie
bâti. et de synergie que de répression.
Rendre accessible, construire accessible, bâtir Encore une fois, toute la chaîne d’acteurs est concer-
pour un confort d’usage croissant et évolutif, c’est née. Les entrepreneurs de bâtiment prennent toute
une fierté pour les entreprises du bâtiment et leurs leur part de responsabilité. Ils y contribuent grâce
salariés. Et nous devons le faire, en les encourageant, à leur volonté de coopération et en portant haut les
aux côtés des architectes et maîtres d’ouvrage. valeurs de compétence, d’efforts et de solidarité
Les entreprises du bâtiment se mobilisent constam- qu’ils partagent avec les autres acteurs venant de
ment pour former et recruter des personnes en tous les horizons.
situation de handicap. De même, les entreprises se
forment concrètement pour mieux répondre aux
attentes présentes et à venir de leurs clients : particu-
liers, commerçants, bailleurs, etc. C’est tout le sens de
notre démarche des « Pros de l’accessibilité ». Alain Chapuis
Mandataire national FFB
pour l'accessibilité

FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité
ERP EXISTANT ERP EXISTANT
I 6 I I 7 I

Définition d’un ERP Seuils du 1er groupe (1re à 4e


(établissement recevant du public) catégories) en dessous desquels
Type Nature de l'exploitation l’ERP est classé en 5e catégorie

Art. R. 123-2 du Code de la construction et de l’habitation Sous-sol Étages


Ensemble
des niveaux
« Pour l'application du présent chapitre, constituent des
Structures d'accueil pour
établissements recevant du public tous bâtiments, locaux personnes âgées et personnes
et enceintes dans lesquels des personnes sont admises soit J handicapées :
- effectif des résidants 20
librement, soit moyennant une rétribution ou une participa- - effectif total 100
tion quelconque, ou dans lesquels sont tenues des réunions
Salle d'audition, de conférences,
ouvertes à tout venant ou sur invitations, payantes ou non. de réunion, multimédia 100 200
L
Sont considérées comme faisant partie du public toutes les Salles de spectacle, de projection
ou à usage multiple 20 50
personnes admises dans l'établissement à quelque titre que
M Magasins de vente 100 100 100
ce soit en plus du personnel ».
N Restaurants ou débits de boissons 100 200 200
O Hôtels ou pensions de famille 100
P Salles de danse ou salles de jeux 20 100 120
Écoles maternelles,
Q crèches, haltes-garderies
et jardins d'enfants 1 100
Autres établissements 100 100 200
R Établissements avec locaux
réservés au sommeil 30
Bibliothèques, centres de
S documentation ou de consultation
d'archives 100 100 200
T Salles d'exposition 100 100 200
Établissements de soins :
U - sans hébergement 100
- avec hébergement 20
V Établissements de culte 100 200 300
W Administrations, banques, bureaux 100 100 200
X Établissements sportifs couverts 100 100 200
Y Musées 100 100 200

FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité
ERP EXISTANT ERP EXISTANT
I 8 I I 9 I

Cadre et objectif de ce carnet Cas particuliers dérogatoires


› Références réglementaires › Cas particulier dérogatoire n°1 :
Ce carnet se réfère à l’arrêté du 8 décembre 2014 incompatibilité avec la chaussée
fixant les dispositions prises pour l’application des articles Les dispositions définies en pages 26 à 28 de ce carnet
R.111-19-7 à R.111-19-11 du Code de la construction et concernant les espaces de manœuvre avec possibilité
de l’habitation et de l’article 14 du décret n° 2006-555 de demi-tour, les espaces de manœuvre de porte et l’es-
relatives à l’accessibilité aux personnes handicapées des pace d’usage devant les équipements ne s’appliquent
établissements recevant du public situés dans un cadre pas pour les étages ou niveaux non accessibles aux per-
bâti existant et des installations existantes ouvertes au sonnes circulant en fauteuil roulant dès lors que l’accès
public. au bâtiment ne permet pas à une personne en fauteuil
Les dispositions présentées dans ce carnet sont appli- roulant de le franchir. Cette impossibilité d’accès au bâti-
cables depuis le 1er janvier 2015 aux établissements ment est avérée notamment si l’espace entre le bord de
existants. Ce carnet détaille les dispositions prévues à la chaussée et l’entrée de l’établissement présente à la
l’article 5 du décret n° 2014-1326 du 5 novembre 2014 fois une largeur de trottoir inférieure ou égale à 2,8 m, une
modifiant les dispositions du Code de la construction et pente longitudinale de trottoir supérieure ou égale à 5 %
de l’habitation relatives à l’accessibilité aux personnes et une différence de niveaux d’une hauteur supérieure à
handicapées des établissements recevant du public 17 cm entre l’extérieur et l’intérieur du bâtiment.
et des installations ouvertes au public. Il définit les règles
techniques d’accessibilité applicables aux établissements 1 Différence de niveaux d’une
hauteur > à 17 cm entre
recevant du public situés dans un cadre bâti existant et
l’extérieur et l’intérieur
aux installations ouvertes au public existantes.

› Objectif et établissements concernés :


tous les ERP existants avec ou sans travaux
devront être accessibles
Les dispositions architecturales et les aménagements
propres à assurer l’accessibilité des établissements rece-
vant du public situés dans un cadre bâti existant et des
3 Pente ≥ à 5 %
installations existantes, avec ou sans travaux, doivent sa-
tisfaire aux obligations rappelées dans ce carnet. Cepen-
2 Distance
dant, des solutions d’effet équivalent peuvent être mises
≤ 2,80 m Si 1 + 2 + 3
en œuvre dès lors qu'elles satisfont au même objectif.
accès non obligatoire

FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité
ERP EXISTANT ERP EXISTANT
I 10 I I 11 I

› Cas particulier dérogatoire n° 2 Cheminements extérieurs


ERP de 5e catégorie (petit établissement)
Le revêtement d’un cheminement accessible présente
Les établissements recevant du public existants ou créés un contraste visuel et tactile par rapport à son environ-
dans un cadre bâti existant classés en 5e catégorie nement permettant sa détection à la canne ou au
doivent satisfaire aux obligations suivantes : pied.
Une partie du bâtiment ou de l’installation assure l’ac-
cessibilité des personnes handicapées, quel que soit
leur handicap, à l’ensemble des prestations en vue des-
quelles l’établissement ou l’installation est conçu. Toute-
fois, une partie des prestations peut être fournie par des
mesures de substitution.
La partie du bâtiment considérée comme accessible
doit être le plus proche possible de l’entrée principale
ou d’une des entrées principales et doit être desservie
par un cheminement usuel.
En cas de modifications dans d'autres parties du bâti-
ment non accessibles, l’opération est réalisée en amé-
liorant l’accessibilité pour les personnes présentant une
déficience autre que motrice.
L’ensemble des prestations
du niveau supérieur est ≥1,20 m
assuré au rez-de-chaussée Accès non obligatoire

ERP 5e catégorie existant

FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité
ERP EXISTANT ERP EXISTANT
I 12 I I 13 I

Cheminements extérieurs Cheminements extérieurs

› Largeur
La largeur minimale du cheminement accessible est de
1,20 m libre de tout obstacle. Lorsqu’un rétrécissement
ponctuel ne peut être évité, la largeur minimale du
cheminement peut, sur une faible longueur, être com-
prise entre 0,90 et 1,20 m.
≥ 2,20 m

≥ 2,20 m

≥ 0,90

≥ 1,20 m
Hauteur de passage libre d’au moins 2,20 m au-dessus du sol

Les trous ou fentes présentent une largeur ≤ 2 cm

3 % maximum
≤ 2 cm

Le cheminement est conçu et mis en œuvre de manière


à éviter la stagnation d’eau. Lorsqu’un dévers est
nécessaire, il est inférieur ou égal à 3 %.

FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité
ERP EXISTANT ERP EXISTANT
I 14 I I 15 I

Cheminements extérieurs Cheminements extérieurs


Les éléments éventuels qui ne peuvent pas être mis › Dispositif de protection permettant
en dehors du cheminement accessible, s’ils sont d’éviter les chutes
implantés sur le cheminement accessible, quelle que
soit leur hauteur, ou en saillie latérale de plus de 15 cm
sur le cheminement, doivent comporter un élément
de contraste visuel par rapport à leur environnement
immédiat et un rappel tactile ou un prolongement au sol. A

B
Protection
contre
les chutes
obligatoire
Si I > 15 cm
Si A < 0,90 m
et B > 0,40 m

Prévoir 1 élément
physique contrasté

Dispositif entre 0,15 m et 0,40 m


au-dessus du sol
> 0,40 m

FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité
ERP EXISTANT ERP EXISTANT
I 16 I I 17 I

Cheminements extérieurs Cheminements extérieurs

› Dispositif de protection permettant d’alerter › Les plans inclinés


les personnes du risque de chute
Solution A - Paliers de repos

Palier de repos
A 1,20 x 1,40 m

1,40 m 1,20 m
Maxi. 5%
1,40 m
B 5%

10 m maxi.
1,20 m
10 m maxi. 1,40 m

Si A < 0,90 m
et B > 0,25 m Solution B - Paliers de repos avec retournement

Palier de repos
recommandé
avec possibilité
de retournement

Ø 1,50 m
5%
Maxi.
Dispositifs de protection afin d’alerter 5%
les personnes du risque de chute Ø 1,50 m

10 m maxi.
10 m maxi.
1,20 m

Solution B recommandée
Conseil du pro
Autres solutions

FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité
ERP EXISTANT ERP EXISTANT
I 18 I I 19 I

Cheminements extérieurs Stationnement automobile


› Autres possibilités de plans inclinés › Nombre de places à prévoir
de petite distance
Les places adaptées destinées à l’usage du public
Bordure doivent représenter au minimum 2 % du nombre total
chasse-roues Palier
de repos
de places prévues pour le public. Le nombre minimal
de places adaptées est arrondi à l’unité supérieure.
Au-delà de 500 places, le nombre de places adap-
< 10 m tées, qui ne saurait être inférieur à 10, est fixé par
arrêté municipal.
6 % maxi.

≤2m ≤ 0,5 m
10 % maxi. 12 % maxi.

› Ressaut ≥5m

Lorsqu’il ne peut être évité, un faible écart de niveau


peut être traité par un ressaut à bord arrondi ou muni ≥ 3,30 m
d’un chanfrein et dont la hauteur est inférieure ou
égale à 2 cm. Cette hauteur maximale peut toutefois 2,50 m
0,80 m
être portée à 4 cm si le ressaut comporte sur toute sa
hauteur une pente ne dépassant pas 33 %.

< 33 % Exemples : 100 places de stationnement


≤ 2 cm ≤ 4 cm
= 2 places accessibles adaptées

12 cm 250 places de stationnement


≤ 2 cm < 33 % < 33 %
= 5 places accessibles adaptées
≤ 2 cm ≤ 4 cm
≤ 4 cm ≤ 8 cm
≥ 250 cm ≥ 250 cm

FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité
ERP EXISTANT ERP EXISTANT
I 20 I I 21 I

Accès à l’établissement Accès à l’établissement

› Entrée dissociée › Entrée de l'établissement


Dès lors qu’une entrée principale ne peut pas être
Chevauchement
rendue accessible, une entrée accessible dissociée
partiel d’un
peut être envisagée. Cette entrée est signalée et maximum de 25 cm
ouverte à tous en permanence pendant les heures
d’ouverture.

Entrée principale

Plan
horizontal
Ø 1,50 m

Il n’est pas nécessaire


de matérialiser cet espace
au sol

› Tapis

Entrée dissociée
ouverte en permanence

2 cm maximum

FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité
ERP EXISTANT ERP EXISTANT
I 22 I I 23 I

Accès à l’établissement Accès à l’établissement

› Systèmes de communication › Accueil du public


et de commande
Les systèmes de communication entre le public et Vision directe possible
le personnel ainsi que les dispositifs de commande entre usagers et personnel
manuelle mis à la disposition du public répondent aux
exigences suivantes. Espace
d’usage

≥ 0,40 m Hauteur du
plan d’accueil
≤ 0,8 m 30 cm

1,30 m

Hauteur du 0,80 m
vide sous plan
d’accueil
≥ 0,70 m Longueur du vide sous
le meuble ≥ 0,60 m

0,90 m Profondeur du vide sous plan d’accueil ≥ 0,30 m

1,30 m

› Les rampes
0,90 m Par ordre de préférence :
– une rampe permanente, intégrée à l’intérieur de
l’établissement ou construite sur le cheminement
extérieur de l’établissement ;
– une rampe inclinée permanente ou posée avec
emprise sur le domaine public. L’espace d’em-
prise permet alors les manœuvres d’accès d’une
personne en fauteuil roulant ;
– une rampe amovible, qui peut être automatique
ou manuelle.

FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité
ERP EXISTANT ERP EXISTANT
I 24 I I 25 I

Accès à l’établissement Accès à l’établissement

Caractéristiques communes à toutes les rampes :


– supporter une masse minimale de 300 kg ;
– être suffisamment large pour accueillir une per-
sonne en fauteuil roulant ;
– être non glissante ;
– être contrastée par rapport à son environnement ;
– être constituée de matériaux opaques.
Une rampe permanente ou posée ne présente pas de Ø 1,50 m
vides latéraux.
Rampe permanente
Une rampe amovible est stable et assortie d’un dispositif posée non fixée
permettant à la personne handicapée de signaler sa
présence au personnel de l’établissement, tel qu’une
sonnette. Remarque : Cas de la rampe amovible : prévoir un
dispositif permettant à la personne handicapée de
signaler sa présence au personnel de l’établisse-
ment, tel qu’une sonnette

Ø 1,50m
Sonnette ou
interphone Ø 1,50 m
obligatoire
Rampe permanente fixée
Rampe amovible
manuelle ou automatique

FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité
ERP EXISTANT ERP EXISTANT
I 26 I I 27 I

Circulations intérieures horizontales Circulations intérieures horizontales

La largeur minimale du cheminement accessible est


de 1,20 m libre de tout obstacle.
Lorsqu’un rétrécissement ponctuel ne peut être évité, la
largeur minimale du cheminement peut, sur une faible
longueur, être comprise entre 0,90 et 1,20 m.

CARACTÉRISTIQUES
TYPE D’ESPACE
DIMENSIONNELLES
Palier de repos ≥ 0,90 m
Le palier de repos permet à une Le palier de repos s’insère en Ouverture ≥ 1,20 m
personne debout mais à mobilité intégralité dans le cheminement. en poussant
réduite ou à une personne en Il correspond à un espace
fauteuil roulant de se reprendre, rectangulaire de dimensions
de souffler. minimales 1,20 m x 1,40 m. Espace de
manœuvre
Espace de manoeuvre avec possibilité de demi-tour
1,40 x 1,70 m
L’espace de manœuvre permet L’espace de manœuvre reste
la manœuvre du fauteuil roulant, lié au cheminement, mais
mais aussi d’une personne avec avec une exigence de largeur
une ou deux cannes. minimale correspondant à un
Il permet de s’orienter Ø 1,50 m. Un chevauchement 1,70 m
différemment ou de faire partiel d’au maximum 25 cm est
demi-tour. possible entre l’espace permet-
tant à un utilisateur de fauteuil
roulant de faire demi-tour et
l’espace de débattement de
la porte, à l’exception de la Rampe permanente fixée
porte du cabinet d’aisances.
Un chevauchement de l’espace
de manœuvre avec possibilité Remarque : L’aménagement d’espaces de ma-
de demi-tour d’une largeur de
nœuvre avec possibilité de demi-tour ainsi que
15 cm est autorisé sous la
vasque du lave-mains ou du les espaces de manœuvre de porte pour une
lavabo accessibles. personne circulant en fauteuil roulant ne sont pas
obligatoires dans les étages non accessibles aux
personnes circulant en fauteuil roulant (voir page 10).

FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité
ERP EXISTANT ERP EXISTANT
I 28 I I 29 I

Circulations intérieures horizontales Circulations intérieures verticales


› Les escaliers
Ouverture Espace
en poussant de manœuvre
1,40 x 1,70 m
Main courante

Contraste visuel
et tactile

Dernière marche :
contremarche
1,40 m contrastée sur
0,10 m de hauteur
Espace de manœuvre
1,50 m pour demi-tour 0,50 m
plus palier 1,40 x 1,40 m

Rampe permanente / posée non fixée

Ouverture en tirant

Nez de marche Première marche :


contrasté sur contremarche
chaque marche contrastée sur
0,10 m de hauteur

En haut de l’escalier et sur chaque palier intermédiaire,


Palier un revêtement de sol permet l’éveil à la vigilance à une
de 2,20 m distance de 0,50 m de la première marche grâce à un
contraste visuel et tactile.
Espace de manœuvre
1,40 x 2,20 m

Rampe amovible / manuelle ou automatique

FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité
ERP EXISTANT ERP EXISTANT
I 30 I I 31 I

Circulations intérieures verticales Circulations intérieures verticales

› Deux mains courantes sur escalier


non encloisonné
Escalier existant intérieur Escalier intérieur créé
L’escalier, quelle que soit sa conception, comporte une
main courante de chaque côté.
Élément d’éveil
≥1m à une distance de 0,50 m
de la première marche
0,40 m 0,40 m
0,28 m 0,50 m

Escalier extérieur
Nez de marche Marches :
non glissant et hauteur ≤17 cm
contrasté sur 3 cm giron ≥ 28 cm

0,58 m › Une seule main courante sur escalier


0,50 m encloisonné sur un de ses côtés
Élément d’éveil à une
<1m distance de 0,50 m de
la première marche

Remarque : Pour une implantation plus efficace,


permettant à une personne aveugle ou mal-
voyante de détecter cet éveil à la vigilance,
cette distance peut être réduite à un giron de la
Nez de marche Marches :
première marche de l’escalier. hauteur ≤ 17 cm,
non glissant et
contrasté sur 3 cm giron ≥ 28 cm

Une seule main courante est exigée dans le cas où


l'installation de deux mains courantes aurait pour
conséquence de réduire le passage à une largeur
inférieure à 1 m.

FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité
ERP EXISTANT ERP EXISTANT
I 32 I I 33 I

Circulations intérieures verticales Circulations intérieures verticales

dernière marche de chaque volée, sans pour


Fût central autant créer d’obstacle au niveau des circula-
escalier tions horizontales ;
Ø ≤ 40 cm
Une seule main – être continue, rigide et facilement préhensible.
courante

≥1m

0,28 m

Nez de marche 0,17 m


non glissant et
Escalier en colimaçon contrasté sur 3 cm
2 mains courantes
Une seule main courante est exigée dans les escaliers à
fût central de diamètre inférieur ou égal à 0,40 m.
Rappel : Deux mains courantes sont obligatoires.
Dans les escaliers à fût central, une discontinuité de la
Si ces deux mains courantes réduisent le passage
main courante est autorisée dès lors que celle-ci per-
à une longueur < 1 m, une seule main courante
met son utilisation sans danger et que sa longueur est
est exigée.
inférieure à 0,10 m.

› Escalier droit encloisonné


Toute main courante doit répondre aux exigences
suivantes : ≥1m
– être située à une hauteur comprise entre 0,80 0,28 m
et 1 m mesurée depuis le nez de marche.
0,17 m
Toutefois, lorsqu’un garde-corps tient lieu de
main courante, celle-ci devra être située, pour
des motifs de sécurité, à la hauteur minimale
Cas d’une seule main courante
requise pour le garde-corps ;
– se prolonger horizontalement de la longueur
d’une marche au-delà de la première et de la

FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité
ERP EXISTANT ERP EXISTANT
I 34 I I 35 I

Circulations intérieures verticales Circulations intérieures verticales

› Les ascenseurs › Cas des restaurants


Définition d'un étage Dans les restaurants comportant un étage, l’installa-
Toute dénivellation des circulations horizontales supé- tion d’un ascenseur ou de tout système présentant
rieure ou égale à 1,20 m détermine un niveau décalé des caractéristiques équivalentes et remplissant les
considéré comme un étage. mêmes objectifs pour le desservir n’est pas exigé dès
lors que l’effectif admis sur cet étage est inférieur à
25 % de la capacité totale du restaurant et que l’en-
semble des prestations est offert à l’identique dans
l’espace principal accessible.

H ≥ 1,20 m
= étage Public < 25 %
de l’effectif total

Portillon

Nacelle ouverte, portillon

Un ascenseur est obligatoire :


1 Si l’effectif admis aux étages supérieurs ou inférieurs
atteint ou dépasse 50 personnes ;
2 Lorsque l’effectif admis aux étages supérieurs ou infé-
rieurs n’atteint pas 50 personnes et que certaines pres-
tations ne peuvent être offertes au rez-de-chaussée ;
3 Le seuil de 50 personnes est porté à 100 personnes pour
les établissements de 5e catégorie lorsqu’il existe des
contraintes liées à la présence d’éléments participant
Pas d’ascenseur obligatoire
à la solidité du bâtiment ainsi que pour les établisse-
ments d’enseignement quelle que soit leur catégorie.

FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité
ERP EXISTANT ERP EXISTANT
I 36 I I 37 I

Circulations intérieures verticales Circulations intérieures verticales

Le choix du type de matériel se fait en fonction de la – un appareil élévateur vertical avec gaine fermée
hauteur de course : et porte peut être installé jusqu’à une hauteur de
– un appareil élévateur vertical avec nacelle et sans 3,20 m. Au-delà de 3,20 m, il faut obligatoirement
gaine peut être installé jusqu’à une hauteur de un ascenseur.
0,50 m ;

Gaine fermée

≤ 0,50 m

≤ 3,20 m

Appareil élévateur avec nacelle sans gaine

– un appareil élévateur vertical avec nacelle, gaine


et portillon peut être installé jusqu’à une hauteur
de 1,20 m ;
Porte

Un appareil élévateur doit satisfaire aux règles de


sécurité en vigueur. Un dispositif de protection doit
notamment empêcher l’accès sous un appareil sans
gaine lorsque celui-ci est en position haute.
≤ 1,20 m

Si ≤ 1,20 m élévateur
avec gaine ouverte

FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité
ERP EXISTANT ERP EXISTANT
I 38 I I 39 I

Circulations intérieures verticales Circulations intérieures verticales

› Commandes de l'ascenseur
Miroir

Dans cabine
boutons diamètre 20 mm
hauteur symbole 15 mm

≤1,30 m

H ≤1,10 m
≤ 1,20 m
≥ 0,90 m ≥ 0,90 m
H ≥ 0,90 m

Palier ascenseur Palier Cabine

Commandes dans la cabine ascenseur

Boutons sur palier


cercle diamètre 20 mm › Tapis devant accès ascenseur
hauteur symbole 15 mm
Les tapis fixes présentent la dureté nécessaire pour ne
pas gêner la progression d’un fauteuil roulant. Ils ne
créent pas de ressaut de plus de 2 cm.

≥ 0,90 m ≤ 1,10 m

Palier Cabine
2 cm maximum
Commandes sur palier ascenseur entre sol et arrêt
Tapis 2 cm maximum de la cabine

FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité
ERP EXISTANT ERP EXISTANT
I 40 I I 41 I

Portes, portiques et sas Portes, portiques et sas

› Largeur de porte et de passage utile Ouverture en Ouverture en


tirant accès latéral poussant accès latéral
Effectif < 100 personnes

≥ 0,77 m Largeur de
≥ 0,40 m
passage utile
≥ 2,20 m
≥ 0,40 m
≥ 0,80 m
≥ 1,70 m
≥ 0,80 m
Largeur de porte
≥ 0,80 m

Effectif ≥ 100 personnes ≥ 0,40 m ≥ 0,90 m


Largeur de passage ≥ 0,40 m ≥ 1,40 m
utile d’un vantail ≥ 0,80 m
≥ 0,77m

Largeur des ≥ 1,70 m


deux vantaux ≥ 2,20m
≥ 1,20 m

≥ 0,80 m ≥ 1,20 m

L’extrémité de la Ouverture en Ouverture en


poignée doit tirant accès frontal poussant accès frontal
se situer à plus
de 0,40 m d’un
angle rentrant
de paroi ≥ 2,20 m
≥ 2,20 m

≥ 2,20 m
≥ 2,20 m
≤ 1,30 m
≥ 0,40 m
≥ 0,90 m

Extrémité Hauteur
Porte 0,80 m Porte 0,80 m de la poignée de la poignée
passage libre ≥ 0,77 m passage libre ≥ 0,77 m

FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité
ERP EXISTANT ERP EXISTANT
I 42 I I 43 I

Sanitaires Éclairage
› Deux solutions de cabine adaptée – 20 lux pour le cheminement extérieur accessible ainsi
que les parcs de stationnement extérieurs/intérieurs
– Solution 1 : espace de manœuvre à l'extérieur
et leurs circulations piétonnes accessibles ;
– Solution 2 : espace de manœuvre à l'intérieur
– 200 lux au droit des postes d’accueil ;
– 100 lux pour les circulations intérieures horizontales ;

L’espace d’usage
– 150 lux pour chaque escalier et équipement mobile.
Espace de manœuvre
placé latéralement ≥ 1,50 m pour demi-tour
à la cuvette doit à l’extérieur du cabinet
être en dehors du d’aisances
Lavabo
débattement de la
d’angle Cabine
porte. Emplacement
≥ 1,30 x 0,80 m non adaptée

Solution n° 1 Aire de
manœuvre
de porte
Chevauchement 1,40 x 2,20 m
de 15 cm ≥ 0,80 m
sous le lavabo

≥ 0,80 m

Solution n° 2
Cabine
non adaptée

Espace de manœuvre Aire de manœuvre


≥ 1,50 m pour demi-tour de porte 1,40 x 2,20 m
à l’intérieur du cabinet obligatoire
d’aisances.
Emplacement Barre de rappel
≥ 1,30 x 0,80 m en cas d’ouverture
vers l’extérieur
Assurer la continuité de l'éclairage
Conseil du pro

FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité
ERP EXISTANT ERP EXISTANT
I 44 I I 45 I

Établissements recevant Établissements recevant du public assis


du public assis › Restaurants
› Salle de spectacle
Ø 1,50 m
Le nombre d’emplacements accessibles est d’au moins
2 jusqu’à 50 places et d’un emplacement supplémen-
taire par tranche ou fraction de 50 places en sus. ≥ 1,20 m
Au-delà de 1000 places, le nombre d’emplacements ≥ 1,05 m
accessibles, qui ne saurait être inférieur à 20, est fixé par Ø 1,50 m
arrêté municipal.

≥6m
≥6m

≥ 1,20 m
Ø 1,50 m

Dans les restaurants, les allées structurantes donnent


au minimum l’accès depuis l’entrée aux places acces-
sibles aux personnes en fauteuil roulant et aux sanitaires
adaptés :
– les autres allées ont une largeur de 1,05 m au sol au
minimum et de 0,90 m au minimum à partir d’une hau-
teur de 0,20 m par rapport au sol ;

≥ 0,90 m
≥ 0,20 m
≥ 1,05 m

– des espaces de manœuvre avec possibilité de demi-


tour sont positionnés tous les 6 m au maximum ainsi
qu’au croisement entre deux allées. Dans les restau-
rants, les autres allées ont une largeur au moins égale
à 0,60 m.

FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité
ERP EXISTANT ERP EXISTANT
I 46 I I 47 I

Chambres des établissements Chambres des établissements


comportant des locaux comportant des locaux d’hébergement
d’hébergement
Lorsqu’il existe des contraintes liées à la présence
Ø ≥ 1,50 m
d’éléments participant à la solidité du bâtiment, les Lit ≥ 1,90 x 1,40 m Barre d’appui
établissements hôteliers existant à la date du 8 dé-
cembre 2014 classés en catégorie 1, 2 ou 3 étoiles
ne comportant pas plus de trois étages en sus du rez-
de-chaussée, ou encore non classés mais offrant une ≥ 0,90 m
gamme de prix et de prestations équivalentes, sont
exonérés de l’obligation d’installer un ascenseur dès
lors que les prestations et les chambres adaptées sont
accessibles au rez-de-chaussée et que les chambres ≥ 1,20 m
adaptées présentent une qualité d’usage de fonc- Emplacement
tionnement équivalente de celles situées en étage. minimal de
1,30 x 0,80 m
Ø ≥ 1,50 m situé à côté de
la cuvette

Porte existante Barre


80 cm avec 77 cm d’appui
de passage utile

Barre de rappel
Hôtel existant en cas d’ouverture
vers l’extérieur

Chambre
adaptée

FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité
ERP EXISTANT ERP EXISTANT
I 48 I I 49 I

Cabines et espaces Caisses de paiement


à usage individuel › Dispositifs ou équipements
en batterie ou en série

Espace de manœuvre
≥ 1,50 m pour demi-tour Espace de manœuvre
à l’intérieur de la ≥ 1,50 m pour demi-tour
cabine

Aire de
manœuvre
≥ 0,80 m de porte
1,40 x 2,20 m Tablette

≥ 0,90 m

1 caisse adaptée toutes les 20 caisses

Lorsqu’il n’existe qu’une seule caisse de paiement,


celle-ci est accessible aux personnes handicapées.
Barre de rappel
en cas d’ouverture La largeur minimale du cheminement d’accès aux
vers l’extérieur caisses de paiement ou dispositifs ou équipements dis-
posés en batterie ou en série adaptés est de 0,90 m.

FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité
ERP EXISTANT ERP EXISTANT
I 50 I I 51 I

Magasins de vente Systèmes de boucles d’induction


› Circulations horizontales communes
utilisés à des fins de correction
auditive
Lors de leur installation et de leur renouvellement, les
appareils d’interphonie comportent :
– une boucle d’induction magnétique ;
– un retour visuel des informations principales
fournies oralement

Ø 1,50 m ≥ 1,20 m
Boucle d’induction
magnétique et retour visuel

Les accueils des établissements recevant du public


Les allées structurantes doivent avoir une largeur de remplissant une mission de service public ainsi que
1,20 m et doivent permettre à une personne en fauteuil des établissements recevant du public de 1re et 2e
roulant d’accéder depuis l’entrée aux prestations catégories sont équipés obligatoirement d’une telle
essentielles de l’établissement telles que les caisses, boucle d’induction magnétique.
ascenseurs et autres circulations verticales, sanitaires
adaptés, cabines d’essayage adaptées, meubles Boucle
d’accueil, photocopieurs, bacs de recyclage, bornes magnétique
de lecture de prix, balances des fruits et légumes.

FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité
ERP EXISTANT ERP EXISTANT
I 52 I I 53 I

Contraste Cas de dérogation possible


Lorsqu’un contraste est requis pour faciliter le repérage › Le représentant de l’État du département
visuel d’un élément architectural, la différence entre peut accorder des dérogations aux règles
l’indice de réflexion de la lumière de l’élément à repérer d’accessibilité dans les cas suivants :
et l’indice de réflexion de la lumière de son environne-

1 En cas d’impossibilité technique résultant de l’envi-
ment doit être au moins de 50 %.
ronnement du bâtiment, notamment des caracté-
Pour les panneaux écrits, logos, pictogrammes, etc.,
ristiques du terrain, de la présence de constructions
la différence de contraste avec le fond du support est
existantes ou de contraintes liées au classement de
d’au moins 70 %.
la zone de construction, notamment au regard de
la réglementation de prévention contre les inonda-
Rouge

tions ou en raison de difficultés liées à ses caractéris-


tiques ou à la nature des travaux qui y sont réalisés.
Jaune

82

78


2 En cas de contraintes liées à la conservation du
Bleu

13

79

patrimoine architectural, dès lors que les travaux


doivent être exécutés :
Orange

62

52

56

a) À l’extérieur et, le cas échéant, à l’intérieur d’un


Vert

24

76

12

50

24

établissement recevant du public classé au titre


des monuments historiques en application de
Violet

28

75

17

47

28
6

l’article L. 621-1 du Code du patrimoine ou ins-


crit en application de l’article L. 621-25 du même
Rose

57

58

50

12

43

40

Code ou sur un bâtiment situé dans un secteur


Brun

sauvegardé en application de l’article L. 313-1 du


80

59

18

22

53
7

code de l’urbanisme dont la démolition, l’enlève-


Noir

38

89

47

76

53

56

73

43

78

ment, la modification ou l’altération sont interdits


ou dont la modification est soumise à des condi-
Gris

32

73

21

44

11

37

26

58
5

tions spéciales en application du b de cet article,


Blanc

ou sur un bâtiment identifié en application du 2°


84

16

82

60

80

79

65

84

91

78

du III de l’article L. 123-1-5 du même code ;


Beige

78

14

75

44

72

70

51

77

87

69

28

78
Orange
Rouge

Jaune

Blanc

Beige
Brun
Rose
Bleu

Noir
Vert

Gris
Violet

FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité
ERP EXISTANT ERP EXISTANT
I 54 I I 55 I

Cas de dérogation possible Cas de dérogation possible

b) Sur un établissement recevant du public situé aux ④


4 Lorsque les copropriétaires d’un bâtiment à usage
abords et dans le champ de visibilité d’un monu- principal d’habitation existant au 28 septembre 2014
ment historique classé ou inscrit, ou dans une aire réunis en assemblée générale s’opposent, dans les
de mise en valeur de l’architecture et du patri- conditions prévues par l’article 24 de la loi n° 65-557
moine au sens de l’article L. 642-1 du Code du patri- du 10 juillet 1965 fixant le statut de la copropriété des
moine ou dans un secteur sauvegardé, lorsque ces immeubles bâtis, à la réalisation des travaux de mise
travaux sont de nature à porter atteinte à la qualité en accessibilité d’un établissement recevant du public
de ces espaces protégés. existant ou créé dans ce bâtiment. Lorsque ce refus
est opposé à un établissement recevant du public

3 Lorsqu’il y a une disproportion manifeste entre les
existant dans ce bâtiment, la dérogation est accordée
améliorations apportées par la mise en œuvre des de plein droit.
prescriptions techniques d’accessibilité, d’une part, et
leur coût, leurs effets sur l’usage du bâtiment et de ses
abords ou la viabilité de l’exploitation de l’établisse-
ment, d’autre part, notamment :
a) Lorsque le coût ou la nature des travaux d’accessi-
bilité sont tels qu’ils s’avèrent impossibles à financer
ou qu’ils ont un impact négatif critique sur la viabilité
économique de l’établissement et que l’existence
de cette impossibilité ou de ces difficultés est établie
notamment par le dépassement de seuils fixés par
arrêté ;
b) Lorsqu’une rupture de la chaîne de déplacement
au sein de l’emprise de l’établissement rend inutile
la mise en œuvre, en aval de cette rupture, d’une
prescription technique d’accessibilité pour le ou les
types de handicap déterminés ;

FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité FFB - Carnet de chantier sur l'accessibilité
L’accessibilité n’est pas
un handicap pour la construction
L’accessibilité est un enjeu qui va changer en
profondeur la conception et l’aménagement des
bâtiments. C’est le sens de la loi de février 2005
sur l’accessibilité, dont nous partageons les valeurs

Conception graphique - illustrations : www.Laubywane.com / Crédit photo : goodluz


et les objectifs.
La nouvelle réglementation, applicable immédiate-
ment, introduit des règles constructives qui s’appliquent
à tous les types de bâtiments. Désormais, l’accessibi-
lité ne concerne plus seulement les personnes en
situation de handicap : il s’agit de permettre à cha-
cun, jusqu’à un âge avancé, de conserver sa liberté
de mouvement et son autonomie.
Changer notre façon de construire, quel que soit le
métier concerné : c’est dans cet esprit que la FFB a
réalisé ce carnet afin qu’ensemble nous relevions le
défi de l’accessibilité pour tous.

Juin 2016 -

33 avenue Kléber - 75784 Paris Cedex 16


www.ffbatiment.fr

Vous aimerez peut-être aussi