Vous êtes sur la page 1sur 22

VIE D'UN

MÉDICAMENT
DE LA CONCEPTION AUX
BONNES PRATIQUES DE
FABRICATION
Avec Dr Merchaoui Ghazoua

Schématiquement, dans la vie d'un médicament, il y a deux temps:


celui de la conception et celui de la fabrication.
Dans le premier temps, le galéniste et l'analyste travaillent en
collaboration pour mettre en oeuvre une formule de médicament,
la meilleure possible dans l'état des connaissances scientifiques
du moment.
Dans le second temps, son objectif est de reproduire en quantités
industrielles des médicaments conformes à la qualité du lot
prototype qui a servi aux essais cliniques.
Il le fait en apliquant les BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication)

Conception

Essais cliniques Prototype

AMM

Fabrication
DE LA CONCEPTION AUX BONNES PRATIQUES DE
FABRICATION

GÉNÉRALIÉS

Tout au long de la mise au point d'un médicament nouveau, il y a


des choix à faire en ce qui concerne la voie d'administration, la
forme galénique, les excipients et les matériaux de conditionnement,
le procédé de fabrication, les contrôles, les articles de
conditionnement et les conditions de conservation.
Ces choix ne peuvent être faits sans une connaissance aussi
complète que possible du principe actif.
DE LA CONCEPTION AUX BONNES PRATIQUES DE
FABRICATION

CONNAISSANCE DU PRINCIPE ACTIF

Le principe actif est la substance donc l'activité thérapeutique a été


établie et qui a fait l'objet de nombreuses études de la part des
chimistes, des toxicologues et des pharmacologues.
Le galéniste doit rassembler toutes celles de leurs observations qui
peuvent lui être utiles. Il s’agit essentiellement des propriétés
physicochimiques du principe actif et de tout ce qui concerne son
devenir dans l’organisme.
DE LA CONCEPTION AUX BONNES PRATIQUES DE
FABRICATION

CONNAISSANCE DU PRINCIPE ACTIF


Devenir dans l'organisme
Propriétés physico-chimiques - Pharmacocinétique:
Répartition
- Caractères organoleptiques.
Biotransformation
- Propriétés physiques: solubilité Elimination
- Propriétés chimiques: - Activité thérapeutique
Température Lieu
Hummidité Stabilité et Mécanisme
Effets secondaire
Oxygène Incompatibilité - Biodisponibilité
Lumière Profil optimal
DE LA CONCEPTION AUX BONNES PRATIQUES DE
FABRICATION

FORMULATION

L'énumération des propriétés du principe actif à connaître


correspond à un idéal vers lequel il faut tendre mais qu'il est bien
difficile d'atteindre pour de nombreux principes actifs.
Les phénomènes qui régissent le passage et le devenir des
principes actifs dans l’organisme sont maintenant largement
explorés et doivent être pris en compte lors de la conception d’une
nouvelle forme pharmaceutique.
DE LA CONCEPTION AUX BONNES PRATIQUES DE
FABRICATION

FORMULATION

Quoi qu’il en soit, c’est à partir des propriétés connues du principe


actif que se font les choix successifs suivants au cours de la
formulation d’un nouveau médicament :
Principe actif
Voie d'administration
Forme galénique
Excipients
Articles de conditionnement
Procédés de fabrication et de contrôle
DE LA CONCEPTION AUX BONNES PRATIQUES DE
FABRICATION

AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHÉ (AMM)

Le dossier complet de demande d'AMM comprend 4 parties:


Pharmaceutique (galénique et analytique)
toxicologique
pharmacologique
clinique
Il doit être présenté au format européen "CTD" (Common Technical
Development)
DE LA CONCEPTION AUX BONNES PRATIQUES DE
FABRICATION

BONNES PRATIQUES DE FABRICATION (BPF)

Un pharmacien responsable doit pouvoir assurer que dans une boîte


de médicament, prise au hasard à la sortie de son entreprise, le
contenu correspond bien à la composition figurant sur l’étiquette,
alors qu’il ne l’a jamais vue.
Pour pouvoir le faire, pour pouvoir assumer une telle responsabilité,
il lui est devenu nécessaire d’avoir recours aux méthodes modernes
de la gestion de la qualité qui ont conduit aux bonnes pratiques de
fabrication des médicaments.
DE LA CONCEPTION AUX BONNES PRATIQUES DE
FABRICATION

BONNES PRATIQUES DE FABRICATION (BPF)

Le guide BPF comprend 9 chapitres qui constituent la base du


document:
1. Gestion de la qualité 6. Contrôle de la qualité
2. Personnel 7. Fabrication et analyse en sous-traitance
3. Locaux et équipement 8. Réclamation et rappels de médicaments
4. Documents 9. Auto-inspection
5. Production
DE LA CONCEPTION AUX BONNES PRATIQUES DE
FABRICATION

BONNES PRATIQUES DE FABRICATION (BPF)

Les BPF concernent aussi toutes les préparations qu'elles soient


magistrales BPPM, officinales BPPO, ou hospitalières BPPH

L'OMS définit les Bonnes Pratiques de Préparation (BPP) comme un


des éléments de l'assurance de la qualité, garantissant que les
produits sont fabriqués et contrôlés de façon uniforme et selon des
normes de qualité adaptée à leur utilisation et spécifiées dans
l'AMM.
DE LA CONCEPTION AUX BONNES PRATIQUES DE
FABRICATION

BONNES PRATIQUES DE PRÉPARATION (BPP)

Le quide des BPP insiste donc sur plusieurs points:


1. Le contrôle des matières premières
2. La réalisation des préparations
3. La libération des préparations
4. L'échantiollothèque
5. La sous-traitance
6. La tenue d'un registre
DE LA CONCEPTION AUX BONNES PRATIQUES DE
FABRICATION

BONNES PRATIQUES DE PRÉPARATION (BPP)

1. Le contrôle des matières premières

A chaque livraison, l'intégrité du conditionnement primaire de la


matière première doit être contrôlé.
Pour chaque contenant, il est également nécessaire de vérifier la
correspondance entre l'étiquette et le bon de livraison.
Si le fournisseur produit un certificat d'analyse, le pharmacien n'a
ensuite ausun contrôle à effectuer.
En l'absence d'un tel document, le pharmacien doit vérifier que la
matière première est conforme à la Pharmacopée.
DE LA CONCEPTION AUX BONNES PRATIQUES DE
FABRICATION

BONNES PRATIQUES DE PRÉPARATION (BPP)

1. Le contrôle des matières premières

En cas de non conformité, la matière première est retournée au


fournisseur ou détruite.
Pour éviter tout risque de confusion, une étiquette doit signaler le
statut de la matière première: "en attente de contrôle", "acceptée" ou
"refusée".
DE LA CONCEPTION AUX BONNES PRATIQUES DE
FABRICATION

BONNES PRATIQUES DE PRÉPARATION (BPP)

2. La réalisation des préparations

Même si le pharmacien peut déléguer à son personnel compétent


l'exécution de la préparation, celle-ci est réalisée sous sn entière
responsabilité.
Chaque opération est consignée dans un dossier de lot.
Les enregistrements sont effectuées à chaque étape de fabrication.
DE LA CONCEPTION AUX BONNES PRATIQUES DE
FABRICATION

BONNES PRATIQUES DE PRÉPARATION (BPP)

3. La libération des préparations:

La lbération est nécessaure pour que la préparation passe du


préparatoire au comptoir afin d'êtr remise au patient.
Seul un pharmacien peut procéder à la libération (acceptation ou
refus) des préparations terminées.
Sa décision est formalisée par un compte rendu inclu dans le
dossier de lot de la préparation.
Les opérations, le moyens utilisés et le contrôle des préparations
doivent faire l'objet de procédures écrites.
DE LA CONCEPTION AUX BONNES PRATIQUES DE
FABRICATION

BONNES PRATIQUES DE PRÉPARATION (BPP)

4. L'échantiollothèque (bibliothèque des échantillons)

En l'absence de certificat d'analyse du fournisseur, chaque lot de


matières premières doit être échantilloné et conservé.
Cette obligation s'applique également à chaque lot de préparations
terminées, à l'excpetion des préparations magistrales puisqu'elles
sont réalisées pour un seul patient.
DE LA CONCEPTION AUX BONNES PRATIQUES DE
FABRICATION

BONNES PRATIQUES DE PRÉPARATION (BPP)

5. La sous-traitance

Si un pharmacien ne dispose pas des moyens techniques pour


réaliser une préparation, il peut alors la confier à une autre officine
dan le cadre d'un contrat écrit de sous-traitance.
L'annexe technique de ce contrat des informations destinées à
assurer la traçabilité et la qualité de la préparation.
DE LA CONCEPTION AUX BONNES PRATIQUES DE
FABRICATION

BONNES PRATIQUES DE PRÉPARATION (BPP)

6. La tenue d'un registre

Afin de respecter les dispositions du guide des BPP, le pharmacien


doit remplir un registre distinct de l'ordonnancier pour toute
réalisation ou délivrance d'une préparation magisrale ou officinale.

Sur les registrres seront consignées toutes kes opérations


effectuées:
- Registre des matières premières (contôles, bulletins d'analyse des
fournisseurs et justification d'acceptation)
- Registre des préparations (protocole ou démarche)
DE LA CONCEPTION AUX BONNES PRATIQUES DE
FABRICATION

BONNES PRATIQUES DE PRÉPARATION (BPP)

6. La tenue d'un registre


Le registre des préparations doit comporter les mentions suivantes:
Le numéro d'ordre
La date de réalisation ou de délivrance de la préparation.
Les noms et adresse du prescripteur pour les préparations magistrales
Les noms et adresses du patient (même pour les animaux)
la composition qualitative et quantitative complète de la préparation
avec indication du num de lot de chaque matière première et du nom
du fournisseur
L'identification de la personne ayant réalisée la préparation
DE LA CONCEPTION AUX BONNES PRATIQUES DE
FABRICATION

BONNES PRATIQUES DE PRÉPARATION (BPP)

6. La tenue d'un registre

Toute ces données doivent être dupliquées sur deux supports


informatiques distincts:
Le 1er servant à la consultation habituelle et le second conservé en
réserve.
La durée de conservation des registres et enregistrements est fixée à 10
ans.

Vous aimerez peut-être aussi