Vous êtes sur la page 1sur 85

M.

HARBADI MADJID

Etude technico-économique pour


station d’incinération .Wilaya
D’Oran
Introduction

Cette étude est constituée de trois parties, la première a été réservée à


l’analyse économique du projet où on a présenté les spécificités du marché,
le marché visé, sa présentation technique et son rôle dans la sauvegarde de
l’environnement.

La deuxième partie présente l’évaluation financière du projet qui


comportant tous les agrégats comptables alors que la troisième partie est
réservée au volet graphique (plan de masse et d’aménagement) :

I - Analyse économique du projet


II - Évaluation financière du projet comportant tous les
agrégats comptables

III - Un volet graphique (plan de masse et d’aménagement)

1
I - Analyse économique du projet

2
1-Textes qui régissent cette activité :

L’ensemble de l’activité de traitement et collecte des déchets spéciaux et régis par les lois et décrets
suivant :

- La loi 01-19 du 12 décembre concernant la gestion des déchets et le contrôle de leur


traitement.

- La loi 03-10 du 19 juillet 2003 concernant la protection de l’environnement dans le cadre du


développement durable article 21 et 22.

- La loi 04-20 du 25 décembre 2004 concernant la prévention des dangers majeur et la gestion
des catastrophes dans le cadre du développement durable.

- Décret exécutif 03-478 du 9 décembre 2003 définissant les modalités de traitement des
déchets d’activités de soin.

- Décret exécutif 06-104 du 28 février 2006 définissant la nomenclature des déchets ainsi que
les déchets spéciaux dangereux.

- Décret exécutif 06-198 du 31 mai 2006 concernant les lois applicables aux établissements
classés pour la protection de l’environnement article 20.

- Décret exécutif 07-145 du 19 mai 2007 définissant le champ et les modalités d’approbation
des études d’impact sur l’environnement.

- Décret exécutif 07-144 du 19 mai 2007 définissant la liste des établissements classés dans le
cadre de la protection de l’environnement.

Présentation du promoteur du projet :

Nom : ………..

Prénom : ………………….

Date et Lieu de naissance : 06/07/1976 Alger

Mobile :………………………..

Adresse Mail : …………………………………

3
Informations générales :

Définition de l’incinération :
Méthode de traitement thermique des déchets qui consiste en une combustion (technologie et
température variant selon la nature du déchet) et un traitement des fumées. La chaleur générée par
l'incinération fait l'objet de valorisation énergétique (production d'électricité et de chaleur) dans la
plupart des unités.

La valorisation énergétique :

Sur le plan mondial, l’humanité produit autant de déchets que de Céréale et d’acier réunie, la
valorisation par incinération, se sont plus de 600 installations qui traite 170 millions de tonnes de
déchets municipaux.

La valorisation énergétique serait une technique qui apporte de l’énergie dans un monde qui ne parle
que de pénurie tout en nous débarrassant de ce qui nous intéresse le moins, nos déchets. Cette
technologie est quasi miraculeuse lorsque l’on s’aperçoit qu’elle présente aussi des avantages dans
la lutte contre le réchauffement climatique.
La valorisation énergétique des déchets peut être une partie de la solution. Il est
Difficile de donner des estimations précises des économies globalement réalisées
Étant donné la grande diversité des technologies et du pouvoir calorifique des
Déchets traités. On peut considérer que l’énergie issue de l’incinération joue un rôle
Sensible dans notre approvisionnement énergétique. Voici quelques ordres de
Grandeur :
• L’incinération de 170 millions de tonnes de déchets dans le monde produit Une énergie équivalente
à 220 millions de barils de pétrole, soit 200 000 barils / jour, soit 3% des besoins des Etats-Unis.
• Au Japon, 236 centres d’incinération produisent l’équivalent d’une centrale nucléaire.
• En Europe les 400 centres d’incinération approvisionnent 27 millions d’habitants en électricité ou
13 millions en chaleur.
• EDF indique que la destruction d’une tonne d’ordures ménagères fait Économiser 0,2 tonne de
pétrole. En France se sont 7 millions de barils qui sont préservés en 2008 grâce à l’incinération de
millions de tonnes de déchets.

Aux Etats-Unis la reconnaissance est encore très largement décentralisée. L’Energy Policy Act de
2005 a reconnu la valorisation énergétique comme une énergie renouvelable. Cela fait suite à la
reconnaissance dans 28 Etats et dans 850 villes33.
La reconnaissance des apports de l’incinération des déchets est donc déjà bien engagée. La prise de
conscience croissante des enjeux écologiques devrait augmenter les aides et soutiens publics et donc
entraîner une poursuite des investissements dans cette technologie.
Les différents types de déchets spéciaux  :

On distingue différents types de déchets spéciaux en fonction de leur origine :

4
-les déchets ménagers spéciaux (DMS) produits par les ménages comme les aérosols, produits de
jardinage, produits de bricolage, thermomètre au mercure, etc. ;
-les déchets industriels spéciaux (DSI) produits par l’industrie lourde et les entreprises, comme les
mâchefers, boues d’épuration, solvants, déchets phytosanitaires, etc. ;
-les déchets d'activités de soins à risque infectieux et assimilés (DASRI) produit les centres de soins
hospitaliers et vétérinaires, comme les seringues, milieux de culture, fragments anatomiques,
pansements, etc.

Localisation du projet :

Oran avec couverture de tout l’ouest du pays

Aperçu sur la Wilaya d’Oranet sa couverture sanitaire  :

La wilaya d'Oran est située au nord-ouest du pays. Peuplée de 1 734 133 habitants en 2014 pour une
superficie de 2 114 km2 , elle est bordée à l'est par la wilaya de Mostaganem, au sud-est par celle de
Mascara, au sud-ouest par celle de Sidi Bel Abbes et à l'ouest par celle d’Ain Témouchent. Le relief de
la wilaya d’Oran est présenté selon six composantes naturelles :
5
•La bordure côtière où on distingue les côtes rocheuses s’étalant des monts d’Arzew jusqu’à Mers El
Kebir à l’Ouest et du Cap Lindles jusqu’à Cap Sigal, limite administrative de la wilaya ; les plages
sableuses de la basse plaine de Bousfer-les Andalouses et de la baie d’Arzew.
•Les collines du Sahel constituées par les monts d’Arzew : Ensemble de hautes collines bordant
toutes les falaises abruptes allant d’Arzew à Canastel (Est d’Oran) et le Murdjadjo et ses
prolongements à l’Ouest.
•La basse plaine littoral de Bousfer-Les Andalouses, ensemble pénéplaine déclinant vers le Nord,
très abrité par les collines sahéliennes disposées en amphithéâtre. Un seul cours d’eau important
draine cette basse plaine à l’Ouest, l’oued Sidi Hammadi près du complexe touristique des
Andalouses.
•Le plateau d’Oran-Gdyel, s’étendant sur une vaste superficie, des piémonts du Murdjadjo, jusqu’au
Sahel d’Arzew. Ce plateau est marqué par une absence de drainage et de nombreuses dépressions
plus ou moins salées : la grande Sebkha d’Oran qui marque la limite du Plateau à l’Ouest, la Daya
Morsli, le lac Télamine, les Salines d’Arzew limite du plateau à l’Est. •La partie orientale de la plaine
de la M’leta, coincée entre les piémonts Sud de Tessala, les côtes aux de la forêt de Moulay Ismail et
la bordure immédiate de la grande Sebkha.
•La grande sebkha d’Oran et les salines d’Arzew. La grande sebkha d’Oran est une dépression située
à 80 m d’altitude d’une étendue dépassant les 30 000 Ha (près de 1/6 de la surface de la wilaya). Les
salines d’Arzew s’étendant au pied de la forêt de Moulay Ismail, d’orientation similaire à celle d’Oran.
Le chef-lieu de la wilaya, Oran, surnommée « El Bahia », est la deuxième ville d’Algérie et une des
plus importantes du Maghreb. C'est une ville portuaire de la Méditerranée, située à 432 km de la
capitale Alger. Elle est située au fond d'une baie ouverte au nord et dominée directement à l'ouest
par la montagne de l'Aïdour, d'une hauteur de 420 mètres, ainsi que par le plateau de Moulay
Abdelkader al-Jilani. Oran bénéficie d'un climat méditerranéen sec marqué par une sécheresse
estivale, des hivers doux. L'anticyclone subtropical recouvre la région oranaise pendant près de
quatre mois. Les faibles précipitations (420 mm de pluie) et leur fréquence sont caractéristiques de
ce climat. La wilaya recèle une superficie agricole utile de 90271 Ha. La superficie totale des terres
forestières est de 39818 Ha, soit 18,83 % de la wilaya d’Oran Depuis le dernier redécoupage
administratif de 1984, la wilaya d'Oran est divisée en neuf daïras : 1 Oran, 2 Ain El Turk, 3 Arzew, 4
Bethioua, 5 Es Senia, 6 Bir El Djir, 7 Boutlelis, 8 Oued Tlelat, 9 Gdyel, sur lesquelles se répartissent 26
communes. Le réseau routier comprend 187 Km de routes nationales, 592 chemins de wilaya et 274
chemins communaux. La wilaya compte un réseau ferroviaire d’une longueur de 95 kilomètres, trois
gares ferroviaires (Oran, Es Senia et Oued Tlelat).
La wilaya compte un aéroport international d’une capacité d’accueil de 3 millions de voyageurs par
an et trois ports : le port d’Oran, 2ème port commercial du pays, le port d’Arzew, 1er Port pétrolier
du pays et le port de Bethioua également port pétrolier. Elle possède par ailleurs de grandes
potentialités dans le domaine de la pêche.
Oran possède d’importantes potentialités touristiques : théâtre national, théâtre de verdure, musée,
ancienne ville d'Oran, quartier de Sidi El Houari, Médina Djedida, la cathédrale, le Djebel Murdjadjo,
et les stations balnéaires. Elle dispose de 123 hôtels totalisant 5409 chambres et 10814 lits (dont 67
hôtels classés). La wilaya dispose de 3 zones industrielles : Arzew, HassiAmeur, Es Senia et de 18
zones d’activités. Le complexe pétrochimique d’Arzew constitue un potentiel productif très
important. Le secteur secondaire (transformation industrielle) occupe une place essentielle dans le

6
paysage économique de la wilaya; l'industrie pétrochimique, ses dérivés énergétiques et plastiques
dominent le paysage économique. La présence d'hydrocarbures a permis le développement
d'industries consommatrices d'énergies comme l'industrie sidérurgie et celle des matériaux de
construction. D’autres secteurs sont bien représentés : La chimie, la pétrochimie, la production de
détergents, la peinture, le plastique, les produits cosmétiques, les produits pharmaceutiques, les
articles ménagers, la fabrication de meubles, la sidérurgie, la métallurgie, l’emballage,
l’agroalimentaire, le textile, le cuir, les matériaux de construction, la maintenance industrielle, le
montage de matériel informatique. La wilaya d'Oran compte un pôle universitaire important, avec
l’université d’Oran-EsSenia et l'Université des Sciences et de la Technologies. Le pôle compte huit
facultés (dont celle de médecine et de pharmacie) et un institut de la maintenance et de sécurité
industrielle. Ces Facultés regroupent un total de 55595 places pédagogiques et 63 094 étudiants
inscrits. Le taux d’électrification varie entre 97 % en milieu urbain et 93% en milieu rural. Le taux de
raccordement au réseau d’eau potable est de 90 %, celui au réseau d’assainissement est de 85 %.

La couverture sanitaire :

Le secteur de la santé Le secteur public comprend 14 établissements hospitaliers disposant de 4524


lits d’hospitalisations :
• 01 CHU vétuste de 1668 lits ;
• 01 Etablissement Hospitalier Universitaire de 740 lits (EHU 1er Novembre) ;
• O3 hôpitaux généraux ;
. Hôpital Mohamed Seghir Nekkache d’El Mohguen à Arzew de 240 lits ;
. Hôpital Medjbeur Thami de 240 lits ;
. Hôpital AkidAthmane 95 lits.
• 09 hôpitaux spécialisés totalisant 1641 lits ;
- 05 hôpitaux « Mère-Enfants » totalisant 550 lits ;
- Clinique Benyahia Zohra (Point du Jour) 76 lits ;
-Clinique Les Amandiers 120 lits ;
-Clinique Les Pins 120 lits ;
- Clinique NouarFadéla 74 lits ;
- Clinique Hadj Abed Atika 60 lits.
- 01 hôpital psychiatrique à Sidi Chahmi de 470 lits ;
- 01 hôpital spécialisé de pédiatrie à Canastel de 256 lits ;
- 01 Centre Anti-Cancer à Messerghin de 173 lits ; o 01 hôpital spécialisé d’ophtalmologie de 192 lits ;
• Structures de santé nouvellement réalisées ou en cours de réalisation, non encore fonctionnelles :
- 01 Institut du Cancer ;
- 02 hôpitaux généraux de 240 lits à Gdyel et Sidi Chahmi ;
- 01 hôpital de 120 lits à Oued Tlelat ;
- 01 hôpital de 60 lits à El Kerma ;
- 01 Hôpital Spécialisé en Médecine physique et réadaptation ;
- 01 Hôpital Spécialisé en Psychiatrie ;
- 01 Hôpital des Brûlés ;

7
- 06 polycliniques à Sidi Maarouf, Sidi Chami, Akid Lotfi, Hai El Yasmine, Gdyel, MersatHadjadj ; o 01
polyclinique Régionale au profit de la sureté nationale (D.G.S.N). Les structures légères non
hospitalières sont représentées par :
• 45 polycliniques dont 05 disposant d’une maternité ;
• 108 salles de soins ;
• 06 centres d’hémodialyse disposant de 61 générateurs ;
• 01 Maison de diabétiques ;
• 05 Structures de Transfusion Sanguine ;
• 02 établissements de formation paramédicale :
Ecole de Formation Paramédicale d'une capacité de 350 places ; o Institut Technologique de Santé
Publique d'une capacité de 500 places. Les structures parapubliques :
• 01 clinique de chirurgie orthopédique de la caisse de sécurité sociale CNAS ;
• 20 Centres de médico-sociaux ;
• 39 Centres de médecine de travail ;
• 07 Salles de soins ;
• 31 agences pharmaceutiques ENDIMED. Le secteur privé comprend :
• 415 cabinets de Médecins Spécialistes ;
• 344 cabinets Médecins Généralistes ;
• 306 cabinets de Chirurgiens Dentistes Généralistes ;
• 556 Officines Pharmaceutiques ;
• 37 Laboratoires d’analyses médicales ;
• 08 Laboratoires d’anatomie pathologique ;
• 20 Cliniques médico-chirurgicales ;
• 01 Clinique de Neurologie en Ambulatoire ;
• 03 Cliniques d’Ophtalmologie en Ambulatoire ;
• 03 Centres de Procréation Médicalement Assistée ;
• 08 Centres d’Hémodialyse ;
• 01 Centre d’oncologie médicale ;
• 45 établissements de distributions de produits pharmaceutiques en gros ;
• 02 Laboratoires d’Audioprothèse ;
• 07 Établissement de Transport Sanitaire ;
• 49 Laboratoires de Prothèses Dentaires ;
• 40 Optométristes ;
• 176 Opticiens Lunetiers ;
• 16 cabinets de Sage- Femme ;
• 07 Salles de Soins (Infirmiers) ;
• 16 cabinets de psychologues Cliniciens ;.
• 13 cabinets de Kinésithérapeutes ;
• 02 cabinets d’Orthophoniste ;
• 05 écoles de formation paramédicale.

Ressources humaines : Ces différentes structures de santé tant du secteur public, parapublic que
privé fonctionnent avec 6452 praticiens (28 % dans le secteur privé) et 6701 paramédicaux (dont

8
seulement 2, 4 % dans le secteur privé). Contraintes La vocation régionale, voire nationale de ses
structures de santé et en particulier de ces hôpitaux font que malgré un chiffre très important de lits
d’hospitalisations, plusieurs structures sont surchargées. C’est le cas des hôpitaux « mère-enfants »,
du centre Anticancer de Messerghin, du service de radiothérapie du CHU et des services d’urgence
de la plupart des hôpitaux. Au niveau de la daïra d’Ain Turk qui compte une population de plus de
80.000 habitants, l’ouverture en 2008 de l’hôpital MedjbeurThami d’une capacité de 240 lits a avec
son plateau technique et les différentes spécialités qui sont disponibles a fait déserté l’hôpital
AkidOthmane (95 lits) par la population de la daïra qui connait néanmoins un déficit en structures de
gynéco-obstétrique (plus de 2500 accouchements chaque année au niveau de la daira). Cette
situation devrait inciter les autorités à transformer l’hôpital général AkidOthmane en hôpital
spécialisé « Mère-enfant » évitant ainsi les déplacements des parturientes vers les hôpitaux « mère-
enfants » de la ville d’Oran déjà surchargés. Il faut par ailleurs noter que le plus grand établissement
de la wilaya, le CHU Oran, est un établissement pavillonnaire vétuste qui devait être fermé après la
mise en fonction de l’hôpital universitaire du 1er Novembre (EHU Oran). Malheureusement cet
hôpital a connu beaucoup de difficultés avant de démarrer et sa capacité d’accueil a été revue à la
baisse (800 lits au lieu de 1200 lits). Entre temps la population de la wilaya d’Oran et des wilayas
limitrophes, a augmenté et de ce fait, il n’est pas possible de se passer de l’offre de soins que
peuvent dispenser les différents services du CHU Oran. Il existe par ailleurs des disfonctionnements
dans la prise en charge des urgences au niveau de la wilaya. Si le CHU reçoit toute urgence qui se
présente, l’EHU d’ Oran considère que seules les urgences qui ne peuvent pas être traitées au niveau
du CHU ou d’un autre établissement doivent lui être confiées. En fait tous les CHU du pays et donc le
CHU Oran et l’EHU assurent les mêmes prestations sanitaires et il n’y a pas de soins dit de « haut
niveau » qui seraient prodiguées à l’EHU et pas dans un autre CHU que ce soit à Oran, Alger ou
Constantine. L’EHU Oran doit donc être partie prenante dans la prise en charge des urgences au
niveau de la wilaya d’Oran. Le Directeur de la Santé de la Wilaya ainsi que la Direction Générale des
Services de Santé du ministère devraient trancher ce problème qui surgit de manière périodique,
entravant l’activité des urgences.
Oran est peut-être la seule wilaya du pays qui dispose d’autant d’hôpitaux « mèreenfants ».
Pourtant la prise en charge des parturientes posent également des problèmes du fait que ces 5
hôpitaux n’ont pas le même statut (universitaires et non universitaires) et certains d’entre eux
accusent un déficit important tant en spécialistes qu’en sages-femmes et paramédicaux. La
délégation de redéploiement du personnel médical spécialisé pourra-telle régler la situation ? En
matière de prise en charge de la maladie cancéreuse, l’acquisition d’un troisième accélérateur au
CAC de Messerghin et l’installation de nouveaux chefs de service titulaires en oncologie médicale et
en radiothérapie va très certainement améliorer le fonctionnement de cet établissement

Couverture sanitaire de certaines Wilaya de l’ouest du pays :

La Wilaya de Sidi Bel abbes :


Les infrastructures hospitalières publiques sont représentés par :
• 01 CHU de 616 lits à Sidi Bel Abbes ;
• 04 hôpitaux généraux à Sidi Bel Abbes de 120 lits, à Sfisef de 106 lits, à Ben Badis de 124 lits et
Telagh de 178 lits ;

9
• 01 hôpital spécialisé « Mère-Enfants » de 150 lits
; • 01 hôpital spécialisé en psychiatrie de 120 lits.
Ces structures hospitalières totalisent 1414 lits. A l’exception de l’hôpital de Telagh, les autres
hôpitaux sont tous implantés dans le nord de la wilaya (où est concentrée la population). Néanmoins
des villes comme Ras El Ma (commune de plus de 20.000 habitants) située au sud-ouest de la wilaya
devraient disposer d’un hôpital qui drainerait les populations des daïras de Ras El Ma et Marhoum.
Sont en cours de réalisations :
• 01 centre anti-cancer de 120 lits à Sidi Bel Abbes ;
• 02 hôpitaux généraux de 60 lits à Tabia et Ras El Ma.
Un projet de réalisation d’un nouveau CHU vient de voir le jour, incluant ainsi la wilaya de Sidi Bel
Abbes parmi les 10 wilayas du pays qui seront dotées d’un CHU moderne. Les structures légères de
santé de la wilaya comprennent :
• 61 polycliniques dont 09 avec maternité intégrée disposant de 57 lits ;
• 95 salles de soins ;
• 41 unités de dépistage et de suivi scolaire ;
• 07 centres intermédiaires de santé mentale ;
• 07 centres de contrôle de la tuberculose et des maladies respiratoires ;
• 01 centre intermédiaire de soins pour toxicomanie ;
• 01 laboratoire d’hygiène ;
• 14 centres médico-sociaux ;
• 01 Institut National Supérieur de Formation Paramédicale d’une capacité pédagogique de 600
places.
Le secteur privé est représenté par :
• 02 cliniques médico-chirurgicales totalisant 42 lits ;
• 03 cliniques d’hémodialyse ;
• 08 laboratoires d’analyse médicale ;
• 06 cabinets de groupe ;
• 01 centre de diagnostic médical ;
• 112 cabinets de médecins spécialistes dont 03 radiologues ;
• 125 cabinets de médecine générale
• 68 cabinets de chirurgie dentaire ;
• 238 officines pharmaceutiques ;
• 03 unités de distribution de produits pharmaceutiques.
La ressource humaine de la santé de la wilaya comprend :
• 520 médecins spécialistes (dont 182 hospitalo-universitaires et 107 du secteur privé) ;
• 745 médecins généralistes dont 124 du secteur privé ;
• 182 chirurgiens dentistes dont 59 du secteur privé ;
• 257 pharmaciens dont 236 du secteur privé ;
• 2748 paramédicaux dont 55 du secteur privé.
Taux de couverture médicale : • 1 médecin/507 habitants ; • 1 chirurgien dentiste/3306 habitants ; •
1 pharmacien /2495 habitants ; • 1 paramédical / 233 habitants. Contraintes Les ratios médecin et
paramédicaux par habitants sont plus qu’honorables, comparativement aux autres wilayas du pays.
S’agissant de moyennes, ils cachent les disparités intra-wilaya où on constate que les daïras et

10
communes du sud de la wilaya sont assez peu pourvues en polycliniques et centre de santé. Même
dans les hôpitaux, il existe un Les hôpitaux généraux qui fonctionnent essentiellement avec les
spécialistes du service civil, trouvent des difficultés à pourvoir les services avec des médecins de la
même spécialité après l’accomplissement de ce service civil, déficit en spécialistes de gynécologie,
radiologie, cardiologie, ophtalmologie et urologie. Le fonctionnement de certains services du CHU a
été perturbé pendant plusieurs années par l’absence de chef de service hospitalo-universitaire
titulaire. Souhaitons que la nomination de la nouvelle directrice générale ainsi que la nomination des
nouveaux chefs de service issus du dernier concours 2014 permette de remettre sur les rails les
services concernés. Pour ce qui est du service d’Oncologie Médicale, le départ de l’actuel chef de
service vers le CAC de Messerguin à Oran ne devrait pas ralentir l’activité puisqu’il laisse une équipe
performante d’une part et qu’une nouvelle venue de rang magistral renforcera le staff du service.

Wilaya de Tlemcen :

Le secteur public compte :


• 01 hôpital général réalisé en 1958 et érigé depuis en CHU (658 lits).
• 04 hôpitaux généraux (E.P.H à Ghazaouet, Maghnia, Sebdou, Nedroma) de 813 lits.
• 01 nouveau CHU de 500 lits, en projet, dans la commune de Chétouane.
• un centre anti-cancer (CAC) de 120 lits, en cours de réalisation toujours à Chétouane.
• 1 hôpital spécialisé « Mère-Enfants » de 261 lits (qui en fait n’en n’est pas un puisqu’il ne s’agit que
des services de gynéco-obstétrique, de pédiatrie et de chirurgie pédiatrique du CHU qui ont été
érigés en Hôpital spécialisé mais dépendant en fait toujours du CHU)
• 01 hôpital de psychiatrie de 120 lits à Maghnia, en cours de réalisation
• 02 Hôpitaux de 120 lits à Remchi et Ouled Mimoun nouvellement réceptionnés.
• 02 hôpitaux de 60 lits à Marsa Ben M’hidi et Bensekrane, en cours de réalisation 1,87 lits/ 1000
habitants
• 33 polycliniques  1 polyclinique / 23 955 habitants • 274 salles de soins  1salle de soins /2 959
habitants
• 19 maternités (dont 14 intégrées dans les polycliniques avec 117 lits) • 27 unités de dépistage
scolaire
• 01 Institut National de Formation Supérieure des Sages-femmes (INFSSF) • 01 laboratoire
d'hygiène de Wilaya.
• 23 Agences Pharmaceutiques d’Etat « ENDIMED ».
• 14 centres médico-sociaux appartenant à des Sociétés étatiques ou privées.
• 169 véhicules dont 89 ambulances. La wilaya de Tlemcen dispose également de trois stations
thermales : Hammam Boughrara, Chiger et Sidi El Abdelli. L’effectif global du Secteur de la Santé de la
wilaya de Tlemcen au niveau des établissements publics est de 7370 tous corps confondus dont 1202
Personnels Médicaux et 3844 Personnels Paramédicaux qui se répartissent comme suit : • 162
praticiens Hospitalo-universitaires.
• 308 Praticiens Spécialistes de Santé Publique.
• 737 médecins généralistes.
• 224 chirurgiens-dentistes.

11
• 39 pharmaciens
• 3844 paramédicaux (dont 266 sages-femmes et 86 techniciens anesthésistes) implantation des
Hopitaux Le secteur privé compte :
• 367 officines pharmaceutiques privées
• 266 cabinets médicaux privés de médecins spécialistes
• 234 cabinets médicaux privés de médecins généralistes.
• 159 cabinets dentaires privés.
• 18 laboratoires d’analyse privés.
• 09 cliniques privées avec 207 lits et 28 générateurs de dialyse
• 04 Centres d’Hémodialyse Allégés de Proximité avec 71 générateurs.
• 66 cabinets d’auxiliaires médicaux.

Wilaya de Tiaret :

Les hôpitaux de la wilaya de Tiaret, totalisent 1.488 lits, répartis sur 68 services.
Secteur public :
 05 Hôpitaux généraux (à Tiaret 312 lits, Mahdia 250 lits, Frenda 187 lits, Sougueur 122 lits et Ksar
Chellala 134 lits) ;
 01 hôpital spécialisé en ophtalmologie, ORL et chirurgie maxillo-faciale ;
 01 hôpital spécialisé « Mère-Enfants » de 105 lits ;
 01 hôpital spécialisé en psychiatrie ;
 42 Polycliniques dont 14 disposants d’une maternité intégrée totalisant 98 lits, et 20 polycliniques
assurant une activité H24 ;
 137 Salles de Soins ;
 05 Centres Intermédiaires de santé mentale ;
 01 Institut National de Formation Supérieure pour Paramédicaux ;
 06 camions de transport des déchets hospitaliers de la wilaya de Tiaret. En cours de réalisation :
 01 Centre Anti-Cancer (CAC) de 120 lits ;
 02 hôpitaux généraux de 120 lits à Tiaret et Sougueur.
Secteur privé :
 02 Cliniques médico-chirurgicales ;
 05 unités de transport des malades ;
 04 laboratoires d’analyses médicales ;
 73 cabinets de médecins spécialistes dont 11 gynécologues et 04 radiologues ;
 100 cabinets de médecine générale ;
 30 cabinets de chirurgiens-dentistes ;
 56 officines pharmaceutiques.
La wilaya présente un déficit important tant en praticiens spécialistes qu’en médecins généralistes
puisque des dizaines de salles de soins ne fonctionnent qu’avec un personnel paramédical. Ce déficit
est particulièrement notable dans les daïras d’Ain Dheb, Dahmouni, Madroussa et MechraaSfa. A
noter la présence d’une mission médicale chinoise au niveau de l’hôpital chef lieu de wilaya. Depuis
l’année 2013, le CHU d'Oran est lié par une convention de jumelage avec cinq établissements
hospitaliers de la wilaya de Tiaret, à savoir ceux du chef-lieu de wilaya, de Mahdia, Frenda, Sougueur
12
et Ksar Chellala. Cette convention permet d'améliorer la qualité des prestations au profit des patients
permettant ainsi l'allègement de la pression exercée sur le CHU Oran tout en épargnant aux patients
de la wilaya de Tiaret et à leurs proches les contraintes des déplacements.

Wilaya de Mascara:

Le secteur public de la santé de la wilaya compte 07 hôpitaux regroupant 1737 lits :


• 07 hôpitaux généraux o 02 hôpitaux à Mascara ;
• hôpitalYassadKhaled 268 lits ;
• hôpitalMeslemTayeb 280 lits) ;
- 01 hôpital 262 lits à Tighennif ;
- 01 hôpital 257 lits à Sig ;
- 01 hôpital 300 lits à Mohammadia ;
- 01 hôpital 250 lits à Ghriss ;
-o 01 hôpital (EPH Amamra-Habib) de 60 lits à Oued El Abtal ; Répartition des hôpitaux dans la wilaya
• 01 établissement hospitalier spécialisé en médecine physique et réadaptation (EHS Haddou-
Bouhadjar) à Bou Hnifia de 120 lits ;
• 32 polycliniques ;
• 18 maternités extra hospitalières comprenant 136 lits ;
• 182 salles de soins dont 02 disposant d’une maternité intégrée avec 08 lits ;
• 05 unités de contrôle de la tuberculose et des maladies respiratoires (UCTMR) ;
• 01 Institut National Supérieur de formation paramédical d’une capacité de 12 places ;
• 40 unités de dépistage et de suivi de santé scolaire fonctionnant avec 41 médecins, 34 chirurgiens
dentistes, 15 psychologues et 45 agents paramédicaux ;
• 01 laboratoire d’hygiène de wilaya.
Ces structures de santé publique fonctionnent avec 4404 fonctionnaires dont 163 praticiens
spécialistes, 484 médecins généralistes, 116 chirurgiens-dentistes et 2585 paramédicaux. Les
activités sanitaires en milieu de travail (400 entreprises conventionnées) sont assurées par 07
médecins spécialistes et 05 Médecins généralistes qui prennent en charge plus de 21000 travailleurs.
En cours de réalisation :
• 01 hôpital d’orthopédie-traumatologie de 120 lits à Bou Hnifia ;
• 01 maternité urbaine de 60 lits à Mascara ;
• 02 Centres d’hémodialyse l’un à Mascara, l’autre à Tighennif.
Le secteur privé comprend :
• 107 cabinets de médecins spécialistes dont 18 gynécologues et 05 radiologues ;
• 112 cabinets de médecine générale ;
• 63 cabinets de chirurgie dentaire ;
• 04 laboratoires d’analyses médicales ;

13
• 02 laboratoires d’anatomie pathologique ;
• 130 officines pharmaceutiques. Ratios & indicateurs démographiques
• 1lit/ 383 habitants ; • 1 médecin spécialiste / 2165 habitants ; • 1 médecin généraliste/ 1390
habitants ; • 1 chirurgien dentiste / 2515 habitants ; • 1 officine pharmaceutique/6853 habitants ; • 1
paramédical/ 324 habitants ; • Taux de mortalité infantile : 25,54%0 ; • Taux de mortalité néonatale :
16,29%0 ;
• Taux de mortalité maternelle : 21,78 pour 100.000 naissances vivantes. Contraintes On note
l’absence d’hôpital « Mère-Enfant » dans la wilaya, ainsi que d’un hôpital psychiatrique même si des
Centres intermédiaires de Santé Mentale existent. Les quatre hôpitaux de Mascara, Tighennif, Ghriss
et Mohammadia (réalisés en préfabriqué en 1986) sont dans un état de délabrement avancé. Les
rafistolages successifs semblent avoir montré leurs limites. L’inscription de nouveaux établissements
au niveau de ces villes s’avèrent nécessaire. On doit prévoir le personnel (tous corps confondus) bien
avant la mise en fonctionnement d’un nouvel hôpital et non enlever du personnel de structures
légères (polycliniques et salles de soins) déjà en déficit, comme c’est le cas pour le démarrage de
l’hôpital de Oued El Abtal. L’unité d’oncologie médicale de l’hôpital de Mascara n’arrive pas à
répondre aux besoins des patients cancéreux qui sont obligés de se rendre aux CHU d’Oran et de Sidi
Bel Abbes. La création d’un véritable service d’oncologie médicale dans l’un des deux hôpitaux de
Mascara et l’affectation d’un personnel médical et paramédical dédié est indispensable (avec
disponibilité des antimitotiques et autres drogues nécessaires à l’activité du service). L’affectation
d’un radiologue pour la rentabilisation du scanner de l’hôpital de Mascara est également une
demande tant de la population que des gestionnaires de la santé de la wilaya. Outre la radiologie, la
wilaya souffre d’un déficit en médecins spécialistes en cardiologie, gynéco-obstétrique, néphrologie,
anesthésie-réanimation et orthopédietraumatologie. Enfin un renforcement en structures légères
(polycliniques et salles de soins) au niveau des zones rurales de Ghriss, AïnFarès, Tizi, Zahana et
Tighennif est nécessaire.

Les structures de santé de la wilaya d’Ain Témouchent  :

Le secteur public est représenté par :


• 05 établissements hospitaliers disposant de 989 lits :
o 04 hôpitaux généraux : 02 hôpitaux à Ain Témouchent de 284 et 240 lits, 01 hôpital à Béni Saf de
192 lits et 01 hôpital à Hammam Bouhadjar de 144 lits ;
o 01 hôpital « Mère-Enfants » de 130 lits.
• 26 polycliniques avec 11 points de garde H24 ;
• 03 maternités rurales ;
• 03 centres d’hémodialyse ;
• 04 Unités de Contrôle de la Tuberculose et les Maladies Respiratoires ;
• 04 maisons de diabétique ;
• 03 Centres Intermédiaires de Santé Mentale ;
• 01 Centre Intermédiaire de Soins pour Toxicomanes ;

14
• 34 Unités de dépistage et de suivi en milieu scolaire. l’activité de ces unités est assurée par 38
médecins ( 21 à plein temps et 17 à temps partiel) , 34 chirurgiens dentistes ( 17 à temps plein et 17 à
temps partiel), 09 psychologues et 40 paramédicaux ( 23 à plein temps et 17 à temps partiel) ; • 95
salles de soins. L’ensemble des structures du secteur public, fonctionnent avec 3756 fonctionnaires
qui se répartissent en 229 médecins spécialistes concentrés essentiellement dans les 02 hôpitaux du
chef-lieu de la wilaya (60 %), 478 médecins généralistes, 145 chirurgiens dentistes, 20 pharmaciens,
1846 paramédicaux, 1028 agents administratifs, technique et de service et 245 agents vacataires. En
cours de réalisation :
• 01 hôpital de 60 lits à El Amria ;
• 01 hôpital de 60 lits à Ain El Arbaa ;
• 01 maternité à Ain Témouchent. Le secteur privé est représenté par :
• 01 centre d’hémodialyse ;
• 72 cabinets de médecins spécialistes ;
• 69 cabinets de médecine générale ;
• 38 cabinets de chirurgie dentaire ;
• 128 officines pharmaceutiques ;
• 10 salles de soins tenues par des paramédicaux. Ratios / couverture sanitaire • 1lit/ 394 Habitants ;
• 1 polyclinique/ 14985 habitants ; • 1 sale de soins / 4101 habitants ; • 1 médecin / 462 habitants ; •
1 chirurgien dentiste/2200 habitants ; • 1 officine pharmaceutique /2650 habitants. Contraintes Ain
Témouchent situé au Nord du pays, entouré de 3 wilayas disposant de CHU et disposant d’une
couverture sanitaire et hospitalière conséquente dont un hôpital à statut particulier (l’hôpital
Benzerdjeb) qui n’a rien à envier aux CHU des wilayas voisines , fait que très peu de malades sont
évacués hors de la wilaya. Bien au contraire, cet hôpital dirigé depuis son ouverture par le même
directeur et où existent des services performants en chirurgie cardiaque, orthopédique et
pédiatrique ainsi qu’en oncologie médicale, admet un nombre appréciable de patients originaires
d’Oran, Tlemcen, Sidi Bel Abbes et Bechar.

Par contre au niveau de l’ancien hôpital Ahmed Medeghri de Ain Témouchent, l’individualisation des
services de gynéco-obstétrique et de pédiatrie comme établissement hospitalier spécialisé « Mère-
Enfants » ne fait qu’alourdir la gestion en créant des postes administratifs supplémentaires (dans
toutes les wilayas, il existe un déficit en cadres gestionnaires) alors que les services de ce soi-disant
établissement hospitalier dépend pour toute sa logistique de l’hôpital Ahmed Medeghri. Si l’on veut
réellement améliorer la prise en charge de la mère et de l’enfant il faut réaliser véritablement un
hôpital « Mère-Enfant » ce qui semble être le cas avec le projet de maternité dans la ville d’Ain
Témouchent. Ain Témouchent est également l’une des rares wilayas du Nord du pays où il n’y a pas
de clinique médico-chirurgicale du secteur libéral. Néanmoins, la wilaya étant à vocation agricole,
enregistre chaque année quelques dizaines de cas de brucellose, quelques cas de leishmaniose
cutanée et viscérale et d’hydatidose ainsi que plus d’un millier de morsures d’animaux. Ceci montre
la nécessité de renforcer la coordination avec les services vétérinaires, d’assurer des séances
régulières de désinsectisation et d’engager une lutte contre les animaux errants tout en assurant la
disponibilité de la sérovaccination antirabique dans les centres de santé. Beaucoup de cadres
gestionnaires (dont le directeur de l’hôpital Benzerdjeb) exercent depuis plusieurs années en qualité

15
d’intérimaires. Il faut à tout prix que l’administration centrale du ministère de la santé régularise leur
situation.

Couverture sanitaire de la Wilaya de Mostaganem  :

L'infrastructure hospitalière est constituée de 05 hôpitaux totalisant 1533 lits auxquels s'y ajoutent
87 lits de 11 maternités autonomes ou intégrées à des polycliniques. Les structures de santé de la
wilaya :
• O3 hôpitaux généraux o 01 hôpital à Mostaganem près d'El Arsa de 656 lits ;
- 01 hôpital à Ain Tedles de 300 lits ;
- 01 hôpital à Sidi Ali de 213 lits.
• O2 hôpitaux spécialisés o 01 hôpital « Mère-Enfants » à Mostaganem de 64 lits ;
- 01 hôpital psychiatrique de 300 lits.
• 28 polycliniques ;
• 11 maternités ;
• 11 Unités de Contrôle de la Tuberculose et des Maladies Respiratoires ;
• 02 maisons du Diabétique à la Salamandre et à Sidi Ali ;
• 143 salles de soins ;
• 01 Institut National Supérieur de Formation Paramédicale. Comme à l’université de Bejaia, Il existe
un département de formation de sciences infirmières au niveau de l’université de Mostaganem d’une
capacité pédagogique de 200 places, non reconnu par le ministère de la santé ?!? En cours de
réalisation :
• 01 hôpital général de 240 lits à Kharrouba à vocation universitaire ;
• 03 hôpitaux de 60 lits à Bouguirat, Mesra et Achaacha. Ressources humaines Près de 4550
personnes travaillent dans le secteur public de la santé. Le personnel médical représente 18 %, le
paramédical 53 %, le personnel technique et de service 22 % et l’administratif 7,5 %. Les 05 hôpitaux
fonctionnent avec 150 médecins spécialistes, 146 médecins généralistes, 07 chirurgiens dentistes, 08
pharmaciens, 85 sages-femmes et 1161 paramédicaux. Les 28 polycliniques, 11 maternités et 147
salles de soins fonctionnent avec 06 médecins spécialistes, 316 médecins généralistes, 138
chirurgiens dentistes, 06 pharmaciens, 129 sages-femmes et 937 paramédicaux.
Le secteur privé :
• 04 cliniques fonctionnelles, totalisant près de 118 lits ;
• 01 centre d’hémodialyse ;
• 08 unités de transport sanitaire ;
• 06 cabinets de groupe ;
• 107 cabinets de médecins spécialistes dont 19 gynécologues et 07 radiologues ;
• 120 cabinets de médecine générale ;
• 83 cabinets de chirurgie dentaire ;
• 147 officines pharmaceutiques ;
• 33 officines pharmaceutiques ENDIMED ;
• 02 grossistes distributeurs de produits pharmaceutiques. Ratios
• 2,2 lits/ 1000 habitants ;
• 1 polyclinique/ 28114 habitants ;

16
• 1 salle de soins/ 5355 habitants ;
• Taux de mortinatalité infantile : 25,4/ 1000 ;
• Taux de mortalité infantile : 28,1/ 1000 ;
• Taux de mortalité infanto-juvénile : 7,7/ 1000 ;
• Taux de mortalité maternelle : 20,7/ 100.000 naissances ;
• 1 Médecin Spécialiste pour 3.063 habitants ;
• 1 Médecin Généraliste pour 1.350 habitants ;
• 1 chirurgien-dentiste Spécialiste pour 35.781 habitants ;
• 1 chirurgien-dentiste pour 3.878 habitants ;
• 1 pharmacien pour 4.889 habitants. Contraintes Il existe un déficit en polycliniques dans la wilaya
et en particulier dans les daïras de Achaacha, Ain Tedles et Mesra. Par ailleurs si le ratio nombre de
lits par habitants semble satisfaisant, il faut savoir que l’hôpital Ernesto Che Guevara de la ville de
Mostaganem, ancienne caserne pendant la période coloniale, en grande partie vétuste et de type
pavillonnaire, ne réponds plus aux exigences de l'ingénierie sanitaire moderne et cela même si
l’ancien ministre de la santé Ould Abbas a procédé à la fermeture du service de chirurgie et à sa
réfection avec la réalisation de nouvelles salles opératoires et d’une unité de réanimation. Vu la
création d’une faculté de médecine à Mostaganem (ou plutôt d’une faculté des sciences de la santé),
plusieurs services de cet établissement ont été érigés en services hospitalo-universitaires. Le
nouveau directeur de l’établissement, ancien directeur des ressources humaines du CHU de Sidi Bel
Abbes tentera de faire fonctionner cet établissement en attendant l’achèvement du nouvel hôpital
de 240 lits de Kharrouba (à l'est de la ville de Mostaganem) qui traine lui aussi en longueur car prévu
initialement pour une capacité de 120 lits puis revu pour une capacité de 240 lits ce qui a entrainé
une augmentation des coûts et bien sûr des retards dans la réalisation. De même, l’hôpital de Ain
Tedeles ainsi que l’unité d’hémodialyse de Sidi Ali, structures en préfabriqué datant des années 80
devraient être remplacés par des structures en dur. Les ressources humaines sont inégalement
reparties : les daïras d’Ain Tedeles et Mesra ont la plus faible couverture médicale et plus de 60 %
des praticiens spécialistes sont concentrés dans la ville de Mostaganem.

Couverture sanitaire de la Wilaya de Relizane :

Le secteur public dispose de 04 hôpitaux généraux à Relizane, Oued Rhiou, Mazouna et Ammi
Moussa ayant une capacité totale de 1022 lits :
01 hôpital de 342 lits à Relizane ;
- 01 hôpital de 210 lits à Oued Rhiou ; o 01 hôpital de 260 lits à Mazouna ;
- 01 hôpital 120 lits à Ammi Moussa.
• 01 hôpital spécialisé en psychiatrie de 70 lits ;
• 34 polycliniques dont 13 avec maternité intégrée et 14 avec un point de garde H24 disposant de
242 lits ;
• 148 salles de soins ;
• 29 unités de dépistage et de suivi en milieu scolaire (UDS) ;
• 03 Maisons pour diabétiques ;
• 06 centres intermédiaires de santé mentale (CISM) ;
• 07 Unités de contrôle de la tuberculose et des maladies respiratoires (UCTMR) ;

17
• 01 Laboratoire d'hygiène de wilaya.
Le secteur Public fonctionne avec 76 médecins spécialistes (concentrés à l’hôpital chef lieu de
wilaya : 65%), 247 médecins généralistes (l’hôpital psychiatrique de Yellel ne dispose que de 5
médecins dont 4 psychiatres), 90 chirurgiens dentistes, 12 pharmaciens et 1950 agents
paramédicaux.
En cours de réalisation : • 01 l’hôpital de 60 lits à Mendes ;
• 01 complexe mère et enfant à Relizane ;
• 01 école de formation paramédicale ;
• 01 UMC à Relizane ;
• 03 polycliniques à Ouarizane, Lahlaf et Ain Tarik. Secteur parapublic • 26 Agences pharmaceutiques
ENDIMED ; • 02 Agences pharmaceutiques CNAS ; • 01 pharmacie au niveau du CMS de la Sûreté
Nationale. Secteur Privé : • 80 Médecins Spécialistes (64 % installés à Relizane) dont 06 cabinets de
radiologie ; • 125 Médecins généralistes ; • 75 cabinets de chirurgie dentaire ; • 186 Officines
pharmaceutiques ; • 04 laboratoires d’analyses médicales ; • 03 Établissements de distribution en
gros de médicaments. Il est à noter que sur les 38 communes que compte la wilaya, 33 sont
dépourvues de médecins spécialistes et 10 sont dépourvues de Chirurgiens dentistes. Ratios
couverture sanitaire : • 01lit/584habitants ; • 01 polyclinique/21358 habitants ; • 01 salle de soins
/4907habitants ; • 01 Médecin /1966 habitants ; • 01 Chirurgien dentiste /4666 habitants ; • 01
Pharmacien pour 1/3922 habitants ; • 01 Médecin Spécialiste 1/4940 habitants.
Contraintes - faible nombre de médecins spécialistes (dans le secteur public et privé) à l’exception du
chef-lieu de wilaya et cela même dans les hôpitaux ; - faible activités des équipes mobiles chargées
de la prise en charge des populations des zones enclavées.

Situation de la prise en charge des déchets spéciaux à l’échelle régionale :

La Wilaya de Sidi Belabbes:- totalisant 1414 lits dans le secteur public ainsi que 42 dans le privé.

Wilaya de Tlemcen : dispose de 2152 lits dans le secteur public et 207 dans le privé.

Wilaya de AinTemouchent : dispose de 989 lits dans le secteur public.

Wilaya de Tiaret :dispose de 1488 lits dans le secteur public.

Wilaya de Relizane : Secteur public dispose de 1022 lits.

Wilaya de Mostaganem: Le secteur publiquedispose de 1533lits et le privé de 118lits .

Wilaya d’Oran :Les structures Hospitalières du secteur public sont représentées par 14 hôpitaux
ayant une capacité de 4524 lits, le secteur privé20 Cliniques médicochirurgicales qui dispose de (500
lits).

L’ensemble de la région totalise 15 726Lits, en se référant aux statistiquesde L’organisation Mondial


de la santé chaque lit représente une productionjournalière d’un 1,5 Kg de déchets d’activité de soins

18
générés par malade,soit un total de 23 589 Kgde déchets généré par Jours dans la régionet qui
nécessite une prise en charge sérieuse et un traitement conforme aux lois en vigueur.

Situation actuelle des déchets d’activités de soins à risques infectieux :le traitement, le transport
ainsi que la traçabilité des déchets classé déchets spéciaux et spéciaux dangereux est claire dans la
législation Algérienne, notamment la loi 01-19 du 12 décembre concernant la gestion des déchets et
le contrôle de leur traitement, ainsi que le Décret exécutif 03-478 du 9 décembre 2003 définissant les
modalités de traitement des déchets d’activités de soin.
Chaque déchets produit est répertorié par famille et code qui définit sa nature les risques qu’il
représente et les démarches nécessaires à son traitement, on retrouve cela dans le décret exécutif
06-104 du 28 février 2006 définissant la nomenclature des déchets ainsi que les déchets spéciaux
dangereux.

Bien que la loi soit claire dans ce domaine la réalité en est bien loin.
Se basant sur les données énumérées précédemment on en arrive aux statistiques suivantes :

Vu le grands volume de déchets généré par jours dans la région, cela nous donne l’ampleur et
l’impact que ces déchets ont sur l’environnement si on leur trouve pas une solution.

Ne disposant pas d’incinérateurs conforme à la loi pour la pluparts, il sont mis à l’arrêtà cause de la
pression du voisinage urbain qui entourent les structure de soins qui sontasphyxier par les fumés
noire qu’ils dégagent ,cela les amène à avoir des tonne de déchets entassé et stocké à leur niveau
qui sont source de maladie et risque pour la santé , des cas multiple de rejets dans la nature sont a
déploré partout sur le territoire national , des cas aussi d’admission de ces déchets dans les centre
d’enfouissement techniques ,qui sont destiné normalement au déchets ménagé .

les rares opérateur privé agréé dans la région disposent tous réunies d’une capacité de 100Kg par
heur de destruction ,de leur capacité réduite il en résulte des prix très élevé de la prestation
d’incinération qu’il facture au secteur privé ,cela pousse certain privé a usé de circuit parallèle pour
éliminer leurs déchets ou bien les jeté eux même dans la nature ,on a observé aussi des cas de
recyclage du plastique des déchets d’activité de soins afin d’alimenté l’industrie du plastique
alimentaire .

s’agissant du secteur publique, le seul incinérateur opérationnel dans la Wilaya été celui de EHU qui
est de Type HP1000 d’une capacité de destruction de 250kg par heurs, récemment installé au Centre
d’enfouissement technique de HassiBounif , après les plaintes successives du voisinage à USTO, il est
en panne et à l’arrêt depuis plus de deux mois .

19
Produisant à elle seul près de 10 tonnes par jours de déchets d’activité de soins à risque infectieux,
tout secteur confondu, la wilaya reste dans l’incapacité de traités de façon adapté et règlementaire
toutes ces quantité généré de façon journalière.

Sur ces photos rejet dans la nature dans une Wilaya de l’intérieur du pays

20
Tous ces faits déplorables relate de façon
dramatiques la situation actuelle de cette filière
et les dangers au quel son exposé nos
concitoyens, nos ressources naturelle et notre
environnement.

Situation actuelle des produits


pharmaceutiques périmés :

Suite à l’arrêt des grande société étatique


d’importation de produits pharmaceutique et
de distribution, et le démantèlement de leur
officines comme le cas de l’enapharm ..etc ,
cela a conduita l’amoncèlement de plusieurs
tonnes de produits pharmaceutiques dans toute les régions du pays ,on parle de plusieurs millier de
tonnes de produits pharmaceutiques.

Le ministère de l’environnement a fait un appel d’offre pour les traitements de ces quantités de
médicaments périmés à trois reprises mais ne trouvant pas une société qui dispose de la capacité
nécessaire pour respecter les délais de réalisation, ces appels d’offre sont infructueux.

21
Ces photos illustrent un stock présent dans la wilaya d’Oran  :

22
23
24
Le Projet :

Présentation du projet :

Avec une parfaite connaissance des lois en vigueur, notamment La loi 01-19 du 12 décembre
concernant la gestion des déchets et le contrôle de leur traitement.

Nous ambitionnant de créé une unité de traitement par incinération de déchets spéciaux.

Sensible au besoin et à la triste réalité à laquelle sont confronté la plupart des établissements de
santé et cela dans l’ensemble du territoire ne trouvant pas de partenaire sérieux pour traiter leur
déchets dans le respect de la loi,et suite au nombreux article paru dans la presse national dénoncent
les rejets criminelle de ses déchets hautement toxique et infectieux dans la nature et pas loin de nos
habitation.

Nous soumettant à votre bon jugement et bienveillance, pour étude et avis notre projet qui nous le
souhaitant une fois mis sur pied offrira une alternative durable et respectueuse de l’environnement
et la loi, et sera et restera un partenaire de poids aux autorités compétente pour toutes
collaborations.

En étudiant minutieusement la couverture sanitaire de la région nous avons opté pour l’installation
en premier temps de quatre ligne d’incinération d’une capacité total de 400Kg par heurs de
destruction , ces quatre lignes seront conformes aux dernières normes en vigueur en matière de
rejet atmosphérique ,le matérielle sera soumis à la procédure d’approbation des autorité
compétente conformément au Décret exécutif 07-145 du 19 mai 2007 définissant le champ et les
modalités d’approbation des études d’impact sur l’environnement.

Disposant d’une capacité de destruction qui peut atteindre les 6400Kg par jours et cela sur deux
postes de travail tout en respectant le temps d’arrêt nécessaire au bon fonctionnement de
l’équipement et sa maintenance.

Notre unité sera autonome aussi en matière de collecte , afin d’allé vers les gisements de déchets
produits dans la région et de les acheminé pour traitement conformément à l’arrêté N°09/19 de la
20/01/2009 Portant réglementation de la collecte des déchets spéciaux, nous disposerons d’une
flotte de véhicule aménagé spécifiquement pour assurer la sécurité des occupons ,et l’intégrité de la
marchandise tout en veillant à la traçabilité rigoureuse de la provenance des déchets transporté et
leurs nature .

25
Technologie et capacité de l’équipement  :

GENERALITES

Cet incinérateur est spécialement conçu pour assurer la destruction de tous les déchets combustibles
produits par les hôpitaux, cliniques, laboratoires, instituts, maisons de retraite, etc...

La combustion « PYROLYTIQUE », en maîtrisant la gazéification des déchets :

Evite :

Le dégagement important de fumées noires et de poussières fines, lors des chargements.

Permet :

Une combustion régulière et complète des déchets.

Pour avantages :

Une combustion maîtrisée garantissant l’absence de fumées colorées, poussiéreuses ou odorantes.

Un fonctionnement automatique ne nécessitant aucune surveillance.

Une consommation de combustible limitée.

La possibilité d’accoupler l’incinérateur à une chaudière automatique placée en by-pass,


permettant la récupération des calories sous forme d’eau chaude, avec une grande souplesse
d’utilisation.

Les incinérateurs à combustion « PYROLYTIQUE », comprennent essentiellement :

1°) Une chambre de combustion des déchets hospitaliers :

* Une porte parfaitement étanche pour le chargement manuel des déchets.

* Un brûleur d’allumage dont l’utilisation est limité à l’inflammation des déchets.

2°) Une chambre de postcombustion des gaz

* Un brûleur de combustion des gaz, de faible puissance,

* Un dispositif d’injection d’air permettant une précombustion totale des gaz,

* Un dispositif d’admission d’air de refroidissement des gaz brûlés,

* Une gaine d’évacuation des gaz brûlés.

26
3°) Un coffret de commande assurant le cycle complet de combustion.

DESCRIPTION :

1°) Chambre de combustion :

* Carcasse monobloc en forte tôle d’acier de 3 et 10 mm avec renforts.

* Façade de chargement avec porte étanche montée sur gonds, volant de fermeture à vis, joint
souple, et garnissage isolant en réfractaire.

* Un garnissage interne en béton réfractaire avec une teneur en alumine de 42% AL² 03 et une
épaisseur de mur de 100 mm.

* Isolant thermique en panneaux fibreux composé de silicate de calcium avec une épaisseur de 75
mm.

* Brûleur d’allumage des déchets, au fuel ou au gaz, type monobloc à flamme plongeante, allumage
et sécurité d’allumage électroniques, ventilation permanente, électrovanne de régulation et vanne
d’isolement.

* Sole de combustion en Carborundum, évitant l’accrochage du verre et des scories.

2°) Chambre de postcombustion des gaz :

* Carcasse en forte tôle d’acier avec bride de raccordement.

* Garnissage interne en béton réfractaire à très haute teneur en alumine (65% AL² 03) et une
épaisseur de 150 mm.

* Isolant thermique en panneaux fibreux composés de silicates, de calcium avec une épaisseur de 85
mm.

* Brûleur au fuel ou au gaz, type monobloc à flamme horizontale, allumage et sécurité d’allumage
électroniques, ventilation permanente, électrovanne de régulation et vanne d’isolement.

* Tuyères d’injection d’air en acier réfractaire avec une vanne de réglage de débit.

* Ces tuyères ont été spécialement étudiées et brevetées permettant de garantir des rejets en
hydrocarbures très faibles.

* Une injection d’air secondaire est prévue et assure une teneur en oxygène parfaite.

3°) Ventilateur :

* Electro-ventilateur distribuant l’air primaire et secondaire, la régulation des débits d’air s’effectuant
par des vannes et servomoteur suivant les commandes du cycle automatique.

27
4°) Commandes et régulations :

Coffret de commandes étanche aux poussières, en tôle peinte cuite au four comprenant :

* Un interrupteur disjoncteur pour chaque moteur (ventilateurs et brûleurs).

* Une minuterie à temporisation réglable pour la régulation de chaque brûleur.

* Un régulateur à affichage digital pour la température de combustion.

* Un régulateur à affichage digital pour la température de postcombustion.

* Coffret électrique conforme aux normes en vigueur.

LE COUT GLOBAL DE L’INVESTISSEMENT:

Cout de l’équipement :

- PRIX GLOBAL DU MATERIEL D’INCINERATION CLE EN MAIN SANS LA PARTIE BATIS ET GENIE
CIVILE 320.000,00 €euro

Besoins en infrastructure :

Afin de mettre en œuvre notre projet, nous Auron besoin d’une assiette d’au moins 2000m2

Pour travailler dans le respect du Décret exécutif 07-144 du 19 mai 2007 définissant la liste des
établissements classés dans le cadre de la protection de l’environnement, l’emplacement de cette
assiette devra être dans une Zone Classé zone industrielle.

L’alimentation en Gaz de ville et le raccordement au réseau électrique et d’assainissement ainsi que


l’AEP est primordial pour la pérennité de l’activité et l’assurance d’une prestation de qualité.
L’emplacement devrai aussi être accessible au réseau routier afin d’assuré la collecte correctement.

Le plant de masse et l’affectation des bâtiments seront organisé comme suit  :

28
1-Un bloc administratif :

- D’une superficie de 200M2 ce bâtiment servira a abrité toute l’administration et la direction


de l’unité.
- Constitué d’une réception ,de deux grand bureau ,d’une grande salle de réunion ,d’une salle
d’attente ,un espace modulable constitué de plusieurs bureau paysagés qui garantisse un
lieux d’altercation professionnel et d’échange d’idée tout en gardant une certaine intimité en
monoposte de travail séparé par des cloisons modulables .
- Tout cet est couvert de large surface vitrés, cela garantie un bon apport en lumière durant la
journée.

2-Hangar principal :

- Comprenant deux zones de traitement pour deux lignes d’incinération, faisant 1288M2, cet
espace abritera le gros du matériel de production, ainsi que deux sales de contrôle.

Tous les produits a incinéré seront acheminé vers zone après avoir été pesé identifié et tries par
type de déchets et priorité d’incinération.

- Comprenant une zone de stockage pour les déchets spéciaux a risque infectieux, d’une
superficie de 782,46M2 cette zone servira a abrité les bacs contenant les déchets admis
avant leur traitements, étant une zone de transit les déchets seront trié et répertorié en cet
endroits par le Responsable HSE de l’établissement aidé d’opérateurs.

3-Zone de stockage et de trie de médicaments  périmés :

D’une superficie de 483M2cette zone servira au stockage au tries et a l’entreposage des produits
pharmaceutiques périmé, ne constituant pas un risque infectieux ces produits seront acheminé par
un autre accès, et ne passeront pas par la zone de décontamination, une fois trié et répertorié ils
seront directement acheminé vers la zone de traitement.

Coup de la réalisation des infrastructures

29
o Le montant global de l’investissement envisagé s’élève à 64 073 122,37 DA

o Le détail des investissements est comme suit  :

Désignations Montant (En DA)

Unité d'incinération type CP 100 37 320 000,00

Terrains 1,00

Bâti en béton 7 000 000,00

Bâti en charpente métallique 13 000 000,00

Mobilier de bureau 3 265 600,00

Véhicules 3 437 521,37

Total 64 073 122,37

STRUCTURE DE FINANCEMENT DU PROJET:

Le présent projet sera financé à 100% par le promoteur.

Etat d’avancement du projet :

Démarrages dés mise à disposition du terrain.

Besoins humains :

S’inscrivant dans la continuité la pérennité et le perpétuel développement notre projet aura besoin
d’une main d’œuvre pour concrétiser ses ambitions et assuré une prestation de qualité à nos
partenaires.

30
Les équipes seront réparties par fonction et spécialité :

Des équipes aussi itinérante seront déployéà travers les wilayas pour assurer la collecte des déchets
et leur transport jusqu’à l’unité de traitement.

Des équipes de nettoyage d’assainissement et HSE auront pour mission la décontamination des
véhicules a leur arrivé et le tri des déchets par type et priorité d’incinération.

L’équipe de traitement et d’opérateur sur incinérateurs sera formé sur l’équipement et sa


maintenance par le constructeur.

Notre unité comprendra une unité intégré de trie de produits pharmaceutiques sera sur site et aura
pour mission un trie rigoureux des produits admis dans l’installation par forme galénique et la
préparation des lots envoyé aux équipes de traitement.

De par le volume horaire au quel obéit le fonctionnement du matériels toutes les équipes sur site
seront décuplé par deux pour assurer un rendement 2*8 de fonctionnement afin d’optimiser
l’efficacité et accroitre le volume de déchets traites.

Notre prévision se porte sur un effectif direct d’au moins 20 ouvrier et cadres confondu pour la
première année et d’une augmentation de l’effectif de 20% par années jusqu’à atteindre la capacité
maximal de traitement de notre unité une fois que la deuxième phase du projet sera entamé.

Partenariat et emplois indirecte : de par la capacité de traitement conséquente de notre


équipements et l’éloignement de certaines wilayas, notre société pourra éventuellement conclure
des partenariats avec des sociétés de collecte agrées répondant a un cahier de charge bien précis et
disposant des moyens adapté, cela pourra crée une filière intermédiaire qui sera elle-même
génératrice d’emplois et par la même occasion contribuera à l’essor économique de sa région
d’implantation.

L’industrie plastique et d’emballage sera fortement sollicité par notre activité de traitement ,vu la
législation qui impose le conditionnement des déchets par nature et forme ,les établissements
producteur devront trié et conditionné à leur niveau leur déchets afin de permettre à nos équipes de
collecte de travaillé en toute sécurité durant le transport et la manutention ,cela va créer un nouveau
marché de consommation d’emballage et conditionnement de tout type , afin de faire face à cette
demande croissante les industrielle devront recruté d’avantage et créé plus de poste permanent que
ce soit dans la production sur site ou bien pour la distribution et livraison .

Tableau d’effectif prévisionnel

31
Désignation N N+1 N+2 N+3 N+4
2016 2017 2018 2019 2020
CADRES  6 7 8 10 12
MAITRISE 5 6 7 8 10
EXECUTION 12 14 17 20 24
TOTAL 23 27 32 38 46

Production :

Technologie de l’équipement :

L’équipement d’incinération sera constitué en un assemblage précis de plusieurs systèmes qui


constitue le processus complet de traitement.

TRAITEMENT DES GAZ

- A la sortie de la chaudière de récupération à eau chaude, les gaz sont à une température comprise
entre 190 et 210°C et contiennent des polluants composés de poussières, H.C.L, SO², H.F, métaux
lourds Dioxines et furanes.
- le principe consiste à injecter deux produits neutralisants qui se composent de bicarbonate de
soude pour neutraliser les acides tels que H.C.L, SO² et H.F et du charbon actif pour les Dioxines et
furanes et les métaux lourds.

- Ces produits neutralisants qui sont stockés dans deux trémies séparées, sont injectés dans deux
réacteurs qui effectuent un mélange gaz/neutralisant afin de purifier ces polluants.

- Les principales particules de poussières sont déjà séparées par la force centrifuge dans l'admission
du filtre céramique.
- Ensuite le courant gazeux est aspiré uniformément sur les éléments de filtration.
- La poussière ainsi que les neutralisants restent sur les éléments de filtration, tandis que les gaz
purifiés traversent les éléments filtrants.
- Lorsque que le filtre entraîne une perte de charge dépassant une consigne donnée, un système de
décolmatage par jet d’air comprimé est activé. Ce décomaltage est exécuté par rangée entière, de
manière séquentielle rangée après rangée, jusqu’à ce que la perte de charge entraîné par le filtre soit
redescendue en dessous de la valeur de consigne. Par ce jet d'air comprimé, la poussière accumulée
sur les éléments est brusquement décollée et tombe dans la trémie à la base du filtre.
- Les gaz traités sont évacués par le ventilateur d’extraction qui est placé au pied de la cheminée.
- Un système de manutention des bigs bag pour les produits neutralisants avec palan électrique est
prévu dans notre fourniture.

NOTA : Le système d’injection de bicarbonate de soude sera directement asservi à la quantité de


H.C.L détecté par l’analyseur de gaz en continu.

32
Composants et construction
Le système de dépoussiérage par filtre céramique est réalisé de la façon suivante:

- Corps de filtre de conception modulaire.


- Modules de filtration avec éléments de filtration céramiques (ces modules et ces éléments sont
positionnés de telle façon qu'ils peuvent être remplacés verticalement côté air propre).
- Mécanisme de nettoyage à air comprimé avec réservoir à air comprimé, soupapes
électromagnétiques nécessaires et commande électronique.
- Colonnes de support avec boulons d'ancrage.
- Assise de ventilateur montée.
- Brides de raccordement.
- La température maximum du filtre est de 500°C en cas d’incidents (surchauffe incinérateur,
déréglage).
Notre équipement aussi peut traiter en même temps plusieurs type de déchets, solide par admission
normal et chargement par bac, liquide par pulvérisation dans le bloc, et plateau par pompage à haute
pression, se procédé révolutionnaire pour assurer un rendement très compétitif et élevé de
destruction de divers produits.

Produits traités par l’équipement :

Déchets en provenance des activités soins :


Déchets infectieux, cultures de laboratoires, déchets en provenance des services d’isolation,
excréments, matériels en contact avec des patients infectés, déchets potentiellement infectés par
des agents pathogènes.
 Déchets pathologiques, fragments humains, sang, tout fluides organiques, tissus humains.
 Scalpels, aiguilles, matériel de perfusion, lames, verre.
 Déchets pharmaceutiques : bouteilles périmées, boîtes.
 Déchets génotoxiques : médicaments cytostatiques, produits chimiques génotoxiques.
 Déchets chimiques : réactifs de laboratoires, désinfectants.
 Déchets à faible radioactivité: Liquides de radiothérapie non utilisés, verrerie, papier
absorbant.
 Matériels ayant servi à la préparation de la chimiothérapie anticancéreuse.
 Médicaments périmés.
 Déchets ATNC-AGENTS transmissibles non conventionnels (Encéphalopathie spongiforme
bovine...).
 Animaux contaminés.

Déchets industriels :
Pour la destruction et la valorisation énergétique des déchets industriels à base de plastique, laque,
résine, peintures, tissus etc.
 Les déchets solides tels que le plastique (y compris le PVC), le caoutchouc, le carton, le bois,
la peinture...
 Les déchets liquides tels que les phénols, les solvants, l'huile contaminée, les boues de
station, filtres presse et tous déchets pétroliers...

33
 Les déchets gazeux tels que les composés volatiles organiques en sortie des fours de
traitements thermiques.

Environnement :

GARANTIE DES GAZ A LA SORTIE DE LA CHEMINEE


RAMENEE A 11% O² :

- Température des gaz à la sortie du filtre 150°C


- Teneur en monoxyde de carbone  50 mgr/Nm3
- Teneur en poussière totale  10 mgr/Nm3
- Teneur en H.C.L  10 mgr./Nm3
- Teneur en H.F  1 mgr/Nm3
- Teneur en SO²  50 mgr/Nm3
- Teneur en Dioxine + Furanes  0,1 ngr/Nm3
- Teneur en C.O.T  10 mgr/Nm3
- Teneur en cadmium  0,05 mgr/Nm3
- Teneur en mercure  0,05 mgr/Nm3
- Teneur en autres métaux lourds  0,5 mgr/Nm3
- Teneur en N.O.X  200 mgr/Nm3

NB : Ces valeurs sont pour la plupart 10 fois inférieur au seuil tolérable par la loi sur les rejets
atmosphériques des établissements classés

Valeur ajouté :

Notre projet ayant pour but initial de facturé une prestation de collecte et de traitement de déchets
spéciaux conformément aux lois en vigueurs et en se conformant au standard internationaux les plus
stricte, cette prestation sera facturé sur un calcul simple de poids multiplié par le prix unitaire adapté
à chaque type de déchets et quantité produites par chaque clients.
Sachant que le cours actuelle de la prestation d’incinération au niveau national est compris entre 130
Dinars Kg et 350Dinars Kg en Hors taxes.

34
Avec notre capacité d’incinération et le rendement qu’elle propose nous envisagent d’opéré les prix
les plus compétitifs du marché en dessous de la barre des 140 Dinars le Kg avec la prestation de
collecte incluse dans le service.

Chiffre d’affaire prévisionnel selon quantité incinéré :

Le prix unitaire opéré pour le calcul est de l’ordre de 140dinars /kg hors taxes

Période Capacité prévisionnel de Chiffre d’affaire


traitement par ans
1ere année 1304 tonnes 182.560.000Dinars
2eme année 2304 tonnes 322.560.000Dinars
3eme année 2765 tonnes 387.100.000Dinars
4eme année 3318 tonnes 464.520.000Dinars
5eme année 3982 tonnes 557.480.000 Dinars
Nous constatons que ce projet se développe d’une année à l’autre en matière de tonnage ce qui
augmente le traitement des déchets annuel, le graphe suivant montre cette augmentation :

Tonne
4500

4000

3500

3000

2500 Tonne

2000

1500

1000

500

0
2016 2017 2018 2019 2020

Tva et Tap prévisionnels a versé selon le chiffre d’affaire annuel  :

Période Chiffre d’affaire prévisionnel TVA 17% TAP 2%


1ere année 182.560.000Dinars 31.035.200Dinars 3.651.200Dinars
2eme année 322.560.000Dinars 54.835.200Dinars 6.451.200Dinars
3eme année 387.100.000Dinars 65.807.000Dinars 7.742.000Dinars
4eme année 464.520.000Dinars 78.968.400Dinars 9.290.400Dinars
5eme année 557.480.000 Dinars 94.771.600Dinars 11.149.600Dinars

35
La commune d’implantation de ce projet va lui faire bénéficier des recettes conséquentes et
importantes et cela par le paiement de la taxe sur l’activité professionnelle (TAP), ces recettes
prévisionnelles sont énumérées dans le graph suivant :

Chart Title
12,000,000.00

10,000,000.00

8,000,000.00
Série 3
6,000,000.00

4,000,000.00

2,000,000.00

-
2016 2017 2018 2019 2020

IBS prévisionnels à payer selon les Résultats annuels  :

Période Résultat prévisionnel IBS à payer 26%


1ere année 108.459.463Dinars 28.199.460Dinars
2eme année 169.124.544Dinars 43.972.381Dinars
3eme année 196.502.250Dinars 51.090.585Dinars
4eme année 229.154.444Dinars 59.580.155Dinars

36
5eme année 268.366.816Dinars 69.775.372Dinars

Le trésor public va aussi bénéficier de ce projet et cela par le paiement de l’impôt sur les bénéfices
des sociétés (IBS) , ces paiements prévisionnelles qui sont importants et qui augmentent chaque
années d’une manière conséquente, ils sont énumérées dans le graph suivant :

Chart Title
80,000,000.00

70,000,000.00

60,000,000.00

50,000,000.00
Série 3
40,000,000.00

30,000,000.00

20,000,000.00

10,000,000.00

-
2016 2017 2018 2019 2020

Synthèse :

Chiffre d’affaires prévisionnel

37
Désignation N N+1 N+2 N+3 N+4

  2016 2017 2018 2019 2020

Chiffres d’affaires 182 560 000,00 322 560 000,00 387 100 000,00 464 520 000,00 557 480 000,00

Le graph suivant montre que le chiffre d’affaires visé augmente d’une manière régulière et
significative :

Chart Title
600,000,000.00

500,000,000.00

400,000,000.00
Série 3
300,000,000.00

200,000,000.00

100,000,000.00

-
2016 2017 2018 2019 2020

Remarque : en vue de la complexité et les variables aléatoires qui peuvent modifier la cotation des
opérations de décontamination de sites, le traitement des produits pharmaceutiques périmés ainsi
que les déchets spéciaux industriel de par le prix unitaire, notre étude a préféré prendre comme
exemple le cas des déchets d’activités de soins à risques infectieux.

Etant donné que notre matériels nous permettrai de traité une gamme étendue de déchets spéciaux
solides est liquides, cet apport sera non négligeable au plan de charge de l’activité.

38
Expansion de l’activité :

Phase 1 : augmentation de la capacité d’incinération et de la couverture logistique :

Offrant une véritable solution au problème des déchets spéciaux et cela dans le respect de
l’environnement ,et de la lois en vigueur ,cette expérience une fois ayant fait ses preuves sera voué
au développement et à la délocalisation ,pour un premier temps à travers un réseau logistique se
basant sur des point de transite et de stockage des déchets sur les wilaya éloigné alimenté par un
réseau de collecte local , et dans un deuxième temps l’installation de deux autre station similaires
dans chaque régions du pays ,pour une prise en charge total des déchets spéciaux et afin de garantir
une même qualité de travail et de prestation même pour toute les régions du pays .

Phase 2 : incinération des déchets ménagers avec valorisation énergétique et recyclage et
récupération :

Pour optimiser l’incinération des déchets ménagé avec une valorisation énergétique, il faudra avoir
une chaine de recyclage et de tries additionnel à l’installation.

Afin de diminué la masse et le poids a incinéré et pour arriver au stade du déchet ultime non
récupérable qui sera destiné à l’incinération.

Tous les plastiques recyclable métaux et emballage doive être trié et récupéré a l’admission. .

Des techniques de collecte sélectives sont envisageable afin de trié à la source ces déchets avec des
bacs séparé et des véhicules de collecte a conteneur multiples.

1 tonne de déchets produira par proportions approximatives le résultat suivant   :


- 50 kg métaux (ferreux et non-ferreux)
- 100 kg papier
- 50 kg plastique (film+flacons)
- 50 kg verre
- 400 kg organique
- 200 kg compost
- 55 Nm³ biogaz
- 225 kWe (275 kWe)
39
Application à long termes  :

L’énergie ainsi produite par l’installation servira a alimenté une unité de production de plastique
grade alimentaire à partir du PET issu des bouteilles d’eau minéral récupéré à la collecte.

Ce procédé révolutionnaire et innovant diminuera l’impact de ses produits non biodégradable sur
l’environnement et pourra alimenter l’industrie du plastique qui est tributaire de l’importation des
matières premières de l’étranger, cela pourra réduire la facture d’importation dans le secteur et par
la même occasion gardé des capitaux nationaux.

40
II - Évaluation financière du projet comportant
tous les agrégats comptables

ETUDE FINANCIERE DU PROJET SUR 5 ANS :

 Bilan initial
 Tableau de compte de résultats prévisionnels sur cinq(05) ans (Recap).
41
 Bilan prévisionnel sur cinq (05) ans (Recap).
 Bilan prévisionnel (actif, passif et TCR) 2016
 Bilan prévisionnel (actif, passif et TCR) 2017
 Bilan prévisionnel (actif, passif et TCR) 2018
 Bilan prévisionnel (actif, passif et TCR) 2019
 Bilan prévisionnel (actif, passif et TCR) 2020
 Tableau des amortissements.
 Tableau de cash flow.
 Plan de financement prévisionnel sur cinq (05 ans).

42
Bilan initial

43
IMPRIME DESTINE A L'ADMINISTRATION

N.I.F 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Désignation de l'entreprise : EURL ENVI OUEST.

Activité : STATION D'INCENERATION


Adresse :HAY KHMISTI ORAN

Exercice clos le 31/12/2015

BILAN (ACTIF)

Série G, n°2 (2011-V20)

N N-1

Amortissements
ACTIF Montants provisions et Net Net
Bruts pertes de
valeurs
ACTIFS NON COURANTS
Ecart d'acquisition - goodwil positif ou négatif -
Immobilisations incorporelles -
Immobilisations corporelles
Terrains 1,00 1,00
Batiments 20 000 000,00 20 000 000,00
Autres immobilisations corporelles 44 073 121,00 44 073 121,00
Immobilisations en concession 0
Immobilisations en cours 0
Immobilisations financières
Titres mis en équivalence 0
Autres participations et créances rattachées 0
Autres titres immobilisés 0
Prêts et autres actifs financiers non courants 0
Impôts différés actif 0

TOTAL ACTIF NON COURANT 64 073 122 0 64 073 122 0

ACTIFS COURANTS
Stocks et encours 0
Créances et emplois assimilés
Clients 0
Autres débiteurs 0
Impôts et assimilés 0
Autres créances et emplois assimilés 0
Disponibilités et assimilés
Placements et autres actifs financiers courants 0
Trésorerie 0

TOTAL ACTIF COURANT 0 0 0 0

TOTAL GENERAL ACTIF 64 073 122 0 64 073 122 0

44
IMPRIME DESTINE A L'ADMINISTRATION
N.I.F 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Désignation de l'entreprise : EURL ENVI OUEST.

Activité : STATION D'INCENERATION


Adresse :HAY KHMISTI ORAN

Exercice clos le 31/12/2015

BILAN (PASSIF)

PASSIF N N-1

CAPITAUX PROPRES
Capital émis 10 000 000
Capital non appelé
Primes et réserves- Réserves consolidées(1)
Ecarts de réévaluation
Ecart d'équivalence (1)
Résultat net - Résultat net part du groupe (1)
Autres capitaux propres - Report à nouveau
Part de la société consolidante (1)
Part des minoritaires (1)

TOTAL I 10 000 000 0

PASSIFS NON-COURANTS:

Emprunts et dettes financières


Impôts (différés et provisionnés)
Autres dettes non courantes
Provisions et produits constatés d'avance
TOTAL II 0,00 0,00

PASSIFS COURANTS:

Fournisseurs et comptes rattachés


Impôts
Autres dettes 54 073 122
Trésorerie Passif
TOTAL III 54 073 122 0

TOTAL PASSIF (I+II+III) 64 073 122 0

45
 Tableau de compte de résultats prévisionnels sur
cinq(05) ans recap

46
ELEMENTS N N+1 N+2 N+3 N+4
ANNEES 2016 2017 2018 2019 2020
Prestations de 000,00 560 182 000,00 560 322 000,00 100 387 000,00 520 464 000,00 480 557
services
Autres
approvisionnement 400,00 650 15 704,00 544 27 644,80 053 33 373,76 664 39 248,51 597 47
s
200,00 360 40 952,00 433 101 742,40 720 129 890,88 664 163 869,06 397 204
Autres Services
924,76 170 5 807,18 803 5 674,22 520 6 527,52 554 7 292,36 820 8
Frais de Personnel
200,00 651 3 200,00 451 6 000,00 742 7 400,00 290 9 600,00 149 11
Impots et Taxes
Autres charges 500,00 860 3 480,00 794 6 376,00 153 8 051,20 784 9 861,44 740 11
operationnelles
312,14 407 5 312,14 407 5 312,14 407 5 312,14 407 5 312,14 407 5
Amortissements
536,90 100 74 455,32 435 153 749,56 597 190 555,50 365 235 183,51 113 289
Total des Charges
463,10 459 108 544,68 124 169 250,44 502 196 444,50 154 229 816,50 366 268
Résultat Brut

47
 Bilan prévisionnel sur cinq (05) ans recap

COMPTE DU ACTIF PREVISIONNEL


48
ELEMENT ACTIF N N+1 N+2 N+3 N+4
ANNEES 2016 2017 2018 2019 2020
1,00 1,00 1,00 1,00 1,00
Terrains
000,00 000 20 000,00 000 20 000,00 000 20 000,00 000 20 000,00 000 20
Batiments
Autres
immobilisations 121,00 073 44 121,00 073 44 121,00 073 44 121,00 073 44 121,00 073 44
corporelles
312,14 407 5 - 624,27 814 10 - 936,41 221 16 - 248,55 629 21 - 560,69 036 27 -
Amortissements
141,24 116 74 087,66 817 179 464,14 055 203 206,13 016 373 111,92 290 285
Clients
245,00 650 12 452,00 750 18 914,00 658 23 215,00 713 28 214,00 546 33
Impots et assimiles
652,00 550 30 736,00 458 120 489,00 316 250 561,00 315 280 632,00 215 640
Tresorerie
848,10 982 175 773,39 284 372 052,73 882 524 855,58 488 724 519,23 088 996
TOTAUX

COMPTE DU PASSIF PREVISIONNEL

49
ELEMENT PASSIF N N+1 N+2 N+3 N+4
ANNEES 2016 2017 2018 2019 2020
000,00 000 10 000,00 000 10 000,00 000 10 000,00 000 10 000,00 000 10
Capital
Resultat en instance 463,10 459 108 007,79 584 277 258,23 086 474 702,73 240 703
d'affectation

000,00 000 10 463,10 459 118 007,79 584 287 258,23 086 484 702,73 240 713
SITUATION NETTE
122,00 073 54 450,00 560 80 400,00 620 35 140,00 520 4 400,00 230 6
Autres dettes
263,00 450 3 315,60 140 4 394,50 175 5 012,85 728 6 600,00 250 8
Impots et taxes
463,10 459 108 544,68 124 169 250,44 502 196 444,50 154 229 816,50 366 268
Resultat brut
848,10 982 175 773,39 284 372 052,73 882 524 855,58 488 724 519,23 088 996
TOTAUX

50
 Bilan prévisionnel (actif, passif et TCR) 2016

51
IMPRIME DESTINE A L'ADMINISTRATION

N.I.F 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Désignation de l'entreprise : EURL ENVI OUEST.

Activité : STATION D'INCENERATION


Adresse :HAY KHMISTI ORAN

Exercice clos le 31/12/2016

BILAN (ACTIF)

Série G, n°2 (2011-V20)

N N-1

Amortissements
ACTIF Montants provisions et Net Net
Bruts pertes de
valeurs
ACTIFS NON COURANTS
Ecart d'acquisition - goodwil positif ou négatif -
Immobilisations incorporelles -
Immobilisations corporelles
Terrains 1,00 1,00
Batiments 20 000 000,00 1 000 000,00 19 000 000,00
Autres immobilisations corporelles 44 073 121,00 4 407 312 39 665 808,86
Immobilisations en concession 0
Immobilisations en cours 0
Immobilisations financières
Titres mis en équivalence 0
Autres participations et créances rattachées 0
Autres titres immobilisés 0
Prêts et autres actifs financiers non courants 0
Impôts différés actif 0

TOTAL ACTIF NON COURANT 64 073 122 5 407 312 58 665 810 0

ACTIFS COURANTS
Stocks et encours 0
Créances et emplois assimilés
Clients 74 116 141 74 116 141
Autres débiteurs 0
Impôts et assimilés 12 650 245 12 650 245
Autres créances et emplois assimilés 0
Disponibilités et assimilés
Placements et autres actifs financiers courants 0
Trésorerie 30 550 652 30 550 652

TOTAL ACTIF COURANT 117 317 038 0 117 317 038 0

TOTAL GENERAL ACTIF 181 390 160 5 407 312 175 982 848 0

52
IMPRIME DESTINE A L'ADMINISTRATION
N.I.F 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Désignation de l'entreprise : EURL ENVI OUEST.

Activité : STATION D'INCENERATION


Adresse :HAY KHMISTI ORAN

Exercice clos le 31/12/2016

BILAN (PASSIF)

PASSIF N N-1

CAPITAUX PROPRES
Capital émis 10 000 000
Capital non appelé
Primes et réserves- Réserves consolidées(1)
Ecarts de réévaluation
Ecart d'équivalence (1)
Résultat net - Résultat net part du groupe (1) 108 459 463
Autres capitaux propres - Report à nouveau
Part de la société consolidante (1)
Part des minoritaires (1)

TOTAL I 118 459 463 0

PASSIFS NON-COURANTS:

Emprunts et dettes financières


Impôts (différés et provisionnés)
Autres dettes non courantes
Provisions et produits constatés d'avance
TOTAL II 0,00 0,00

PASSIFS COURANTS:

Fournisseurs et comptes rattachés


Impôts 3 450 263
Autres dettes 54 073 122
Trésorerie Passif
TOTAL III 57 523 385 0

TOTAL PASSIF (I+II+III) 175 982 848 0

53
IMPRIME DESTINE A L'ADMINISTRATION
N.I.F 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Désignation de l'entreprise : EURL ENVI OUEST.

Activité : STATION D'INCENERATION


Adresse :HAY KHMISTI ORAN

Exercice du 01/01/2016 au 31/12/2016

COMPTE DE RESULTAT

N N-1
Rubriques DEBIT CREDIT DEBIT CREDIT
(en Dinars) (en Dinars) (en Dinars) (en Dinars)
Ventes de marchandises -
Produits fabriqués -
Production vendue Prestations de services 182 560 000
Vente de travaux - -
Produits annexes
Rabais,remises,ristournes accordés -
Chiffre d'affaires net des Rabais,remises,ristournes 182 560 000 -
Production stockée ou déstockée - - - -
Production immobilisée - -
Subventions d'exploitation - -
I-Production de l'exercice 182 560 000 -
Achats de marchandises vendues - -
Matières premières - -
Autres approvisionnements 15 650 400
Variations des stocks - - - -
Achats d'études et de prestations de services - -
Autres consommations
Rabais, remises, ristournes obtenus sur achats -
Sous-traitance générale
Locations
Services Entretien, réparations et maintenance
extérieurs Primes d'assurances
Personnel extérieur à l'entreprise
Rémunération d'intermédiaires et honoraires
Publicité
Déplacements, missions et réceptions
Autres services 40 360 200

Rabais, remises, ristournes obtanus sur services extérieurs -


II-Consommations de l'exercice 56 010 600 -
III-Valeur ajoutée d'exploitation(I-II) 126 549 400 -
Charges de personnel 5 170 925
Impôts et taxes et versements assimilés 3 651 200
IV-Excédent brut d'exploitation 117 727 275 -

54
IMPRIME DESTINE A L'ADMINISTRATION
N.I.F 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Désignation de l'entreprise : EURL ENVI OUEST.

Activité : STATION D'INCENERATION


Adresse :HAY KHMISTI ORAN

Autres produits opérationnels -


Autres charges opérationnelles 3 860 500
Dotations aux amortissements 5 407 312
Provision
Pertes de valeur
Reprise sur pertes de valeur et provisions
V- Résultat opérationnel 108 459 463 -
Produits financiers - -
Charges financières - -
VI-Résultat financier - -
VII-Résultat ordinaire (V+VI) 108 459 463 -
Eléments extraordinaires (produits) (*) - -
Eléments extraordinaires (charges) (*) - -
VIII-Résultat extraordinaire - -
Impôts exigibles sur résultats
Impôts différés (variations) sur résultats - -
IX-RESULTAT NET DE L'EXERCICE 108 459 463 -

55
 Bilan prévisionnel (actif, passif et TCR) 2017

56
IMPRIME DESTINE A L'ADMINISTRATION

N.I.F 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Désignation de l'entreprise : EURL ENVI OUEST.

Activité : STATION D'INCENERATION


Adresse :HAY KHMISTI ORAN

Exercice clos le 31/12/2017

BILAN (ACTIF)

Série G, n°2 (2011-V20)

N N-1

Amortissements
ACTIF Montants provisions et Net Net
Bruts pertes de
valeurs
ACTIFS NON COURANTS
Ecart d'acquisition - goodwil positif ou négatif -
Immobilisations incorporelles -
Immobilisations corporelles
Terrains 1,00 1,00 1,00
Batiments 20 000 000,00 2 000 000,00 18 000 000,00 19 000 000,00
Autres immobilisations corporelles 44 073 121,00 8 814 624 35 258 496,73 39 665 809
Immobilisations en concession 0
Immobilisations en cours 0
Immobilisations financières
Titres mis en équivalence 0
Autres participations et créances rattachées 0
Autres titres immobilisés 0
Prêts et autres actifs financiers non courants 0
Impôts différés actif 0

TOTAL ACTIF NON COURANT 64 073 122 10 814 624 53 258 498 58 665 810

ACTIFS COURANTS
Stocks et encours 0
Créances et emplois assimilés
Clients 179 817 088 179 817 088 74 116 141
Autres débiteurs 0 0
Impôts et assimilés 18 750 452 18 750 452 12 650 245
Autres créances et emplois assimilés 0 0
Disponibilités et assimilés
Placements et autres actifs financiers courants 0 0
Trésorerie 120 458 736 120 458 736 30 550 652

TOTAL ACTIF COURANT 319 026 276 0 319 026 276 117 317 038

TOTAL GENERAL ACTIF 383 099 398 10 814 624 372 284 774 175 982 848

57
IMPRIME DESTINE A L'ADMINISTRATION
N.I.F 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Désignation de l'entreprise : EURL ENVI OUEST.

Activité : STATION D'INCENERATION


Adresse :HAY KHMISTI ORAN

Exercice clos le 31/12/2017

BILAN (PASSIF)

PASSIF N N-1

CAPITAUX PROPRES
Capital émis 10 000 000 10 000 000
Capital non appelé
Primes et réserves- Réserves consolidées(1)
Ecarts de réévaluation
Ecart d'équivalence (1)
Résultat net - Résultat net part du groupe (1) 169 124 545 108 459 463
Autres capitaux propres - Report à nouveau 108 459 463
Part de la société consolidante (1)
Part des minoritaires (1)

TOTAL I 287 584 008 118 459 463

PASSIFS NON-COURANTS:

Emprunts et dettes financières


Impôts (différés et provisionnés)
Autres dettes non courantes
Provisions et produits constatés d'avance
TOTAL II 0,00 0,00

PASSIFS COURANTS:

Fournisseurs et comptes rattachés


Impôts 4 140 316 3 450 263
Autres dettes 80 560 450 54 073 122
Trésorerie Passif
TOTAL III 84 700 766 57 523 385

TOTAL PASSIF (I+II+III) 372 284 774 175 982 848

58
IMPRIME DESTINE A L'ADMINISTRATION
N.I.F 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Désignation de l'entreprise : EURL ENVI OUEST.

Activité : STATION D'INCENERATION


Adresse :HAY KHMISTI ORAN

Exercice du 01/01/2017 au 31/12/2017

COMPTE DE RESULTAT

N N-1
Rubriques DEBIT CREDIT DEBIT CREDIT
(en Dinars) (en Dinars) (en Dinars) (en Dinars)
Ventes de marchandises -
Produits fabriqués -
Production vendue Prestations de services 322 560 000 182 560 000
Vente de travaux - -
Produits annexes
Rabais,remises,ristournes accordés -
Chiffre d'affaires net des Rabais,remises,ristournes 322 560 000 182 560 000
Production stockée ou déstockée - - - -
Production immobilisée - -
Subventions d'exploitation - -
I-Production de l'exercice 322 560 000 182 560 000
Achats de marchandises vendues - -
Matières premières - -
Autres approvisionnements 27 544 704 15 650 400
Variations des stocks - - - -
Achats d'études et de prestations de services - -
Autres consommations
Rabais, remises, ristournes obtenus sur achats -
Sous-traitance générale
Locations
Services Entretien, réparations et maintenance
extérieurs Primes d'assurances
Personnel extérieur à l'entreprise
Rémunération d'intermédiaires et honoraires
Publicité
Déplacements, missions et réceptions
Autres services 101 433 952 40 360 200
Rabais, remises, ristournes obtanus sur services extérieurs -
II-Consommations de l'exercice 128 978 656 56 010 600
III-Valeur ajoutée d'exploitation(I-II) 193 581 344 126 549 400
Charges de personnel 5 803 807 5 170 925
Impôts et taxes et versements assimilés 6 451 200 3 651 200
IV-Excédent brut d'exploitation 181 326 337 117 727 275

59
IMPRIME DESTINE A L'ADMINISTRATION
N.I.F 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Désignation de l'entreprise : EURL ENVI OUEST.

Activité : STATION D'INCENERATION


Adresse :HAY KHMISTI ORAN

Autres produits opérationnels -


Autres charges opérationnelles 6 794 480 3 860 500
Dotations aux amortissements 5 407 312 5 407 312
Provision
Pertes de valeur
Reprise sur pertes de valeur et provisions
V- Résultat opérationnel 169 124 545 108 459 463
Produits financiers - -
Charges financières - -
VI-Résultat financier - -
VII-Résultat ordinaire (V+VI) 169 124 545 108 459 463
Eléments extraordinaires (produits) (*) - -
Eléments extraordinaires (charges) (*) - -
VIII-Résultat extraordinaire - -
Impôts exigibles sur résultats
Impôts différés (variations) sur résultats - -
IX-RESULTAT NET DE L'EXERCICE 169 124 545 108 459 463

60
 Bilan prévisionnel (actif, passif et TCR) 2018

61
IMPRIME DESTINE A L'ADMINISTRATION

N.I.F 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Désignation de l'entreprise : EURL ENVI OUEST.

Activité : STATION D'INCENERATION


Adresse :HAY KHMISTI ORAN

Exercice clos le 31/12/2018

BILAN (ACTIF)

Série G, n°2 (2011-V20)

N N-1

Amortissements
ACTIF Montants provisions et Net Net
Bruts pertes de
valeurs
ACTIFS NON COURANTS
Ecart d'acquisition - goodwil positif ou négatif -
Immobilisations incorporelles -
Immobilisations corporelles
Terrains 1,00 1,00 1,00
Batiments 20 000 000,00 3 000 000,00 17 000 000,00 18 000 000,00
Autres immobilisations corporelles 44 073 121,00 13 221 936 30 851 184,59 35 258 497
Immobilisations en concession 0
Immobilisations en cours 0
Immobilisations financières
Titres mis en équivalence 0
Autres participations et créances rattachées 0
Autres titres immobilisés 0
Prêts et autres actifs financiers non courants 0
Impôts différés actif 0

TOTAL ACTIF NON COURANT 64 073 122 16 221 936 47 851 186 53 258 498

ACTIFS COURANTS
Stocks et encours 0
Créances et emplois assimilés
Clients 203 055 464 203 055 464 179 817 088
Autres débiteurs 0 0
Impôts et assimilés 23 658 914 23 658 914 18 750 452
Autres créances et emplois assimilés 0 0
Disponibilités et assimilés
Placements et autres actifs financiers courants 0 0
Trésorerie 250 316 489 250 316 489 120 458 736

TOTAL ACTIF COURANT 477 030 867 0 477 030 867 319 026 276

TOTAL GENERAL ACTIF 541 103 989 16 221 936 524 882 053 372 284 774

62
IMPRIME DESTINE A L'ADMINISTRATION
N.I.F 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Désignation de l'entreprise : EURL ENVI OUEST.

Activité : STATION D'INCENERATION


Adresse :HAY KHMISTI ORAN

Exercice clos le 31/12/2018

BILAN (PASSIF)

PASSIF N N-1

CAPITAUX PROPRES
Capital émis 10 000 000 10 000 000
Capital non appelé
Primes et réserves- Réserves consolidées(1)
Ecarts de réévaluation
Ecart d'équivalence (1)
Résultat net - Résultat net part du groupe (1) 196 502 250 169 124 545
Autres capitaux propres - Report à nouveau 277 584 008 108 459 463
Part de la société consolidante (1)
Part des minoritaires (1)

TOTAL I 484 086 258 287 584 008

PASSIFS NON-COURANTS:

Emprunts et dettes financières


Impôts (différés et provisionnés)
Autres dettes non courantes
Provisions et produits constatés d'avance
TOTAL II 0,00 0,00

PASSIFS COURANTS:

Fournisseurs et comptes rattachés


Impôts 5 175 395 4 140 316
Autres dettes 35 620 400 80 560 450
Trésorerie Passif
TOTAL III 40 795 795 84 700 766

TOTAL PASSIF (I+II+III) 524 882 053 372 284 774

63
IMPRIME DESTINE A L'ADMINISTRATION
N.I.F 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Désignation de l'entreprise : EURL ENVI OUEST.

Activité : STATION D'INCENERATION


Adresse :HAY KHMISTI ORAN

Exercice du 01/01/2018 au 31/12/2018

COMPTE DE RESULTAT

N N-1
Rubriques DEBIT CREDIT DEBIT CREDIT
(en Dinars) (en Dinars) (en Dinars) (en Dinars)
Ventes de marchandises -

Produits fabriqués -

Production vendue Prestations de services 387 100 000 322 560 000

Vente de travaux - -
Produits annexes
Rabais,remises,ristournes accordés -
Chiffre d'affaires net des Rabais,remises,ristournes 387 100 000 322 560 000
Production stockée ou déstockée - - - -
Production immobilisée - -
Subventions d'exploitation - -
I-Production de l'exercice 387 100 000 322 560 000
Achats de marchandises vendues - -
Matières premières - -
Autres approvisionnements 33 053 645 27 544 704
Variations des stocks - - - -
Achats d'études et de prestations de services - -
Autres consommations
Rabais, remises, ristournes obtenus sur achats -
Sous-traitance générale
Locations
Services Entretien, réparations et maintenance
extérieurs Primes d'assurances
Personnel extérieur à l'entreprise
Rémunération d'intermédiaires et honoraires
Publicité
Déplacements, missions et réceptions
Autres services 129 720 742 101 433 952
Rabais, remises, ristournes obtanus sur services extérieurs -
II-Consommations de l'exercice 162 774 387 128 978 656
III-Valeur ajoutée d'exploitation(I-II) 224 325 613 193 581 344

Charges de personnel 6 520 674 5 803 807


Impôts et taxes et versements assimilés 7 742 000 6 451 200
IV-Excédent brut d'exploitation 210 062 939 181 326 337

64
IMPRIME DESTINE A L'ADMINISTRATION
N.I.F 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Désignation de l'entreprise : EURL ENVI OUEST.

Activité : STATION D'INCENERATION


Adresse :HAY KHMISTI ORAN

Autres produits opérationnels -


Autres charges opérationnelles 8 153 376 6 794 480
Dotations aux amortissements 5 407 312 5 407 312
Provision
Pertes de valeur
Reprise sur pertes de valeur et provisions
V- Résultat opérationnel 196 502 251 169 124 545
Produits financiers - -
Charges financières - -
VI-Résultat financier - -
VII-Résultat ordinaire (V+VI) 196 502 251 169 124 545
Eléments extraordinaires (produits) (*) - -
Eléments extraordinaires (charges) (*) - -
VIII-Résultat extraordinaire - -
Impôts exigibles sur résultats
Impôts différés (variations) sur résultats - -
IX-RESULTAT NET DE L'EXERCICE 196 502 251 169 124 545

65
 Bilan prévisionnel (actif, passif et TCR) 2019

66
IMPRIME DESTINE A L'ADMINISTRATION

N.I.F 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Désignation de l'entreprise : EURL ENVI OUEST.

Activité :STATION D'INCENERATION


Adresse :HAY KHMISTI ORAN

Exercice clos le 31/12/2019

BILAN (ACTIF)

Série G, n°2 (2011-V20)

N N-1

Amortissements
ACTIF Montants provisions et Net Net
Bruts pertes de
valeurs
ACTIFS NON COURANTS
Ecart d'acquisition - goodwil positif ou négatif -
Immobilisations incorporelles -
Immobilisations corporelles
Terrains 1,00 1,00 1,00
Batiments 20 000 000,00 4 000 000,00 16 000 000,00 17 000 000,00
Autres immobilisations corporelles 44 073 121,00 17 629 249 26 443 872,45 30 851 185
Immobilisations en concession 0
Immobilisations en cours 0
Immobilisations financières
Titres mis en équivalence 0
Autres participations et créances rattachées 0
Autres titres immobilisés 0
Prêts et autres actifs financiers non courants 0
Impôts différés actif 0

TOTAL ACTIF NON COURANT 64 073 122 21 629 249 42 443 873 47 851 186

ACTIFS COURANTS
Stocks et encours 0
Créances et emplois assimilés
Clients 373 016 206 373 016 206 203 055 464
Autres débiteurs 0 0
Impôts et assimilés 28 713 215 28 713 215 23 658 914
Autres créances et emplois assimilés 0 0
Disponibilités et assimilés
Placements et autres actifs financiers courants 0 0
Trésorerie 280 315 561 280 315 561 250 316 489

TOTAL ACTIF COURANT 682 044 982 0 682 044 982 477 030 867

TOTAL GENERAL ACTIF 746 118 104 21 629 249 724 488 855 524 882 053

67
IMPRIME DESTINE A L'ADMINISTRATION
N.I.F 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Désignation de l'entreprise : EURL ENVI OUEST.

Activité : STATION D'INCENERATION


Adresse :HAY KHMISTI ORAN

Exercice clos le 31/12/2019

BILAN (PASSIF)

PASSIF N N-1

CAPITAUX PROPRES
Capital émis 10 000 000 10 000 000
Capital non appelé
Primes et réserves- Réserves consolidées(1)
Ecarts de réévaluation
Ecart d'équivalence (1)
Résultat net - Résultat net part du groupe (1) 229 154 444 196 502 250
Autres capitaux propres - Report à nouveau 474 086 258 277 584 008
Part de la société consolidante (1)
Part des minoritaires (1)

TOTAL I 713 240 702 484 086 258

PASSIFS NON-COURANTS:

Emprunts et dettes financières


Impôts (différés et provisionnés)
Autres dettes non courantes
Provisions et produits constatés d'avance
TOTAL II 0,00 0,00

PASSIFS COURANTS:

Fournisseurs et comptes rattachés


Impôts 6 728 013 5 175 395
Autres dettes 4 520 140 35 620 400
Trésorerie Passif
TOTAL III 11 248 153 40 795 795

TOTAL PASSIF (I+II+III) 724 488 855 524 882 053

68
IMPRIME DESTINE A L'ADMINISTRATION
N.I.F 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Désignation de l'entreprise : EURL ENVI OUEST.

Activité :STATION D'INCENERATION


Adresse :HAY KHMISTI ORAN

Exercice du 01/01/2019 au 31/12/2019

COMPTE DE RESULTAT

N N-1
Rubriques DEBIT CREDIT DEBIT CREDIT
(en Dinars) (en Dinars) (en Dinars) (en Dinars)
Ventes de marchandises -

Produits fabriqués -
Production vendue Prestations de services 464 520 000 387 100 000
Vente de travaux - -
Produits annexes
Rabais,remises,ristournes accordés -
Chiffre d'affaires net des Rabais,remises,ristournes 464 520 000 387 100 000
Production stockée ou déstockée - - - -
Production immobilisée - -
Subventions d'exploitation - -
I-Production de l'exercice 464 520 000 387 100 000
Achats de marchandises vendues - -
Matières premières - -
Autres approvisionnements 39 664 374 33 053 645
Variations des stocks - - - -
Achats d'études et de prestations de services - -
Autres consommations
Rabais, remises, ristournes obtenus sur achats -
Sous-traitance générale
Locations
Services Entretien, réparations et maintenance
extérieurs Primes d'assurances
Personnel extérieur à l'entreprise
Rémunération d'intermédiaires et honoraires
Publicité
Déplacements, missions et réceptions
Autres services 163 664 891 129 720 742
Rabais, remises, ristournes obtanus sur services extérieurs -
II-Consommations de l'exercice 203 329 265 162 774 387
III-Valeur ajoutée d'exploitation(I-II) 261 190 735 224 325 613
Charges de personnel 7 554 528 6 520 674
Impôts et taxes et versements assimilés 9 290 400 7 742 000
IV-Excédent brut d'exploitation 244 345 807 210 062 939

69
IMPRIME DESTINE A L'ADMINISTRATION
N.I.F 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Désignation de l'entreprise : EURL ENVI OUEST.

Activité :STATION D'INCENERATION


Adresse :HAY KHMISTI ORAN

Autres produits opérationnels -


Autres charges opérationnelles 9 784 051 8 153 376
Dotations aux amortissements 5 407 312 5 407 312
Provision
Pertes de valeur
Reprise sur pertes de valeur et provisions
V- Résultat opérationnel 229 154 444 196 502 251
Produits financiers - -
Charges financières - -
VI-Résultat financier - -
VII-Résultat ordinaire (V+VI) 229 154 444 196 502 251
Eléments extraordinaires (produits) (*) - -
Eléments extraordinaires (charges) (*) - -
VIII-Résultat extraordinaire - -
Impôts exigibles sur résultats
Impôts différés (variations) sur résultats - -
IX-RESULTAT NET DE L'EXERCICE 229 154 444 196 502 251

70
 Bilan prévisionnel (actif, passif et TCR) 2020

71
IMPRIME DESTINE A L'ADMINISTRATION

N.I.F 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Désignation de l'entreprise : EURL ENVI OUEST.

Activité :STATION D'INCENERATION


Adresse :HAY KHMISTI ORAN

Exercice clos le 31/12/2020

BILAN (ACTIF)

Série G, n°2 (2011-V20)

N N-1

Amortissements
ACTIF Montants provisions et Net Net
Bruts pertes de
valeurs
ACTIFS NON COURANTS
Ecart d'acquisition - goodwil positif ou négatif -
Immobilisations incorporelles -
Immobilisations corporelles
Terrains 1,00 1,00 1,00
Batiments 20 000 000,00 5 000 000,00 15 000 000,00 16 000 000,00
Autres immobilisations corporelles 44 073 121,00 22 036 561 22 036 560,31 26 443 872
Immobilisations en concession 0
Immobilisations en cours 0
Immobilisations financières
Titres mis en équivalence 0
Autres participations et créances rattachées 0
Autres titres immobilisés 0
Prêts et autres actifs financiers non courants 0
Impôts différés actif 0

TOTAL ACTIF NON COURANT 64 073 122 27 036 561 37 036 561 42 443 873

ACTIFS COURANTS
Stocks et encours 0
Créances et emplois assimilés
Clients 285 290 112 285 290 112 373 016 206
Autres débiteurs 0 0
Impôts et assimilés 33 546 214 33 546 214 28 713 215
Autres créances et emplois assimilés 0 0
Disponibilités et assimilés
Placements et autres actifs financiers courants 0 0
Trésorerie 640 215 632 640 215 632 280 315 561

TOTAL ACTIF COURANT 959 051 958 0 959 051 958 682 044 982

TOTAL GENERAL ACTIF 1 023 125 080 27 036 561 996 088 519 724 488 855

72
IMPRIME DESTINE A L'ADMINISTRATION
N.I.F 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Désignation de l'entreprise : EURL ENVI OUEST.

Activité : STATION D'INCENERATION


Adresse :HAY KHMISTI ORAN

Exercice clos le 31/12/2020

BILAN (PASSIF)

PASSIF N N-1

CAPITAUX PROPRES
Capital émis 10 000 000 10 000 000
Capital non appelé
Primes et réserves- Réserves consolidées(1)
Ecarts de réévaluation
Ecart d'équivalence (1)
Résultat net - Résultat net part du groupe (1) 268 366 817 229 154 444
Autres capitaux propres - Report à nouveau 703 240 703 474 086 258
Part de la société consolidante (1)
Part des minoritaires (1)

TOTAL I 981 607 520 713 240 702

PASSIFS NON-COURANTS:

Emprunts et dettes financières


Impôts (différés et provisionnés)
Autres dettes non courantes
Provisions et produits constatés d'avance
TOTAL II 0,00 0,00

PASSIFS COURANTS:

Fournisseurs et comptes rattachés


Impôts 8 250 600 6 728 013
Autres dettes 6 230 400 4 520 140
Trésorerie Passif
TOTAL III 14 481 000 11 248 153

TOTAL PASSIF (I+II+III) 996 088 520 724 488 855

73
IMPRIME DESTINE A L'ADMINISTRATION
N.I.F 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Désignation de l'entreprise : EURL ENVI OUEST.

Activité :STATION D'INCENERATION


Adresse :HAY KHMISTI ORAN

Exercice du 01/01/2020 au 31/12/2020

COMPTE DE RESULTAT

N N-1
Rubriques DEBIT CREDIT DEBIT CREDIT
(en Dinars) (en Dinars) (en Dinars) (en Dinars)
Ventes de marchandises -
Produits fabriqués -
Production vendue Prestations de services 557 480 000 464 520 000
Vente de travaux - -
Produits annexes
Rabais,remises,ristournes accordés -
Chiffre d'affaires net des Rabais,remises,ristournes 557 480 000 464 520 000
Production stockée ou déstockée - - - -
Production immobilisée - -
Subventions d'exploitation - -
I-Production de l'exercice 557 480 000 464 520 000
Achats de marchandises vendues - -
Matières premières - -
Autres approvisionnements 47 597 249 39 664 374
Variations des stocks - - - -
Achats d'études et de prestations de services - -
Autres consommations
Rabais, remises, ristournes obtenus sur achats -
Sous-traitance générale
Locations
Services Entretien, réparations et maintenance
extérieurs Primes d'assurances
Personnel extérieur à l'entreprise

Rémunération d'intermédiaires et honoraires


Publicité
Déplacements, missions et réceptions
Autres services 204 397 869 163 664 891
Rabais, remises, ristournes obtanus sur services extérieurs -
II-Consommations de l'exercice 251 995 118 203 329 265
III-Valeur ajoutée d'exploitation(I-II) 305 484 882 261 190 735
Charges de personnel 8 820 292 7 554 528

Impôts et taxes et versements assimilés 11 149 600 9 290 400


IV-Excédent brut d'exploitation 285 514 990 244 345 807

74
IMPRIME DESTINE A L'ADMINISTRATION
N.I.F 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Désignation de l'entreprise : EURL ENVI OUEST.

Activité :STATION D'INCENERATION


Adresse :HAY KHMISTI ORAN

Autres produits opérationnels -


Autres charges opérationnelles 11 740 861 9 784 051
Dotations aux amortissements 5 407 312 5 407 312
Provision
Pertes de valeur
Reprise sur pertes de valeur et provisions
V- Résultat opérationnel 268 366 817 229 154 444
Produits financiers - -
Charges financières - -
VI-Résultat financier - -
VII-Résultat ordinaire (V+VI) 268 366 817 229 154 444
Eléments extraordinaires (produits) (*) - -
Eléments extraordinaires (charges) (*) - -
VIII-Résultat extraordinaire - -
Impôts exigibles sur résultats
Impôts différés (variations) sur résultats - -
IX-RESULTAT NET DE L'EXERCICE 268 366 817 229 154 444

75
 Tableau des amortissements

76
IMMOBILISATIONS CORPORELLES DU 2016 AU 2020

Immobilisations Aomrt de Total Amort Total


ANNEE corporelles l'exercice anterieur Amortisement
000,00 000 20 000,00 000 1 000,00 000 1
2016
000,00 000 20 000,00 000 1 000,00 000 1 000,00 000 2
2017
000,00 000 20 000,00 000 1 000,00 000 2 000,00 000 3
2018
000,00 000 20 000,00 000 1 000,00 000 3 000,00 000 4
2019
000,00 000 20 000,00 000 1 000,00 000 4 000,00 000 5
2020

AUTRES IMMOBILISATIONS CORPORELLES DU 2016 AU 2020 (CREES EN 2016)

Autres
Immobilisations Total Amort
ANNEE corporelles Aomrt de l'exercice anterieur Total Amortisement
121,37 073 44 312,14 407 4 312,14 407 4
2016
121,37 073 44 312,14 407 4 312,14 407 4 624,27 814 8
2017
121,37 073 44 312,14 407 4 624,27 814 8 936,41 221 13
2018
121,37 073 44 312,14 407 4 936,41 221 13 248,55 629 17
2019
121,37 073 44 312,14 407 4 248,55 629 17 560,69 036 22
2020

77
 Tableau de cash flow

78
Tableau de cash flow :

  N N+1 N+2 N+3 N+4


ANNEES 2016 2017 2018 2019 2020
463,10 459 108 544,68 124 169 250,44 502 196 444,50 154 229 816,50 366 268
RESULTAT
312,14 407 5 312,14 407 5 312,14 407 5 312,14 407 5 312,14 407 5
AMORTISSEMENT
775,24 866 113 856,82 531 174 562,58 909 201 756,64 561 234 128,63 774 273
CASH-FLOW
CASH-FLOW
DISPONIBLE
775,24 866 113 856,82 531 174 562,58 909 201 756,64 561 234 128,63 774 273
CUMUL

79
 Plan de financement prévisionnel sur cinq (05)
ans

80
PLAN DE FINANCEMENT PRÉVISIONNEL DU 2016 AU 2020
EXERCICE 2016 2017 2018 2019 2020 TOTAL

A/ SOLDE DÉBUT PÉRIODE 10 700 000,00 124 566 775,24 299 098 632,06 501 008 194,64 735 569 951,28 1 009 344 079,91
FIN DU EXERCICE PRÉCÉDENT

B/ DECAISSEMENTS DU EXERCICE
Matières et fournitures consommées 15 650 400,00 27 544 704,00 33 053 644,80 39 664 373,76 47 597 248,51 163 510 371,07
Services 40 360 200,00 101 433 952,00 129 720 742,40 163 664 890,88 204 397 869,06 639 577 654,34
Frais du personnel 5 170 924,76 5 803 807,18 6 520 674,22 7 554 527,52 8 820 292,36 33 870 226,04
Impôts et taxes 3 651 200,00 6 451 200,00 7 742 000,00 9 290 400,00 11 149 600,00 38 284 400,00
Frais Financiers -
Location -
Autres charges operationneles 3 860 500,00 6 794 480,00 8 153 376,00 9 784 051,20 11 740 861,44 40 333 268,64
Remboursements d'emprunts -
B/ TOTAL DECAISSEMENTS DU EXERCICE 68 693 224,76 148 028 143,18 185 190 437,42 229 958 243,36 283 705 871,37 915 575 920,09

C/ENCAISSEMENT RECETTE DU EXERCICE


1- Chiffre d'affaires -Ventes Marchandises -
2- Chiffre d'affaires -Prestation de services 182 560 000,00 322 560 000,00 387 100 000,00 464 520 000,00 557 480 000,00 1 914 220 000,00
4- Créances -
5- Autres ressources -
C/ TOTAL ENCAISSEMENT RECETTE DU EXERCICE 182 560 000,00 322 560 000,00 387 100 000,00 464 520 000,00 557 480 000,00 1 914 220 000,00

D/ VARIATION
DE LA TRÉSORERIE (C-B) 113 866 775,24 174 531 856,82 201 909 562,58 234 561 756,64 273 774 128,63 998 644 079,91

E/ SOLDE DE FIN DE PÉRIODE 124 566 775,24 299 098 632,06 501 008 194,64 735 569 951,28 1 009 344 079,91 2 007 988 159,82

81
Les annexes

82
Les factures pro forma

83
III - Un volet graphique
(plan de masse et d’aménagement

84

Vous aimerez peut-être aussi