Vous êtes sur la page 1sur 8

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON

Paix –Travail –Patrie Peace - Work – Fatherland

MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRES MINISTRY OF SECONDARY EDUCATION

DELEGATION REGIONALE POUR DE L’OUEST WEST REGIONAL DELEGATION

INSPECTION REGIONALE DE PEDAGOGIE CHARGEE DES TI REGIONAL INSPECTORATE OF PEDAGOGY IN CHARGE OF IE

INSPECTION REGIONALE D’ELECTROTECHNIQUE REGIONAL INSPECTORATE FOR ELECTROTECHNICS

Etablissement : LT DE MAGBA Année Scolaire : 2021/2022

Nom et prénom du professeur : NGOMBA MINTO’O Loïc Numéro de La Leçon : 04

Qualification : PLET-ELECTROTECHNIQUE Durée de La Leçon : 2H

Niveau/Classe : Première IH Discipline : AUTOMATISME

LEÇON 04 : LES FONCTIONS LOGIQUES

Connaissances Pré-Requises :

Compétences :

Vocabulaire nouveau (lexique) :

Références média graphiques :

NGOMBA MINTO’O Loïc_PLETP ET 1


Leçon 04 : Fonctions logiques
Activité 1
Sur une machine à coudre, on désire représenter par des chiffres les différentes positions du levier
releveur de fil.

Quels états peut-on associer à ces positions ?

Quel système de numération peut-on utiliser pour représenter au mieux ces positions ?

Indiquer sur chaque flèche le nombre (du système de numération choisi) correspondant :

1) Présentation
L'algèbre de BOOLE est la logique utilisée par les ordinateurs. En automatique, on prend en compte,
on traite, on donne des ordres sous forme binaire (0 ou 1).

Les variables qui permettent de traiter ces informations peuvent s'organiser sous forme de fonctions.
Fonctions de base : OUI, NON, ET, OU.

Fonctions spécialisées : NON-OU (NOR), NON-ET (NAND), OU « exclusif » (XOR).

On appelle variable logique une variable qui ne peut prendre que deux valeurs ;

Dans notre cas : 0 ou 1, Haut ou Bas, Vrai ou Faux.

La logique combinatoire est une approche de la logique qui montre comment marchent les choses.

NGOMBA MINTO’O Loïc_PLETP ET 2


Leçon 04 : Fonctions logiques
2) Les opérateurs logiques de base
2.1. Le « OUI »

Cette fonction reproduit à l’identique le niveau logique présent sur son entrée.

2.2. Le « NON »

Cette fonction complémente le niveau logique présent sur son entrée.

Le complément du niveau logique 0 est 1.

Le complément du niveau logique 1 est 0.

2.3. Le « ET »

Cette fonction positionne sa sortie au niveau logique haut si toutes ses entrées sont au niveau haut.

NGOMBA MINTO’O Loïc_PLETP ET 3


Leçon 04 : Fonctions logiques

2.4. Le « ET-NON »

Cette fonction positionne sa sortie au niveau logique haut si au moins l’une de ses entrées est au niveau
logique bas.

2.5. Le «OU »

Cette fonction présente un niveau logique haut sur sa sortie si au moins l’une de ses entrées est au niveau
logique haut.

2.6. Le «OU EXCLUSIF »

Cette fonction présente un niveau logique haut en sortie si ses entrées sont à un niveau logique différent.

NGOMBA MINTO’O Loïc_PLETP ET 4


Leçon 04 : Fonctions logiques

2.7. Le «OU EXCLUSIF NON »

Cette fonction présente un niveau logique haut en sortie si ses entrées sont au même niveau logique.

2.8. Association d’opérateurs

Il est possible d’associer des opérateurs en les connectant en « cascade ». Un opérateur, dont l’une
des entrées est reliée à la sortie d’un autre opérateur, se verra appliquer sur son entrée le résultat obtenu sur
la sortie de l’opérateur précédent. On combinera chaque nouvelle valeur des entrées dans l’équation de
celui-ci pour obtenir l’équation de sortie.

NGOMBA MINTO’O Loïc_PLETP ET 5


Leçon 04 : Fonctions logiques

2.9. Recherche d’équations à partir de la table

2.10. Association d’opérateurs

Pour tracer un schéma structurel à partir d’équations logiques, vous devez faire l’inventaire de tous
les opérateurs de base se trouvant dans l’équation, en général dans l’ordre suivant :
NGOMBA MINTO’O Loïc_PLETP ET 6
Leçon 04 : Fonctions logiques
Repérer les fonctions NON

Repérer les fonctions ET, OU, OU-EXCLUSIF

Repérer les fonctions ET-NON, OU-NON et OU-EXCLUSIF en vérifiant s’il ne faut pas remplacer
une des fonctions du point précédent par une de ces fonctions.

Cette méthode n’est pas exhaustive, et seule l’expérience vous permettra de tracer correctement les
schémas structurels correspondant à des équations données.

3) Représentation graphique
1) Logigramme

Les logigrammes sont des schémas qui représentent un processus, un système ou un algorithme


informatique.

NGOMBA MINTO’O Loïc_PLETP ET 7


Leçon 04 : Fonctions logiques

2) Schéma à contacts

C'est la représentation la plus utilisée comme langage de programmation dans les automates
programmables. L'analogie directe avec les schémas de circuits électriques permet une compréhension aisée.
Les contacts représentant les « entrées » sont toujours placés à gauche et les « sorties » à droite.

3) Chronogramme

Les chronogrammes sont une représentation graphique de l'évolution de l'état de variables d'entrées
et de sorties, mais également les variables « internes » d'un système automatisé. L'abscisse représente le
temps et l'ordonnée l'état logique (0 ou 1) de la variable. Les graphes sont placés les uns au-dessus des autres
avec une même échelle des temps.

NGOMBA MINTO’O Loïc_PLETP ET 8

Vous aimerez peut-être aussi