Vous êtes sur la page 1sur 4

Les propositions suivantes concernent les moyens d’unions de l’articulation coxo-fémorale

1 point

A : Le ligament de la tête fémoral donne passage à l’artère de la tête fémorale.

B : La synoviale tapisse la face interne de la capsule.

C : Le ligament ischio-fémoral est dorsal.

D : Le ligament ilio-fémoral est le seul ligament ventral.

E : Une atteinte du ligament de la tête fémorale peut entraîner une nécrose de la tête.

Les propositions suivantes concernent l’articulation coxo-fémorale.

1 point

A : Dans la capsule la pression est inférieure à la pression atmosphérique.

B : Le ligament orbiculaire se tend en abduction.

C : La profondeur de l’acétabulum doit être supérieure à 30°.

D : L’usure du cartilage provoque une gonarthrose.

E : L’appui unipodal multiplie les contraintes de pression par 4.

Les propositions suivantes concernent l’articulation coxo-fémorale.

1 point

A : Le mouvement de circombduction est plus ample que dans l’épaule.

B : L’abduction atteint 45°.

C : La flexion est plus importante quand la jambe est tendue.

D : La rotation latérale est supérieure à la rotation médiale.

E : L’angle de couverture de la tête doit être inférieure à 10°.

Les propositions suivantes concernent l’articulation coxo-fémorale.

1 point

A : Elle est renforcée en ventral par le ligament transverse

B : En dorsal la capsule atteint la crête inter-trochanterique.


C : Le labrum de l’articulation a deux faces adhérentes.

D : L’acétabulum est porté par la face médiale de l’os coxal.

E : Le ligament de la tête fémoral est exclu de la cavité articulaire.

Les propositions suivantes concernent la hanche :

1 point

A: La zone capsulaire renforcée dite zone orbiculaire se trouve au niveau du col chirurgical du fémur.

B: Le labrum acétabulaire agrandit l'acétabulum.

C: L'amplitude de flexion de la hanche est augmentée lorsqu'on fléchit le genou.

D: Le moyen fessier est un muscle essentiel pour l'équilibre unipodal.

E: Le moyen fessier s'insère dans la fosse trochantérique (fossette digitale) du fémur.

Les propositions suivantes concernent l'articulation de la hanche:

1 point

A: La cavité acétabulaire est recouverte de cartilage au niveau de la surface semi-lunaire

B: Le labrum acétabulaire s'insère sur le limbe et le ligament transverse de l'acétabulum

C: Le ligament orbiculaire est tendu entre la tête fémorale et la fosse acétabulaire.

D: Elle appartient au groupe des sphéroïdes instables.

E: L'amplitude de flexion est plus importante lorsque le genou est étendu.

Les propositions suivantes concernent l'articulation de la hanche.

1 point

A: La tête fémorale est rétroversée.

B: La cavité acétabulaire est antéversée.

C: Le bourrelet acétabulaire s'insère sur le pourtour de l'acétabulum et sur le ligament transverse de


l'acétabulum.

D: Le ligament ischio-fémoral limite l'extension.

E: Le ligament pubo-fémoral limite l'abduction.

Les propositions suivantes concernent l'articulation de la hanche.


1 point

A: La tête fémorale regarde en haut en dedans et en arrière.

B: C’est une sphéroïde

C: Le col chirurgical du fémur est entièrement intra capsulaire.

D: Le ligament pubo-fémoral limite l'abduction.

E: Le ligament ischio-fémoral limite la rotation interne.

Les propositions suivantes concernent l'articulation de la hanche.

1 point

A: Caractérisée par l'orientation en avant des deux surfaces articulaires

B: Stabilisée en arrière par le ligament ischio-fémoral qui se tend en extension

C: Le ligament rond est intra-capsulaire et intra-synovial

D: La fosse acétabulaire n'est pas recouverte de cartilage

E : Son amplitude de mouvement est supérieure à celle de l’épaule

Quelles sont les propositions exactes concernant l’articulation de la hanche :

1 point

A. L’articulation de la hanche est dites aussi articulation fémoro patellaire

B. L’articulation de la hanche est une articulation à faible congruence

C. L’articulation de la hanche est une articulation à deux degrés de liberté

D. Les surfaces articulaires sont constituées de la tête fémorale, de la surface semi lunaire de
l’acetabulum

E. Le labrum s’insère sur le pourtour de l’acetabulum

Quelles sont les propositions exactes concernant l’articulation de la hanche :

1 point

A. Elle est dite aussi articulation coxo-fémorale

B. C’est une articulation bi-condylienne

C. C’est une articulation à trois degrés de liberté


D. Les surfaces articulaires sont constituées de la tête fémorale et des surfaces glénoïdes

E. Le labrum s’insère sur le pourtour de l’acétabulum

Quelles sont les propositions exactes concernant l’articulation de la hanche :

1 point

A. Présente une bonne congruence articulaire

B. Est stabilisée par les ligaments ilio-fémoral, pubo-fémoral et ischio-fémoral

C. Présente comme surface articulaire l’acétabulum qui est recouvert dans sa totalité de cartilage

D. Est une articulation à trois degré de liberté de mouvements

E. Est en rapport à sa face antérieure avec le muscle psoas iliaque

Quelles sont les propositions exactes concernant l’articulation de la hanche :

1 point

A. L’articulation de la hanche est dite aussi articulation coxo-fémorale

B. L’articulation de la hanche est une articulation bi-condylienne

C. L’articulation de la hanche est une articulation à trois degrés de liberté

D. Les surfaces articulaires sont constituées de la tête fémorale, des surfaces glénoïdes

E. Le labrum s’insère sur le pourtour de l’acétabulum

Vous aimerez peut-être aussi