Vous êtes sur la page 1sur 3

Lycée pilote Elkef Devoir de contrôle № 2 4ème M2

Mr : Nsib kais Mathématiques Durée : 2h30


Fév. 2012

Exercice 1 : ( 3 points )

Pour chacune
une des questions suivantes, une et une seule des trois propositions est exacte.
Indiquer la lettre correspondante à la réponse choisie. Aucune justification n’est demandée.

1 x
1. ∫ 0 (x + 1)3
2
dx =

1 3 3
A. B. C.
4 8 16

 π π tan x 1  π π
2. Si F est la fonction définie sur  − ,  par F
 2 2
F(x)
(x) = ∫
0
1+ t
dt, alors pour tout x ∈  − ,  F'(x) =
2
 2 2

1 tan x
A. 1 + tan2 x B. C.
1 + tan x 2
1 + tan2 x

π
3. ∫ 0
2
x sin(x)dx =

π π
A. 1 B. C. −
2 2
Exercice 2 : (6 points)
 ∧  π
Dans le plan orienté, on considère un triangle ABC isocèle et rectangle en A tel que (AB , AC) ≡ [ 2π] .
2
(figure 1). I, J, K , L et E sont les milieux respectifs des segments [AB], [AC], [BC],, [KC] et [AI].

1. a. Montrer qu’il existe un seul déplacement f tel que : f(C) = A et f(A) = B.


b. Montrer que f est une rotation dont on précisera l’angle et le centre.
2. On pose g = S(IJ)  f
a. Préciser g(C) et g(K).
b. Montrer que g est une symétrie glissante dont on précisera l’axe et le vecteur.
3. Soit S la similitude directe qui envoie C sur A et K en I.
2 π
a. Montrer que S est de rapport et d’angle .
2 4
b. Déterminer S(L).
c. Prouver que B est le centre de S.
 
4. On munit le plan du repère orthonormé direct (A,AB,AC) .
Soit φ l'application du plan dans lui-même
lui même qui à tout point M d'affixe z associe le point M' d'affixe z' tel que
−1 + i 3+i
z' = ( )z + .
2 4
a. Montrer que φ est une similitude directe dont on précisera le rapport, l’angle et l’affixe de son centre.
b. Donner les affixes des points I et J puis déterminer φ(I) et φ(J).
c. On pose ψ = ϕ  S . Montrer que ψ est une homothétie dont on précisera le centre et le rapport.

http://Mathspilote.12r.org
Exercice 3 : (5 points)
x² − 4
Soit f la fonction définie sur [ 2,+∞[ par : f(x) = .
x

On a représenté sur la feuille annexe (figure 2) la courbe Γ de f dans un repère orthonormé (O ; i, j) .
1. a. Par une lecture graphique : prouver que f est une bijection de [ 2,+∞[ sur un intervalle J que l’on
précisera.
b. Tracer la courbe Γ ' de f-1 dans le même repère.
2
c. Montrer que pour tout x ∈ J, f −1(x) = .
1− x2
2
2. Soit g la fonction définie sur ]0,π
π ] par : g(x) = .
x
sin( )
2
a. Montrer que g est une bijection de ]0,π ] sur [ 2,+∞[ .
1
b. Montrer que g−1 est dérivable sur ]2, +∞[ et que (g−1 )'(x) = f(x) − pour tout x ∈ ]2, +∞[ .
f(x)
3. a. On désigne par A l’aire de la partie D du plan limitée par la courbe Γ et les droites

x = 2, x = 4 et y = 0. Hachurer D et prouver que A = 2 3 − ( u.a ) .
3
3
2 2π
b. Donner une interprétation graphique de l’intégrale I = ∫ 2
dt, puis montrer que I = .
0
1− t 2 3

Exercice 4 : (6 points)
π
cos 2 t
Pour tout n ∈ ℕ ∗ , on pose Un = ∫ 2 1 − dt
0 n2
1. Calculer U1.
π 1 π
2. a. Montrer que pour tout n ∈ ℕ ∗ , 1 − 2 ≤ Un ≤ .
2 n 2
b. En déduire lim Un .
n→+∞
π π

∫ ∫ cos 4 (t)dt =
2 2 2
3. Calculer l’intégrale cos (t)dt et prouver que .
0 0 16
π
4. Pour tout n ∈ ℕ ∗, on pose Vn = n 2 ( − Un )
2
1 1 1 x
a. Montrer que pour tout x ∈ [0,1], ≤ ≤ + .
2 1+ 1− x 2 2
x x2 x
b. En déduire que pour tout x ∈ [0,1], 1 − − ≤ 1− x ≤ 1− .
2 2 2
π 3 π
c. Prouver alors que pour tout n ∈ ℕ ∗ , | Vn − | ≤ .
8 32n2
En déduire lim Vn .
n→+∞

http://Mathspilote.12r.org
Feuille à rendre

(Figure 1)

K
J

A E I B

(Figure 2)

http://Mathspilote.12r.org

Vous aimerez peut-être aussi