Vous êtes sur la page 1sur 7

École Nationale Supérieure d’Arts et Métiers

Université Hassan II de Casablanca

Contrôle continue
Module : Construction Métallique

Nom et Prénom :
MAJID Ismail

2-CI : Génie mécanique


Option : Conception des Produits Nouveaux
Année universitaire 2019-2020
Exercice 1:
1. Lors du flambement d’un Poteau en réalité, ce phénomène n’est pas lié seulement au conditions
prédéfinie par Euler dans sa théorie mais il est aussi lié à l’état du profilé (fabrication) à son
montage.
Cela exige au poteau une résistance vis-à-vis le flambement inférieur à la résistance définie par
la contrainte critique d’Euler c’est pour cela il flambe avant l’atteindre.

2. Le poteau de 10m de longueur est plus risqué de flamber, puisque son élancement est supérieur
que celui du 2m, c’est pour cela il est plus proche de la valeur d’élancement critique.

3. La section efficace est une section obtenue par les largeurs efficaces des parois comprimées
(inférieurs aux valeurs des largeurs nominales), et aux largeurs nominal des parois tendus. Elle
est définie pour les sections de classe 4.

4. Le déversement est défini par un flambement latéral de la partie comprimée qui exige une
rotation de la section transversale, il se produit généralement pour les poutres fléchies qui
présentent une faible inertie au flexion transversal et à la torsion.

5. Pour les poutre le phénomène de voilement affecte les âmes des poutres car ils sont minces,
mais même si on atteint la déformation latérale causée par ce phénomène cela ne conduit pas à
une ruine brutale au contrairement des autres deux phénomène (le flambement et le
déversement) où la ruine est brutale et son effet est préjudiciable, c’est pour cela le phénomène
de voilement est moins dangereux.

6. Avantages des treillis :


 Légèreté
 Peuvent supporter des charges importantes
 Utile pour les grandes portées
 Esthétique

7. Pour les lisses les liernes sont utilisée pour réduire la portée et empêcher des grandes
déformations (flèches), elles sont représentées comme un appuis intermédiaire.

8. Le bâtiment A n’a pas une grande portée alors on peut utiliser un portique à poutre traverse,
par contre pour le bâtiment B puisque la portée est de 50m on doit utiliser un portique à ferme
treillis.

Page | 1
Exercice 2:

Vérifier la stabilité au flambement d’un poteau HEA200 de l=6m de hauteur.

Il faut vérifier que :


𝑁 𝑘𝑦 × 𝑀𝑦 𝑘𝑧 × 𝑀𝑧 1
+ + ≤
𝜒𝑚𝑖𝑛 × 𝑁𝑝𝑙 𝑀𝑝𝑙𝑦 𝑀𝑝𝑙𝑧 𝛾1.1

On a la section de Classe1 alors 𝛾1.1 = 1.1


Données :
- une charge normale de compression N=150 kN
- une force horizontale concentrée P=18 kN,
appliquée dans le plan yox.
- une charge uniformément répartie q=4 kN/m
appliquée dans le plan zox.
Le poteau est bi-encastré dans le plan yox et bi-
articulé dans le plan zox.
Acier S.235.
Avec :

𝛽𝑀𝑦 = 1.3 (𝑐ℎ𝑎𝑟𝑔𝑒 𝑟𝑒𝑝𝑎𝑟𝑡𝑒 𝑠𝑢𝑖𝑣𝑎𝑛𝑡 𝑧 − 𝑧 )

𝛽𝑀𝑧 = 1.4 (𝑐ℎ𝑎𝑟𝑔𝑒 𝑐𝑒𝑛𝑡𝑟𝑒𝑒 𝑠𝑢𝑖𝑣𝑎𝑛𝑡 𝑦 − 𝑦 )

1- Déterminer My :

𝑞 × 𝑙2 4 × 62
𝑀𝑦 = = = 18 𝑘𝑁. 𝑚
8 8

2- Déterminer Mz :

𝑃 × 𝑙 18 × 6
𝑀𝑧 = = = 13.5 𝑘𝑁. 𝑚
8 8

Page | 2
3- Déterminer Npl :

𝑁𝑝𝑙 = 𝐴 × 𝑓𝑦 = 53.8 × 23.5 = 1264.3 𝑘𝑁

4- Déterminer Mply :

𝑀𝑝𝑙𝑦 = 𝑊𝑝𝑙𝑦 × 𝑓𝑦 = 429.5 × 23.5 = 100.93 𝑘𝑁. 𝑚

5- Déterminer Mplz :

𝑀𝑝𝑙𝑧 = 𝑊𝑝𝑙𝑧 × 𝑓𝑦 = 203.8 × 23.5 = 47.9 𝑘𝑁. 𝑚

6- Déterminer Xmin :

 Déterminer Xy :

On a :
𝜆𝑦
̅̅̅
𝜆𝑦 =
𝜆𝐶𝑟
Avec :

K=1 l=6 m iy=8.28 cm

𝐸 2.1 × 105
𝜆𝐶𝑟 = 𝜋√ = 𝜋√ = 93.91
𝑓𝑦 235

𝐿𝑒𝑓𝑓 𝑘 × 𝑙 1 × 600
𝜆𝑦 = = = = 72.46
𝑖𝑦 𝑖𝑦 8.28
Donc
𝜆𝑦 72.46
̅̅̅
𝜆𝑦 = = = 0.77
𝜆𝐶𝑟 93.91

Page | 3
Tel que :
̅̅̅
𝜆𝑦 = 0.77
ℎ 190
{ = = 0.95 < 1.2 Alors la courbe est : b
𝑏 200
𝑎𝑥𝑒 𝑑𝑒 𝑓𝑙𝑎𝑚𝑒𝑏𝑒𝑛𝑒𝑛𝑡 𝑦 − 𝑦

D’après le tableau pour déterminer 𝜒𝑦 on a :

0.7 ≤ 𝜆̅𝑦 = 0.77 ≤ 0.8


0.7837 ≤ 𝜒𝑦 ≤ 0.7245
D’après l’interpolation on trouve que :
𝜒𝑦 = 0.74

 Déterminer Xz :

On a :
𝜆𝑧
𝜆̅̅̅𝑧 =
𝜆𝐶𝑟
Avec :

K=0.5 l=6 m iz=4.98 cm

𝐸 2.1 × 105
𝜆𝐶𝑟 = 𝜋√ = 𝜋√ = 93.91
𝑓𝑦 235

𝐿𝑒𝑓𝑓 𝑘 × 𝑙 0.5 × 600


𝜆𝑧 = = = = 60.24
𝑖𝑧 𝑖𝑧 4.98
Donc
𝜆𝑧 60.24
𝜆̅̅̅𝑧 = = = 0.64
𝜆𝐶𝑟 93.91
Tel que :

𝜆̅̅̅𝑧 = 0.64
ℎ 190
{ = = 0.95 < 1.2 Alors la courbe est : c
𝑏 200
𝑎𝑥𝑒 𝑑𝑒 𝑓𝑙𝑎𝑚𝑒𝑏𝑒𝑛𝑒𝑛𝑡 𝑧 − 𝑧

Page | 4
D’après le tableau pour déterminer 𝜒𝑦 on a :
0.6 ≤ 𝜆̅𝑧 = 0.64 ≤ 0.7
0.7854 ≤ 𝜒𝑧 ≤ 0.7247
D’après l’interpolation on trouve que :
𝜒𝑧 = 0.76

D’où :

𝜒𝑚𝑖𝑛 = min(𝜒𝑦 ; 𝜒𝑧 ) = 0.74

7- Déterminer ky :

On a:
𝜇𝑦 × 𝑁
𝑘𝑦 = 1 −
𝜒𝑦 × 𝐴 × 𝑓𝑦

Tel que:
𝑊𝑝𝑙𝑦 − 𝑊𝑒𝑙𝑦
𝜇𝑦 = ̅̅̅
𝜆𝑦 (2𝛽𝑀𝑦 − 4) +
𝑊𝑒𝑙𝑦

AN:
429.5 − 388.6
𝜇𝑦 = 0.77(2 × 1.3 − 4) + = −0.97
388.6

Donc
−0.97 × 150
𝑘𝑦 = 1 − = 1.15
0.74 × 53.8 × 23.5

8- Déterminer kz :

On a:
𝜇𝑧 × 𝑁
𝑘𝑧 = 1 −
𝜒𝑧 × 𝐴 × 𝑓𝑦

Tel que:
𝑊𝑝𝑙𝑧 − 𝑊𝑒𝑙𝑧
𝜇𝑧 = 𝜆̅̅̅𝑧 (2𝛽𝑀𝑧 − 4) +
𝑊𝑒𝑙𝑧

Page | 5
AN:
203.8 − 133.6
𝜇𝑧 = 0.64(2 × 1.4 − 4) + = −0.24
133.6

Donc
−0.24 × 150
𝑘𝑧 = 1 − = 1.03
0.76 × 53.8 × 23.5

D’où :

150 1.15 × 18 1.03 × 13.5 1


+ + = 0.655 ≤ = 0.9 𝑣𝑒𝑟𝑖𝑓𝑖𝑒𝑟
0.74 × 1264.3 100.93 47.9 𝛾1.1

Alors le poteau est stable au flambement.

Page | 6

Vous aimerez peut-être aussi