Vous êtes sur la page 1sur 2

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON

Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland


--------- ---------
MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRES MINISTRY OF SECONDARY EDUCATION
--------- ---------
DELEGATION REGIONALE DU LITTORAL REGIONAL DELEGATION OF LITTORAL
--------- ---------
DELEGATION DEPARTEMENTALE DU WOURI DIVISIONAL DELEGATION OF WOURI
--------- ---------

INSTITUT POLYVALENT FOSSO INSTITUT POLYVALENT FOSSO


B.P. : 5050 Douala Tél. : 674 87 36 30/ 674 91 26 64 P.O Box. : 5050 Douala Tél. : 674 87 36 30/674 91 26 64
Année scolaire 2019/2020 School year 2019/2020

FICHE DE TRAVAUX DIRIGES 1ère C/D

EXERCICE 1
Le laiton est un alliage cuivre-zinc, le fer galvanisé ou un alliage fer-zinc.
1-Que se passe-t-il si on introduit du laiton :
-Dans une solution aqueuse de sulfate de Zinc ?
-Dans une solution aqueuse de sulfate de cuivre ?
2-Ecrire les équations-bilans des différentes réactions possibles.
3-Quels sont les couples oxydant-réducteur mis en jeu ?
4-Classer ces couples par ordre de pouvoir oxydant croissant.
5-On veut placer le couple Pb2+/Pb dans le tableau de classification précédent. On plonge une lame de plomb
dans deux béchers contenant respectivement une solution de sulfate de cuivre et une solution de sulfate de fer.
On observe un dépôt métallique dans le bécher contenant la solution de sulfate de cuivre. Aucun phénomène
n’est observé dans l’autre bécher.
Ecrire les demi-équations puis l’équation-bilan de la réaction qui se produit- Placer le couple Pb 2+/Pb.

EXERCICE 2

I- Une lame d’argent, plongée dans une solution de chlorure d’or III (AuCl 3) se recouvre d’or
1. Montrer que c’est une réaction d’oxydoréduction
2. Quels sont les couples redox mis en jeu dans cette réaction ?
3. A parti des demi équations redox correspondant, établir l’équation bilan de la réaction
4. Quel est l’oxydant le plus fort ? Le réducteur le plus fort ?
5. Expliquer brièvement pourquoi, dans la nature l’or n’est jamais attaqué par la rouille.
4. Pour réaliser cette réaction, on a utilisé 20cm 3 d’une solution de chlorure d’or de concentration 102mol/l
Déterminer la masse d’or produite
II- L’élève se propose de réaliser au laboratoire une pile électrochimique. Il dispose du matériel suivant :
- Solution aqueuse de sulfate de zinc (1M)
- solution aqueuse de sulfate d’or (1M)
- Barres de zinc et d’or
- un voltmètre.
1. Définir : Pile électrochimique
2. Quelles sont les conditions de définition d’un potentiel standard
3. Faire le schéma descriptif de cette pile
4. Donner le schéma conventionnel de cette pile. Préciser en justifiant les pôles électriques de cette pile.
5. Quelles sont les réactions qui se produisent aux électrodes lorsque la pile dépite ?
En déduire l’équation bilan de fonctionnement de cette pile
6. Quelle valeur indique un voltmètre branché aux bornes de cette pile à vide ?
Calculer cette valeur.
EXERCICE 3: TYPE EXPERIMENTAL
1-Pour la préparation d’une solution d’ions métalliques, on utilise comme verrerie une fiole jaugée. La
caractérisation de ces ions se fait par une solution d’hydroxyde de sodium.
1.1-Faire une représentation schématique de la fiole jaugée.
-Dire à quoi sert une fiole jaugée dans un laboratoire.
1.2-Citer deux exemples de précautions à prendre lors de la manipulation d’une solution concentrée
d’hydroxyde de sodium.
2-Dans un laboratoire de lycée, on dispose de trois béchers notés A, B et C. Dans chacun de ces béchers, on
verse 25 mL d’une solution de chlorure d’étain (II), SnCl 2.
Dans le bécher A, on ajoute quelques gouttes d’une solution concentrée d’hydroxyde de sodium : il apparaît un
précipité blanc.
Dans le bécher B, on plonge une lame de fer : il apparaît progressivement un dépôt noir pulvérulent.
Dans le bécher C, on ajoute de la limaille de fer, puis on maintient une agitation régulière pendant quelques
minutes. Après cette agitation, on ajoute quelques gouttes d’une solution concentrée d’hydroxyde de sodium :
il se forme un précipité vert.
2.1-Ecrire l’équation-bilan de la dissolution du chlorure d’étain (II) dans l’eau.
2.2-Donner une interprétation de l’observation faite dans le bécher A, sachant que les ions Cl - sont indifférents
en solution.
-Ecrire l’équation-bilan de la réaction correspondante.
2.3-Déterminer la nature du dépôt noir observé dans le bécher B.
-Quels sont les ions caractérisés dans le bécher C ?
-Expliquer ce qui se passe entre la limaille de fer et le chlorure d’étain (II).
-Ecrire l’équation-bilan correspondante.
2.4-Quel est le rôle des ions étain (II) ?
-Qu’est-ce qu’ils subissent au cours de cette réaction ?
-Ecrire le couple oxydant-réducteur auquel ils appartiennent.
2.5-Calculer la masse de métal déposé dans le bécher B, si la solution de chlorure d’étain (II) est de 0,5 mol.L -
1
.
Données : Masses molaires atomiques (en g.mol-1) : Sn : 118,7

Exercice 4 : Application directe des savoirs et savoir-faire/ 5pts


1) On donne les réactions d’oxydoréductions suivantes :
a) 2 Ag+ + Fe → 2 Ag + Fe2+

b) 2 Ag+ + Cu Cu2+ + 2 Ag

c) Cu2+ + Pb Cu + Pb2+

d) Pb2+ + Fe Pb + Fe2+
Classer les réducteurs de ces couples par pouvoir réducteur décroissant et en déduire la classification
de ces couples
2) On introduit 240 mg d’aluminium dans 100 cm3 d’une solution décimolaire d’acide chlorhydrique
et on observe des bulles de gaz qui s’échappent de la solution
2.1) Ecrire les demi-équations électroniques et en déduire l’équation bilan de la réaction
2.2) Préciser le rôle de l’aluminium et des ions oxoniums dans la réaction
2.3) Les réactifs sont-ils dans les proportions stœchiométriques ? Sinon quel est le réactif limitant ?
2.4) Calculer le volume du gaz dégagé et mesuré dans les conditions normales de température et de
pression
2.5) Calculer la concentration des espèces présentes à la fin de la réaction
Donnée : masse molaire atomique en g/mol : Al= 27

Vous aimerez peut-être aussi