Vous êtes sur la page 1sur 7

2231 

: RAVELOSAONA Nomenjanahary Oliarisoa

2120 : RAZAFINDRAKOTO Sehendra Liliane

1757 : RASOLOHERY Ranjaniaina Seheno

Définition :

Une filiale, aussi appelée société filiale, est une entreprise qui est contrôlée par une
autre société dite société mère, le terme « contrôle » signifiant que la société mère détient
suffisamment de droits de vote en assemblée générale d'actionnaires pour pouvoir y imposer
ses décisions. Le fait de contrôler la filiale permet généralement à la société mère de prendre
une part prépondérante à la nomination des personnes qui administrent ou dirigent la société
filiale (administrateurs, président, directeur général, gérant…). Ces nominations doivent
cependant se faire en conformité avec la législation en vigueur et selon les règles édictées par
les statuts de la filiale.

Cas pratique

BFV-Société Générale est la filiale Malgache de la Société Générale, une grande banque
française. Elle existe depuis 1998 suite au rachat par le groupe français de la Banky
Fampadrosoana ny Varotra. En plus de la BFV-SG d'Ankorondrano Entreprise, la filiale
dispose actuellement de 54 agences dans la grande île. Ce sont ces mêmes agences qui ont
contribué à faire de la BFV-Société Générale la seconde banque de Madagascar en matière
d’activité. Ses concurrentes directes sont la BMOI, la BNI, la BOA ou la MCB. Cette banque
propose une gamme complète de produits et services financiers innovants et adaptés à sa
clientèle et dispose de 2 distributeurs automatiques (DAB).

BFV-SG est une filiale d’un acteur de premier plan des services financiers en France, en
Europe et dans le monde : le Groupe Société Générale. S’appuyant sur un modèle diversifié

de banque universelle, le groupe Société Générale allie solidité financière et stratégie de


croissance durable.

D’après les premières estimations de la commission de supervision bancaire et financière, la


BFV-SG serait la banque la plus rentable du secteur. Une appréciation que souligne le comité
de direction de la filiale du groupe Société Générale. En 2016, elle a enregistré une croissance
de 13% de ses encours de crédits et dépôts ayant permis d’accroître ses revenus de 9%. Ces
performances ont été réalisées grâce notamment à un suivi rigoureux des coûts de gestion et
des risques. Dans ce cadre, la banque a optimisé ses processus et a consolidé ses dispositifs
opérationnels et de contrôle, en adéquation avec la croissance des exigences règlementaires.
La progression a par ailleurs été portée par un engagement autour d’une stratégie centrée sur
les ménages et les différents acteurs économiques locaux. Ainsi, contrairement à ce qu’on
peut croire, les très petites, petites et moyennes entreprises sont très actives même si elles
présentent des états financiers qui laissent parfois à désirer. « On veut les accompagner pour
les faire entrer dans les standards qui leur permettent d’accéder aux crédits », déclare
Benjamin Toulouze, directeur des relations Entreprises. Pas moins de 85,7 millions d’euros
ont été décaissés en faveur des entreprises de différentes tailles évoluant dans les domaines
des télécommunications, de l’énergie, de l’agriculture et des services. La banque affiche un
résultat net de près de 20 millions d’euros sur son exercice 2016, en retrait par rapport à 2015
où il s’élevait à 23,3 millions d’euros. Mais l’année 2016 a été une année de conquête de parts
de marché. 
40,8 MILLIONS D’EUROS DE FONDS PROPRES
L’objectif pour 2017 est de maintenir le niveau de la croissance. Dans cette optique, les
actionnaires ont confirmé leur confiance dans l’avenir de l’économie malgache en renforçant
de 12,3 millions d’euros les fonds propres depuis début 2016, les portant à 40,8 millions
d’euros. De quoi renforcer la capacité de la banque à financer l’économie tout en étant solide
financièrement. Bruno Massez, président directeur général de la banque, souligne que si
toutes les promesses tenues lors de la conférence des bailleurs et des investisseurs se
concrétisent, « il peut y avoir un stress de liquidité qu’il faudra tout de suite contrôler ». 
La banque va poursuivre ses investissements dans l’extension d’un réseau « pertinent ».
Depuis quelques années, elle se rapproche davantage de sa clientèle avec le développement de
ses agences. Cependant, « avant chaque implantation de nouvelle agence, nous menons des
études poussées et approfondies dans la zone où nous souhaitons nous installer, sur sa
profitabilité et sur son efficacité », précise le nouveau directeur général adjoint, Frédéric
Leiritz. L’idée n’est pas de multiplier à l’infini les succursales, mais d’être le plus efficient
possible. Et surtout d’élargir une part de marché, sur les crédits et les dépôts, qui se situe
actuellement aux alentours de 23%. 

UN LEADER EUROPÉEN DES SERVICES FINANCIERS

Société Générale est l’un des tous premiers groupes européens de services financiers, fondé
en 1864 par un groupe d’industriels et de financiers portés par des idéaux de progrès.
S’appuyant sur un modèle diversifié et intégré, le Groupe allie solidité financière, stratégie de
croissance durable et dynamique d’innovation, afin de mettre sa performance au service du
financement de l’économie et des projets de ses clients. Avec un ancrage solide en Europe et
une présence dans les géographies à fort potentiel, les 149 000 collaborateurs du Groupe,
présents dans 67 pays, accompagnent au quotidien 31 millions de clients particuliers, grandes
entreprises, investisseurs institutionnels, dans le monde entier, en offrant une large palette de
conseils et de solutions financières sur mesure qui s’appuie sur 3 pôles métiers
complémentaires : • La Banque de détail en France avec les enseignes Société Générale,
Crédit du Nord, et Boursorama qui proposent des gammes complètes de services financiers
avec une offre multicanal à la pointe de l’innovation digitale ; NOTRE AMBITION Etre la
banque relationnelle de référence sur ses marchés, proche de ses clients, choisie pour la
qualité et l’engagement de ses équipes. 31 MILLIONS DE CLIENTS Particuliers, de grandes
entreprises et investisseurs institutionnels 149 000 COLLABORATEURS PRÉSENTS DANS
67 PAYS

25 MILLIARDS € PRODUIT NET BANCAIRE

3,9 MILLIARDS € RÉSULTAT NET PAR GROUPE

Les obligations :

Les priorités de la Conformité :

La Direction de la conformité veille :

 au respect des lois, règlements, et principes déontologiques spécifiques aux


activités bancaires et aux services d’investissement exercés par le Groupe et au respect
des règles de bonne conduite et de déontologie personnelle des collaborateurs ;

 à la sensibilisation et à la formation de tous les acteurs sur la prévention du risque de


non-conformité et de réputation; 

L’action de la conformité s’inscrit au cœur de notre métier de banquier responsable, au cœur


de notre ambition de banque relationnelle s’appuyant sur la confiance de nos clients et
s’illustre par notre Code de conduite, traduit en 24 langues et remis à chaque collaborateur du
Groupe.

Les principaux risques de non-conformité :

1. KYC (Connaissance client – Know your customer)

Le Know Your Customer (KYC) correspond à l'ensemble des obligations portées par
les organismes financiers concernant la connaissance qu'ils doivent avoir de leurs
clients. Le KYC s'articule autour de l'identification proprement dite du client, de la
connaissance globale de ses caractéristiques (activité, origine des fonds, etc.), de
l'actualisation de ces informations et de la mise en œuvre d'une vigilance adaptée à ces
éléments.

2. Lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme

La Direction de la Conformité a pour mission de prévenir le risque opérationnel lié au


blanchiment de capitaux et au financement du terrorisme. Elle coordonne la lutte
contre ces risques et assure la formation continue de l'ensemble des collaborateurs du
groupe Société Générale.
Certificat anti-blanchiment
Certification regarding correspondent accounts for foreign banks (Le certificat
original a été signé le 21 janvier 2019. Ce certificat sera mis à jour, au besoin, pour
tenir compte des changements apportés à son annexe.)
Questionnaire Wolfsberg

3. Embargos - Sanctions internationales

Le respect des sanctions est un sujet dont l'importance et la complexité ne cessent de


croître, pouvant générer des risques opérationnels conséquents, et nécessitant une
approche internationale. Les embargos commerciaux et les sanctions économiques
sont respectés de façon très stricte à travers tout le groupe Société Générale.

4. Protection de la clientèle

Le Groupe porte une attention accrue à cet enjeu majeur, en mettant en place des
actions fortes en matière de formation et sensibilisation de ses collaborateurs,
d’évolution des outils et de renforcement des règles internes en matière de traitement
des réclamations clients, y compris sur les réseaux sociaux. L’importance que le
Groupe attache à ce thème est largement relayée dans le Code de conduite du Groupe
mis à jour en octobre 2016. Sur le périmètre européen, les réglementations MIF II et
DDA entrées en vigueur en 2018 permettent de renforcer encore la transparence de nos
relations avec nos clients ainsi que leur protection sur l’ensemble de nos activités.
Code de conduite de Société Générale
Résumé de la politique de conflits d’intérêts de la Société Générale

5. Intégrité des marchés

La Direction de la conformité veille à éviter deux catégories de conflits d’intérêts


potentiels : ceux pouvant survenir entre le Groupe et ses clients (ou entre clients) et
ceux entre le Groupe et ses collaborateurs. Une attention particulière a été portée à
l’évolution des outils de détection et d’analyse, ainsi qu’à la formation des
collaborateurs, afin de détecter, identifier et cartographier les situations potentielles de
conflits d’intérêts.

6. Lutte contre la corruption

Société Générale promeut depuis longtemps des principes stricts inscrits dans son
Code de conduite et conformes aux dispositions des réglementations les plus
rigoureuses en la matière, comme le UK Bribery and Corruption Act (2011). Le
Groupe a également pris des engagements et mesures significatives :

 Intégration au Pacte Mondial des Nations Unies.


 Elaboration d’un code anti-corruption conforme à la loi et intégration au
Règlement intérieur de Société Générale France.

Code relatif à la lutte contre la corruption et le trafic d'influence

7. Prévention des risques liés à l’évasion fiscale

Des dispositions de contrôle pour s’assurer de la conformité des opérations avec les
lois et règlements locaux et son Code de conduite fiscale ont été mis en place par le
Groupe. Société Générale agit en conformité avec les exigences de transparence fiscale
et applique à ses entités la norme Common Reporting Standard (CRS). Il en est de
même pour la loi américaine FATCA (Foreign Account Tax Compliance Act), visant à
lutter contre les montages d’évasion fiscale. La production d’une déclaration au niveau
national et l’échange d’informations fiscales permettent à Société Générale d’atteindre
ses objectifs de transparence fiscale.
Code de conduite fiscale

8. Protection des données

Particulièrement sensible à la protection des données à caractère personnel, Société


Générale a renforcé dès 2007 son dispositif de protection en créant un pôle spécialisé,
en lien avec la CNIL. En vue de la mise en place du nouveau règlement européen sur
la protection des données personnelles en 2018 (RGPD), le Groupe a initié dès 2016
un vaste programme intégrant l’ensemble des exigences du règlement, notamment sur
les dimensions de sécurité et d’usage de la donnée personnelle ainsi que la mise en
œuvre des droits renforcés des personnes concernées.
9. Responsabilité sociale d’entreprise
Société Générale s’attache à ce que dans chacune de ses activités, le Groupe, ses
collaborateurs mais également ses sous-traitants ou fournisseurs agissent dans le
respect des obligations et des engagements du Groupe sur les sujets environnementaux
et sociaux afin de garantir une économie responsable et durable.  

Offres de BFV-SG Madagascar :

Source  :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Filiale

https://www.elogeo.com/madagascar/acteurs-contemporains/2048-bfv-sg-agence-d-
ankorondrano-entreprise-la

http://ecoaustral.com/la-bfv-sg-toujours-en-phase-de-croissance

https://www.societegenerale.com/fr/le-groupe-societe-generale/ethique-et-
conformite/conformite

Rapport annuel 2018 / Societé generale Madagascar

Vous aimerez peut-être aussi