Vous êtes sur la page 1sur 5

MODE

CONDITIONNEL

LE CONDITIONNEL PRÉSENT 1
Le conditionnel présent se forme à partir du radical (base) qui correspond à l’infinitif du
verbe, ou le même que celui du futur simple, auquel on ajoute les terminaisons de l’imparfait
-ais, - ais, -ait,- ions,- iez,- aient.
Exemples :
finir = je finirais, tu finirais, il finirait, nous finirions, vous finiriez, ils finiraient
chanter = je chanterais, tu chanterais, il chanterait, nous chanterions, vous chanteriez, ils
chanteraient
Quand l’infinitif se termine par « e », on enlève le « e » et on ajoute -ais, -ais, -ait,- ions,- iez,
-aient. Exemples :
mettre → mettr → je mettrais, tu mettrais, il mettrait, nous mettrions, vous mettriez, ils
mettraient

prendre → prendr → je prendrais, tu prendrais, il prendrait, nous prendrions, vous


prendriez, ils prendraient

Falloir : il faudrait/ pleuvoir : il pleuvrait (verbes impersonnels)

Les valeurs modales du conditionnel présent :


1) Une demande polie :
Exemple : Je voudrais un café, s’il-vous-plaît.
Auriez-vous l’heure, s’il-vous-plaît ?
Je vous serais reconnaissant ( e ) de m’accorder une entrevue.

2) Le conseil, la suggestion :
Exemple : Vous devriez faire plus de sport.
N.B. : On utilise souvent le verbe « devoir » pour exprimer le conseil.
3) La possibilité :
Exemple : On dirait bien qu’il n’y aura pas cours aujourd’hui : les portes sont fermées.

4) L’imaginaire : c’est le mode du rêve


Exemple : Imagine : on vivrait sur une île déserte, on serait heureux, on mangerait des
fruits et on resterait sur la plage toute la journée. On n’aurait pas besoin de travailler.
On pourrait rester là toute notre vie. Ce serait le paradis.
5) Une information non confirmée :
Exemple : Il y aurait des embouteillages sur l’autoroute A10.
Le niveau de la Seine devrait dépasser 6m 30 dans la soirée.
Selon des témoins, un homme armé serait dans la banque.

6) Une probabilité future :


Exemple : Paul viendra demain. Il devrait arriver tôt. (= Il arrivera probablement tôt)

7) Le souhait :
Exemple : Ce serait bien que tu te dépêches.
J’aimerais partir en vacances cet été.
N.B. : Parfois le conditionnel peut avoir une valeur temporelle du futur, autrement dit il sert à
exprimer une action située dans l’avenir par rapport à un repère passé
Exemple : Virginie pensait (le 24 décembre) que Paul reviendrait le lendemain

Exercice 1 : Soulignez les verbes qui sont au conditionnel présent et donnez leur (s)
valeur(s)

Tous les matins, Sylvie se réveillerait à six heures. Elle resterait un peu au lit et elle se
lèverait à six heures et demie, ce serait assez tôt pour elle. Elle prendrait sa douche et
elle s’habillerait. Ensuite, elle prendrait son petit-déjeuner. Pendant son petit-déjeuner,
elle lirait un peu et elle écouterait la radio. Après avoir pris son petit-déjeuner, elle
s’occuperait de ses plantes vertes. Ensuite elle se préparerait pour partir au travail : elle
se brosserait les dents, elle se maquillerait, elle mettrait son manteau et elle partirait au
travail. Elle partirait de chez elle à sept heures et quart.

⮚ ………………………………………………..

LE CONDITIONNEL PASSÉ2
Pour former le conditionnel passé, on utilise l’auxiliaire « être » ou « avoir » au conditionnel
présent suivi du participe passé du verbe.
● être (au conditionnel présent) + participe
passé : Exemples : il serait rentré / elle serait passée
● avoir (au conditionnel présent) + participe passé :
Exemples : j’aurais dû / tu aurais voulu / il aurait su
falloir → il aurait fallu/ pleuvoir → il aurait plu (verbes impersonnels)
Les valeurs modales du conditionnel passé :
1) Pour exprimer l’irréel, l’imaginaire dans le passé :
Exemples : Imagine, on aurait traversé la mer, on aurait fait le tour du monde.
Imagine, tu aurais construit une maison près de la mer.
2) Pour donner une information qui n’a pas été confirmée, procédé fréquemment utilisé
par la presse, incertitude :
Exemples : Il y aurait eu trois personnes disparues dans le tsunami.
3) Pour exprimer un regret (souvent utilisé avec le verbe devoir) :
Exemples : J’aurais dû travailler plus.
4) Pour faire un reproche :
Exemples : Tu n’aurais pas dû envoyer ce message.
Tu aurais pu faire plus attention !

5) Pour faire une supposition (avec « au cas où ») :


Exemples : Je leur redis au cas où ils n’auraient pas compris.

Exercice 1: Soulignez les verbes au conditionnel passé et indiquez leur(s) valeur(s) :


Je n’aurais plus été une dame, je n’aurais plus été non plus un monsieur. On m’aurait
poussée sur le trottoir comme une chose qui aurait pu gêner les passants affairés. Cela
m’aurait été bien égal, à moi qui n’aurais eu aucune affaire. On ne m’aurait pas connue, on ne
m’aurait pas regardée, on ne m’aurait pas reprise: j’aurais été un atome perdu dans cette
immense foule.

George Sand, Histoire de ma vie, Quatrième partie, chapitre XIV, 1854

⮚ ……………………………………………………….

SYSTÈMES HYPOTHÉTIQUES
Nous retrouvons également le conditionnel présent et passé dans les systèmes hypothétiques.
Ceux-ci sont composés de deux propositions, la première introduite par « si » exprimant une
hypothèse ou une condition, et la seconde qui dépend de cette condition pour se réaliser.
N.B. : Les propositions subordonnées introduites par « si » ne sont jamais ni au conditionnel
ni au futur.

Il y a trois systèmes hypothétiques différents :


1) La condition (ou l’hypothèse) exprimée dans la subordonnée introduite par « si » peut
être probable, c’est-à-dire avoir quelques chances de se réaliser.
Exemple : a) Si le temps ne se couvre pas, nous irons en bateau.
Si + Verbe au présent de l’indicatif, Verbe au futur simple ou au
présent de l’indicatif
b) Nous irons cueillir des framboises, si tu as été sage.
Verbe au futur simple, Si + Verbe au passé composé de l’indicatif

2) La condition (ou l’hypothèse) peut être irréelle, c’est-à-dire n’avoir aucune chance de
se réaliser vu l’état actuel des choses, on parle d’irréel du présent.
Exemple : Si nous étions en Australie, nous verrions sauter des kangourous.
Si + Verbe à l’imparfait de l’indicatif, Verbe au conditionnel présent
3) La condition n’a pas pu se réaliser dans le passé, on parle d’irréel du passé.
Exemple : a) Vous auriez mieux compris, si vous aviez lu le texte en entier.
Verbe au conditionnel passé, si + Verbe au plus-que-parfait de
l’indicatif
b) Il lui aurait décroché la lune s’il avait pu.

Vous aimerez peut-être aussi