Vous êtes sur la page 1sur 6

Devoir — 1 D

À faire pour le lundi 25 mars 2013

Recommandations
Ces exercices vont vous faire travailler quelques notions du cours de trigonométrie. L’usage du cours
polycopié est fortement recommandé !

Exercice résolu no 1
Énoncé
p
2π 5−1
Sachant que cos = ,
5 4

1. en déduire la valeur exacte de cos ;
5
2π 3π
2. calculer la valeur exacte de sin et sin ;
5 5
π
3. et celle de cos .
5

Solution
2π 3π 3π 2π
1. On remarque que : + = π ⇐⇒ = π−
5 5 5 5 p p
Or ∀x, x ∈ R, cos(π − x) = − cos(x) , donc : cos

5
= − cos

5
=−
5−1 1− 5
4
=
4
2. On sait que ∀x, x ∈ R, cos2 x + sin2 x = 1 , donc :

µ ¶ µ ¶ µ ¶ Ãp !2 p
2π 2π 2π 5 − 1 10 + 2 5
sin2 = 1 − cos2
⇐⇒ sin2
= 1− =
5 5 5 4 16

2π i π h 2π
Or, ∈ 0; , donc sin > 0. π
5 2 5 3π 2π
Ainsi : 5 2 5
p p
2π 10 + 2 5 + π
sin = 5
5 4
De plus, ∀x, x ∈ R, sin(π − x) = sin(x) , donc :
− 0
µ ¶ p p + +
3π 2π 2π 10 + 2 5
sin = sin π − = sin =
5 5 5 4

1
3. On sait que ∀x, x ∈ R, cos2 x = 1 + cos
2
2x
, donc :

p
2π 5−1
³π´ 1 + cos 1+ p p p à p !2
2 5 = 4 3+ 5 6+2 5 1+2 5+5 1+ 5
cos = = = = =
5 2 2 8 16 16 4
π i πh π
Or, ∈ 0; , donc cos > 0.
5 2 5
Donc : p
π 1+ 5
cos =
5 4

Exercice no 2
π π
1. On connaît la valeur de cos et celle de sin , (voir cours),
6 6
π π
a) Calculer la valeur exacte de cos et celle de sin ,
12 12
5π 7π 11π
b) en déduire les valeurs exactes de cos , de cos et de cos
12 12 12
π
2. On connaît la valeur de cos , (voir devoir précédent)
5
π π
a) Calculer la valeur exacte de cos et celle de sin ,
10 µ ¶ 10 µ ¶
9π 9π
b) en déduire les valeurs exactes de cos − et de sin − .
10 10

Exercice résolu no 3
Énoncé
p
Soit E l’équation trigonométrique : cos x − 3 sin x = 2.
1. Justifier l’équivalence : p
1 3
E ⇐⇒ cos x − sin x = 1
2 2
p
1 3
2. Identifier l’expression cos x − sin x à l’expression d’un développement du type sin(x − a).
2 2
3. En déduire les solutions de l’équation trigonométrique E sur [−π ; π].

Solution
1. En divisant par 2 de chaque côté de l’égalité, on obtient l’équivalence.
p
π 1 π 3
2. On sait, d’après le cours, que sin(a − b) = sin a cos b − cos a sin b , que sin = et que cos = ,
6 2 6 2
donc : p
1 3 π π ³π ´
cos x − sin x = sin cos x − cos sin x = sin −x
2 2 6 6 6
3. Résolution de E :

π π


³π ´ 1 π

 = − x + 2kπ  x = 2kπ

E ⇐⇒ sin − x = = sin ⇐⇒ 6 6 ⇐⇒
6 2 6 π π  x = − 2π − 2k 0 π
= π − + x + 2k 0 π

 

6 6 3
½ ¾

Ainsi, [−π ; π], S = − ;0
3
2
Exercice no 4
r
3
Résoudre cos x + sin x = .
2

Exercice no 5, pour aller plus loin !


Soient α et β deux nombres réels.
1. À quelle(s) condition(s) sur ces deux nombres, sont-ils respectivement le cosinus et le sinus d’un angle
θ?
2. Soient a et b deux nombres réels. On munit le plan du repère orthonormé direct (O ;~ı ; ~), on note P le
point de coordonnées (a, b) et C le cercle trigonométrique de centre O.
a) Que vaut la distance OP ?
b) On note M le point d’intersection de la demi-droite [OP) et du cercle C . Déterminer les coor-
données de M.
c) Quelles propriétés numériques vérifient alors les coordonnées de M ?
3. En déduire que α et β sont respectivement le cosinus et le sinus d’un angle θ si et seulement si, il existe
deux réels a et b tels que :
a b
α= p et β = p
a2 + b2 a2 + b2

Coup de pouce
−→
Soit M(α; β). Le vecteur OP est un vecteur directeur de la droite (OM), ses coordonnées sont ba .
¡ ¢

La distance OM vaut 1 . . .

Exercice no 6, encore plus loin !


Soient a, b et c trois nombres réels. On considère l’équation trigonométrique (E ) : a cos x + b sin x = c.
1. Justifier qu’il existe un unique réel θ0 tel que :

 θ ∈] − π; π]


0
a b
 cos θ0 = p et sin θ0 = p


2
a +b 2 a + b2
2

2. En déduire l’équivalence :
c
(E ) ⇐⇒ cos(x − θ0 ) = p
a2 + b2
3. Donner une condition nécessaire et suffisante pour que l’équation trigonométrique (E ) admette au
moins une solution.

3
Correction devoir no 4, 1 D

Exercice no 2
p
π 3 π 1
1. cos = , sin =
6 2 6 2
π π
a) Valeur exacte de cos et de sin :
12 12
p
π 3
1 + cos 1+ p p p p
2 π 6 2 2 + 3 4 + 2 3 1 + 2 3 + 3 (1 + 3)2
cos = = = = = =
12 2 2 4 8 8 8
p
π 3
1 − cos 1− p p p p
2 π 6 2 2 − 3 4 − 2 3 1 − 2 3 + 3 (1 − 3)2
sin = = = = = =
12 2 2 4 8 8 8

π π
cos > 0, ainsi que sin > 0, ainsi
12 12
π
12
s p p p p
+ π (1 + 3)2 1 + 3 2+ 6
cos = = p =
+ 12 8 2 2 4
s p ¯ p ¯ p p
π (1 − 3)2 ¯1 − 3¯ 6− 2
sin = = p =
12 8 2 2 4

5π 7π 11π
b) Valeurs exactes de cos , de cos et de cos :
12 12 12
π
7π 5π
12 2 12
p p
6π π ³π π ´ π
µ ¶
5π 6− 2
cos = cos − = cos − = sin =
11π π 12 12 12 2 12 12 4
12
p p
12 6π π π π π
µ ¶
7π ³ ´ 2− 6
0 cos = cos + = cos + = − sin =
12 12 12 2 12 12 4
p p
12π π π π
µ ¶
11π ³ ´ 2+ 6
cos = cos − = cos π − = − cos =−
12 12 12 12 12 4

p
π 1+ 5
2. On connaît la valeur de cos = .
5 4
π π
a) Valeur exacte de cos et celle de sin :
10 10
π
R
On sait que ∀x, x ∈ , cos2 x =
1 + cos 2x
2
, donc : 2
p
2π π 1+ 5
³ π ´ 1 + cos 1 + cos 1+ p
10 = 5= 4 5+ 5 π
cos 2
= = + 10
10 2 2 2 8 −
0
π i πh π +
Or, ∈ 0; , donc cos > 0. −
10 2 10 − 9π
10
Donc : s p
π 5+ 5
cos =
10 8
4
D’autre part, on sait que ∀x, x ∈ R, sin2 x = 1 − cos2 x π i πh
10
et∈ 0;
2
, donc sin
π
10
> 0. , donc :

p p s p
2 π 2 π 5+ 5 3− 5 π 3− 5
sin = 1 − cos = 1− = ⇐⇒ sin =
10 10 8 8 10 8
µ ¶ µ ¶
9π 9π
b) Valeurs exactes de cos − et de sin − :
10 10
s p s p
π π
µ ¶ µ ¶
9π ³ ´ 5+ 5 9π ³ ´ 3− 5
cos − = − cos =− ; sin − = − sin =−
10 10 8 10 10 8

Exercice no 4
r
3
Résoudre cos x + sin x = .
2
r Ãp p ! r p p p
3 p 2 2 3 2 2 3
cos x + sin x = ⇐⇒ 2 cos x + sin x = ⇐⇒ cos x + sin x =
2 2 2 2 2 2 2
π π ³ π´ π
⇐⇒ cos cos x + cos sin x = cos x − = cos
 4 4  4 6 
 π π  π π  5π
 x − = + 2kπ
  x = + + 2kπ
  x=
 + 2kπ
⇐⇒ 4 6 ⇐⇒ 4 6 ⇐⇒ 12
π π π π π
 x − = − + 2k 0 π  x = − + 2k 0 π + 2k 0 π
  
   x=

4 6 4 6 12

Exercice no 5, pour aller plus loin !


Soient α et β deux nombres réels.
1. α et β sont respectivement le cosinus et le sinus d’un angle θ si et seulement si α2 + β2 = 1.
2. Soient a et b deux nombres réels. On munit le plan du repère orthonormé direct (O ;~ı ; ~), on note P le
point de coordonnées (a, b) et C le cercle trigonométrique de centre O.

P
b

M
β
θ
O α I a

p
a) Distance OP = a2 + b2 ?
b) On note M le point d’intersection de la demi-droite [OP) et du cercle C . Déterminer les coor-
données de M :
En utilisant le théorème de Thalès, on obtient, avec OM = 1 :
α OM a β OM b
= ⇐⇒ α = p ; = ⇐⇒ β = p
a OP a + b2
2 b OP a + b2
2

c) Les coordonnées de M vérifient :


a2 b2
α2 + β2 = + =1
a2 + b2 a2 + b2
5
3. Ainsi, α et β sont respectivement le cosinus et le sinus d’un angle θ si et seulement si, il existe deux
réels a et b tels que :
a b
α= p et β = p
a2 + b2 a2 + b2

Exercice no 6, encore plus loin !


Soient a, b et c trois nombres réels. On considère l’équation trigonométrique (E ) : a cos x + b sin x = c.
1. Comme le montre l’exercice précédent, il existe un unique réel θ0 tel que :

 θ ∈] − π; π]


0
a b
 cos θ0 = p et sin θ0 = p


2
a +b 2 a + b2
2

³−
→ −→´
C’est l’angle OI; OP où I est le point de coordonnées (1; 0) et P de coordonnées (a; b), O étant l’origine
du repère.
2. Donc
a b
p µ ¶
(E ) ⇐⇒ a2 + b2 p cos x + p sin x = c
a2 + b2 a2 + b2
a b c
⇐⇒ p cos x + p sin x = p
a2 + b2 a2 + b2 a2 + b2
c
⇐⇒ cos θ0 cos x + sin θ0 sin x = cos(θ0 − x) = cos(x − θ0 ) = p
a2 + b2

3. Une condition nécessaire et suffisante pour que l’équation trigonométrique (E ) admette au moins
c
une solution est que p soit le cosinus ou le sinus d’un angle, c’est-à-dire que
a + b2
2

c
−1 É p É1
a2 + b2

Vous aimerez peut-être aussi