Vous êtes sur la page 1sur 14

CHAPITRE I PRESENTATION DU COMPLEXE

Chapitre 1. Présentation du complexe

1. Présentation du complexe 

Dans le cadre de l’objectif stratégique de valorisation des ressources en gaz naturel


principalement du gisement de HASSI R’MEL, des usines de GNL ont été construites dans
le nord du pays, dont le but principal est l’exportation du GNL vers l’Europe et les USA par
Méthaniers.

Parmi ces usines, nous citons le complexe de GL1K de SKIKDA dont le chantier a
débuté en mars 1969 et la production en Novembre 1972. Ce complexe s’étend sur une
superficie de 90 hectares et reçoit par pipe de 40 pouce du GN du gisement de
HASSI R’ME L. Sa capacité annuelle de production est de 13.2 millions m 3 de GNL et une
capacité de stockage de 308 600 m3. Il emploi 1200 travailleurs permanents.

Le complexe comprend principalement :


1- Trois (03) trains de liquéfaction de GNL (U10, U5P et L’U6P)
2- Une unité GPL pour le traitement et le stockage du propane et du butane.
3- Un parc de stockage et des installations d’enlèvements conséquents comprenant:
 5 Bacs de Stockage de GNL d’une capacité totale de 308 600 m3.
 02 pomperies de GNL.
 02 postes de chargement de GNL.
1
CHAPITRE I PRESENTATION DU COMPLEXE
4- Une unité centrale pour la production des utilités :
 Vapeur.
 Air instrument et Service.
 Azote.
 Eau déminéralisée et distillée.
 Hypochlorite de soude (Eau de Javel)

En plus du GNL le complexe produit :

 1915 T/J d’Ethane (C2H6).


 1818 T/J de propane (C3H8).
 1554 T/J de butane (C4H10).
 917 T/J de naphta léger (C5H12).

2. A propos du gaz naturel 

Le GN, à sa sortie du gisement de HASSI RMEL, est un mélange d’HC dont la teneur en
méthane est > à 80% ; mais contient également de l’éthane du propane, du butane, du
pentane et quelque traces d’HC lourds.
On y trouve également d’autres constituant tels que Hé ; N2 le CO2  et l’H2O, ainsi
que des impuretés sous forme de poussière et des traces d’huiles.
l’objectif principal du complexe est de liquéfier le GN qui sera destiné à
l’exportation, et aussi d’extraire les autres sous produit qu’il contient tel que l’éthane,le
propane,le butane et le pentane.
Chaque unité de liquéfaction se compose de (04) sections :

2.1 Section traitement gaz 

2
CHAPITRE I PRESENTATION DU COMPLEXE
Pour la bonne marche des installations on doit traiter le GN. Ce traitement consiste à
éliminer le CO2, H2O, les traces des huiles et éventuellement la poussière, ce traitement passe
par plusieurs étapes :

2.1.1 Décarbonatation 
Le gaz naturel rentre dans la section décarbonatation avec une teneur en CO2 de
0.21%.Ce dernier traverse une colonne de lavage ou le contact avec une solution à 15% de
monoéthalonamine (MEA) lui permet d’éliminer la majorité du CO2.Le gaz naturel
décarbonaté sort saturé en humidité. Une partie est éliminé par condensation à l’eau de mer.
La solution alcaline constituée de 15% de MEA utilisée pour l’élimination du CO 2 au
contact du gaz naturel sort du fond de la colonne de décarbonatation riche en CO 2. Après sa
détente dans un ballon de flash afin d’éliminer les hydrocarbures et son réchauffement, la
MEA riche rentre dans une colonne à plateaux appelée colonne de régénération. Cette
dernière à l’aide d’un rebouilleur élimine le CO2 dans la solution vers l’atmosphère.
La MEA régénérée et exempte de CO 2 est envoyée dans un bac de stockage pour être ensuite
réutilisée.

2.1.2 Déshydratation 
Le gaz décarbonaté et saturé en eau entre dans la section de déshydratation, ou il
traverse des sécheurs garnis d’agent dessicant (alumine activée et tamis moléculaire)
Ou l’eau est totalement retenue (teneur en eau <1ppm).

2.1.3 Démercurisation
Après déshydratation, le gaz traverse de haut en bas le réacteur de démercurisation (D302)
dans lequel s’effectue la réaction entre le mercure et soufre déposé sur du charbon actif.

3
CHAPITRE I PRESENTATION DU COMPLEXE

3. Section liquéfaction 

La liquéfaction met en œuvre le principe élémentaire du réfrigérateur, basé sur la


compression, du refroidissement, puis la détente d’un fluide pur.
Dans une unité de GNL, la section liquéfaction est constituée d’échangeurs
cryogéniques (à plaque ou bobinés) et d’une section compression.
Le fluide frigorigène est comprimé puis refroidi à l’eau de mer (batterie EDM) puis
détendu à travers des vannes à effet Joule-Thomson. Cette détente provoque un abaissement
de température et les frigories sont récupérées par le produit à refroidir dans les échangeurs
cryogénique.
Dans le complexe GNL de Skikda deux procédés de liquéfaction sont utilisés :
- Le procédé TEAL pour l'unité : 10P.
- Le procédé PRICO pour les unités : 5P et 6P.

4. Section fractionnement

L’objet de cette section est d’extraire les hydrocarbures lourds du gaz traité et d’y
produire, par distillation, de l’éthane qui est exporté au (CP1K ), du bupro à partir de
L'unité10, et qui est fractionné dans l’unité GPL , du propane et du butane produits à partir
des unités 5 et 6 puis stocké dans l’unité GPL, de la gazoline qui est transférée à la raffinerie
de Skikda ou sert à fabriquer l’isopentane (composant du cycle de réfrigération ).

Les colonnes de fractionnement dans les unités sont :


 Déméthaniseur.
 Dééthaniseur.
 Débuthaniseur.
 La colonne de séparateur C3/C4.
 Déisopentaniseur.

4
CHAPITRE I PRESENTATION DU COMPLEXE

Deméthaniseur: Le déméthaniseur reçoit la totalité du GNT partiellement liquéfié à (-


65°C ) la séparation se fait grâce à 19 plateaux à clapets , la colonne est chauffée par un
rebouilleur E 204 alimentée en vapeur VN ; l’éthane la vapeur en tête de colonne
principalement de méthane et d’azote retourne aux échangeurs E202A/H.
Les hydrocarbures C2+ produits en pied de colonne sont expédiés vers le dééthaniseur T202
par l’intermédiaire d’un ballon tampon D228.

Dééthaniseur: Le dééthaniseur est une colonne de 32 plateaux à clapets double passe, la


colonne est chauffée par un rebouilleur E 213 alimenté en vapeur VN ; la charge entre dans
la colonne ; la vapeur en tête de colonne peut être soit condenser dans l’échangeur E203, et
refroidi pour être réinjecter dans le GNL produit au ballon

de flash D206A, soit réchauffé dans le réchauffeur d’éthane E224 grâce aux produits de tête
du débuthaniseur pour être expédier au CMP1K.

Les vapeurs de tête sont partiellement condensées dans le E209 grâce au fluide froid
provenant du déméthaniseur et séparées dans le ballon de reflux D203 la pompe P203 assure
le reflux, le produit de fond (c3+ ) de la colonne est expédiée vers le débuthaniseur.

Débuthaniseur: Cette colonne sépare les produits de fond du dééthaniseur en BUPRO en


tête de colonne et GAZOLINE produit en fond.
LaT203 comprend 30 plateaux à clapets, la colonne est chauffée par un rebouilleur E 206
alimenté en vapeur VN, les produits de fond sont refroidis par le réfrigérant de gazoline
E210 avant d’être transférer vers le réservoir de stockage TK158 ; les produits de tête sont
Condensés dans le réchauffeur d’éthane E224 et le condenseur du débuthaniseur E205 ; les
pompes P204A/B assurent le reflux et l’expédition du BUPRO vers la colonne T205
Où refroidi dans le E203 pour être expédié vers G.P.L.

5
CHAPITRE I PRESENTATION DU COMPLEXE
Colonne de séparation C3/C4 : Cette colonne sépare le BUPRO en propane et butane
produit de qualité commerciale. La T205 comprend 20 plateaux à clapets la charge est
introduite dans la colonne au- dessus du 10éme plateau.
La colonne est chauffée par le rebouilleur E226 alimenté en vapeur VN les produits de fond
sont refroidis à 38°C dans le réfrigérant de butane E225 puis à-8°C dans l’échangeur E203
pour être stocker.
Les produits de tête sont condensés dans E227 et envoyer au ballon de reflux D227 les
pompes P229A/B assurent le reflux et l’expédition du propane.

5. Section chaudière

La chaudière est conçue pour transformer l’eau en vapeur surchauffée à une pression et
une température bien déterminée de (480C° et 67 bars). 80% de la vapeur sert à entraîner le
turbocompresseur. Le reste est utilisé dans les auxiliaires de la chaudière elle même
(turbopompes alimentaires et turboventilateur), le compresseur de fuel gaz (pour les unités
40,5 et 6) la section fractionnement (rebouilleurs) et la section traitement gaz (réchauffeur
de gaz de régénération, rebouilleur de la colonne de régénération) etc.

SCHEMA DE PRINCIPE D’UN PROCEDE


6
CHAPITRE I PRESENTATION DU COMPLEXE
DE LIQUEFACTION DE GN

Gisement de HASSI R’MEL


GN
DECARBONATATION CO2

DESHYDRATATION H2O
GN
Combustible

Hg
DEMERCURISATION

Fuel gaz

Vapeur surchauffée
COMPRESSION CHAUDIERE
LIQUEFACTION

Appoints vers
cycle

FRACTIONNEMENT

GNL
C2 (Ethane) C3/C4 Bupro C5+Gazoline

7
CHAPITRE I PRESENTATION DU COMPLEXE

Stockage GP
L

Butane
Propane

*Butanier
Méthanier CP1K *Propanier *Centre Enfuteur RA1K
*Centre Enfuteur * Elkhroub

6. Principe du procédé Prico

6.1 introduction 

Etant donné que l’objet de notre étude se situe aux niveaux des unités 5P et 6P qui
utilisent le procédé de liquéfaction « PRICO », une description détaillée de ce procédé
s’avère nécessaire.
Par conséquent, dans ce chapitre ; nous allons nous intéresser particulièrement à la
composition du cycle, l’inventaire de chaque composant et les différents appoints dans la
boucle et surtout l’appoint en isopentane.

6.2 Description du procédé

8
CHAPITRE I PRESENTATION DU COMPLEXE
Cette section assure la liquéfaction du gaz naturel traité suivant le procédé PRICO, à
son entrée dans la section le gaz est à 29°C et en sort liquide à environ
-160°C pour être stocké.
Ceci met en jeu un réfrigérant unique composé d’hydrocarbures et d’azote (M.C.R) il
extrait de la chaleur du côté basse pression de la boucle dans des échangeurs à plaque appelé
boite froide. Le gaz naturel alimentant la section liquéfaction ; entre dans les échangeurs
E202A/H répartis dans les huit boites froides contenant chacune cinq échangeurs (noyaux).
Le GNT est d’abord refroidi à environ –65°C (1er passage) dans les échangeurs
cryogéniques, puis envoyé au déméthaniseur pour la récupération des hydrocarbures lourds
condensés, les produits de tête du déméthaniseur en majorité du méthane et des gaz inertes
reviennent vers les échangeurs E202 (2ème passage) où il sont refroidis jusqu'à une
température de –144°C. Le gaz naturel liquéfié en provenance des échangeurs de réfrigérant
subit une détente de 32 bars à 3.5 bars dans le ballon de flash HP D206A, cette détente
cause une chute de température jusqu’à –148°C et une certaine quantité de méthane et de gaz
inertes est flashée. Le liquide passe dans le ballon de flash BP D206B lequel subit une
deuxième détente de 3.5 Bars à 1.4 bars provoquant une chute de la température jusqu’à –
162°C. Une quantité supplémentaire de méthane et la quasi-totalité de tous les gaz inertes
restants sont séparés par détente
Le gaz de flash HP est envoyé dans le réseau gaz combustible après avoir cédé ses
frigories dans l’échangeur E203
Le compresseur de gaz combustible C202 entraîné par la turbine CT202 reprend les gaz
du ballon de flash D206B à la pression du collecteur gaz combustible vers le ballon de gaz
combustible D115 de la chaudière.

Le procédé PRICO utilise comme fluide frigorigène un mélange d’hydrocarbures légers


et d’azote appelé MCR (Multi Component Refrigerant). Le mélange ainsi obtenu est
comprimé à 22 bars grâce à un compresseur axial C-201, entraîné par une turbine à vapeur
et fonctionnant à une vitesse constante de 3430 t/min quel que soit la charge de réfrigération.
Une batterie d’échangeurs à eau de mer (E201A-F) permet l’extraction d’une partie
importante de la chaleur et la condensation partielle du réfrigérant dans le ballon D202. Le
ballon joue le rôle de séparation des phases vapeurs et liquides. La phase liquide est extraite
9
CHAPITRE I PRESENTATION DU COMPLEXE
par une des deux pompes de réfrigérant située au-dessus du ballon tandis que la partie
vapeur quitte le haut du ballon. La vapeur est acheminée séparément vers les boites froides
(E202) ou il sont remélangés à l’entrée de chaque noyaux. Le mélange obtenu qui constitue
le fluide frigorigène haute pression traverse les échangeurs cryogéniques pour sortir en phase
liquide à une température de –144°C. Une détente du type Joule-Thomson permet un
refroidissement supplémentaire jusqu'à –150°C.
Le produit obtenu constitue le fluide frigorigène à basse pression. Il circule sur toute la
longueur des noyaux à contre courant du gaz naturel (1 ère et 2ème passes) et du réfrigérant
haute pression. Il cède ses frigories à ces derniers pour sortir en phase vapeur et retourner
aux ballons d’aspiration (D201 A et B ) du compresseur à une température de 19°C et une
pression de 3.5 bars.

SCHEMA DU PROCEDE DE LIQUEFACTION ( PRICO )


DES UNITES 5P ET 6P

TURBINE
Compresseur
E201A/F
MCR

D202
CHAUDIERE

E112

D201 A/B

D110A
ECHANGEURS

CRYOGENIQUE

FRACTIONNEMENT
G.N.T 10
CHAPITRE I PRESENTATION DU COMPLEXE
E202
A/H
- C2
D302

T201 -C3

-C4

-C5

D104
E203
A/B/C D206A
D103
C202

D206B

E106A/B
STOCK
E112
G.N T101
D115
G.N.L

6.3 Description du procédé de liquéfaction TEAL

 Liquéfaction

Cette section assure la liquéfaction du gaz naturel traité, le procédé Tael à deux pressions,
utilise en circuit fermé un fluide frigorigène unique appelé MCR
(Mixed Composent Réfrigérant), constitue par un mélange d’hydrocarbure et d’azote, tous
ces constituants existent dans le gaz lui – même.
Le procédé est caractérisé par l’utilisation de deux colonnes d’échanges fonctionnant à des
pressions différentes.
Chaque colonne cryogénique est spécialisée :

 La colonne moyenne pression dans la préparation des liquides réfrigérants L1, L2,
L3, L4 de composition différentes en relation avec la température désirée en chaque point
du cycle.

11
CHAPITRE I PRESENTATION DU COMPLEXE

 La colonne basse pression dans la liquéfaction du gaz et l’extraction des C 2+ et de


l’azote.
 Enfin un compresseur à deux aspirations assure la compression du fluide frigorigène.

 Fractionnement
Cette section a pour but d’extraire à partir des hydrocarbures du fond du déméthaniseur
les produits suivants :
 L’éthane à partir d’une colonne appelée l’éthaniseur
 Le Bu Pro (mélange de butane et propane) et des C5+ a partir de
La colonne appelée dépenthaniseur

L’éthane est commercialisé, le Bu Pro est expédié au GPL pour séparation puis
commercialisation.

12
CHAPITRE I PRESENTATION DU COMPLEXE

SCHEMA DE LIQUEFACTION PROCEDE (TEAL) UNITE 10

13
CHAPITRE I PRESENTATION DU COMPLEXE

14

Vous aimerez peut-être aussi