Vous êtes sur la page 1sur 5

Chœur SS

Piano

JEAN-PHILIPPE RAMEAU
Hymne à la Nuit
(1733)

Tous droits réservés © Charton Mathias 2014


www.maitrisedeseinemaritime.com
Yvetot - France
II Hymne à la nuit
Jean-Philippe Rameau

Note de programme :
L'Hymne à la nuit est une harmonisation due à Joseph Noyon (1888-1962) d'un thème de l'opéra de Jean-
Philippe Rameau Hippolyte et Aricie, créé en 1733 (duo des Prêtresses de Diane, « Rendons un éternel
hommage », acte I, scène 3). Les paroles de l'Hymne à la nuit ont été écrites par le compositeur Édouard
Sciortino(1893-1979).
Hippolyte et Aricie est le premier opéra composé par Jean Philippe Rameau, alors âgé de cinquante ans. Le
livret, est directement inspiré bien que notablement modifié, du Phèdre de Racine, de Sénèque et d’Euripide.
Ainsi Hippolyte ne meurt pas et sa résurrection permet une conclusion heureuse.

Le compositeur :

Jean-Philippe Rameau, né le 25 septembre 1683 à Dijon et mort le 12


septembre 1764 à Paris, est un compositeur français et théoricien de la
musique.
L'œuvre lyrique de Rameau forme la plus grande partie de sa contribution
musicale et marque l'apogée du classicisme français, dont les canons
s'opposèrent avec force à ceux de la musique italienne jusque tard au cours
du XVIIIe siècle. Dans ce domaine, la création la plus célèbre du
compositeur est sans conteste l'opéra-ballet Les Indes galantes (1735). Cette
partie de sa production est curieusement restée oubliée pendant près de deux
siècles, mais bénéficie aujourd'hui d'un mouvement de redécouverte. Ses
œuvres pour clavecin, en revanche, ont toujours été présentes au répertoire :
Le Tambourin, L'Entretien des Muses, Le Rappel des Oiseaux, La Poule,
entre autres pièces connues, furent jouées au XIXe siècle à l'égal de celles de
Bach, Couperin ou Scarlatti.

Le texte :

Ô nuit ! Qu'il est profond ton silence


Quand les étoiles d'or scintillent dans les cieux.
J'aime ton manteau radieux
Ton calme est infini
Ta splendeur est immense

Ô nuit ! toi qui fait naître les songes,


Calme le malheureux qui souffre en son réduit !
Sois compatissante pour lui
Prolonge son sommeil, prend pitié de sa peine
Dissipe la douleur, nuit limpide et sereine.
Chœur SS
Piano Hymne à la nuit
(1733)
Durée approximative : 2'30 JEAN-PHILIPPE RAMEAU
(1683-1764)

Andante sostenuto q = 72
° bb 3 Œ p
Sopranos 1 & b4 ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ Œ Œ œ
O
p
bb3Œ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ Œ Œ œ
Sopranos 2 ¢ b4
&
O

b3
& b b 4 œœ ˙˙ ™™ œœ œœ œ
3
˙˙ œœ œœj ˙˙
œ œ œ œ œ n˙ œœ œœ ™™ œj œœ nœ ˙
œœ œ œ œœœœ œœ ˙˙ œ œ ™ œœ œ œœ ˙˙ œœ
Piano p legato mp p
? bb 43 œœ ˙˙ ™™ œœ œœ œœ ˙˙ œ ˙˙™ œ œœ œ œ œnœ ˙ œœ
œ œ™ œJ œ œ ˙
{ b œ

9 A
° bb œ j 3
j œ œ œ œ œ n˙ œ
& b ˙™ œ œ ˙ œ œ ˙ œ ‰ J J J J
nuit, qu'il est pro - fond ton si - len - ce, Quand les é - toi - les d'or scin -
3
bb j
¢ & b
˙™ œ œ œ ˙ œ œj ˙
j
œ ‰ œ œ œj œj œj ˙ œ
nuit, qu'il est pro - fond ton si - len - ce, Quand les é - toi - les d'or scin -

3
b œ œ œ œ œ n˙
& b b ˙˙ ™™ œœ œœ œ ˙˙ œœ œœj ˙˙ œœ œ œ œœ œœ œœ ˙ œœ
œ
˙
mp
œœ ˙˙ œ
? bb ˙˙ ™™ œœ œœ œ ˙˙™ œ ˙
{ b œ œ œ œ œ nœ œ

15
3
° bb œ ™ 3
& b œ œ nœj ˙ œ ‰ œ™ j j j
œ œ œ ˙
j
œ œj œ œ ‰ œ œ™ œ œ œJ
J J J J
til - lent dans les cieux. J'ai - me ton man - teau ra - di - eux ; Ton calme est in - fi -

b j œj œj j œj œj ˙
3
j 3 œj
¢& b b œ™
j‰ j‰
œ œj œ œ œ
œ™ œ œ
œ ˙ œ œ™ œ
til - lent dans les cieux. J'ai - me ton man - teau ra - di - eux ; Ton calme est in - fi -

b j j 3 j 3 œj
& b b œœœ ™™™ œœ œœ nœœœ ˙˙ ™™
˙™ œœ ™™ œœ œœ œœ ˙˙ œœ œœj ˙˙ œœœ œœ ™™™
œ
œœœ œœœ œœ
œ œ
? bb œ™ œ œ œ ™ ˙ œ ˙ œ ˙ œœ œœ ™™ œœ œœ œœ
{ b J ˙
Tous droits réservés © Charton Mathias 2014
J
3
J

www.maitrisedeseinemaritime.com
Yvetot - France
2
21
° bb ˙ j 3
& b œ œj œ œ œ œ œ œ j
œ ‰
œ œ™ œ œ œJ
J
ni, ta splen - deur est im - men - se, Ton calme est in - fi -

j 3
bbb j j
¢ & ˙ j j
œ œ œ œ œ œ œ ‰ œ œ™ œ œ œ
ni, ta splen - deur est im - men - se, Ton calme est in - fi -

3
b j œœ ™™™
j
œœ œœœ œœj
& b b ˙˙˙ œœ œœ œœ œœ œ œ œ
œ œœ œœ ‰ œœœ œ œ œ
œ œ œ œ
? bb œœ œœ œ œ œ œ œ ˙˙ œ œ™ œ 3

{ b œ œ œ
œ
œ œ œ œ™ œJ œ œ
j

25
° bb œ U
& b œ œ œ™ œ œ œ ˙ j ‰ œ
œ œ œ
ni, ta splen - deur est im - men - - se O

b U
j j ‰
¢& b b œ œ œ œ œ™ œ ˙ œ œ œ œ
ni, ta splen - deur est im - men - - se O

b
& b b œœœ œœ
œ œœœ œœœ œœ ™™
œ™ œœ œ œœ œœ œœ œœ
j
œœ ‰ œœ
œ œ
j œœ
{ ? bb œ
b œ œ œ œ œ œ œ ˙
˙
œ
œ
œ ‰
œ

29 B
° bb 3
& b ˙™ œ œ œ ˙ œ œj ˙ j
œ ‰
œ œ œ œ œ n˙
J J J J œ œ ™ œ œ nœj
J J
nuit, toi qui fais naî - tre les son - ges, Cal - me le mal - heu - reux qui souffre en son ré -

3
bbb j ‰ œ œj œj j j j œj œj
¢ & ˙™ œ œ œ ˙ œ œj ˙ œ œ œ ˙ œ œ™ œ
nuit, toi qui fais naî - tre les son - ges, Cal - me le mal - heu - reux qui souffre en son ré -

b 3
œ œ œ œ œ n˙ j
œœ œœj ˙˙
œœ œœ ™™ œœ œœ nœœœ
& b b ˙˙ ™™ œœ œœ œ ˙˙ œœ œ œ œœ œœ œœ ˙˙ œ œ™ œ œ
mp
? bb ˙˙ ™™ œœ œœ œœ ˙˙ œ ˙˙™ œ œ œ™ œ œ œ
{ b
Jean-Philippe Rameau : Hymne à la nuit
œ œ œ œ œ nœ ˙ œ J
3
36
3
° bb ˙ j j œj 3 j
& b œ ‰ œ™ œ œ ˙ j j
œ œ œ œ ‰ œ
œ™ œ œ œ ˙
J œ œj
J J
duit ! Sois com - pa - tis - san - te pour lui Pro - lon - ge son som- meil, prends pi -

bbb j‰ j j j
3
j‰ j 3 œj
¢ & ˙ œ œ™ œ œ œ ˙ œ œj œ œ œ œ™ œ œ ˙ j j
œ œ
duit ! Sois com - pa - tis - san - te pour lui Pro - lon - ge son som- meil, prends pi -

b j 3 j 3 j
&b b ˙˙ ™™ œœ ™™ œœ œœ œœ ˙˙ œœ œœj ˙˙ œœœ œœ ™™™
œ œœœ œœœ œœœ ˙˙˙ œœ œœ
˙™
˙ œ ˙ œ ˙ œœ œœ ™™ œœ œœ œœ œœ œœ œ œ
{? bb ˙ ™
b J J
3
œ œ

42
° bb 3
œ œ œJ œ œ œ
& b œ œ œ œ œ œ œj ‰ œ œ™
J œ œ™ œœ œ ˙
tié de sa pei - ne, Dis - si - pe la dou - leur, nuit lim - pide et se - rei -

b j j 3 j œ j
¢& b b œ œ œ œ œ ‰ œ œ™ œ œ œ œ œ œ œ™ œ ˙ œ
tié de sa pei - ne, Dis - si - pe la dou - leur, nuit lim - pide et se - rei -

b j œ 3 œj œ
& b b œœœ œœœ œ œœ œ œœ œj ‰ œœœ œœ ™™™ œœ œœ œ œœ œœ œ
œ œœ œ œ œ œ œœ œœœ œœœ ™™™ œœ œ œœ œœ œœ

? bb œ œ œœ œ ˙˙ œ œ™ œ 3 j
{ bœ œ œ œ™ œJ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ ˙
˙

48 Plus lent
° bb pp 3 U
j ‰ œ œ™ œ œ œJ œ œ œ
& bœ œ J œ œ™ œœ œ ˙ ˙™
- ne, Dis - si - pe la dou- leur, nuit lim - pide et se - rei - ne.
pp U
bb j 3
¢ & b j
œ œ ‰ œ œ™ œ œ œj œ œ œ œ
j
˙ ˙™
œ œ™ œ
- ne, Dis - si - pe la dou- leur, nuit lim - pide et se - rei - ne.

b j œ 3 œj œ U
& b b œ œj ‰ œœœ œœ ™™™ œœ œœ œ œœ œœ œ
œœ œœ œ œ œ œ œœ œœœ œœœ ™™™ œœ œ œœ œœ œœ ˙˙ ™™
˙™
U
? bb œ œj ‰ œ œ™ œ 3 j
{ bœ œ œ œ™ œJ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ ˙
˙
˙™
˙™
Jean-Philippe Rameau : Hymne à la nuit

Vous aimerez peut-être aussi